Lolox

La saison des champignons bat son plein...

Messages recommandés

C'est une info qui ressort dans de nombreux messages du Forum d'IC, et qui font interférence dans de nombreux sujets ces temps-ci : Il y a des champignons à foison cette année dans nos fôrets!

En ce moment, la Lorraine connait une pousse comme il en survient assez rarement et les témoignages de récoltes fabuleuses sont légions. Passionné de mycologie, et chercheur invétéré, depuis la mi-Juin j'ai eu l'occasion de remarquer qu'il s'agit d'une année mémorable en la matière (puisqu'elle a débuté en abondance à ce moment là!). En cela, elle probablement favorisée par la couverture neigeuse qu'il y a eu l'hiver dernier, cette dernière permettant de fixer l'azote contenu dan sles bulles d'air qui la compose

lors de sa fonte...

Dans nos contées, ce ne sont pas les fôrets qui manquent, mais la production en cèpes semble considérable... Pour ces derniers, un petit conseil, évitez les fôrets aux sols trop calcaires (sur les revers de plateaux), les sols argileux sont bien plus productifs.

La dernière grande pousse a eu lieu depuis un peu plus d'une semaine mais elle tend à toucher à sa fin et la plupart de ceux que l'on trouve en ce moment sont assez vieux et attaqués par les vers.

D'après le calendrier lunaire, la prochaine devrait commencer d'ici la fin de la semaine prochaine. Dans ce cas, je parle plutôt des cèpes dont la pousse est fortement influencée par les quartiers de lune.

Pour les coins de l'Alsace-Lorraine, si les gelées ne sont pas trop fortes d'ici là, la saison des cèpes devrait se prolonger jusqu'à la fin du mois d'Octobre.

Je ne m'attarde pas sur les autres espèces de champignons, je vous en laisse le soin, et vous souhaite de bonnes cueillettes default_rolleyes.gifdefault_ermm.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

e15ab74e50f0eaa47cdaa3555b7a.jpg

default_innocent.gif Récolte d'aujourd'hui de mon père. Je n'en dirai pas plus sur la localisation exacte default_flowers.gif

Pas mal de cèpes en Lozère depuis les pluies de la mi-Août, mais ça commence à être un peu sec là. Il faudrait d'autres précipitations, après la chaleur actuelle c'est grosse poussée assurée !

Ici aussi, bien sur, pas de cèpes sur sol calcaire.

A noter : ils "détestent" les vents de Nord, généralement très peu de cèpes à trouver après une longue période de vent de Nord.

On les trouve jusque vers 1400 m d'altitude et il n'est pas rare de ramasser les derniers sous la neige début novembre voire plus tard.

Ca varie beaucoup selon les années, mais la haute saison est généralement surtout de mi-septembre à mi-octobre en Lozère, en liaison avec les abondantes pluies méditerranéennes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a pas mal de champignons également dans les forêts nivernaises et plus particulièrement en forêt des Bertranges dont je suis riverain.

Quelques belles fricassées ces jours-ci, mais la dernière a été gâchée par la présence d'un bolet amer qui a rendu le plat carrément immangeable.

Alors attention à ce champignon non toxique mais néanmoins très désagréable.

http://armorance.free.fr/valchamp/champi350.htm

http://www.afleurdepau.com/Champignons/Cepes/11.htm#Fiel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La première grande poussée de pieds de mouton commence également, j'ai observé des tâches formidables en train de naître hier!

Concernant les girolles, elles sont encore très fréquentes ( environ 1kg Dimanche).

Y aura t'il encore des poussées d'ici la fin du mois? Quelle influence a réellement la lune, la pluie et la température sur les pousses, je crois que ça mérite une belle étude, histoire de sortir d'une, des dictons populaires et de deux, de connaitre réellement les conditions favorables aux poussées!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci lolox54 pour cet éclaircissement concernant la pousse des cèpes d'après les différents quartiers lunaires que j'ignorais complètement.

Alors encore une question:

Les autres pousses de champignons sont-elles aussi influencées par la lune?

Peux-tu apporter quelques précisions à quelles phases les moments sont les plus favorables.

Cela permettra peut-être d'éviter de me lever certains matins pour rien default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je confirmes également l'abondance cette année, par contre les girolles ont du mal par içi pour le moment...

Et je ne sais pas pourquoi, mais tu as peut-être une explication.

Merci

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vous nous faites saliver : compte tenu de la sécheresse méridionale je n'ai même pas l'espoir de récolter quelques cèpes de pins sur le rond-point de port-camargue... quand aux girolles de la garrigue ça fait trois ans que je n'en ai pas vu l'ombre de la queue d'une.... Et les truffes cette année avec la sécheresse....

--

lc30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime beaucoup les champignons et avec cette pousse exceptionnelle, ça me dirait bien d'en ramasser. Mais quand on y connaît rien et qu'on est obligé de les faire examiner, peut-on être sûr que les pharmaciens sont tous habilités à le faire comme on le dit souvent ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu n'as pas de pharmacien sous la main, tu peux utiliser ta belle mère, ca marche aussi.

Le mode de fonctionnement est simple :

- Vomissement, male de ventre, perte de connaissance ou mort : champignon non comestible

- Petites remarques piquantes, exaspération de vous voir : champignon comestible

Ce détecteur marque dans 90% des cas.

Plus sérieusement, ramasse les champignons que tu connais, bolet, cèpe etc..., si tu connais pas tu passes ton chemin.

default_clover.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime pas trop les champignons en ce qui me concerne default_dry.png !

En clair, faut pas me demander de venir avec vous pour en ramasser car je serais capable de vous ramener des pissenlis avec! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

PS : excellent snow!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour apporter un rapport à la meteo, par temps pluvieux, il ne peut servir de parapluie, trop petit. default_dry.png

Sauf pour une famille de 2d3d479b47fa6989a65f44fa08b7.gif2d3d479b47fa6989a65f44fa08b7.gif2d3d479b47fa6989a65f44fa08b7.gif2d3d479b47fa6989a65f44fa08b7.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci lolox54 pour cet éclaircissement concernant la pousse des cèpes d'après les différents quartiers lunaires que j'ignorais complètement.

Alors encore une question:

Les autres pousses de champignons sont-elles aussi influencées par la lune?

Peux-tu apporter quelques précisions à quelles phases les moments sont les plus favorables.

Cela permettra peut-être d'éviter de me lever certains matins pour rien default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je confirmes également l'abondance cette année, par contre les girolles ont du mal par içi pour le moment...

Et je ne sais pas pourquoi, mais tu as peut-être une explication.

Merci

@+

Alors, Fabien, je vais essayer de te répondre de manière la plus complète qui soit mais saches que dans la recherche de champignons il y a toujours des surprises et des déception, ce sont les impondérables...

Les champignons pour lesquels le rôle de la Lune est le plus sensible sont les Cèpes. Le début et souvent le plus fort de la pousse intervient au terme de la Lune décroissante. D'ailleurs, ce constat m'a été confirmé en 2003, alors que je me balladais en fôret, sans espoir de trouver quoi que ce soit du fait de la sécheresse, j'ai rempli des sacs entiers de Cèpes alors que le sol était dur comme du béton default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> . En fait, il semblerait que le plus déterminant pour les Cèpes, outre la Lune, soient les pluies de printemps qui permettent de faire travailler l'humus tôt dans la saison, le sous bois conservant toujours un minimum d'humidité.

Ensuite, le faciès fôrestier est très important... Je vais essayer de détailler car il englobe à la fois la nature des sols et celle du peuplement.

Pour ce qui concerne les sols, il n'est pas toujours nécessaire d'avoir une grande épaisseur d'humus (terre noire), un sol brun forestier (comme il en existe dans de nombreux endroits en Lorraine) peut tout à fait convenir. L'essentiel étant qu'il n'y ai pas de calcaire affleurant, les Cèpes semblent détester cela default_dry.png . Après tous types de substratum peuvent faire l'affaire : Granit, Grès, Sables, Silice, et j'en oublie!

Les arbres doivent être assez vieux, ce qui atteste d'une fôret ancienne... En fait, de nos jours, on tombe souvent sur des fôrets où les arbres ont tous le même âge et qui sont d'anciens champs recolonisés par la fôret depuis le siècle dernier. Ces coins ne conviennent pas du tout pour les Cèpes, mais plutôt pour les Trompettes de la Mort ou les Girolles (Jaunottes par chez nous).

Pour le Cèpes, il faut d'anciennes fôrets (même abimées par la tempête de 1999) où les arbres ont des âges très différents, des individus de belle taille alternant avec d'autres plus jeunes. Les fôrets Domaniales sont la plupart du temps les plus prometteuses car ce sont les anciennes fôrets des Roi de France (ou autres nobles locaux). Preuve que ces petites bêtes sont très adaptables, on en trouve en quantité aux abords des champs de batailles de la guerre 14/18 autour de Verdun. Mais là bas, c'est très strictement règlementé ce qui m'amène à dire qu'il faut se rensigner à ce sujet avant d'entreprendre la moindre cueillette. En outre, il convient d'éviter les fôrets privées, gare aux coups de fusil default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> !

Maintenant, les espèces d'arbres influent également sur les pousses. A savoir que sous les conifère, la pousse est souvent plus précoce dans la saison et par rapport à la Lune. Les espèce de ce type qui conviennent le mieux sont les Epicéas, les Sapins et les Pins Sylvestres. Là, début de la saison vers le début Juillet jusqu'à fin Octobre.

Pour les feuillus, les Chataigniers (rares en Lorraine) ou les Chênes sont les espèces qui donnent le plus et le plus tard dans la saison. Début de la saison vers le mois d'Août et jusqu'à début Novembre selon les gelées. Les Hêtres donnent aussi pas mal mais les pousses y sont assez précoces, vers la mi-Juin (parfois début Juin) et ne vont pas au delà de la fin Octobre. Le mélange de ces espèces est l'idéal pour avoir de bons coins!

Enfin, pour les Cèpes ilconvient de noter que plus on avance dans la saison, plus il faut les chercher aux abords des clairières où il ont plus de soleil et de chaleur. On peut en trouver en versant ou lisière exposés au Nord lors des années chaudes et sèches type 2003, mais c'est assez exceptionnel...

Les autres comestibles sont plus arrangeants.

Je commence par les Pieds de Moutons qui eux affectionnent à peu près les mêmes coins que les Cèpes, mais dont la pousse est plus tardive puisqu'elle débute en Septembre mais s'étend parfois jusqu'en Décembre si la neige ne vient pas les recouvrir.

Les Trompettes de la Mort s'accomodent plus volontiers de taillis assez denses et humides dans d'anciennes fôrets. Les premières sortent vers la mi-Septembre et la saison où elles sont de bonne taille s'étend jusqu'à la mi-Novembre vers les premières fortes gelées. A noter, que pour cette espèce, il n'y a qu'une seule pousse par an (et encore pas tous les ans!), toujours aux mêmes endroits. Si vous trouvez de petites trompettes en ce moment, laissez les pousser jusqu'à la fin Octobre pour avoir une belle récolte, à moins que quelqu'un passe avant vous (mais c'est un risque à prendre).

Enfin, les Jaunottes (ou Girolles), affectionnent la chaleur et surtout l'humidité. On les trouve dans les mêmes types de coins que les Trompettes de la Mort mais celles-ci poussent plus volontier de Juin à Septembre. Leur pousse est très rapide et intervient tout de suite après les pluies si les conditions initiales n'étaient pas trop sèches. Il m'est arrivé de partir en fôret sous le soleil, m'orientant d'après ce dernier, et de me retrouver pris sous un violent orage. Avant l'orage, pas la queue d'une Girolle, une heure parès j'avais rempli deux paniers! Ce sont plus des champignons d'été qui aiment la chaleur humide et dès que les premier coups de frais apparaissent, elles disparaissent ou se réfugient sous des tas de branches (près des coupes de bois) qui gardent à la fois l'humidité et la chaleur de la journée.

Il s'agit là, de connaissances acquises au terme de plus de 20 ans de recherches, de passion pour les fôrets et de gourmandise default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> , mais je ne m'attarderai pas là sur les recettes possibles autour de ces dons de la nature (je vous donnerai trop faim default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20"> ).

Voilou, j'espère avoir été assez complet pour donner à tout le monde le maximum de chances de faire de belle récoltes cette année!

Je finis quand même par trois photos pour Nicolas, afin qu'il puisse identifier sans mal les Cèpes comestibles :

Une vue en fôret :

1005421vd4.jpg

Une vue en sous la pluie :

1002704ih8.jpg

Et enfin, une vue de dessous de ces champignons très faciles à reconnaitre :

1002707ks3.jpg

Un pied charnu, un chapeau entre le brun clair lorsque le champignon est jeune et le brun foncé, avec parfois un chapeau noir pour les meilleurs d'entre eux... Le dessous est caractérisé par une mousse blanche à l'origine, qui fini par devenir verte avec l'âge, en passant par le jaune.

A éviter, les colorations rouges (bolet de Satan), les champignon qui une fois coupés se colorent de bleu foncé.

Mais, le mieux c'est d'aller une paire de fois à la cueillette avec quelqu'un qui connait et de ne pas toucher les champignons sur lesquels on a le moindre doute!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les photos Lolox, c'est le seul moyen d'arriver à les identifier (avec celui de la belle-mère default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> ). On voit aussi qu'ils ont déjà été croqués. Peut-être un autre indice aussi. Les comestibles pour nous le sont-ils aussi pour les (autres) animaux ?

Plus sérieusement, ramasse les champignons que tu connais, bolet, cèpe etc..., si tu connais pas tu passes ton chemin.

Et quand t'en connais aucun, ou que le seul que tu soies capable d'identifier à coup sûr, c'est l'amanite tue-mouche ? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">A la TV, ils ont déjà consacré au moins un reportage sur cette précocité des champignons. ça change un peu des sempiternelles rentrées scolaires...

Pour apporter un rapport à la meteo,

C'est vrai qu'on n'est plus tellement en rapport. Et on a fermé d'autres topics pour moins que ça. default_dry.pngdefault_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> Bah, on verra bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rentre à l'instant d'une belle chasse aux champignons en forêt de Sénart, avec un nouveau record : 35 cèpes en 3/4 d'heure ! L'année dernière à la même date environ : 0 cèpes.

Malheureusement on voit bien que la dernière pousse remonte à un moment, la plupart sont assez abimés et jaunis.

Une photo de la récolte :

cepes1li7.jpg

Et pour finir, la cerise sur le gateau, le magnifique cèpe de bordeau que j'ai réussi à dénicher (mais hélas le seul default_dry.png ) :

cepes2zb1.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'etait le seul Girondin à etre encore en vacances dans ta region. default_w00t.gif

J'espère que le beau temps de ces derniers jours va en attirer d'autres, je serai ravi de les trouver sur mon chemin eux aussi default_wub.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La première grande poussée de pieds de mouton commence également, j'ai observé des tâches formidables en train de naître hier!

attention à surveiller tes pieds de moutons: ils pourraient se faire bouffer par des vesses de loups! default_w00t.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les trompettes de la mort, je confirme les dires de lolox, ça pousse toujours au même endroit, une année sur l'autre au mètre près default_w00t.gif

En tout cas, la fin de semaine s'annonce de nouveau très propice aux champignons, car il devrait y avoir alternance d'averses orageuses et de belles périodes de chaleur default_wub.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ici dans le Nord de l'Alsace nous avons ramassés dimanche 12kg de cèpes de Bordeaux à 3 pas loin de Niederbronn, plus ce que mon frere avait deja ramassés les jours précédants cela fait une vingtaine de kilos en 3 cueillettes... default_wub.pngdefault_w00t.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les truites, je n'en fais pas partit, je relâche 99% de mes prises default_w00t.gif

No Kill power!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je viens de découvrir avec grand intérêt ce topic. J'adore les champignons (quoi de mieux qu'une omelette aux cèpes ou une délicieuse fricassée de girolles ?!) et comme vous je constate une abondance rarement vue en cette fin d'été.

Malheureusement, je ne suis pas mycologue pour un sou et suis bien incapable de reconnaître avec certitude un éventuel comestible...

Rien que dans mon petit jardin de 400m², j'ai pu recenser 4 ou 5 variétés différentes ! Je précise que les conditions semblent assez propices sur mon terrain car il est occupé par deux gros chênes de plus d'un siècle ainsi que deux très grosses souches en état de décomposition plus ou moins avancé et sur lesquelles apparaissent la plupart des champignons...

Je constate que l'ami Lolox semblent un fin connaisseur parmis d'autres default_wub.png , c'est pourquoi j'aimerai vous soumettre ces quelques photos prises depuis la fin août afin que vous m'aidiez dans la nomination de ces envahisseurs mystérieux...

Les premiers à être apparu, disséminés dans la pelouse et à proximité immédiate des chênes, et qui ressemblent fort à un cèpe... oui mais lequel ??! default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20">

26aot2006jardin027kw9.jpg

26aot2006jardin028zd6.jpg

Avec sa jolie verrue rouge, celui-ci est assez typique dans son genre (de ceux qui poussent à même les troncs d'arbre) et peu ragoutant ( à juste titre il me semble...)

26aot2006jardin042rz1.jpg

Ceux-ci apparaissent généralement tous les ans au printemps ou à l'automne, selon la pluvio. Il forment des sortes de bouquets très denses tout autour de cette vieille souche. Je suis contraint de les arracher avant pourissement car ça devient vite assez répugnant: ils se muent en un espèce de magma noir et puant au bout de quelques jours... default_sick.gif

28aot2006balladerocherdesaulx032copiest1.jpg

28aot2006balladerocherdesaulx035hq4.jpg

28aot2006balladerocherdesaulx038hw2.jpg

Nouveauté 2006: le village des Schtroumpfs ! C'est la première année que je vois ceux-là ! Très esthétiques et mignons tout plein, je me garderai bien d'y goûter cependant... default_blink.png

28aot2006balladerocherdesaulx039fs7.jpg

28aot2006balladerocherdesaulx044he3.jpg

Dernier venu, et lui aussi inédit cette année ! Il est apparu en une nuit dans un coin très humide et ombragé du jardin... Mais qui es-tu, petit champignon...? default_wub.png

4septembre2006jardinchampignons001copieym6.jpg

Et pour finir, apparu il y a peu aussi et juste à côté du "cèpe" de la 1ère image, ce qui me semble être une vesse de loup ??

4septembre2006jardinchampignons009copiebp9.jpg

Voilà... amis cologues, c'est à vous... default_w00t.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest

Ils sont jolis tes champignons paparazzi ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Le dernier on dirait un serpent. default_w00t.gif

En tout cas plutot pas mal ton " petit " jardin de 400m2 ... default_stuart.gifdefault_laugh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, Fabien, je vais essayer de te répondre de manière la plus complète qui soit mais saches que dans la recherche de champignons il y a toujours des surprises et des déception, ce sont les impondérables...

Les champignons pour lesquels le rôle de la Lune est le plus sensible sont les Cèpes. Le début et souvent le plus fort de la pousse intervient au terme de la Lune décroissante. D'ailleurs, ce constat m'a été confirmé en 2003, alors que je me balladais en fôret, sans espoir de trouver quoi que ce soit du fait de la sécheresse, j'ai rempli des sacs entiers de Cèpes alors que le sol était dur comme du béton default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20"> . En fait, il semblerait que le plus déterminant pour les Cèpes, outre la Lune, soient les pluies de printemps qui permettent de faire travailler l'humus tôt dans la saison, le sous bois conservant toujours un minimum d'humidité.

Ensuite, le faciès fôrestier est très important... Je vais essayer de détailler car il englobe à la fois la nature des sols et celle du peuplement.

Pour ce qui concerne les sols, il n'est pas toujours nécessaire d'avoir une grande épaisseur d'humus (terre noire), un sol brun forestier (comme il en existe dans de nombreux endroits en Lorraine) peut tout à fait convenir. L'essentiel étant qu'il n'y ai pas de calcaire affleurant, les Cèpes semblent détester cela default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> . Après tous types de substratum peuvent faire l'affaire : Granit, Grès, Sables, Silice, et j'en oublie!

Les arbres doivent être assez vieux, ce qui atteste d'une fôret ancienne... En fait, de nos jours, on tombe souvent sur des fôrets où les arbres ont tous le même âge et qui sont d'anciens champs recolonisés par la fôret depuis le siècle dernier. Ces coins ne conviennent pas du tout pour les Cèpes, mais plutôt pour les Trompettes de la Mort ou les Girolles (Jaunottes par chez nous).

Pour le Cèpes, il faut d'anciennes fôrets (même abimées par la tempête de 1999) où les arbres ont des âges très différents, des individus de belle taille alternant avec d'autres plus jeunes. Les fôrets Domaniales sont la plupart du temps les plus prometteuses car ce sont les anciennes fôrets des Roi de France (ou autres nobles locaux). Preuve que ces petites bêtes sont très adaptables, on en trouve en quantité aux abords des champs de batailles de la guerre 14/18 autour de Verdun. Mais là bas, c'est très strictement règlementé ce qui m'amène à dire qu'il faut se rensigner à ce sujet avant d'entreprendre la moindre cueillette. En outre, il convient d'éviter les fôrets privées, gare aux coups de fusil default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> !

Maintenant, les espèces d'arbres influent également sur les pousses. A savoir que sous les conifère, la pousse est souvent plus précoce dans la saison et par rapport à la Lune. Les espèce de ce type qui conviennent le mieux sont les Epicéas, les Sapins et les Pins Sylvestres. Là, début de la saison vers le début Juillet jusqu'à fin Octobre.

Pour les feuillus, les Chataigniers (rares en Lorraine) ou les Chênes sont les espèces qui donnent le plus et le plus tard dans la saison. Début de la saison vers le mois d'Août et jusqu'à début Novembre selon les gelées. Les Hêtres donnent aussi pas mal mais les pousses y sont assez précoces, vers la mi-Juin (parfois début Juin) et ne vont pas au delà de la fin Octobre. Le mélange de ces espèces est l'idéal pour avoir de bons coins!

Enfin, pour les Cèpes ilconvient de noter que plus on avance dans la saison, plus il faut les chercher aux abords des clairières où il ont plus de soleil et de chaleur. On peut en trouver en versant ou lisière exposés au Nord lors des années chaudes et sèches type 2003, mais c'est assez exceptionnel...

Les autres comestibles sont plus arrangeants.

Je commence par les Pieds de Moutons qui eux affectionnent à peu près les mêmes coins que les Cèpes, mais dont la pousse est plus tardive puisqu'elle débute en Septembre mais s'étend parfois jusqu'en Décembre si la neige ne vient pas les recouvrir.

Les Trompettes de la Mort s'accomodent plus volontiers de taillis assez denses et humides dans d'anciennes fôrets. Les premières sortent vers la mi-Septembre et la saison où elles sont de bonne taille s'étend jusqu'à la mi-Novembre vers les premières fortes gelées. A noter, que pour cette espèce, il n'y a qu'une seule pousse par an (et encore pas tous les ans!), toujours aux mêmes endroits. Si vous trouvez de petites trompettes en ce moment, laissez les pousser jusqu'à la fin Octobre pour avoir une belle récolte, à moins que quelqu'un passe avant vous (mais c'est un risque à prendre).

Enfin, les Jaunottes (ou Girolles), affectionnent la chaleur et surtout l'humidité. On les trouve dans les mêmes types de coins que les Trompettes de la Mort mais celles-ci poussent plus volontier de Juin à Septembre. Leur pousse est très rapide et intervient tout de suite après les pluies si les conditions initiales n'étaient pas trop sèches. Il m'est arrivé de partir en fôret sous le soleil, m'orientant d'après ce dernier, et de me retrouver pris sous un violent orage. Avant l'orage, pas la queue d'une Girolle, une heure parès j'avais rempli deux paniers! Ce sont plus des champignons d'été qui aiment la chaleur humide et dès que les premier coups de frais apparaissent, elles disparaissent ou se réfugient sous des tas de branches (près des coupes de bois) qui gardent à la fois l'humidité et la chaleur de la journée.

Il s'agit là, de connaissances acquises au terme de plus de 20 ans de recherches, de passion pour les fôrets et de gourmandise default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20"> , mais je ne m'attarderai pas là sur les recettes possibles autour de ces dons de la nature (je vous donnerai trop faim default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20"> ).

Voilou, j'espère avoir été assez complet pour donner à tout le monde le maximum de chances de faire de belle récoltes cette année!

Merci beaucoup à toi lolox54 de t'avoir donné la peine de faire cette réponse exhaustive que j'ai bien apprécié.

Pour les girolles j'ai déjà fait l'expérience il y a quelques années, il peuvent pousser à une vitesse incroyable.

Finalement, d'après ce que j'ai compris ce sont donc certainement les températures minimales assez basses de la semaine dernière qui sont certainement la cause de l'absence des girolles par ici pour le moment.

Mais je retournerais en fin de semaine pour voir, car je m'avoue pas encore vaincu default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour paparazzi, j'ai le grand livre des champignons, si tu veux je peux faire une recherche default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour paparazzi, j'ai le grand livre des champignons, si tu veux je peux faire une recherche default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

avec plaisir ! default_sick.gifdefault_sick.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon record en taille exceptionnelle ,je l'ai trouvé avec des collègues ,

d'un diamètre de 40 cm , d'une hauteur de 40 cm , d'une épaisseur de chapeau de 15cm , hauteur du pied 25 cm , diamètre du pied 15cm.

Le pied à lui seul pesait 800 grammes.

de plus rien à jeter , intact caché derrière les fougères à 3 mètres d'une route , je l'ai vu par habitude , un point blanc sur le chapeau , , deux ou trois pas , puis je m'arrète , marche arrière , le temps de sauter un grillage de 2 mètre default_w00t.gif s de haut , et le voici là solidement enfoncé des trois quart du pied dans le sol , une taille inimaginable , le pharmacien n'en revenait pas(moi non plus ) , la poids total environ 5/6 kgs...

Rien vu de semblable depuis (à lui seul il à nourri une famille de 6 personnes)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Pour le moment ici, pas de champignon, c'est bien de trop sec.

On va attendre fin Septembre quand les pluies arriveront, là avec le sol chaud ca va donner.

default_w00t.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.