gugo

Du 23 janvier au 29 janvier 2017 prévisions météo semaine 4

364 messages dans ce sujet

Encore une fois GFS est relativement mauvais dans les tendance LT (gefs aussi) et je me suis fait encore prendre au jeu...

Il semble que le zonal ne soit qu'une énième illusion, en revanche, l'écrasement anticyclonique a terme pourrait provoquer un flux de sud-ouest anticyclonique (au mieux une dorsale anticyclonique sans flux)

Mais l'idée de passer en flux de sud-ouest est toujours bien présente, néanmoins elle se reporte dans le temps au fil des runs, donc méfiance...

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous !

Petite question d'un débutant pour les experts :)

Une situation comme nous avons actuellement débouche sur quoi en général ? 

La reprise d'un flux de sud ouest doux et sec la mise en place d'un courant perturbé d'ouest ou est propice à de nouvelles situations hivernales ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, snow63 a dit :

Bonjour à tous !

Petite question d'un débutant pour les experts :)

Une situation comme nous avons actuellement débouche sur quoi en général ? 

La reprise d'un flux de sud ouest doux et sec la mise en place d'un courant perturbé d'ouest ou est propice à de nouvelles situations hivernales ? 

 

Il n'y a pas de "règles" sur la fin d'une VDF. Alors le plus souvent on peut observer un redoux par flux d'Ouest dépressionnaire mais tout simplement parce-que cela fait partit du grand classique de nos hivers français. Normalement, nous devrions connaître sur un mois glissant bien plus de jours avec precipitations mais cet hiver est tout l'inverse. Les jours de pluies se font rares et malheureusement que cela soit par le maintien des conditions froides ou le retour de la douceur en flux de sud-ouest, cela se ferait une nouvelle fois sous anticyclone donc sans precipitations...

On met de côté également les neiges de redoux qui sont souvent provisoires mais qui peuvent au moins mettre un coup de blanc avant le retour de la douceur. Là, nous n'avons pas un seul modèle favorable au retour dépressionnaire qui s'affronte au froid continental donc la neige de redoux est à priori à oublier sur les 3/4 du pays voire la totalité. 

Sous réserve d'évolutions différentes des modèles mais cela semble très compromis...

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un coup de boule supplémentaire dans la face du retour d'un flux d'ouest humide ce soir,en revanche le flux de sud-ouest mais anticyclonique se fait une petite place supplémentaire(24h après les cartes postés en dessous),reste toujours les doutes liés a la semaine qui précède sur la dorsale Atlantique...

ECM1-168-4.GIFgfs-0-168.png

 

Heureusement qu'il y'a GEM...9_9 (qui se fait d'ailleurs plaisir 24h plus tard que la carte postée,avec sa fameuse GEMengite aigüe et une dépression plus creuse qu'une dent entièrement cariée)

gem-0-168.png

GEFS s'assèche un peu plus et la grande envolée des températures est moins flagrante,ça commence a sentir la croquette cette histoire,mais bon ça n'est pas comme si on ne s'y était pas habitué...

graphe_ens3_tpn2.gif

 

Je ne le poste pas, mais le run du CEP ce soir au bout de son échéance, est comment dire...presque une sorte de récurrence scandinave:D

Modifié par cédric du Lot
4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui CEP, le CEP  de ce soir entretient l'espoir (pour les hivernophiles)  car quoiqu'en disent les statistiques sur la claivoyance des modèles, je constate qu'il y a environ 13 jours le CEP avait fait cavalier seul pour annoncer le froid que l'on a maintenant depuis 48h, les autres ont suivi au moins 2 ou 3 jours après.  Puis il a été le premier à  diminuer la VDF, et les autres ont suivi après.

 

Cette fois (mais ce n'est qu'un seul et unique run) non seulement il réduit beaucoup le redoux en surface  pour la semaine prochaine, mais en plus il finit en beauté, même si compte tenu de la synoptique qu'il présente à 240h, on peut se dire que tout peut advenir à 224h ...

 

Pour le plaisir quand même 9_9

 

 

 

Recm2401.gif

 

Recm2402.gif

 

Modifié par jt75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle mouche a piqué CEP ce soir ? Bon, d'accord, c'est sur du TLT que tout cela se passe mais le "jeu" du forum est quand même de commenter une telle sortie car elle aura existé au moins le temps d'un run. Les jours qui viennent nous diront si ce n'était qu'un mirage ou une hypothèse que CEP aurait été le premier à voir venir (ça vous rappelle quelque chose ?)

 

Seul contre tous, le modèle européen est en train de remettre en cause des récurrences solidement établies cet hiver, avec une pulsion subtropicale qui trouverait (enfin) son chemin jusqu'à des latitudes très élevées, entraînant le décrochement d'une partie de vortex polaire qui, à terme, pourrait nous revenir dessus dans un mouvement d'est sous blocage.

Attendons de voir l'ensembliste de ce 12Z... Il est très probable que ce scénario soit isolé et que la moindre petite "perturbation" des conditions initiales dans les 50 proposés change totalement la donne.

 

A suivre...

Modifié par sastrugis
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

imagine si la dépression au large du Maroc a la bonne idée de  foncer vers la Méditerranée,

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  

il y a 5 minutes, lame2 a dit :

 

Ça ne me paraît pas si récent que ça Lolox.

Rappelle toi de GFS le we dernier qui donnait déjà des signaux en ce sens sur le LT.

J'en parlais dans un post, et j'insistais d'ailleurs sur l'importance des conditions synoptiques au-dessus de l'Europe à l'échéance de la fin de cette semaine pour déterminer la suite:

2.png

 

Et on se rend compte que GFS est revenu peu à peu à cette projection ce soir:

1.png

  Et le CEP lui emboite le pas de façon un peu plus aiguë notamment avec une dorsale Atlantique un peu plus ample à l'échéance de vendredi .(ça rappelle quelque chose).

Et là encore, ces petits détails: petite branche du jet poussant la goutte froide vers l'ouest, branche sud du jet finissant d'envoyer les racines du blocage initiale vers les hautes latitudes) ont un impact direct sur la courbure plus ou moins sud du jet Atlantique plongeant en amont vers le sud et sur le positionnement de la dorsale suivante.

Bref, cette masse de petites choses ne sont pas complètement calées (sans parler de ce qui ce passe en amont de la dorsale et qui a son importance sur l'ampleur de la crête) et évoluent au fil des actualisations.

Alors effectivement CEP est isolé dans sa projection et il ne faut sans doute pas le prendre au pied de la lettre.

Mais on remarque que le flux d'ouest a de plus en plus de mal à passer le barrage situé en aval sur l'Europe occidentale.

Il est donc envisageable que les conditions actuelles se prolongent sur le début de l'échéance suivantes.

Pour la suite, il semble qu'il y ait 3 familles de scénarios (du plus présent au plus isolé):

- Une dorsale qui s'élève à l'ouest immédiat de la France et qui s'amplifie à partir du pays finissant par nous soumettre à un flux de SO peu ou pas dépressionnaire

-Une dorsale Atlantique qui circule zonalement sur nous

- Une dorsale qui s'élève à l'ouest immédiat de la France et qui s'amplifie pour générer un blocage nordique (CEP isolé dans cette modélisation)

La particularité est que la 1ère famille de scénarios (majoritaire et en progression) est proche au départ d'un point de vue synoptique de la 3ème famille.

C'est pour ça qu'une évolution type CEP est à suivre.

Je me permets de poster ici également car ce post est plus approprié à cette semaine qu'à la précédente. 

16 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tous cas merci Lame pour ton analyse (pertinente), je voulais juste souligner l'énorme thalweg Atlantique du cep à moyen terme

ECH1-168.GIF?17-0

Ca ondule vraiment très fortement, c'est aussi le cas sur des scénarios gefs

Je suis néanmoins assez surpris de la tournure du cep, même à moyen terme...

 

Le run parallèle de GFS est également relativement proche du CEP dans les tentatives de pulsion vers la Scandinavie 

gfsnh-0-156.png?6

Puis une autre tentative 

gfsnh-0-228.png?6

Alors que GEM est dans l'êxtreme opposé 

gemnh-0-192.png?12

 

Modifié par kéké
4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui lame, c'est précisément ce que je me permettais de faire remarquer ce matin...l'option CEP qui poursuit son scénario matinal en allant au bout du bout de son idée est une reprise de la partition émise par GFS le we dernier..

 

On sent que le modèle européen est très border line dans sa version 12z mais en attendant la sortie attendue de son ENS il est quand même à noter que sa copie matinale avait toute sa place dans son Ensemble.. 

Modifié par Chris of Auriol (13)
5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, lame2 a dit :

  

Je me permets de poster ici également car ce post est plus approprié à cette semaine qu'à la précédente. 

 

C'est une très bonne analyse Lame, il est fort probable que j'avais intégré comme acquis l'évanouissement de notre blocage sans qu'un relais ne soit en mesure d'efficacement le realimenter... Faut dire que les modèles avaient un temps bien écarté cette hypothèse ;)

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, 

 

J'avoue être un peu comme lolox ou comme on peut le voir dans mes dire d'hier soir, je n'y croyais plus trop. 

Et bah.. Le p'tit ARPEGE 12z d'hier avait du bon ^^.

 

  En effet ce soir, on a encore un GFS qui s'améliore, juste pour rappel le 12z d'hier c'était le lundi (je parle du début du redoux arrivant par le NO).  Le 0z d'aujourd'hui c'était le mardi le 6z le mercredi, le 12z ce soir c'est :

On voit bien la languette de froid qui franchit l'Europe avec l'écrasement des HPs sur le Finistère (phrase dictée par maître Ciel d'encre xD)

gfs-6-204_xsy1.png

 

 

On est quand même passé de ça:

gfs-0-168.png?12

 

A ça 

gfs-0-156.png

 

A ça! 

 

gfs-0-144_pio8.png

 

Moi j'ai envie de dire à quand l'AS? xD

On est de plus en plus proche au fil des runs avec GFS,  regardez l'activité depressionnaire au niveau Groenland-Islande comment elle a évolué mais aussi en scandinavie.  Ça joue fortement,  à ça a nettement diminué. 

 

 

 Chez CEP c'est moyen, on voit le potentiel quand même. En effet la pulsion ce confirme mai ça donnerai un anticyclone sur le RU qui serait vite alimenter par la France,  favorisant UN AF en fin de run et donc des conditions froides. D'où la raison qu'on voit le potentiel. Si l'activité depressionnaire se réduit encore plus tôt on pourrait avoir une pulsion avec UN AS qui se forme assez vite tout ça sans que ça traverse la France. Mais là on fait un peu les gourmands^^

 

tempresult_tsh8.gif

 

 

Mais ne nous emballons pas trop vite GEM-UKMO guettent.... avec une pulsion en plein sur la France à cause des BPs trop actif.

 

UW144-21_pax5.GIF

 

Les ensembles CEP-GFS s'améliorent également. A voir donc.

A signaler que pour l'instant rien qui donne un signe quelconque de possibilité neigeuse avec cet anticyclone... donc ça reste toujours du froid sec ses neige pour une majorité de la France. 

A voir dans les détails fin.

Modifié par gugo
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite vue synoptique des ensembles CEP de ce 12Z du 17/01 pour replacer les incertitudes de cette dynamique froide dans le contexte européen, de la France à l'Ukraine (rappel : c'est du TLT, donc...)

 

Pour l'ouest de la France, l'air doux de la dorsale anticyclonique entrevue est dans le haut des scénarios (environ +1 ET),

alors que pour l'est du pays la proximité de l'air froid est entrevue comme un scénario en bas de son ensemble (< -1 ET)

En allant vers l'Europe centrale, la bulle froide (-16° à 850 hPa) est envisagée comme un scénario très extrême (<<< -1 ET)

alors qu'en continuant notre voyage vers l'est en Ukraine, le déterministe se replace dans une "bonne" moyenne froide (environ -1 ET)

 

 

vu 17-1.jpg

 

                                          vu 17-1_2.jpg

 

 

Modifié par sastrugis
6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, sastrugis a dit :

Une petite vue synoptique des ensembles CEP de ce 12Z du 17/01 pour replacer les incertitudes de cette dynamique froide dans le contexte européen, de la France à l'Ukraine (rappel : c'est du TLT, donc...)

 

Pour l'ouest de la France, l'air doux de la dorsale anticyclonique entrevue est dans le haut des scénarios (environ +1 ET),

alors que pour l'est du pays la proximité de l'air froid est entrevue comme un scénario en bas de son ensemble (< -1 ET)

En allant vers l'Europe centrale, la bulle froide (-16° à 850 hPa) est envisagée comme un scénario très extrême (<<< -1 ET)

alors qu'en continuant notre voyage vers l'est en Ukraine, le déterministe se replace dans une "bonne" moyenne froide (environ -1 ET)

 

 

vu 17-1.jpg

 

                                          

 

 

Merci pour le tableau !
On constate bien que CEP à totalement perdu la tête en fin de run, il sort complètement de la médiane.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, kéké a dit :

Merci pour le tableau !
On constate bien que CEP à totalement perdu la tête en fin de run, il sort complètement de la médiane.

 

Oui CEP semble bien dans l'extrême sur son run. 

  Les chances qu'on revoit se type de modélisation demain sont assez faible. Même si c'est le signe que le ralentissement de l'activité depressionnaire est possible. 

 

 Dès le MT il est un peu unique en son genre avec un nouveau RU qui se  forme, aucun modèles et aucun scénarios GEFS  ne voient cette situation.  

Donc à moins d'un coup de génie une évolution sous cette forme semble peu probable pour l'instant. 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, gugo a dit :

Oui CEP semble bien dans l'extrême sur son run. 

 

 

Le déterministe (à gauche) par rapport à la moyenne de son ensemble (à droite) montre bien le caractère extrême de ce run.

 

vu 17-1_3.jpg

 

A priori, ce serait donc comme le dit gugo très surprenant que nous retrouvions cette synoptique modélisée demain...

Sur ce, bonne nuit en attendant la sortie du 00Z ;)

Modifié par sastrugis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certainement pas la même, mais y ressemblant, allant dans le même sens, dans la même dynamique, j'y crois:

 

En fait c'est entre 168h et 192h (voir plus bas)  que la divergence apparaît et que tout se joue. Dans le déterministe la route du pôle s'ouvre, plus de barrière de BP , les isobares suivent les longitudes droit en direction du pôle d'où cette possible élévation de la crête anticyclonique dans la brèche ouverte.

 

De plus, (considération purement statistique)  

  • Le CEP voit bien les signaux à longs termes,
  • On a toujours depuis quelques  mois (quelques années ?) une difficulté à sortir d'un type de temps, voir cet été, cet automne et les 6 semaines de fin Nov au 5 janvier,
  • La fameuse récurrence qui nous colle ...

Alors oui pourquoi pas encore une récurrence mais cette fois avec des flux orientaux.

 

De plus ça fait 3 jours qu'on annonce un redoux assez rapide (la vdf s'est transformée  en vaguelette etc ..), et tous les jours qui passent  le froid se voit prolongé d'un jour, et cela sur la quasi totalité des modèles. Tout se passe comme si on était entré dans une nouvelle dynamique.

 

A 168 h le cadenas est mis sur la route du nord :(dépression 990 au nord est de l'Islande)

Recm1681.gif

 

192h la porte s'ouvre

Recm1921.gif

 

216h c'est la ruée: les hauts géo s'engouffrent  la brèche.

 

 

Recm2161.gif

 

240h pour finalement arriver à cette projection très rare:

Recm2401.gif

Modifié par jt75
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

  Ce matin on a un GFS un peu moins bon avec une pulsion plus faiblarde, UKMO pour sa part s'améliore, puis on a GEM lui qui voit toujours la pulsion sur la France.

ARPEGE reste le meilleure à 102h avec une pulsion qui est à la latitude du nord de l'Irlande. Alors que les autres modèles pulsent à la latitude du nord de la France.  A voir CEP. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, gugo a dit :

Bonjour,

 

  Ce matin on a un GFS un peu moins bon avec une pulsion plus faiblarde, UKMO pour sa part s'améliore, puis on a GEM lui qui voit toujours la pulsion sur la France.

ARPEGE reste le meilleure à 102h avec une pulsion qui est à la latitude du nord de l'Irlande. Alors que les autres modèles pulsent à la latitude du nord de la France.  A voir CEP. 

Je crains fort que le CEP rentre dans le rang ce matin (son scénario n'est jamais repris) et qu'on se retrouve avec une énième dorsale se déployant partiellement sur la France, on en a pas fini avec le temps sec (sauf peut-être vers la méditerranée en début d'échéance: bascule du flux au SE).

Le gros talweg Atlantique associé à un jet de SO entre Terre-Neuve et Islande semble empêcher toute amplification de la dorsale vers les hautes latitudes, il va sans doute falloir attendre l’affaissement lent et progressif de la dorsale pour espérer de l'agitation.

Modifié par lame2
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Semaine qui pourrait être finalement anticyclonique sur sa plus grande partie. On semble abandonner la piste ZO perturbé comme c'était déja visible hier. Désormais c'est le flux de SO qui est retardé à la faveur de cette pulsion Atlantique qui garantirait le maintien d'un léger flux continental au minimum jusqu'en milieu de semaine :

 

ECM1-168_zhm1.GIF

On se retrouverait donc avec une sorte d'AF avec un petit flux d'E en basses couches. On devrait donc garder un temps froid, il faudra de nouveau suivre la mise en place d'inversions car la synoptique m'y semble propice. Le nombre de jours de gels consécutifs devrait devenir assez significatif dans pas mal de stations du pays. Pour la fin de semaine, je vois deux gros scénarios :

 

- Affaissement de l'AF et évacuation vers l'Europe de l'Est favorisant la  bascule en flux de SO plutôt anticyclonique donc retour de la douceur (incertitude sur la faculté du courant océanique à rentrer sur le pays).

- Maintien voir renouvellement de l'AF par l'Atlantique et donc persistance d'un temps assez froid avec phénomènes d'inversions persistants.

 

Avantage au premier scénario mais le second s'inscrit tellement bien dans la récurrence de cet hiver qu'il pourrait vite prendre le dessus lors des prochaines modélisations.

Modifié par oliv92
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas sûr Lame, CEP reste ce matin sur un scénario minoritaire mais qui reprend les grands traits de la sortie d'hier (même si, c'est vrai, il a fait un rapproché par rapport aux autres scénarios). On a toujours une gestion du thalweg Atlantique totalement différente de ce que propose GFS et Ukmo et en cela il est dans la lignée du 12z de la veille même si cela est plus ténue, l'échéance clé se situant à 144h avec un thalweg plus vertical et plongeant permettant d'advecter des HGP aux hautes latitudes (12z - 0z) :

ECM1-144_bxz8.GIFECM1-144_pvr7.GIF

 

Tout le contraire de GFS/UKMO qui ne voient qu'un faible thalweg sans le moindre dynamisme avec un schéma de propagation bien plus horizontal, le VP Groënlandais n'étant alors aucunement contrarié dans son expansion vers l'est empêchant de facto une extension de la dorsale vers des latitudes nordiques :

 

gfs-0-144_lqi0.pngUW144-21_vua6.GIF

 

On retrouve ces hésitations sur la carte d'ET au niveau de Terre-Neuve puis de l'Islande. ET faibles car la différence n'est pas importante entre les différents scénarios avec pourtant un effet de seuil important par la suite :

EEM1-144_qqj8.GIFEEM1-168_raz7.GIF

 

Objectivement, son isolement plaide en sa défaveur notamment en ce qu'il s'est rapproché un peu ce matin des autres modèles, mais le fait que l'échéance se situe seulement à 144h et que cette synoptique a déjà été proposé hier soir me laisse à penser que ce ne sera pas forcément si limpide que ce qu'envisage GFS/Ukmo. A suivre donc même si au jeu des probas, je dirais que c'est du 20/80.

Modifié par Kyrion
5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce matin que ce soit GFS

 

gfs-0-216.png

 

 

ou CEP

 

ECM1-216.GIF

 

ce qu'il faut retenir jusqu'au 27/01/17 c'est une domination des hautes pressions par chez nous

 

Cela induit des gelées nocturnes et des après midi fraiches (un peu moins en allant ver l'ouest un peu plus en allant vers l'est), avec son lot d'inversions et/ou nuages bas.

 

En tout cas aucune précipitation significative

 

Après un mois de décembre sec, le mois de janvier semble de la même veine

 

Diagramme GEFS pour l'ouest

Diagramme GEFS

Diagramme GEFS pour l'est

 

Diagramme GEFS

 

On remarque l'absence de RR jusqu'au mojns le 28/01/17

Cette date est d'ailleurs sans cesse repoussée

 

Plus que l'absence de véritables conditions hivernales c'est l'existence de cette sécheresse depuis juillet 2016 qui risque de devenir critique.

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Il est intéressant de constater ce matin que CEP garde globalement la même synoptique pour le TLT avec une pulsion subtropicale assez massive et une coulée polaire conséquente sur l'Europe. Evidemment, à aussi LT, des décalages de +/- 500 km n'ont rien d'anormaux (même s'ils supposent des conséquences très différentes pour nous !)

 

L'élément nouveau pour ce matin expliquant ce décalage est une activité dépressionnaire beaucoup plus virulente qui fait son oeuvre (bonjour Mister Rabot !). Classique !

 

vu 18-1.jpg

 

 

Pour GFS (ci-dessous à droite), l'activité dépressionnaire intense est placée beaucoup plus au nord-est de l'Europe (nord Scandinavie). Ceci à plusieurs conséquences :

- fermeture de la porte nordique pour la pulsion subtropicale

- écrasement sur la France des HP

- absence de décrochement polaire (VP concentré)

 

Le scénario de la raison (climatologie) irait en faveur de GFS mais le fait que CEP ne lache pas totalement son déterministe d'hier est un indice quand même à surveiller...

 

vu 18-1-2.jpg

 

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, F85 a dit :

Ce matin que ce soit GFS

 

gfs-0-216.png

 

 

ou CEP

 

ECM1-216.GIF

 

ce qu'il faut retenir jusqu'au 27/01/17 c'est une domination des hautes pressions par chez nous

 

Cela induit des gelées nocturnes et des après midi fraiches (un peu moins en allant ver l'ouest un peu plus en allant vers l'est), avec son lot d'inversions et/ou nuages bas.

 

En tout cas aucune précipitation significative

 

Après un mois de décembre sec, le mois de janvier semble de la même veine

 

Diagramme GEFS pour l'ouest

Diagramme GEFS

Diagramme GEFS pour l'est

 

Diagramme GEFS

 

On remarque l'absence de RR jusqu'au mojns le 28/01/17

Cette date est d'ailleurs sans cesse repoussée

 

Plus que l'absence de véritables conditions hivernales c'est l'existence de cette sécheresse depuis juillet 2016 qui risque de devenir critique.

Et oui, comme on pouvait s'y attendre, les diagrammes s'assèchent progressivement dans la durée sur une grande partie du pays avec un champs de pression restant bien élevé sur le pays. Les anomalies thermiques vont s'essouffler très lentement avec des temperatures qui rejoindront tout juste les normales saisonnières mais c'est bien le déficit de precipitations qui va encore s'accroître rendant la période assez exceptionnelle. 

 

Il ne faudrait que cette situation s'éternise car l'air de rien il nous reste environ deux mois pour refaire le stock avant que la nature se réveille une bonne fois pour toute et là la sécheresse pourrait prendre une toute autre dimension. C'est vraiment cet aspect qui devient inquiétant...

10 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tou(te)s,

 

Bon eh bien je m'apprêtais à donner pour une fois mon sentiment sur les modèles : à savoir que je les trouve catastrophiques ce matin (faudra-il faire la danse de la pluie ?). Mais Run a presque tout dit, pas grand-chose à ajouter. Radoucissement plus rapide si on a un flux d'ouest (plutôt option GFS), ou remontée très lente et laborieuse des températures s'il est faible, voire absent (plutôt option CEP).

On notera que les GeoPT sont (one more time !) à la baisse en fin de topic sur GFS, mais ça commence à me faire penser au mirage des Dupondt dans "Tintin au pays de l'or noir". Surtout que, et là je suis encore plus pessimiste que toi, Run, avec une telle synop, ce serait déjà le printemps dès la mi-mars dans pas mal d'endroits. Donc dans cette config, on n'a peut-être même pas deux mois ! 

 

Zonal 45

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.