gugo

Du 1er mai au 7 mai 2017 prévisions météo semaine 18

Messages recommandés

gugo   

Bonjour :),

 

 

 Comme nous l'avons vu dans les deux derniers topics on a une situation avec des HPs qui se propulsent en haute latitude provoquant des situations fraîches pour la saison sur le pays.

 

A l'heure actuelle la situation semble perdurer et on peut clairement dire qu'une récurrence semble apparaître.

 

 

I/Début de semaine

 

Quand on regarde à 216-240h la situation semble très différente entre les modèles, mais une chose est visible c'est la poursuite des HPs en haute latitude.

On peut comparer cependant les 3 schémas proposé par GFS-GEM-CEP

 

 

 En premier sur GFS nous avons un anticyclone RU laissant la place à une coulée froide (pour la saison) en Europe centrale, et provoquant chez nous un vent sous flux de nord-est laissant des conditions fraîches mais sans eau! Tout ceci serait bien piloter par une dépression au niveau des acores qui risquent bien de nous faire tourner en bourrique ces prochains jours, car elle est déterminante sur le placement anticyclonique.

 

tcqt.bmp

 

 

 

 En second on a GEM, où l'on aurait des HPs placé en très haute latitude, laissant place à la dépression vu sur GFS, de venir vers nous. Cela favoriserait des conditions bien plus humides sur la France, ce qui serait bénéfique pour le manque d'eau qui se fait de plus en plus ressentir. On aurait un probable dégradé ouest-est niveau température, avec la pulsion de haute pression en Europe centrale.

 

2bk6.bmp

 

 

  Puis on a CEP, qui voit un bel AF favorisant un temps sec et assez doux, ce run se rapproche clairement d'un temps de printemps à côté des deux autres modèles cité précédemment. L'AF serait pilotée par l'incursion de la dépression vers les acores vu précédemment et d'autres petites dépressions au niveau de l’Islande et de la Scandinavie. En extrapolant on aurait pu très bien imaginer un AF très résistant avec la seconde pulsion à l'ouest de l'atlantique (pulsion vu par les 3 modèles).

 

 uyil.bmp

 

 

 

 Clairement on a donc 3 situations très différentes chez ses 3 modèles, cependant, la synoptique semble déjà trouvé pour ce début de semaine. Avec une dépression  en Atlantique qui va piloter le comportement anticyclonique au niveau de l'Europe de l'ouest. Reste à déterminer quel sera la bonne réponse... peut-être l'entre deux qui est GFS avec un anticyclone qui s'élève légèrement au niveau du RU?

 

Ce n'est en tout cas pas l'ensemble qui aidera avec tous les scénarios qui apparaissent à peu près équitablement 

 

gens_panel_cdg9.png

 

 

II/Et la suite?

 

Et bien en suite, la clé semble une amélioration progressive peu importe le schéma qu'on voit dans les scénarios du panel précédent. Et ça CEP semble tout à fait d'accord également (diagramme en Alsace):

 

graphe_ens3_asb0.gif

 

9j2l.png

 

 

On va prendre l'exemple du déterministe par GFS :

 

tempresult_mel3.gif

 

 

On voit clairement un comblement des basses pressions au fur et à mesure des jours laissant place aux HPS petit à petit. A voir si cette situation ce confirme mais c'est ce qui se dégage dans les ensemblistes peu importe le scénario du début de semaine. 

Donc pour la fin de semaine un retour à des conditions de plus en plus belles et douces semble probable.

 

Bonne fin de week-end, j'espère j'ai pas fait trop long ça faisait longtemps xD.
Gugo.

  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faycal   

Trop de détermiste dans ton analyse je pense.

Une semaine qui resterait largement anticyclonique en perspective au moins sur une grande moitié nord, les diagrammes de PP sont toujours à plat. 1 petit millimètre et demi chez moi depuis le 1/04.

228_1_ens.gif

Niveau mercure, on retrouvait des valeurs digne de la saison en début de semaine, avec un fond de l'air qui resterait bien continental et des amplitudes dirunes marquées.

228_4_ens.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
Posté(e) (modifié)
il y a 52 minutes, faycal a dit :

Trop de détermiste dans ton analyse je pense.

Une semaine qui resterait largement anticyclonique en perspective au moins sur une grande moitié nord, les diagrammes de PP sont toujours à plat. 1 petit millimètre et demi chez moi depuis le 1/04.

 

 

Niveau mercure, on retrouvait des valeurs digne de la saison en début de semaine, avec un fond de l'air qui resterait bien continental et des amplitudes dirunes marquées.

 

 

 

Très bien si tu le dis... sauf qu'ne attendant les 3 déterministes prouvent l'extrême variabilité du temps que l'on pourrait avoir malgré des HPs omniprésente coté Europe-Atlantique. 


D'ailleurs comme je l'avais dit c'est bien représenté par GEFS:

 

gens_panel_djg6.png

 

Scénarios ressemblant à GFS dans les grandes lignes : 7+ run de contrôle

CEP dans les grandes lignes : 8

GEM dans les grandes lignes : 5 + à noter la tendance CFS qui dégage ce type de scénario sur ls schéma du mois de mai.

 

 

Donc personnellement je trouve qu'il y a un intérêt à exposer ces 3 modèles, sachant que chez les ensembles la situation est totalement partagé aussi.

De plus cela a permis de dire dans les grandes lignes le temps qu'il ferait selon la situation.

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

 

On constate ce matin que le diagramme GFS semble de plus en plus éclaté avec toujours desscénarios frais à la GFS mais aussi des scénarios à la CEP0z  d'hier avec de très bel AF. Car hier soir CEP  semblait rejoindre plus GFS  avec un bel AS qui se formait et une GF  assez conséquente sur la france.

 

graphe_ens3_vlp0.gif

 

 

J'avoue personnellement miser sur le scénario GFS-CEP12z  compte tenu de la récurrence des dernières semaines. On aurait eu cette situation en décembre dernier début janvier on aurait pu miser à coup sur l'AF mais là  ce n'est pas le cas.

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

certe, mais la tendance globale observée depuis plusieurs jours reste (avec la variabilité des différents runs) une amélioration sensible et l'apparition surtout de synoptiques propice à une instabilité latente très attendues.

Modifié par Henri bubuf
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Henri bubuf a dit :

certe, mais la tendance globale observée depuis plusieurs jours reste (avec la variabilité des différents runs) une amélioration sensible et l'apparition surtout de synoptiques propice à une instabilité latente très attendues.

 

Hooo que oui j'espère que tu as raison Bubuf, ce matin c'était net avec une magnifique amélioration dés le weekend prochain avec une nette remontée du mercure ( remarque ... on peux pas être plus bas ... ) .

Et pourquoi pas par la suite les premiers orages ? ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

yes Romain. on va entrer de plain-pied dans notre saison. Nous attendons cela avec grande impatience. En attendant ceux qui voudront pourront se faire la main sur les giboulées... Je part shooter sous la pluie à St Trop (c'est pas de bol)...

A suivre! <3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
akiva   
il y a 22 minutes, Haut-Forez42 a dit :

 

Hooo que oui j'espère que tu as raison Bubuf, ce matin c'était net avec une magnifique amélioration dés le weekend prochain avec une nette remontée du mercure ( remarque ... on peux pas être plus bas ... ) .

Et pourquoi pas par la suite les premiers orages ? ...

Remontée ou coup de chaleur ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   
il y a 21 minutes, akiva a dit :

Remontée ou coup de chaleur ? 

Cela dépend de l'ancrage subtropical ou non de la spectaculaire installation des hautes pressions en Scandinavie. Si cet ancrage ne se fait pas, les conditions orageuses ont leur chance et pourraient même durer, si - et c'est ce que je pense vu la sécheresse au sol qui ne favorisera pas l'alimentation en humidité nécessaire non pour créer mais entretenir les gouttes froides- cet ancrage se fait, alors les risques ou chances selon les sensibilités de chacun d'une forte chaleur, 30° au moins sur un grand ouest, sont très importantes. Des coups de chaleur dès les alentours du 8 mai ne sont pas exceptionnels, mais là, s'ils interviennent après un avril desséchant, on en entendra parler dans les campagnes qui passeront vite au grill.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
serge26   

Le GFS 6h nous envoie une belle bouffée de chaleur sur ce run.

On sent que c'est tendu et que le placement de l'anticyclone plus ou moins au nord-est ou au nord-ouest des iles britanniques, nous fait passer d'un temps instable et orageux  à une situation tres seche et bien chaude pour la saison.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
Il y a 5 heures, serge26 a dit :

Le GFS 6h nous envoie une belle bouffée de chaleur sur ce run.

On sent que c'est tendu et que le placement de l'anticyclone plus ou moins au nord-est ou au nord-ouest des iles britanniques, nous fait passer d'un temps instable et orageux  à une situation tres seche et bien chaude pour la saison.

Et l'ensemble de GEFS 12z semble bel et bien confirmer la tendance,  avec dès le week précédent une belle pulsion anticyclonique.

On surveillera la possibilité d'un court rafraîchissement légèrement perturbé vu par bon nombre de scénarios en tout début de topic (vers 1 et 2 mai) laissant donc des possibilités d'orages. 

Pour la suite les températures en hausse et le temps secs semblent bel et bien ce confirmer

 

graphe_ens3_aqu6.gif

 

Quand on regarde les cartes on peut se dire que "les gagnants" des prévisions de dimanche sont CEP et GEM.  Pour le premier avoir vu cet AF qui semble se confirmer, pour le second avoir vu un système depressionnaire assez puissant en Atlantique. 

 

gfs-0-204_mmz5.png

 

 

Bonne soirée. 

Gugo. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   

L'ensembliste EC de hier midi est tout bonnement bluffant. Exemple avec Bordeaux:

 

1493095527.png

Heureusement que ça s'arrête au 4 mai?

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi heureusement, on arrive dans la période chaude, c'est normal que les T850Hpa approche les 15°C.

En tout cas c'est moins flagrant le coup de chaud pour la semaine prochaine, espérons que GFS fasse retour en arrière et qu'il soit isolé ce matin.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Ce matin, pris à la lettre, cep et gfs signent la fin la sécheresse en surface pour la plupart des régions.

En tout cas, ce sont désormais 2 ondes pluvieuses qui pourraient intéressées les plaines, l'une dimanche et l'autre lundi. Contrairement à l'actuelle perturbation qui va (pour la partie la plus active) concerner essentiellement la moitié Sud, surtout près des reliefs, même si on espère des averses d'air froid un peu partout derrière.

 

Celles du weekend et du début de semaine prochaine pourraient en revanche provoquer un bon arrosage sur les plaines, autant celle de dimanche était déjà modélisée hier, autant celle de lundi a besoin d'être consolidée, tout ça pourrait être suivi d'un temps instable dans une douceur retrouvée. Nous verrons de quelle type serait cette instabilité, il s'agit d'abord de vérifier si on enchaîne ou pas directement avec un temps chaud et anticyclonique.

 

C'était encore dominant hier, ça l'est encore ce matin sur les moyennes d'ensemble en un moins marqué, mais surtout avec cette nouveauté sur les déterministes, puisqu'il s'agit d'appréhender l'évolution du comblement de la dépression susceptible de nous donner les perturbations du début de semaine, instabilité sous GF, coup de chalumeau, ou vent d'Est, tout est encore sur la table.

 

Il est bon de souligner que pour le 2 mai, nous sommes tout de même passés chez cep de ça hier soir:

ECM1-192_bkw9.GIF

a çà:

ECM1-168_lii1.GIF

L'évacuation de la dépression de dimanche/lundi est donc très mal cernée. La distance entre la pompe à chaleur sur l'Atlantique et nos côtes n'est pas très claire non plus. Tout ça étant bien entendu lié, avec la mise en orbite ou pas de cette GF par la proximité et le renouvellement des BG Atlantique. Dans le cas d'une mise en orbite (cep d'hier soir par exemple), évidemment pas d'évolution en GF, tout se dégage plus vite, à la faveur d'un bon flux de Sud sec et chaud. 

 

On notera qu'un scénario intermédiaire, permettrait de lier l'utile à l'agréable, à savoir chaud et instable. Le scénario intermédiaire sort souvent victorieux. Espérons qu'il en sera de même cette fois-ci, pour les amateurs de chaleur instable en tout cas.

Modifié par sebb
  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui total virement de situation chez cep! C'est de plus plus visible, qu'une instabilité bien prononcée se profile sous une véritable grande douceur selon un grand nombre de scenariis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Haut-Forez42 a dit :

Pourquoi heureusement, on arrive dans la période chaude, c'est normal que les T850Hpa approche les 15°C.

 

Oui bien sûr...et 20 degrés à la mi-mai puis 25 debut juin, normal quoi...

  • J'aime 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yoann44   
Il y a 5 heures, cédric du Lot a dit :

Oui bien sûr...et 20 degrés à la mi-mai puis 25 debut juin, normal quoi...

 

Exactement, d'ailleurs si on prend la moyenne des températures 850hpa à Marseille de début Mai (ligne rouge) on est loin de la soi-disant température habituelle de +15°c cité plus haut : moyenne de +7°c environ pour début Mai à Marseille.

Comme l'expliquait très bien treize vents et d'autres intervenants dans un ancien sujet du topic climatologie, on oscille en France entre une moyenne de  -2/-4° sur la moyenne hivernale (DJF), et 10/12° sur la moyenne estivale (JJA) (selon treize vents) : 

Par contre, si tu voulais dire Haut Forez qu'à cette époque de transition, la remontée de masses d'air subtropicales qui commencent déjà à bien se réchauffer pouvaient déjà donner de bonnes températures à 850hpa début mai, là oui c'est certain. D'ailleurs une bonne partie des modèles ce soir envisagent bien une remontée de masse d'air bien chaude pour la saison.

 

A ce propos même si cela peut-être HS (ce qui vaudrait surement un sujet dans le forum climatologie), quelle est l'évolution de la température moyenne à 850hpa en France depuis le début du RC ? Est-ce que l'on observe également une hausse notable des températures à 850hpa à la la faveur de flux de sud-ouest par rapport aux dernières décennies (j'avais vu que le sujet avait déjà été évoqué ici) ?

 

GFSENS00_43_5_205.png

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   

dernière sortie du gfs assez rageante pour le plus grand nombre avec un 1 er mai comportant deux jours de pluie au nord de la loire (dont à coup quasi certain le 30), et de la vraie pour une fois, un intervalle beau et chaud du mardi au vendredi et un coup de frais musclé pour le pont suivant. À suivre, la localisation des pulsions méridiennes est loin d'être acquise. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   

ca sent clairement le roussi pour le mois de mai à cause des hautes pressions aux latitudes nordiques, le jet pourrait etre dévié très au sud. On en voit les prémisses à long terme. Ca serait pas du tout le scénario que j'avais envisagé pour le mois de mai si tel serait le cas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
breton   
il y a une heure, mike a dit :

ca sent clairement le roussi pour le mois de mai à cause des hautes pressions aux latitudes nordiques, le jet pourrait etre dévié très au sud. On en voit les prémisses à long terme. Ca serait pas du tout le scénario que j'avais envisagé pour le mois de mai si tel serait le cas

 

Bonjour, sur quoi te bases-tu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

GFS continue a fait marche arrière, la semaine prochaine pourrait être juste de saison, aurevoir la grande douceur entrevue il y a quelques jours.

Espérons que ça change.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

 

 

  Contrairement à hier oú on observait une situation qui semblait devenir assez fiable, avec un coup de chaud avant un passage orageux puis un nouveau redoux.

Les choses ont maintenant bien changé. Effectivement on observe  qu'après un possible passage orageux lundi. L'incertitude est de mise.

 

 En effet soit, on a un trop gros décrochement dépressionnaire  venu d'un système en atlantique, provoquant une goûte froide sur l'Europe de l'ouest. Soit, on a la situation avec une forte pulsion d'HP  qui semble disparaître petit à petit de l'ensemble :

 

graphe_ens3_nda4.gif

 

 

 Cependant on doit rester méfiant, car les gouttes froides sont "des bestioles" très mal maîtrisé. On en a la preuve par les déterministes GFS  et CEP.

  Chez GFS  on observe que la goutte froide est à la limite de s'échapper par le nord en allant vers la scandinavie. 

 

tempresult_bwa3.gif

 

  Chez CEP  cette goutte froide passerait en plein sur la france avant d'aller vers l'Europe centrale laissant place à de nouvelles pulsions chaudes sur la France en seconde partie de semaine.

 

tempresult_scx6.gif

 

 

  Dans tous les cas là bonne nouvelle est la forte possibilité du retour de la pluie en début de semaine. Le nord ouest, centre ouest qui sont les plus souffrants vont pouvoir un peu se rattraper. Il est encore trop tôt pour déterminer les quantités c'est beaucoup trop variable. Mais une chose est sûr, on risque d'avoir des quantités intéressantes qui feront du bien.

  La seconde partie de semaine reste très incertaine à cause du comportement de la goutte froide (déjà il faut être sûr qu'elle soit bien là). Soit on va vers une légère pulsion d'HP  comme CEP ou bien un temps moins bon comme chez GFS.

 

  On peut rajouter que l'Arctique risque de prendre des anomalies assez forte sur le côté atlantique avec ces pulsions anticycloniques forte.

 

Bonne fin de matinée.

Gugo.

Modifié par gugo
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thib91   
Il y a 1 heure, Haut-Forez42 a dit :

Bonjour, 

 

GFS continue a fait marche arrière, la semaine prochaine pourrait être juste de saison, aurevoir la grande douceur entrevue il y a quelques jours.

Espérons que ça change.

 

Non ou plutôt tout dépend du point de vue, je pense que de nombreux secteurs du nord et de l'ouest peuvent envisager la goutte froide entrevue (cf post d'Hugo) comme un potentiel humide bienvenu avant d'attaquer la saison chaude.

Il y a 48h il était envisagé un temps chaud et très sec du type le mois de juillet au mois de mai, agréable pour les touristes mais nuisible pour les écosystèmes éprouvés par un printemps trop sec. La grande douceur nous a accompagné de la fin février à la mi avril, elle reviendra suffisamment vite sous forme de chaleur et forte chaleur pour espérer (encore) quelques pluies et des températures encore modérées.

  • J'aime 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Il y a 21 heures, thib91 a dit :

 

Non ou plutôt tout dépend du point de vue, je pense que de nombreux secteurs du nord et de l'ouest peuvent envisager la goutte froide entrevue (cf post d'Hugo) comme un potentiel humide bienvenu avant d'attaquer la saison chaude.

Il y a 48h il était envisagé un temps chaud et très sec du type le mois de juillet au mois de mai, agréable pour les touristes mais nuisible pour les écosystèmes éprouvés par un printemps trop sec. La grande douceur nous a accompagné de la fin février à la mi avril, elle reviendra suffisamment vite sous forme de chaleur et forte chaleur pour espérer (encore) quelques pluies et des températures encore modérées.

 

En tout cas, douceur ( GFS actuel) ou pas ( EC de hier midi) début mai, les modèles tendent dans l'ensemble vers une période plus humide. Du moins revoit-on sur les cartes de cumul des valeurs à nouveau moins anodines d'une part ( ça c'est pour les régions qui n'ont toujours pas eu de pluie significative à l'heure actuelle), et une répartition des précipitations bien plus large ( au niveau national).

Ec de hier midi et le gfs actuel sont très unanimes là dessus pour ce début mai. Evidemment, compte tenu de l'échéance, ceci n'est qu'une tendance et nous ne sommes pas à l'abri d'une évolution au niveau de la synoptique générale, et encore plus évidemment, on ne se risquera pas à aller déjà chercher à estimer les cumuls possibles.

Disons qu'après 6/7 semaines très sèches, les cartes prennent un nouveau look bienvenu, et c'est déjà ça.

Ces basses pressions isolées enkystées sous les diverses dorsales et autres bulles anticycloniques à des latitudes élevées pourraient en tout cas donner le signal de départ de la "mousson" estivale sur l'Europe occidentale et centrale.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

Douceur, douceur ... pas si sur les GF ont l'air de vouloir hélas s'isoler et auraient du mal à s'évacuer de notre pays, peut-être une amélioration fin de semaine mais que c'est dur ... il y a quelques jours on partait pour une semaine chaude et séche et on se retrouver avec une semaine fraîche, tout juste de saison ( et encore ! ) et une semaine humide, notamment vers le 1er Mai.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.