Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendance Hiver 2012/2013


Recommended Posts

Bravo à Treizevents! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

La chine connait ses plus grosses chutes de neiges depuis 1945... La surface enneigé à l'EST devrait s'agrandir encore !

Link to post
Share on other sites
  • Replies 1.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement Treizevents, ni avec les flèches que tu apposes sur les cartes.

Les cartes proposées par ce site ne me semble pas incompatbles avec un type de situation synoptique. Celle de hautes valeurs vers la mer du nord (disons en gros de la GB à la pologne). Dans ce cas de figure la scandinavie bénéficie d'un temps plus doux que la normale (le flux perturbé remonte très haut en latitude sur le flanc ouest des hautes valeurs) et l'europe de l'ouest d'un temps plus froid que la normal (flux continental en provenance d'europe centrale).

Le fait que l'europe centrale puisse avoir des températures proches des normales ne me semble pas non plus contradictoire. Tu le dis toi même les normales ne sont pas du tout les mêmes à Varsovie et Paris. On peut très bien imaginer un hiver normalement froid en europe centrale et plus froid que la normale en europe de l'ouest parceque le flux global amène les masses d'air froid (et sec) en provenance de l'europe centrale.

Le terme moscou-paris est peut être exagéré mais il peut ne refléter qu'un type moyen de situation synoptique. On peut aussi être en dessous des normales sans l'être aussi fortement qu'en février dernier ou en 1985.

Bonsoir,

Tout à fait d'accord avec toi.

J'aimerais aussi ajouter une autre réflexion, c'est que, montrer des cartes sur 1 mois ne peut reflèter qu'une tendance globale, surtout pas un flux du à des déplacements de masses d'air.

C'est d'ailleurs ce qui explique d'où vient le froid Algérien, relaté sur la carte du mois de février 2012, mise en ligne, avant hier soir par 13vents.

Bonne soirée,

Link to post
Share on other sites

... trouves nous ne serait-ce un seul exemple climatologique où une masse d'air d'origine sibérienne a apporté une vague de froid en France, tandis que l'Europe de l'Est et la Russie auraient enregistré des températures normales à excédentaires. Et si tu y arrives, je veux bien de payer un coup à boire.

En effet, le froid "non maritime" ne peut venir que de Russie et semble imposer un froid originel là-bas.

Toutefois, un cas de figure peut peut-être répondre à ta requête : celui de décembre 2001 avec 2 patates :

- 1 sur Nord Ecosse

- 1 autre plus naturelle sur la Sibérie

http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2001/Rrea00120011212.gif

Avec ano basses s'inflitrant entre les 2 => l'anti ecossais rabattant un gulf stream haut en latitude alternant avec les effets de l'anti siberien rabattant un flux de Sud (mais continental donc surement pas si froid)

De plus, ce n'est pas une situ très stable et rapidement l'anti ecossais migre vers l'ouest en GA transformant notre situ en un froid maritime qui sort donc du contexte d'Accuweather.

Bon, de toutes façons, je n'ai pas les infos d'anomalies de russie de Déc 2001 pour etayer plus cette piste, mais, en effet, je n'en verraispas d'autres...

Link to post
Share on other sites

Voici les anomalies observées au sol sur cet épisode (j'ai pris comme dates du 8 au 16 décembre, ce qui colle à la durée de l'épisode depuis ses prémices jusqu'à son deferlerment sur l'Europe de l'Ouest), et voici ce que cela donne :

post-2200-0-88976200-1352549504_thumb.png

Toujours le même schéma : à partir du moment où on a des déferlements d'est jusqu'en Europe occidentale, c'est quasiment tout le vieux continent qui grelotte. Sur cet épisode l'appel d'air froid s'est fait suffisamment bas en latitude pour ne pas concerner les environs de la Finlande (première zone "douce" de la carte Accuweather), mais c'est les rivages de la Mer Noire (seconde zone "douce" de la carte Accuweather) qui chargent avec des anomalies dépassant les -5°, donc à nouveau cela ne colle pas à leur prévision. Qui plus est, comme toujours sur ce type d'épisodes, on est loin de températures "normales" sur l'Europe centrale !

Dec2001.png.87d12733a4b337001b85c66be265

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Oui mais quand on lit cet article ou Pékin s'attribue la responsabilité des chutes par modification du climat peut on encore parler de météo ?

http://www.liberatio...e-la-secheresse

ça fout la trouille....

L'être humain est en train de perdre la raison, le sens du réel... Bref, je préfère allez me coucher que lire ce genre de truc... Le monde marche sur la tête.

Link to post
Share on other sites

Pfff, on est devenu fou.

Croire que maîtriser le climat va faire avancer les choses...

On est pas prêt de s'en sortir et continuer à polluer à tout va.

Je ne voudrais pas être pessisimiste, mais que va t'on laisser à nos enfants dans quelques décennies avec ces c*******s et ses fous tout puissants.

S'il n'y a pas de garde fous, on part à la ctastrophe.

Link to post
Share on other sites

Ne vous enflammez pas trop, car si Pékin s'est déjà vanté de provoquer les précipitations, à chaque fois ça ressemble à de l'intox.

Sur ce cas-là, on a clairement une perturbation neigeuse prévue longtemps à l'avance par les modèles météo

exemple, le GFS de mercredi dernier : http://expert-images.wofrance.fr/daten/proficharts/en/2012/11/07/basis06/asie/rart/12111018_0706.gif

Link to post
Share on other sites

salut cotissois, c'est la première fois que je vois une telle carte, tu l'as trouvée où ?

G Séchet ne se mouille absolument plus sur l'hiver à venir, aucune tendance ne se dégage désormais. j'y vois un signal fort, celui que tout est possible.

Link to post
Share on other sites

salut cotissois, c'est la première fois que je vois une telle carte, tu l'as trouvée où ?

G Séchet ne se mouille absolument plus sur l'hiver à venir, aucune tendance ne se dégage désormais. j'y vois un signal fort, celui que tout est possible.

1) Du côté de MétéoConsult, via LCM, on semble mettre un peu d'eau dans le vin... ou plutôt on annonce un cocktail un peu moins frappé.

Principale information : "Vers un hiver standard, perturbé : fin du cycle des sécheresses. Aux vues de l'évolution actuelle, l'hiver ne s'annonce plus aussi froid que prévu initialement sur l'Europe de l'ouest, en particulier la France."

Lien vers la page actualisée : http://actualite.lac...isees-18752.php

2) Du côté de Météo France, pas de scénario privilégié mais trois modèles sur cinq présentant un déficit thermique :

Lien vers la synthèse N/D/J : http://france.meteof...10/27276-48.pdf

3) Du côté des modèles, on a tendance à observer un lissage vers la moyenne... rien de bien significatif à l'échelle trimestrielle.

Link to post
Share on other sites

Effectivement Sebinnis

, G.SECHET

a sensiblement revu sa copie car il est vrai qu'à ce jour les principaux modèles saisonniers semblent majoritairement faire un pas en arrière...

Sans pour autant voir (pour l'instant ?) une tendance s'inverser, on ne peut que constater que celles mettant en exergue un hiver doux ont quasiment disparues...

CFS / NCEP V2

par exemple

Sur DEC et JANV je remarque que ce dernier voit une anomalie douce sur le Groenland ce qui laisserait supposer de très probables remontées de HP favorisant de "possibles" configurations hivernales avec descentes froides sur l'Europe (de l'ouest ?) ?..

Idem chez MF

dans sa dernière réactualisation du 06/11 dont personne n'a pour l'instant parlée :

"pour les températures comme pour les cumuls de précipitation, aucun scénario ne se dégage" sur le trimestre NOV-DEC-JAN

Tableau de Synthèse

On peut même noter que sur les 7 modèles sur lesquels ils s'appuient, seul le modèle IRI

voit une tendance au dessus des normes en terme de températures, 3 optent en faveur d'une tendance en dessous des normes (Met Off, NCEP, JMA

), 2 sont dans les normes (CEP

, EUROSIP

) , et 1 proche des normes (MF

).

Link to post
Share on other sites

Tableau de Synthèse

On peut même noter que sur les 7 modèles sur lesquels ils s'appuient, seul le modèle IRI

voit une tendance au dessus des normes en terme de températures, 3 optent en faveur d'une tendance en dessous des normes (Met Off, NCEP, JMA

), 2 sont dans les normes (CEP

, EUROSIP

) , et 1 proche des normes (MF

).

Depuis 2007 que je mets à jour un bilan des prévisions saisonnières ( voir lien en bas de cette page : http://la.climatologie.free.fr/prevision-saisoniere.htm ) c'est la première fois que Météo-France donne des prévisions saisonnières proches des normes.

Williams

Link to post
Share on other sites
Posted
Vertou ((Gwerzhav) ) 9 km au Sud-Est de Nantes

Williams, je le connaissais déjà ce site, je suis déjà tombé dessus en 1ère page de google en cherchant des prévisions saisonnière, il est super bien référencé blushing.gif

Clairement, je rejoins ce que la plupart disent, oui les modèles font clairement un pas en arrière, presque plus personne ne voit les mois de dec/janv/fev aussi doux que ça l'était ces dernières semaines, je pense que le plus belle exemple est celui des modèles cfs/ ncep-nws qui depuis une semaine persistent à mettre une fin décembre et un mois de janvier plus froid qu'initialement et à contrario un mois de Novembre beaucoup plus doux. ( Entre nous, je préfère du froid une fin décembre, qu'une fin novembre).

A savoir aussi que g-séchet c'est MF, il travaille pour eux, donc il les suit, il se mouille pas, mais cela montre bien que les modèles sont un peu plus dans le flou actuellement, peut être qu'a la prochaine ré actualisation, on y verra plus clair.

Ce qui m'intrigue le plus, ce sont les prévisions saisonnière de lcm, depuis fin août, ils nous mettent décembre/janvier doux, alors que désormais, ce scénario est de moins en moins majoritaire, alors ils se basent sur quoi pour mettre tous le temps de la douceur? Sans parler de météolaflèche qui est le plus doux de tous.

Bon, ce que je vais dire là, par contre, c'est peut être entièrement faux, mais généralement quand il fait très froid sur tous le nord de l'Asie jusqu'au nord de la chine et Sur le Nord canada et en alaska qui essuie actuellement des températures plus froide jusqu'à -15 degrés par rapports à leurs normes de saisons, accompagné de neiges abondantes assez précoces, C'est généralement à coup sûr de la douceur en Europe toute la première partie de l'hiver jusqu'à fin décembre/ début janvier non? J'ai remarqué cette tendance là moi, surement que je me trompe, c'est pour vérifier une thèse.

Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous,

apparemment, personne ne l'a constaté, mais l'activité ondulatoire dans la haute stratosphère commence à voir le jour progressivement (notamment l'activité des ondes n°2). Cela devrait conduire à une décélération des vents zonaux que ce soit dans la haute stratosphère ou dans la moyenne stratosphère dans les prochains jours et peut-être sur les prochaines semaines. Le flux de chaleur venu de la haute stratosphère devrait vraiment augmenter.

Il va falloir notamment observer ce qu'il va se passer sur la dernière décade de novembre. Il est possible que les poussées subtropicales au-dessus de l'Atlantique puissent devenir relativement puissantes avec la présence d'anomalies fortement négatives de CHI200 au-dessus de l'Amérique du sud (mimant un signal MJO7-8) à partir du 17 novembre environ (et sur plusieurs jours) entraînant un train d'ondes de Rossby vers l'Atlantique Nord (favorable aux blocages nordiques).

Pour l'instant, aucune augmentation de la température moyenne stratosphérique dans la moyenne stratosphère (mais cela commence déjà à être le cas dans la haute stratosphère). Il est possible qu'un SSW canadien se déclenche sur les 30 jours qui arrivent (je penche plutôt pour la première quinzaine de décembre ... après rien n'est certain).

Displacement event ou splitting event? Nous n'avons pas moyen de le préciser.

En tout cas, la stratosphère pourrait cesser de se refroidir d'ici quelques temps.

Evidemment, ce soir, je ne peux pas étayer mes propos en raison de la charge de boulot à laquelle je suis infligée et je ne suis plus en vacances depuis ce matin.

J'ai fait une analyse récente ici, samedi dernier:

http://www.espacemet...stratospherique

J'aurai dû attendre dimanche je pense car les indices étaient nettement plus clairs pour l'établissement de l'activité ondulatoire dans la haute stratosphère, mais je n'aurai pas eu le temps de le faire, très certainement, car j'avais encore plein de DMs à terminer.

Bonne nuit à tous.

Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Bonsoir à tous,

apparemment, personne ne l'a constaté, mais l'activité ondulatoire dans la haute stratosphère commence à voir le jour progressivement (notamment l'activité des ondes n°2). Cela devrait conduire à une décélération des vents zonaux que ce soit dans la haute stratosphère ou dans la moyenne stratosphère dans les prochains jours et peut-être sur les prochaines semaines. Le flux de chaleur venu de la haute stratosphère devrait vraiment augmenter.

Il va falloir notamment observer ce qu'il va se passer sur la dernière décade de novembre. Il est possible que les poussées subtropicales au-dessus de l'Atlantique puissent devenir relativement puissantes avec la présence d'anomalies fortement négatives de CHI200 au-dessus de l'Amérique du sud (mimant un signal MJO7-8) à partir du 17 novembre environ (et sur plusieurs jours) entraînant un train d'ondes de Rossby vers l'Atlantique Nord (favorable aux blocages nordiques).

Pour l'instant, aucune augmentation de la température moyenne stratosphérique dans la moyenne stratosphère (mais cela commence déjà à être le cas dans la haute stratosphère). Il est possible qu'un SSW canadien se déclenche sur les 30 jours qui arrivent (je penche plutôt pour la première quinzaine de décembre ... après rien n'est certain).

Displacement event ou splitting event? Nous n'avons pas moyen de le préciser.

En tout cas, la stratosphère pourrait cesser de se refroidir d'ici quelques temps.

Evidemment, ce soir, je ne peux pas étayer mes propos en raison de la charge de boulot à laquelle je suis infligée et je ne suis plus en vacances depuis ce matin.

J'ai fait une analyse récente ici, samedi dernier:

http://www.espacemet...stratospherique

J'aurai dû attendre dimanche je pense car les indices étaient nettement plus clairs pour l'établissement de l'activité ondulatoire dans la haute stratosphère, mais je n'aurai pas eu le temps de le faire, très certainement, car j'avais encore plein de DMs à terminer.

Bonne nuit à tous.

CEP/GFS ce matin évoquent un frémissement de ce que tu dis (échéance très lointaine 240h), avec remontées chaudes aux hautes latitudes
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

CEP/GFS ce matin évoquent un frémissement de ce que tu dis (échéance très lointaine 240h), avec remontées chaudes aux hautes latitudes

Visible sur l'AO qui repasserait en négatif entre le 20 et le 25.

Signes d'e HP polaire mais c'est encore diffus.

Link to post
Share on other sites

j'avais remarqué en effet dimanche un flux de chaleur s'opérer à l'échéance +240 'mais moins visible ce matin.

Par ailleurs AO et NAO passent ce matin dans le négatif sur ladite echeance.

Quelqu'un pourrait m'expliquer ou Cirus a vu cette activité ondulatoire das la haute stratosphère et pourquoi on serait en activité d'onde N°2 ?

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Comme je l'avais pressentit ces derniers mois, cet hiver va être très interessant à suivre.

Les paramètres QBO-/faible activité solaire/absence de Nina sont en faveur d'un hiver potentiellement très froid sur l'Europe. Ceux qui ont prévu un gros flux d'ouest cet hiver en NAO+ vont s'en mordre les doigts

Ce matin, Riccardo ( alias Richard) sur le site Italien vient de publier la première partie de son article pour l'hiver 2012/2013.

Alors pour ceux qu'ils veulent continuer à comprendre le mécanisme QBO-/faible activité solaire, je peux vous le traduire

A noter que le QBO à 30 hpa a du mal a augmenter ( il est encore très négatif en ce moment même), cela explique la cause d'un soleil inactif ( faible quantités de rayonnement Ultra violet, augmentation de l'ozone stratosphérique conduisant à un chauffage accru de la stratosphère) avec une phase QBO- plus longue. Je pourrais ainsi vous l'expliquer dans l'article en détail.

J'espère ainsi que les modos pourront accepter mon article pour cet hiver qui sera publié ici même ce soir ou demain. En attendant, soyez patient

Link to post
Share on other sites

Comme je l'avais pressentit ces derniers mois, cet hiver va être très interessant à suivre.

Les paramètres QBO-/faible activité solaire/absence de Nina sont en faveur d'un hiver potentiellement très froid sur l'Europe. Ceux qui ont prévu un gros flux d'ouest cet hiver en NAO+ vont s'en mordre les doigts

Ce matin, Riccardo ( alias Richard) sur le site Italien vient de publier la première partie de son article pour l'hiver 2012/2013.

Alors pour ceux qu'ils veulent continuer à comprendre le mécanisme QBO-/faible activité solaire, je peux vous le traduire

A noter que le QBO à 30 hpa a du mal a augmenter ( il est encore très négatif en ce moment même), cela explique la cause d'un soleil inactif ( faible quantités de rayonnement Ultra violet, augmentation de l'ozone stratosphérique conduisant à un chauffage accru de la stratosphère) avec une phase QBO- plus longue. Je pourrais ainsi vous l'expliquer dans l'article en détail.

J'espère ainsi que les modos pourront accepter mon article pour cet hiver qui sera publié ici même ce soir ou demain. En attendant, soyez patient

Bonjour Mike,

Je suis curieux et preneur des details de l'article en question.

Je suis donc preneur egalement de ton article.

J'ai remarque un peu de NAM+ à la haute stratosphère. En combien de temps ces decrochages mettent ils pour se propager dans la strato et enfin impacté la situation au sol ?

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Comme je l'avais pressentit ces derniers mois, cet hiver va être très interessant à suivre.

Les paramètres QBO-/faible activité solaire/absence de Nina sont en faveur d'un hiver potentiellement très froid sur l'Europe. Ceux qui ont prévu un gros flux d'ouest cet hiver en NAO+ vont s'en mordre les doigts

Ce matin, Riccardo ( alias Richard) sur le site Italien vient de publier la première partie de son article pour l'hiver 2012/2013.

Alors pour ceux qu'ils veulent continuer à comprendre le mécanisme QBO-/faible activité solaire, je peux vous le traduire

A noter que le QBO à 30 hpa a du mal a augmenter ( il est encore très négatif en ce moment même), cela explique la cause d'un soleil inactif ( faible quantités de rayonnement Ultra violet, augmentation de l'ozone stratosphérique conduisant à un chauffage accru de la stratosphère) avec une phase QBO- plus longue. Je pourrais ainsi vous l'expliquer dans l'article en détail.

J'espère ainsi que les modos pourront accepter mon article pour cet hiver qui sera publié ici même ce soir ou demain. En attendant, soyez patient

Impatient de lire tout ça mon Miky ! kiss.gif

Pas mal de chose ont bougé depuis les prévisions entrevue en octobre....

J'ai l'impression que le flux continental pourrait prendre majoritairement le dessus cet hiver contrairement à ce que je pensais sur mon idée d'hiver agité et humide avec beaucoup d'ondulations d'Ouest à NO et Nord....

Cette semaine marque des signes qui vont vers une synoptique assez différente.

A suivre

Link to post
Share on other sites

[q

Les paramètres QBO-/faible activité solaire/absence de Nina sont en faveur d'un hiver potentiellement très froid sur l'Europe. Ceux qui ont prévu un gros flux d'ouest cet hiver en NAO+ vont s'en mordre les doigts

SI je suis bien ton propos l' hiver est sur d'être froid, les prévisions saisonnières ont fait des progrès fulgurant cette année

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

[q

Les paramètres QBO-/faible activité solaire/absence de Nina sont en faveur d'un hiver potentiellement très froid sur l'Europe. Ceux qui ont prévu un gros flux d'ouest cet hiver en NAO+ vont s'en mordre les doigts

SI je suis bien ton propos l' hiver est sur d'être froid, les prévisions saisonnières ont fait des progrès fulgurant cette année

ca c'est une très mauvaise citation.

L'hiver aurait plus de chance d'être plus froid que doux mais il n'a jamais été question de dire que l'hiver était sur qu'il soit plus froid surtout en France. Moi je ne parle que de tendance et de tendance à l'image Européenne et non la France. Je sais que ca plaira pas à tous le monde mais moi je ne fais absolument aucune prévision saisonnière comme beaucoup le font mais je donne que de simples tendances possible à l'échelle de l'Europe et notamment sous les latitudes moyennes...

pour info: J'ai fini la traduction de la partie 1 de l'hiver 2012/2013 mais j'ai une certaine hésitation à le poster sur IC malheureusement après ce qui s'est passé la dernière fois avec l'autre article. Je le posterais donc sur le site la Terre du futur donc pour ceux qui veulent essayer de comprendre un jour le mécanisme des paramètres hivernale c'est maintenant ou jamais

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

ca c'est une très mauvaise citation.

L'hiver aurait plus de chance d'être plus froid que doux mais il n'a jamais été question de dire que l'hiver était sur qu'il soit plus froid surtout en France. Moi je ne parle que de tendance et de tendance à l'image Européenne et non la France. Je sais que ca plaira pas à tous le monde mais moi je ne fais absolument aucune prévision saisonnière comme beaucoup le font mais je donne que de simples tendances possible à l'échelle de l'Europe et notamment sous les latitudes moyennes...

pour info: J'ai fini la traduction de la partie 1 de l'hiver 2012/2013 mais j'ai une certaine hésitation à le poster sur IC malheureusement après ce qui s'est passé la dernière fois avec l'autre article. Je le posterais donc sur le site la Terre du futur donc pour ceux qui veulent essayer de comprendre un jour le mécanisme des paramètres hivernale c'est maintenant ou jamais

Tu pourrais donner le lien, qu'on évite de s'égarer sur ce forum ? 191769.gif
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...