Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sirius

Statistiques et anomalies climatiques globales

Recommended Posts

Posted

Location : Besse sur Issole (83 - Alt 275 m à 26 km de la mer)

Oui, c'est une remarque assez surprenante et malheureuse pour un scientifique comme H. Le Treut.

Il y a petite étude intéressante sur le même sujet, où on rencontre des périodes de stagnation de l'anomalie annuelle dans un modèle global, malgré un fort réchauffement de 4° :

http://www.esrl.noaa.gov/psd/csi/images/GRL2009_ClimateWarming.pdf

(voir en particulier les graphes dans la dernière page)

C'est bien parce que les scénarios diffusés, n'ont pas encore été prévus pour placer correctement dans le temps, les différentes sous-périodes dans les 100 ans, où la température stagnera, baissera , ou montera, en fonction de la variabilité naturelle et aléatoire autour de la tendance de fond, qu'il faut être obligatoirement patient pour tirer des conclusions sur la tendance d'évolution du climat à partir de quelques décades (et non de la tendance interne à une période climatique avec trop peu d'anomalies annuelles)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tous cas au vu des réanalyses que j'ai présenté plus haut, on comprend bien qu'il faut absolument tenir compte des zones polaires. La hausse généralisée du géopotentiel (et surtout des épaisseurs) dans les années 2000 ne peut pas s'expliquer avec un réchauffement en pause...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Voilà un article trouvé sur exigence démocratique

L'article original est consultable ici : « World's climate could cool first, warm later »

. En voici une traduction dans les grandes lignes :

"Les prévisions du changement climatique sont proches de la sortie de route. Un des top modélisateurs du climat (NDT : Mojib Latif, photo-ci-contre) a déclaré ce jeudi que nous pourrions être proche d'entrer dans" "Une ou deux décennies de refroidissement climatique"

"Les gens diront que le réchauffement climatique disparaît" "a-t-il affirmé devant plus de 1500 des plus grands scientifiques du climat de la planète, réunis à la 3ème conférence mondiale du climat à Genève."

"Je ne suis pas un des sceptiques du climat" "a insisté Mojib Latif de l'Institut Leibniz des Sciences Marines de l'Université de Kiehl en Allemagne." "Cependant, nous devons nous poser les questions dérangeantes nous-mêmes, sinon d'autres le feront."

"Peu de scientifiques vont aussi loin que Latif qui est un auteur du GIEC. Mais ils sont de plus en plus nombreux à reconnaître que les pronostics à court terme du changement climatique sont beaucoup moins assurés qu'on le pensait auparavant."...

" Mais plusieurs des scientifiques du climat, réunis à Genève pour discuter de la manière dont ceci (NDT : La prévision à 30 ans) pourrait être mené à bien, ont reconnu que sur ces échelles temporelles, la variabilité naturelle est, au moins, aussi importante que le changement climatique à long terme dû au réchauffement climatique." ...

"Latif a prévu qu'un refroidissement climatique naturel pendant les prochaines années, surpasserait le réchauffement anthropique. Ce refroidissement résulterait des variations cycliques des courants océaniques et des températures de l'Atlantique Nord qui sont connues sous le nom de NAO (Oscillation Nord Atlantique)."

"Rompant avec l'orthodoxie du changement climatique, il a déclaré que les cycles NAO sont probablement responsables d'une partie du fort réchauffement climatique que nous avons subi pendant les trois décennies écoulées.". "Mais de combien ? Nous ne le savons pas encore." "a-t-il dit aux conférenciers. La NAO est entré dans une phase froide."

"Latif a aussi déclaré que les cycles NAO expliquaient le reverdissement récent du Sahel en Afrique après les sécheresses des années 1970-1980. James Murphy, le responsable des prévisions climatiques au Met Office (NDT ; l'agence météo anglaise) a confirmé son accord et a établi un lien entre la NAO et la mousson en Indes, ainsi qu'avec les ouragans dans l'Atlantique et la mer glacée de l'Arctique. " Les océans sont un facteur décisif de la variabilité décennale" a-t-il déclaré."

"Un autre leitmotiv favori du climat a été renversé quand Pope (NDT : Vicky Pope, responsable des prévisions climatiques au Hadley Center, UK, photo-ci-contre) a affirmé que les pertes dramatiques de la glace Arctique résultaient, en partie, des cycles naturels plutôt que du réchauffement climatique du globe. Les rapports préliminaires suggèrent qu'il y a eu beaucoup moins de fonte cette année qu'au cours des années 2007 et 2008."...

"Les erreurs des modèles sont aussi un problème sérieux. Nous avons un long chemin à faire pour les corriger. Elles détériorent nos prévisions." "dit Tim Stockdale du Centre Européen pour les prévisions à moyen terme à Reading (UK)."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh si, ça a été commenté dans la presse nationale !

Voir le bon article du "Monde" :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/10/20/climat-et-si-le-rechauffement-faisait-une-pause_1256238_3244.html

On l'a abondemment commenté à plusieurs endroit du forum infoclimat, par exemple là :

/index.php?showtopic=40167&pid=1085647&st=160'>http://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=40167&pid=1085647&st=160entry1085647

Et sur d'autres sites.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Bon, j'ai effacé tous les messages qui partaient en hors-sujet sur la liste des scientifiques sceptiques et pro-réchauffement. Et pour en revenir au sujet initial, j'ai fait quelques recherches pour essayer de retrouver le discours exact de Mojib Latif lors de la conférence de Genève. Je n'ai pas pu le retrouver (avis aux amateurs), mais vous pouvez retrouver le diaporama de sa présentation sur le site de la conférence mondiale sur le climat.

Par suite, j'ai réussi à trouver un petit historique de la mise en place de cette polémique, et de la manière dont les propos de Mojab Latif ont été détournés par la presse :

01/09 : Il peut arriver que l'on ait une décade, ou peut-être deux, où la température baisse par rapport au niveau actuel (Mojib Latif, lors de son exposé).

04/09 : L'un des meilleurs modélisateur du climat a affirmé mardi que nous pourrions être sur le point de rentrer dans une ou deux décades durant lesquelles la température baisserait (Fred Pearce, New Scientist).

05/09 : Les Nations Unies craignent (davantage) un refroidissement global ! Un scientifique du GIEC avertit les Nations Unies : "nous sommes sur le point d'entrer dans une ou deux décades durant lesquelles les températures baisseront" (Marc Morano, Climate Depot).

19/09 : Latif a concédé ... que nous sommes surement en train d'entrer "dans une ou deux décades durant lesquelles les températures baisseront" (Lorne Gunter, Calgary Herald)

25/09 : Mojib Latif de l'université allemande de Kiel a annoncé lors d'une conférence des Nations Unies plus tôt ce mois-ci qu'il prévoit désormais un refroidissement global pour plusieurs décades (Marc Morano, Climate Depot).

Intéressant cheminement ... dont vous pouvez retrouver l'intégralité sur ce site.

Maintenant qu'on a mis les choses à jour concernant les propos de ce scientifique, j'en profite pour revenir au sujet initial de ce topic tout simplement avec les vraies prévisions de Mojab Latif sur les prochaines années, et que l'on pourra trouver ici.

Pour les allergiques à la langue de shakespeare, un petit résumé :

nature5-1.jpg

La prévision présentée par Mojab Latif figure en vert, les observations de Hadley en rouge. Chaque point représente une moyenne sur 10 ans : cela signifie que la prévision qui apparait pour 2005 est en fait la moyenne globale attendue pour la période 2000-2010, et que l'observation qui apparaît en 1998 est en fait la moyenne 1993-2003.

On constate sur le graphique que la prévision présentée par Mojab Latif est stable entre 2005 et 2010 : il faut le traduire donc par le fait que selon cette prévision, la Tm globale 2005-2015 devrait rester proche de celle de 2000-2010, voire éventuellement baisser un petit peu. Voici pourquoi, dans son discours, Mojab Latif a déclaré que la prochaine décade (2005-2015) pourrait éventuellement être plus fraiche que la précédente (2000-2010), ou tout du moins marquer une certaine stabilité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, je ne sais pas trop pourquoi on parle de pause actuellement, si on prend les données giss, ça ne ressemble pas du tout à un pause, ni même à un début de refroidissement.

GISStrends.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

On constate sur le graphique que la prévision présentée par Mojab Latif est stable entre 2005 et 2010 : il faut le traduire donc par le fait que selon cette prévision, la Tm globale 2005-2015 devrait rester proche de celle de 2000-2010, voire éventuellement baisser un petit peu. Voici pourquoi, dans son discours, Mojab Latif a déclaré que la prochaine décade (2005-2015) pourrait éventuellement être plus fraiche que la précédente (2000-2010), ou tout du moins marquer une certaine stabilité.

Merci pour ce rappel de "vérité" scientifique.

On peut aussi noter que le modèle utilisé par Latif est "mis en défaut" par les données HadCRUT, pour la décade centrée en 1998.

On peut également s'étonner du fait que le graphique ne fasse pas apparaître les observations d'après 2003.

Etant donné la date de l'étude (2008 si je me rappelle bien) les auteurs auraient pu s'arrêter à 2007.

La décade qui suit la décade "centrée" sur 1998 (d'ailleurs une décade n'a pas d'année centrale) est à 0.34 pour une décade "centrée" sur 2003 à 0.42°C.

Ce que l'on peut dire c'est que la réalité observée semble, pour le moment entre les prévisions des modèles et le modèle Latif.

Rien de très "percutant" dans tout ceci, à mon sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, je ne sais pas trop pourquoi on parle de pause actuellement, si on prend les données giss, ça ne ressemble pas du tout à un pause, ni même à un début de refroidissement.

GISStrends.jpg

Pourtant le schema de ci-dessous realise a partir des donnees de la NOAA le montre :

evolutiontemperature.gif

Comme on voit de 1975 a 1986 (sur 12 ans) on a un rechauffement vu la courbe lineaire et de 1987 a 1998 (sur 12 ans) on a un rechauffement aussi important que de 1975 a 1986 vu l'angle de la courbe lineaire proche 10° par rapport a l'axe des abscisses. Puis de 1998 a 2009 (sur 12 ans) on voit que cela commence a se stabilise comparée a la periode de 1975 a 1998 (donc 2x12=24ans) vu l'angle de la courbe lineaire bien proche de 3°.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant le schema de ci-dessous realise a partir des donnees de la NOAA le montre :

evolutiontemperature.gif

Comme on voit de 1975 a 1986 (sur 12 ans) on a un rechauffement vu la courbe lineaire et de 1987 a 1998 (sur 12 ans) on a un rechauffement aussi important que de 1975 a 1986 vu l'angle de la courbe lineaire proche 10° par rapport a l'axe des abscisses. Puis de 1998 a 2009 (sur 12 ans) on voit que cela commence a se stabilise comparée a la periode de 1975 a 1998 (donc 2x12=24ans) vu l'angle de la courbe lineaire bien proche de 3°.

Williams

Pour la 10 000ème fois Williams, c'est parce que tu as choisi, arbitrairement, l'année 1998 (dont le réchauffement global était boosté par un El Niño historique, le plus fort jamais mesuré) comme base de la dernière période.Si tu choisis 1999, la pseudo stabilisation disparait.

Cf. les nombreux posts et discussions ici, le blog de Meteor, l'article du Monde...

Allez, une piste : refait le calcul en occultant 1997 et 1998 marquées par ce très fort El Niño et calcule le trend de 1987 à 1996 (10 ans) et de 2000 à 2009 (10 dernières années).

Toujours stabilisation sur la période récente par rapport à 1987/1996 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Tellement lassant en effet.

"Oh regarde entre 1977 et 1978 l'anomalie a baissée, donc le réchauffement climatique n'existe plus, on a affaire à un refroidissement du climat." default_pinch.gif

Tu nous calcules le linéaire de 1975 à 2009, s'il te plait ?

Sans compter l'éternel et sempiternel débat sur une valeur d'anomalie supérieure à +0.4 (échelle de gauche), interprétée fallacieusement comme quelque-chose de négatif. On a pourtant les 12 valeurs les plus chaudes (forte anomalie), les 12 dernières années. C'est comme confondre vitesse et accélération.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Williams, puisqu'on t'a déjà expliqué maintes fois que cela n'avance à rien de comparer les tendances sur des périodes aussi courtes et choisies arbitrairement, je vais me livrer exactement au même exercice que toi en prenant simplement des périodes de comparaison différentes.

tendancesnoaa.png

Suivant ce graphique le réchauffement se poursuit et même s'accélère un tout petit peu car comme on peut le voir sur la période 1998 - 2008 la tendance atteint +0.08° par décennie ce qui est davantage que sur les périodes 1977 - 1987 et 1986 - 1996 où il n'était que de de +0.07° par décennie.

L'anomalie provisoire pour 2009 (jan-sep) étant de +0.55° toujours pour la NOAA, si on prend cette valeur on en arrive à une tendance linéaire sur 11 ans de +0.13° par décennie pour la période 1999-2009 : donc selon ta méthode Williams la vitesse du réchauffement a doublé, dans la mesure où ce dernier deux fois plus rapide sur 1999-2009 que 1977-1987 et 1986-1996.

Share this post


Link to post
Share on other sites

evolutiontemperature.gif

Quelle horreur intellectuelle où sur l'année 1998, les 2 linéaires n'arrivent et ne repartent pas sur le même point !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la 10 000ème fois Williams, c'est parce que tu as choisi, arbitrairement, l'année 1998 (dont le réchauffement global était boosté par un El Niño historique, le plus fort jamais mesuré) comme base de la dernière période.

Si tu choisis 1999, la pseudo stabilisation disparait.

Des scientifiques ont aussi pris 1998 ou d'autre 2001

Tellement lassant en effet.

"Oh regarde entre 1977 et 1978 l'anomalie a baissée, donc le réchauffement climatique n'existe plus, on a affaire à un refroidissement du climat." .

Williams, puisqu'on t'a déjà expliqué maintes fois que cela n'avance à rien de comparer les tendances sur des périodes aussi courtes et choisies arbitrairement, je vais me livrer exactement au même exercice que toi en prenant simplement des périodes de comparaison différentes.......

Je vais pas regarder entre 1977 et 1978 c'est pas sur une ou deux année(s) qu'on voit l'evolution du climat ou meme le début.

Treizevents, étonnant que as changer 3 fois le graphique et que même 1997 n'est pas compté, etc... Puis la si on peut commencer à dire ceci c'est tout comme en 1988 quand on a commencé a parler du rechauffement de la Terre donc environs 12 ans apres le début du réchauffement. Si non cela n'a plus sens

Tellement lassant en effet......

Bon tres bien si je suis lassant default_dry.png , que ce schema est une horreur... (mais celui de Treizevents), alors je ne vais pas plus loins vu vos reactions dès que je parle de climatologie alors que des scientiques disent comme je le dis depuis un moment comme les liens dans des derniers messages sur Infoclimat,... le montre. Par exemple ce site qui regroupe plusieurs infos concernant ceci : http://www.pensee-unique.eu/froid.html#bilan etc...

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Des scientifiques ont aussi pris 1998 ou d'autre 2001

Qui ?

Je vais pas regarder entre 1977 et 1978 c'est pas sur une ou deux année(s) qu'on voit l'evolution du climat ou meme le début.

Mais qui te parle de la période 1977 - 1978 (2 ans) ? Moi, je te parle de 1957 - 1967 (11 ans), 1967 - 1977 (11 ans), et 1986 - 1996 (11 ans) ? Sur ces périodes de même durée que 1998 - 2009, tu as combien en tendance linéaire ?

Treizevents, étonnant que as changer 3 fois le graphique et que même 1997 n'est pas compté, etc...

J'ai changé la première fois parce que j'avais fait une démonstration qui a déjà été faite plusieurs fois et que cela ne servait à rien de faire de la répétition, et la seconde fois parce que j'avais une erreur dans le graphique. Quand au fait que 1997 n'est pas comptée : c'est parce que exactement comme toi, j'ai choisi mes périodes arbitraitement, j'ai décidé de prendre 1986 - 1996 comme toi tu avais décidé de prendre 1987 - 1997.

Bon tres bien si je suis lassant default_dry.png , que ce schema est une horreur... (mais celui de Treizevents)

Oui, mon graphique est aussi une horreur méthodologique (au moins, piqure de rappel à ceux qui le prendraient au sérieux), j'ai simplement pris exactement la même méthode que toi c'est à dire comparer des tendances sur 11 ans choisies de manière totalement arbitraire.

Tiens, un autre graphique pour la route :

tendancesnoaa.png

Ce sont les tendances linéaires sur 11 ans pour chaque période depuis 1930, et je fais figurer également la tendance provisoire 1999-2009. Le travail que tu as réalisé pourrait se résumer ainsi : tu as pris la période 1998 - 2008, et tu l'as simplement comparée à deux autres prises au hasard. Ces deux autres ayant une tendance supérieure à celle de 1998 - 2008, tu voudrais en conclure que le réchauffement s'essoufle. Mais cette méthode, elle ne pourrait marcher que si la vitesse du réchauffement était linéaire : or comme on le voit sur ce graphique, le réchauffement est tout sauf linéaire, mais cela n'empêche pas qu'il est continu depuis les années 1970.

Maintenant, tiens, une question : dans un peu plus de deux mois nous auront les valeurs définitives de l'année 2009. Lorsque ce sera le cas, quelles périodes choisiras-tu pour faire ce genre de comparaisons ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais Treize, dans sa "méthode", Williams a déjà anticipé : il a choisi des périodes de 12 ans !

Il est paré pour conserver 1998 dans son trend des années récentes !

En 2007, les sceptiques parlaient de tendance stagnante à 10 ans, c'est passé à 11 ans, maintenant à 12 ans, toujours pour pouvoir prendre pour la période récente 1998 comme année de base.

Dans un an, la période considérée ce sera sur treize ans, 1998/2010 !

Mais ce qui est particulièrement critiquable dans cette "méthode Williams", c'est qu'il compte 2 fois 1998, sur son avant dernière période pour booster la tendance (la période se terminant par une année exceptionnellement chaude) et aussi sur la dernière période pour rabaisser la tendance, puisqu'elle débute par une année exceptionnellement chaude.

Cela montre bien le biais volontairement introduit dans la comparaison des deux trends...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais Treize, dans sa "méthode", Williams a déjà anticipé : il a choisi des périodes de 12 ans !

Il est paré pour conserver 1998 dans son trend des années récentes !

En 2007, les sceptiques parlaient de tendance stagnante à 10 ans, c'est passé à 11 ans, maintenant à 12 ans, toujours pour pouvoir prendre pour la période récente 1998 comme année de base.

Dans un an, la période considérée ce sera sur treize ans, 1998/2010 !

Mais ce qui est particulièrement critiquable dans cette "méthode Williams", c'est qu'il compte 2 fois 1998, sur son avant dernière période pour booster la tendance (la période se terminant par une année exceptionnellement chaude) et aussi sur la dernière période pour rabaisser la tendance, puisqu'elle débute par une année exceptionnellement chaude.

Cela montre bien le biais volontairement introduit dans la comparaison des deux trends...

tu me l'as enlevé de la bouche, Tomar default_thumbup1.gifpar contre, Treize, ton graphique est étonnant: on voit une nette oscillation qui a l'air assez régulière, d'une amplitude d'environ 10/11 ans de baisse - 10/11 ans de hausse. une explication ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais qui te parle de la période 1977 - 1978 (2 ans) ?

C'est Damien49 quand il dit : "Oh regarde entre 1977 et 1978 l'anomalie a baissée, donc le réchauffement climatique n'existe plus, on a affaire à un refroidissement du climat."

Mais Treize, dans sa "méthode", Williams a déjà anticipé : il a choisi des périodes de 12 ans !

Il est paré pour conserver 1998 dans son trend des années récentes !

En 2007, les sceptiques parlaient de tendance stagnante à 10 ans, c'est passé à 11 ans, maintenant à 12 ans, toujours pour pouvoir prendre pour la période récente 1998 comme année de base.

Dans un an, la période considérée ce sera sur treize ans, 1998/2010 !

Mais ce qui est particulièrement critiquable dans cette "méthode Williams", c'est qu'il compte 2 fois 1998, sur son avant dernière période pour booster la tendance (la période se terminant par une année exceptionnellement chaude) et aussi sur la dernière période pour rabaisser la tendance, puisqu'elle débute par une année exceptionnellement chaude.

Cela montre bien le biais volontairement introduit dans la comparaison des deux trends...

Tout ceci est par ce que 1998 est la frontiere entre le rechauffement et une stabilite des temperatures donc c'est logique.

C'est comme si on serrait en 1986 alors on dirait qu'il y a un rechauffement depuis 10 ans donc depuis 1976. Puis en 1988 on se baserait aussi sur 1976 et donc ca serrait 12 ans apres cette fois ci car c'est l'années du début de cette évènement, voila donc la raison pour laquelle je me base a 1998.

Pour dire qu'on un evenement depuis X année c'est en ce basant sur le début de cette évenement.

Si non en 2008 j'aurais pus me baser sur 2001 et dire qu'il y a un reffroidissement alors que ce n'est la cas. Ceci montre que je n'abuse pas comme vous dites.

Pour le graphique, oui je vois que j'ai fait une erreur de decalage comme tu le dis TOMAR, alors pour vous prouvez que ce n'est pas question de trucage comme vous le laisser voir alors voila le meme schema avec rectification donc avec 1998 utiliser comme base pour la raison precisée ci-dessus donc sur une periode de 12 ans :

evolutionduclimat.jpg

On voit une augmentation de 0,2°C environs entre 1974 et 1985 puis entre 1986 et 1997, mais seulement de 0,05°C entre 1998 et 2009 soit presque rien.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu ne peux pas comparer tes 3 tendances Williams car elles portent sur 3 périodes disjointes.

En arrêtant à 1997 et en repartant de 1998, tu oublies le saut entre 1997 et 1998 qui doit être pris en compte dans la tendance globale.

Je te conseille de regarder la tendance de façon "glissée"...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

par contre, Treize, ton graphique est étonnant: on voit une nette oscillation qui a l'air assez régulière, d'une amplitude d'environ 10/11 ans de baisse - 10/11 ans de hausse. une explication ?

En fait Grecale, on en avait déjà parlé sur la première page de ce topic, ainsi qu'à partir de /index.php?showtopic=40167&st=91'>ce post. Oui, si l'on considère les (courtes) tendances sur 10 ou 11 ans, on constate que le réchauffement n'est pas linéaire -le contraire aurait été étonnant- mais semble suivre des cycles d'accélération / décélération réguliers. En clair, en tendances sur 10 ou 11 ans, la température globale alterne entre périodes de fort réchauffement et périodes de réchauffement plus lent voire de stabilisation.

En prenant ainsi de la hauteur, on remarque donc que la période actuelle de ralentissement n'a absolument rien de remarquable, et certains auraient presque pu dire qu'elle était prévisible s'ils avaient regardé la courbe présentée sur le post #92 (lien ci-dessus). En prenant les tendances sur 10 ans, on pourrait même dire que si la période actuelle devait être remarquable, c'est dans le fait que le réchauffement y est toujours "trop" marqué. En effet, le "creux 1998-2008" ne pointe qu'à seulement +0.10° par décennie, alors que lors des deux derniers creux précédents on avait atteint la stagnation (+/- 0.00° par décennie).

Et ce qui est un peu dommage avec Williams, c'est que c'est cela qu'il n'arrive absolument pas à assimiler. Il raisonne comme si la période actuelle était unique, alors qu'elle est tout à fait banale et qu'on a rencontré des périodes de stagnation similaires (voire encore plus significatives), comme par exemple sur les périodes 1957 - 1967, 1967 - 1977, et 1986 - 1996.

D'ailleurs Williams, si tu me lis, peut-être qu'à force de te poser encore et encore ces deux questions sans que tu n'aies jamais répondu (et pourtant ce matin, j'ai mis les valeurs en gras) :

- Fais la comparaison entre les tendances (régressions linéaires) 1998-2008 et 1957-1967, 1967-1977, et 1986-1996.

- Si tu affirmes que le ralentissement observé sur 1998-2008 s'explique par les oscillations naturelles et devrait être durable, comment expliques-tu le fait qu'on ait observé des ralentissements plus marqués encore sur ces trois autres périodes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci Treize.

donc en fait on pourrait parier sans trop se tromper que l'on repart actuellement dans une nouvelle phase de hausse des moyennes sur 10 ans (phase ascendante de "l'onde").

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

donc en fait on pourrait parier sans trop se tromper que l'on repart actuellement dans une nouvelle phase de hausse des moyennes sur 10 ans (phase ascendante de "l'onde").

Peut-être que oui ... et peut-être que non.

En effet il se peut que l'on reparte sur une nouvelle accélération du réchauffement, mais rien n'interdit non plus que le ralentissement actuel perdure voire ne se renforce, après un petit "hoquet". La réponse à la question, on ne l'aura probablement que d'ici fin 2011, voire 2012. Pour le moment, on reste stable, avec un minimum temporaire à +0.09° par décennie courant 2008. Rien d'anormal donc, dans un sens comme dans l'autre.

D'ailleurs, voici le graphique des tendances linéaires glissantes sur 10 ans qui était posté dans mon message bien plus haut dans ce topic, actualisé avec les valeurs de ces derniers mois :

noaa11ans.png

Une petite remarque : la courbe se dédouble en fin de période, car je voulais analyser l'impact de l'El Niño de 1998. La courbe rouge/rose représente la tendance linéaire glissante sur 10 ans mais avec "correction rudimentaire" du pic de 1998, ce qui nous donne une idée de ce que serait la courbe sans cet épisode exceptionnel. La courbe bleue représente la vraie courbe, avec les anomalies originales.

Cela permet de se rendre compte qu'en tendance linéaire, l'El Nino de 1998 a accéléré l'apparition du pic de réchauffement sur la période 1992-2002, alors qu'il ne serait intervenu sinon que sur la période 1995-2005. De plus, sans cet El Nino, nous serions encore en pleine phase de ralentissement du réchauffement, alors que nous sommes en réalité en stabilisation. Mais au moins, cette reconstitution corrigée laisse deviner que la tendance au ralentissement du réchauffement pourrait ne pas être parvenue à son terme. La tendance linéaire sur 10 ans pourrait donc, vraisemblablement, encore baisser ces prochaines années. Mais on est encore loin d'une réelle stabilisation du réchauffement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces données 13vents.

On voit donc que le réchauffement, en moyenne, accélère.

Et les oscillations observées sont assez troublantes, et si le schéma se conserve (ce qui est pure hypothèse), on devrait avoir une accélération brutale les 10 prochaines années.

Mais à quoi sont dûes ces oscillations...

edit : je me rends compte que vous en avez déjà discuté au début de ce topic poids-lourd.

/index.php?showtopic=40167&view=findpost&p=1028268'>http://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=40167&view=findpost&p=1028268

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon travail, Treize vents !

J'avais pour ma part prévu depuis plusieurs années une première accélération vers 2011-2012 et une seconde aux alentours de 2025, peut-être un peu plus tôt. Ton analyse (et la remarque de Cotissois que je viens tout juste de lire) me paraît donc tout à fait compatible avec la mienne.

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudrait peut-être tracer les tendances sur 3 ans, pour avoir un aperçu plus brut des changements. Parce qu'interpréter des oscillations pour des tendances sur 10 ans, il y a peut-être des effets de lissage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...