Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de l'englacement au pôle nord


Recommended Posts

Posted
Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

J'ai beau chercher sur ton lien, je ne trouve aucun article qui reprend ton affirmation (peut-être ai-je mal cherché ?). L'article sur la mission GRACE évoque la possibilité d'étudier les changements de masse des glaces artiques et antarctiques, mais ne donne aucune information sur les éventuels résultats. Dans l'article sur l'évolution de la banquise de ce site, voici ce que l'on peut voir :

sea_ice_1953-2008.png

Regarde ici alors : http://www.pensee-unique.fr/oceans.html

Phil

Link to post
Share on other sites
  • Replies 5.7k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Effondrement catastrophique du volume de glace, on termine sur juin un record de faible volume et sur un record tous mois confondus de la plus grosse anomalie ...      

En prenant l'avion hier, on est passé assez nord au niveau de la Sibérie pour éviter les vents d'Ouest assez violents. Du coup j'ai pris des photos vite fait, j'ai mis les endroits sur la map. Je suis

Magnifique performance de piano, autour de glaçons en dérive dans l'Arctique :    

Posted Images

Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Quelle mauvaise foi psncf, tu sais très bien sur quoi portait l'étude qui a conclu récemment à une fonte moins forte que prévu.

sebb

Link to post
Share on other sites

Bon, au moins en passant par ce lien j'ai pu remonter à l'article original.

Et l'article original, il ne porte pas sur la banquise, mais sur l'évolution des glaces terrestres (calotte Groenlandaise et Antarctique, et glaciers du Yukon et de l'Alaska), ce qui est bien différent puisque l'objet à terme était d'étudier l'évolution du niveau des océans.

Les auteurs de cette étude, et au delà la NASA, ne contredisent absolument pas les valeurs de fonte de la banquise, donc ton affirmation est erronée - ou à minima imprécise.

Bon sinon, pour ceux que cela intéresse, vous pouvez consulter sur ce lien les résultats de cette étude concernant les pertes de masse par grandes régions, et les valeurs de hausse du niveau des océans que cela implique. Ce que l'on peut constater, c'est que si les résultats de GRACE ont en effet revu à la baisse la perte de masse des différentes calottes et glaciers arctiques et antarctiques, ils ont en revanche revu franchement à la hausse la perte des glaciers des régions autres que polaires. Le résultat final donne ainsi une hausse du niveau des océans de +0.82 mm/an, ce qui n'est pas si éloigné des estimations précéndentes.

Link to post
Share on other sites

on ne va quand même pas me reprocher de se réjouir d'une situation à l'instant T un peu meilleur...

A ce point ? Je croyais que c'était une réaction légère, faussement naïve, mais tu y crois vraiment alors ?

Quel plaisir il y a à voir cette courbe remonter un peu plus un peu moins, sachant que ça ne changera strictement rien à la tendance climatique. Revenez sur Terre les gars default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> Le minimum estival c'est important de le suivre, mais le reste...

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)

A ce point ? Je croyais que c'était une réaction légère, faussement naïve, mais tu y crois vraiment alors ?

Quel plaisir il y a à voir cette courbe remonter un peu plus un peu moins, sachant que ça ne changera strictement rien à la tendance climatique. Revenez sur Terre les gars default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> Le minimum estival c'est important de le suivre, mais le reste...

En ce qui me concerne je m'y interesse toute l'année et pas seulement à ce qui peut alimenter mon moulin, sinon à part cela et pour en remetre une couche default_rolleyes.gif , belle avançée ces derniers jours en direction de la Nouvelle Zemble... simple constat du moment bien sûr...

cursnow_asiaeurope.gif

Link to post
Share on other sites

A ce point ? Je croyais que c'était une réaction légère, faussement naïve, mais tu y crois vraiment alors ?

Quel plaisir il y a à voir cette courbe remonter un peu plus un peu moins, sachant que ça ne changera strictement rien à la tendance climatique. Revenez sur Terre les gars default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> Le minimum estival c'est important de le suivre, mais le reste...

pourquoi le minimum estival est plus important que les autres périodes? cette année on a été servis en surprises contradictoires , avec un réenglacement inattendu en fin d'hiver, une fonte rapide au printemps, un minimum proche des records, et une reprise plus forte que les autres années. Tout ça globalement nous ramène à une courbe proche de 2008. Mais qui peut dire sérieusement si l'ensemble du tableau plaide plus pour une accélération de la fonte , ou une amélioration de la banquise ?
Link to post
Share on other sites

"C'est pas les liens qui manquent et c'est surtout la glace d'été qui serait menacée. Voici un lien du CNRS : http://www.cnrs.fr/c...lternative.html"

"Nous sommes d'accord, c'est surtout en été que le recul de la banquise est significatif et c'est la dessus que se font l'essentiel des prévisions, dans la mesure où l'on sait qu'en période hivernale le recul est beaucoup moins important et ne devrait pas franchement évoluer."

Link to post
Share on other sites

une reprise plus forte que les autres années.

A la date du 14 octobre, la reprise en extent selon les données du site IARC-JAXA est d'environ 1,90 millions de km² par rapport au minimum, ce qui fait de 2010 une année moyenne puisqu'elle ne se situe qu'en 16è place des meilleures reprises à cette date depuis 1979. Mais c'est vrai qu'on est globalement au dessus de la moyenne des années 2000 qui ont connu dans l'ensemble des reprises plus laborieuses, même si souvent on partait de moins bas. On reste toutefois assez loin de 2000 (+2,34 millions de km² repris à cette date), 2002 (+2,30) ou 2008 (+2,35).

Sinon, à titre d'anecdote pour ceux qui suivent l'évolution de la banquise dans le cadre des prévisions saisonnières de l'hiver : sur les 5 automnes qui ont connu les meilleurs débuts de reprise en arctique, 4 ont été suivis d'un hiver doux en France. C'est juste pour le clin d'oeil, même si je pense qu'il n'y a aucune relation de cause à effet : si vous traquez les signes d'un hiver froid en France, statistiquement mieux vaut une reprise laborieuse qu'une reprise trop franche... default_cat.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

A la date du 14 octobre, la reprise en extent selon les données du site IARC-JAXA est d'environ 1,90 millions de km² par rapport au minimum, ce qui fait de 2010 une année moyenne puisqu'elle ne se situe qu'en 16è place des meilleures reprises à cette date depuis 1979. Mais c'est vrai qu'on est globalement au dessus de la moyenne des années 2000 qui ont connu dans l'ensemble des reprises plus laborieuses, même si souvent on partait de moins bas. On reste toutefois assez loin de 2000 (+2,34 millions de km² repris à cette date), 2002 (+2,30) ou 2008 (+2,35).

Sinon, à titre d'anecdote pour ceux qui suivent l'évolution de la banquise dans le cadre des prévisions saisonnières de l'hiver : sur les 5 automnes qui ont connu les meilleurs débuts de reprise en arctique, 4 ont été suivis d'un hiver doux en France. C'est juste pour le clin d'oeil, même si je pense qu'il n'y a aucune relation de cause à effet : si vous traquez les signes d'un hiver froid en France, statistiquement mieux vaut une reprise laborieuse qu'une reprise trop franche... default_cat.gif

hé hé hé, c'est bien intéressant ça... même si je pense comme toi que c'est plutôt un fruit du hazard... une piste à développer !

Sacré Treizevent... en ce qui concerne les stats et les chiffres... IMPLACABLE ! default_flowers.gif

Link to post
Share on other sites

On reste toutefois assez loin de 2000 (+2,34 millions de km² repris à cette date), 2002 (+2,30) ou 2008 (+2,35).

Sinon, à titre d'anecdote pour ceux qui suivent l'évolution de la banquise dans le cadre des prévisions saisonnières de l'hiver : sur les 5 automnes qui ont connu les meilleurs débuts de reprise en arctique, 4 ont été suivis d'un hiver doux en France.

OK pour l'automne 2000 mais pas les automnes 2002 ni 2008.

Quels sont les 2 autres parmi les 5 ?

Link to post
Share on other sites
Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

Voilà pour toi (actualisé chaque jour):

sfctmp_01.fnl.gif

default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

la superficie actuelle de la banquise correspond presque exactement à la zone où la temperature moyenne journalière se situe au niveau du sol entre

- 5 et -10 ° C ou moins. Les zones où la temperature moyenne reste entre 0 et - 5 ° C n'est pas englacée.

Un courant d'air à -5 -10 ° correspond à un pont que la banquise a à peine effectué ces derniers jours vers le continent et la sibérie en mer de Kara orientale

Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

En regardant le site de cryosphere ce soir, j'ai remarqué une chose interessante concernant l'anomalie d'area.

cette année se situe actuellement au 2 eme rang pour la longueur d'une periode d'anomalie < 1 M Km² derriere 2007 mais avec periode toujours en cours.

Alors il est vrai que l'on a une bonne reprise d'englacement mais l'anomalie d'area est remarquablement stable depuis le pic à -2 M km² de fin juin en oscillant entre -1,3 et -1,6 Mkm²

Je n'en conclue rien, c'est juste une observation parmi d'autre

Link to post
Share on other sites

OK pour l'automne 2000 mais pas les automnes 2002 ni 2008.

Quels sont les 2 autres parmi les 5 ?

2008 est l'hiver froid sur les 5. 2002 n'est pas -de peu- dans le top 5 des meilleures reprises précoces.

Les trois autres années qui forment ce top 5 avec 2008 et 2000 sont 1999, 1993 et 1987.

Link to post
Share on other sites

2008 est l'hiver froid sur les 5. 2002 n'est pas -de peu- dans le top 5 des meilleures reprises précoces.

Les trois autres années qui forment ce top 5 avec 2008 et 2000 sont 1999, 1993 et 1987.

OK, enfin pour ce panel des 5 années mais alors j'ai pas compris pourquoi ce bout là :

"2002 (+2,30 -Mkm²-)" de ton post plus haut...peut etre une coquille de frappe

Link to post
Share on other sites

OK, enfin pour ce panel des 5 années mais

alors j'ai pas compris pourquoi ce bout là :

"2002 (+2,30 -Mkm²-)" de ton post plus haut...peut etre une coquille de frappe

En fait je rebondissait sur la remarque de Starman qui avait pour contexte ces dernières années, donc j'ai donné à titre d'exemple les plus grosses valeurs de cette décennie pour montrer que 2010 n'est pas exceptionnelle au sein de la décennie 2000. 2000 et 2008 qui sont citées figurent également dans le top 5 des meilleures reprises, mais 2002 se classe 6è. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">
Link to post
Share on other sites

En fait je rebondissait sur la remarque de Starman qui avait pour contexte ces dernières années, donc j'ai donné à titre d'exemple les plus grosses valeurs de cette décennie pour montrer que 2010 n'est pas exceptionnelle au sein de la décennie 2000. 2000 et 2008 qui sont citées figurent également dans le top 5 des meilleures reprises, mais 2002 se classe 6è. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

OK mais je n'avais pas dit que je comptais jusqu'au 14 octobre, vu que je décrivais des phases variables, elles sont forcément de durée limitée. Refais le même calcul juste dans la dernière quinzaine de septembre ...
Link to post
Share on other sites

OK mais je n'avais pas dit que je comptais jusqu'au 14 octobre, vu que je décrivais des phases variables, elles sont forcément de durée limitée. Refais le même calcul juste dans la dernière quinzaine de septembre ...

Cela ne change pas grand chose.

Si on regarde les progressions d'extent sur les secondes quinzaines de Septembre (écart entre la valeur du 15/09 et celle du 01/10), 2010 se classe 15è depuis 1979 avec +0,65 millions de km² de progression. Ce n'est pas trop mal au sein de la décennie 2000 avec une 3è place, même si cela reste très loin derrière 2002 (+0.83), mais dans un mouchoir de poche derrière 2000 (+0.68) et devant 2008 (+0.60). Le record bas étant détenu par 1995, avec une reprise de seulement 0.087 millions de km², et le record haut par 1999 avec +1.14 millions de km².

Si on regarde les progressions d'extent entre le minimum et le 1er octobre, résultat quasi-identique : 2010 se classe 16è depuis 1979, et 3è au sein de sa décennie (derrière 2002 et 2000, mais devant 2004 et non 2008).

Link to post
Share on other sites

Cela ne change pas grand chose.

Si on regarde les progressions d'extent sur les secondes quinzaines de Septembre (écart entre la valeur du 15/09 et celle du 01/10), 2010 se classe 15è depuis 1979 avec +0,65 millions de km² de progression.

qu'est ce que tu dis là? seulement 0.65 millions de km^2 jusqu'au 30 septembre alors que tu disais 1.90 MKm^2 jusqu'au 15 octobre? deux fois plus en octobre que fin septembre? c'est pas du tout ce qu'on voit ici ! AMSRE_Sea_Ice_Area.png
Link to post
Share on other sites

qu'est ce que tu dis là? seulement 0.65 millions de km^2 jusqu'au 30 septembre alors que tu disais 1.90 MKm^2 jusqu'au 15 octobre? deux fois plus en octobre que fin septembre? c'est pas du tout ce qu'on voit ici !

Ben ce sont les valeurs IARC-JAXA, tu peux vérifier en téléchargeant les valeurs brutes (download data).

0.65 millions de km², c'est la reprise de la seconde quinzaine vu que c'est ce que tu demandais ("Refais le même calcul juste dans la dernière quinzaine de septembre ...").

Extent au 15/09 : 4948438 km²

Extent au 01/10 : 5596250 km²

Ecart 15/09 --> 01/10 : 647812 km²

Comme j'ai considéré que cette valeur n'était pas forcément représentative vu que le minimum s'est produit le 18 et que la tendance était encore à la baisse de l'extent du 15 au 18, j'ai également fait le calcul de l'écart entre le minimum et la fin septembre.

Extent minimum : 4813594 km²

Extent au 01/10 : 5596250 km²

Ecart Minimum --> 01/10 : 782656 km²

Je n'avais pas cité la valeur brute, mais je l'ai comparée au résultat des autres années, ce qui ne changeait pas la donne :

Si on regarde les progressions d'extent entre le minimum et le 1er octobre, résultat quasi-identique : 2010 se classe 16è depuis 1979, et 3è au sein de sa décennie (derrière 2002 et 2000, mais devant 2004 et non 2008).

La progression est donc de +0.78 millions de km² entre le minimum et le 01/10, ce qui ne change pas la position de 2010 au sein de la décennie et lui fait perdre une place au classement depuis 1979. Pour information, le record de la décennie est détenu par 2002 avec +0.91 millions de km², et le record absolu par 1999 avec +1.33 millions de km².

Et pour finir le calcul de la reprise depuis le minimum jusqu'au 14 octobre (vu que c'était les dernières valeurs disponibles au jour où j'ai fait le calcul) :

Extent minimum : 4813594 km²

Extent au 14/10 : 6711406 km²

Ecart Minimum --> 14/10 : 1897812 km²

Link to post
Share on other sites

Ben ce sont les valeurs IARC-JAXA, tu peux vérifier en téléchargeant les valeurs brutes (download data).

0.65 millions de km², c'est la reprise de la seconde quinzaine vu que c'est ce que tu demandais ("Refais le même calcul juste dans la dernière quinzaine de septembre ...").

[align=center]Extent au 15/09 : 4948438 km²

ben alors y a un probleme parce que la courbe ne donne pas 4948438 km² qui est tres proche de 5 millions, mais une valeur proche de 4 millions ! les données brutes doivent etre un peu corrigées alors????[/align]

Link to post
Share on other sites

en regardant un peu plus les données, la période rapide est en réalité entre le 21 septembre (4,91 Mkm^2 pour l'extent ) et le 5 octobre (6 Mkm^2) soit plus d'1 Mkm^2 en 15 jours. Je n'ai pas fait la stat sur toutes les périodes glissantes de 15 jours mais c'est surement bien placé default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">.

Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

en regardant un peu plus les données, la période rapide est en réalité entre le 21 septembre (4,91 Mkm^2 pour l'extent ) et le 5 octobre (6 Mkm^2) soit plus d'1 Mkm^2 en 15 jours. Je n'ai pas fait la stat sur toutes les périodes glissantes de 15 jours mais c'est surement bien placé wink.gif.

Belle reprise c'est un fait, mais aucune réduction de l'anomalie d'area (contrairement aux autres années) qui reste scotchée autour de -1,4 Mkm²

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/sea.ice.anomaly.timeseries.jpg

Link to post
Share on other sites

Belle reprise c'est un fait, mais aucune réduction de l'anomalie d'area (contrairement aux autres années) qui reste scotchée autour de -1,4 Mkm²

http://arctic.atmos.....timeseries.jpg

Pourtant l'année dernière c'était pire... et toute façon vu la deconcentration du vortex, la reprise va être là, mais vraiment sans plus !

Barth,

default_flowers.gifdefault_clover.gif

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...