Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

florent76

Membre-forum
  • Content Count

    10620
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by florent76

  1. Merci pour cette précision et il convient de l'être extrêmement au risque de passer pour ce que l'on est pas... Je conçois bien que ce qui se discute et se discutera dans ce sujet peut et pourra être limite par rapport à l'application stricte de la charte, mais il est des topics sur lesquels il faut savoir laisser un peu de moult au risque de faire plus de mal encore et ça je ne suis pas sûr qu'Hugogo l'ait tout à fait compris. Combien de cyclones touchant les pays sous-développés sont survenus depuis que le forum existe et pour lesquels personne ne s'est réellement intéressé, moi le premier. Cette fois c'est le pire : on est en train de retourner un cataclysme climatique comme une arme contre une population, on ne peut pas passer à côté de ça sans réagir. De quoi soulever le coeur et encore plus d'un passionné de météo d'une certaine manière. Puisse le planète toute entière lever un regard accusateur sur le régime birman pour qu'il permette enfin que l'on sauve les populations. Florent.
  2. Je ne m'excuserai pas d'essayer d'être humain et d'avoir à ce titre encore une faculté d'indignation devant les crimes les plus horribles. Merci à ceux qui ont relayé au contraire un peu d'info pour nous faire prendre conscience de ce qu'il se passe et qui est parfois l'envers du décor des catastrophes météorologiques. Et je pense que c'est un mal nécessaire pour prendre un peu de recul et ne pas jubiler trop facilement à regarder les belles images d'un cyclone ou d'une tornade en oubliant les lendemains qui déchantent ce qui est vite arrivé en météo.Florent.
  3. Merci pour la traduction et toutes ces données... Juste un détail supplémentaire dit dans l'article : la colonne du nuage cendres qui se disperse ensuite vers le nord-est s'éleverait aujourd'hui jusqu'à 14 km d'altitude. Comme dis précédemment, avec un tel volcan, une explosion cataclysmale est à envisager dans les semaines ou les mois qui viennent : c'est le gros problème, le risque peut rester latent pendant plus de 3 mois.Merci Olivier13 pour les photos. Florent.
  4. Désolé pour la charte, mais quand un cyclone permet à un régime de réaliser un génocide par non assistance à personnes en danger, on ne va tout de même pas le passer sous silence et commenter les belles images satellites : ça serait s'en rendre complice.Je ne sais pas où va Infoclimat, mais faut redescendre sur Terre ! Je suis plutôt choqué là ! Florent.
  5. Deuxième option ! Ils sont inhumains : j'ai entendu qu'ils était prêt à "sacrifier le sud du pays pour raison d'Etat" ! Ce n'est pas le premier "régime génocidaire" qui sévit dans la région, le Cambodge voisin avait eu les Khmers rouges et PolPot qui n'a rien à envier à la junte birmane.Florent.
  6. Pour étudier le lien entre volcanisme et climat, il faut se pencher de près à un moment donné sur la composition des nuages de particules émises par les volcans et notamment la proportion d'aérosols soufrés qui ont le plus fort impact refroidissant sur l'atmosphère. Pour répondre à ta question Grand Nord, cela passe bien par une estimation des quantités émises par type d'aérosols (sulfures, silicates...) Le Chaitén serait un relativement faible émetteur de composés sulfurés d'après ce que j'ai pu lire. Si c'est confirmé, il aurait un impact relativement faible sur le climat par rapport à son VEI eventuel. Ses rejets seraient par contre très riches en silicates, ce qui explique d'ailleurs peut-être la très intense activité électrique que l'on note dans son panache de cendres. Mais je n'ai pas de points de comparaisons pour dire si cela est relativement habituel... Florent.
  7. Faut pas aller trop vite en besogne ! /emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> Utile en tout cas le point de situation à Lyon. En effet, ce n'est pas avec un partage chaud/froid ne dépassant 45/55 qu'on pourra effectivement tirer la moindre conclusion. C'était un peu plus probant à Paris. Néammoins, il est intéressant de voir que ce sont à peu près les mêmes années qu'à Paris qui sont ressorties.Florent.
  8. Cela ne préjuge absolument pas de la suite des événements... Tant qu'il y aura un panache de cendres même n'atteignant plus seulement que 1 000 m d'altitude, le volcan pourra toujours exploser dans deux ou trois mois... L'éruption du Krakatoa a montré que tout était possible tant qu'un volcan donnait des signes importants d'activité... On en est encore à 10 000 m selon toi, c'est énorme et largement plus qu'il n'en faut pour que ce volcan menace la zone d'une explosion cataclysmale. Florent.
  9. J'ai surtout l'impression que l'on s'emballe bien vite à partir de l'évolution d'une seule année ! En 1999, on nous avait promis des tempêtes plus violentes, en 2000 des inondations répétées, en 2003, on nous avait promis des été caniculaires et sécheresse à répétition, puis rien de tout cela n'étant vu, on l'a mis un peu en sourdine... Puis est survenu l'été 2007 avec sa décrue importante de la banquise arctique qui a suffit à lui seul pour prévoir de tracer de nouvelles routes maritimes. Tout cela n'est-il pas un peu court et surtout ne part-il pas dans tout les sens ??? La conclusion de tout cela saute au yeux : on ne sait en réalité rien des évolutions possibles dans le futur, fussent-elles dans le cadre d'un climat réchauffé.Florent.
  10. Activité tornadique impressionante aux USA. De gros conflits de masses d'air en sont à l'origine à n'en pas douter. Je ne vois pas trop le rôle du réchauffement climatique là dedans, car si il n'y a plus d'air froid, plus de tornades. La cause est plutôt à rechercher du côté du blocage solidement installé sur le Pacifique Nord depuis avril et qui génère des descentes froides récurrentes sur les grandes plaines américaines. Les contrastes de masse d'air sont à nouveau très forts en prévision pour le 11 mai prochain. Dans l'après-midi, je pense que de nouvelles tornades pourraient de développer ce jour là à la faveur d'un conflit thermique généré par une descente froide en provenance du Canada qui va repousser l'air tiède venu de Louisiane sur l'Atlantique. Florent.
  11. Merci pour ces éléments très intéressants Nico ! /emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">Dis-moi, la F12 : ça doit creuser des tranchées dans le sol à ce compte là ! Florent.
  12. Je n'ai pas ces données, je ne peux donc me livrer à l'enquête. Je précise simplement que c'est comme cela qu'il convient de procéder si on veut savoir où on va. Je te rappelle qu'on ne pourra de toute manière pas tirer de conclusions définitives : à Paris, j'ai trouvé au mieux un réussite de 60%, cela reste une fiabilité plus que moyenne, mais la balance penche un peu. On saurait là où c'est plus vrai et là où ça l'est moins, voire pas du tout.Les bilans nationaux, ça ne veut rien dire, heureusement que la France n'est plus présente en Afrique comme au début du siècle dernier sinon ça serait carrément n'importe quoi. C'est triste que MF elle-même se livre à ce type de bilans totalement imprécis. On a eu plusieurs cas dans l'Histoire d'hiver très tranché ne touchant que le nord ou le sud du pays : faites le bilan et vous trouverez un hiver dans les normes ! Mes données d'écarts mensuels sont fabriquées comme ça, je m'en suis aperçu trop tard. C'est pour cela que je le précise. Cela ne changerait pas grand chose aux résultats de comparer les mois de mai à 1971-2000 d'après ce que j'ai pu voir, à part qu'il y aurait entre 1880 et 1940, 2 années de moins et 2 modifications pour des années avec un mois de juin chaud et un mois d'aout frais ce qui ne retournerait donc pas la tendance dégagée. J'ai même vérifié rapidement... On se reste proche de la moyenne en juillet et on s'en rapproche un peu plus en août : néammoins en nombre de cas, aucun changement : 60% de mois déficitaires dans les deux cas. Le vrai changement est pour juin qui entérine "l'été qui commence sur les chapeaux de roue" avant de risquer de se dégrader : 20 % de mois déficitaires seulement. Le mois de juin est dans 80% des cas excédentaire. Les précipitations quant à elles augmentent encore, excédents moyens répartis sur juillet et août en moyenne, surtout en juillet depuis 1989, les mois d'août étant même un peu déficitaires en moyenne ! Florent.
  13. Les dernières plaques de neige disparaissent sur les pistes vosgiennes. Il en reste encore probablement encore au nord dans les sous-bois et sur les corniches. La feuillaison part à l'assault des hêtres qui peuplent les pentes des ballons vosgiens épargnant encore pour l'heure les sommets. Florent.
  14. Non, simplement ce qu'il était l'an dernier. Cela correspond effectivement à la moyenne relevée sur plus de deux siècles, mais pas encore à ce qu'on avait avant 1989 où on a connu dans le cas de figure que nous étudions des étés carrément déficitaires et non plus légérement excédentaires comme 2007.Autrement, je n'ai pas dit que le travail de TreizeVents était erroné, mais que la méthodologie était mauvaise et qu'elle était le meilleur moyen de ne rien voir. Je le répète ; si il a tous les chiffres, l'étude doit être menée ville par ville et le cas échéant, on saura même à quels endroits du territoire l'hypothèse avancée au départ : "hiver doux, mai chaud, été se rafraichissant en cours de saison, mais à bilan normal (en chaud et froid) ou frais" est vérifiée. J'ai oublié de mettre le lien : le tableau a tout simplement été ajouté au bas de la petite étude qui précède un peu plus haut ! /emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> /index.php?s=&showtopic=28667&view=findpost&p=724022'>http://forums.infoclimat.fr/index.php?s=&a...st&p=724022 Florent.
  15. Cyclone en Birmanie: arrivée du premier avion de l'Onu Un article de l'AFP : enfin un peu d'aide en Birmanie... Malheureusement une goutte d'eau face à la détresse des habitants : un seul avion autorisé ce matin. Attention certaines photos adjacentes à l'article peuvent choquer, on touche à toute l'horreur de la situation. http://afp.google.com/article/ALeqM5gidiw5...Smp80-GVUwGwcgQ Rappelons les faits : "On évalue à 5.000 km2 la superficie submergée (...) Au moins un million de personnes ont besoin d'aide", a indiqué un porte-parole de l'ONU à Bangkok, Richard Horsey. "L'aide de l'ONU a commencé à arriver à Rangoun par avion", a-t-il indiqué. En l'absence de livraison d'eau potable dans la semaine dans le sud du pays, le pire est à craindre et notamment le développement rapide d'épidémies comme le Choléra. Florent.
  16. Il faut avouer aussi que l'information et le suivi est plus difficile à trouver pour l'océan Indien. Voici une image du cyclone NARGIS datée du 02 mai et que j'ai pu trouver. Florent.
  17. Question de proximité je pense... Loin des yeux loin du coeur comme on dit. Ce qui se passe sur l'Océan Atlantique nous interpelle davantage sans doute que les océans Pacifique ou ici Indien. La catastrophe est pourtant pire que ce qui était arrivé à la Nouvelle-Orléans au niveau de la submersion, ensuite elle s'attaque à des populations non averties et totalement démunies matériellement pour faire face : résultat, plus de 100 000 victimes, là où on en aurait compté très probablement que quelques centaines au pire dans un pays développé. Bien avant les cyclones, c'est la pauvreté qui est le mal de planète.Florent.
  18. Anomalies de pression en Avril 2008 / Roeder BILAN : NUL - MAUVAIS - MOYEN - BON - EXCELLENT De bons éléments dans cette prévision d'avril, mais des centres d'action très mal calés surtout au niveau de l'Europe et comme chacun sait quelques milliers de kilomètres plus à l'ouest pour une zone anticyclonique en moyenne mensuelle, cela peut tout changer. Ainsi la zone de hautes pressions en moyenne sur Avril était bien vue au niveau de Terre Neuve, mais son extension trop imprécise : elle s'est concentré sur l'ouest de l'Atlantique nord et a poussé vers la Scandinavie plus que vers notre pays contrairement à ce qu'entrevoyait Roeder. Ailleurs dans le Monde et pour l'Afrique toute proche, les hautes pressions qui ont souvent sévi sur le nord du Sahara et qui ont envoyé un printemps précoce en Europe de l'Est n'ont pas été vu. Par contre bon bilan pour ce qui concerne l'Extrême Orient qui fut dépressionnaire et le nord Pacifique occupé par des hautes pressions comme prévu ! Tout cela va nous faire un bilan moyen pour ce mois d'avril. Source : http://www.climaprog.de/website0709001.htm Source : http://iridl.ldeo.columbia.edu/maproom/.Gl...Level_Pres.html Florent.
  19. Aucune pirouette, mais une grossière erreur de méthodologie pour ce qui te concerne. Essaye de voir ce qu'il se passe avant et après 1989 pour assoir un peu ton analyse et d'autres part il faut faire le travail ville par ville, ce qui sera un travail utile sur plusieurs stations et qui aura effectivement plus de valeur. Tu as beaucoup de données, mais tu les utilises pour l'heure à fond perdu. Les moyennes nationales, voire mondiales, c'est très à la mode, mais cela n'a aucun sens pour dégager des tendances comme nous tentons de le faire ici puisque cela lisse toutes les évolutions, ce qui est le contraire même de ce que l'on cherche à voir ! Ce qui est vrai à Paris et peut-être sur une partie du nord de la France peut-être complétement faux à Marseille.Florent.
  20. J'ai mis le tableau en ligne... Des signaux statistiques clairs, ce n'est pas le mot avec des occurences ne dépassant pas les 60%, mais quelque chose de plus que la moyenne ou le pile ou face, alors oui. Néammoins, comme l'étude le montre, la période récente brouille les pistes en évoluant à contrario de tout ce que l'on avait vu le plus souvent avant 1989.On remarque des périodes dans l'évolution de cette série et des années regroupées en grappes : elle aboutissait à des étés très chauds au début du XIXe siècle, puis a durant presque un siècle aboutit à des étés trop frais à quelques exceptions près. Depuis 1989, on a de nouveau des étés modérément chauds. Après la dernière grappe 1998-2001, une nouvelle semble initiée en 2007 et comme durant ce temps les évolutions semblent similaires, c'est pour cela que cela me fait dire que les statistiques semblent plaider pour été ressemblant à celui de l'an dernier. Florent.
  21. C'est en effet très grave ce qu'il se passe en Birmanie : on en est à plus de 100 000 morts et les humanitaires en sont réduit à attendre des laisser-passer dans les pays voisins. Pourtant il y a urgence car avec autant de cadavres, le pays risque une seconde catastrophe qui pourrait faire autant de morts dans les prochaines semaines : contamination de toutes les sources d'eaux potables et épidémies notamment de choléra, le vibrion qui est sur ses terres et qui prolifère partout où l'hygiène est douteuse, s'en donnant à coeur joie au milieu des cadavres (toutes les grandes pandémies mondiales sont parties d'Asie). Urgence à agir plus que jamais.Florent.
  22. Et bien tu avais fait mieux hier, cela n'a aucun sens de mélanger des stations provenant de climats aussi différents que le méditerranéen, l'océanique et le continental sachant qu'un été peut être chaud au bord de la grande bleue pendant qu'il sera médiocre à Paris et inversement comme en 1976. A vouloir tirer des conclusions pour la France entière, ton étude n'en tire en réalité pour personne ! Ce type d'étude se réalise ville par ville et certainement pas en mélangeant des stations comme des torchons et des serviettes ce qui n'a aucun sens. De plus ton étude ne s'intéresse qu'à un peu plus de 50 ans de données ce qui est très peu en climatologie, surtout que les 20 dernières années font pencher la balance dans un sens totalement différent comme je l'ai montré. Cela constitue presque la moitié de tes données : il ne faut pas s'étonner de ne rien relever de significatif dans ces conditions ! Petite remarque en passant : ton travail comporte des erreurs... Pourquoi 1960 est exclue de ta sélection, elle répond parfaitement aux critères pourtant ?Le travail que j'ai produit montre clairement ce qu'il se passe à Paris et seulement concernant Paris certes ; mais au moins on est certain qu'au moins à cet endroit il y a bien des conséquences qui s'imposent. Florent.
  23. Dommage... Il te faut peut-être réactualiser ton navigateur : cela fonctionne très bien chez moi.Un autre cahier photos : La gestion de la crise engendrée par le volcan Chaitén par les autorités chiliennes. http://es.noticias.yahoo.com/fotos/diaposi...s-66243cbe88be0 Florent.
  24. Si il n'y avait rien derrière, les rapports dans la petite recherche que j'ai par exemple effectué devraient être voisins de 50%. Ce n'est pas le cas pourtant. Pour autant cela ne permet pas de tirer des conclusions claires car les rapports déviants de la moyenne sont presque toujours du type 60/40 quand il s'en trouve, au mieux de 70/30 parfois sur ce type de recherches. C'est pour cela que l'on ne peut que tirer une évolution la plus probable sachant que l'inverse n'a pas du temps de négligeables chances de se produire.Partant de là, effectivement Yann, mon post ne prouve rien pour l'été à venir : on pourra avoir tout et son contraire. Simplement, je montre que la tendance que l'on peut supposer à partir des statistiques penche légérement d'un certain côté. Après, rien n'interdit d'ajouter d'autres données pour pallier à l'impression de l'analyse statistique pure et c'est ce que font les principaux modèles météorologiques à long terme. Florent.
  25. PHOTOS DE L'ERUPTION DU CHAITEN Photographie de Carlos Gutierrez/UPI/Landov Après 9000 ans d'inactivité, le volcan Chaitén a commencé son éruption le 2 mai dernier. Depuis ce jour, il a forcé l'évacuation de milliers de personnes dans la région. Au lieu de provoquer une expulsion de lave, cendres et nuées ardentes sont produite par l'éruption entrainant une spectaculaire activité électrique dans la colonne de fumée. Nous ne connaissons pas très bien l'origine de ces phénomène électriques qui peuvent être vus durant une éruption volcanique, mais vu le débit du volcan et les grandes quantités de charges électriques produites, cela provient vraisemblablement du choc entre les particules expulsées, de la même manière que sont formées les éclairs des orages conventionnels. CAHIERS PHOTOS http://megagalerias.terra.cl/galerias/inde...d_galeria=30769 Florent.
×
×
  • Create New...