Lolox

Du 5 juin au 11 juin 2017 - prévisions météo semaine 23

Messages recommandés

34280   
Posté(e) (modifié)

Au niveau des diagrammes c'est le foutoir et ca part dans tout les sens sur le pays et même en Espagne ou le temps sec et chaud n'est plus assuré ! 

 

Pour trouver des diagrammes assez assez calme et chaud il faut se tourner vers la Côte d'Azur et l'Italie, la bas l'été s'installe durablement ! 

 

On devrai quand même bénéficier d'un temps chaud jeudi/vendredi . Avec un point d'interrogation pour le week-end !

Modifié par 34280

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   
Le 01/06/2017 à 18:58, Haut-Forez42 a dit :

Oui on pourrait passer d'un temps totalement automnale lundi et mardi a un temps digne du mois de Juillet en fin de semaine ...

Les dépressions sont sans cesse repoussé par le Nord au fil des runs.

La principal dégradation sera ce weekend.

Le début de semaine, uniquement quelques pluies résiduelles sauf sur l'extrême Est du pays, notamment les Alpes.

 

finalement si on continue sur cette pente, on va effectivement se taper un drôle de mardi matin sur la moitié nord voire un bon coup de tabac sur le pas de calais. La suite en revanche verrait des bouffées chaudes alterner avec des passages pluvio-orageux au moins sur l'ouest et peut-être en début d'échéance suivante une dégradation océanique plus étendue. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Bruno 49 a dit :

finalement si on continue sur cette pente, on va effectivement se taper un drôle de mardi matin sur la moitié nord voire un bon coup de tabac sur le pas de calais. La suite en revanche verrait des bouffées chaudes alterner avec des passages pluvio-orageux au moins sur l'ouest et peut-être en début d'échéance suivante une dégradation océanique plus étendue. 

Juste en clin d’œil :

 

Mardi 6 juin 1944 :

 

06-06-00-992x.gif.d7f0789f2da663f592c350896005a363.gif

 

Mardi 6 juin 2017 : CEP et GFS ce matin 00h00

 

ECM1-72.GIF.d3eb5fd28396a6a2f362eaea057a5208.GIF

 

gfs-0-72.png.9d17f3ebda8bc3cbdd140a477cbb7e80.png

 

 

 

 

  • J'aime 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, 

 

graphe7_1000___3.96565_50.2806_Maubeuge.

gfs_mslp_pcpn_frzn_eu_13.png

 

Grosse dépression en début de semaine prochaine (thalweg trés dynamique) pour la saison avec une circulation atmosphérique comme en Automne (anomalie profonde) associé à des champs de PVU bien dynamique 
Coup de vent marqué pour la saison sur le domaine littoral et dans l'intérieur des terres également. 
http://modeles.meteociel.fr/…/ru…/2017060300/nmm-2-76-0.png…

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   

C'est assez chaotique niveau temps prévu sur nos modèles! À part une journée de jeudi estivale et peut être aussi vendredi dans l'E du pays. GFS et CEP sont pas tip top pour les amateurs de temps stable et chaud. 

 

GEM, seul contre tous, comme d'habitude reste bien chaud dès le milieu de semaine jusque dans le lointain. Ca ne m'étonnerai pas qu'il se ravise aux autres dans les prochaines sorties. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   
Posté(e) (modifié)

GFS se rapproche de GEM ce soir avec un week end possiblement très chaud.

 

À voir CEP! 

 

@Sebaas ou un autre, je n'arrive pas à insérer une image, ca me dis impossible d'insérer votre fichier (?) 

Modifié par 34280

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Après le passage d'une dépression d'allure automnale comme cela a été dit, les modèles envisagent toujours la mise en place d'un flux de SO, avec donc une remontée modérée des T°C, un retrait du temps frais humide vers le nord, et le maintien plus ou moins bien défini d'un axe orageux sur une bande centrale.

 

Mais la nouvelle du jour c'est tout de même notre fin d'échéance, avec une interaction barocline qui pourrait se faire beaucoup plus bas en latitude sur l'Atlantique que celle du début de semaine, du coup c'est plus ou moins marqué selon les modèles.

Les gfs sont tout fous, on passerait d'une tx à 19°C dans l'Ouest et encore en début de semaine, à du 35 quasi généralisé sur le pays. GFS// représente donc la version extrême du jour avec une modélisation millimétrée pour qu'on puisse approcher la configuration la plus chaude qu'on puisse faire en  juin en France:

gfs-0-192jhg3_mini.png

gfs-1-192ifx5_mini.png

 

A l'autre extrême de l'ET du temps modélisé pour cette fin d'échéance se trouve CEP de ce matin avant sa reactu en cours, avec un flux bien moins redressé et donc un flux de SO permettant au temps perturbé de concerner les régions du NO pour le moins. Sa moyenne d'ensemble ne semble pas contredire cette vision, tout comme la moyenne d'ensemble gefs a pris un coup de chaud, sans atteindre l'extrême des déterministes.

 

ECM1-192lym4_mini.png

 

2 poids, 2 mesures donc ce soir. Le flux va certainement se redressé, mais il apparaît compliqué de se positionner entre les 2 extrêmes, et je ne parle même pas du coup de boutoir orageux virulent esquissé par gfs.

Un yoyo météo qui n'est pas pour déplaire.

 

Modifié par sebb
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   

La bouilloire espagnole se met en route sur le dernier CEP et encore sur GFS ce soir. 

Le sud du pays sera certainement en proie de cette masse d'air très chaude en Espagne. Prête à déborder à tout moment sur une bonne moitié sud du pays. À confirmer les prochains jours. 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

C'est donc une tempête de juin digne des années 1940. Brusque retour en arrière, mais toute cette eau est bonne à prendre sur l'ouest Bretagne avant le coeur de l'été.

En effet, la canicule semble revenir en fin de semaine sur le sud-ouest et tout le pays peut avoir un coup de chaud. Brusque bond en avant.

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

GFS ce matin continue de chauffer, chauffer, on est proche des 20°C à 850hPa sur une bonne partie Sud du pays, on les dépassent même sur le Sud Ouest.

Ca pourrait être durable sur toute la partie Sud du pays, p)lus au Nord, il faudra surveiller la cyclo au Nord de l'Angleterre, son placement pourrait être primordial pour savoir le ressenti sur toute la moitiè Nord avec une chance d'avoir du temps chaud et stable si la cyclo est vue plus au Nord et vice versa si celle-ci est vue plus au Sud ...

 

GEM est tout simplement extraordinaire mais un peu extrême avec une remontée millimétré sur la France, on serait proche d'une moyenne d e22/23°C à 850hPa sur toute la partie Sud du pays, là aussi il faudra surveiller cette même cyclo que GFS, c'est un peu le même jeu ...

 

CEP identique, UKMO prend la même forme sauf peut-être la cyclo Britannique plus basse ...

 

Bref dés jeudi, retour a des conditions chaudes qui s'accentueront le weekend prochain avec localement des températures très chaudes si le scénario se confirmé, et ça pourrait être durable sur la partie Sud et pour la partie Nord du pays il faudra suivre la Cyclo au Nord des Iles Britannique.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kin84   

Il est prévu un temps assez chaotique en début de semaine mais il y a une date assez bûttoire, il me semble que c'est jeudi, avec le retour dans de nombreux scénarios rien que de GFS depuis quelques jours, à un temps chaud à très chaud

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

Exact, par contre on ne sait toujours pas si la France sera coupée en 2. Est ce qu'un vent océanique restera en place sur la moitié NO du pays, ou sur un tout petit quart NO, voir nul part, ce n'est pas clair.

En revanche, la fiabilité chaude au sens fortes chaleurs déjà acquise pour le Sud Est semble avoir gagner le quart Nord Est, et cette probabilité se renforce nettement dans l'intérieur du SO actuellement.

 

J'aurais tendance à dire que la ligne d'hésitation sur l'influence océanique se situe désormais du centre Ouest à la région parisienne. D'ailleurs à ce titre, GFS// qui était l'extrême d'hier maintient son scénario particulièrement chaud, mais l'a déjà bien décaler vers l'Est, passant d'un flux SSO à un plus habituel flux de SO encore bien incurvé malgré tout. Cette évolution le rapproche déjà un peu plus du gros des modélisations.

 

Cela dit son run d'hier n'avait rien d'une intox, parce que son exagération en particulier pour des zones comme les terres Bretonne, montrait tout de même un frémissement, un mouvement des modèles vers un talweg vu plus plongeant sur l'Atlantique. A ce titre, la moyenne de l'ensemble ecwmf s'est tout de même assez nettement méridionnalisée.

 

Ancien:

EDM101-168nga2_mini.png

 

Nouveau:

ECM101-144vjt4_mini.png

 

Il y a certes quelques heures d'écart pour avoir une comparaison rigoureuses, mais le changement est tout de même perceptible à l'oeil nu. D'où cette ligne d'hésitation de l’influence océanique qui régresse vers le Nord.

Bref, coup de chaud dans l'Ouest Samedi, ailleurs dimanche, et persistant dans le Sud Est m'a l'air d'être un scénario crédible. Pas sûr d'ailleurs que la pointe du talweg qui sert de pompe parvienne ensuite à s’infiltrer sur le pays. Affaire à suivre.

 

 

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BenBD64   

Les diagrammes montent de quelques mm à chaque actualisation :D

 

Même si les 2 scénarios principaux de GFS semblent extrêmes, on se retrouve avec le Sud Ouest qui suffoquerait le weekend prochain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours très chaud à partir de jeudi, voir même caniculaire pour ce weekend, GFS un peu dans l'excès en ce midi je pense avec l'impressionnante barre des 25°C à 850hPa atteint voir même dépassé dans l'extrême Sud Ouest.

 

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

 

Petite nouveauté en ce midi sur GFS par rapport a ses anciens run, c'est cette dépression se forment sur l'Atlantique au large du Portugal.

 

gfs-0-180.png

 

Mais niveau diagramme, on constate qu'il est totalement isolé : 

 

Diagramme GEFS

 

 

On peux quasi déjà se dire que dés jeudi les températures vont s'envoler avec possibilité de grosse chaleur voir caniculaire pour le weekend prochain :

Modele GFS - Carte prévisions

 

Le topic d'après laissera des interrogations, poursuite d'un temps chaud et stable ? 

Un dégradé Nord Sud ? 

 

EN tout cas l'été s'installe dés jeudi : 

On pourrait gagner plus de 15°C entre mercredi et le weekend prochain ... 

 

Diagramme GEFS

 

 

 

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

il faut à priori resituer cet épisode potentiel dans le contexte d'une récurrence en place. Ce serait le 2ème coup de chalumeau du même type (15 jours après le précédent, le 1er s'étant produit entre le 26 et le 29 mai) en lien avec la formation d'un Oméga Méditerranéen et l'isolement d'un cut-off sur l'Atlantique.... 

 

Si l'on en croit les diagrammes ensemblistes, ce coup de chaud pourrait franchir un seuil vers le haut en terme d'intensité; tant à propos de l'advection saharienne (T850 entre 15 et 20°c sur une large partie du pays) qu'en potentiel instable (environnement faiblement dépressionnaire). 

 

Le pic est remarquable. Il n'y a pas qu'un ou deux scénarios isolés...(Diagramme de Paris). 

graphe_ens3_ans4.gif

 

Quel contraste la semaine prochaine, avec un début d'échéance zonal (avec un quasi coup de vent automnal) et une dernière partie subtropicale...

 

 

Modifié par Ciel d'encre
  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un connait les records de T850 pour cette période ?

 

il y a 46 minutes, Ciel d'encre a dit :

il faut à priori resituer cet épisode potentiel dans le contexte d'une récurrence en place. Ce serait le 2ème coup de chalumeau du même type (15 jours après le précédent, le 1er s'étant produit entre le 26 et le 29 mai) en lien avec la formation d'un Oméga Méditerranéen et l'isolement d'un cut-off sur l'Atlantique.... 

 

Si l'on en croit les diagrammes ensemblistes, ce coup de chaud pourrait franchir un seuil vers le haut en terme d'intensité; tant à propos de l'advection saharienne (T850 entre 15 et 20°c sur une large partie du pays) qu'en potentiel instable (environnement faiblement dépressionnaire). 

 

Le pic est remarquable. Il n'y a pas qu'un ou deux scénarios isolés...(Diagramme de Paris). 

graphe_ens3_ans4.gif

 

Quel contraste la semaine prochaine, avec un début d'échéance zonal (avec un quasi coup de vent automnal) et une dernière partie subtropicale...

 

 

 Sur ce diagramme on gagnerait presque 20 degrés !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faycal   
Posté(e) (modifié)

L'activité dépressionnaire après s'etre quelque peu aventurer eu Europe continentale va rapidement regagner ses quartiers. Le flux d'altitude va acquérir une courbure de plus en plus méridienne et anticyclonique au fil de la semaine. 

Dés lors tout le bassin ouest de la méditerranée va se mettre en mode été avec une forte subsidence et des t° stables. Une telle stabilité ne se met en place aussi au nord qu'à partir de juillet en moyenne.

Dimanche.png.fbdfb362470358bf45839ea7bc031637.png

Quelques diagrammes pour illustrer : Les courbes larguent totalement les normes de saison de 5 à 10° bien au delà du topic. 

Andalousie :

graphe9_1000___-5.28301886792_36.7206477

Cote ouest marocaine vers Rabat : l'anomalie est assez incroyable là, faut que j'aille voir mais les records mensuels de seront pas être loin.

graphe9_1000___-6.50943396226_34.3724696

Cote varoise : (anomalie très marqué à 500hpa)

graphe9_1000_565_587___.gif

 

Un contexte pleinement estival voire caniculaire va donc se mettre en place en méditerranée avec 15-20° à 850hpa generalisé entre Italie-Espagne-France et Mahgreb. 

Chaleur au sud de la Loire dés mercredi qui gagnera sans soucis le nord au moindre redressement du flux (jeudi par exemple). L'intensité de la chaleur montra au creshendo au fur et à mesure de la semaine.

Un redressement du flux très marqué (GF au large du Portugal) ce weekend après 4 jours de canicule au Maroc déboucherait logiquement sur de très fortes chaleurs (scénario GFS6z). D'ailleurs sur ce run le record de chaleur mensuel à 850hpa datant 22 juin 2003 serait battu d'au moins 1°.

180_25.gif

Un redressement du flux moins important (simple talweg en transit sur l'Irlande) donnerait également un fort coup de chaleur mais plus éphémère et moins marqué. C'est le scénario majoritaire.

162_25.gif

 

Dans tous les cas on peut voir que le plein été s'agrandit. La canicule nous guette dés début juin et jusqu'à les derniers jours du mois d’août (fin août 2016). 

 

 

 

Modifié par faycal
  • J'aime 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bilou   

Étonnant de voir un consensus entre vous  pour une hausse importante des températures à partir de mercredi puis qui s'amplifie et dure, et en même temps de s’apercevoir des disparités entre les prévisions metéociel, meteo france ou la chaine météo par exemple avec des écarts jusqu'à 6 degrés pour jeudi, et pour météo france comme la chaine météo pas de persistance de la chaleur.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)
Il y a 3 heures, faycal a dit :

Dans tous les cas on peut voir que le plein été s'agrandit. La canicule nous guette dés début juin et jusqu'à les derniers jours du mois d’août (fin août 2016). 

Tout à fait, les occurrences chaudes sont plus nombreuses que les froides, la ceinture tropicale circule plus au nord que par le passé et à chaque bascule en flux de S-SO c'est bingo canicule.

Le régime AL synonyme de remontée chaude en notre direction domine largement depuis le mois de mai.

Doit t'on s'en réjouir, je ne pense pas.

64434_CASSOU_1062017.jpg

 

Effectivement Yann, amplitude thermique impressionnante entre le début et la fin de semaine.

Pour le moment les Oméga de chaleur se font bousculer par l'Ouest.(jusqu'à quand)

   

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   

meme si les remontées chaudes sont musclées, je ne vois pas absolument pas cette situation durer derrière. Tout ceci sera rapidement balayé par des vagues orageuses. Après de la à dire que la ceinture tropicale est plus au nord que par le passé on a strictement aucune le preuve la dessus pour le dire à 100%. Par exemple, les étés de 1930 à 1950 étaient souvent très chaud et certains torrides, les étés frais étaient très rares pendant la deuxième guerre mondiale. La situation de la semaine prochaine représente davantage à une situation d'une fin aout/début septembre plutot qu'un mois de juin. Ces dépressions très creuses pour la saison sur le proche de l'atlantique est un signe avant coureur d'un été souvent instable et orageux

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Posté(e) (modifié)
Il y a 11 heures, Cotissois 31 a dit :

C'est donc une tempête de juin digne des années 1940. Brusque retour en arrière, mais toute cette eau est bonne à prendre sur l'ouest Bretagne avant le coeur de l'été.

En effet, la canicule semble revenir en fin de semaine sur le sud-ouest et tout le pays peut avoir un coup de chaud. Brusque bond en avant.

 

Si un intermède plutôt "frais", et agité du surcroît se profile effectivement pour le début de semaine, il est alors dans doute plus que probable qu'on le paie cash très rapidement, dès lors que ledit intermède reste bien un intermède. Ce qui semble acquis. C'est finalement bien ça, et uniquement ça qui nous protège aujourd'hui des déferlantes espagnoles ou nord-africaines à la saison chaude: le rempart atlantique.

A priori donc, top départ pour la prochaine vague de chaleur.

A surveiller, certains graph de trajectoire montrent que, à la différence du premier coup de chaud de fin mai, on aura cette fois bel et bien à faire à une masse d'air largement nord-africaine, heureusement enrichie en humidité en basse couche cependant par son séjour au-dessus de la Méditerranée:

 

1496595475.gif

 

Ce serait étouffant pour certaines régions en raison de cette humidité, avec des valeurs d'instabilité énormes, mais totalement bâchées par le couvercle anticyclonique la plupart du temps.

A voir, selon les secteurs, avec cette provenance nord-africaine, et pour peu que l'on note un assèchement en basse couche pour X raison ( effet de foehn ou autre), ça pourrait cartonner sévère au niveau des maximas. Plus que fin mai.

 

Petit ajout en edit.

Comparaison du graph ci-dessus avec celui de Strasbourg lors des records de chaleur lors de l'épisode des 8/9/10 juin 2014:

1496596876.gif

A l'époque, on retrouvait aussi bien cette alimentation en air nord-africain, même si c'était peut-être un poil moins direct peut-être. Nonobstant, jusqu'à 37°c en pointe sur Strasbourg lors de ce mémorable week-end de Pentecôte 2014.

 

La synoptique à l'époque:

2014060912_1.gif

 

Et celle pour lundi en 8:

1496597120.gif

 

A chacun le soin d'apprécier les multiples similitudes entre ces deux cartes.

Côté masses d'air, on est sur quelque chose d'encore un cran au-dessus 2014.

 

Bon, c'est le run américain de6h, à 200h quasiment, donc ça va évoluer d'ici là. Mais voilà de nouveau pour ce qui est déjà du potentiel d'une telle situation, avec des valeurs virtuelles probablement déjà de nouveau en position de fixer de nouveaux records mensuels selon les régions.

 

Modifié par Fil67
  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faycal   
Posté(e) (modifié)
il y a 44 minutes, mike a dit :

 Ces dépressions très creuses pour la saison sur le proche de l'atlantique est un signe avant coureur d'un été souvent instable et orageux

Tout comme le calme est un signe avant coureur d'une tempête ?

 

il y a 42 minutes, Fil67 a dit :

 

 

Ce serait étouffant pour certaines régions en raison de cette humidité, avec des valeurs d'instabilité énormes, mais totalement bâchées par le couvercle anticyclonique la plupart du temps.

 

Effectivement l'advection chaude se ferait autant en altitude qu'en basse couche, ce qui inhiberait totalement la convection. Cela fait toute la différence avec juin 2014.

2014060918_27.gif150_27.gif

Par contre y a quelque chose à jouer pour Jeudi.

Une onde de théta remonterait rapidement d'Espagne vers la Belgique en journée alors que dans le même temps de l'air relativement froid en altitude sera en place sur un quart nord-ouest. En résultera une nette déstabilisation des profits verticaux.

102_27.gif108_5.gif

Dans ce contexte instable un talweg assez dynamique aborderait la Bretagne. L'ensemble du NO sera alors en entrée droite/ sortie gauche du jet.

Bonne concordance des ingrédients pour Jeudi donc on y reviendra plus tard.

arpege-9-102-0.png?04-17

Modifié par faycal
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
il y a une heure, faycal a dit :

Par contre y a quelque chose à jouer pour Jeudi.

Une onde de théta remonterait rapidement d'Espagne vers la Belgique en journée alors que dans le même temps de l'air relativement froid en altitude sera en place sur un quart nord-ouest. En résultera une nette déstabilisation des profits verticaux.

 

Dans ce contexte instable un talweg assez dynamique aborderait la Bretagne. L'ensemble du NO sera alors en entrée droite/ sortie gauche du jet.

Bonne concordance des ingrédients pour Jeudi donc on y reviendra plus tard.

 

 

Oui, jeudi, nord-ouest ou nord du pays à la fête des orages. Une nouvelle fois j'ai envie de dire, mais peut-être n'est-ce qu'une impression subjective vue de trop loin. Disons que la combinaison énergie/dynamisme se profile de nouveau pour ce très vaste secteur en cours ou fin de journée, voire carrément nuit de vendredi.

Comme tu le dis, détails à régler de toute façon, niveau timing sans doute, mais d'ores et déjà du beau potentiel dans les cartes actuelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   
Posté(e) (modifié)

La journée la plus chaude sera certainement samedi finalement ! Incertitude du côté du NO et du littoral atlantique pour la journée de dimanche. 

En tout cas masse d'air brûlante pour le week-end prochain sur nos ténors . Avec possible prolongation durable sur un quart SE du pays.

Modifié par 34280
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.