Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

calou34

Adhérent Infoclimat
  • Posts

    3211
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by calou34

  1. Surtout que wetterzentrale.de offre une comparaison à qui sait être objectif. On ne va entrer dans le détail du traitement des jeux de données, mais voici la même carte issue d’ERA-20C. (pour la documentation c'est ici). Il faut aussi être attentif aux précisions en pied de cartes sur le site meteociel (« quelques cartes avec des erreurs peuvent être présentes »). C’est HS, mais cela me parait important d’être à minima méthodique quand on avance des arguments à la limite du sophisme.
  2. Mis à part la défaillance pluvio un tantinet contrariante (bascule d’auget ce matin ), je retiens le festival kéraunique et ces coups de canon plus entendus depuis trop longtemps. Mieux qu’un apéro zoom en ces temps de confinement (si @GrandMottois n’a pas trop la gueule de bois aujourd’hui) ! Les lames d’eau radar horaires sont éloquentes .. https://www.infoclimat.fr/cartes/observations-meteo/archives/accumulations-1h-radar/27/avril/2020/23h/carte-zoomable.html#10/43.64514515718391/3.8527679443359375 https://www.infoclimat.fr/cartes/observations-meteo/archives/accumulations-1h-radar/28/avril/2020/00h/carte-zoomable.html#10/43.71665156844848/3.9145660400390625 https://www.infoclimat.fr/cartes/observations-meteo/archives/accumulations-1h-radar/28/avril/2020/01h/carte-zoomable.html#10/43.660049353935946/4.3032073974609375
  3. Quelques impacts sympas ici, et jusqu’à 188mm/h max. Mais il y a 10mn que le pluvio de la vue a lâché (génial juste quand il fallait) ! 😡
  4. Un grand merci à tous ceux qui ont fait le "job" prévi. Les valeurs du TA 900 hPa GFS modélisées sur le Gard (et les VV induites) que tu montres @13008 sont révélatrices de la boucle de rétroaction positive qui devrait se produire (voire la divergence à 300 hPa). Frontogénèse et CAPE, y’a plus qu’à veiller ! (et espérer se trouver à "the place to be") !
  5. Assez intriguant en effet. Sympa le bonus sur le secteur des Baux de Provence. http://
  6. Je replace ce lien que je pense être toujours pérenne. http://labs.itk.fr/2020/03/29/pic-de-pollution-en-plein-confinement-le-28-mars-a-paris-lagriculture-doit-elle-etre-pointee-du-doigt/ On ne va pas se priver de l’excellence de l'analyse d’un admin IC sur un sujet plus complexe qu’il n’y parait !
  7. Ah merci ...... Si on ne peut plus vendre du rêve dans la partie prévisions 😖
  8. Pour les fondus d’orages (comme moi mais pas que 😋), on parle d’une fenêtre convective demain après-midi (34 & 48) ? On va s’en convaincre en allant gratter à l’échelle convective (1 à 10 km/ durée de vie typiquement horaire) et donc s’en remettre à AROME ou EURO4. Evidemment, comme l’échelle est kilométrique, la reproduction d’une cellule convective ne tombe jamais sur le même point de grille à chaque run (don’t panic)! Pour commencer, retour sur un ordre de grandeur supérieur : avec un thalweg très étiré méridionalement et quasi-stationnaire sur le bord ouest du LR (que ce soit sur le 320K / de GFS ou l’alt. Géopotentielle d’ARO/ARP) Ici ARO 06. On sait que le gradient de vorticité peut produire son effet sur la CAPE (peu probable sur ce coup) ou les mouvements verticaux par réajustements agéostrophiques histoire de restaurer à cette échelle l’équilibre du vent thermique. C’est à la limite anecdotique car peu tranché pour expliquer l’influence sur les conditions de surface, notamment la variation de pression en cours d’après-midi entre 07 et 34 (le chauffage diurne semble jouer pour partie) et la rotation des vents qui devrait s’opérer en liaison avec l’évolution du gradient. De retour à l’échelle convective, nos modèles haute résolution nous prédisent à ce moment que la rotation des vents au SE advecterait HR et hausse des td temporairement >= 15°C, de quoi libérer la CAPE produite. Et pourquoi pas "boum" quelque part autour des Cévennes et son piémont voire davantage en plaine si affinités 🥰 Vous êtes prévenus, on ne se dirige pas vers l'outbreak de l'année, on pourrait même "attendre Godot", soyez indulgents si rien ne se passe !😁
  9. C’est ça, mais ARP décroche la lune sur ce coup ! Un aperçu entre sa PE (18Z hier) seuillée à 100mm et son déterminisme 00Z. Je n’ai pas trouvé d’équivalents modèles aussi excessif pour les PO.
  10. En résumé, le schéma dynamique s’annonce classique mais….rien de très "sexy" ! Si l’interruption de la circulation zonale s’apparente bien à une situation de blocage, l’index peine à atteindre le seuil des -10m/lat (et encore après le 20) au-delà duquel le critère de blocage est admis. (GFS Molteni et Tibaldi). Ce régime induit bien une composante méridionale du vent mais finalement peu marquée, également identifiable sur Diagrammes de Hovmöller pour diagnostiquer les anomalies de vents méridiens. Le diagramme met aussi en évidence la propagation d’ondes qui se bloquent aux portes du continent, le vent méridien (ici à la tropopause) est durable mais peu marqué. De la grande échelle on fait le lien avec la circulation à méso-échelle, régionale. L’orographie et la friction orientent les vents de basses couches au SE en LR et E en PACA, jusqu’à la mise en place de jets convergents incidents sur les reliefs. La fameuse phase orographique peut se mettre en place. Cependant, les conditions ne permettent pas l’établissement de vents sensibles vecteurs d’alimentation d’humidité. Par exemple, GFS 06 ne détecte pas d’anomalies normalisées de vents à 925 hPa avant le 21. Des anomalies courtes, détectables sur le PV devraient bien déferler et déstabiliser ce petit monde, on passerait par des phases d’intensification et plus étendues de précipitations, mais rien de très tranchant non plus. En résumé, on prend ce qui vient, on ne fait pas les difficiles , et on regrette l’aspect orageux peu probable à ce stade. On se dit que la pluviométrie annoncée même très moyenne sera de tout façon bénéfique.
  11. Vous l’avez peut-être déjà vu passé, mais les INDC de la COP en question succombent à cet élément de langage martelé, presque viral (j’ose), le "en même temps" ! Le guardian révèle que BlackRock a remporté l’appel d’offre de l’UE comme conseillé visant à intégrer les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans la supervision bancaire pour la modique somme de 550K€. https://ted.europa.eu/udl?uri=TED:NOTICE:165869-2020:TEXT:EN:HTML&src=0 Selon InfluenceMap, BlackRock détiendrait plus de 87 Mds$ de parts dans des entreprises d'énergies fossiles, l’UE ayant soigneusement écarté tout conflit d’intérêt (sic). Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le cabinet de conseil indépendant carbone4 révèle ces autres projets d’intérêt commun retenus par la commission européenne. Je n’arrive toujours pas être optimiste, dites moi que c’est un biais cognitif
  12. Sacré TAF gardois ! Dans le 34, l’enclave "londonienne" fait aussi de la résistance après avoir passé les 25°C hier (tn -0.2°C à notre Dames de Londres WL).
  13. Comme bien prédit, l’HR s’est effondrée dans une parte du 30 et du 34 (voire le massif central) en même temps que les t° marquent une hausse spectaculaire par rapport à la veille. L’hygro MF de Prades est tombé à 10% vers 16h !
  14. Et encore, ça ce sont les lignes de courant sur un niveau de pression (500 hPA). Pour l’anecdote plus que pour une prévision à proprement parler, si tu fais joujou avec HYSPLIT model de la NOAA et les rétro-trajectoires lagrangiennes GFS 00Z avec 3 niveaux AGL (above model ground level) 500m, 3000m et 5000m, tu vois l’origine des parcelles d’air prises à Marseille le 20/04 à midi (par exemple). Remarquable de voir que ce que prévoit le modèle se situerait actuellement autour de 4000m pour subsider jusqu’au 19 avant les ascendances en bout de trajet maritime qui préfigure (peut-être) à la prochaine dégradation. Mais c’est encore loin.
  15. Figure de style capturée pour Aniane sur graphique de HR/T° du jour et son prolongement en prévision ARO 1.3 pour demain. Les courbes se croisent et s’inversent entre aujourd’hui et demain. Les ordonnées ne sont peut-être pas très "tape à l’œil", mais contraste et sensations assurés avec ce changement radical de temps plus sensible dans le 34 qu'ailleurs.
  16. Et encore, la dispersion dans le Roussillon est le produit d’un "outlier" de la PEAROME visible sur le secteur d’Argeles/s/mer par exemple, qui du coup fausse la moyenne qui peine à passer 10 mm (d’où un Q50 entre 2 et 5 mm) ! C’est un peu le pb d’un champ de précipitations sous-échantillonné (12 membres) et non gaussien. Si au moins on était en présence de CAPE et d’intensités horaires digne de ce nom. Le dernier réseau ARO opérationnel est déprimant ...
  17. C’était dans la nuit du 25 au 26 janvier … Puis vinrent les 3 flocons de neige sans tenue en soirée du 25 mars, et encore pas partout (il en faut peu parfois pour nous contenter). Le confinement rend décidément plus rude cette traversée du désert météo, surtout quand ça vire à la marinasse et que les orages se mettent à pulluler de partout mais à très bonne distance. Allez pour les stats, probable dernière gelée de la série ce matin près de notre Dame de Londres (tn -0.4°C).
  18. -0.5°C pour le Val de Londres sur WL. Prades MF est à 0.6°C.
  19. On trouve 23.7°C de tx pour Aubagne MF (et 1.8°C de tn). Ici la StatIC rame encore un peu pour atteindre le seuil de chaleur (2.6°C / 24.2°C).
  20. Tout à fait , usage du conditionnel vu la récente évolution des derniers cycles de production (EPS/PEARP, GEFS ou CMC ENS). Ex avec IFS pour lundi 00Z, on parle ici encore de la basse fréquence et de l’initialisation d’un changement de régime. A droite, la dispersion de l’ensemble (son ET) est à attribuer à la taille du minimum en formation et son placement. A gauche, la normalisation de l’ET renseigne sur une évolution notable du géopotentiel sur le proche Atlantique (la dispersion normalisée jusqu’à récemment faible en dénominateur d’un rapport ET/ET normalisé renvoie une valeur élevée). La version GFS d’atmos.albany donne une visualisation du déferlement de l’onde (et de son amplitude) qui aboutirait à une circulation sous blocage favorable (ici mis en évidence avec les anomalies climato du vent méridien). Ces incertitudes sont jusqu’à présent à l’avantage de pluies (enfin!) notables dont il faudra préciser dans les jours qui viennent leurs caractères (instables ou … pas).
  21. On a la lame d’eau radar estimée IC Sinon les "TAF" produisent toujours et encore des valeurs négatives sous abri : (tn) MF -0.7°C à Prades le Lez -0.1°C Vic le Fesq WL -1.3°C Val de Londres
  22. Un peu d’imprévu, en tout cas hors modélisation haute résolution dans l’Hérault.
  23. Probablement lié aux observation erronées de la StatIC de Canéjan avant correction.
  24. @lubo, je suis d’accord, au bénéfice du doute, secteur encaissé, la lecture régulière des tn a l’air de tenir la route (ce qui n’est pas le cas des tx qui dérivent complètement). MAIS : sur WU, pas d’informations sur le matériel et l’environnement de mesures, altitude fausse et du coup le relevé de pression avec, presqu’un doute sur les coordonnées qui renvoient au lieu-dit On va donc se passer du réseau WU qui ne donnent pas les infos stations ! Pour les autres ce matin en valeurs négatives : Réseau MF : Prades le Lez -1.5°C Vis le Fesq -1.4°C St Martin de Londres -0.4°C Réseau StatIC St Martin de Londres -0.7°C Réseau WL Val de Londres -2.6°C On trouve aussi un -0.3°C dans le 30 à Connaux (VP2), peut-être que @Ced30 nous en dira plus
  25. Un peu plus froid qu’hier entre Hérault, Gardons et Lez. Données MF, WU et WL et IC. St Martin de Londres (Le Frouzet) -2.4°C WU Val de Londres -2.4°C WL Vacquières -1.7°C WU Prades le lez -1.6°C MF Vic le Fesq -1.1°C MF St Jean de Buèges -0.6°C WU St Martin de Londres -0.4°C StatIC Cardet -0.2°C MF St Martin de Londres -0.2°C MF Buzignargues 0.0°C WU
×
×
  • Create New...