TreizeVents

Statistiques et anomalies climatiques nationales

Messages recommandés

J'ouvre un nouveau sujet sur le thème de l'évolution des températures constatée au cours des dernières décennies sur le plan national, ainsi que sur les évolutions envisagées de ces températures au cours des prochaines décennies.

Afin de lancer les discussions, voici un tableur que j'ai réalisé, toujours à partir des données de l'ECA, et représentant l'évolution constatée des températures en France au cours du dernier trentenaire :

france1.png

Toutes les valeurs sont exprimées en degrés par décennie. Pour ceux qui ne seraient pas familiarisés avec cette unité, ou qui ont du mal à se représenter ce qu'elle représente, voici un tableur similaire qui donne la valeur mesurée du réchauffement au cours des trente dernières années dans notre pays :

france2.png

Il y a pas mal de choses que l'on peut remarquer :

- Les tendances mesurées ont été très hétérogènes d'un mois à l'autre. Ainsi, alors que les mois de Mai et de Juin se sont réchauffés de près d'un degré, les mois de Septembre et de Décembre se sont légèrement refroidis. On pourrait s'interroger sur le pourquoi de telles variations, et sur les cas "Septembre" et "Décembre". Pour les mois de Décembre, j'aurais tendance à penser que ce léger refroidissement pourrait être corrélé à une augmentation du nombre de jours avec inversions : il avait déjà été démontré sur ce forum que ces mois sont de plus en plus anticycloniques sur la France, et on pourrait donc penser -je suppose juste, je n'ai pas les éléments pour le démontrer- que les inversions pourraient être par conséquent devenues plus fréquentes. Sur la même période que celle de cette étude, soit 1979-2008, la station de Paris-Montsouris a ainsi relevé une agumentation de la pression moyenne en Décembre de +1.7 hPa par décennie, soit une augmentation en 30 ans de 5,1 hPa. C'est une valeur extrêmement élevée.

Sinon, on peut aussi relever que si les trois saisons Hiver, Printemps et Eté ont connu des réchauffements assez proches au cours des trente dernières années, les Automnes sont assez largement à la traine.

- On observe également de bonnes disparités entre les régions, et globalement la moitié sud du pays s'est réchauffée moins vite au cours des 30 dernières années que la moitié nord. C'est le Nord-Est qui tient, et assez largement, le haut du panier. Et contrairement à une idée reçue que j'avais pu voir passer ici et ailleurs, ce ne sont pas les hivers qui s'y sont les plus réchauffés, ni les étés d'ailleurs, mais les printemps. Quoiqu'il faille y mettre un bémol : ce résultat est essentiellement dû à la tendance des mois de décembre, car les mois de janvier et février s'y sont réchauffé d'environ un degré par décennie, ce qui est considérable. La tendance hivernale dans le Nord-Est (et au niveau national) des 30 dernières années pourrait se résumer en une phrase : les hivers démarrent un peu mieux, mais finissent nettement moins bien...

D'autres statistiques viendront au cours des prochaines semaines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tomar   

Hello,

Merci Treize pour ce dossier.

C'est surprenant la différence de mois à mois. Mais peut-être faut-il simplement prendre une période plus longue pour voir s'estomper ces différences ?

Un graphe que j'avais fait pour le Bourget :

dcadesbourget.png

(les décades sont prises des années "01 à 10", sauf pour la décade 2000 qui comprend les années 2001 à 2008 ou 2009)

On voit en effet que décembre a un peu baissé en T depuis 30 ans,

Sur un siècle, l'évolution est proche pour tous les mois (+ 2°C environ - possible impact de l'effet urbain OK sur ce chiffre, ce n'est pas le sujet) avec une faiblesse pour décembre, mais le profil des courbes est bien différents : l'évolution n'est pas du tout homogène, avec des oscillations et paliers qui ne sont pas en phase, qui sur un siècle se compensent.

Ces oscillations correspondent probablement à des régimes favorisés à certaines époques (plus anticyclonique : plus d'inversions en hiver. Plus "zonal"/océanique : plus frais en été, plus doux en hiver...). J'avais montré une ou deux fois ici les variations de l'amplitude annuelle de T, qui semble fluctuer avec une période d'environ 10 ans.

Autre compensation : MF avait produit il y a quelques années un document sur l'évolution des T de 1950 à 2000. On voyait que l'augmentation était plus marquée dans le sud que dans le nord, le NE du pays étant le plus à la traîne.

On a peut-être juste un effet de rattrapage là aussi qui explique l'augmentation plus forte dans cette zone sur 30 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
th38   

Merci Treize vents pour ces données statistiques.smile.gif

L'évolution par mois est assez heurtée; comme le dit Tomar, peut être que cela va se lisser lorsque les données seront calées sur un temps plus long.

Concernant décembre, ton explication me parait convainquante

Concernant septembre, la variation peu significative semble indiquer pour l'instant plutôt une stabilité, voir un "retard à l'allumage". Il reste que c'est bien dans la dernière partie de l'année civile (septembre -octobre-novembre-décembre) que le réchauffement est le plus timide.

Côté printemps l' écart est impréssionant , et nous sort de ces printemps maussades que nous avons connu dans les années 60/90; on retrouve un peu la configuration connue au cours des années 40 et que confirme le tableau de Tomar.....mis à par les hivers bien sûr.

D'ailleurs nos parents n'arretent pas de nous répeter, "si tu avais connu les années 40, on avait de vrais hivers, de vrais printemps et de vrais étés"; les données statistiques à notre disposition nous montre que c'était le cas, au moins pour la décénnie 43/52

Enfin, si l'on prolonge ces courbes à l'avenir, cela fait chaud dans le dosdevil.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

toujours aussi intéressantes, tes données statistiques!

les 6 premiers mois de l'année se sont quand même sacrément réchauffés, et c'est vrai que c'est assez surprenant comparé à l'été et à l'automne. il me semblerait intéressant de pouvoir comparer avec les mêmes évolutions au niveau des RR et des Hp, histoire de tenter de trouver une correlation (mais j'imagine la quantité de travail que ça peut être!).

il me semble quant à moi que depuis quelques temps, on trouve une tendance à des blocages, et à une disparition du zonal remplacé par des incursions successives de gouttes froides et chaudes (qui doivent être liées à un rééquilibrage climatique dû au réchauffement global). mais ce n'est peut-être qu'une mauvaise impression.

en tout cas, chapeau pour le boulot!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
th38   

Ce réchauffement assez inquietant peut se lire aussi sur les mois les plus froids et les plus chauds enregistrés ces dernières décennies par les stations MF.

Voici l'exemple de Lyon, où la première colonne est l'année où le mois enregistré a été le plus froid, la deuxième pour le mois le plus chaud.(la station a ouverte en novembre 1920).

Janvier......1963.......1936

Février......1956.......1990

Mars.........1971.......2001

Avril..........1986.......2007

Mai...........1941.......2009

Juin...........1923......2003

Juillet........1960......2006

Aout..........1924......2003

Sept..........1931......1949

Octobre.....1974......2001

Novembre..1921......2006

Décembre..1963......2000

Le dernier mois le plus froid enregistré au cours de ces 90 dernières années remonte à 1986, alors que depuis 2000, ce sont 9 mois qui ont fait explosé le compteur de la chaleur.

Actuellement, on peut dire que chaque année, il y a un mois qui bat son record de chaleur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lozere   

Ce réchauffement assez inquietant peut se lire aussi sur les mois les plus froids et les plus chauds enregistrés ces dernières décennies par les stations MF.

Voici l'exemple de Lyon, où la première colonne est l'année où le mois enregistré a été le plus froid, la deuxième pour le mois le plus chaud.(la station a ouverte en novembre 1920).

Janvier......1963.......1936

Février......1956.......1990

Mars.........1971.......2001

Avril..........1986.......2007

Mai...........1941.......2009

Juin...........1923......2003

Juillet........1960......2006

Aout..........1924......2003

Sept..........1931......1949

Octobre.....1974......2001

Novembre..1921......2006

Décembre..1963......2000

Le dernier mois le plus froid enregistré au cours de ces 90 dernières années remonte à 1986, alors que depuis 2000, ce sont 9 mois qui ont fait explosé le compteur de la chaleur.

Actuellement, on peut dire que chaque année, il y a un mois qui bat son record de chaleur...

Bon, il faut rappeler que vous citez une station dont les données ne sont pas homogénéisées, ce qui rend l'illustration excessive. Quitte à s'éloigner un peu de notre pays et franchir la frontière avec la Suisse, on notera que le même exercice avec Genève homogénéisée donne 7 records mensuels de chaleur depuis 2000 (sur la même période de temps,i.e. 1921-2009), mais avec un record mensuel de froid plus ancien (juillet 1980). Et le nec le plus ultra, à savoir la seule station européenne aux données homogènes "naturellement" (pas de déplacement, pas de changements d'instruments de mesure, pas de changement d'environnement proche), l'observatoire de Potsdam, donne 5 records mensuels de chaleur depuis 2000 sur la même période de temps (mais avec un record de froid encore plus ancien, juillet 1979). Bref, l'idée générale est très juste, mais votre illustration un peu "violente" dans le choix d'une station dont les données ne sont pas homogénéisées et qui a donné lieu à pas mal de débats je crois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ol_bugs   

Ce réchauffement assez inquietant peut se lire aussi sur les mois les plus froids et les plus chauds enregistrés ces dernières décennies par les stations MF.

Voici l'exemple de Lyon, où la première colonne est l'année où le mois enregistré a été le plus froid, la deuxième pour le mois le plus chaud.(la station a ouverte en novembre 1920).

Janvier......1963.......1936

Février......1956.......1990

Mars.........1971.......2001

Avril..........1986.......2007

Mai...........1941.......2009

Juin...........1923......2003

Juillet........1960......2006

Aout..........1924......2003

Sept..........1931......1949

Octobre.....1974......2001

Novembre..1921......2006

Décembre..1963......2000

Le dernier mois le plus froid enregistré au cours de ces 90 dernières années remonte à 1986, alors que depuis 2000, ce sont 9 mois qui ont fait explosé le compteur de la chaleur.

Actuellement, on peut dire que chaque année, il y a un mois qui bat son record de chaleur...

Bonjour,

La station météo de Lyon qui enregistre depuis 1921, c'est Lyon Bron. Cette station fait partie l'aglomération Lyonnaise et subit un réchauffement urbain certain.

Je pense que ce n'est pas une station à prendre pour ce type de comparaisons.

Bonne soirée.

Ol_bugs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
th38   

Bonjour,

La station météo de Lyon qui enregistre depuis 1921, c'est Lyon Bron. Cette station fait partie l'aglomération Lyonnaise et subit un réchauffement urbain certain.

Je pense que ce n'est pas une station à prendre pour ce type de comparaisons.

Bonne soirée.

Ol_bugs

Comme le dit Lozère, Lyon Bron ne possède pas de données homogénes, et on a beaucoup discuté du suivi de cette station sur ce forum;

En résumé:

-la station a été déplacée plusieurs fois au cours de son existence, de quelques dizaines de mètres, et les données n'ont pas été homogeneisées

-la station fait partie de l'agglo de Lyon , à 8 km du centre, mais pas sous les vents dominants.

- Une chance : l'ouverture à 15kms de la station de Lyon Satolas donne, compte tenu de son altitude et de sa longitude...des valeurs qui montrent que les données de Bron sont globalement fiables; les responsables de la station s'en défendent d'ailleurs, et lorsque l'on leur parle de réchauffement urbain, ils répondent que l'ancien matériel surchauffait sous le soleil....

...bref, en mettant les réserves nécéssaires, il reste que les résultats ci dessus, donnent globalement ce qui se passe du point de vue météorologique sur la région lyonnaise; et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas brillantthumbdown.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ol_bugs   

Comme le dit Lozère, Lyon Bron ne possède pas de données homogénes, et on a beaucoup discuté du suivi de cette station sur ce forum;

En résumé:

-la station a été déplacée plusieurs fois au cours de son existence, de quelques dizaines de mètres, et les données n'ont pas été homogeneisées

-la station fait partie de l'agglo de Lyon , à 8 km du centre, mais pas sous les vents dominants.

- Une chance : l'ouverture à 15kms de la station de Lyon Satolas donne, compte tenu de son altitude et de sa longitude...des valeurs qui montrent que les données de Bron sont globalement fiables; les responsables de la station s'en défendent d'ailleurs, et lorsque l'on leur parle de réchauffement urbain, ils répondent que l'ancien matériel surchauffait sous le soleil....

...bref, en mettant les réserves nécéssaires, il reste que les résultats ci dessus, donnent globalement ce qui se passe du point de vue météorologique sur la région lyonnaise; et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas brillantthumbdown.gif

Tu penses sérieusement qu'à 8 km du centre d'une grande ville comme Lyon, on a pas d'influence de l'urbanisation ?!?

Surtout que la station de Lyon Bron est elle même située juste à côté d'un très grand centre commercial. Le magasin Castorama est à moins d'une cinquentaine de mêtres...

Moi, je ne met pas en doute le fait que la région se soit beaucoup réchauffé ces dernières années, ce qui ne me plait pas, c'est le choix d'une station en pleine zone urbanisée. Il y a quand même beaucoup de stations à la campagne. Quite à faire une étude sur le réchauffement, j'aurai pris une station en campagne pour qu'il n'y ai pas le moindre doute sur les chiffres que j'aurais avancé.

Sinon l'expression "pas brillant" est purement sunjectif et n'a rien à faire lorsque l'on parle de climatologie. Le réchauffement est généralisé sur la France et le centre est une des région qui s'est le plus réchauffé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

BORDEAUX-MERIGNAC :

Tmm sur la période 1951-1980 : 12,5°

Tmm sur la période 1961-1990 : 12,8°

Tmm sur la période 1971-2000 : 13,3°

2001 : 13,9°

2002 : 14,4°

2003 : 14,9°

2004 : 13,8°

2005 : 13,8°

2006 : 14,6°

2007 : 13,9°

2008 : 14,8°

2009 : 14,2°

2010 : 13,2°

Tmm sur la période 2001-2010 : 14,2°

Txm sur la période 1951-1980 : 17,3°

Txm sur la période 1961-1990 : 17,6°

Txm sur la période 1971-2000 : 18,1°

2001 : 18,3°

2002 : 18,8°

2003 : 19,6°

2004 : 18,2°

2005 : 18,5°

2006 : 19,1°

2007 : 18,3°

2008 : 19,5°

2009 : 19°

2010 : 17,9°

Txm sur la période 2001-2010 : 18,7°

Tnm sur la période 1951-1980 : 7,6°

Tnm sur la période 1961-1990 : 7,9°

Tnm sur la période 1971-2000 : 8,5°

2001 : 9,5°

2002 : 10°

2003 : 10,1°

2004 : 9,3°

2005 : 9°

2006 : 10°

2007 : 9,4°

2008 : 10°

2009 : 9,4°

2010 : 8,5°

Tnm sur la période 2001-2010 : 9,5°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

Écart à la moyenne 1971-2000 de la Tmm des 10 dernières années par mois (année 2002 indisponible) :

2001 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 (1971-2000) (2001-2010) Évolution

JANVIER 8° 5,4° 7,6° 6,8° 5,6° 8,3° 8,3° 5,2° 3,8° 6,4° 6,6° + 0,2°

FÉVRIER 7,7° 6,1° 7,3° 4,8° 5,3° 10,2° 10,4° 7,1° 6,3° 7,6° 7,2° - 0,4°

MARS 11,9° 12,7° 8,8° 9,8° 10,8° 10° 9,8° 10,1° 9,3° 9,6° 10,4° + 0,8°

AVRIL 11,2° 14,3° 11,9° 13,1° 12,7° 16° 12,3° 12,4° 14,1° 11,6° 13,1° + 1,5°

MAI 16,7° 16,3° 16° 17,1° 16,7° 16,6° 17,1° 17,3° 15,2° 15,4° 18,4° + 3°

JUIN 19,6° 23,1° 20,9° 22° 21,4° 19,4° 19° 20,4° 19,4° 18,3° 20,6° + 2,3°

JUILLET 20,6° 22,2° 20,7° 22,3° 25,2° 19,7° 20,6° 21,5° 22,4° 20,8° 21,7° + 0,9°

AOUT 22,2° 25,8° 21,6° 21,2° 19,8° 20,2° 20,5° 22,4° 20,9° 20,9° 21,6° + 0,7°

SEPTEMBRE 16,6° 19,3° 18,9° 18,6° 21,2° 17,3° 16,9° 19,2° 18,4° 18,1° 18,5° + 0,4°

OCTOBRE 16,9° 13,3° 16,2° 17,1° 17,9° 14,1° 13,7° 15,8° 13,9° 14,2° 15,4° + 1,2°

NOVEMBRE 7,6° 11,3° 8,7° 8,7° 12,4° 8° 9,5° 12,1° 9,8° 9,5° 9,8° + 0,3°

DÉCEMBRE 3,9° 8,1° 6,3° 4,2° 5,5° 6,3° 5,9° 7,4° 4,9° 7,3° 5,8° - 1,5°

Le constat est sans appel, comme dans bon nombre de régions françaises c'est bien les mois de printemps qui se réchauffent le + vite. L'hiver a tendance à se refroidir (constat en partie plombé par la décennie 1990 aux hivers très doux). L'été et l'automne se réchauffent lentement mais sûrement, exception faite du mois d'octobre qui se réchauffe beaucoup + vite.

N.B : Ça me chagrine beaucoup qu'il manque l'année 2002, du moins certains mois, j'ai donc préféré ne pas les compter pour avoir le même nombre d'années pour chaque mois.

N.B : Effectuer un calcul de moyenne thermique sur seulement 9 années n'est pas très "professionnel" mais ça donne quand même une tendance à moyen terme.

N.B : La station de Bordeaux-Mérignac est situé à 12 km à l'ouest du centre de Bordeaux à l'aéroport du même nom, en lisière de la forêt des Landes de Médoc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

Écart à la moyenne 1971-2000 de la Tmm des 10 dernières années par mois (année 2002 indisponible) :

2001 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 (1971-2000) (2001-2010) Évolution

JANVIER 8° 5,4° 7,6° 6,8° 5,6° 8,3° 8,3° 5,2° 3,8° 6,4° 6,6° + 0,2°

FÉVRIER 7,7° 6,1° 7,3° 4,8° 5,3° 10,2° 10,4° 7,1° 6,3° 7,6° 7,2° - 0,4°

MARS 11,9° 12,7° 8,8° 9,8° 10,8° 10° 9,8° 10,1° 9,3° 9,6° 10,4° + 0,8°

AVRIL 11,2° 14,3° 11,9° 13,1° 12,7° 16° 12,3° 12,4° 14,1° 11,6° 13,1° + 1,5°

MAI 16,7° 16,3° 16° 17,1° 16,7° 16,6° 17,1° 17,3° 15,2° 15,4° 18,4° + 3°

JUIN 19,6° 23,1° 20,9° 22° 21,4° 19,4° 19° 20,4° 19,4° 18,3° 20,6° + 2,3°

JUILLET 20,6° 22,2° 20,7° 22,3° 25,2° 19,7° 20,6° 21,5° 22,4° 20,8° 21,7° + 0,9°

AOUT 22,2° 25,8° 21,6° 21,2° 19,8° 20,2° 20,5° 22,4° 20,9° 20,9° 21,6° + 0,7°

SEPTEMBRE 16,6° 19,3° 18,9° 18,6° 21,2° 17,3° 16,9° 19,2° 18,4° 18,1° 18,5° + 0,4°

OCTOBRE 16,9° 13,3° 16,2° 17,1° 17,9° 14,1° 13,7° 15,8° 13,9° 14,2° 15,4° + 1,2°

NOVEMBRE 7,6° 11,3° 8,7° 8,7° 12,4° 8° 9,5° 12,1° 9,8° 9,5° 9,8° + 0,3°

DÉCEMBRE 3,9° 8,1° 6,3° 4,2° 5,5° 6,3° 5,9° 7,4° 4,9° 7,3° 5,8° - 1,5°

Il m'a tout décalé cet abruti ! default_crying.gif Bon bé bonne lecture quand même !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest   
Invité Guest

Il faut mettre des balises code

                2001	2003	2004	2005	2006	2007	2008	2009	2010	(71-00)	(01-10)	Évolution		JANVIER 	8°	5,4°	7,6°	6,8°	5,6°	8,3°	8,3°	5,2°	3,8°	6,4°	6,6°	0	0,2°FÉVRIER	        7,7°	6,1°	7,3°	4,8°	5,3°	10,2°	10,4°	7,1°	6,3°	7,6°	7,2°	-0	0,4°MARS	        11,9°	12,7°	8,8°	9,8°	10,8°	10°	9,8°	10,1°	9,3°	9,6°	10,4°	0	0,8°AVRIL    	11,2°	14,3°	11,9°	13,1°	12,7°	16°	12,3°	12,4°	14,1°	11,6°	13,1°	0	1,5°MAI	        16,7°	16,3°	16°	17,1°	16,7°	16,6°	17,1°	17,3°	15,2°	15,4°	18,4°	0	3°JUIN	        19,6°	23,1°	20,9°	22°	21,4°	19,4°	19°	20,4°	19,4°	18,3°	20,6°	0	2,3°JUILLET  	20,6°	22,2°	20,7°	22,3°	25,2°	19,7°	20,6°	21,5°	22,4°	20,8°	21,7°	0	0,9°AOUT	        22,2°	25,8°	21,6°	21,2°	19,8°	20,2°	20,5°	22,4°	20,9°	20,9°	21,6°	0	0,7°SEPTEMBRE	16,6°	19,3°	18,9°	18,6°	21,2°	17,3°	16,9°	19,2°	18,4°	18,1°	18,5°	0	0,4°OCTOBRE	        16,9°	13,3°	16,2°	17,1°	17,9°	14,1°	13,7°	15,8°	13,9°	14,2°	15,4°	0	1,2°NOVEMBRE	7,6°	11,3°	8,7°	8,7°	12,4°	8°	9,5°	12,1°	9,8°	9,5°	9,8°	0	0,3°DÉCEMBRE	3,9°	8,1°	6,3°	4,2°	5,5°	6,3°	5,9°	7,4°	4,9°	7,3°	5,8°	-0	1,5°

Les balises :

[code]

[/code]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'hiver a tendance à se refroidir (constat en partie plombé par la décennie 1990 aux hivers très doux).

Je comprends mal ton tableau mais je sais qu'il n'y a pas une tendance des hivers à se refroidir default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ou alors c'est une tendance d'ordre décennale, en phase avec les grands cycles naturels, mais ce n'est pas du signal de fond.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

Il faut mettre des balises code

                2001	2003	2004	2005	2006	2007	2008	2009	2010	(71-00)	(01-10)	Évolution		JANVIER 	8°	5,4°	7,6°	6,8°	5,6°	8,3°	8,3°	5,2°	3,8°	6,4°	6,6°	0	0,2°FÉVRIER	        7,7°	6,1°	7,3°	4,8°	5,3°	10,2°	10,4°	7,1°	6,3°	7,6°	7,2°	-0	0,4°MARS	        11,9°	12,7°	8,8°	9,8°	10,8°	10°	9,8°	10,1°	9,3°	9,6°	10,4°	0	0,8°AVRIL    	11,2°	14,3°	11,9°	13,1°	12,7°	16°	12,3°	12,4°	14,1°	11,6°	13,1°	0	1,5°MAI	        16,7°	16,3°	16°	17,1°	16,7°	16,6°	17,1°	17,3°	15,2°	15,4°	18,4°	0	3°JUIN	        19,6°	23,1°	20,9°	22°	21,4°	19,4°	19°	20,4°	19,4°	18,3°	20,6°	0	2,3°JUILLET  	20,6°	22,2°	20,7°	22,3°	25,2°	19,7°	20,6°	21,5°	22,4°	20,8°	21,7°	0	0,9°AOUT	        22,2°	25,8°	21,6°	21,2°	19,8°	20,2°	20,5°	22,4°	20,9°	20,9°	21,6°	0	0,7°SEPTEMBRE	16,6°	19,3°	18,9°	18,6°	21,2°	17,3°	16,9°	19,2°	18,4°	18,1°	18,5°	0	0,4°OCTOBRE	        16,9°	13,3°	16,2°	17,1°	17,9°	14,1°	13,7°	15,8°	13,9°	14,2°	15,4°	0	1,2°NOVEMBRE	7,6°	11,3°	8,7°	8,7°	12,4°	8°	9,5°	12,1°	9,8°	9,5°	9,8°	0	0,3°DÉCEMBRE	3,9°	8,1°	6,3°	4,2°	5,5°	6,3°	5,9°	7,4°	4,9°	7,3°	5,8°	-0	1,5°

Les balises :

[code]

[/code]

Merci bien ! default_thumbup1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

Je comprends mal ton tableau mais je sais qu'il n'y a pas une tendance des hivers à se refroidir default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ou alors c'est une tendance d'ordre décennale, en phase avec les grands cycles naturels, mais ce n'est pas du signal de fond.

Alors en fait concernant les 3 mois d'hiver, je parle de refroidissement entre la moyenne 1971-2000 et la moyenne que j'ai calculé sur 2001-2010, donc il s'agit comme tu dis d'une tendance décennale, et puis ça ne concerne que la station de Bordeaux-Mérignac. Après je n'apparente pas mon constat au seul réchauffement climatique, il y a des variations à moyen terme du climat depuis la nuit des temps, je pense pour ma part que le réchauffement pour l'ensemble de l'année est un mélange des 2.

N.B : Je rappelle quand même que la station de Bordeaux-Mérignac est une des stations de plaine qui s'est réchauffé le + depuis 40 ans (des archives sont disponibles sur pas mal de sites), donc elle n'est pas représentative de tous les pays, ni même du sud-ouest, mais ayant déjà mis du temps à dresser mon tableau pour cette seule station, la comparer avec d'autres me prendrait une éternité default_ermm.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
th38   

Alors en fait concernant les 3 mois d'hiver, je parle de refroidissement entre la moyenne 1971-2000 et la moyenne que j'ai calculé sur 2001-2010,

10 ans, ce n'est pas une moyenne en climato. Les variations sont beaucoup trop importantes.

30 ans est ce qui est admis...et c'est vrai que les hivers ont subit une timide progression des températures entre 71/2000 et 81/2010, contrairement aux trois autres saisons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

10 ans, ce n'est pas une moyenne en climato. Les variations sont beaucoup trop importantes.

30 ans est ce qui est admis...et c'est vrai que les hivers ont subit une timide progression des températures entre 71/2000 et 81/2010, contrairement aux trois autres saisons.

Oui c'est pour ça que je parlais de tendance décennale, et j'attends avec impatience que MF se mettent à jour avec des moyennes 1981/2010, car sur certaines stations comme celle de Bordeaux-Mérignac les choses ont changé depuis 10 ans : diminution des précipitations, léger rafraichissement des hivers et réchauffement des printemps, augmentation de l'ensoleillement (pour l'ensoleillement ils prennent 1991-2000 soit 10 ans comme référence alors je ne sais jamais si on doit s'y fier)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au moins pour les températures, je peux te donner l'évolution des normes 1971-2000 aux normes 1981-2010 :

TN

Janvier	        2,81	3,17Février		3,38	3,38Mars		4,57	5,41Avril		6,64	7,46Mai		10,32	11,12Juin		13,04	14,14Juillet		15,07	15,92Août		15,16	15,80Septembre	12,46	12,97Octobre		9,50	10,42Novembre	5,46	6,15Décembre	3,81	3,86

TX

Janvier		9,98	10,11Février		11,67	11,69Mars		14,54	15,09Avril		16,54	17,37Mai		20,49	21,27Juin		23,48	24,58Juillet		26,44	26,94Août		26,61	27,14Septembre	23,74	24,05Octobre		18,80	19,46Novembre	13,36	13,70Décembre	10,66	10,55

TM

Janvier		6,39	6,64Février		7,53	7,53Mars		9,56	10,25Avril		11,59	12,42Mai		15,40	16,19Juin		18,26	19,36Juillet		20,76	21,43Août		20,88	21,47Septembre	18,10	18,51Octobre		14,15	14,94Novembre	9,41	9,92Décembre	7,24	7,20

Comme tu peux le constater, il n'y a pas de baisse de la Tm des hivers, seulement une stagnation en Décembre et Février, mais une faible hausse en Janvier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

Au moins pour les températures, je peux te donner l'évolution des normes 1971-2000 aux normes 1981-2010 :

TN

Janvier	        2,81	3,17Février		3,38	3,38Mars		4,57	5,41Avril		6,64	7,46Mai		10,32	11,12Juin		13,04	14,14Juillet		15,07	15,92Août		15,16	15,80Septembre	12,46	12,97Octobre		9,50	10,42Novembre	5,46	6,15Décembre	3,81	3,86

TX

Janvier		9,98	10,11Février		11,67	11,69Mars		14,54	15,09Avril		16,54	17,37Mai		20,49	21,27Juin		23,48	24,58Juillet		26,44	26,94Août		26,61	27,14Septembre	23,74	24,05Octobre		18,80	19,46Novembre	13,36	13,70Décembre	10,66	10,55

TM

Janvier		6,39	6,64Février		7,53	7,53Mars		9,56	10,25Avril		11,59	12,42Mai		15,40	16,19Juin		18,26	19,36Juillet		20,76	21,43Août		20,88	21,47Septembre	18,10	18,51Octobre		14,15	14,94Novembre	9,41	9,92Décembre	7,24	7,20

Comme tu peux le constater, il n'y a pas de baisse de la Tm des hivers, seulement une stagnation en Décembre et Février, mais une faible hausse en Janvier.

Merci pour ces infos default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> Oui en effet, ça confirme donc une tendance décennale des hivers des années 2000 qui sont + frais, eux-mêmes contrecarrés par les hivers doux de la fin des années 1980 et des années 1990.

Finalement, moyennées sur une période de 30 ans au lieu des 10 ans que j'avais utilisé, on observe des évolutions similaires pour les autres saisons : les mêmes mois qui se sont le + réchauffés (avril et mai). La seule différence vient de l'été (juillet et août surtout), où le réchauffement est assez net sur 1981-2000 par rapport à 1971-2000. Je n'étais pas née mais il me semble que la décennie 1970 avait connu pas mal d'étés maussades (exception faite de 1976), alors que la décennie 1990 avait connu pas mal d'étés bien chauds. La différence doit venir de là non ? Parce que les étés des années 2000, à l'exception de 2003, ont été proches des normes. Je ne parle que de juillet-août car juin a tendance a être + chaud que la moyenne depuis une dizaine d'années, il est souvent + chaud que juillet et/ou août ces dernières années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
th38   

Parce que les étés des années 2000, à l'exception de 2003, ont été proches des normes. Je ne parle que de juillet-août car juin a tendance a être + chaud que la moyenne depuis une dizaine d'années, il est souvent + chaud que juillet et/ou août ces dernières années.

Juillet plus chauds que la moyenne entre 2001 et 2010 : 2001, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008, 2009 et 2010.

Aout est c'est vrai un peu plus raisonnable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

Juillet plus chauds que la moyenne entre 2001 et 2010 : 2001, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008, 2009 et 2010.

Aout est c'est vrai un peu plus raisonnable...

Oui désolé pour juillet j'étais un peu à côté de la plaque. default_confused1.gif En fait mon impression (sans regarder les moyennes, les normales, etc.), c'est que les étés des années 1990 étaient + chauds dans la longueur, réguliers mais pas exceptionnels, alors que les étés des années 2000, quoique assez chauds en moyenne, sont beaucoup + irréguliers que ce soit entre chaque mois ou à l'intérieur d'un même mois, une fois de + exception faite de 2003. Cette dernière décennie on passe un peu de tout à rien, il n'y a qu'à voir l'été 2011 : début juin on renouait avec un temps bien maussade et frais alors qu'on battait des records de chaleur à la fin du mois, début juillet était bien anticyclonique puis on a connu du 16 au 26, 10 jours d'automne, août a été un peu + "normal" quoique très orageux et donc bien moite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est que les étés des années 1990 étaient + chauds dans la longueur, réguliers mais pas exceptionnels, alors que les étés des années 2000, quoique assez chauds en moyenne, sont beaucoup + irréguliers

Pour un petit aperçu, j'ai calculé les écarts type des étés à Bordeaux depuis 1990, afin d'avoir une idée (pour schématiser, plus l'écart type est faible, plus les températures ont été homogènes, alors que plus il est élevé, plus elles ont été irrégulières).

Classement des cinq étés les plus irréguliers :

1990 : 3,83

1991 : 3,62

1997 : 3,50

1995 : 3,47

2006 : 3,46

Quatre des cinq étés les plus irréguliers se trouvent dans la décennie 1990.

Idem avec les étés les plus réguliers :

2009 : 2,59

2008 : 2,71

2007 : 2,76

2004 : 2,81

1999 : 2,85

Quatre des cinq étés les plus réguliers se trouvent dans la décennie 2000.

Bon, l'écart type est un outil qui donne déjà une bonne approximation, et il faudrait une analyse plus détaillée de la différence entre les étés des années 1990 et ceux des années 2000, mais je ne pense pas que les résultats seraient différents de ceux qui sont la.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

Pour un petit aperçu, j'ai calculé les écarts type des étés à Bordeaux depuis 1990, afin d'avoir une idée (pour schématiser, plus l'écart type est faible, plus les températures ont été homogènes, alors que plus il est élevé, plus elles ont été irrégulières).

Classement des cinq étés les plus irréguliers :

1990 : 3,83

1991 : 3,62

1997 : 3,50

1995 : 3,47

2006 : 3,46

Quatre des cinq étés les plus irréguliers se trouvent dans la décennie 1990.

Idem avec les étés les plus réguliers :

2009 : 2,59

2008 : 2,71

2007 : 2,76

2004 : 2,81

1999 : 2,85

Quatre des cinq étés les plus réguliers se trouvent dans la décennie 2000.

Bon, l'écart type est un outil qui donne déjà une bonne approximation, et il faudrait une analyse plus détaillée de la différence entre les étés des années 1990 et ceux des années 2000, mais je ne pense pas que les résultats seraient différents de ceux qui sont la.

Joli travail que tu nous as fait là ! default_thumbup1.gif

C'est bizarre quand même, bon après moi je parlais de mon ressenti personnel donc il n'est pas forcément conforme aux statistiques, ce que je me rappelle des étés des années 1990, pour l'essentiel, c'est qu'on avait de longues périodes anticycloniques chaudes mais sans excès, des périodes bien estivales sans être caniculaires pour autant, au moins sur les 2 mois principaux (juillet-août) et quelques orages ou quelques jours un peu gris et plus frais de temps à autre pour équilibrer le tout...Le truc c'est que mes souvenirs sont assez lointains, j'étais plus jeune et que je n'habitais pas dans la région à l'époque, mais j'y venais en vacances tous les étés (surtout en août) alors je garde ce ressenti.

Pour étayer un peu le travail que tu as fait je vais rajouter les anomalies thermiques importantes de ces 2 décennies pour la période Juin-Juillet-Août(en nombre de jours par année) :

Nombre de jours caniculaires par an (Tx > 35°):

16 jours en 2003

7 jours en 1990, 1998 et 2006

6 jours en 2005

4 jours en 1991, 2009 et 2011

3 jours en 1995, 2001 et 2010

2 jours en 2000

1 jour en 1994, 1997, 1999, 2002, 2004 et 2007

0 jour en 1992, 1993, 1996 et 2008

-> 45 jours dans la décennie 2000 (29 jours si on exclue 2003)

-> 24 jours dans la décennie 1990

Nombre de jours frais par mois (Tx <25°) :

        JUIN     JUILLET     AOUT     TOTAL ÉTÉ1990     22        9          5           361991     24        10         5           391992     22        12         10          441993     14        16         11          411994     16        7          9           311995     17        3          7           271996     12        10         17          391997     23        13         5           411998     17        15         9           411999     20        7          9           36Moy      18,7      10,2       8,7         37,5 2000     16        14         7           372001     15        16         12          432002     14        17         16          472003     6         7          3           162004     10        16         13          392005     9         9          8           262006     10        2          18          302007     15        16         18          492008     17        11         7           352009     14        8          14          362010     17        6          11          342011     17        15         8           40Moy      14,6      12,5       12,3        39,3

Ce que j'en conclue :

- Les mois de juin comptent largement plus de jours frais dans la décennie 1990 que dans la décennie 2000, surtout si on s'intéresse aux années extrêmes : la décennie 1990 compte 4 mois de juin avec 20 jours frais ou + et 0 avec moins de 10 jours frais, la décennie 2000 compte 0 mois de juin avec + de 20 jours frais et 2 avec moins de 10 jours frais.

-> Ça confirme mes dires sur le mois de juin qui a tendance à être plus chaud depuis une décennie.

- Juillet et Août comptent en moyenne davantage de jours frais dans la décennie 2000 même si les années chaudes sont aussi courantes que dans les années 1990.

Donc :

- Davantage de jours caniculaires dans la décennie 2000, en incluant 2003 on passe presque du simple au double.

- Davantage de jours frais dans la décennie 2000 même si, moyenné sur les 3 mois d'été, on ne trouve que 1,8 jours de plus.

=> La décennie 2000 est donc davantage dans les extrêmes même si les écarts-types ne vont pas forcément dans ce sens.

=> L'été a tendance a commencé plus tôt depuis une décennie (si on inclue le nombre de journées chaudes au printemps le constat doit être encore plus flagrant !), tandis que les mois de Juillet et Août tendent à être davantage "capricieux".

J'ai voulu mettre des balises couleurs dans mon tableau pour faire ressortir les extrêmes mais ça a m**** default_crying.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.