Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Benjamin GADRAT

Hiver 2008-2009

Recommended Posts

Bah, je vois surtout que l'étude de TreizeVents ne prouve qu'une seule chose :

- S'appuyer sur les saisons des années précédentes ne sert à rien default_laugh.png -tout comme utiliser les mois précédents- pour prédire l'avenir !

On le savait déjà mais ça fait pas de mal de le rappeler quand on voit certains posts supposer que septembre frais => hiver frais default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

On en perd le facteur principal : la position des masses d'air !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bourth

Bah, je vois surtout que l'étude de TreizeVents ne prouve qu'une seule chose :

- S'appuyer sur les saisons des années précédentes ne sert à rien default_laugh.png -tout comme utiliser les mois précédents- pour prédire l'avenir !

On le savait déjà mais ça fait pas de mal de le rappeler quand on voit certains posts supposer que septembre frais => hiver frais default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

On en perd le facteur principal : la position des masses d'air !

c'est même plus souvent le contraire, de ma vision des choses les automnes avec hiver précoces sont plus souvent suivis d'hiver plus doux... on peut retourner le problème dans tous les sens ca n'y changera rien, c'est comme le loto ya plein de combinaisons possibles .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Judd : Oui, il est indéniable qu'il y a plus de signaux pour un hiver frais cette année ... Il faut le reconaître (cf post Cerebra)

Maintenant, suffit-il de les énumérer sans les relier (cf post de Yann ?).

Qu'en est-il des combinaisons possibles avec tous ces signaux (cf post de kéké ?).

Bref, beaucoup de questions, pour la plupart impossibles à résoudre en adotant une démarche scientifique default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Pour ma part, vu les posts, les prév saisonnières du moment, ma préférence va quand même vers un hiver normal, avec du gros momo et quelques épisodes sympas.

Ce n'est pas une analyse, juste une tendance du moment que je vois marquante.

Espérons qu'elle tienne d'ici un mois default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Réactualisation du modèle CFS hier vers 12h30.

C'est ici : Modèles saisonniers

Avec ce lien remercions wilou69 nous pouvons remarquer les tendance pour la Nina et les prévisions

el Nina

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Interressant treize vents, sauf que si on suit cette logique, il ferait toujours statistiquement doux ! Puisqu'en sortant de deux hivers doux, le troisième serait statistiquement doux et puis rebelotte et rebelotte indéfiniement...

Encore une fois, il n'y avait aucune logique à mon étude, sinon celle de démontrer que l'affirmation selon laquelle "après deux hivers doux on a plus de chances d'avoir un hiver froid" n'avait guère de valeur probante.

D'autre part, il y a un fossé qu'il faut se garder de franchir entre une statistique élaborée sur plusieurs années d'observations, c'est ce que j'ai réalisé avec mon étude, et une prévision probabiliste (c'est à dire une prévision basée sur des probabilités). Le fait d'affirmer que sur les 90 dernières années plus de 60% des hivers qui ont suivi deux hivers doux ont été eux-mêmes doux, ce n'est absolument pas affirmer qu'il y a plus de 60% de chances que l'hiver prochain soit doux.

Et même dans le cas où l'on suivrait une "logique" comme celle que tu exposes, elle ne se poursuivrait pas forcément indéfiniment : par exemple si plus de 60% des hivers qui ont suivi deux hivers doux ont été eux-mêmes doux, on tombe à 40% pour les hivers suivant trois hivers doux (2 occurences sur 5), 50% pour les hivers suivant quatre hivers doux (1 sur 2), et 0% pour les hivers suivant cinq hivers doux (0 sur 1). Donc dans cette "logique", la probabilité d'avoir un hiver normal ou froid serait de moins de 40% l'hiver prochain, de 50% dans deux ans si l'hiver prochain est doux, de 40% dans trois ans si les deux hivers prochains sont doux, et de 100% dans quatre ans si les trois hivers prochains sont doux. D'ailleurs en allant encore plus loin -donnons nous quelques maux de tête-, en faisant des probabilités en cascade, cela nous donnerait 60% d'avoir un nouvel hiver doux cette année, 30% d'avoir deux nouveaux hivers doux consécutifs, 12% d'avoir trois nouveaux hivers doux consécutifs, et 0% d'avoir quatre nouveaux hivers doux consécutifs.

Encore une fois, c'est juste une démonstration pour l'exemple, en aucun cas une prévision ou un quelconque pronostic !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cerebra :

Statitistiquement parlant, Plus tu as d'hiver chaud derrière toi, plus les suivant seront froid. Plus tu as d'hiver froid derrière toi, plus les suivant seront chauds. Mais toujours par rapport à la moyenne.

Justement non ... Ca n'a RIEN a voir !

On ne peut pas s'appuyer sur les statistiques pour prévoir l'essai suivant.

Tu as peut-être fait 2 fois un "6" de suite avec un dé, et bien au lancer suivant, tu n'as pas moins de chances de faire un "6" ... toujours une chance sur 6 !

En revanche si tu lances 600 000 dés d'un coup, pas loin de 100 000 dés montreront un "6" dans un désordre total (2 dés contigüs peuvent avoir un "6" par exemple).

Fais l'analogie avec les hivers !

Je sais bien que c'est pas évident à comprendre, que c'est presque paradoxal, mais ça apparaît primordial pour mieux comprendre les prév saisonnières ! (notamment les "chances de").

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Ou est-ce que je pourrais avoir la liste des anomalies de températures hivernales à Paris depuis 1900 ??? J'aimerai faire quelques calculs...

Je te suggère d'aller faire un tour sur l'ECA&D, tu y trouveras notamment gratuitement les relevés quotidiens de Tn et Tx depuis le 1er janvier 1900 pour Paris à télécharger au format .txt default_flowers.gif

Ou sinon, tu as cette page du site Lameteo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je savais que t'allais faire ce genre d'étude default_laugh.png

Encore une fois, cela démontre absolument rien pour la France tellement petite à l'échelle de l'europe, on se moque du monde n'est ce pas Treize vents?

En tout cas ca me fait bien sourir, cette théorie ne fonctionne pas comme tu pourrais le penser malgré ta formidable étude entre parenthèse qui démontre le contraire, faut pas rever. Ca serait tellement facile sinon pour les prévisionnistes de prévoir un 3eme hiver doux après 2 séries d'hiver très doux default_laugh.png Mais en tout cas, j'ai hâte d'être à l'hiver.

Treize vents fait une étude pour démontrer que les chances d'avoir un hiver rude ne sont pas augmentées par le fait d'avoir eu 2 hivers doux successifs; on ne peut que le remercier;

Que cela n'apporte pas de l'eau à ceux qui révent d'un 63 ou d'un 85, là, c'est autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Cerebra, je comprends ton raisonnement (à savoir pour une période donnée n on aura autant d'hiver doux que d'hivers froids, ou du moins ils vont se pondérer entre eux et la moyenne de la période est le résultat de cette pondération).

Mais si je reprends l'exemple de ton dé à 3 faces, que je le tire 30 fois, et que j'obtiens 17 fois "doux", 9 fois "normal" et 4 fois "froid", quelle va être la moyenne ? Est-ce que l'hiver normal n°X, avec ses +0.5° par rapport à 71-00 mais qui est à -0.1° par rapport à la moyenne de la période n, tu vas le trouver froid ?

Parce que si l'on suit ton raisonnement -qui est vrai dans le fond-, si par exemple (fictif!) j'ai un hiver en 2023 à -0.4° par rapport à la moyenne 2001-2030 soit +0.9° par rapport à 1971-2000, il sera frais par rapport aux moyennes trentenaires applicables, mais toi est-ce que tu vas le trouver frais ?

PS : je t'ai donné les liens un peu plus haut pour faire tes calculs...

Edit : Et +1 avec Karott (message ci-dessous)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que si l'on suit ton raisonnement -qui est vrai dans le fond-, si par exemple (fictif!) j'ai un hiver en 2023 à -0.4° par rapport à la moyenne 2001-2030 soit +0.9° par rapport à 1971-2000, il sera frais par rapport aux moyennes trentenaires applicables, mais toi est-ce que tu vas le trouver frais ?

C'est tout le probleme des statistiques meteo :

- on se base sur de tres courtes periodes

- Le climat evolue (periodes de refroidissement, periodes de rechauffement)

Alors, quelle periode de reference prendre? quel critere de douceur ou de froid prendre?

De plus, comme ca a ete dit plus haut, une saison est elle plus hivernale avec une moyenne de +2° mais sans chutes de neige ni fortes gelees, ou bien avec une moyenne de +4° mais 3 episodes hivernaux (neige, fortes gelees...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut a tous

je travaille dans la vigne dans la region medoc je commence la taille fin novembre debut decembre

je voulais savoir quel temps qui va faire

est ce que il va faire froir ou doux gele, neige etc

merci de me responde svp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cerebra :

Justement non ... Ca n'a RIEN a voir !

On ne peut pas s'appuyer sur les statistiques pour prévoir l'essai suivant.

Tu as peut-être fait 2 fois un "6" de suite avec un dé, et bien au lancer suivant, tu n'as pas moins de chances de faire un "6" ... toujours une chance sur 6 !

En revanche si tu lances 600 000 dés d'un coup, pas loin de 100 000 dés montreront un "6" dans un désordre total (2 dés contigüs peuvent avoir un "6" par exemple).

Fais l'analogie avec les hivers !

Je sais bien que c'est pas évident à comprendre, que c'est presque paradoxal, mais ça apparaît primordial pour mieux comprendre les prév saisonnières ! (notamment les "chances de").

tu as tout faux...tu ne sais pas ce que veux dire statistique et proba...

la probabilité fait partie des sciences exactes...et oui c'est bizarre n'est ce pas...comme la loi du tirage pour le dé à 6 faces ( non pipé)...comme la loi de poisson qui décrit la distribution des gouttes d'eau qui tombent sur ton pare brise...la loi est archi connu est prédit exactement les choses...cela c'est la proba...

ensuite, pour les prévisions c'est bien une démarche de statistique qui vise à "estimer" une loi de probabiité...c'est pas la même chose...un peu comme les traders qui ont estimés que l'on gagnerades tunes jusqu'en 2012 sur des produits imaginaire financier :-)...les deux philosophies les plus connues sont les démarches bayésienne ou non bayésienne...je te laisse regarder cela sur wiki...

et donc tu imagines bien que la météo ne suit pas une proba aussi simple que le lancé de dé... la seule méthode est de faire des hypothèses stat sur une loi qui décrit l'hivers 2008...c'est bien de l'estimation et donc de la statistique...

estimer: stat, décrire une loi: proba...voila...

@plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 35680 Vergéal

salut a tous

je travaille dans la vigne dans la region medoc je commence la taille fin novembre debut decembre

je voulais savoir quel temps qui va faire

est ce que il va faire froir ou doux gele, neige etc

merci de me responde svp

prend le temps de lire ce sujet hiver 2008-2009, et tu comprendra certaines choses... default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut a tous

je travaille dans la vigne dans la region medoc je commence la taille fin novembre debut decembre

je voulais savoir quel temps qui va faire

est ce que il va faire froir ou doux gele, neige etc

merci de me responde svp

Heu... je crois que tu t'es trompe d'adresse, desole...

On ne livre pas de previsions "cles en main" ici...

Il faut faire l'effort au minimum de lire le sujet depuis le debut et si possible d'en lire d'autres et de se documenter un peu. Ici on echange des idees, on partage une passion, on fait des hypotheses, on se tuyaute sur d'autres sites ou sources d'info, mais on ne peut pas te dire quel temps il va faire dans le Medoc fin novembre...

Certains vont t'annoncer du froid glacial, d'autres l'ete indien, tu seras bien avance! On est dans un domaine balbultiant de la meteo et on tente des choses, mais avec des pincettes tellement grosses que l'utilisation ne peut pas etre professionnelle, mais seulement ludique.

Par ailleurs, on essaye ici en general de tracer les grandes lignes, mais pas de faire des previsions devant la porte de chacun.

Share this post


Link to post
Share on other sites

TreizeVents :

Mais si je reprends l'exemple de ton dé à 3 faces, que je le tire 30 fois, et que j'obtiens 17 fois "doux", 9 fois "normal" et 4 fois "froid", quelle va être la moyenne ?

Exactement ! Tu as parfaitement compris ce que je voulais dire.

la probabilité est admettons de 1/3 froids, 1/3 normaux, 1/3 chauds.

le résultat qu'il en ressort est 17/30 chauds, 9/30 normaux et 4/30 froids.

C'est la statistique qui va permettre de dire si ma probabilité de départ est juste ou non, selon notamment la marge d'erreur que j'accorde (c'est pour ça qu'on peut faire dire ce qu'on veut aux nombres)

J'y reviendrai !

Hendrix :

Déjà je n'apprécie pas le ton.

Deuxièmement, je n'ai relevé qu'un seul aspect (inexact mathématiquement) soulevé par Cerebra :

- Dire qu'on obtient la même distribution de fréquences (comprendre "chances de") en 30 tentatives plutôt qu'en 600 000.

Je n'ai jamais parlé de notion de probabilité ou statistique, je n'en voyais pas l'intérêt.

Mais bon, je vais le faire sur un exemple concret pour essayer de clarifier un peu la chose puisque Cerebra me pose la question.

Troisièmement, les maths, c'est comme la confiotte ... Plus on sort de jolis mots (Thomas Bayes, Siméon Poisson) sans rien expliquer, moins on en sait, et donc plus l'étale avec un ton si possible médisant avec le fameux =>wiki default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">.

Soit dit en passant, je te ferai remarquer qu'on en parle en introduction du chapitre (détesté en général !) des probabilités et statistiques de TS de tes jolis mots !.

Cerebra : Sache que la seule question idiote est de ne pas la poser ! Tu ne te feras pas piquer default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Cerebra : je vais te donner un exemple.

Tu reprends ton dé (plus jamais t'y joueras default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

Tu sais que tu as une probabilité de 1/6 de faire un "1"

Suppose que tu le lances 30 fois ... Tu as très peu de chances de faire 5 fois un "1". Tu seras donc CONCRETEMENT très loin de la probabilité de départ de 1/6.

En plus, si tu refais une autre série de 30 lancers, tu risques d'obtenir des fréquences totalement différentes !

Suppose que tu le lances 6000 fois ... Tu ne seras pas loin des 1000 lancers "1". Tu seras donc CONCRETEMENT proche de la probabilité de départ de 1/6.

Même en refaisant une série (bon courage !), tes nouvelles fréquences seront proches.

Note que pour le dé, la probabilité dite "objective" est TOUJOURS de 1/6 ... (C'est ce que tu voulais dire avec ton dé à 3 faces .. 1/3 ds ce cas).

Je fais l'analogie avec les hivers. En effet, plusieurs hivers doux de suite implique une augmentation ... mais seulement de la probabilité de voir survenir un hiver froid.

Seulement voilà (comme les dés), le résultat concret sera sans doute TRES LOIN de ta nouvelle probabilité. Donc très peu fiable car la marge d'erreur sera innommable si tu le veux juste statistiquement car ton échantillon d'hivers est -notamment- beaucoup trop petit.

On l'appelle d'ailleurs probabilité "subjective" car malheureusement on ne connaît pas les % exact d'hivers froids/ chauds/ normaux.

C'est à ce stade qu'interviennent les statistiques. Dans l'exemple du dé, on voit bien qu'on n'obtient JAMAIS strictement un lancer sur 6 pour chaque face même pour 100000 lancers.

Comment faire alors pour savoir si le dé est pipé ?

On fait un calcul -appelé écart- qui s'appuie sur les écarts entre les résultats et ce qu'on aurait dû avoir (le 1/6 pour chaque) - Il y a des carrés mais on s'en fout default_laugh.png .

Ce résultat passe à la moulinette de la règle de décision.

Elle dépend de deux choses essentiellement :

- la marge d'erreur tolérée (10% par exemple) (1)

- d'une valeur test, calculée à l'aide d'un dé que l'on sait équilibré sur le même nombre de lancer (plein de fois ... la galère default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

(1) est très important. On sait très bien le calculer quand on connait les probabilités exactes (style un dé), évidemment plus difficilement le cas échéant (j'aimerai bien connaître les calculs des marges d'erreurs des températures moyennes annoncées pour cet hiver !)

Dans le cas du dé, on est par exemple certain à 10% près que mon dé est pipé (rhoo le tricheur). Cette valeur est statistiquement JUSTE.

Juste deux mots sur la probabilité subjective ... (C'est celle qui concerne la météo)

Voici des exemples :

Quelle est la probabilité que le témoin dise la vérité ?

Quelle est la probabilité que ce con de DAB bouffe ma carte ? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Pour les hivers :

- L'idée de partir de 1/3 froids, 1/3 normaux, 1/3 chauds (on est intelligent en maths hein default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

- Chaque "évênement" ultérieur permet ensuite de réviser chacune des probabilités pour en obtenir d'autres "a priori" plus appropriées.

- On peut s'appuyer également sur des saisons précédentes pour infléchir/ augmenter des probas.

j'ai vraiment besoin de l'anomalie de température moyenne hivernale à Paris depuis 1987

(Cerebra)C'est une très bonne idée, seulement il faut que cela soit "représentatif de l'échantillon global des hivers" (donc pas pris au hasard ou à la suite).

C'est comme ça qu'on fait les sondages : telle tranche d'âge, telle région, telle catégorie sociale etc ... Une bonne représentation permet d'utiliser un échantillon plus petit.

Seulement voilà, c'est quoi un "hiver représentatif" ??

- Prévoir la marge d'erreur.

J'espère avoir été assez explicite !

Bonne soirée default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

default_wacko.png

Merci Kaktus, ça fait mal de s'y (re)mettre, et je ne permettrai pas de te contredire.

Au final, et après toutes ces explications, il sera doux, normal ou froid cet Hiver ? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

--> SORTIE --> Moi --> Loin default_blushing.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai parfois l'impression que c'est un dialogue de sourd ! Je ne résonne pas en terme de retard en nombre (d'hivers froids, d'hivers chauds, ou d'hivers normaux) mais en terme de moyenne ! D'avance ou de retard par rapport à la moyenne décennale trentennale....

Je me suis toujours demandé pourquoi chercher à faire des statistiques en météo.... même saisonnière.

Une moyenne (même trentennale ou centennale) ne vaut pas grand chose me semble t-il sur les durées prises en compte.

L'évolution du climat existe depuis que la terre existe avec des brusques changements, je m'explique :

- Théorie 1 : nous sommes au début d'un accélération du réchauffement, le méthane s'échappe de plus en plus via les chlarates et l'accélération du réchauffement est en route.

Résultat : les températures vont prendre en 100 ans plus de 10°C donc plus de 1°C par décennie, tout calcul statistique est voué à l'échec, l'évolution du climat étant dans un changement plus que rapide.

- Théorie 2 : le réchauffement climatique est une arnaque médiatique, le soleil marque un minimum jamais connu (ou jamais pendant le temps humain) et les températures chute de 5°C en 100 ans.... c'est une théorie pas la peine de s'exciter !

Résultat : Idem que pour 1

- Théorie 3 : nous sommes dans une phase stable avec une évolution constante du climat et là ok avec cerebra !

Mais quelle est la bonne théorie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Théorie 1 : nous sommes au début d'un accélération du réchauffement, le méthane s'échappe de plus en plus via les chlarates et l'accélération du réchauffement est en route.

Résultat : les températures vont prendre en 100 ans plus de 10°C donc plus de 1°C par décennie, tout calcul statistique est voué à l'échec, l'évolution du climat étant dans un changement plus que rapide.

- Théorie 2 : le réchauffement climatique est une arnaque médiatique, le soleil marque un minimum jamais connu (ou jamais pendant le temps humain) et les températures chute de 5°C en 100 ans.... c'est une théorie pas la peine de s'exciter !

Résultat : Idem que pour 1

- Théorie 3 : nous sommes dans une phase stable avec une évolution constante du climat et là ok avec cerebra !

Mais quelle est la bonne théorie ?

est ce que chacune de tes theories a une probabilite de 1/3?

OK, je sors... default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mince alors, moi qui feuilletais déjà le catalogue des options. default_laugh.png

Une réponse aux petits oignons, default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> ...... mais as tu vu le nombre de pelures ?default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Tu fais aussi les vendanges Alti? ou c'etait pour une autre option?

Si c'est pour savoir si tu pourras faire de la planche a voile, attention car d'apres le nombres de pelures, la mer risque de geler a Ajaccio en novembre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

est ce que chacune de tes theories a une probabilite de 1/3?

OK, je sors... default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Bien sûre que non, la théorie 2 à 99,9 % de probabilité.... default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ok, moi aussi je sors... default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Deauville 14 (8 km) Plaisir 78 (en haut)

je lis toujours avec passion vos débats ou ébats default_laugh.png

et je rejoins bien mes avatars surtout le deuxième default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, histoire de faire un petit bilan, voila une synthese (non exhaustive) des previs de cet hiver. Pour simplifier, je ne parle que de la temperature, avec 3 options : froid, norme, doux. Et on parle bien sur de la France.

CFS froid (dans les normes mais plutot vers le froid sauf en fevrier)

IRI doux

Met Off doux (proche des normes)

Meteo France ne se prononce pas (meme pour l'automne...)

Fred Decker : froid (mais doux en fevrier)

Guillaume Sechet : froid (sauf en fevrier)

Cyril Dupont : froid (sauf fevrier)

Florent Planchon : doux (sauf janvier, froid)

Stephane Fievet : froid (sauf fevrier doux)

Il y a beaucoup d'autres previsions disponibles sur le net (voir ici), mais je n'ai pas le temps de faire un tour complet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Bon, histoire de faire un petit bilan, voila une synthese (non exhaustive) des previs de cet hiver. Pour simplifier, je ne parle que de la temperature, avec 3 options : froid, norme, doux. Et on parle bien sur de la France.

CFS froid (dans les normes mais plutot vers le froid sauf en fevrier)

IRI doux

Met Off norme (initialement prevu doux, actuellement prevu normal et mention de signaux recents pour du froid)

Meteo France ne se prononce pas

Fred Decker : froid (mais doux en fevrier)

Guillaume Sechet : froid (sauf en fevrier)

Cyril Dupont : froid (sauf fevrier)

Florent Planchon : doux (sauf janvier, froid)

J'ai pris les principaux, plus fiables ou en tout cas mieux connus (pardon si j'en ai oublies!). Il y a beaucoup d'autres previsions disponibles sur le net (voir ici), mais je n'ai pas le temps de faire un tour complet.

effectivement, comme je disais, ça fait longtemps qu'il n'y a pas eu de majorité pour le froid et cette année c'est le cas. A voir si cela se confirmera dans le temps...

Sinon, pour MF... bin, toujours le même discours... si c'est pour mettre tout le temps la même phrase, ils devraient franchement laisser tomber les prévis saisonnière. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

effectivement, comme je disais, ça fait longtemps qu'il n'y a pas eu de majorité pour le froid et cette année c'est le cas. A voir si cela se confirmera dans le temps...

Sinon, pour MF... bin, toujours le même discours... si c'est pour mettre tout le temps la même phrase, ils devraient franchement laisser tomber les prévis saisonnière. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ju

Parmi les modeles cites, seul l'IRI voit de la douceur. Et quand on connait l'IRI (cf plus haut dans ce topic)...

Parmi les "amateurs" cites, seul Florent voit de la douceur, mais un mois de janvier froid.

Beaucoup voient un mois de fevrier doux, c'est meme une quasi-unanimite.

Il y a donc une grande tendance, mais est-elle une convergence de previsions independantes ou due a une source commune?

Quant a MF, non seulement ils ne se prononcent pas, mais ce n'est meme pas pour l'hiver mais pour le trimestre septembre-octobre-novembre (deja bien entame)!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant Karott, même si ça aurait été mieux sur l'autre topic. Bon je continue ici alors..

Ce que j'ai compris, c'est que les scénarios ensemblistes essaient de reproduire la loi de probabilités réelle de l'atmosphère, afin de faire ressortir les modes physiques de l'atmosphère et de pouvoir évaluer lequel est le plus probable parmi des scénarios préférentiels.

Contrairement à un dé qu'on lance plein de fois pour approcher la probabilité, les scénarios ne sont pas choisis au hasard.

Donc avec finalement peu de scénarios, on peut arriver à s'en sortir.

Mais ça marche d'autant mieux qu'il y a un effet de seuil qui fait qu'on passe clairement d'un scénario à un autre.

Sans doute que l'avenir de la prévision ensembliste passe par l'identification de ces seuils. L'atmosphère étant parfois instable et montrant des signes clairs de "régimes", sans doute que passer d'une configuration à un autre se fait sous l'effet de seuils.

Mais autant ça marche bien à l'échelle de la semaine, voire du mois, autant les scénarios intermédiaires dans la moyenne vont nous embêter.

En clair, je crois qu'il faut avoir à disposition les scénarios ensemblistes dans le temps (comme on a avec les modèles opérationnels) et pas de simples statistiques qui vont moyenner, lisser, etc.

L'échec de la prévision saisonnière montre à mon avis qu'il ne suffit pas de considérer des forçages à grande échelle, genre ENSO, Soleil...

En clair, j'ai l'impression qu'une saison n'est jamais jouée à l'avance, et que ça va dépendre des seuils. Et donc étudier l'avancée de l'hiver comme certains font peut être censé.

Je n'affirme rien sur ce dernier point..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...