Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Photolive Partage


Recommended Posts

Au contraire, les aurores boréales qui sont des phénomènes atmosphériques ont bien plus à voir avec la météorologie qu'avec l'astronomie qui est l'étude des autres astres que la Terre.

Si on devait se limiter à la troposphère, alors il faudrait aussi exclure les nuages noctulescents et les nuages nacrés.

 

PS : KP9 tu peux avoir des choses visibles à l'oeil nu depuis la region niçoise. Bon c'est sûr ce sera pas l'Islande !

Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Avec le confinement, on n'arrête pas l'ingéniosité ! Chasse à l'orage en drone, le résultat est irréel, et mérite sa place ici :     https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-mete

Je viens de valider à l'instant ce "graal absolu" sur Photolive. Félicitations @cirrus007 pour ce chef d'oeuvre ! https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-261629-le-combo-de-reve.html

Mdr ! Mais non, la réalité est tout autre, c'est plutôt mon capteur photo qui aurait eu besoin d'une réanimation hospitalière après cette saturation de l'extreme  mais bon il faut dire qu'à f4 et ISO

Posted Images

Posted
Nice (06)-Corniche Fleurie / parfois Saint-Félix de Lodez (34)

Ce que je veux dire par là c’est que ce sont 2 disciplines totalement decorrélées, la météorologie n’a aucune incidence sur la formation des aurores, aucune. Et pareillement les aurores n’ont que faire de ce qui se passe plus bas dans la troposphère.


La météorologie nous permet juste de savoir si on sera en mesure d’en observer dans le ciel, en raison de la nébulosités de basse couche qui doit absolument être absente. 
 

C’est tellement décorélee et HS l’un envers l’autre que ce sont des concepts physiques très particuliers et sans rapport avec la mécanique des fluides classique pour les prévisions d’aurores, on frôle plutôt avec la géophysique et l’électromagnétisme (et la physique du soleil). Je reviens d’Islande justement, et je commence à peine à appréhender les notions de Kp, Bz, de magnétomètre etc… et je suis désolé mais ce n’est pas un phénomène météorologique au sens strict du terme. Atmosphèrique oui, mais pour moi c’est du même style que des NLC ou des sprites, on quitte la sphère météorologique (bien qu’avec les sprites et autres TLE il y a un phénomène orageux météorologique qui est associé). 

Mais oui c’est esthétique, du moins sur l’écran de l’apn (à l’oeil nu c’est une autre histoire), tout comme l’est une belle voie lactée remplie d’airglow, phénomène refusé sur photolive par exemple. 

Edited by cirrus007
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Astier (24)
Il y a 12 heures, cirrus007 a dit :

mais ce n'est nullement de la météorologie, discipline qui en théorie s'arrête au niveau de la troposphère

 

Vision des choses tellement réductrice…

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Météorologie_de_l'espace

 

Mais après, okay ! On pourrait rajouter un règle à la charte de Photolive :

«-Ne peuvent figurer dans la galerie que les photos de phénomènes se déroulant jusqu'à 15 000 km d'altitude maximum. Le reste n'étant pas considéré comme météorologique.»

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Nice (06)-Corniche Fleurie / parfois Saint-Félix de Lodez (34)
Il y a 2 heures, Damia a dit :

 

Vision des choses tellement réductrice…

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Météorologie_de_l'espace

 

Mais après, okay ! On pourrait rajouter un règle à la charte de Photolive :

«-Ne peuvent figurer dans la galerie que les photos de phénomènes se déroulant jusqu'à 15 000 km d'altitude maximum. Le reste n'étant pas considéré comme météorologique.»

 

 

 

 

Ce n'est pas une vision réductrice, c'est la réalité de ce qu'est la Météorologie. Quant à parler de "météo de l'espace" je trouve ce terme vraiment fourre-tout et pas très approprié, disons que c'est une extension sur toutes les couches atmosphériques (voire même héliosphèrique) de ce qu'est la météorologie traditionnelle, c'est à dire un suivi dans le temps et des prévisions de phénomènes physiques en interaction avec notre atmosphère/magnétosphère (sans aucun lien avec la météo traditionnelle qui s'arrête grosso modo à la troposphère). D'ailleurs même le terme "vent solaire" qui est un pur portage conceptuel me fait un peu tiquer dans l'absolu. Au final ce n'est qu'une histoire de sémantique, mais les mots et les concepts ont leur importance sinon on peut aussi considérer le trou dans la couche d'ozone comme étant un phénomène météorologique. 

 

Pour Photolive au final la question c'est juste de savoir où on situe la limite du caractère météorologique, car photolive fait parti d'Infoclimat qui est lui même un site dédié à la météorologie (aux nuages dans le ciel et aux phénomènes climatiques au sol). On refuse de l'airglow, des belles photos de lune ou d'éclipse alors qu'on accepte des aurores, c'est juste cette distinction qui est un peu intrigante. Même si je comprends un peu la logique, ça "se voit à distance raisonnable du plancher des vaches, au niveau de notre atmosphère", donc en gros tout ce qui est entre 0 et 300km de nous. Pourtant la lune est infiniment plus visible et présente dans notre quotidien mais juste parce qu'elle est un peu plus loin de nous on la refuse... En tout cas pour moi les aurores se rapprochent énormément de l'astrophotographie, surtout dans la manière de procéder à la prise de vue. 

 

Enfin bref, ce n'est pas grave en soit, les aurores restent de beaux phénomènes photogéniques, mais j'ai toujours trouvé cette distinction curieuse pour Photolive.

 

A la base j'avais surtout tiqué sur l'emballement médiatique, et surtout les photographes qui parlent d'un spectacle "inoubliable et inouï" alors qu'en l'occurrence sans leurs appareils photos boostés aux ISO et aux temps de pose démoniques jamais ce phénomène n'aurait été visible et capté depuis la France. Je trouve ça un peu dommage en terme d'honnêteté intellectuelle. Mais bon c'est un autre débat, maintenant c'est tellement la course au buzz pour tout et n'importe quoi qu'on assiste même à des montages de phénomènes invisibles xD (cf la photo d'étretat sous les aurores qui était un joli fake, et tout le monde est tombé dedans). 

Edited by cirrus007
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, cirrus007 a dit :

 

Ce n'est pas une vision réductrice, c'est la réalité de ce qu'est la Météorologie. Quant à parler de "météo de l'espace" je trouve ce terme vraiment fourre-tout et pas très approprié, disons que c'est une extension sur toutes les couches atmosphériques (voire même héliosphèrique) de ce qu'est la météorologie traditionnelle, c'est à dire un suivi dans le temps et des prévisions de phénomènes physiques en interaction avec notre atmosphère/magnétosphère (sans aucun lien avec la météo traditionnelle qui s'arrête grosso modo à la troposphère). D'ailleurs même le terme "vent solaire" qui est un pur portage conceptuel me fait un peu tiquer dans l'absolu. Au final ce n'est qu'une histoire de sémantique, mais les mots et les concepts ont leur importance sinon on peut aussi considérer le trou dans la couche d'ozone comme étant un phénomène météorologique. 

 

Pour Photolive au final la question c'est juste de savoir où on situe la limite du caractère météorologique, car photolive fait parti d'Infoclimat qui est lui même un site dédié à la météorologie (aux nuages dans le ciel et aux phénomènes climatiques au sol). On refuse de l'airglow, des belles photos de lune ou d'éclipse alors qu'on accepte des aurores, c'est juste cette distinction qui est un peu intrigante. Même si je comprends un peu la logique, ça "se voit à distance raisonnable du plancher des vaches, au niveau de notre atmosphère", donc en gros tout ce qui est entre 0 et 300km de nous. Pourtant la lune est infiniment plus visible et présente dans notre quotidien mais juste parce qu'elle est un peu plus loin de nous on la refuse... En tout cas pour moi les aurores se rapprochent énormément de l'astrophotographie, surtout dans la manière de procéder à la prise de vue. 

 

Enfin bref, ce n'est pas grave en soit, les aurores restent de beaux phénomènes photogéniques, mais j'ai toujours trouvé cette distinction curieuse pour Photolive.

 

A la base j'avais surtout tiqué sur l'emballement médiatique, et surtout les photographes qui parlent d'un spectacle "inoubliable et inouï" alors qu'en l'occurrence sans leurs appareils photos boostés aux ISO et aux temps de pose démoniques jamais ce phénomène n'aurait été visible et capté depuis la France. Je trouve ça un peu dommage en terme d'honnêteté intellectuelle. Mais bon c'est un autre débat, maintenant c'est tellement la course au buzz pour tout et n'importe quoi qu'on assiste même à des montages de phénomènes invisibles xD (cf la photo d'étretat sous les aurores qui était un joli fake, et tout le monde est tombé dedans). 

Les aurores polaires sont bien un phénomène météorologique reconnu par l'OMM classé dans la partie électrométéores. La définition du Larousse peut effectivement prêter à confusion mais pour moi on peut résumer la météorologie comme étant tout ce qui touche aux sciences de l'atmosphère sur une durée relativement courte (sinon c'est plus climato après) peu importe la hauteur tant qu'il reste des molécules atmosphériques soumises à l'attraction. En tout cas elles ont clairement leur place sur Infoclimat pour moi et il ne faut pas oublier que l'astronomie est intimement liée aux conditions atmosphériques car c'est elle qui rythme les saisons, périodes glaiciaires et interglaciaires. Je suis par contre d'accord sur la Lune qui a aussi sa place pour moi car effectivement elle joue un rôle important sur les marées et c'est non négligeable pendant les tempêtes pour les risques submersions. De plus si elle n'existait pas la température moyenne de la Terre serait beaucoup plus glaciale. 

Link to post
Share on other sites

Le 06/03/2023 à 12:06, cirrus007 a dit :

 

Pour Photolive au final la question c'est juste de savoir où on situe la limite du caractère météorologique, car photolive fait parti d'Infoclimat qui est lui même un site dédié à la météorologie (aux nuages dans le ciel et aux phénomènes climatiques au sol). On refuse de l'airglow, des belles photos de lune ou d'éclipse alors qu'on accepte des aurores, c'est juste cette distinction qui est un peu intrigante. Même si je comprends un peu la logique, ça "se voit à distance raisonnable du plancher des vaches, au niveau de notre atmosphère", donc en gros tout ce qui est entre 0 et 300km de nous. Pourtant la lune est infiniment plus visible et présente dans notre quotidien mais juste parce qu'elle est un peu plus loin de nous on la refuse... En tout cas pour moi les aurores se rapprochent énormément de l'astrophotographie, surtout dans la manière de procéder à la prise de vue. 

 

Enfin bref, ce n'est pas grave en soit, les aurores restent de beaux phénomènes photogéniques, mais j'ai toujours trouvé cette distinction curieuse pour Photolive.

 

 

Je suis d'accord pour dire que ce qu'il se passe au niveau des aurores boréales et ce qu'il se passe au niveau de la troposphère correspond à des phénomènes de nature assez différente, mais je voulais surtout souligner que le critère photographique par lequel tu abordes le sujet me semble très spécifique et subjectif.

Si on prend du recul sur l'aspect phénomène : nous avons un soleil qui émet du rayonnement à différentes longueurs d'ondes, et une certaine quantité de particules chargées, et tout cela interagit avec les différentes couches qui constituent notre planète :

- Le rayonnement visible chauffe la surface de la planète, et est le moteur de toute la machinerie troposphérique.

- Les particules chargées et le champ magnétique qu'elles transportent interagissent avec les hautes couches de l’atmosphère pour provoquer des aurores boréales.

Deux phénomènes distincts mais dans les deux cas des effets directs et indirects du soleil sur notre atmosphère.

Par ailleurs l'absence de lien de n'est pas total : il n'y a qu'une planète, qu'une atmosphère et tout est couplé. Même si cela n'est d'aucune aide pour la prévision du lendemain vu la complexité des liens, il y a des phénomènes transverses qui le montrent. Si on prend par exemple l'éruption aux Tonga l'année dernière, l'onde de choc produite qui a chahuté tous les baromètres de la planète s'est aussi propagée vers le haut et a provoqué de fortes turbulences dans l'ionosphère.

En fin de compte, concernant la distinction photolive, je la trouve justement logique dans le sens où on s'arrête aux phénomènes atmosphériques terrestres, et qu'on laisse de côté tout ce qui est image d'autres astres, que ce soit lune, planètes, voie lactée, galaxies, etc. Le seul point peut-être serait concernant l'airglow qui aurait bien sa place dans la rubrique, à condition que ce soit le sujet central et pas justement la voie lactée présente sur la photo.

Edited by Arkus
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Tourrette-Levens (06) 420m

L’airglow sur Photolive serait effectivement un minimum, car il représente encore mieux que les aurores l’état de l’atmosphère (on y distingue des ondulations et des flux comme dans les nuages noctulescents).

Link to post
Share on other sites

Posted
Nice (06)-Corniche Fleurie / parfois Saint-Félix de Lodez (34)

En fait en y repensant on avait déjà eu ces discussions il y a bientôt 3ans sur le forums Adhérent (pour ceux qui y ont accès)

 

Mais rien depuis, après c'est sur que c'est une préoccupation mineure à l'échelle d'IC, mais dommage le débat avait lieu d'être je trouve. Peut-être que ce sujet aurait sa place dans vie du site. 

Link to post
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 3 weeks later...
  • 3 months later...
  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...