Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sirius

Suivi de l'englacement au pôle nord

Recommended Posts

Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

La débacle semble avoir commencé pour de bon, même si les pertes sont très limitées pour le moment.

Les 6 prochaines semaines seront désicives car mai et juin conditionnent en grande partie le résultat final. Je pense qu'on va avoir une perte sèche assez rapide avec toutes les zones périphériques (Béring, Hudson, Labrador) qui vont assez vite être libérés.

Pour le suite et le gros de la banquise, ça ne me paraît pas trop inquiétant à court terme avec un vortex qui tend à se concentrer au pôle, sans intrusion de douceur.

Pour preuve, GFS dans 9 jours ne voit que du -5°C à 850 hPa "au pire" au delà du cercle polaire.

avnpanel2.gif

à suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

La débacle semble avoir commencé pour de bon, même si les pertes sont très limitées pour le moment.

Les 6 prochaines semaines seront désicives car mai et juin conditionnent en grande partie le résultat final. Je pense qu'on va avoir une perte sèche assez rapide avec toutes les zones périphériques (Béring, Hudson, Labrador) qui vont assez vite être libérés.

Pour le suite et le gros de la banquise, ça ne me paraît pas trop inquiétant à court terme avec un vortex qui tend à se concentrer au pôle, sans intrusion de douceur.

Pour preuve, GFS dans 9 jours ne voit que du -5°C à 850 hPa "au pire" au delà du cercle polaire.

à suivre...

+1 default_thumbup1.gif cependant il aurait été tres alarmant d'avoir si tot dans la saison des intrusions douces au dela du cercle arctique sur des zones fragilisées par un hiver d'une douceur tres anormale (je pense à laptev entre autres).

Comme tu le dis, a voir comment va evoluer le pack arctique d'ici la mi mai, cela pourra donner un debut de tendance approximatif pour cet été

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

1ere arrivée de t° positive en mer de Laptev ce week end, à voir comment va se comporter la banquise dans ce secteur dans les jours qui vont suivre. Peut etre une prmeiere fracturation comme cela arrive depuis quelques années à cette meme période d'ailleurs.

A noter actuellement une debacle qui demarre en douceur cette année sur les zones périphériques, ce qui permet d'avoir des valeurs provisoirement tres correct en area et extend

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Au fait, à propos de la mer de Kara, cela fait un bout de temps que je me dis que je devrais vous filez les données des russes, histoire de mieux se rendre compte que la situation de cet Hiver est inédite depuis au moins 60 ans (et sans doute même depuis au quelques centaines d'années...) :

http://wdc.aari.ru/datasets/atlas/ewg/sea_ice/CD1/VISUAL_ATLAS/ice_charts_and_graphical_data/ice_charts_graphics_toc.htm

Bon, pour ceux qui ne parlent pas couramment russe, j'ai moi aussi un peu de mal avec le russe si cela peut rassurer default_laugh.png , mais on peut s'y retrouver quand même.

Les données ААНИИ, ce sont celles des russes ; et НЛЦ ce sont celles des voisins outre Arctique (depuis 1972 et le début des données complètes).

Juste pour le fun, 78 est encore la mer de Kara prise début Septembre default_thumbup.gif

w780901tm.gif

Ce qui est bien avec le réchauffement climatique, c'est que les Hivers font maintenant certain mieux que certains Étés default_whistling.gif

P.S. : Au fait, pour ceux qui s'en souviennent, je vous avais aussi trouvé le Nautisk-meteorologisk årbog des danois, si certains veulent comparer :

/topic/40159-suivi-de-lenglacement-au-pole-nord/page__view__findpost__p__1652633'>http://forums.infoclimat.fr/topic/40159-suivi-de-lenglacement-au-pole-nord/page__view__findpost__p__1652633

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Merry la vallée 280m d'alt.

Juste pour le fun, 78 est encore la mer de Kara prise début Septembre default_thumbup.gif

69 était encore meilleur (septembre), ca semble être le record du 20eme siècle dans cette zone...

nhice196909.gif

78

nhice197809.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

69 était encore meilleur (septembre)

78

Ouaip default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> En plus cela montre que ce n'était sans doute pas un record particulièrement isolé, même si ces deux années sont des extrêmes.

L'intérêt des données russes est aussi d'avoir des mesures de glace âgée et de glace de première année :

w690914my.gif

w780915my.gif

En 78, la présence de glace âgée avait permis de ralentir la fonte et de maintenir la banquise en Kara, alors qu'en 69 c'est de la glace de première année qui avait tenu le coup. Cela se retrouve au niveau des températures d'ailleurs, avec un printemps (au sens AMJ) 78 proche des normales dans le coin, alors que le printemps 69 est glacial après un Hiver déjà pas vraiment chaud.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

1ere arrivée de t° positive en mer de Laptev ce week end, à voir comment va se comporter la banquise dans ce secteur dans les jours qui vont suivre. Peut etre une prmeiere fracturation comme cela arrive depuis quelques années à cette meme période d'ailleurs.

A noter actuellement une debacle qui demarre en douceur cette année sur les zones périphériques, ce qui permet d'avoir des valeurs provisoirement tres correct en area et extend

Comme attendu , les premieres fracturations apparaissent en mer de Beaufort et Laptev

post-12488-0-10238300-1337184191_thumb.gif

cursnow_asiaeurope.gif.abf9d8ca33712cb82

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

l'anomalie negative est en train de s'accroitre doucement mais surement

post-12488-0-75840800-1338026211_thumb.png

seaice_recent_arctic.png.99cfe74d0787572

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bastia - Montesoro [Alt.: 56m] / Nice Ouest (06)

Finalement c'est une affaire qui se corse default_thumbup.gif

Ce topic par un peu en sucette default_whistling.gif

Tout comme la banquise default_wacko.png

seaice.recent.arctic.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Besse sur Issole (83 - Alt 275 m à 26 km de la mer)

Retour de JAXA avec un nouveau satellite :

Sea_Ice_Extent_L.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

en cette fin de 1ere decade de juin, situation assez comparable à l'an dernier et donc encore tres proche du record pour cette période de l'année.

Il est fort possible que les prochains jours la debacle s'accelere vu les conditions prévues!

post-12488-0-35279000-1339257407_thumb.png

post-12488-0-53181200-1339257536_thumb.gif

post-12488-0-68532300-1339257623_thumb.gif

Sea_Ice_Extent_L.png.b25c4a4f2521da75d3a

arcticictnnowcast.gif.d230767b0490c1fce6

Rhavn1262.gif.9697b941a09bdaeaa5dcc01f8d

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Oui, si l'on a pu faire illusion jusque là, il semblerait qu'avec l'accélération de la débâcle des grandes baies (et Bassins annexes) qui résistaient bien jusque là, les voyants soient passés au rouge.

Bon, c'est assez coutumier, puisque cette débâcle se réalisait déjà jadis mais plus tardivement dans la saison, et les dégâts ne seront vraiment chiffrable que d'ici quelques semaines... Le temps que les moyennes décennales intègrent cette phase de débâcle toujours inéluctable default_innocent.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

au niveau de l'area, c'est même plus qu'inquiétant, puisqu'on atteint déjà le million et demi de km² de déficit!

seaice.recent.arctic.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

On se doutait bien que le record (enfin record, je devrais dire sur les 5 dernières années, retour à la moyenne), était en partie dû à un englacement tardif sur les marges, notamment la mer de Bering.

"While the ice cover was relatively extensive at the end of winter, much of that is made up of dispersed floes spread thinly across the ocean surface. NSIDC scientist Walt Meier said, “While extent briefly reached the average, the amount of thicker, older ice has remained far below normal, as has the total ice volume.” That means that the extensive ice will likely melt away quickly once temperatures warm up. " NSDIC.org

La seule réminiscence possible à long terme de la banquise viendra d'une augmentation de son épaisseur, pas de son extension hivernale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

D'une manière générale, on se doutait bien que les indicateurs liés à la surface de banquise (Extent, Area) avaient très peu de chances de rester à des valeurs relativement élevées par rapport aux dernières années. Ces "bons" résultats étaient avant tout liés comme cela a été dit à une bonne avancée des glaces dans les zones périphériques, et condamnée à plus ou moins court terme à fondre dans la première moitié de la saison. Et d'une manière générale, les indicateurs sur le volume de glace montraient bien à quel point l'embellie était temporaire, puisque depuis février 2012 on est constamment dans des valeurs records de faiblesse de volume.

Maintenant, c'est vrai que l'évolution au niveau de la surface depuis cinq jours a de quoi impressionner : les courbes d'extent et d'area s'effondrent complètement, nous faisant débuter la semaine sur des valeurs inédites ou proches des records selon les sources, quand mercredi dernier on était au dessus des valeurs des cinq dernières années ! Si c'est sur les graphiques d'extent de cryosphere que le décrochage est le plus spectaculaire, sur les données de l'IJIS nous venons tout simplement d'enregistrer le recul sur 5 jours le plus rapide observé un mois de juin depuis le début des mesures satellites.

Toutefois, il faut quand même avoir à l'idée que le gros décrochage des derniers jours est avant tout du aux conditions synoptiques qui ont généré de sacrées advections douces sur des zones qui étaient particulièrement fragiles. Rien ne dit que ces conditions particulièrement défavorables vont persister jusqu'en septembre, même si les modélisations actuelles semblent indiquer que cela ne devrait pas franchement s'arranger sur les prochains jours.

Finalement, j'ai l'impression de regarder le même film chaque année : belles reprises durant les périodes hivernales essentiellement dues à un bon englacement des zones périphériques (mais qui ne trompent pas quand on regarde les données en volume), et banquise chaque année plus fragile en démarrage de saison de fonte même si le record ne tombe pas forcément dans la mesure où le minimum reste avant tout fonction des conditions synoptiques dominantes de l'été. Le fait qu'on ait presque égalé le record de 2007 en 2011 le montre d'ailleurs très bien : avec des conditions banales (2011), au final on s'est fait un minimum de septembre équivalent à ce que l'on avait fait avec les pires conditions synoptiques pour la banquise depuis des décennies (2007).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Maintenant, c'est vrai que l'évolution au niveau de la surface depuis cinq jours a de quoi impressionner : les courbes d'extent et d'area s'effondrent complètement, nous faisant débuter la semaine sur des valeurs inédites ou proches des records selon les sources, quand mercredi dernier on était au dessus des valeurs des cinq dernières années ! Si c'est sur les graphiques d'extent de cryosphere que le décrochage est le plus spectaculaire, sur les données de l'IJIS nous venons tout simplement d'enregistrer le recul sur 5 jours le plus rapide observé un mois de juin depuis le début des mesures satellites.

Si je puis me permettre default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Avec le changement de capteur, l'IARC JAXA semble ne pas être tout à fait comparable aux versions antérieures. J'ai vérifié rapidement, ils n'ont pas l'air d'avoir modifié les données d'avant Octobre 2011. Quand on plot (pas peloter ^^) les données, on se rend compte que 2012 est sans doute affecté d'une variabilité nouvelle :

iarcjaxa.png

Entendons-nous bien. Je ne dis pas que l'IARC-JAXA est à la rue, et les variations aux quotidiens sont cohérentes et non rien d'aberrantes. Mais le voir quasiment battre le record d'embâcle en Février puis battre le record de débâcle en Mars, il y a de quoi être circonspect default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

J'ai claqué 2011 dessus aussi (je n'ai pas updaté beaucoup après le changement de capteur default_thumbup.gif Faudrait regarder attentivement la jonction entre les deux).

De plus, il me semblait que l'IARC-JAXA comptait avec une définition à 40% default_confused1.gif

Et si on regarde les données d'aire de l'Illinois, 2012 ne détonne pas (enfin pas trop, on égale juste le record de 2011 default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">). On a bien un pic en Février d'embâcle, un pic de débâcle en mars, mais rien qui n'envoye tout péter comme sur le graphe d'au dessus.

cryosphere.png

À chaque fois sur la période 2002 - today.

La fonte va probablement ralentir dans les jours à venir avec le retour de l'AO+, mais la situation dans l'Arctique est du niveau de 2011, 2010 et 2007, c'est-à-dire en dessous de tout. Ce qui sera intéressant à suivre est l'ouverture du passage du Nord-Est, qui avance à marche forcée. Le record de 2011 sera probablement battu (ouvert autour du 20 Juillet), et c'est surtout la marge qui pourrait être funky patate. Cela va être tendu comme un string, mais avec un peu de chance, on pourrait se le faire avant le 20 Juin et le retour de conditions plus fraîches et dépressionaires. default_thumbup.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finalement, j'ai l'impression de regarder le même film chaque année : belles reprises durant les périodes hivernales essentiellement dues à un bon englacement des zones périphériques

Les reprises en période hivernales sont très trompeuses : la topographie de l'arctique fait que quoi qu'il eu arrivé, la banquise s'est toujours arrétée....aux côtes !

Quand un hiver, on ne verra plus l'Arctique geler jusqu'aux côtes de Sibérie....il y aura gros souci....très gros souci....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Tout à fait, c'est ce que racontait Einsmann justement :

http://www.agu.org/pubs/crossref/2010/2010GL043741.shtml

L'extension vers le Sud est bloqué dès la mi-Novembre par la présence des côtes, et l'extension maximale est pratiquement atteinte à la mi ou fin Décembre. Ces dernières années, l'embâcle entre fin décembre et le maximum est de l'ordre de 2 millions environ, alors que nous sommes au coeur de l'Hiver. Alors que sur Octobre/Novembre, on récupère environ 5 millions, parfois 6 millions. Même avec un réchauffement marqué, il n'y a quasiment pas de possibilité de descendre sous les 11 millions environ (d'extension) au maximum d'ici la fin du siècle.

Sur les graphes, on voit qu'on cale à la mi Novembre après une embâcle rapide, et on voit que la pente d'Octobre/Novembre augmente, mais termine toujours un poil sous les 10 millions. L'évolution prévisible, cela ne se veut aps d'une rigueur exact default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> Plus un indication comme cela. La pente d'Octobre/Novembre va continuer à se redresser, l'époque de l'année où la banquise échoue sur le continent reculer, mais globalement on arrivera toujours à 10 millions garanti.

seaiceextentl.png

Les cartes de la mi novembre justement :

20071115.jpg

20081115.jpg

On voit qu'après une chevauché à travers de l'Arctique, la réalité que la banquise ne peut pas s'étendre sur le continent se fait sentir default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dites on est pas en train de battre le record du plus faible englacement à cette date? default_unsure.png

Je vois que la courbe de 2012 est au plus bas avec une chute vertigineuse depuis quelques semaines

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Dites on est pas en train de battre le record du plus faible englacement à cette date? default_unsure.png

Je vois que la courbe de 2012 est au plus bas avec une chute vertigineuse depuis quelques semaines

Ah çà pour le coup, 1ère quinzaine de juin tout à fait exceptionnelle !

Record battu je ne sais pas trop car selon les sources on a quelques petites variations, mais on y est tout pres!

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, la pente est vertigineuse en ce début juin!

on approche à grand pas des 2 millions de km² de déficit pour l'area (cryosphere), tandis que l'extent est passé sous les 10 millions de km² (jaxa)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

Ces 2 premières décades de juin ont été catastrophiques pour la banquise mais rine d'étonnant puisque les zones périphériques ont pris une claque avec les premières remontées chaudes vers le pôle. En baie d'Hudson, la question sera entendue avant la fin du mois et encore 1M de km2 de perte à prévoir.

On pourra se rassurer avec la reformation d'un pseudo vortex en début de semaine prochaine (si les prévisions se confirment bien sûr), notamment au large de la Sibérie, là où la survie de la banquise conditionnera le plus son minimum de fin d'été.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la vue des différents et de ce ce GA ad vitam eternam je crois qu'on va battre le record de 2007 et largement même... default_unsure.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

Le rythme de fonte emble s'être un peu tassé ces derniers jours, et pour l'instant on reste dans les traces des pires années sans le dépasser.

La situation était prévisible puisque le déficit principal se siture en Mer de Kara. Celle là même, avec la mer de Barents, où la situation en fin d'hiver ressemblait plus à la photo d'un mois d'avril-mai en situation "normale".

Les prévisions sont catastrophiques pour le début juillet, avec un éclatement complet du vortex polaire et des masses d'air à 5°C - 850 hPa au dessus du pôle nord. il ne resterait qu'une petite poche de 0°C / -5°C sur le Groënland ! default_crying.gif

Mon lien

Je crois n'avoir jamais vu pareille situation depuis que je fréquente ce forum et suis ce topic. default_bored.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...