Veranne

Gare aux tiques et à la maladie de Lyme

Messages recommandés

Veranne   

Personnellement, je demande à voir ce que fera chaque "centre régional". 

Si c'est pour avoir plus près de chez soi les mêmes Diafoirus que ceux du Centre national de référence de l'hôpital de Strasbourg¬¬... 

 

Quant à l'enseignement aux médecins, tout dépend de ce qu'on leur apprend et de qui fait les programmes ! 

 

Pour le reste, les panneaux à l'entrée des forêts, la focalisation sur la tique, l'obsession pour les tests de labo et l'absence de regard sur les coinfections ou de toute vision holistique de la santé, ne sont pas de bon augure pour qui attendrait un vrai secours de ce plan... 

 

Toutefois, voir une ministre ne serait-ce que faire semblant de prendre en compte ce problème, comme Mesdames Bachelot et NKM l'avaient fait pour les ondes, c'est déjà un 1er pas très intéressant... car il en appelera d'autres pour les centaines de milliers de familles concernées (dont de très nombreux enfants estampillés autistes, TDAH, épilleptiques, spasmophiles, fous and so forth). Donc, merci à toutes celles et ceux qui ont permis cette petite avancée !!! 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miaow   

Une pommade efficace ?

http://www.tdg.ch/savoirs/sante/pommade-antibiotique-efficace/story/26383763

Note: l'efficacité en est fortement contestée et semble douteuse.

 

Un vaccin contre l'encéphalite virale à tiques:

http://www.tdg.ch/news/standard/confederation-recommande-vaccin-encephalite/story/19826533

Modifié par Miaow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lengaï   

Pour info, l'émission "la tête au carré" sur France inter a été consacrée aujourd'hui à la maladie de Lyme; le peu que j'ai pu en écouter m'a paru assez édifiant....Ca doit être écoutable sur le site de France inter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si cela a déjà été mentionné, mais le réseau Sentinelle propose depuis 2009 une cartographie des cas de "Maladie de Lyme". La cartographie des cas pour l'année 2016 est éloquente et clairement à ce jour il existe 2 gros foyers que l'on peut qualifier de "zones à haut risques" situés aux alentours des Vosges et du Périgord. Les cartes antérieures à 2015 reprennent pour la plupart ces mêmes foyers tout en étant bien moins colorées, ceci soulignant probablement la méconnaissance de cette pathologie semblant aujourd'hui bien plus prise au sérieux et mieux diagnostiquée. 

 

carte.php?carte=france&mal=18&wd=201605&

Modifié par cirrus007
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis moi même en suspicion de Lyme ( piquer par une tique en 2008, début des symptômes en 2013 ). Tout ce que je peux vous dire c'est que certains médecins sont des criminels, notamment dans les CHU des services infectiologies. Combien de gens sont diagnostiqués avec une fibromyalgie, une sclérose en plaque ou encore pris pour fou ? alors que c'est un Lyme ?.

 

En France si vous avez à faire une prise de sang pour Lyme il faut contacter le laboratoire Barla qui se trouve à Nice, ils vous enverront le matériel par la poste, ensuite ils vous faut contacter une infirmière libéral qui viendra vous faire la prise de sang et on renvoie le tout à Nice. C'est l'un des seul labo fiable pour Lyme, le reste c'est bidon.

 

Si jamais il y a des gens du coin qui recherche un médecin Lyme j'en connais un dans la banlieue de Grenoble, me contacter en privé.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hervail   

Le laboratoire Cohen à Paris pratique également ces analyses.

Pour ceux qui cherchent un médecin sur Lyon je peux donner des coordonnées en MP.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
geoffrey   

Salut à tous,

 

De passage sur ce topic pour un simple témoignage et observation. Je suis arrivé l'hiver dernier dans le sud-est de l'allier, dans les monts Bourbonnais. Depuis les premières journées printanières, c'est une totale "invasion" de tique. Il suffit de faire quelques pas dans un chemin herbeux ou en forêt pour être garanti d'avoir deux ou trois tiques sur soi. Souvent petit, même très petit et bien noir, un peu plus gros parfois. Fervent de marche sportive, c'est devenu une corvée de devoir, à chaque sortie, "passer au crible" vêtements, chaussures, et tout le corps. Pas encore piquer pour ma part, mais ma compagne a du en retirer depuis deux mois une bonne trentaine. Hallucinant!!! Oublier picnic ou la sieste en plein air sous peine de ne même plus pouvoir ouvrir les paupières sous le poids des tiques accumulés! Forcément pas rassuré par rapport à la maladie de Lyme, (il existe d'ailleurs quelques cas dans le coin), il faudrait d'après quelques lectures au moins 12 heures pour que la tique puisse transmettre la maladie.

 

Un conseil si certains prévoient des congés dans le secteur, n'oubliez pas d'ouvrir l'œil et surtout la panoplie, pince à épiler et désinfectant!

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tao   
Posté(e) (modifié)
il y a une heure, geoffrey a dit :

 

 

Un conseil si certains prévoient des congés dans le secteur, n'oubliez pas d'ouvrir l'œil et surtout la panoplie, pince à épiler et désinfectant!

 

 

Bonjour,

 

surtout pas la pince à épiler, en pressant son abdomen tu la fais régurgiter et augmente le risque d'infection. Tu devrais plutôt acheter une pince à tique, petit, modèle ça fonctionne très bien avec l'habitude.

Modifié par tao
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hervail   
Posté(e) (modifié)

Très bon la pince à tique, et encore mieux: le répulsif, ça se trouve en pharmacie et certains font aussi contre les moustiques.

Il existe aussi des appareils à ultrasons censés les repousser mais je n'ai pas de retour d'expérience à ce sujet.

Sinon il n'est pas inutile de s'inspecter au cours d'une ballade sans attendre d'être rentré, j'ai déjà vu une de ces petites saloperies s'accrocher au bout d'1/2 heure passée en forêt.

Modifié par hervail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
julien11   

Salut
Sujet très interessant.
Effectivement, j'ai 31ans, et ça fait que 3-4 ans que je prend conscience de cette maladie et de faire gaffe aux tiques.
Je me suis fait piquer une fois en écosse. J'ai du la voir 2-3 jours après je pense à mon retour.
Une fois enlevé, j'ai surveillé mais j'ai pas eu l'air d'avoir de tache dans les deux semaines suivantes. On verra du coup. C'était il y a 2 ans. A priori j'ai jamais eu de symptomes particulier (je crois). 

Je me souviens quand j'étais ado , d'un film qui m'avait marqué , sur les tiques. C'était un film nanard d'horreur : TICKS ATTACKS (des tiques géantes).
C'était bidon mais finalement il était en avance sur son temps ce film ^^

Le seul moyen de les tuer (et on le comprend bien dans le film), c'est le FEU. Donc ça m'étonnerait pas qu'elles n'aiment pas la canicule.
Et les incendies en ce moment, ça doit en cramer plus d'une eheh

Modifié par julien11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, julien11 a dit :

Salut
Sujet très interessant.
Effectivement, j'ai 31ans, et ça fait que 3-4 ans que je prend conscience de cette maladie et de faire gaffe aux tiques.
Je me suis fait piquer une fois en écosse. J'ai du la voir 2-3 jours après je pense à mon retour.
Une fois enlevé, j'ai surveillé mais j'ai pas eu l'air d'avoir de tache dans les deux semaines suivantes. On verra du coup. C'était il y a 2 ans. A priori j'ai jamais eu de symptomes particulier (je crois). 

Je me souviens quand j'étais ado , d'un film qui m'avait marqué , sur les tiques. C'était un film nanard d'horreur : TICKS ATTACKS (des tiques géantes).
C'était bidon mais finalement il était en avance sur son temps ce film ^^

Le seul moyen de les tuer (et on le comprend bien dans le film), c'est le FEU. Donc ça m'étonnerait pas qu'elles n'aiment pas la canicule.
Et les incendies en ce moment, ça doit en cramer plus d'une eheh

 

L’érythème migrant n'apparait que dans 50% des cas..c'est pour ça que des gens ne savent pas qu'ils ont Lyme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux articles parus sur Libération :

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Veranne   
Le 13/10/2017 à 11:20, bernardt60 a dit :

Deux articles parus sur Libération :

 

 

Intéressant ton 2ème article, qui apporte un peu d'eau ou moulin des questions qu'on se posait en 2012...

La question du lien entre le climat et la progression de ces zoonoses était d'ailleurs l'une des raisons qui m'ont poussées à créer ce fil sur IC , même si mon objectif profond était de pousser les passionnés de nature à s'informer...

 

Pour le 1er article, le passage sur l'infectiologue d'hôpital qui se demande comment Perronne a basculé est vraiment xD, tout comme celui sur les gens qui sont persuadés d'être malades d'ailleurs (on dirait du GorafiB|) ! C'est parfaitement ridicule mais pourtant révélateur de ce que tant de malades ont vécu à un moment ou à un autre de leur parcours (y compris moi-même) ! Heureusement, Perronne est loin d'être le seul médecin français  à aller au-delà de ça et, même s'ils ont encore beaucoup à apprendre par rapport à ce que j'ai pu voir à Seattle,  à obtenir de meilleurs résultats que ces "spécialistes"...  Les générations futures auront de quoi être vraiment sévères avec notre époque !

 

En ce qui me concerne, c'est vraiment le traitement et le ciblage des babesiae qui m'a permis de retrouver une forme et un intellect au niveau, et à titre susbsidiaire le fait de quitter mon immeuble urbain pour déménager dans une zone (pour l'instant) moins exposée aux wifis et GSM. Les douleurs de Lyme étaient par contre maîtrisées depuis plusieurs années (même si tout ça revient sans traitement : gains fantastiques mais précaires).  Comme quoi, nous sommes dans un problème complexe, où il s'agit d'identifier et éliminer les différentes causes de la mauvaise santé, qui varient de surcroît en partie selon les patients... 

 

En termes de détection, j'ai lu des choses très intéressantes chez Klinghardt, qui semble combiner désormais une séance de massages des tissus profonds (qu'il appelle rolfing massage) avant la PCR, ce qui a selon lui pour effet d'augmenter radicalement la détection des pathogènes (par leur ADN, ce qui est donc un test irréfutable de présence) en les mobilisant massivement dans le sang, l'urine... là où ils étaient auparavant peu ou indétectables !

 

Je n'en sais pas plus mais compte en apprendre dès novembre prochain !!!

 

Bonne après-midi !

 

 

 

 

 

Modifié par Veranne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.