Fil67

Du 15 mai au 21 mai 2017, prévisions météo semaine 20

Messages recommandés

Fil67   
Posté(e) (modifié)

Peut-être un premier aperçu du début de cette semaine 20.

Partons sur les bases du dimanche 14 pour voir à quoi ressemblent les modèles. Compte tenu de cette échéance ( 168h) on va s'intéresser avant tout aux différents ensemblistes:

 

gens-21-1-168_ndz8.png         1494146176.gif

                                                 GFS/Ens                                                                                                                      EC/Ens

 

On peut évoquer une bonne similitude générale de la situation, générale elle aussi, à la vue des cartes moyennes des deux ensemblistes actuels.On serait dimanche prochain dans un flux d'WSW plutôt hésitant entre conditions légèrement dépressionnaires au nord et un peu plus anticycloniques au sud, entre un système dépressionnaire sur l'Atlantique et la ceinture anticyclonique subtropicale nord-africaine générant deux dorsales secondaires, l'une vers les Açores, l'autre vers la Méditerranée centrale et orientale. Cette seconde dorsale devrait pouvoir parvenir à étendre partiellement son influence vers l'Europe centrale, les deux ensemblistes montrant la présence d'un axe pointant vers le sud de la Scandinavie.

La situation n'étant à priori pas brouillon actuellement pour ce dimanche 14 mai, on peut passer au début de la semaine suivante, avec la config au lundi 15:

 

gens-21-1-192_pqz0.png    1494146597.gif

 

                                                    GFS/Ens                                                                                                          EC/Ens

 

A partir de lundi, manque de pot, les ensemblistes délivrent déjà des messages clairement moins homogènes: si GFS à gauche simule le maintien d'un flux d'WSW un peu plus anticyclonique sur la France, EC balance une dorsale anticyclonique, la même qui la veille transitait entre Açores et Portugal.

Du coup, jetons un rapide coup d'oeil aux déterministes, qui nous apprendront peut-être quelques éléments supplémentaires pour ce lundi 15 mai:

 

gfs-0-192_uqe8.png    1494146815.gif

                                         GFS/Dét                                                                                                                 EC/Dét

 

Et là on se rend bel et bien compte qu'il y a effectivement  une scission très nette dans les modélisations. EC plus cohérent dans la relation ensembliste/déterministe sur le placement et le soulèvement de la dorsale ouest-européenne. C'est un peu moins convaincant chez GFS.

Inversement, GFS semble plus logique dans le traitement du champ de pression sur le continent. A comparer avec EC, dont l'ensembliste, sur fond d'accord majeur de dorsale poussant clairement vers la Scandinavie, ne peut dissimuler la cacophonie d'un déterministe qui propose dans le même temps une partition synoptique un peu brouillon sur le centre-Europe, agrémentée de dissonances mineures sous forme de petits cut-offs bien individualisés ou autres ondulations secondaires locales au comportement forcément très difficilement prévisible..

L'ensembliste, de manière évidente, ne peut pas retranscrire ces petites fioritures déterministes à de telles échéances.

 

Notre deux ex machina dominical sera-t'il dès lors l'ensembliste canadien ( que je ne porte pas spécialement dans mon coeur en général)?

 

gens-0-1-192_rce1.png

 

Une dorsale placée un peu différemment, ça nous fait une belle jambe ma foi, mais en échange, un ensembliste qui propose étonnamment une simulation de la situation sur le continent assez bien similaire à celle calculée par le déterministe européen...

 

Bref, je crois que le début du suivi de cette semaine 20 s'arrêtera quasiment déjà là, surtout que ces divergences naissantes entre les modèles n'ont de cesse de s'amplifier très rapidement dès mardi en 8.

 

 

Modifié par Fil67
  • J'aime 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bref , en conclusion pour le moment le scénario majoritaire serait le retour des conditions anticycloniques... bien entendu a suivre et a confirmer !! ;) 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
Il y a 2 heures, kevinsimon10 a dit :

Bref , en conclusion pour le moment le scénario majoritaire serait le retour des conditions anticycloniques... bien entendu a suivre et a confirmer !! ;) 

 

Tout d'abord, c'est un peu provocateur de dire ça après l’excellent poste de Fil bien détaillé....

 

 Et puis d'accord condition anticyclonique mais qu'elle condition. Et oui comme la très bien expliqué Fil les divergences sont présente et on a beau avoir une pression élevé le temps reste très incertains.

 

En effet il suffit de comparer comme l'a fait Fil les deux déterministes:

 

 Chez GFS on a une forte pulsion dirigé par la perturbation proches des acores, mais cette pulsion ne peut monter haut à cause d'une perturbation situé au nord du Royaume Unis, on a un resserrement des isobares qui est largement voyant. Et de ce fait le temps sur le nord de la France ne serait pas aussi beau qu'on ne le pense avec un flux d'ouest-sud-ouest humide. Dans le sud ça serai plus clément avec un flux de sud-ouest.

 

Donc malgré des conditions anticycloniques le temps pourrait bien rester instable notamment sur le nord de la france

gfs-0-192_spv1.png

 

 

 Chez CEP on tout autre chose avec oui encore un temps assez anticyclonique mais pas si beau qu'il en a l'air. En effet la pulsion vu sur GFS s’élèverait bien plus facilement en haute latitude mais elle serait bien plus à l'ouest à cause, du système dépressionnaire bien plus à l'ouest. Pour pimenter le tout on aurait de petites anomalies qui se baladeraient en Europe à cause de l'AS très voyant sur la carte du mardi, provoquant un type de temps pas si beau. Et oui bonjour le flux de nord-est ou nord... possiblement humide pour le nord de la France...

 

 

ECM1-216_icf4.GIF

 

ECF4-216_fji6.GIF

 

 

Enfin  sans parler des scénarios du panel voyant des dépressions en plein sur le royaume unis donnant du mauvais temps pour sous flux d'ouest de façon plus intense que le DET.

 

gens_panel_phs4.png

 

 

Je suis de l'avis de Fil pour ce qui est de la suite quand on voit la tête des diagrammes en Alsace ça semble bien compliqué pour la suite de déterminer la suite, tout se jouera sur les détails de la situation anticyclonique prévu en début de semaine:

graphe_ens3_mdn4.gif

 

Capture.PNG

 

Donc non on a pas un vrai retour des conditions anticyclonique (car dans ce cas c'est beau soleil et douceur) comme tu le dis @kevinsimon10, mais plutôt un retour d'une situation anticyclonique mais avec des facteurs qui ferait que le temps ne serait pas si beau surtout dans le nord.  

 

 

Bonne journée.

Gugo.

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, gugo a dit :

 

Tout d'abord, c'est un peu provocateur de dire ça après l’excellent poste de Fil bien détaillé....

 

 

 

 Et puis d'accord condition anticyclonique mais qu'elle condition. Et oui comme la très bien expliqué Fil les divergences sont présente et on a beau avoir une pression élevé le temps reste très incertains.

 

 

 

En effet il suffit de comparer comme l'a fait Fil les deux déterministes:

 

 

 

 Chez GFS on a une forte pulsion dirigé par la perturbation proches des acores, mais cette pulsion ne peut monter haut à cause d'une perturbation situé au nord du Royaume Unis, on a un resserrement des isobares qui est largement voyant. Et de ce fait le temps sur le nord de la France ne serait pas aussi beau qu'on ne le pense avec un flux d'ouest-sud-ouest humide. Dans le sud ça serai plus clément avec un flux de sud-ouest.

 

 

 

Donc malgré des conditions anticycloniques le temps pourrait bien rester instable notamment sur le nord de la france

 

gfs-0-192_spv1.png

 

 

 

 

 

 Chez CEP on tout autre chose avec oui encore un temps assez anticyclonique mais pas si beau qu'il en a l'air. En effet la pulsion vu sur GFS s’élèverait bien plus facilement en haute latitude mais elle serait bien plus à l'ouest à cause, du système dépressionnaire bien plus à l'ouest. Pour pimenter le tout on aurait de petites anomalies qui se baladeraient en Europe à cause de l'AS très voyant sur la carte du mardi, provoquant un type de temps pas si beau. Et oui bonjour le flux de nord-est ou nord... possiblement humide pour le nord de la France...

 

 

 

 

 

ECM1-216_icf4.GIF

 

 

 

ECF4-216_fji6.GIF

 

 

 

 

 

Enfin  sans parler des scénarios du panel voyant des dépressions en plein sur le royaume unis donnant du mauvais temps pour sous flux d'ouest de façon plus intense que le DET.

 

 

 

gens_panel_phs4.png

 

 

 

 

 

Je suis de l'avis de Fil pour ce qui est de la suite quand on voit la tête des diagrammes en Alsace ça semble bien compliqué pour la suite de déterminer la suite, tout se jouera sur les détails de la situation anticyclonique prévu en début de semaine:

 

graphe_ens3_mdn4.gif

 

Capture.PNG

 

Donc non on a pas un vrai retour des conditions anticyclonique (car dans ce cas c'est beau soleil et douceur) comme tu le dis @kevinsimon10, mais plutôt un retour d'une situation anticyclonique mais avec des facteurs qui ferait que le temps ne serait pas si beau surtout dans le nord.  

 

 

Bonne journée.

Gugo.

Hello Gugo ! 

Je ne provoquais pas Fill mais je répondais simplement.. :) eh bien oui c'est bien ce que je dis le retour des conditions anticycloniques. Mais bon je pense que tu ma mal compris je préciserais la prochaine fois !! 

Excellent post sinon !

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, kevinsimon10 a dit :

Hello Gugo ! 

Je ne provoquais pas Fill mais je répondais simplement.. :) eh bien oui c'est bien ce que je dis le retour des conditions anticycloniques. Mais bon je pense que tu ma mal compris je préciserais la prochaine fois !! 

Excellent post sinon !

 

Effectivement je n'y vois pas non plus de provocation .

Par contre quand on répond à un message qui contient une bonne quantité d'images, il vaut mieux les supprimer pour évider d'alourdir inutilement le topic concerné . :$

  • J'aime 15

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

L'instabilité est assez impressionnante et régulière ce matin sur les modèles dès jeudi.

Qu'en pensez vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

La probabilité de passer de ca:

500.png?run=run00model 

A ceci

500_moy.png?run=run00model

avg-500.png

est forte ce matin, les premières fièvres pourraient alors nous concerner vers la mi mai, a voir si l'instabilité orageuse s'invite ou pas, pas certains avec la poussée de la dorsale AFN et Ibérique. 

Avec l'avancée dans la saison les contrastes thermiques devraient être importants avec l'actuel, si on passe d'une  circulation typée NAO- à une circulation typé AL l'acclimatation sera dure car peu progressive.

En conclusion, l'enjeu est de savoir si nous allons passer directement à la case été dans le cadre de ce topic.

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Posté(e) (modifié)
il y a 53 minutes, Sky Blue a dit :

 

 

 

est forte ce matin, les premières fièvres pourraient alors nous concerner vers la mi mai, a voir si l'instabilité orageuse s'invite ou pas, pas certains avec la poussée de la dorsale AFN et Ibérique.

 

Je pense aussi que ça va être difficile de pouvoir capter ces fameuses opportunités orageuses dans cette config. Inutile de retourner bien loin en arrière pour constater que la plupart du temps, ce retour brutal de conditions bien trop anticycloniques rapidement associées à une excédent notable de chaleur n'augurent rien de bon pour les amateurs d'orages.

Ca va être dur de récupérer un conflit thermique quelconque avec cette situation, la circulation perturbée qui l'apporterait va se faire éjecter manu  militari avec de telles dorsales.

Bon, à voir, GFS ne suit pas trop pour l'instant.

Modifié par Fil67
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jt75   

Je ne sais pas si   les première fièvres vont nous toucher, on en voit en tout cas les prémices (bien trop fréquents ces dernières années) se signaler chez nos voisins du sud, et en général ce n'est pas de bonne augure pour les caniculophobes ...

 

MT8_Madrid_ens.png

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

 

Je pense pas aux premières fièvres, plutôt vers un retour de temps de saison ou un peu au dessus de normes.

Pour avoir les remontées de S, il faut que les BP soit plus loin, elles sont jamais bien loin ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout quand je vois GFS ce matin, beuuurkk ! 

 

gfs-0-240.png?0?0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lucas77   
il y a 26 minutes, Haut-Forez42 a dit :

Surtout quand je vois GFS ce matin, beuuurkk ! 

 

gfs-0-240.png?0?0

Mouais enfin il voit une GF sur l'Italie mais à +240h ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   

Ce sera bien un coup de fièvre donc brutal, mais sans doute peu durable en allant vers l'est. Toutefois, si on fait le bilan des plongées fraîches projetées à long terme pour la fin de la semaine en cours, on va être prudent sur la  localisation de la prochaine plongée et donc de la fin de cette période chaude qui commencera lundi sur l'ouest et frôlera les 30° au sud ouest, passant largement les 25 ailleurs, en s'y limitant vers le nord est. Donc de 5 à 10° au dessus des normes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   
il y a une heure, Bruno 49 a dit :

Ce sera bien un coup de fièvre donc brutal, mais sans doute peu durable en allant vers l'est. Toutefois, si on fait le bilan des plongées fraîches projetées à long terme pour la fin de la semaine en cours, on va être prudent sur la  localisation de la prochaine plongée et donc de la fin de cette période chaude qui commencera lundi sur l'ouest et frôlera les 30° au sud ouest, passant largement les 25 ailleurs, en s'y limitant vers le nord est. Donc de 5 à 10° au dessus des normes. 

 

Peu durable, c'est pour l'instant le dessin majoritaire sur les projections numériques. Pour autant, le GFS parallèle illustre le fait que cette première réelle advection chaude de la saison puisse se prolonger un peu, ou tout du moins puisse éviter de rapidement laisser la place à une énième goute froide :

 

tempresult_qgx2.gif

 

Pour l'instant on peut évoquer le fait qu'un décrochage pourrait s'opérer dans la foulée de cette advection, et éventuellement évoluer en goute froide aux abords du pays (version CEP de ce matin), mais il est difficile d'être plus précis que cela tant l'échéance est encore éloignée :

 

tempresult_ygc5.gif

 

Sur le déterministe de GFS ce matin ce décrochage s'opérerait par le Nord du pays, GEM est assez proche de cette projection (du fait je vous épargne le gif de ce modèle) :

 

tempresult_avf3.gif

 

De ce fait on peut subodorer des évolutions différentes d'un scénario à l'autre  :

 

GFS// : Maintien de conditions douces (T° supérieures aux normes de saison) et possible instabilité aux abords des Massifs, rafraichissement temporaire des T° avec une possible nouvelle advection chaude sur l'échéance suivante,

CEP : Instabilité faisant son retour par le N.O. du Pays dans une ambiance se rafraichissant progressivement par ces mêmes régions,

GFS dét.& GEM : L'instabilité gagnerait par le Nord du Pays et un rafraichissement sensible des températures serait à prévoir au terme du week-end.

 

Pour résumer, nous resterions toujours sous la menace d'une instabilité liée à des goutes froides (ou talwegs) se formant à proximité de l'Europe Occidentale, et il est peu probable que nous connaissions des conditions durablement stables au cours de l’échéance couverte par ce topic, voire au delà  ;)

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les analyses.

En espérant quand-même un peu de chaleur, la végétation et nous en ont grand besoin, du moins sur mon secteur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   

le 6Z durcit le ton, on irait pas loin des 30° sur tout le pays jeudi et on les passerait à l'aise sur le sud ouest (même si il faut écréter les tx sur gfs dans le sud ouest, ne pas tenir compte des 37...) et le rafraîchissement devient plus tardif et plus poussif. Le jeu reste très ouvert sur la deuxième partie de la semaine.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Il y a 10 heures, jt75 a dit :

Je ne sais pas si   les première fièvres vont nous toucher, on en voit en tout cas les prémices (bien trop fréquents ces dernières années) se signaler chez nos voisins du sud, et en général ce n'est pas de bonne augure pour les caniculophobes ...

 

MT8_Madrid_ens.png

 

Oui, l'été risque d'être long si ça commence comme ça. Avec la circulation méridienne que ça n'en peut plus, ce n'est qu'une question de temps avant qu'on passe aux choses sérieuses. Ceci dit, c'est assez normal d'avoir une circulation plutôt méridienne en saison chaude, ce qui l'est moins, ce sont ces accumulations torrides à un saut de puce du pays à la moindre occasion.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, Fil67 a dit :

 

Oui, l'été risque d'être long si ça commence comme ça. Avec la circulation méridienne que ça n'en peut plus, ce n'est qu'une question de temps avant qu'on passe aux choses sérieuses. Ceci dit, c'est assez normal d'avoir une circulation plutôt méridienne en saison chaude, ce qui l'est moins, ce sont ces accumulations torrides à un saut de puce du pays à la moindre occasion.

 

A voir mais pour le moment rien de durable chez tous les modèles.

A voir aussi ce que donnera les prochaines sorties de GFS mais mine de rien les +35°C sont modélisé cet après-midi.

Je viens de regarder le METAR de Dax, premier 35°C le 22 Juin 2016, en 2015 le 4 Juin pour 2015, le 17 Juillet en 2014 et 21 Juillet pour 2013.

Autant dire même si des records sont possible, il y a très peu de chance que les +35°C soit atteint sur ce topic, ça serait tout simplement EXCEPTIONNEL pour ne pas dire rarissime. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Posté(e) (modifié)
il y a une heure, Haut-Forez42 a dit :

 

A voir mais pour le moment rien de durable chez tous les modèles.

A voir aussi ce que donnera les prochaines sorties de GFS mais mine de rien les +35°C sont modélisé cet après-midi.

Je viens de regarder le METAR de Dax, premier 35°C le 22 Juin 2016, en 2015 le 4 Juin pour 2015, le 17 Juillet en 2014 et 21 Juillet pour 2013.

Autant dire même si des records sont possible, il y a très peu de chance que les +35°C soit atteint sur ce topic, ça serait tout simplement EXCEPTIONNEL pour ne pas dire rarissime. 

 

Faut voir, le scénario ensembliste d'EC le plus chaud sort du 34°C pour Bordeaux le 18 mai prochain. Sur la sortie de hier midi, c'était du 33, et sur celle de hier minuit, carrément presque du 36.

Bon, on parle évidemment du scénario le plus chaud et de l'ensembliste, mais ça montre le potentiel malgré tout.

Personnellement, je ne serais pas étonné du tout de voir un 35°c quelque part sur le sud-ouest en milieu de semaine prochaine. Madrid y aura droit selon toute vraisemblance, et lors de la première "paella" espagnole début avril, les stations de l'ouest de la France avaient fait tout aussi bien que celles d'Espagne, voire même mieux parfois, le tout sous la même masse d'air. C'est pas la même situation exactement certes, mais cette première pulsion ibérique en avait quand même étonné plus d'un par la dose de piment qui s'y cachait.

SI GFS envoie le même signal, c'est qu'il y a anguille sous roche. Si la config se concrétise évidemment.

Modifié par Fil67
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bilou   

Oui on aurait besoin de température qui montent mais du 35 °pas vraiment surtout avec des niveaux de recharge en eau aussi faible.

Car si les températures sont importantes, quand il s'agit de fortes températures il n'y a rien à voir si les plantes sont alimentées ou non en eau.

Quoi qu'il en soit le scénario chaud n'est pas encore complètement validé.

Je vous suis régulièrement et je trouve dommage que vous quittiez tous le topique de la semaine sans suivre le temps qu'il fait réellement, en comparaison avec les analyses faites dix jours plus tôt, il y a souvent beaucoup de différence.

Du coup je garde espoir que les températures ne montent autant que vous le prévoyez et que qui sait une petite pluie ou un orage viendra calmer tout cela.

Ne voyez en mon poste aucune agressivité.

 

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
il y a 57 minutes, bilou a dit :

Oui on aurait besoin de température qui montent mais du 35 °pas vraiment surtout avec des niveaux de recharge en eau aussi faible.

Car si les températures sont importantes, quand il s'agit de fortes températures il n'y a rien à voir si les plantes sont alimentées ou non en eau.

Quoi qu'il en soit le scénario chaud n'est pas encore complètement validé.

Je vous suis régulièrement et je trouve dommage que vous quittiez tous le topique de la semaine sans suivre le temps qu'il fait réellement, en comparaison avec les analyses faites dix jours plus tôt, il y a souvent beaucoup de différence.

Du coup je garde espoir que les températures ne montent autant que vous le prévoyez et que qui sait une petite pluie ou un orage viendra calmer tout cela.

Ne voyez en mon poste aucune agressivité.

 

 

 

Très important le suivi, surtout pour des prévisions à J+7, en effet.

Mais un dernier point a été fait vendredi dernier, et il me semble encore toujours bien correspondre à ce que les modèles entrevoient pour la semaine en cours:

Ici ou ici aussi

Pour le reste sinon, le suivi ou la prévision plus détaillée à plus court terme pour les jours à venir se fait maintenant plutôt dans les topics régionaux, découpage temporel oblige du forum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour, 

 

La situation semble plutôt bien fixé jusqu'à notre week end de topic à l'heure actuelle. 

 

En effet on observe chez les deux déterministes GFS-CEP  une très forte pulsion d'HP.

Tout ceci serait propulser  par une anomalie au niveau des acores qui enracine  bien cette pulsion. 

Cette anomalie est dû  à la perturbation en plus haute latitude qui est placé différemment entre GFS-CEP,  au nord de l'Islande pour l'un au sud de d'Islande pour l'autre. Cette différence semble anodine mais il faut rester méfiant car malgré la grande fiabilité de la situation maintenant c'est bien la chose qui pourrait venir tout chambouler.

 

gfs-0-168_cym2.png

 

ECM1-168_siq8.GIF

 

 

Mais quand on voit l'ensemble GFS  et ses courbes qui ont toutes le même comportement, on peut se dire que c'est presque fait. On risque de se diriger vers une augmentation des températures assez forte sous dégradé sud-ouest / nord est, dans le sud ouest les 30 °C  seront vraisemblablement dépassé. On attendra de se rapprocher de l'échéance pour plus de détail. 

Mais j'insiste gardons un oeil à la dépression  au niveau de l'Islande qui pourrait nous jouer un mauvais tour.

 

graphe_ens3_kun4.gif

 

 

En suite ça semble également assez net on va vers un possible scénario orageux. Mais on observe deux possibilités différentes entre GFS  et CEP. 

Chez l'américain on aurait la dépression  dont on parlait au niveau de l'Islande qui irait vers la scandinavie tout en produisant un dégradé nord-sud en France au niveau du temps:

 

gfs-0-216_czs3.png

 

Chez CEP cette dépression irait s'intensifier en atlantique provoquant un dégradé sud est nord ouest assez humide. 

 

ECM1-216_xcv9.GIF

 

 

Dans tous les cas on voit par l'ensemble une chute des températures car le temps changera. On observe sur le panel que les deux scénarios sont possible entre GFS ET CEP:

 

gens_panel_gwh4.png

 

graphe_ens3_jdy6.gif

 

 

Il est clair que la dépression  au niveau de l'Islande va jouer un rôle directeur pour toute notre semaine.

Un début de semaine particulièrement chaud eSt très probable. Avant un possible passage à un temps orageux. Affaire à suivre...

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   

Bon, ca bouge pas trop niveau intensité du coup de chaud pour la semaine prochaine. 

 

Je ne connais pas les records, mais beaucoup de stations sont en route vers les premiers 30ºC que ce soit dans le sud du pays mais aussi sur une bonne moitié nord! Même jusqu'à 35ºC modélisé dans le SO. 

 

Du 16/05 au 18/05 à priori sur le nord. 

Du 15/05 au 19/05 pour le sud. 

 

Rafraichissement general probable en fin de semaine ( c'est encore loin ) dommage pour le week-end si c'est le cas ;)

 

En tout cas, la fournaise se met peu à peu en place en Espagne. 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   

Comme le soulignait Gugo précédemment, encore de grosses incertitudes sur la teneur et la durée du coup de chaud de la semaine 20.

La façon dont pourrait se terminer le passage de cette dorsale nord-africaine, soit dit au passage assez impressionnante à l'échelle nord-hémisphérique, comme en témoigne la carte de prévision ci-dessous:

 

gfsnh-0-132_rod4.png

..où GFS nous sort quand même sur la péninsule ibérique le plus haut géopotentiel de cette section nord hémisphérique...Bref, les modalités de fin de contrat de la dorsale ne sont pas encore claires du tout.

Il faut jongler dès lors entre EC et GFS pour avoir un aperçu de l'éventail des possibilités, et il est à ce jour encore pour le moins très vaste:

 

- chez EC, petit coup de chalumeau rapide sur l'ouest et le sud-ouest, limité principalement aux journées de mardi et de mercredi ( isotherme +15°C/850hPa)

- chez GFS, ça pourrait durer jusqu'à vendredi, pour ce qui est du sud-ouest en tout cas.

 

Le rafraîchissement arriverait par le nord-ouest et l'ouest en cours d'échéance, de deux façons différentes:

- chez EC sous forme d'un cut-off largué dès le milieu de semaine par la circulation perturbée - totalement méridenne-  circulant sur le nord de l'Atlantique, et prenant la direction du golfe de Gascogne et mettant ainsi un terme plus rapide à la remontée d'air chaud nord-africain. Compte tenu de l'aspect très méridien de la circulation, si le cut-off descend plus à l'est ou un peu plus à l'ouest, on redistribue totalement les cartes ( poursuite du coup de chaud, ou passage rapide à un temps très perturbé, de plus en plus frais sur l'ouest)

- chez GFS, l'évolution en cut-off prend une autre voie. Celle des Açores. Du coup, on se retrouve en d'autres termes avec la situation du modèle européen qui simulerait ce cut-off en position un peu plus occidentale. D'où la poursuite de la chaleur chez GFS. Qui devrait cependant laisser progressivement place à un rafraîchissement par le nord-ouest, le talweg islandais ayant engendré le cut-off précédemment parvenant à progresser un peu vers l'est en direction de la Scandinavie, rognant ainsi la tête de notre dorsale nord-africaine et la fièvre qui l'accompagne.

 

Voilà pour ces deux options un peu différentes, qui auront des conséquences sur la transition météo entre la chaleur du milieu de semaine et le probable rafraîchissement en seconde partie/fin de semaine. Y'aura de l'énergie disponible au moment de la transition; faut voir lequel des modèles proposera les conditions les plus propices à l'utilisation de cette énergie.

A priori, chez GFS, la configuration fait qu'il n'y aura sans doute pas de dégradation généralisée balayant le pays. Compte tenu de l'affaissement de la dorsale vers le sud, la synchronisation devrait être parfaite pour ça, et il est probable que l'on assiste à une tournure orageuse uniquement sur une zone assez restreinte:  l'air plus frais risque d'arriver par l'ouest trop rapidement, chassant du territoire une bonne partie de l'instabilité.

Chez EC, avec ce cut-off un peu bloqué aux portes du pays, il y a fort à parier que la situation ne soit pas forcément bien meilleure pour quelque chose de généralisé: en mode blocage et autour du cut-off peu de dynamisme pour une dégradation structurée. Le flux de sud dépressionnaire occasionnera sans doute des remontées instables, orageuses à l'interface avec l'air chaud résiduel sur l'est. Cette interface progressant vers l'est en l'espace de 2/3 jours ( c'est pour dire le côté "pénétrant" du changement de masse d'air et la dynamique associée...)

 

A confirmer tout ça, c'est loin, et comme dit, faut déjà voir le comportement de la dorsale nord africaine avant cela.

 

  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
amateur   

Bonjour,

 

il y a une heure, Fil67 a dit :

Comme le soulignait Gugo précédemment, encore de grosses incertitudes sur la teneur et la durée du coup de chaud de la semaine 20.

Merci pour ce message. Il est bien de rappeler que tout n'est pas encore bien calé.

 

il y a une heure, Fil67 a dit :

Il faut jongler dès lors entre EC et GFS pour avoir un aperçu de l'éventail des possibilités, et il est à ce jour encore pour le moins très vaste:

Il faut également jongler avec les différentes scénarios de chaque modèle (ensemble).

Certains ne jurent que par le GFS déterministe 9_9 qui a tendance a faire du yo-yo quand on va sur du LT.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.