TreizeVents

Prévisions stratosphériques à moyen & long terme

611 messages dans ce sujet

gfsnh-10-384.png?12

Ça commence à sentir le SSW majeur mi-janvier j'ai l'impression.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A peine un scénario à onde n°1 sur ta carte.wink.png

Pas un majeur du tout.

Le vent zonal se porte à merveille à toutes altitudes.

Relis bien Cirus SVP.

ef1fc8bad2759f217fdaaf40b4271a92.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A peine un scénario à onde n°1 sur ta carte.wink.png

Pas un majeur du tout.

Je pensais que vu comment le VPstrato se porte le mal sur ma carte, ça sentais un réchauffement considérable vers le 15.01.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pensais que vu comment le VPstrato se porte le mal sur ma carte, ça sentais un réchauffement considérable vers le 15.01.

On ne peut pas exclure, que ce soit la prémisse de la mise en place d'un réchauffement beaucoup plus considérable par la suite (les gros SSW débutent parfois de cette manière, mais ça reste seulement une supposition), surtout avec un vortex stratosphérique avec cette forme, qui serait alors plus facilement " splittable " qu'une grosse boule bien ronde biggrin.png... mais nous n'en sommes certainement pas là pour le moment en tout cas.

En tout cas, il faudrait vraiment que ce soit le cas dans le mois de janvier, car en dehors d'un coup de poker... bored.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais peut être dire des bêtises mais franchement, je ne vois pas trop ce qui pourrait se passer avec des valeurs pareilles, le vortex polaire est diaboliquement en forme la et à tous les étages sans exception, on ne voit pas le début d'un frémissement de quelque chose :

fluxes.gif

A vous les studios !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous sommes d'accord, ce qui me fait dire que le forçage qui est en vue sur la modélisation numérique actuelle, n'est pas Stratosphérique mais bien troposphérique, par la MJO par exemple.

Le couplage avec le Nino étant important aussi, si le Nino baisse, la MJO devrait retrouvé une certaine vigueur également et modifier le train d'ondes par la même occasion.

Sinon, le Pôle Nord stratosphérique est très très froid cette année et largement en dessous des moyennes.

A 30 hPa c'est édifiant par exemple, et la c'est du factuel et non pas de la prévision.

9ac624e42643a57198407cfa766fd382.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai remarqué ce matin sur le GFS 6z un réchauffement d'environ 12°C entre le 7 et 10 Janvier dans la strato. Un signe?

gfsnh-10-288.png?0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça devrait quelque peu bouger (sous réserve d'un changement) :

973025fluxes.gif

Important chute des vents zonaux à 1 hpa et légère décélération (à confirmer) à plus basse altitude. Nouveau flux de chaleur entrant après le premier de l'an et on voit qu'une certaine pression sera exercée sur le vortex dans son ensemble (EPV). Désolé pour la pauvreté de mon analyse, mais je ne suis pas un pro comme Cirrus à ce niveau-là et je ne sais pas quoi dire de plus.

Juste, compte de l'évolution de ces paramètres se couplant avec une MJO en phase 7, je serais très surpris que le ZO reprenne réellement du service ou du moins, si c'est le cas, plutôt temporairement... je pense donc à un vortex polaire (au niveau de la troposphère) de plus en plus affaiblit au fil des jours et relativement déstabilisé, ou bien assez fragile pour que des pulsions de HTP puissent se frayer un chemin vers des latitudes nordiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça devrait quelque peu bouger (sous réserve d'un changement) :

973025fluxes.gif

Important chute des vents zonaux à 1 hpa et légère décélération (à confirmer) à plus basse altitude. Nouveau flux de chaleur entrant après le premier de l'an et on voit qu'une certaine pression sera exercée sur le vortex dans son ensemble (EPV). Désolé pour la pauvreté de mon analyse, mais je ne suis pas un pro comme Cirrus à ce niveau-là et je ne sais pas quoi dire de plus.

Juste, compte de l'évolution de ces paramètres se couplant avec une MJO en phase 7, je serais très surpris que le ZO reprenne réellement du service ou du moins, si c'est le cas, plutôt temporairement... je pense donc à un vortex polaire (au niveau de la troposphère) de plus en plus affaiblit au fil des jours et relativement déstabilisé, ou bien assez fragile pour que des pulsions de HTP puissent se frayer un chemin vers des latitudes nordiques.

Je profite de ce message pour poser une question puisque je me familiarise avec ces indices depuis peu wink.png

A quoi correspond le flux de géopotentiel ? Est-ce un flux vertical ou horizontal ?

Pour ce qui est des évolutions des autres indices, étant donné leur évolution rapide caractérisée par des amplitudes fortes depuis des semaines, je me méfie que d'ici quelque temps, ils soient de nouveau modélisés à contre courant ...

D'avance merci !

Bastien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Heat flux, je dirais vertical.

eddy heat flux = flux de chaleur turbulent.

Mais dès qu'on rentre dans les flux de chaleurs et de leurs propagations respectives, c'est le journal du Hard.scared.gif

Tiens, si cela t'amuse 1 bon Doliprane et roule ma poule. tongue_smilie.gif

Et demain interro écrite sur les:

équations hydrostatiqueslaugh.png

http://www.lmd.ens.fr/legras/Cours/M2-austral/Rossby.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme je suis curieux default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" /> je demande, c'est quoi ça!?

gfsnh-10-336.png?6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même si c'est loin, c'est plus parlant :

314466gfsnh10384.png

Peut-être (je le précise pour que les douceurophiles ne me tombent pas dessus), le spectre d'un SSW plus significatif en effet, vers la mi-janvier... ayant d'ailleurs tendance à se matérialiser autour du 10/01/16. Mais pour le moment, c'est bien loin est peut-être isolé... à suivre et à largement confirmer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, en espérant que ça bouge aussi parce que si ça pousse sur l'Amérique comme l'année dernière.....sick.gifpinch.gifsneaky2.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous pensez que cela va être favorable aux Américains encore une fois ( Descente de coulées froides successives ... ) ? Si le SSW se réalise bien sur ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui si ça ce réalise default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" /> mais attention, je n'est pas dit cela aller être favorable au américain encore une fois, plutôt cas nous. Même si ça pousse chez eux, ça peut évoluer par la suite en un " Split" et là, il y a plutôt de très forte chance qu'on soit touché, le dernier étant celui de Janvier 2013 mais bon ne nous enflammons pas et attendons de voir si ça continu dans le sens d'un réchauffement 191769.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La NAO a encore du mal à ce décider mais l'AO est prévue assez négative quand même pour la suite.... à suivreao.sprd2.gifnao.sprd2.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai entendu dire que la NAO informé plutôt pour un niveau locale, alors que l'AO concerné tout l'hémisphère Nord, donc à voir oui même si je ne connais pas le rapport 191769.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Locale élargie quand même la NAO ce n'est pas le produit du terroir non plus .wink.png

Zone AO.

e9e86ea5f21bbb81d6cef093a8c49207.gif

Zone NAO.

900a4318f6af13d3e7b71f96309b0bb1.jpg

Je vous propose de lire l'ami Cassou sur le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour faire simple la NAO décrit l'état du VP sur l'Atlantique nord.

En hiver une NAO + est souvent associée à un zonal alors qu'à l'inverse une NAO - "inverse" en quelque sorte la position des basses pressions avec les hautes pressions ce qui donne des HP sur le nord de l'Atlantique et un zonal inversé sous ces HP.

Depuis quelques hivers c'est largement la NAO+ qui domine (au regret des hivernophiles). Mais même sans parler de SSW (qui est encore loin pour qu'on puisse connaître ses effets, sans parler du décalage entre l’événement et les effets sensibles dans la troposphère) il y a beaucoup de chance qu'on passe à une NAO - au cours de janvier grâce au meilleur forçage troposphérique pour ça : la MJO phase 7 shifty.gif

GFS voit une bonne MJO phase 7 depuis quelques jours et il est assez probable que les cartes à LT/TLT commencent à montrer une Atlantique bien moins dépressionnaire.

Pour extrapoler sur le SSW, s'il se produit en même temps qu'une MJO phase 7 on a plus de chance d'avoir un displacement event et donc une possibilité de conserver la NAO- plus longtemps.

Bien entendu tout cela est loin et même si une NAO- est fortement probable il faudra attendre pour savoir si le temps sensible en France sera hivernal.

Pour ma part je m'attends à un régime assez ondulatoire sur l'Atlantique aux alentours de mi-janvier qui pourrait s'estomper assez rapidement quand la MJO retournera dans son rond central. Il faudra sûrement compter sur le SSW pour voir ces conditions perdurer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant, par contre le passage en phase 8 gagne en probabilité, donc le passage en zone 7 ne se terminerait pas en zone neutre, donc il faudrait que ce mouvement s'accompagne d'une inversion de la QBO, ce qui est loin d'être une certitude.

ECMF_phase_MANOM_51m_smallymy6_mini.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins l'analyse de Ronflex si l'on se base sur la simulation du GFS :

Indices d'autant plus favorables alors qu'en parallèle, le vortex troposphérique serait totalement désintégré en divers pôles migrant dans les régions polaires aux quatre coins de l'HN. Par ailleurs, un net réchauffement devrait intervenir, à 5 et 10 hPa principalement, et une baisse du vent zonal au niveau de la haute stratosphère est également modélisée.

Tout ceci pourrait donc soutenir le maintien d'une AO négative et peut-être permettre dans le courant du mois de janvier :

1/ une nouvelle circulation sous blocage avec une propagation plus franche de hauts géopotentiels depuis l'Europe de l'est ou la Scandinavie vers l'Islande ou le Groendland ;

2/ une élévation plus franche de hauts géopotentiels depuis les Açores vers le Groenland en facilitant la mise en place d'une NAO-.

Ce sera à vérifier si l'on s'en tient à une analyse à partir des simulations américaines.

Par contre, le centre européen et le centre canadien ne tendent pas du tout vers la même évolution concernant la MJO. Ils voient plutôt une propagation évoluant vers les phases 1-2 (dans une moindre mesure chez le canadien) ou neutre (et temporairement en phase 8. Mais, compte tenu de l'allure de la courbe en phase 8, peut-on vraiment considérer qu'il s'agit là d'un marqueur pertinent sur le comportement convectif à venir en région tropicale ? Pas sûr).

http://888260ECMFphase51msmall.gif

http://717039CANMphase20msmall.gif

A plus long terme, ECMWF projette une nouvelle propagation de l'oscillation vers l'est avec phases successives (3-4-5) :

http://672770EMONphase51msmall.gif

NB : comme le signal "cédric du Lot" dans le message suivant, bien que la dispersion de l'ensemble soit marquée, la moyenne des 51 membres tend clairement vers la phase neutre. On peut s'attendre au mieux à des phases pas très prononcées et par conséquent, à peu de forçages liés à la MJO ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout cela est intéressant mais a longue échéance et quel que soit le modèle ou la phase ça prend la direction du rond central,donc il ne faudra pas compter sur un quelconque forçage au niveau de la MJO,ça ne semble pas vouloir forcer aujourd'hui malgré une phase a priori favorable et il ne faudra pas compter sur le futur pour que cela se fasse,a son niveau en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

With high pressure strengthening in the Barents Kara seas, temperatures should turn cold first across Western Siberia and become more expansive with time. The models predict that first the cold air will expand westward toward Eastern Europe and then eastward across all of Siberia and eventually East Asia as well. How much of the cold air will reach Western Europe will likely depend on how much of the positive geopotential height anomalies will bridge across towards Greenland.

Avec le renforcement des hautes pression en mer de Barents et Kara, les températures devraient baisser tout d'abord à travers la Sibérie occidentale et s'étendre avec le temps. Les modèles prédisent que d'abord l'air froid va s'étendre vers l'est de l'Europe puis dans toute la Sibérie et, éventuellement l'est de l'Asie .

L'air froid va-t-il atteindre l'Europe occidentale? Cela dépendra probablement des anomalies positives vers le Groenland.

Cela résume bien tous les échanges actuels. Sur ce, je vous souhaite un bon réveillon !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant! Enfin un peu d'espoir default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" />

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.