Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

florent76

Membre-forum
  • Content Count

    10620
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by florent76

  1. Après une fin mai qui finira le printemps météorologique avec un temps relativement chaud et surtout très humide avec des sols saturés d'eau dans bien des régions depuis la vallée du Rhône à la facade atlantique en passant par le Sud-Ouest, la goutte froide située sur l'ouest du pays devrait se combler peu à peu au début de cette nouvelle semaine, autorisant encore quelques remontées orageuses et de fortes pluies sur des sols qui n'ont voudront parfois plus. Les anticyclones semblent revenir malgré tout en force : la fin de la semaine sera peut-être plus estivale et sèche... Wait and see ! Florent.
  2. Le Chaitén bouge toujours. Rien ne permet d'autoriser les populations à rentrer chez elles tant qu'il en sera ainsi. Je rappelle que le volcan peut donner des signes de baisses d'activité, maintenant un petit panache et une activité sismique pendant des semaines avant d'exploser soudainement plusieurs mois après. Cette baisse d'activité trompeuse peut-être causé par l'obsturation de la cheminée volcanique tandis que la chambre magmatique se recharge semaine après semaine jusqu'à ce que sous la pression devenue intenable, la montagne entière explose. On peut avoir ça qu'à la fin de l'été par exemple après des semaines et des semaines à noter la présence d'un petit panache et de séismes récurrents. Grande prudence donc dans ce cas de figure. Il n'en est pas moins vrai que même si cela devait se terminer par éruption paroxysmique dans plusieurs semaines, la composition du nuage volcanique serait apparemment pauvre en particules soufrées comme l'a rappelé une nouvelle fois TreizeVents. L'impact du volcan sur le climat serait donc relativement limité. Voir le post initial du sujet pour comprendre pour les volcans les liens VEI - aérosols soufrés - effets sur le climat. Florent.
  3. Mais pour l'heure, ce le scénario de GFS déterministe n'est pas le plus probable. Le modèle d'ensemble est bien concentré au delà de mercredi et voit des températures nettement en deça de ce nouveau scénario du 00Z qui fait totalement l'échappée belle ! Alors soit on va avoir un gros retournement de tendance ce qui est très incertain, soit le prochain run aura plutôt un tout autre visage...Florent.
  4. Certes... Je tenais en tout cas à attirer votre attention : je crois que c'est réussi... Pour les cumuls, ça pourra en effet encore bien varier, mais le plus gros de ce qui doit tomber est attendu à moins de 5 jours. Ca commence donc à sentir fortement mauvais vu les cumuls qui sont annoncés pour le moment et surtout la dynamique du temps qui rend relativement improbable maintenant un retournement très sensible de tendance.Maintenant que tout le monde est vigilant, voyons comment ça évolue. La sécheresse ne sera en tout cas pas du tout au programme cette année pour débuter dans une huitaine l'été météorologique 2008 ! Florent.
  5. Ce ne sont pas ces orages en soit et effectivement très probables qui serait un réel problème si ils s'évacuaient rapidement... comme d'habitude. Pourquoi il pourrait y avoir les risques que je cite : c'est parce qu'ils pourrait persister pendant une semaine, avec des retours d'Est. Des orages pas forcément toujours très électriques, mais très pluviogènes d'où les cumuls à craindre. De là des inondations possibles à échelle très variable : je ne suis pas devin, je dis juste qu'il ne faudra pas être surpris si on en observe la semaine prochaine localement ou plus...Florent.
  6. Pas du tout, je n'ai pas observé de tels cumuls prévus sur une grande facade ouest depuis très longtemps pour ce type de temps. On a généralement et le plus souvent des situations très banales de marais barométrique, pas souvent un système organisée de telle manière au niveau européen. J'ai pourtant tenu à dresser le topo au début : décidément tu ne lis que ce que tu veux bien...Florent.
  7. Sauf que tu ne prêtes pas attention à ce qui est le plus important et qui modère sensiblement mon texte : une extrême amplitude entre le bas et le haut de ma prévision... Difficile de quantifier très à l'avance les précipitations d'origine orageuses qui sont toujours par nature très variables. Tout ce qu'on sait, c'est que les cumuls risquent d'être important car on aurait des systèmes organisés autour des basse pressions centrées sur le proche atlantique.Dans le meilleur des cas, il est certain que les fleuves seront à des côtes bien bien hautes pour finir le mois de mai. Dans le pire... Voilà tout ce que j'ai dit. Il a déjà bien plu, pour ne pas dire grêlé à Toulouse à la mi-mai. Info de dernière minute : inondations éclairs et importantes suite à des orages aujourd'hui en Italie. Florent.
  8. Semaine pluvio-orageuse, importants cumuls de pluies : attention aux inondations ! Je reviens aux prévisions parce que cela me semble absolument nécessaire. Je constate que personne ne prend ici véritablement la mesure de la semaine de temps pourri, on peut le dire, qui nous attend... Au delà de l'analyse des modèles bien utile effectuée ici, il faut absolument lever le nez de guidon pour comprendre les conséquences possibles de ce qui est entrevu. Je passe mon temps dans les archives météorologiques en ce moment et je vais le dire tout net : cette fin mai me fait énormément penser à celle de 1856. Le mois de mai est un des mois les plus pluvieux de l'année dans bien des régions et particulièrement propice aux grands épisodes pluvio-orageux découlant sur des inondations. Un scénario éprouvé plus d'une fois en France en fin de printemps semble se mettre en place... J'ai lâché le mot inondation : le risque me paraît réel et palpable pour cette fin mai 2008 : reste à savoir jusqu'où cela ira. Simples surcôtes ou véritables débordements pouvant être d'ampleur plus ou moins importantes surtout dans la vallée de la Garonne, dans une moindre mesure dans celles du Rhône et de la Seine. La situation synoptique est totalement favorable à un scénario pouvant éventuellement tourner localement ou plus globalement à la catastrophe. Un dipôle de blocage avec hautes pression sur la Scandinavie et basses pressions arrimées sur le proche Atlantique faisant sans cesse remonter des bouffées d'air chaud et extrêmement instable et humide depuis la Méditerranée tandis que l'Europe de l'Est profitera d'une canicule estivale précoce. Les modèles sont d'ores et déjà édifiants et inquiétants : C'est en une semaine jusqu'à 100 mm de précipitations qui sont attendus dans la vallée de la Garonne, mais aussi les basses vallées du Rhône ou de la Seine. Et ça pourrait tomber encore plus en cas d'orages stationnaires... http://www.wetterzentrale.de/pics/Rmgfs144sum.gif Wait and see ! Florent.
  9. Tant qu'il s'agit de MF, c'est autorisé ! Continuez donc votre débat intéressant Gombervaux et autres personnes intéressées par l'avenir de notre météorologie nationale...Florent.
  10. Petit analyse toute personnelle, mais que je crois néammoins pertinente et que je rajoute et qui va vous montrer à quel point tout se tient... On parle dans /index.php?showtopic=30901'>ce sujet connexe dont je vous entretenais de la fermeture des CDM pour ne garder que les principaux, en gros un par région. Et on a finalement raison quand on voit qu'actuellement avec 95 départements à gérer, MF s'avère incapable de préciser seulement de quelle vigilance il s'agit lorsque l'on est en jaune ce qui arrive fréquemment... Lorsque l'on regarde l'Europe, on constate que tous les pays sont divisés en moins d'une vingtaine de grandes régions. Pauvre MF qui est incapable de suivre ses voisins européens avec tous ces départements "On ne vous dit pas tout !" On commence ici par aliéner visiblement les départements, la prochaine étape étant peut-être bien une vigilance sur 22 régions ! Les français tiennent à leurs départements, alors on fait passer la chose en douceur, on dira qu'on ne voit pas grand chose sur ce graphisme le moment venu (et pour cause, on aura tout fait pour ça !) et on vous sortira une belle carte des 22 régions ! Et puis de toute façon il n'y aura plus de CDM dans les départements pour valider des cartes à un tel niveau de détail... Que quelqu'un de MF vienne me démentir et dire qu'il n'y a aucune "réforme" de ce type à envisager dans les 10 ans qui viennent, même sans doute avant 2012. CQFD ! Florent.
  11. Je ne paraphraserai pas @lizé dans un autres sujet connexe, mais je m'étonne que la France soit le seul pays européen incapable de les trouver ces moyens pour mettre des pictos dès la couleur jaune. Tous les autres pays le font au cas où vous ne le sauriez pas ! Et on superpose parfois deux vigilances pour une même régions, bref on sait communiquer ailleurs.Vous pourrez le vérifier rapidement sur ce site (très bien fait entre parenthèse, jouant sur l'inversion des couleurs des pictos pour les faire ressortir) qui fait la synthèse des vigilances de tous les pays d'Europe : http://www.meteoalarm.eu/ De quoi une nouvelle fois se poser des questions quant à la gestion des hommes et de l'argent au niveau de MF... Ensuite, je le redis : cela n'aidera absolument pas à mieux faire ressortir les pictos puisque le problème vient des frontières des départements ! Qu'elle soient découpées finement ou rectignes, on en a pas changé l'épaisseur ou la couleur que je sache : le problème reste donc identique. C'est pour cela qu'il n'y aura aucun progrès dans la lisibilité et même une dégradation puisque à présent on a une carte plus que grossière à voir ! Ce "produit" sorti de l'imagination de je ne sais pas qui ne saurait en aucun cas être une carte. Enfin puisqu'on nous dit que c'est du graphisme, tout va bien ! Florent.
  12. Je te le confirme, dans ce cas : rien à voir ! /emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> Le graphiste a fait du graphisme, tout va bien.Après on aime ou on déteste. Pour ce qui me concerne, c'est juste un dessin grossier avec des pictos dessus et c'est plutôt moins lisible qu'avant pour répondre à la question. Florent.
  13. Il y a un versant que l'on ne connait pas, c'est en effet de connaître l'utilité de cela. Une cartographie peut-être simplifié même à l'extrême : on appelle cela des chorèmes (dans ce cadre on représente la France par un hexagone, une région par un rectangle et on essaie de dégager des lignes de force...), mais il faut que cela serve un besoin bien identifié.L'argument de tout à l'heure avec des limites qui ressortaient trop ou encore les bugs déjà relevés ne m'incitent pas à penser qu'il s'agit d'une reflexion conceptuelle poussée malheureusement... Florent.
  14. Tout à fait... On verra ce qu'en dit quant à elle la presse qui verra peut-être les choses autrement... Rien de grave, mais vu qu'on m'a pris au second degré, dans ces cas là faut pas m'en vouloir, je fixe les choses bien clairement.Florent.
  15. Ce n'est pas le sujet, je maîtrise pas pour ma part la physique de l'atmosphère et ne parle que de ce que je connais... Alors, il n'y a pas forcément un cartographe ayant les diplômes en la matière à MF. Cela ne peut-être même que le cas étant donné le mode de recrutement de l'organisme : on doit trouver abondance de physiciens et de matheux très pointus, mais je doute fort que l'on trouve un spécialiste en cartographie. On n'aurait pu ainsi le trouver qu'en faisant appel aux services d'une société extérieure. Pour le reste, Damien a tout dit, beaucoup de géographes en effet parmi les utilisateurs d'IC, mais cela n'explique pas tout...C'est justement parce que tout le monde a peut-être BAC+8 ou pas loin à MF, là où tout ceci s'est décidé, que l'on ne vous pardonne pas d'avoir l'air de faire avec les moyens du bord. Florent.
  16. Il va falloir trouver autre chose, car c'est une très mauvaise raison !En cartographie, il y a un moyen très simple d'y remédier : on grise le découpage tout simplement ! Ainsi, celui-ci ne ressort en effet plus à égalité avec le contenu... Encore faut-il faire appel à un bon cartographe (et encore, niveau BAC+2 on doit savoir ça) pour le savoir... Florent.
  17. Cette carte si elle s'adresse aux services d'urgences au niveau des collectivités locales, s'adresse aussi à la population. Comme le démontrent les premières réactions, je crains fort qu'elle ne soit pas comprise, et c'est tout de même un point important à prendre en compte quand on met au point un système, peu importe lequel que le rapport à l'utilisateur.Ainsi l'opération est ratée au niveau cartographie si on prends le point de vue purement technique, mais ratée aussi si on prends le niveau communication qui est peut-être encore plus important. Florent.
  18. Idem ! Sans doute dans la logique d'économie de budget s'est t-on passé du cartographe en charge à MF de la création de ce type de documents. Sur le fond rien ne change et on a même quelques précisions supplémentaires, mais sur la forme désolé c'est plus que mauvais... Et quand on connais l'importance de la forme en cartographie... J'ai l'impression de voir ce qui s'affichait à l'époque sur l'écran de mon minitel ! Autant dire que loin de redonner un coup de jeune, c'est tout l'inverse que l'on observe ! Pour ce qui est des cartes aux contours simplifiés, (ça existe et ça peut être beau quand c'est bien fait, oui !) la Poste (PTT à l'époque) en éditait une très réussie dans les annuaires à la fin des années 1980, bien loin de ce modèle qui ressemble à un vague brouillon. Florent.
  19. Oui, exact, je n'ai pas repris en détail... Le lissage en question ne peut que retarder encore plus la date du minimum d'ailleurs, puisque le cycle 24 peine à commencer.Florent.
  20. Sans doute, à moins qu'un nouveau minimum tombe après mars 2008... Cela ne change rien au problème : le début des cycles solaires ne sont pas calculés ainsi depuis le départ. Il faut qu'il y ait en moyenne mensuelle plus tâches visibles (voir ce que l'on entends par là : visible selon les techniques actuelles ou du XIXe siècle ?) du cycle 24 que du cycle 23 pour que l'on tienne la date officielle de son début. Nous en sommes encore loin et je pense que ce qui tablaient pour la mi 2008 se sont une fois de plus trompés...On m'a trouvé pessimiste, mais je pense que l'on se dirige tout droit vers ce que j'ai évalué grossièrement avec un minima peut-être pas tout de même dans un an, mais disons quelque part dans les six premiers mois de 2009... /index.php?s=&showtopic=26170&view=findpost&p=707891'>http://forums.infoclimat.fr/index.php?s=&a...st&p=707891 Florent.
  21. J'ai écrit cela fait une quinzaine, nous avons du retard, ça n'a pas changé... ne soit pas si impatient ! Je suis tout seul actuellement pour travailler sur le site et ce n'est pas évident car mon comparse est très pris par son activité ce qui est une très bonne nouvelle pour lui et dont je me réjouis, mais moins pour une mise à jour rapide du site. Je n'ai pas oublié ce que j'ai dit, je travaille actuellement aux résultats... Wait and see ! /emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> Florent.
  22. C'est encore là que des erreurs ont été faites... A Rouen avant 1968, les mesures étaient effectuées en ville, la station a été supprimé pour être remplacée par celle de Boos. On aurait dû la garder en effet pour continuer à apprécier le climat de l'agglomération rouennaise. Cependant, bonne initiative que la création de cette nouvelle station sur l'aéroport de Boos afin d'avoir des mesures davantage exemptes d'effet d'îlot urbain, ce qui est impossible avec des stations urbaines. Très grosses erreurs d'avoir ainsi également supprimé les stations de montagne à part celle de l'Aigoual : les allemands ont été beaucoup plus intelligents que nous comme dit précédemment et les ont conservées ce qui leur permet d'étudier le climat hors de toute influences urbaines sur plus d'un siècle. Pour conclure, non seulement il ne faut pas supprimer des stations, mais il en faudrait plus... Est-ce que j'ai bien lu quand quelqu'un a dit que la moitié du réseau allait disparaitre ??? Et après cela on va nous dire que l'on oeuvre dans ce pays pour améliorer les conditions de la recherche scientifique : quel travail sans moyens de mesurer quoi que ce soit ??? D'autres part, il me semble qu'un travail entrepris sur des décennies et dont le caractère durable est essentiel, ça se respecte. Ce n'est pas un service public ordinaire que l'on peut arrêter et reprendre quand ça va mieux. Ce sont des hommes et de femmes qui se sont relayés parfois depuis le XIXe siècle. Qui sommes nous pour refuser de prendre la suite de nos illustres prédécesseurs ??? Avant de se battre pour les postes, MF devrait se battre pour la pérennité de son outil de travail ; l'un découlant de l'autre, difficile ensuite de faire des coupes sombres en aveugle... Florent.
  23. Bien résumé... J'aurais tout de même tendance à dire qu'un sommeil aussi long suivi d'un réveil aussi brutal et puissant peut faire craindre un événement majeur plutôt qu'un déclin rapide, mais tout est possible. Comme tu le dis, aujourd'hui et sans doute pour des semaines, c'est : ? C'est le genre de volcan qui peut très bien exploser soudainement à la fin de l'été et alors que plus personne ne fréquentera le sujet, lassé depuis longtemps de suivre l'activité non négligeable mais devenu plus résiduelle du volcan durant des semaines... Florent.
  24. Ce run, c'est l'anti-Fred Decker : on tournerait à peine 15°C au lieu des 30°C entrevus avant-hier par celui-ci...Notre semaine devrait être orageuse, surtout en fins d'après-midis et soirées, le nord de la Seine restant épargné jusqu'à mercredi. Pour la fin de semaine, la tendance qui se confirme est toujours à un temps aux températures relativement proches des actuelles et plutôt en légère décrue vue la tendance dépressionnaire qui semble poindre. Florent.
  25. Ca veut dire qu'il est à 14 km d'altitude aujourd'hui au niveau du volcan selon cette source. Il n'est pas ici question de 30 km. Peut-être est-ce le cas avant ou ce chiffre est-il exagéré, je n'ai pas d'éléments pour le dire.Quoi qu'il en soit, ce chiffre reste énorme et symbolise une activité pouvant toujours conduire au pire. Le Krakatoa a explosé après avoir faibli encore dix fois plus, c'est pour dire ! Florent.
×
×
  • Create New...