Jump to content

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 3 juin au 9 juin 2024 - prévisions météo semaine 23


Recommended Posts

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de la neige de mes montagnes tarnaises et cevenoles
Posted (edited)

Je n ai pas pour habitude d ouvrir un topic de prévision et je manque beaucoup de temps comme de compétences pour le faire et surtout pour bien le faire, cependant je sais pas je serais pas étonné d un premier potentiel chauffant pour la première semaine de juin, même si dans mon souvenir c est plutôt légèrement plus tard que nous avons eu de grosses montées de température soudaines plusieurs fois les dernières années 

Mais bon on approche la période à risque statistiquement, avec la durée du jour augmentant l impact d un éventuel chauffage excessif des masses d air même si pour le moment il n y a pas de canicule à l ordre du jour

 

Bref pour le début de semaine rien de fou thermiquement à priori pas de chaleurs à craindre, ni même pour la semaine du moins de ce qu il en ressort a cette (longue) échéance

Les écarts-type a cette échéance sont bien sûr importants le positionnement des masses d'air est loin d être calé, surtout a partir de mercredi/jeudi, jeudi pourrait être le jour le plus chaud de la semaine avec des 20°c a 850 hPa envisagés par un part non négligeable des scénarii dans le sud du pays avec donc potentiellement une première ribambelle de 30°c pour pas mal de stations ne les ayant pas franchis pour le moment, la moitié nord étant quand à elle globalement sous les 15°c à 850hpa

En tout cas pour le moment aucun signal bouillant (et à titre personnel, redouté) à l horizon ce qui ne me déplaît nullement 

 

Côté précipitations ce pourrait être plutôt sec pas étonnant pour la saison à l exception d'un petit signal pour vendredi, résultant éventuellement de conflits de masses d air ? Le temps me manque pour regarder mieux

Mais à part ça à 500 hPa la hausse de pression semble probable avec un z500 au dessus de 5700 m (voire même au dessus de 5750 m bien possiblement pour l ECMWF) sur Orléans pour l exemple ce qui changera globalement de la semaine actuelle (qui la précède donc)

Idem pour la moitié sud possiblement avec le 5800 m pour le z500 bien envisagé et pouvant a priori se maintenir (la aussi cep est plus haut dans sa vision des choses) à Carca par exemple ce qui est la aussi un peu une nouveauté 

 

Avant goût d'une fin de la récurrence humide entamée il y a quelques mois maintenant et proche des normes thermiquement voir même en deçà depuis un mois et demi comme cela at été fait remarquer sur le topic précédent ? Possiblement 

 

D avance mes excuses pour mon analyse certainement bien incomplète mais hâte de vous lire pour la semaine alors je voulais lancer la prévis :)

 

Edited by Matpo
  • J'aime 11
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

  • Replies 76
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Calme et températures de saison, dégradation du temps en fin de semaine :   Je n'avais pas pu beaucoup participer sur ce topic mais j'ai vu à quel point l'incertitude était de mise dans les

Ensembliste ce matin de l’Européen pour Nancy, probabilité de chaleur presque nul d'ici le 11 juin, pas courant mais à prendre avec des pincettes car...au delà des apparences que cache la moyenne, on

Les modèles semblent converger sur le déroulement de la semaine. On partirait sur un statu quo entre les trois acteurs principaux que sont la goutte froide açorienne,l'anticyclone atlantique et la dép

Posted Images

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Posted (edited)

Comme mentionné hier on devrait rester sur cette échéance sur une domination des flux méridiens,c’est assez caricatural sur les panels d’ensemble et les diagrammes.

Concrètement ça se traduit par des HG dynamiques associés à des décrochages polaires. La prévision de cette semaine consistera à savoir où ces éléments vont se situer. À cette échéance et dans ces conditions il est périlleux de s’aventurer sur des conditions précises.

On peut toutefois je pense dégager plusieurs possibilités comme ces dernières semaines.Chaude et sèche en cas de talwegs assez éloigné sur l’atlantique. Chaude et instable en cas de talwegs plus proche de notre position et enfin fraîche et assez maussade/humide en cas de dorsale atlantique ample associée à un décrochage sur notre position.

Prévisibilité mauvaise donc avec ces éléments d’échelle sous synoptique.

 

https://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=5&mode=1&ech=240

 

graphe_ens3_04sci6.php.gif

Edited by Nico 14
  • J'aime 11
Link to post
Share on other sites

La prévision à long terme est effectivement délicate car cela peut parfaitement évoluer vers le chaud mais aussi vers le frais (pour la saison).

Ce que l'on peut constater en prenant de la hauteur c'est que les masses d'air chaud semblent vouloir rester en Afrique et dans le sud est de l'Europe .

Certaines projections, sans doute minoritaire, de CEP voient même de l'air froid revenir en milieu de semaine par le nord-ouest :

 

ECH0-240.GIF?27-12

 

ecmwf-13-240.png?0

Avec de l'air froid en altitude qui pourrait provoquer beaucoup d'instabilité au sur de la GB et dans le nord de la France

 

ECM1-216.GIF?27-12

Et une synoptique pas trop de saison à 15 jours de l'été pour nous et des conditions automnales sur la GB. 

 

En attendant de voir l'évolution a très long terme, au début de ce topic les GF pourraient continuer à nous influencer et les température seraient plutôt fraiches, en tout cas par rapport à ce que nous avons 

connu ces 2 dernières années, à 850 Hpa mais aussi à 500 Hpa  :

ukmo-1-168.png?0

ukmo-13-168.png?0

 

gfs-1-246.png?0

gfs-13-222.png?0

 

L'Américain est moins frais mais avec des températures tout juste de saison et toujours des gouttes froides sur la France.

 

GEM est dans le même registre pour les gouttes froides que les autres modèles :

gem-13-198.png?0

Et entrevoit la même descente d'air frais polaire maritime vers le nord de la France que CEP vers le 6 juin :

 

gem-1-240.png?0

 

L'arrivée des forte chaleur dans ce topic ne semble pas être l'hypothèse à privilégier à mon sens mais plutôt  une certaine fraicheur au moins dans le nord et toujours de l'instabilité

ou, autre hypothèse, des températures de saison et donc assez chaudes mais sans excès.

 

 

 

  • J'aime 1
  • J'adore 1
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de la neige de mes montagnes tarnaises et cevenoles
Il y a 2 heures, petit âge glaciaire 11 a dit :

Et une synoptique pas trop de saison à 15 jours de l'été pour nous et des conditions automnales sur la GB. 

 

L été météo commencé au premier juin ;)

Perso je me réjouis de ces conditions tellement j aborre la forte chaleur 

  • J'aime 5
  • Haha 1
  • Supportive 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de la neige de mes montagnes tarnaises et cevenoles
Posted (edited)
Il y a 2 heures, petit âge glaciaire 11 a dit :

gfs-1-246.png?0

gfs-13-222.png?0

 

L'Américain est moins frais mais avec des températures tout juste de saison et toujours des gouttes froides sur la France.

A cette échelle de temps les ensembles sont a regarder, GFS par exemple est un peu plus doux sur la T850hpa que le screen que tu proposes pour jeudi matin notamment dans la moitié sud, avec la ligne des 15°c sur les Pyrénées et un positionnement de la GF bien plus au NE que sur le déterministe, et donc une remontée douce un peu plus prononcée qui nous concerne davantage 

Vraiment les déterministes a cette échéance avec tant d éléments sous synoptique prévus ne sont pas les meilleurs indicateurs

Je parle là du même run que toi le 0z de gfs pour exemple, la tendance est la même dans le 6z 

Edited by Matpo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Posted (edited)

+ de 20°c d'écart type sur la masse d'air à 850hpa sur l'ensemble canadien ce soir.Illustration de ces flux méridiens et de l'importance de situer les centres d'actions.Le CEP voit ce soir un décrochage polaire conséquent,H+240h pour les deux déterministes:

 

xx_model-en-349-0_modcan_2024052712_234_1642_310.thumb.png.1e4f8a9075a5d82fec0600bea8b1362a.pngxx_model-en-345-0_modez_2024052712_240_1642_310.thumb.png.646e4e2f2f787948272d0ca17201e973.png

 

gemeu-15-240.png.2f7f1d276419d3c5ef84485594ecdbfc.pngxx_model-en-345-0_modez_2024052712_240_1642_617.thumb.png.684a9a728161b83b05d0e78208e70845.png

 

graphefqy0.php.png

 

 

Edited by Nico 14
  • J'aime 7
  • Songeur 1
  • Surprise 4
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Oui sur CEP c'est un décrochage polaire assez remarquable pour la saison avec une masse d'air venue tout droit du pôle...C'est loin mais si cela se réalise on serait sur un évènement rare dans notre climat réchauffé.

 

Je mets la carte car même s'il s'agit d'un déterministe à J+10, j'ai rarement (si ce n'est jamais) vue de telles cartes modélisées à cette période de l'année. 

 

IMG_20240527_212927.thumb.jpg.26c17c0c29efa2b600ed2f163e821442.jpg

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 4
  • J'adore 1
  • Songeur 1
  • Surprise 5
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

Heureusement très minoritaire...

 

 

graphe0_00_380_181___.png.eef458caf92a87ea1de4c9d489f4e37e.png

 

 

 

  • J'aime 1
  • J'adore 1
  • Haha 1
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & Tercis-les-Bains (40)
Posted (edited)
il y a 30 minutes, thib91 a dit :

Oui sur CEP c'est un décrochage polaire assez remarquable pour la saison avec une masse d'air venue tout droit du pôle...C'est loin mais si cela se réalise on serait sur un évènement rare dans notre climat réchauffé.

 

Je mets la carte car même s'il s'agit d'un déterministe à J+10, j'ai rarement (si ce n'est jamais) vue de telles cartes modélisées à cette période de l'année. 

 

IMG_20240527_212927.thumb.jpg.26c17c0c29efa2b600ed2f163e821442.jpg

 

 

 

Oui. Sa moyenne par contre n'est vraiment pas en raccord, avec visiblement une forte hésitation dans le panel et un penchant pour un contexte assez chaud (sans excès) et potentiellement orageux au fil du temps. Elle ressemble d'ailleurs pas mal au déterministe GEM 12z ou dans une certaine mesure, ICON 12z. C'est pas souvent avec IFS de voir sa moyenne, autant s'éloigner de son Det (même si oui ça arrive). Mystère, mystère avec une réelle impossibilité de dire pour le moment vers quel réel scénario on s'oriente (pouvant aller très bien en direction d'un décrochage polaire revigorant, ou vers un contexte assez chaud, voire orageux).

 

animole3.gif

 

C'est hésitant chez GFS, mais dans une moindre mesure et sa moyenne se rapproche de celle d'IFS.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Du 3 juin au 9 juin 2024 - prévisions météo semaine 23
Posted (edited)
il y a 57 minutes, DoubleKnacki a dit :

 

Oui. Sa moyenne par contre n'est vraiment pas en raccord, avec visiblement une forte hésitation dans le panel et un penchant pour un contexte assez chaud (sans excès) et potentiellement orageux au fil du temps. Elle ressemble d'ailleurs pas mal au déterministe GEM 12z ou dans une certaine mesure, ICON 12z. C'est pas souvent avec IFS de voir sa moyenne, autant s'éloigner de son Det (même si oui ça arrive). Mystère, mystère avec une réelle impossibilité de dire pour le moment vers quel réel scénario on s'oriente (pouvant aller très bien en direction d'un décrochage polaire revigorant, ou vers un contexte assez chaud, voire orageux).

 

animole3.gif

 

C'est hésitant chez GFS, mais dans une moindre mesure et sa moyenne se rapproche de celle d'IFS.

 

On note qd même sur l'ensembliste le mouvement rétrograde du bloc anticyclonique vers le centre Atlantique et son accroche possible du côté du Groenland, avec par effet balancier le décrochage de bp polaires/arctiques  sur la mer du même nom (Groenland).

 

Ce type de configuration est assez atypique pour la saison, on retrouve plutôt ces synoptiques en début de printemps. Elles peuvent ouvrir la voie a des flux de nord très froid (avril 2021). Méfiance donc car c'est à mon avis une option pour l'instant minoritaire, mais selon moi à ne pas écarter vue les mouvements d'ensemble qui semblent s'opérer.

Edited by thib91
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Attention encore une fois avec le diagramme météociel et la moyenne d’ensemble trompeuse .Le déterministe européen est dans le premier cluster et emmène avec lui environ 40% des scénarios.Les 4 autres sont très proches et représentent les 60% restants des scénarios ressemblant effectivement à GEM mais c’est quand même plutôt partagé et très incertains.

Je n’écarterai donc pas ce scénario comme @thib91 loin de là même de plus avec l’échéance encore importante.

 

 

IMG_2194.thumb.png.d59b081bd9327910c2f8447e8fa2ad36.png

IMG_2193.thumb.png.a74180df7c4139a5c75c613025b0ea21.png

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de la neige de mes montagnes tarnaises et cevenoles
Posted (edited)
il y a 25 minutes, Nico 14 a dit :

Attention encore une fois avec le diagramme météociel et la moyenne d’ensemble trompeuse .Le déterministe européen est dans le premier cluster et emmène avec lui environ 40% des scénarios.Les 4 autres sont très proches et représentent les 60% restants des scénarios ressemblant effectivement à GEM mais c’est quand même plutôt partagé et très incertains.

Je n’écarterai donc pas ce scénario comme @thib91 loin de là même de plus avec l’échéance encore importante.

 

 

IMG_2194.thumb.png.d59b081bd9327910c2f8447e8fa2ad36.png

IMG_2193.thumb.png.a74180df7c4139a5c75c613025b0ea21.png

Je sais pas ce que vaut ma remarque mais on a quasiment partout cette GF plus ou moins au large de l Espagne 

Selon son positionnement en particulier en longitude et la descente, ou non, des BG nordiques venant raboter et parvenant, ou non, à détacher les HP atlantique de leur jonction est-européennes, on peut passer d une synop qui est pas loin potentiellement d une pompe a chaleur avec cette GF, (rien que son existence a cette GF créé le risque il me semble le cluster 4 bien que je comptant que 6 membres n est pas particu frais pour la moitié sud notamment...) à une coulée froide inhabituelle pour la saison 

 

Super intéressant je trouve de voir quels éléments vont prendre le dessus mais oui la prévis à 240 h du premier cluster est particulièrement impressionnante, en plein hiver il y aurait eu matière à se prendre au rêve...

Edited by Matpo
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

bonjour. 

CEP se trouve en bas de son diagramme 

 

graphe_ens3iju1.php.gif

 

les portes restent ouvertes pour le topic.

bonne journée. 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

il y a 4 minutes, vda77 a dit :

bonjour. 

CEP se trouve en bas de son diagramme 

 

graphe_ens3iju1.php.gif

 

les portes restent ouvertes pour le topic.

bonne journée. 

 

Diagramme déjà posté il y a 11h 5 messages plus haut...ce serait bien de lire les copains avant de poster🙂. Et les portes restent ouvertes pour quoi? vers quelles options ?

  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Ensembliste ce matin de l’Européen pour Nancy, probabilité de chaleur presque nul d'ici le 11 juin, pas courant mais à prendre avec des pincettes car...au delà des apparences que cache la moyenne, on voit que c'est très éclaté (ou tranché) à partir du 4/5 juin.

 

En gros 2 options :  flux plutôt polaires (septentrionaux) frais ou méridionaux de SSO relativement chaud (et instables?).

 

image.thumb.png.7777aa05369c90f05043b01062c11062.png

 

Situation typique des circulations méridiennes  :

 

Soit sous l'influence des BP polaires Scandinave (flux septentrionaux de N ou NO frais et humides), avec quelques scénarios vraiment froids pour la saison (type 12° l'AM sous une pluie froide): exemples pris dans le panel GEFS

image.png.1bafdcc55869a95d3f38ee8dd242e3aa.pngimage.png.b8e451c3eea73937174e6f999fdd819d.pngimage.png.fa56764adffcf7ed8e75410e2688dc07.png

 

Soit sous l'influence de flux plus méridionaux plus chauds et instables (flux de SO), sous l'influence des minimums dépressionnaires situés sous le bloc d'HP ou de talweg polaires plongeant sur le proche Atlantique.

image.png.8c085df76751ff5b6c98cc4f8a6becb6.pngimage.png.53e3dd882f01d2f98838a231911251a0.pngimage.png.a8a2ddae4bbdd87cc315c040fa037420.png

 

C'est un peu du tout ou rien, comme souvent au printemps...sauf que l'on sera en été donc atypique je trouve. Il pourrait y avoir des contrastes de températures assez marqués à des échelles fines, du tout au rien en quelques centaines de km. Bref il va falloir patienter pour voir à quelle sauce nous serons arrosés (ou pas).

 

image.png.bb1027c5a3f678620dbfa91f77a819d4.png

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 18
  • J'adore 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & Tercis-les-Bains (40)

Ce jour, les dernières projections et les derniers déterministe vont quand même vers une " édulcoration ", si je peux la nommer ainsi, de l'option allant vers une éventuelle ouverture franche du flux au NNO avec écoulement d'un bloc dépressionnaire massif, même chez IFS qui jusqu'à hier soir, penchait en partie vers cette possible option. Aujourd'hui, cette évolution, sans l'écarter, perd du galon (ce qui ne veut pas dire qu'elle ne redeviendra pas à nouveau plus prédominante dans les maj de ce soir ou de demain, évidemment). On pressent un peu, une prise en étau de notre pays, face à une possibilité de réouverture (toujours pas exclue) d'un flux méridien et de l'arrivée d'une masse d'air plus chaude, insufflée par l'approche d'une dépression açorienne, modélisée maintenant avec une certaine stabilité. Dès lors, on pourrait peut-être sans partir dans des extrêmes d'un côté ou de l'autre, se dirigeait vers un contexte de marais barométrique tout d'abord, de plus en plus réchauffée, puis prenant des caractéristiques instables au fil des jours (?). Dans ce type de combat, c'est parfois le scénario intermédiaire qui l'emporte.

 

On notera néanmoins UKMO 00z cependant qui reprends en partie l'option d'IFS d'hier.

  • J'aime 13
Link to post
Share on other sites

Une "coulée d'air polaire" aurait quels impacts à ce moment là de l'année ? Et quelqu'un peut me confirmer que ce genre de synoptique s'est déjà produit par le passé au mois de juin sans remonter loin ou très loin dans le passé ?

Je sais bien sûr qu'un détachement d'air venant du pôle nord n'aurait pas les mêmes impacts qu'en hiver, au printemps ou à la fin de l'automne. 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Pamiers (09)
Il y a 2 heures, Sasha_félix a dit :

Une "coulée d'air polaire" aurait quels impacts à ce moment là de l'année ? Et quelqu'un peut me confirmer que ce genre de synoptique s'est déjà produit par le passé au mois de juin sans remonter loin ou très loin dans le passé ?

Je sais bien sûr qu'un détachement d'air venant du pôle nord n'aurait pas les mêmes impacts qu'en hiver, au printemps ou à la fin de l'automne. 

 

Mai 2011 et mai 2013 avait été bien frais... A voir si ca n'a pas arrivé sur cette période. Plus récemment, je ne sais pas. 

Link to post
Share on other sites

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de la neige de mes montagnes tarnaises et cevenoles
Il y a 4 heures, Sasha_félix a dit :

Une "coulée d'air polaire" aurait quels impacts à ce moment là de l'année ? Et quelqu'un peut me confirmer que ce genre de synoptique s'est déjà produit par le passé au mois de juin sans remonter loin ou très loin dans le passé ?

Je sais bien sûr qu'un détachement d'air venant du pôle nord n'aurait pas les mêmes impacts qu'en hiver, au printemps ou à la fin de l'automne. 

 

En tout cas pour les plantes gélives rien à craindre tout de même... C est pas comme avoir la même descente courant avril

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

il y a une heure, Matpo a dit :

En tout cas pour les plantes gélives rien à craindre tout de même... C est pas comme avoir la même descente courant avril

Oui c'est ce que je voulais dire quand je disais:

il y a une heure, Matpo a dit :

Je sais bien sûr qu'un détachement d'air venant du pôle nord n'aurait pas les mêmes impacts qu'en hiver, au printemps ou à la fin de l'automne. 

Ce qui me questionne, c'est ce que ça cause au niveau des températures ? Est ce que ça reste cantonné à 5 degrés sous les normes maximum ?

  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites

Posted
La Grande-Motte (34)

Pendant ce temps, GFS continue de modéliser son petit coup de chaud des familles avec souvent + 30ºC dans le sud jusqu’au sud de la Loire. A suivre :) 

 

CEP semble suivre également, au moins pour une motié sud du pays. 

74C9F221-9CF6-443F-87E6-0C66C2D1F6BC.gif

  • J'aime 4
  • Saf 1
Link to post
Share on other sites

Bon on sent que les choses pourraient évoluer vers quelque chose de plus estival mais on sent aussi une fragilité dans ce scénario. Même si la config n’est pas tout à fait la même, GEM est l’exemple de ce qui peut se réaliser assez « facilement » avec de HG aux latitudes nordiques, un AA toujours en retrait et donc des BG qui stagnent ou se renouvellent en direction de l’Europe du nord-ouest. Ça n’est pas très dépressionnaire comme scénario mais ça reste à composante maritime de nord-ouest, relativement humide et assez frais. UKMO proposait cela également hier il me semble, ce matin on peut penser qu’il est sur cette même dynamique en flux maritime au moins en surface. GFS et CEP sont plus mesurés et peuvent basculer sur un scénario plus estival quoique toujours instable. 
 

Je mentionne ici les déterministes.
 

Les ensemblistes suivent à peu près leur scénario déterministe pour le coup. Donc en vision ensembliste on pourrait plutôt croire que GFS déterministe est dans le vrai, mais…

  • J'aime 6
Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.
Posted (edited)

Pour ma part, je trouve encore cela très partagé, je ne m’avancerai donc toujours pas sur une tendance plus qu’une autre. En effet pour GFS et CEP ce dernier sur le 00z passe tout de même par une phase de NO qui limite la hausse des températures avant de devenir instable.

Je mets ensuite globalement UKMO GEM et ICON dans le même panier.

Je pense aussi que l’on en a encore pour plusieurs runs avant de pouvoir dégager quelque chose de plus fiable en tendance.

 

IMG_2198.png.abb757c128e486d607a5f1966d02a6f3.png

IMG_2199.png.187173cb1d24dd5876e2b7b2c67e6f65.png

IMG_2200.png.27bf0855d91ab3e5e9c174f9be377350.png

Edited by Nico 14
  • J'aime 14
  • Songeur 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges
Posted (edited)

Retour à la "normale" des températures des derniers étés ou simple erreur de prévision ? Le déterministe  18z GFS montre cette fois sans équivoque un excès de chaleur généralisé, et croissant sur toute la semaine  ... et sur tout le pays,  :(

L'ensembliste n'a pas trop l'air de suivre ...

Edited by jt75
  • J'aime 1
  • J'adore 2
  • Songeur 2
  • Haha 3
  • Surprise 1
  • Saf 1
  • Supportive 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...