Iefan

Record d'amplitude

Messages recommandés

j'ai eu un 23.2° d'amplitude jeudi avec une Tn a -5.4° et une Tx a +17.8°

(a peu près pareil a fontainebleau ou il y a eu -5.2 a 18. connais tu les vrais chiffres sylvain?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai eu un 23.2° d'amplitude jeudi avec une Tn a -5.4° et une Tx a +17.8°

(a peu près pareil a fontainebleau ou il y a eu -5.2 a 18. connais tu les vrais chiffres sylvain?

-4,2 de Tn et 17,8 de Tx, ce qui est pas mal pour la région, cela fait en tout 22°C d'amplitude ce jour default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
taf95   

Les amplitudes de l'Ile-de-France ne sont pas forcément les plus intéressantes à étudier vu qu'elles ne rentrent pas dans les extrêmes. Quoi que l'environnement de Fontainebleau et son sol sablonneux puissent toujours nous réserver des surprises, d'autant plus que l'influence de l'urbanisation sur les températures minimales doit y être quasiment inexistante. A voir, après, avec les lieux d'implantation de stations comme: Nemours, Fontainebleau, Chailly-en-Bière, Noisy-sur-Ecole. A cette époque de l'année les 20°C d'amplitude y sont fréquents dans ce coin du sud de la Seine-et-Marne.

Bonjour "Nico 080".

A voir, en ce qui concerne la climatologie de Fontainebleau et de sa forêt un livre écrit par Pierre Doignon, membre de la Société Météorologique de France, et publié en 1946 par l'association des Naturalistes de la Vallée du Loing et de la Forêt de Fontainebleau: Le Mésoclimat forestier de Fontainebleau - THERMOMETRIE. C'est ancien mais très intéressant.

Il y a aussi un livre plus axé sur la biologie, mais qui parle longuement de ce climat. Il a été publié en 1953 par la Société d'Edition d'Enseignement Supérieur (SEDES). L'auteur est A. Kh. Iablokoff. Ce livre s'intitule: Un Carrefour biogéographique LE MASSIF DE FONTAINEBLEAU Ecologie des Réserves.

C'est vrai que le climat de la forêt de Fontainebleau est très spécial.

Il faut dire que l'environnement du massif géologique de Fontainebleau est aussi très particulier. C'est tout simplement à cause de son sous-sol sablonneux (sables de Fontainebleau). Celui-ci, très poreux, est bourré d'air à condition de ne pas être gorgé d'eau.

Il affleure carrément, au contact direct de l'atmosphère, sur de grandes surfaces, par exemple au fond des gorges d'Apremont et de Franchard. Ce sable nu et sec affleurant constitue alors un isolant thermique entre l'atmosphère et le sous-sol plus profond, humide, voire engorgé par la nappe phréatique. Cet isolant limite naturellement les échanges de chaleur sensible entre l'atmosphère et le sous-sol dans un sens comme dans l'autre. Ce phénomène augmente considérablement l'amplitude thermique diurne dans ces endroits par temps radiatif.

Néanmoins la couleur claire de ce sable blond ne permet pas qu'il s'échauffe trop fortement au soleil (en effet albédo important), contrairement au sable noir qu'on pourrait pourquoi pas rencontrer et qui, s'il affleurait en forêt de Fontainebleau, comme par exemple au fond de ces gorges, y ferait à la belle saison monter la température à des niveaux encore plus importants que ce qu'on voit de nos jours. On aurait alors une vraie fournaise et par conséquent une autre végétation.

Ces gorges sont encaissées et l'air y circule mal. Même si la convection opère et ainsi tempère l'escalade de la température, il y fait très chaud par beau temps en été.

Une chaleur qui ne tient pas le soir à cause du rayonnement infrarouge intense de la surface du sable qui n'est pas beaucoup contrebalancé par le contre-rayonnement infrarouge venant de l'espace, puisque l'atmosphère est propre au-dessus de la forêt (effet de serre peu marqué). Ainsi le rayonnement net dans l'infrarouge est très important, il tire vers le bas la température de la surface du sable et d'autant plus aisément qu'elle ne reçoit pas beaucoup de chaleur sensible du sous-sol sous-jacent (flux géothermique très réduit) à cause de l'isolant thermique que constitue le sable sec situé juste au-dessous de la surface.

De plus le relief encaissé, favorable à la stagnation d'air froid, fait de ces gorges des trous à froid marqués par de très fortes amplitudes thermiques diurnes.

A ma connaissance il n'existe malheureusement pas de station météorologique officielle dans ces gorges, le topoclimat étant très différent du climat régional du Gatinais. Pour dire court: ce topoclimat exceptionnel n'est pas du tout représentatif du climat régional du Gatinais. A cause de cela il reste occulte.

Pour trouver une station météo, il faut aller par exemple à Fontainebleau. Ici, même si le climat est influencé par la forêt et par une situation au fond d'un vaste trou à froid (la clairière de Fontainebleau) on est quand même dans une ville qui même si elle est située au coeur de la forêt de Fontainebleau et influencée par elle ne peut pas présenter des extrêmes aussi marqués que ceux qui affectent les gorges d'Apremont ou de Franchard, d'après Doignon.

A voir aussi les trous à froid des autres massifs de sable de l'Ile-de-France. Je pense particulièrement au trou à froid de la tourbière de la Cailleuse en Forêt de Montmorency, situé en plein coeur d'une butte témoin au sous-sol sablonneux et que j'ai étudié longuement autrefois. J'y ai observé par temps radiatif des amplitudes thermiques diurnes très importantes. Afin de montrer qu'il n'y a pas que Fontainebleau à présenter de telles particularités, je citerai quelques exemples, extraits d'un de mes articles:

Contrastes climatiques locaux dans le Massif des Trois Forêts (Forêts de Montmorency, L'Isle-Adam et Carnelle), La Météorologie VIème Série n°28 Mars 1982 101-113.

07/03/1976.............-8°2C.............+4°6C......................12°8C

08/03/1976.............-9°4C.............+3°9C......................13°3C

09/03/1976...........-11°3C.............+7°3C......................18°6C

10/03/1976.............-7°8C.............+8°0C......................15°8C

11/03/1976.............-6°7C...........+10°1C......................16°8C

11/04/1976.............-4°5C...........+19°4C......................23°9C

01/05/1976.............-3°3C...........+19°7C......................23°0C

08/05/1976.............+7°7C...........+31°8C.....................24°1C

18/06/1976.............+4°2C...........+28°2C.....................24°0C

05/07/1976...........+13°7C...........+34°0C.....................20°3C

06/07/1976...........+11°3C...........+35°0C.....................23°7C

19/07/1976.............+6°7C...........+27°3C.....................20°6C

23/07/1976.............+3°2C...........+24°6C.....................21°4C

04/08/1975...........+13°8C...........+36°8C.....................23°0C

05/08/1975...........+15°8C...........+31°8C.....................16°0C

06/08/1975...........+14°3C...........+33°0C.....................18°7C

07/08/1975...........+11°3C...........+33°4C.....................22°1C

08/08/1975...........+13°5C..........+35°7C......................22°2C

28/08/1979............+1°8C...........+22°0C......................20°2C

31/12/1972............-9°4C.............+1°4C......................10°8C

01/01/1973............-9°9C.............+1°4C......................11°3C

02/01/1973............-8°9C.............+2°9C......................11°8C

Jean-Marc Chipoulet, dit "Marc".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le petit village Gardois de Conqueyrac affiche régulièrement des valeurs de folies , il ne m'étonnerait pas du tout que les amplitudes dépasses les 28 ou 29°c , lmk si tu passes par là ?

Ce petit village a un climat particulier avec souvent les Tx du départements et près de la Tn !

Christophe .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
taf95   

Il va falloir suivre ça de près cet été si la situation se prête default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> , la vallée de la Rémarde ou le trou à froid de la Cailleuse peuvent aussi être des concurrents. default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Bonjour "sylvainmeteo".

Oui, mais à présent, malheureusement, il n'y a pas de station météorologique dans le TAF de la tourbière de la Cailleuse en forêt de Montmorency pour témoigner d'amplitudes thermiques éventuellement hors du commun.

Mes recherches remontent à plusieurs décennies: elles ont montré la brutalité du topoclimat de ce TAF.

En ce qui concerne les amplitudes thermiques diurnes de l'air au fond de ce TAF, les résultats obtenus pour cette époque déjà lointaine sont certainement reproductibles aujourd'hui, puisque celles-ci ne dépendent que de la topographie locale, absolument inchangée depuis, et des caractéristiques du climat d'IDF qui, dans leurs grandes lignes, ne se sont pas fondamentalement modifiées sur une trentaine d'années. Aussi, à mon avis, ces écarts eux-mêmes ne sont pas influencés par le changement climatique global avéré (aux causes d'ailleurs toujours vivement débattues, mais c'est un autre sujet...).

Certes il y avait, trente ans en arrière, de gros écarts et il doit y en avoir toujours actuellement.

La période de beau temps extraordinaire que l'Ile-de-France vient de connaître pendant plusieurs jours d'affilée a induit dans cette région des amplitudes thermiques diurnes de toute évidence très importantes pour la saison. Et ce compte tenu:

-Du ciel clair, accentuant les phénomènes radiatifs (journées ensoleillées et déjà longues plus nuits étoilées et encore longues).

-De l'air calme (l'air chaud produit par l'ensoleillement n'est pas immédiatement emporté et dispersé par le vent, il peut y avoir la nuit stagnation d'air froid dans les trous à froid)

-et exceptionnellement peu concentré en vapeur d'eau (air très sec, d'où rayonnement solaire intense mais aussi, la nuit, faible effet de serre et donc contre-rayonnement très limité)

-et de plus, de ce fait, pratiquement jamais porté à saturation (d'où durant la nuit peu de libération de chaleur latente par changement d'état de la molécule d'eau).

-Enfin, pour couronner le tout, d'une végétation d'aspect encore hivernal contribuant à limiter efficacement durant le jour la consommation de chaleur latente par changement d'état de la molécule d'eau (la transpiration, en effet très modérée, même en présence d'air très sec, contribue à limiter l'évapotranspiration).

Mais je n'avance aucune valeur en ce qui concerne le TAF de la Cailleuse: seules comptent les observations.

On peut se référer à mon post précédent (citation: 'taf95' du 23/03/2009 - 00:13) où je montre quelques données d'amplitude thermique diurne extraites d'une publication déjà ancienne puisque remontant à 1982.

Marc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damien49   

Et 22.7°C d'amplitude toujours ce 13 mars à Bergerac (24). Je ne pense pas que ce soit un record cependant.

-0.1°C à 6h et 22.6°C à 16h. On a gagné 5.3°C en 1h entre 9h (0.8°C) et 10h (6.1°C)

On est loin du record de minzac en dordogne avec 30.9°C d'amplitude

A nouveau quelques fortes amplitudes sur Bergerac ces derniers jours. Ce mois de Mars s'y prête vraiment bien avec des températures le matin assez fraiches et des après-midi presque estivaux.

Le 16 mars : 20.2°C d'amplitude (-0.6°C / 19.6°C)

Le 17 mars : 22.3°C d'amplitude (-0.2°C / 22.1°C)

Le 18 mars : 23°C d'amplitude (1.3°C / 24.3°C)

Le 19 mars : 23°C d'amplitude (0.6°C / 23.6°C)

Le 20 mars : 19.1°C d'amplitude (0.2°C / 19.3°C)

Le 21 mars : 19.4°C d'amplitude (-2.9°C / 16.5°C)

Le 22 mars : 20.2°C d'amplitude (-2.2°C / 18°C)

Aujourd'hui on doit être encore dans ces eaux là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LMK   

Le petit village Gardois de Conqueyrac affiche régulièrement des valeurs de folies , il ne m'étonnerait pas du tout que les amplitudes dépasses les 28 ou 29°c , lmk si tu passes par là ?

Ce petit village a un climat particulier avec souvent les Tx du départements et près de la Tn !

Christophe .

Je passe par la default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">Effectivement le secteur de Conqueyrac est tres particulier, mais malheureusement la seule station présente est mal placée et surtout l'abri utilisé est de mauvaise qualité default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20"> (et oui même chez MF ça existe).

Résultat une sousestimation des Tn pouvant atteindre 1° (peut-etre plus lors de nuits tres calmes et claires), et des Tx surestimées jusqu'à 3°! du coup l'amplitude est surestimée jusqu'à 4° ou plus selon les situations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quel est le record français de l'amplitude minimale en 1 journée? default_huh.png

Je ne le connais pas mais ça doit être genre 1 ou 2°.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaël13   

Moi je voudrais savoir si les 26.6°C d'amplis pour Gréoux les bains au coeur de la provence ne sont pas proches des records en France ? ( -3.4°C/23.2°C ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je voudrais savoir si les 26.6°C d'amplis pour Gréoux les bains au coeur de la provence ne sont pas proches des records en France ? ( -3.4°C/23.2°C ).

ça a été déjà dit par Canada Goose, page 1 de ce topic default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> :

le record d'amplitude thermique en France est la propriété de la ville de Trensacq, dans le nord des Landes.

On y a relevé une amplitude thermique de 31,1° au cours de la journée du 10/08/1990 : la température était passée de 5,3° le matin à 36,4° l'après-midi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je passe par la default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Effectivement le secteur de Conqueyrac est tres particulier, mais malheureusement la seule station présente est mal placée et surtout l'abri utilisé est de mauvaise qualité default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20"> (et oui même chez MF ça existe).

Résultat une sousestimation des Tn pouvant atteindre 1° (peut-etre plus lors de nuits tres calmes et claires), et des Tx surestimées jusqu'à 3°! du coup l'amplitude est surestimée jusqu'à 4° ou plus selon les situations.

C'est bien ce que je craignais default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damien49   

quel est le record français de l'amplitude minimale en 1 journée? default_huh.png

Je sais pas si une amplitude négative est comptabilisé comme une amplitude normale ou bien alors négative, car j'ai connu des épisodes avec des tn l'après-midi et des tx le matin. Le dernier épisode en date lors de la tempête Klaus.

Donc le record français de l'amplitude minimale en 1 journée doit être de 0°C tout rond je pense. Et à mon avis ont doit le retrouver à de nombreux endroits assez souvent.

Par exemple j'ai Bergerac le 6 janvier dernier : -1.7 °C de Tx et -1.6 °c de Tn. Amplitude thermique donc de -0.1°C

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toto42   

Je ne le connais pas mais ça doit être genre 1 ou 2°.

A la station de St Etienne/Bouthéon, c'est moins que cela et assez courant:

le 3 janvier 2009: de -1.8°C à -1.2°C, soit 0.6°C d'amplitude.

le 7 janvier 2009: de -4.2°C à -3.7°C, soit 0.5°C d'amplitude.

Le 10 décembre 2008: de -0.2°C à +0.2°C, soit 0.4°C d'amplitude.

Je ne connais pas le record de cette station, mais sur l'hiver 2008/2009, il y a déjà 7 jours avec une amplitude <= à 1°C! default_huh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par exemple j'ai Bergerac le 6 janvier dernier : -1.7 °C de Tx et -1.6 °c de Tn. Amplitude thermique donc de -0.1°C

Euh l'amplitude est de 0.1°, même en T° négatives.Une amplitude négative ça n'existe pas vu que l'amplitude thermique est la différence entre la Tx et la Tn.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Keylor   

quel est le record français de l'amplitude minimale en 1 journée? default_huh.png

Le 5 janvier dernier à Montsouris, on était pas loin de 1°c d'amplitude. Ce n'est pas le record mais c'est à souligner pour l'idf.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damien49   

vu que l'amplitude thermique est la différence entre la Tx et la Tn.

Si je fais Tx - Tn, j'arrive bien à une valeur négative dans mon exemple. Mais j'imagine que tu voulais dire qu'une amplitude est toujours un nombre positif. Auquel cas ça répond à mon questionnement dans mon 1er paragraphe précédent. Merci. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LMK   

Je ne le connais pas mais ça doit être genre 1 ou 2°.

Même moins de 1° d'ampli, dans les zones maritimes par temps couvert et venteux sans changement de masse d'air default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">Par exemple ici depuis 2001 le mini est de 1.0° (Tn/Tx: 18.1/19.1 le 21/10/2005), avant 2001 il y a déjà eu moins de 1° d'ampli, j'ai plusieurs ampli de 0° entre 1978 et 1999 à la station MF, mais avec des mesures sans les dixièmes, donc entre 0 et 1° d'ampli ces jours la.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais j'imagine que tu voulais dire qu'une amplitude est toujours un nombre positif. Auquel cas ça répond à mon questionnement dans mon 1er paragraphe précédent. Merci. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Oui, en effet.
Même moins de 1° d'ampli, dans les zones maritimes par temps couvert et venteux sans changement de masse d'air default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Oui, ça doit être < 0.5° assurément.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Record battu à La Réole avec 24.6° d'amplitude aujourd'hui:

Tn: 8.3°

/ Tx (provisoire): 32.9°

.

Le précédent datait du 21/9/7 avec 24.5° d'amplitude (4.8°

/29.3°

)

En attendant les Tx de Mont-de Marsan (Tn:8.7°

), Bergerac (Tn:8.0°

), Brive (Tn:8.8°

), l'amplitude devrait atteindre 25° à 26°.

Localement ,dans les Landes , on doit pouvoir dépasser ces valeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Amplitudes du 30/8 dans le SO:

Mont-de-Marsan: 26.8° (8.7°

/ 35.5°

)

Bergerac: 26.1° (7.7°

/ 33.8°

)

Auch: 25.8° (8.0°

/ 33.8°

)

Brive: 25.3° (8.5°

/ 33.8°

Cazaux: 25.2° (10.8° / 36.0°

)

La Réole: 24.6° (8.3°

/ 32.9°

) StatIC

Agen: 24.5° (10.1°/34.6°

)

La Teste: 24.4° (11.0° / 35.4°

) StatIC

Dax: 24.3° ( 11.5° / 35.8°

)

Tarbes: 23.8° (10.4° / 34.2°

)

Espelette : 23.6° (12.6° / 36.2°)

StatIC

Canéjan : 23.4° (12.1° / 35.5°

) StatIC

Bordeaux: 23.1° (12.5° / 35.6°

)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A Saugues fin juillet amplitude de quasiment 31°C.

Tn de 0, tx de 30.8°C.

Dans d'autres parties de la Haute-Loire on doit avoir des amplitudes encore plus fortes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A Saugues fin juillet amplitude de quasiment 31°C.

Tn de 0, tx de 30.8°C.

Dans d'autres parties de la Haute-Loire on doit avoir des amplitudes encore plus fortes.

Ça se situe à quelle altitude stp ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça se situe à quelle altitude stp ?

Un peu moins de 1000m, la station MF est à 945m si mes souvenirs sont bons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaël13   

Sympa default_whistling.gif , de bonnes amplis le 30 dans le SE aussi bien que de manière plus modéré avec 24.1°C à Vinon sur Verdon ( 7.7/31.8 ) , 23.5°C à Gréoux les bains ( 8.4/31.9 ) , 23.2°C à Puyloubier ( 7.5/30.7 ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.