Fil67

Prévisions pour le Nord-Est, Octobre 2018

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Après l'entracte "perturbé" de ce tout début de semaine ( on perd 12/13°c à 1500m avec quelques pluies ou averses éparses), de nouveau du grabuge dépressionnaire samedi/dimanche et lundi en 8. Un peu hors topic donc.

Grabuge dépressionnaire vu pour le moment par EC/GFS/GEM, mais dont il faudra préciser les détails à plus court terme, chose qu'on ne fera pas ici du coup.

On surveillera ultérieurement la mise en place éventuelle d'un flux de sud-ouest anticyclonique ( chez GFS mais chez les autres modèles aussi).

Masses d'air chaudes en altitude, soleil, maintien de la sécheresse, on ne change pas une équipe qui gagne. Prêts pour l'un ou l'autre nouveau record ;) ?

 

 

 

GFSPANELOPEU00_1.png

 

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Nancy

Effectivement, la possibilité d'un petit passage dépressionnaire pour le week-end prochain prends du poids.

 

Scénario initié par CEP et que GFS semble vouloir confirmer ce matin, bien visible sur le diagramme de son ensemble.

//modeles7.meteociel.fr/modeles/gens/runs/2018100100/graphe4_1000_536_283___.gif

 

Tout ceci semble cependant bien faiblard et une fois de plus temporaire, entre deux grosses séquences anticycloniques, mais en ces temps de vache maigre c'est toujours bon à prendre.

 

Pour la suite, (hors-topic mais vue la faible activité météo, on peut se le permettre), comme Fil l'a évoqué on sent pointer un beau SO anticyclonique. Vue la configuration de notre année 2018 et les signaux à LT je prendrai cette tendance au sérieux. Une mi-octobre très douce voir chaude me semble de l'ordre du possible, nous n'en avons peut-être finalement pas terminé avec le décompte des journées >25°.

Modifié par thib91
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

On avait eu la discussion il y a quelque temps, mais voici encore une illustration parfaite de l'influence d'un ex ouragan sur le temps en Europe occidentale ( attention, ça fait mal aux yeux ! ) :)

 

tempresult_hea8.gif

 

Tant qu'il est sur l'Atlantique, l'ex ouragan soutient la dorsale subtropicale, sans plus, mais une fois repris dans le flux perturbé à moment donné, ça tourne littéralement à l'éruption de hauts géopotentiels à l'avant.

 

On pourrait presque finir par guetter les possibilités d'aller encore chatouiller les 30°C par endroits selon ce run:

 

gfs-1-264_rbr6.png

 

Faudra faire cependant avec les soucis de basse couche et de mauvais couplage.

Mais ça risque néanmoins d'être réellement la chose à surveiller sur la fenêtre météo jusque là: l'option dépressionnaire du week-end prochain commence à filer de plus en plus sur l'ouest du pays on dirait, si bien que l'extrême nord-est pourrait finir par rester tout simplement à l'avant, presque en marge de l'activité dépressionnaire, voire des précipitations dans le pire des cas.

Pas improbable, ça correspond en tout cas au schéma classique d'intersaison ( automne/printemps)  où l'influence dépressionnaire atlantique reste bloquée sur l'ouest du pays, contrariée par la présence de hautes pressions sur le continent.

 

  • J'aime 2
  • Merci 2
  • Surprise 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)
Il y a 2 heures, Fil67 a dit :

 

 

On pourrait presque finir par guetter les possibilités d'aller encore chatouiller les 30°C par endroits selon ce run:

 

Faudra faire cependant avec les soucis de basse couche et de mauvais couplage.

Mais ça risque néanmoins d'être réellement la chose à surveiller sur la fenêtre météo jusque là: l'option dépressionnaire du week-end prochain commence à filer de plus en plus sur l'ouest du pays on dirait, si bien que l'extrême nord-est pourrait finir par rester tout simplement à l'avant, presque en marge de l'activité dépressionnaire, voire des précipitations dans le pire des cas.

Pas improbable, ça correspond en tout cas au schéma classique d'intersaison ( automne/printemps)  où l'influence dépressionnaire atlantique reste bloquée sur l'ouest du pays, contrariée par la présence de hautes pressions sur le continent.

 

 

L'autre jour je demandais bêtement s'il était encore possible de taper les 30°c dans le NE en plaine passé le 25 septembre, soit en fin septembre, ou courant de la première quinzaine d'octobre.

C'est vrai qu'il faut un alignement extraordinaire des conditions, mais ce n'est pas impossible, et je pense sincérement que l'on y arrivera un jour.

Puis ce sera au tour de novembre,  décembre?.

Bon y'a encore du  chemin à faire, mais à n'en  pas douter la direction est la bonne.

Après comme dirait le grand  sage Franck Ribéry :"la routourne tourne", on garde le froid et les PP pour l'hiver à venir?

Modifié par trugll

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Loray
Il y a 5 heures, Fil67 a dit :

On avait eu la discussion il y a quelque temps, mais voici encore une illustration parfaite de l'influence d'un ex ouragan sur le temps en Europe occidentale ( attention, ça fait mal aux yeux ! ) :)

 

 

 

Je ne pense pas du tout que c'est l'ouragan qui fait qu'il y ait cette "éruption" de géopotentiel à l'avant!

Faudrait peut-être faire une simulation sans l'ouragan pour voir si cette éruption n'aurait pas lieu avant d'affirmer des choses! As-tu la preuve de ce que tu avances? que c'est l'ouragan qui engendre ces géopotentiels??

Désolé mais pour moi il est tellement minuscule comparé à cette immense dépression au nord que je pense qu'il n'influence en rien ces géopotentiels qui auraient sûrement bien gonflé sans lui.

Modifié par Erkalfine
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 6 heures, Erkalfine a dit :

 

Je ne pense pas du tout que c'est l'ouragan qui fait qu'il y ait cette "éruption" de géopotentiel à l'avant!

Faudrait peut-être faire une simulation sans l'ouragan pour voir si cette éruption n'aurait pas lieu avant d'affirmer des choses! As-tu la preuve de ce que tu avances? que c'est l'ouragan qui engendre ces géopotentiels??

Désolé mais pour moi il est tellement minuscule comparé à cette immense dépression au nord que je pense qu'il n'influence en rien ces géopotentiels qui auraient sûrement bien gonflé sans lui.

 

Peut-être le fait que ce soulèvement de hauts géopotentiels n'était pas simulé par les autres modèles, qui ne simulaient pas non plus l'approche de l'ex ouragan et sa reprise en flux de sud-ouest aux portes de l'Europe?

Peut-être le fait qu'entre temps GFS a calculé une autre trajectoire pour l'ex-ouragan, qui s'enlise vers les Canaries, sans être repris par la circulation atlantique, et que du coup GFS ne simule plus ce renforcement massif des géopotentiels?

Peut-être, sur la sortie d'hier justement, ceci:

 

gfs-1-234_etu2.png

 

On y voit le coeur chaud de l'ex ouragan au nord des Açores, mais surtout l'advection massive de chaleur en altitude à l'avant, jusque sur le golfe de Gascogne, ce qui, quand la tendance est déjà aux hautes pressions avant, ne fait que renforcer et alimenter ces hautes pressions sur place.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : La Verrerie de Portieux (88)
Il y a 12 heures, trugll a dit :

 

L'autre jour je demandais bêtement s'il était encore possible de taper les 30°c dans le NE en plaine passé le 25 septembre, soit en fin septembre, ou courant de la première quinzaine d'octobre.

C'est vrai qu'il faut un alignement extraordinaire des conditions, mais ce n'est pas impossible, et je pense sincèrement que l'on y arrivera un jour.

Puis ce sera au tour de novembre,  décembre?.

 

Pour les 30° en octobre c'est fait depuis 9 ans: avec un record de 30°7 à Colmar le 07/10/2009. Pour novembre le record est de 24°: les 30° semblent inatteignables, mais les 25° pourquoi pas .

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Vélizy, Yvelines (semaine) / Rougemont & Besançon, Doubs (WE)
il y a 52 minutes, phil88 a dit :

Pour les 30° en octobre c'est fait depuis 9 ans: avec un record de 30°7 à Colmar le 07/10/2009. Pour novembre le record est de 24°: les 30° semblent inatteignables, mais les 25° pourquoi pas .

 

 

En fait chaque mois de la fin de l'année a son seuil symbolique à battre pour le Nord-Est :

- les 35 °C en septembre : pas encore fait (j'ai 34,6 °C à Besançon, 34 °C à Luxeuil et Belfort).

- les 30 °C en octobre : fait à Besançon, Colmar et Mulhouse.

- les 25 °C en novembre : encore loin d'être fait, même si le coup de chauffe de novembre 2015 (entre 23 et 24 °C du nord de la F-C au sud de l'Alsace) nous en a rapproché.

- les 20 °C en décembre : déjà fait à Besançon et Colmar (19,9 °C à Lons-le-Saunier et Mulhouse).

On a un peu la même chose avec les 25-30-35 °C en mars, avril et mai d'ailleurs.

 

On ne manquera pas d'observer la multiplication les stations qui perceront ces plafonds ces prochaines année...

Oui bah j'essaie de rendre l'automne intéressant à suivre hein ! :DxD

Modifié par Barry
  • J'aime 4
  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

La messe ne tardera semble-t'il plus à être dite maintenant pour ce qui est de la fin du week-end prochain/début de semaine prochaine:

 

graphe_ens3_drx0.gif

 

Combo gagnant: on met l'option fraîcheur totalement au placard ou presque ( plus qu'un scénario passant furtivement sous les normales de saison), et disparition des signaux de précipitations ( sur ce dernier point on pourra bientôt considérer les précipitations comme l'anomalie). Du coup plateau anticyclonique doux et sec avant, plateau anticyclonique doux et sec après.

Suite logique du déroulement type depuis le début de l'été on va dire.

A voir maintenant si une porte de sortie à cet interminable marasme va s'ouvrir ou non. A priori sur cet ensembliste, ça ne serait pas chose possible avant la mi-octobre au plus tôt.

Un mois d'octobre qui va donc sans doute profiter allègrement des 10 prochains jours pour se constituer un beau pactole thermique. Encore une fois j'ai envie de dire. Mais en fait non, là aussi c'est juste la continuité des 12 dernières semaines.

COmme dit plus haut, on va guetter alors les 25°C.

Cet ensembliste pourrait théoriquement encore nous en apporter plus d'un, surtout que ça pourrait être un peu brassé en flux de sud à sud-ouest de temps en temps.

Vaindiou , si on trouve moyen de compenser ces 4 mois d'anomalie fortement positive et de sécheresse par ne serait-ce qu'un mois d'anomalie négative sensible et de précipitations excédentaires, faites que ça tombe au moins pendant l'hiver ;)

 

  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bitschwiller-lès-thann (370m)

Nous allons à compter de la fin de semaine vers une période durable au dessus des normales de saison

 

Diagramme GEFS

 

Nous pourrions approcher voire atteindre à nouveau les 25° pour samedi voire dimanche :

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

Alors on va me dire que Cep est moins favorable pour un temps estival dimanche mais il semble bien seul et a été mauvais sur bon nombre des dernières situations. Ukmo est d'ailleurs proche de GFS :

 

Modele UKMO - Carte prévisions

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Saint-Nabor (67) - 312 m au pied du mont Ste-Odile

Oui, les precips de samedi ne concerneraient que l'ouest de la France. Arpège également du même acabit.

 

A défaut de pluie on va surveiller les premiers brouillards épais et plus ou moins généralisés pour jeudi matin :

 

aromehd-38-41-0_tlw0.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)
il y a une heure, pvaill67 a dit :

Oui, les precips de samedi ne concerneraient que l'ouest de la France. Arpège également du même acabit.

 

A défaut de pluie on va surveiller les premiers brouillards épais et plus ou moins généralisés pour jeudi matin :

 

aromehd-38-41-0_tlw0.png

 

 

Concernant les éventuels brouillards de  jeudi matin j'ai de gros doutes : sols biens secs, températures pas si fraiches que cela. Si brouillards il devait y avoir, à mon humble avis ils ne seront qu'éphémères, non persistants, et vraiment cantonnés aux endroits les plus propices (fonds de vallée, près des cours d'eau) : rien d'extraordinnaire pour la saison.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 21 heures, phil88 a dit :

Pour les 30° en octobre c'est fait depuis 9 ans: avec un record de 30°7 à Colmar le 07/10/2009. Pour novembre le record est de 24°: les 30° semblent inatteignables, mais les 25° pourquoi pas .

 

 

Ben dans la mesure où les stations les plus chaudes du nord-est piquent désormais sans vergogne durant certains mois entiers de la saison chaude les moyennes mensuelles normales des maximas de stations du sud-est ou du sud-ouest, pourquoi pas imaginer un jour que l'une ou l'autre ville du nord-est puisse aussi arriver à piquer lors d'une synoptique de malade un 25°c très ponctuellement en novembre, seuil des records mensuels de bon nombre de villes méridionales avec lesquelles le nord-est est en compétition maintenant en saison chaude?

Concrètement, en juillet dernier, Strasbourg avec une txm digne de celle d'un mois de juillet normal à Montélimar, Montpellier ou Perpignan, et en septembre toujours parfaitement en course pour la moyenne des maximas de stations comme Toulouse, Bordeaux ou Mont-de-Marsan. Toutes des stations où les records de tx en novembre sont justement un poil au-dessus de 25°C.

Le gros hic naturellement, c'est qu'on parle de saison chaude, et dans le nord-est, jusqu'à preuve du contraire la saison chaude ne se prolonge normalement pas jusqu'en novembre, et il nous faut ici compter de plus en plus souvent avec des problèmes d'inversion ou en tout cas de non exploitation intégrale de la masse d'air parfois présente en altitude ( un processus qui se met tout doucement en place durant octobre déjà).

Le  gros facteur limitatif je pense, sans lequel on pourrait déjà envisager très sérieusement des records mensuels atteignant aussi les 25°C en novembre.

APrès, on a un 22.1°C à Entzheim le 18novembre 1926 ( vu la couche de poussière là dessus accumulée là dessus depuis, il est temps de jouer du plumeau ;) ). Ca laisse envisager le potentiel éventuellement encore disponible pour une première décade le jour où ça se décidera à dépoter pour de bon!

Un potentiel partiellement exploité il y a seulement 3 ans, avec 21.8°c de maxi ce 8 novembre là :

 

archives-2015-11-8-0-0.png

 

Avec cependant comme dit plus haut un souci de couplage altitude/sol au niveau de la masse d'air ( 13/14°c à 1500m), en raison des conditions anticyclonique ( pour Entzheim en tout cas, Barry a parlé de maximas localement à 23 à 24°C ailleurs sur le nord-est ce jour là).

 

Le record historique de 1926 résultait quant à lui de cette synoptique:

 

archives-1926-11-18-0-0.png

 

Avec à peine 7/8°c à 1500m, mais un  brassage optimal grâce aux conditions dépressionnaires de ce flux de sud-ouest.

 

A mon avis, si on doit battre un nouveau record historique pour novembre, et pour atteindre cette barre mythique des 25°c, il faudra un mix de ces deux synoptiques comprenant: masse d'air au moins très douce en altitude ( 10/12°C à 1500m  suffiraient), flux de sud-ouest sensible pour le brassage, mais pas trop dépressionnaire non plus pour éviter l'influence trop grande de nébulosité associées à d'éventuelles perturbations.

Nul doute que dans le cadre de l'allongement constant de la saison chaude, ça finira par arriver, et à mon avis plus tôt qu'on ne le pense.

Après tout , la barre symbolique des 20°C est déjà l'apanage des mois de plein hiver ( décembre/janvier/février, et encore, elle a déjà tremblé sérieusement par endroits certaines années), il faut donc bien individualiser le mois de novembre, qui ne compte assurément pas dans le trio hivernal, et de fait forcément remonter le seuil à 25°c, puisqu'octobre a pris celui des 30 °C ;)

 

Sinon des nouvelles de la fin de semaine quand même.

Chez l'américain, on continue dans les options très majoritairement douces et sèches, avec un cut-off s'enlisant vers le Golfe de Gascogne, et donc totalement hors de portée du nord-est pour ce qui est des précipitations. Par contre, du fait d'un accouchement plus occidental que sur les dernières sorties, on pourrait récupérer le residuum du talweg principal, qui continuera lui de transiter de la mer du Nord à la Baltique, laissant dans son sillage une queue de front froid ( léger changement de masse d'air perceptible dans l'ensembliste actuel pour dimanche, avec un très faible risque de précipitations locales). Arpège suit GFS.

EC de hier midi sème le doute, avec un cut-off effectuant ses premiers pas dimanche sur le centre-ouest, ce qui change toute la donne ( temps plus perturbé et plus frais sur le nord-est, sous l'influence du cut-off du coup).

Le canadien actuel verse totalement dans ce registre, et le britannique tout frais moulu propose un type d'intermédiaire entre le trio EC/GEM/UKMO et le duo GFS/Arpege

A 72 heures à peine, il serait temps que les choses se décantent pour de bon maintenant!

 

 

 

Modifié par Fil67
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me souviens de 4 jours consécutifs en novembre 2015 au dessus de 20 degrés à Bâle-Mulhouse avec un pic à 23,4° le samedi 7 novembre, ce qui est remarquable. Je pense comme fil qu'un jour, prochain peut être, on atteindre les 25 degrés et je dirai même peut être même de manière généralisé en novembre sur le Nord Est

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Se pourrait qu'on ait droit à une surprise synoptique sympa pour le week-end!

Ca cassera presque 3 pattes à un canard!

 

Arpege, avec un second petit cut-off privatif pour le nord-est, et un resserrement des isobares passager entraînant un petit coup de vent, le tout garni de bonnes précipitations par endroits:

 

arpegeeur-0-90_qeg2.png

 

GFS s'y essaie aussi  désormais pour de bon, le résidu de talweg principal générant là aussi un second accouchement pile sur le nord-est:

 

gfs-0-96_qzf4.png

 

Si ça se confirme, y'a pas à dire, c'est vraiment sur des détails secondaires mais importants à échelle locale qu'on arrive encore à chopper des trucs intéressants.

Tant mieux,  ça permettra peut-être de meubler un peu les locaux en attendant le déménagement de saison, car on le voit sur l'ensembliste, ce p'tit intermède perturbé éventuel pendant le week-end, c'est vraiment du bonus inespéré:

 

181003081238488034.png

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Nancy

 

C'est vrai que c'est lassant à force mais 2018 semble encore vouloir faire très fort, il a de la ressource...

 

Je laisse volontiers de côté la parenthèse agitée de dimanche pour parler de la douceur récurrente à venir. On est parti pour (au moins) 10 jours avec une anomalie de température fortement positive. Il est fort possible que l'on arrive à la mi-octobre voir la dernière décade d'octobre avec des températures diurnes tournant quotidiennement autours du seuil des 20°, soit un mois de septembre tout à fait classique.

 

Après nous avoir offert des mois de printemps en avance (avril sur les moyennes thermiques de mai, mai sur les moyennes de juin etc...), 2018  pourrait nous offrir un mois d'octobre aux allures de septembre.

 

Premier round, vendredi et samedi, on devrait être très proche des 25° généralisés en plaine et sans doute 27° voir plus dans les hot-spot habituels, une belle fin août en somme.

 

Retour vers des standards d'un début septembre pour la semaine prochaine (19/23°), avant une nouvelle poussée de fièvre possiblement pour mi-octobre, les modèles maintiennent le cap vers du "lourd" pour cette date.

 

2018 semble vouloir tout écraser sur son passage.

Modifié par thib91
  • J'aime 2
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bitschwiller-lès-thann (370m)
il y a une heure, Fil67 a dit :

Se pourrait qu'on ait droit à une surprise synoptique sympa pour le week-end!

Ca cassera presque 3 pattes à un canard!

 

Arpege, avec un second petit cut-off privatif pour le nord-est, et un resserrement des isobares passager entraînant un petit coup de vent, le tout garni de bonnes précipitations par endroits:

 

 

 

GFS s'y essaie aussi  désormais pour de bon, le résidu de talweg principal générant là aussi un second accouchement pile sur le nord-est:

 

 

 

Si ça se confirme, y'a pas à dire, c'est vraiment sur des détails secondaires mais importants à échelle locale qu'on arrive encore à chopper des trucs intéressants.

Tant mieux,  ça permettra peut-être de meubler un peu les locaux en attendant le déménagement de saison, car on le voit sur l'ensembliste, ce p'tit intermède perturbé éventuel pendant le week-end, c'est vraiment du bonus inespéré:

 

 

 

 

Pour le moment c'est quand même pas le Pérou sur nos modèles. La situation est très bancale aucun modèle ne voit réellement la même chose au même endroit.

 

Je ne suis pour ma part pas encore convaincu de cette possible dégradation, j'attends de voir l'évolution dans les 48h qui viennent. Ça va encore bouger maintes fois, espérons dans le bon sens...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 9 heures, MATT_68 a dit :

 

Pour le moment c'est quand même pas le Pérou sur nos modèles. La situation est très bancale aucun modèle ne voit réellement la même chose au même endroit.

 

Je ne suis pour ma part pas encore convaincu de cette possible dégradation, j'attends de voir l'évolution dans les 48h qui viennent. Ça va encore bouger maintes fois, espérons dans le bon sens...

 

Ok , un point pour toi ce matin ;)

Bon, on va alors se tourner vers la possible interaction de l'ouragan Leslie avec le continent européen alors, histoire de voir ce que ça pourra nous apporter concrètement ici, à défaut de plus palpitant.

Pour le moment, sa reprise dans la circulation perturbée atlantique ne devrait pas se faire avant plusieurs jours. Si ça se fait ( au plus tôt dans une semaine chez l'américain en cours), compte tenu de la synoptique simulée sur l'Atlantique à ce moment-là ( un vaste et unique talweg orienté nord-sud du Groenland aux Açores, d'où une circulation à fond méridienne), il y a fort à parier que ça va générer un super dôme anticyclonique à l'avant.

Il sera encore temps alors de voir où le dôme atteindra son épaisseur maximale et où il se placera, en fonction de la trajectoire du flux perturbé et de l'intensité des restes de l'ouragan, mais ce serait une synoptique à littéralement péter la baraque niveau thermique, là où l'advection chaude et le flux de sud-ouest dynamique se superposeraient.

PAs de panique, pour le moment, c'est pour les Iles britanniques ;) . Si c'est pour la France, on se refera alors un petit coup de sang, exactement comme l'an dernier à peu près à la même époque et dans la même situation ( archive d'Ophelia le 16/10/2017 à gauche, prévision américaine à droite pour Leslie)

 

archives-2017-10-16-0-0.png  gfs-0-198_euz2.png

 

Vous allez me dire, prévoir la reprise d'un ex-ouragan dans la circulation zonale méridienne à J+7 est encore plus hasardeux qu'essayer de percer les intentions d'un petit cut-off de rien du tout à 3 jours ( intentions visiblement de nouveau fort "bienveillantes" ce matin), mais comme dit, on s'accroche à ce qu'il nous reste, guetter les records de chaleur ;)

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)

Salut,

 

Accumulation de PP :

Selon Arpege jusqu'à Lundi, ben c'est pas pour nous......

arpege-25-102-0.png?04-06

 

Pour GFS, et ceci jusqu'en milieu de semaine, ben c'est vraiment pas pour nous non plus, d'ailleurs pour le reste du territoire ce n'est guère mieux.....

Modele GFS - Carte prévisions

 

Après on peut prendre tous les modèles ce matin, le constat est identique : sec, sec, sec......et doux doux voire chaud par moment.

Cela commence tout de même à devenir inquiétant cette histoire.

Modifié par trugll
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nancy

C'est clair que c'est pas fameux.

Au chapitre des "optimistes" CEP s'inscrit dans la veine d'ARP et semble  un poil plus généreux.  Possiblement un arrosage un peu plus digne à l'ouest d'un axe Luxembourg-Belfort (5 à 10mm).

1124090457_Sanstitre2.jpg.fd5fc236a586552828d3062aa9cde6ce.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

Bon, pour résumer :

- aujourd'hui Tx > 20°C

- demain Tx vers 25°C

- samedi, on repart dans le délire avec potentiellement du 27°C

- dimanche, plus variable mais rien de concret, limitation des Tx à 25°C au mieux

- début de semaine prochaine pas trop mal pour un début de printemps 😩

 

Le tout, sans un pet de flotte.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Strasbourg
il y a 18 minutes, KillBrice a dit :

Bon, pour résumer :

- aujourd'hui Tx > 20°C

- demain Tx vers 25°C

- samedi, on repart dans le délire avec potentiellement du 27°C

- dimanche, plus variable mais rien de concret, limitation des Tx à 25°C au mieux

- début de semaine prochaine pas trop mal pour un début de printemps 😩

 

Le tout, sans un pet de flotte.

Précipitations dimanche qui traverse nos régions il me semble !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)
Il y a 2 heures, akiva a dit :

Précipitations dimanche qui traverse nos régions il me semble !

 

Tu as bien fait de ne pas accorder le verbe traverser avec précipitations parce qu'il n'y en aura pas beaucoup à priori, du coup j'enlèverai même le "s" à PP 🛥️

  • J'aime 1
  • Haha 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 4 heures, KillBrice a dit :

Bon, pour résumer :

- aujourd'hui Tx > 20°C

- demain Tx vers 25°C

- samedi, on repart dans le délire avec potentiellement du 27°C

- dimanche, plus variable mais rien de concret, limitation des Tx à 25°C au mieux

- début de semaine prochaine pas trop mal pour un début de printemps 😩

 

Le tout, sans un pet de flotte.

 

Oui, suivant ce que fera ou non notre speed dépressionnaire du week-end, cette journée de jeudi risque bien d'avoir été ce qui se fait de plus frais jusque mi-octobre.

Bon ça ne montera pas non plus des masses après, mais par contre, ça pourrait y rester très longtemps.

Tiens d'ailleurs on a un petit décadaire à surveiller samedi pour Entzheim. Bon faut dire qu'il y a ce jour-là comme une faiblesse dans la liste des Txx journalières. Faiblesse qu'il serait urgent de corriger une bonne fois pour toutes!

Une synoptique qui s'y prête en tout cas, avec ce flux de sud-ouest qui s'accélère sous l'axe de l'advection chaude en altitude. Brassage intégral ou pas dans le fossé rhénan, là sera toute la question. Mais les 27°C, nécessaires pour faire tomber le fameux record journalier d'Entzheim, résulteraient en tout cas d'un brassage intégral ( 12°c à 1500m).

EN tout cas, un sacré coup de p..e cette perturbation:

 

tempresult_zba3.gif

 

Ca a l'air bien massif avant d'aborder la Bretagne, ça avance d'ouest en est sans grandes encombres, puis hop, genèse du cut-off sur le golfe de Gascogne, les précipitations sont littéralement happées dans sa circulation, le cut-off se désolidarise alors totalement de la circulation perturbée, ne progresse plus, et garde ses précipitations sur le sud-ouest du pays ( où ça va certainement râler parce qu'il pleut encore ;)

Restent que les yeux pour pleurer au nord, le talweg résiduel se fait bouffer tout son dynamisme par le processus de cut-off entamé juste auparavant, et n'a même plus le punch nécessaire pour induire un changement de masse d'air.

On en revient au pire scénario que j'avais évoqué mardi: douceur avant, douceur après, pas de précipitations.

Encore des ajustements ou pas? A priori, maintenant qu'on tient le scénario le plus pourri à tout juste 48/54heures du début du processus, je pense que les chances sont grandes que les choses en restent là.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Lomont sur Crête (25) 550m

Très peu d'activité sur ce post ! et pourtant y'a de quoi commenter pour dimanche, rien n'est encore calé...

 

Alors à votre avis ? sec ou gros rinçage ? où se situera la limite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.