Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Quercus

El Niño - La Niña

Recommended Posts

Il me semble qu'on avait déjà discuté de ça ...ou alors je confonds avec un autre site ou un autre papier 😀

mais oui, c'est bien un exemple de  cette rétroaction positive des stratocu

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Le contenu de chaleur océanique dans le Pacifique occidental continue de monter, et s'accompagne de signes persistants de convection. C'est le marqueur d'un potentiel couplage El-Nino en train de se mettre en oeuvre...

 

 

20190305.cloudiness.png?popup

 

 

Pendant ce temps, les vents d'est (alizés) se sont sensiblement renforcés sur le Pacifique oriental, avec un upwelling brutal et un effondrement de la température de surface le long des côtes côté Colombie / Équateur. Situation courante d'un épisode marqué de Nina.

 

cdas-sflux_ssta_global_1.png

 

Il est sous LSD le Pacifique en ce moment...?

 

  • J'aime 6
  • Merci 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Salon-de-Provence (13) (alt : 60m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 7 minutes, TreizeVents a dit :

Le contenu de chaleur océanique dans le Pacifique occidental continue de monter, et s'accompagne de signes persistants de convection. C'est le marqueur d'un potentiel couplage El-Nino en train de se mettre en oeuvre...

 

 

20190305.cloudiness.png?popup

 

 

Pendant ce temps, les vents d'est (alizés) se sont sensiblement renforcés sur le Pacifique oriental, avec un upwelling brutal et un effondrement de la température de surface le long des côtes côté Colombie / Équateur. Situation courante d'un épisode marqué de Nina.

 

cdas-sflux_ssta_global_1.png

 

Il est sous LSD le Pacifique en ce moment...?

 


Si on peut résumer en une image...

 

2h00-pack-massage-couple-4-mains-yin-yang.jpg.3e8775ec50888a4c04cbcb69fce69156.jpg

 

Assez dingue de voir que des forces aussi marquées puissent " s'affronter" en même temps... Alors que ce n'est pas censé être le cas.

Edited by Iefan
  • J'aime 4
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a-t-il eu des cas similaires de ce genre de combat de titans par le passé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher IC Gentlepeople, n'y a til personne pour répondre à James ? (et satisfaire ma curiosité ;) )

Et, oui j'ai lu le dernier commentaire de treizevent (posté il y a 3H,dans le topic Statistiques et anomalies climatiques globales) mais ne sommes nous pas très proches de la situation fin 2015 début 2016 et cela n'augure t il aucun scénario pour 2019 2020 ?

ET qu'en a t il été de cette 3è salve évoquée par lui le 11 février ?

(Et depuis quelques jours, les modèles envisagent une troisième salve qui pourrait faire passer les deux premières pour un simple amuse bouche)

Dans l'impatiente attente de réponse(s) Bonne nuit !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Au 2anomnight.3.21.2019.gif

 

 

 

Au 21 mars toujours cette anomalie qui tend à s'étendre un peu vers l'ouest du coté du Panama. Je sais pas s'il y a deja eu des combats de titan dans le passé mais ce qu'on peut noté c'est que le grand el nino de 2015 n'a pas été compensé par une nina forte comme en 1999/2000 après le super nino de 1998...

 

Donc une nina ne serait statistiquement pas inconcevable en 2019/2020 ?

 

 

Pour rappel le super nino de 2015

anomnight.12.31.2015.gif

 

 

celui de 1997

anomnight.12.30.1997.gif

 

suivi d une nina tres forte en 99

 

anomnight.1.23.1999.gif

Edited by Voyager21
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
Il y a 11 heures, Voyager21 a dit :

 

Donc une nina ne serait statistiquement pas inconcevable en 2019/2020 ?

 

 

Vu la tête du contenu de chaleur, une Nina est à peu près autant concevable que de trouver une licorne dans le métro...

 

 

ENSOBlog3_2019_AveTempAnomaliesLastYr_Lg

 

Les coups de butoirs des vents d'ouest du début d'année se sont bien manifestés, et ont initié comme envisagé des ondes kelvin importantes qui dopent à nouveau  le contenu de chaleur océanique. La poudrière est prête, mais l'atmosphère allumera t-elle la mèche ? Toute l'incertitude est la, et on n'aura vraisemblablement pas la réponse avant deux ou trois mois, le temps de passer le printemps qui est une période où les prévisions de l'ENSO sont particulièrement peu fiables. Il n'y a pas grand chose à dire de plus pour le moment, l'atmosphère envoyant pour le moment des signes contradictoires (cf plus haut). 

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Genest Malifaux, Pilat, (Haute)-Loire : 1024 m Expo sud du Meygal à la Perdrix en passant par le Mézenc + Montréal Ouest QC, CA

 

Et pourtant (source Merci-Handy-Twitter)

 

merci-handy-twitter.jpg

Edited by Sylane
  • Haha 17

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Etienne-en-Coglès

wkxzteq_anm.gifRésultat de recherche d'images pour "upper ocean anomaly equator"

Bonsoir , ça bouge pas mal du côté du Pacifique ,  la chaleur présente dans les profondeurs se résorbe rapidement depuis quelques semaines avec des anomalies négatives qui apparaissent et tendent à se propager !

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir  meteobreizh35  ,

 

En effet   les eaux profondes du Pacifique se sont bien refroidie.  Il faudrait demander a notre cher Treizevents ce qu'il en pense 

Edited by Thomas310

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

A propos d'El Nino, une étude extrêmement intéressante et importante vient de tomber : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-400-ans-caprices-el-nino-reveles-technique-impossible-76007/

 

Il y a bien une accélération de la fréquence et de l'intensité des épisodes el nino depuis environ 50ans.

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Le gros du contenu de chaleur résultant de l'onde initiée en début d'année est effectivement en train de se dissiper, faute d'avoir été réalimenté par d'autres séquences de renversement des alizés ces dernières semaines. Cela étant, il n'y a pas de rebascule de la thermocline, on reste ancré dans des anomalies positives sur les 100 premiers mètres de l'océan, ce qui reste plutôt un indicateur d'El Nino et en tout état de cause incompatible avec le développement d'une Nina.

 

Un nouveau bon coup de vent d'ouest étant en cours sur le Pacifique occidental, le contenu de chaleur devrait repartir à la hausse sur les prochaines semaines.

 

u.anom.30.5S-5N.gif

 

 

En surface les anomalies chaudes persistent sur tout le Pacifique équatorial, la poche froide près des côtes américaines s'est dissipée, on est en signature Nino faible qui tient toujours sur ce critère.

 

cdas-sflux_ssta_global_1.png

 

 

Il n'y a pas grand chose à rajouter, on a heureusement mis de côté le plus gros du risque de développement d'un épisode sévère grâce à des conditions atmosphériques qui sont restées plutôt sages jusqu'à présent. La NOAA Vient de mettre à jour son suivi et estime à 70% la probabilité que cet épisode de Nino faible perdure cet été, et à  55/60% sur l'automne. Cela me paraît à la fois prudent et réaliste.

 

Il y a 5 heures, Damien49 a dit :

A propos d'El Nino, une étude extrêmement intéressante et importante vient de tomber : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-400-ans-caprices-el-nino-reveles-technique-impossible-76007/

 

Il y a bien une accélération de la fréquence et de l'intensité des épisodes el nino depuis environ 50ans.

 

Intéressant, mais je suis un peu circonspect : pas mal d'études parues ces dernières années ont soulevé un accroissement significatif des régimes d'alizes dans le Pacifique, Comme ici, qui auraient au contraire nettement favorisé les régimes de Nina et affaibli les potentiels épisodes de Nino. Cela me paraît au premier abord un peu antinomique ?

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Je n'ai pas l'impression que cela parle tout à fait de la même chose, mais comme d'habitude il faudra de toute façon plusieurs études et une confrontation entre les différentes études sur le sujet pour qu'on y voit plus clair (et sinon on en reparle au prochain rapport du GIEC ^^). Je ne doute pas qu'il sortira d'autres papiers dans les mois à venir sur le sujet, mais si on vient à confirmer que le RC a vraiment un impact sur l'intensification des épisodes El nino, c'est un fait nouveau qui a une importance capitale dans la compréhension du climat mondial.

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

J'ai pris le temps de lire en partie cette nouvelle étude, et dans le fond ses conclusions ne sont pas autant orientées que dans l'article de Futura Sciences. L'étude avait surtout pour objet de retracer un historique des fréquences entre les épisodes EP (est Pacifique, dits aussi classiques) et les épisodes CP (centre Pacifique, autrement appelés Modoki). Et sa conclusion centrale, c'est qu'il y a eu ces dernières années une nette domination des épisodes CP, ces derniers étant devenus plus fréquents, alors que les épisodes EP devenaient plus rares. Précision étant faite que le nombre total d'épisodes est resté stable (pas d'évolution statistiquement significative). L'étude relève effectivement en revanche que les épisodes EP, s'ils ont été plus rares, ont été en revanche particulièrement intenses. Mais les auteurs eux-mêmes n'en tirent aucune conclusion particulière, en premier lieu car ils ont utilisé des proxies qui avaient davantage vocation à «capturer» le type d'épisode que sa puissance.

 

Il existe déjà une très belle étude multi-proxies qui a permis de reconstruire un historique des épisodes ENSO depuis la fin du XVIe siècle, consultable ici (sautez directement à la page 31 si vous voulez voir directement un graphique des résultats). Cette étude montre qu'il y a eu une certaine intensification des épisodes El Nino sur le XXème siècle, mais avec un pic principal centré entre 1900 et 1920, ce qui rend délicat tout raccourci trop rapide avec le RC. L'étude parue cette année sur l'évolution entre les types d'épisodes Nino sur laquelle s'appuie l'article de Futura Science ne remet pas en cause ces conclusions précédentes (ce n'était de toute façon pas l'objet), et de ce fait je pense que l'auteur de Futura a peut-être tiré un peu vite.

 

Au demeurant, telle que je la comprends maintenant, la nouvelle étude est finalement tout à fait cohérente avec celles qui ont mis en lumière le renforcement sensible des alizés ces dernières années : une résistance accrue des vents d'est empêche les ondes kelvins de progresser vers le continent américain, forçant la «piscine chaude» à émerger dans le Pacifique central au lieu de progresser traditionnellement plus à l'est. Avec au final davantage d'épisodes CP au détriment des épisodes EP. Ce qui n'empêche nullement de passer, au sein de cette tendance générale, quelques épisodes EP sévères (2015).

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Ok j'avais mal compris le graph alors, car je pensais que c'était le ratio CP/EP qui était important avec un El Nino correspondant à un EP faible et un CP fort. C'est pas très clair dans l'article en effet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour 

 

ça a du mal a remonter les températures  du Pacifique les anomalies négatives ont l'air de prendre du terrain  , la zone 1+2 entame une belle baisse  et le reste  des zones ont l'air de baisser tranquillement :

cdas-sflux_ssta_global_1.png

PS : la carte d'anomalie a un soucis il faut cliquer dessus pour voir la bonne , il faut également cliquer sur le graphique en bas pour le voir a la bonne date.

Zone 1+2 nino12.png

 

Bonne journée 

 

 

Edited by Thomas310
ça, ont...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir ,

 

Les anomalies froides gagne toujours du terrain :

 

unknown.png

 

Au niveau de la température au niveau de l'équateur dans l'océan Pacifique on est même passer en anomalie négative

heat-last-year.png?width=339&height=439Bonne soirée

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

L'atmosphère reste quelque peu schizophrène ces dernières semaines, avec tantôt de longues phases particulièrement favorables au développement d'un épisode d'El Niño, et tantôt des phases au contraire particulièrement destructrices pour la mise en place d'un tel épisode. Le mois de mai a été marqué par un régime durable d'affaiblissement des alizés et même de reversement de ces vents (El Niño ++), et depuis fin mai c'est exactement l'inverse avec des alizés particulièrement marqués (El Niño --), les cycles de la MJO ayant fortement contribué à ce renversement de l'échiquier.

 

 

u.anom.30.5S-5N.gif

 

 

Néanmoins, les régimes de vent d'ouest durables et marqués en mai ont initié une nouvelle onde kelvin au niveau océanique, avec un nouveau cycle de réchauffement qui s'est amorcé dans les couches océaniques et qui fait repartir à la hausse le contenu de chaleur.

 

IDYOC007.gif?1559859834

 

Cette onde n'est pas particulièrement marquée comme avait pu l'être celle de janvier / février (ce qui n'est pas un mal), mais elle va en grande partie piloter le régime océanique pendant les deux prochains mois. J'ai annoté sur ce diagramme les principales séquences de coup de vent d'ouest (West Wind Burst - WWB), et la flèche noire matérialise l'évolution probable de la nouvelle anomalie chaude :

 

enso.png

 

De ce fait, les anomalies de température en surface de l'océan devraient (zone 3 et 4) continuer de plafonner autour des +0.5° plus ou moins quelques dixièmes probablement jusqu'en août, le temps que cette nouvelle masse chaude qui va les soutenir se propage et se dissipe. La zone "phare" 3.4 matérialise bien la reprise qui s'est amorcée après le creux de mai, mais cela ne devrait pas franchement remonter bien haut en tendance (probable plateau vers les +0.8 / +0.9 avant la nouvelle décrue qui sera plus ou moins rapide selon le comportement des alizés qui se sont à nouveau fortement imposés).

 

nino34.png

 

En bref, on va probablement rester dans les prochains sur de la "nada positive", avec des conditions oscillantes entre le neutre et le seuil El-Niño. Le modèle australien du BOM illustre bien dans ses dernières sorties ce pseudo équilibre persistant sur la ligne rouge qui pourrait potentiellement perdurer y compris en automne :

 

sstOutlooks.nino34.hr.png

 

 

Pour l'anecdote, les Philippines sont touchées par un effondrement du prix des mangues suite à une surproduction exceptionnelle que les autorités locales attribuent à l'épisode El-Niño de ce printemps.

  • J'aime 8
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...