13008

Du 10 juillet au 16 juillet 2017 - prévision météo semaine 28

30 messages dans ce sujet

Posté(e) (modifié)

Il est temps d'ouvrir le nouveau topic pour une semaine qui s'annonce incertaine avec possiblement un passage pluvieux (ou orageux) le week-end précédent et/ou en début de semaine suivie d'une période possiblement plus douce....

Incertitude tout de même sur le "timing" du possible talweg et de sa profondeur:

Cep: 

ECM1-192_dyg0.GIF

Gfs:

gfs-0-174_nei5.png

Seule similitude: le positionnement de l'anti sur les açores qui pourrait conduire au retour d'une chaleur plus marquée...

À vos claviers :) 

Modifié par 13008
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

En effet, les ensembles semblent clairement suivre les déterministe avec un twaleg plus ou moins intense qui reste à déterminer. Adieu les fortes chaleurs et le beau temps à l'heure actuelle.

 

gens-21-1-162.png

 

EDM1-168.GIF?04-12

 

 


D'ailleurs on voit par le graphe GFS que se temps moyen pourrait bien perdurer toute la semaine dans le nord. Dans le sud une remontée des températures semble possible. Nous aurons plus d'éclaircissement ces prochains jours.

 

 

graphe_ens3_qlj7.gif

 

graphe_ens3_pzf7.gif

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Adieu le beau temps? 

Vraiment pas sur,un temps de saison semble se profiler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a une heure, Haut-Forez42 a dit :

Adieu le beau temps? 

Vraiment pas sur,un temps de saison semble se profiler.

Tout dépend de quel région on parle pour le sud oui le temps pourrait être assez agréable. Surtout avec une possible augmentation du mercure.
Dans le nord certes des températures "potable" mais des régimes d'averses sont assez probable à l'heure actuelle.

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Juste un raisonnement comme ça:

 

C'est clair qu'actuellement en ouvrant les topics, une lecture littérale des modèles nous oblige à voir une sorte de zo anticyclonique avec ses nuances, ses dégradés nord/sud. 

Pour celui-ci on se retrouve de nouveau avec cette trame globale, qui peut d'ailleurs paraître encore plus assise que pour l'échéance précédente.

 

Dans le sens où pour l'échéance précédente, CEP avait déjà modélisé un truc qui pouvait éventuellement s’extrapoler comme un futur lâché de GF qui nécessiterait ensuite une redoutable finesse à échéance réduite pour cibler notre temps sensible. Une question qui n'est d'ailleurs toujours pas complètement réglée.

 

Ainsi nous avions à 144h de l'ouverture du topic précédent:

ECM1-144evv5_mini.png

 

Alors que cette fois nous avons ça:

ECM1-144jnz4_mini.png

 

Il faut tout de même faire un effort de projection considérable pour imaginer par quel mécanisme d'horloger, les modèles pourraient à nouveau trouver un moyen de réalimenter la situation qui advecte de l'air chaud sur l'échéance qui précède.

 

Mais bon, admettons que le talweg sensé rapporter la fraîcheur/temps de saison se prenne les pieds dans le tapis suite à d'interminable recalages liés aux interactions avec notre gf actuelle. Avec comme conséquence 1 à 3 jours de chaleurs supplémentaire par rapport à ce que voient le gros des troupes actuellement.

Même avec ça, cela ne nous emmènerait pas plus loin que la moitié de ce topic dans le meilleur des cas, genre sur le centre Est, et on ne voit pas ce qui empêche notre classique dégradé de n'être que décalé dans le temps.

 

Ok, mais bon, admettons que les modèles se retrouvent ennuyés par un blocage, disons caractérisé par une dépression qui se régénère sans cesse sur l'océan au Sud immédiat de l'Alaska. Avec comme conséquence un jet qui tourne 'en rond' sur cette zone, épargnant par la même les Rocheuse, et la perturbation résultante qui va avec plus à l'Est.

La dépression avec son anomalie t850 nette, Sud Alaska donc:

850.png?run=run12model

 

Le jet, voir sur la même zone: (cliquer pour animer)

tempresultbyp1_mini.png

 

Pour rappel, voir la branche du jet toujours sur cette zone sud Alaska/ Ouest US; qui avait par la suite contribué au balayage de notre canicule de juin par un courant d'Ouest bien établit:

gfsnh-5-6_jrc2.png

 

Enfin, admettons en conséquence que lorsqu'un acteur est manquant sur la zone où la baroclinie à pignon sur rue (région du Labrador), le bassin Atlantique retrouve une certaine liberté avec des interactions de plus fine échelle qui prennent alors le dessus (piscine d'eau froide, fosse des Açores etc...). C'est à dire la saisonnalité de l'été tout simplement mais avec un catalyseur dans notre exercice actuel.

 

Alors après avoir usé à outrance d’extrapolation, après avoir admis tous ces éléments qui ne sont pas forcément démontrés, très incomplets, ou simplistes, voir peut être même non réalistes, je me demande tout de même si l'esquisse de départ a donné est le zo anticyclonique, avec une synoptique cassée qui est peu adaptée aux modèles peut être encore trop grossiers.

 

On aimerait un temps de saison, enfin pas besoin de péter des records plusieurs fois dans un été avis perso bref peu importe, mais à l'heure actuelle, des éléments m'empêchent de retenir  l'esquisse de départ avec son schéma classique.

 

D'autant plus que même si les arguments apparaissent abstraits ou trop isolés du contexte global, on peu noter un ET au large du Portugal, c'est peut être le plus marqué de l'Hn à cette latitude, rien que ça peut suffire à aborder l'échéance avec un principe de précaution nécessaire:

EEH1-192pra1_mini.png

 

Finalement, en premier jet, si un contraste doit exister sur le pays, je le verras plus Est/Ouest que Nord/Sud.

A suivre, tout est à faire.

Modifié par sebb
9 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, 

 

Dégradé Nord-Sud dans toute sa splendeur pour cette semaine qui se profile. 

Avec une dégradation un peu plus générale en fin d'échéance. A confirmer. 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le dernier GFS continue de faire remonter les températures.

Rien est joué  !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Haut-Forez42 a dit :

Le dernier GFS continue de faire remonter les températures.

Rien est joué  !

 

Si on t'écoute, au fil des posts, on va finir par atteindre 50°c sous abri ^^...

 

Il faudrait essayer d'étayer tes propos de cartes, d'illustrations, d'un argumentaire. Sinon, ça reste au stade de l'exclamation. 

42 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Le 6/7/2017 à 12:44, Ciel d'encre a dit :

 

Si on t'écoute, au fil des posts, on va finir par atteindre 50°c sous abri ^^...

 

 

A priori ça ne sera pas le cas....:D

 

 On se dirige vers une semaine relativement "classique" sur le plan thermique,dégradé nord-sud,du moins beau et moins chaud au plus beau et plus chaud au fur et a mesure que l'on se dirigera vers la méditerranée,classique quoi...

L'anticyclone des Açores semble décidé a se renforcer sur ses bases,la circulation ouest/est s'en trouverai donc rétablie avec une limite barocline a même le pays une bonne partie de la semaine,probablement de l'instabilité sous forme d'averse voire de petits fronts sur les 3/4 du territoire,plus prononcée de la Loire au nord-est,il fera beau et chaud toute la semaine au bord de la méditerranée.

ECM1-120.GIF.5b041ec37f0cb3177826620985c02735.GIF

En fin d'échéance(et a partir de vendredi) on note que l'anticyclone devient plus gourmand et tendrai a s'étendre vers l'est provoquant une bascule du flux de l'ouest au nord-ouest avec une advection fraiche plus prononcée surtout du nord au nord-est,ailleurs ce changement temporaire de flux lié au gonflement des hautes-pressions Atlantique serait peu sensible,il semble que pour la suite(échéance suivante) elles finissent par gagner l'ensemble du pays.

gfs-0-192.png.1773aeda6e6e32960eeb18a966cd6dea.png

On peut retenir que  le premier férié de l'été(14 juillet) se ferai dans une relative fraicheur pour la saison sur le nord du pays et dans l'humidité,un peu plus a raz des cacahuètes de la normale sur le sud,plutôt pas mal en méditerranée.

Les Tx au cours de l'échéance devraient se promener entre 19 et 25° du nord-ouest au centre,de 18 a 26° du nord-est au centre-est,généralement autour des 25° sur le sud-ouest,jusqu'a 32° certainement au bord de la grande bleu possiblement plus dans l'intérieur au gré du positionnement de la barocline.

Coté RR rien de très significatif hélas (a avoir un temps moyen autant qu'il pleuve hein!) et les régions du nord en fort déficit pluviométrique devront se contenter de cumuls hétérogènes,mais c'est déjà ça...pour le sud du pays en particuliers le sud-ouest les cumuls s'avèreraient anecdotiques,pour le sud-est la question ne se pose pas.

Modifié par cédric du Lot
10 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assez d'accord pour dire que cette semaine s'annonce d'un classique comme on n'en a pas vu depuis longtemps, avec un dégradé NO-SE, le tout dans des températures globalement de saison (mais plus fraîches au NO et normales -ou légèrement plus chaudes- du SO et surtout SE).

Cette approche est à mon avis très solide, CEP et GFS sont proches dans les grandes lignes, le AA semble un peu plus combatif que ces dernières semaines.

 

Le ressenti de beau temps sera plus aléatoire dans le nord (passages nuageux +/- marqués, relative fraîcheur)  mais niveau PP, il n'y aura rien de consistant, le SE est assuré d'un temps estival mais il faudra compter avec le cocktail mistral + tramontane, le tout en fonction du positionnement du gros AA.

 

Semaine donc très classique (bonjour les clichés pour la Bretagne, Normandie etc ...) et certainement décevante pour les premiers vacanciers après les dernières semaines vécues :(. D'un côté, retrouver du normal, c'est rassurant non ?

 

GFS6z.gif

Recm1921.gif

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Retrouver du 'normal' actuellement, c'est anormal.

9_9

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Exact, on peut tout de même désormais trancher en faveur d'un retour à la normale thermiquement, les modèles semblent s'enchaîner et se répéter.

Donc des t850 entre 5 et 10 au nord, autour de 10°C sur une bande centrale, de 10 à 15°C dans le Sud, et plus précisément entre 15 et 20°C près de la Grande Bleue.

 

Du point de vue de la circulation générale, on a toujours ce blocage qui s'est renforcé ces dernières heures sur l'Ouest du continent américain, avec un jet qui dirige de l'air polaire sur l'Est du continent jusqu'à une latitude assez basse.

 

L'idée c'est donc de discuter quels effets peut avoir ce talweg jusqu'en France.

Il est favorable à un recentrage régulier de l'AA sur le centre du bassin Atlantique, tout en adoptant une position assez haute en latitude. Ce qui facilite une circulation plus ONO de l'autre côté de l'Atlantique, donc chez nous.

 

Ainsi, l'air froid  glissant d'ONO sur le côté Est de l'AA  favorise peut être le talweg qui va prochainement nous arrivés, à l'instar de son prédécesseur et récupérer la GF qui nous occupe actuellement.

On espère au passage que cette étape pourra permettre des précipitations entre dimanche et mardi.

 

Derrière, il me semble qu'on est parti pour un passage de zo anticyclonique (milieu d'échéance), puis recentrage de l'AA oblige, on peut accorder une probabilité dominante à l'infiltration d'air humide sur le pays sous une forme ou sous une autre, par flux maritime d'ono.

Les régions de l'Ouest plus proche de l'AA, et celles du Sud davantage sous HG, on peut imaginer que si activité frontale il doit y avoir, elle serait davantage enclin à concerner le reste du pays.

 

Ainsi si la normalité côté T°C laisse de moins en moins de doute, ça reste plus incertain côté pluviométrie où rien est décidé.

 

Bon après, en tant que passionné, et histoire de ne pas tomber dans la platitude, on peut aussi jouer à se faire peur, en se disant il ne faudrait pas que la carte cep det 168h, soit les prémices de l'installation du cœur de l'été. Quand on voit une dorsale peu élevée mais d'une telle amplitude, c'est toujours impressionnant sur les suites possibles.

 

ECM1-168xtd4_mini.png

 

Pour le moment, pas d'inquiétude  en vue, au niveau thermique en tout cas:

ECM1-240xvh8_mini.png

naefs-0-0-240_hve7.png

 

Modifié par sebb
6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Ce matin GEFS est plutôt automnal pour la fin de semaine même si GFS l'est moins on sent que le talweg pourrais s isoler et résister vers le golf de Gènes entrainant un flux de nord généraliser et un épisode de mistral

l anticyclone des acore semble vraiment bien s'accrocher a sa zone habituel et on sent que cette période de temps mitigé pourrait bien être durable

CEP voit un retour rapide des HP pour la fin de semaine

 

 

Modifié par gab89
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement cette semaine s'annonce comme des plus banales....ou des plus conformes.

Pas (plus) de grosses chaleurs, et on semble aller de températures encore supérieures aux normes à des températures à peine de saison, mais pas forcément désagréables.

Les modèles se mettent au même diapason, avec un dégradé habituel Nord/Sud, ou Nord-Ouest/Sud-Est :

ECM1-120.gif

gfs-0-120.png

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirai même plus que si on se projette à samedi, dimanche prochain, on sent d'aprés les modèles une chaleur plus importante s'installer notamment dans le sud du pays.

C'est du +168h, il va falloir attendre encore un peu pour y voir plus clair, mais GFS, l'ensembliste, CEP et UKMO voit une augmentation des températures. 

 

Enfin un bon week end pour les estivophiles du sud ouest en ce mois de juillet ?

 

A confirmer. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A confirmer? Quel pessimisme;)

Une semaine de pause chaleur avant de repartir, après le 14 juillet, vers des températures d'un haut niveau, même le nord de la Loire serait servi.

Le schéma semble vouloir à nouveau se répéter.

Nous allons peut-être franchir une nouvelle étape niveau thermomètre, qui fera l'objet du prochain topic, si il reste encore du monde sur le LT.

Nous entrerons dans la période la plus chaude statistiquement, jusqu'au 15 aout. Ce serait du gâchis que cette période ne jette pas toutes ses cartes, pour classer cet été parmi les plus chauds.

Contrairement aux prévisions hivernales très délicates à réaliser, je ne crois pas me tromper, sauf bouleversement radical de la synoptique.

Je ne crois pas du tout au retour d'un régime océanique avec le typique dégradé NO/SE, dans les prochaines semaines.

 

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a 57 minutes, Jack75 a dit :

 

Le schéma semble vouloir à nouveau se répéter.

Nous allons peut-être franchir une nouvelle étape niveau thermomètre, qui fera l'objet du prochain topic, si il reste encore du monde sur le LT.

Nous entrerons dans la période la plus chaude statistiquement, jusqu'au 15 aout. Ce serait du gâchis que cette période ne jette pas toutes ses cartes, pour classer cet été parmi les plus chauds.

Contrairement aux prévisions hivernales très délicates à réaliser, je ne crois pas me tromper, sauf bouleversement radical de la synoptique.

Je ne crois pas du tout au retour d'un régime océanique avec le typique dégradé NO/SE, dans les prochaines semaines.

 

 

En effet, le régime d'Oméga Ibérico-Français pourrait se répéter.

 

naefs-0-0-174_dnl3.png

 

Il faut aussi souligner la présence récurrente d'une anomalie basse sur le centre du bassin Méditerranéen. Elle est liée aux fortes chaleurs sur l'Espagne depuis le début de l'été. L'air du désert Libyen ne circule pas vers le sud-Est de l'Europe (comme c'est le cas normalement, avec la circulation d'O/SO) : il opère un retour d'E vers le Maghreb, le Maroc, la péninsule Ibérique...avant de toucher régulièrement la France. Comme un blocage en version subtropicale...

 

 

Modifié par Ciel d'encre
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais tendance à penser au contraire que le coup de très chaud qui s'achève aujourd'hui était potentiellement la dernière cartouche de la série récurrente de ces derniers mois. Si ta remarque Ciel d'Encre sur l'anomalie basse régulièrement observée ces dernières semaines côté Adriatique / Méditerranée orientale est parfaitement juste, l'autre marqueur des séquences que nous avons connu était le retrait régulier de l'habituelle cellule anticyclonique des Açores, laissant cette zone à environ 40° nord régulièrement visitée par d'autres anomalies cycloniques qui permettaient de faire remonter à l'avant l'air chaud vers la péninsule ibérique puis la France.

 

C'est ce qu'on a eu mi-mai (acte I) :

 

gfs-0-6.png

 

Puis fin mai (acte II) :

 

gfs-0-6.png

 

Puis début juin (acte III) :

 

gfs-0-6.png

 

Puis lors de la séquence caniculaire de juin (acte IV) :

 

gfs-0-6.png

 

 

La séquence qui s'achève relève bien davantage d'un petit grain de sable (en l'occurrence ce cut-off version "mini" qui est venu s'échouer vers le Portugal), que d'une réelle similitude avec les cartes précédentes (acte V) :

 

 

gfs-0-6.png

 

 

On notera cette belle bulle de hauts géopotentiels qui a repris ses droits habituels sur les Açores, forçant une circulation bien moins ondulée sur l'Atlantique. De mon point de vue, cet acte V était davantage une sorte de malentendu synoptique au sein d'une circulation qui a globalement bien changé en Atlantique. A comparer maintenant (toujours au niveau des Açores) au moyennes des ensemblistes à environ H+100 et H+200 :

 

gens-21-1-102.png

 

gens-21-1-180.png

 

EDM1-96.GIF?09-12

 

EDM1-192.GIF?09-12

 

 

Certes, ces moyennes sont lissées et peuvent ne pas appréhender des micro-détails du type notre cut-off lusitanien de la semaine qui s'achève, mais ils n'empêchent qu'elles indiquent que cette option d'une reprise en position de l'habituel anticyclone des Açores, déjà effective dans les faits, va vraisemblablement durer. Et au vu de ces conditions, je pense que le risque (ou les chances, au choix) de survenue d'une nouvelle séquence caniculaire devrait être assez limité sur le reste du mois de juillet. D'éventuels coups de chaud classiques pour la saison au gré des séquences d'extension de l'AA vers l'Europe, de la chaleur sèche plus durable en Méditerranée, et des séquences plus fraîches et nébuleuses au gré des séquences de retrait de l'AA avec comme toujours le nord-ouest en première ligne d'éventuelles incartades de flux d'O/NO, c'est le menu basique qui me semble le plus à anticiper à l'horizon des 20 prochains jours. Je ne serais même pas surpris d'ailleurs qu'on s'en tire même avec une ou deux période(s) de temps généralement bien maussade en seconde quinzaine de juillet (hors rivages du sud-est, "as usual").

16 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Jack75 a dit :

A confirmer? Quel pessimisme;)

Une semaine de pause chaleur avant de repartir, après le 14 juillet, vers des températures d'un haut niveau, même le nord de la Loire serait servi.

 

 

Ça ne saute pas aux yeux,on serait plus proche d'un bon que d'un haut niveau, mais si ça peut te faire plaisir de le présenter sous cet angle ma foi:D

graphe_ens3_nwu4.gif

 

Je pense que tant que l'anti des Açores ne déserte pas sa zone (chose qui ne semble pas réapparaitre sur les modélisations long terme),situation qui s'est produite de façon récurrente lors de l'été 2015, 2016(auquel on peut rajouter l'automne), et a présent 2017 depuis début mai, on évitera les sorties de route du thermomètre.

Un été "normal"(ou a peu prés) c'est pas mal aussi,on est pas obligés de péter des records d'excédents 12 mois sur 12 pour se sentir mieux, enfin je crois...sachant que même cette année et a la vue des excès de juin il faudrait des mois de juillet et d'août sacrément pourris pour rééquilibrer la balance.

 

 

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant ta remarque TreizeV, j'avais oublié que ce grain de sable s'est réalisé sous un régime plutôt AR, je l'avais pourtant signalé lors du topic précédent, en évoquant un coup de chaud. Ce régime n'est pas favorable au vague de chaleur en général, mais c'était bien une vague de chaleur ce grain de sable. 

Alors oui, si le régime AL favorable aux remontées chaudes sur le pays n'est plus d'actualité depuis la période caniculaire de juin, tes prévisions me sont tout à fait recevables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, cédric du Lot a dit :

Un été "normal"(ou a peu prés) c'est pas mal aussi,on est pas obligés de péter des records d'excédents 12 mois sur 12 pour se sentir mieux

Les records de froids en hiver, c'est du passé pour l'Europe de l'ouest. Donc je m'adapte, avec des records à faire tomber l'été Cédric.xD

 

L'ensemble GEFS était plus chaud après le 14 juillet sur sa sortie d'hier. L'ensemble CEP est plutôt chaud non? On sait qu'en se rapprochant de l'échéance, le gain en précision rajoute quelques degrés en plus, quand la courbe est en phase ascendante.

graphe_ens3_mdp4.png

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

il y a une heure, TreizeVents a dit :

J'aurais tendance à penser au contraire que le coup de très chaud qui s'achève aujourd'hui était potentiellement la dernière cartouche de la série récurrente de ces derniers mois. Si ta remarque Ciel d'Encre sur l'anomalie basse régulièrement observée ces dernières semaines côté Adriatique / Méditerranée orientale est parfaitement juste, l'autre marqueur des séquences que nous avons connu était le retrait régulier de l'habituelle cellule anticyclonique des Açores, laissant cette zone à environ 40° nord régulièrement visitée par d'autres anomalies cycloniques qui permettaient de faire remonter à l'avant l'air chaud vers la péninsule ibérique puis la France.

 

C'est tout à fait vrai. C'est d'ailleurs pourquoi je m'étais également posée la question de la fin de cette récurrence il y a quelques messages.

Sauf que je suis devenu moins tranché. Bien sûr, avons désormais une crête qui s’élève de façon récurrente sur l'Atlantique (le fameux régime "AR"), qui pourrait tendre à nous soumettre à un régime d'O plus "normal" (je n'aime pas ce mot). Ce serait ainsi la fin de ce qu'on connaissait depuis le printemps. Cependant, on voit aussi dans la séquence qui s'achève - et celle qui semble s'ouvrir pour la fin de semaine prochaine - que les crêtes récurrentes Ibériques sont toujours là. C'est à dire que nous connaissons peut-être (je dis bien peut-être) une association des deux régimes : une  persistance de la dynamique antérieure (synonyme de très fortes poussées subtropicales du Maroc vers l'Espagne, débordant parfois vers la France), se conjuguant avec un régime AR (l'élévation d'une crête Atlantique avec, en conséquence, une fin de coup de chaud marquée par le retour d'un bref régime d'O, avant le retour d'une nouvelle pulsation Ibérique). 

 

La météo, ce sont des ondes, des vagues et des oscillations dotées d'un certain rythme et qui peuvent se conjuguer.

Je pense qu'on est devant un cas assez illustratif. 

 

Et j'illustre mon propos avec une carte issue du dernier GFS. 

gfs_1_168_kod9.png

 

J'ai figuré (non apparents ici vu qu'il s'agit de la T850) la dorsale Atlantique ("AR" étant l'appellation anglo-saxonne) et l'Oméga Maroco-Hispanique. On voit l'afflux d'air chaud du Maghreb vers l'Espagne, par effet de "blocage subtropical".  

 

 

 

Modifié par Ciel d'encre
8 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Ménager la chèvre et le chou est peut-être la conclusion la plus appropriée, suite à ces derniers échanges.

gfs-0-174_jod9.png

 

 

Encore un grain de sable pour le prochain topic? Ok c'est loin...

gfs-0-240_sjq3.png

 

Modifié par Jack75
Complément

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Ciel d'encre a dit :

 

C'est tout à fait vrai. C'est d'ailleurs pourquoi je m'étais également posée la question de la fin de cette récurrence il y a quelques messages.

Sauf que je suis devenu moins tranché. Bien sûr, avons désormais une crête qui s’élève de façon récurrente sur l'Atlantique (le fameux régime "AR"), qui pourrait tendre à nous soumettre à un régime d'O plus "normal" (je n'aime pas ce mot). Ce serait ainsi la fin de ce qu'on connaissait depuis le printemps. Cependant, on voit aussi dans la séquence qui s'achève - et celle qui semble s'ouvrir pour la fin de semaine prochaine - que les crêtes récurrentes Ibériques sont toujours là. C'est à dire que nous connaissons peut-être (je dis bien peut-être) une association des deux régimes : une  persistance de la dynamique antérieure (synonyme de très fortes poussées subtropicales du Maroc vers l'Espagne, débordant parfois vers la France), se conjuguant avec un régime AR (l'élévation d'une crête Atlantique avec, en conséquence, une fin de coup de chaud marquée par le retour d'un bref régime d'O, avant le retour d'une nouvelle pulsation Ibérique). 

 

La météo, ce sont des ondes, des vagues et des oscillations dotées d'un certain rythme et qui peuvent se conjuguer.

Je pense qu'on est devant un cas assez illustratif. 

 

Et j'illustre mon propos avec une carte issue du dernier GFS. 

gfs_1_168_kod9.png

 

J'ai figuré (non apparents ici vu qu'il s'agit de la T850) la dorsale Atlantique ("AR" étant l'appellation anglo-saxonne) et l'Oméga Maroco-Hispanique. On voit l'afflux d'air chaud du Maghreb vers l'Espagne, par effet de "blocage subtropical". 

 

Et pour illustrer cette possibilité, le déterministe de GEM est assez éloquent :

 

tempresult_tdv4.gif

 

Malgré un centre de gravité tendant à se rapprocher des Açores, l'anticyclone du même nom ne parvient pas à juguler l'évolution en GF de talwegs s'initiant à l'Ouest du Bassin Atlantique Nord  ;)

 

Est-ce un biais des modèles à accroitre l'ampleur de ces évolutions des suites de ce qui a marqué les derniers mois, ou est un signal pour une seconde partie d’Été radicalement différente de la première partie qui s'achève ?! Les jours prochains seront riches d'enseignements même si tout semble se jouer sur l'échéance suivante pour accréditer l'une ou l'autre des hypothèses :) (D'autant que sur CEP ça se joue à peu de choses pour l'on retrouve un schémas prorogeant la récurrence... :/ )

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Lolox a dit :

 

Et pour illustrer cette possibilité, le déterministe de GEM est assez éloquent :

 

tempresult_tdv4.gif

 

 

 

Le CEP également ! 

 

ECM1_216_qnd6.gif

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.