Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

A.M.

Raréfaction des orages?

Recommended Posts

Posted

Location : Aubenas en Ardèche méridionale

merci Th38, c'est tout à fait parlant je trouve.

et je pari que lorsqu'on aura (très bientôt😋 ) les moyennes 1991-2020, se sera encore bien plus marqué ! 

alors que c'est certain, les Tm seront quant à elles largement à la hausse (là aussi je suis curieux et impatient de voir ça...) 

en tous cas tes chiffres reflètent bien mon ressentit pour le sud-Ardèche où les mois d'aout (et septembre aussi d'ailleurs) sont de plus en plus secs au fil du temps avec même, ces 3 dernières années, une absence presque totale de précipitations, par manque d'orage en effet...     

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Citation

En zoumant sur le quart Sud-est, et en prenant deux périodes trentenaires, il est intéressant de voir que le couvercle anticyclonique qui protège en été le bassin méditerranéen à tendance à gagner "sérieusement" vers le Nord. 

 

Je comprends l'hypothèse climatique à ces échelles sur le sud-est, mais c'est bien un changement d'échelle et de région. 

 

Le sujet avait commencé comme une raréfaction récente sur l'Aube, raréfaction restant à prouver d'ailleurs.

Sur 20 ou 15 ans, on pourrait comprendre une raréfaction (changement de la SNAO avec arrivée des étés souvent "pourris" depuis 2008), mais sur 10 ou 5 ans,  c'est bizarre.

 

Edited by Cotissois 31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, boubou07 a dit :

merci Th38, c'est tout à fait parlant je trouve.

et je pari que lorsqu'on aura (très bientôt😋 ) les moyennes 1991-2020, se sera encore bien plus marqué ! 

alors que c'est certain, les Tm seront quant à elles largement à la hausse (là aussi je suis curieux et impatient de voir ça...) 

en tous cas tes chiffres reflètent bien mon ressentit pour le sud-Ardèche où les mois d'aout (et septembre aussi d'ailleurs) sont de plus en plus secs au fil du temps avec même, ces 3 dernières années, une absence presque totale de précipitations, par manque d'orage en effet...     

 

J'ai regardé pour septembre.

Les périodes trentenaires ne disent encore rien, mais il est fort possible que 1991/2020 nous livre des enseignements qui viennent corroborer cette raréfaction des orages en fin d'été dans le Sud-est.

Depuis 1996, il y a en effet un net décrochement sur ce mois.

Sur les 4 stations que j'ai citées, en 23 ans, il n'y a que 7 mois de septembre qui ont eu plus d'eau que la moyenne (contre 16...), 2015 étant le dernier en date.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fournets-Luisans

Un sujet qui m'intéresse! :)

 

Je pense que pour parler d'un climat il faudrait des données sur au moins 50 ans, chose que nous ne possédons pas...

Je pense qu'il faudrait surtout demander aux personnes âgées pour avoir leur ressenti sur l’occurrence, la fréquence, la puissance des orages...

Je m'en vais de ce pas en interroger quelques uns! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Fournets-Luisans
Le 22/04/2019 à 00:16, Damien49 a dit :

Figure16.png-nggid048558-ngg0dyn-900x900

 

 

 

Il y avait des observateurs en mer?

Ce qui est drôle c'est que cette année depuis juin là, j'ai encore bien l'impression que justement les flux de Sud-Ouest/Nord-est ont tendance à revenir..?

Edited by Erkalfine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a 1 minute, Erkalfine a dit :

 

 

Il y avait des observateurs en mer?

 

il y a 26 minutes, Erkalfine a dit :

Un sujet qui m'intéresse! :)

 

Je pense que pour parler d'un climat il faudrait des données sur au moins 50 ans, chose que nous ne possédons pas...

Je pense qu'il faudrait surtout demander aux personnes âgées pour avoir leur ressenti sur l’occurrence, la fréquence, la puissance des orages...

Je m'en vais de ce pas en interroger quelques uns! :)

?????

Comment ça on a pas de données d'au moins 50 ans pour parler du climat ? :S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fournets-Luisans
il y a 7 minutes, bernardt60 a dit :

 

?????

Comment ça on a pas de données d'au moins 50 ans pour parler du climat ? :S

 

Je parle des orages lol, on est bien dans le sujet orages? ^^

Oui les détecteurs foudre n'existent que depuis la fin des années 80, c'est bien ça??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a 7 minutes, Erkalfine a dit :

 

Je parle des orages lol, on est bien dans le sujet orages? ^^

Oui les détecteurs foudre n'existent que depuis la fin des années 80, c'est bien ça??

"Je pense que pour parler d'un climat il faudrait des données sur au moins 50 ans, chose que nous ne possédons pas..."

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)
il y a une heure, Erkalfine a dit :

 

Il y avait des observateurs en mer?

C'est marqué dans le lien que j'ai mis, c'est basé sur l'ERA-Interim :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Réanalyse_du_CEPMMT

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubenas en Ardèche méridionale

bon là par exemple on les attend les orages ! on nous en annonce même et puis rien du tout...

après une telle poussée de chaleur, on va vers une lente et relative baisse des T° sans même un coup de tonnerre en montagne !

je veux bien à la rigueur en bord de mer avec un vent qui tourne et une brise marine qui rafraichie, mais au bord des Cévennes ???

on dirait que 2018 a volé tous les orages de la période et se les ai gardé pour elle toute seule ! 

et la végétation qui a déjà viré au jaune alors qu'on est que le 2 juillet... 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Ha bah c'est sûr que 2019 niveau orages on est vraiment dans un déficit hors du commun. Le Centre-Est et la Normandie s'en sortent un peu mieux, mais ça reste faible. Dans ma région le bilan à début juillet est de 0. Du jamais vu. A croire qu'après 2018 très orageux, la nature a décidé de compenser.

 

Je connais évidemment moins les situations météorologiques provoquant des orages dans les autres régions que la mienne, mais en ce qui me concerne dans le Centre-Ouest, disons de la Charente-Maritime à la Mayenne-Sarthe (mon territoire de chasse), j'ai l'impression qu'il n'existe plus qu'une seule façon d'avoir des orages (en dehors des situations de traines que je ne chasse pas ^^), c'est avec une remonté de goutte froide situé sur le Portugal et même là ça ne marche pas à tous les coups. En dehors de cette situation, plus aucun moyen d'avoir des orages (talweg, goutte froide situé ailleurs etc...). S'il existait des études sur le sujet, ça m’intéressait beaucoup mais pas l'impression que ça soit un sujet de recherche qui intéresse beaucoup les scientifiques européens (cela ne l'a jamais été contrairement à l'autre coté de l'atlantique).

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Ce qui me parait  clair c'est que l'on passe de plus en facilement d'une masse d'air très chaude  à une masse d'air plus océanique sans dégradation orageuse généralisée( orages préfrontaux généralisés,) avec seulement une bascule du vent et une baisse brutale des températures ( encore le weekend dernier j'étais à Caen où samedi soir on crevait de chaleur  et moins d'1h après il fallait presque mettre 1 petite laine avec toujours le même  ciel bleu et sans autre signe distinctif que la bascule du vent d'est à l'ouest donc théoriquement une belle ligne de convergence !)

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Georges sur Loire (49), 15 km à l'ouest d'Angers.

C'est clair que c'est quasi du délire cette année ici. Bon on se fait troller quasiment à chaque fois depuis des décennies mais on arrive régulièrement à choper quelques miettes ici ou là par quelques talwegs en effet. Mais là rien toutes les situations accouchent de transition sèche par vent d'ouest quasi systématiquement. 

A Angers on a réussi a gratter 2 orages minables miraculeusement cette semaine dont 1 avec éclairs lointains à 20 km. 

 

Mais ça commence à faire un bail que je n'ai plus vu la diagonale orageuse classique Poitou-Centre-IDF ou je rageais systématiquement dans les années 2000 avec ces piles électriques au loin qui faisaient sud, sud-est et est sur l'horizon. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubenas en Ardèche méridionale

et ça continu et ça m'énerve !!! 

journée suffocante, MF annonce des orages dès 14h, il fait chaud, il fait lourd, le ciel se charge par l'ouest, ça devient gris-foncé-violacé-menaçant, on entend un peu de tonnerre au loin et puis, après une heure d'attente, les premières gouttes, bien grosses et puis.... 5 ou 6 gouttes par m2 qui sèchent de suite et puis..... plus rien.

ça se désagrège en 1/4 d'heure, le soleil revient, juste il fait un peu moins chaud.

bilan : que dalle, pas d'eau, pas de foudre, rien. 

ils sont où les bons gros orages qui naissent en hautes-Cévennes et qui descendent nous mettre 30mm d'un coup ???

comment ça peut ne pas péter après toute cette chaleur et avec un ciel aussi chargé ? 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Attention quand même de ne pas transformer ce sujet en topic des lamentations pour orages, merci. 

 

Essayons d'apporter des éléments factuels dans le cadre de l'évolution du climat. 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubenas en Ardèche méridionale

désolé, je n'ai pas d'éléments factuels autres que ce que j'observe directement depuis chez moi. 

pour le coté lamentations, désolé aussi mais dans mon cas il ne s'agit pas simplement de déplorer le manque de spectacle son et lumière, il s'agit aussi et surtout de déplorer l'absence de précipitation qui a une incidence négative très grave sur mon boulot et sur celui de beaucoup de gens autour de moi; d'où la difficulté à rester zen et objectif...

avec ces chaleurs et le déficit en eau que nous subissons ces dernières années, ce sont des filières entières qui périclitent dans la douleur.

fin du HS

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Namur (Liège pour le travail, et fréquemment ailleurs en Wallonie), Sedan à l'occasion

En Wallonie, le démarrage a été poussif au possible au début du printemps, mais juin a quelque peu rattrapé le coup (notamment le 4 juin avec l'épisode localement sévère qu'a également connu une partie de la France). Grand calme depuis le 20 juin. Nous sommes à présents entrés dans la "torpeur" juilletiste, dans le sens où un bel orage en Belgique en juillet, c'est devenu pratiquement une utopie (les deux derniers épisodes costauds que j'ai connu en juillet, c'est 2010 et 2013), au contraire d'août qui nous sert chaque année au minimum un épisode violent. Allez savoir pourquoi...

 

De manière générale, j'ai de plus en plus l'impression que canicule et orages ne font pas bon ménage. Le coup parfait (tout du moins de mon côté), ça reste le coin d'air chaud à 15°C à 850 hPa qui dure un ou deux jours avant d'être balayé par un front froid. Les chaleurs qui durent se produisent sous de grosses cloches de hauts géopotentiels qui ont du mal à dégager franchement et qui ont le temps de bien assécher la masse d'air en-dessous. J'aurais même tendance à dire que 24-28°C sur deux-trois jours est plus propice à se finir en orages organisés que plus de 30°C sur une semaine...

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Le 04/07/2019 à 14:40, hma a dit :

 

De manière générale, j'ai de plus en plus l'impression que canicule et orages ne font pas bon ménage. Le coup parfait (tout du moins de mon côté), ça reste le coin d'air chaud à 15°C à 850 hPa qui dure un ou deux jours avant d'être balayé par un front froid. Les chaleurs qui durent se produisent sous de grosses cloches de hauts géopotentiels qui ont du mal à dégager franchement et qui ont le temps de bien assécher la masse d'air en-dessous. J'aurais même tendance à dire que 24-28°C sur deux-trois jours est plus propice à se finir en orages organisés que plus de 30°C sur une semaine...

 

Le coeur du problème, tout simplement. On se retrouve de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps sous des annexes de hautes pressions méditerranéennes ou nord africaines où, c'est bien connu, l'activité orageuse n'a pas lieu en été, à cause de ces hauts géopotentiels que ne parviennent pas à bouffer franchement ni les assauts dépressionnaires, ni les masses d'air plus fraîches. Et quand c'est le cas malgré tout, ça n'est plus que trop rarement synchro, pas de soutien dynamique ou pas de conflit de masse d'air suffisant, d'où la misère niveau dégradations orageuses  simultanées à l'échelle de plusieurs régions.

Ceci étant dit, avec maintenant ce flux d'ouest à nord-ouest plutôt anticyclonique qui se profile, ce ne sont pas les 10 prochains jours qui vont permettre de passer en seconde. ( Et encore faudrait-il avant cela avoir simplement démarré le moteur pour certaines régions ;) )

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...