Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

CHRONIQUE DES CANICULES EN JUIN


anecdote
 Share

Recommended Posts

01/06/1901 : 31.6°C à Besançon

04/06/1908 : 32.5°C à Paris

08/06/1911 : 33°C à Châteauroux

07/06/1915 : 33°C à Paris

05/06/1917 : 32.1°C à Paris

08/06/1919 : 32°C à Paris

01/06/1922 : 32.2°C à Nancy

05/06/1922 : 33.8°C à Bordeaux

18/06/1934 : les Parisiens se baignent dans la Seine default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

08/06/1938 : 31.8°C à Reims

06/06/1942 : 32.5°C à Paris

06/06/1945 : 32.8°C à Strasbourg

07/06/1945 : 34°C à Clermont-Ferrand, 35.6°C à Strasbourg

23/06/1945 : 38°C à Montélimar, 35°C à Lyon

24/06/1945 : 37°C à Perpignan

01/06/1947 : 33°C à Paris

02-03/06/1947 : 35°C dans la capitale

26/06/1947 : 38°C à Paris et Bordeaux

27/06/1947 : 37°C à Lyon et 35°C à Paris

28/06/1947 : 37°C à Paris et 35°C à Chartres

11/06/1950 : 37°C à Ajaccio

29/06/1950 : 40°C à Mont-de-Marsan

30/06/1950 : 38°C à St Etienne

07/06/1952 : 31.2°C à Nice

23/06/1952 : 34.7°C à St Raphaël

30/06/1952 : 39°C à Mont-de-Marsan, 38°C à Agen et La Rochelle, 37°C à Nantes.

29/06/1957 : 33.1°C à Caen

30/06/1957 : 33.4°C à Dunkerque

30/06/1961 : 37.2°C à Niort

12/06/1964 : 32°C à Paris

28/06/1965 : 38°C au Luc (Var)

29/06/1965 : 35.8°C à Orange

30/06/1968 : 40°C à Cazaux (Gironde), 39°C à Biarritz et Carcassonne, 37°C à Pau

Juin 1975 : 320 h de soleil à Brest

30/06/1975 : 33°C à Bastia

08/06/1976 : 31.1°C à Rennes

09/06/1976 : 32.2°C à Reims

25/06/1976 : 35.8°C à Gourdon (Lot)

26/06/1976 : 37.2°C à St Nazaire

27/06/1976 : 34.5°C au Touquet, 33.3°C à Brest

28/06/1976 : 35°C à Belle-Ile

29/06/1976 : 35.6°C à l’île de Groix

30/06/1976 : 36°C à Rennes et Lorient

04/06/1980 : 30.1°C à Rennes

14/06/1981 : 34.5°C à Toulon

15/06/1981 : 31°C à Paris

16/06/1981 : 36.2°C à Montpellier, 35.8°C à Istres

07/06/1982 : 31.7°C à Marignane

01/06/1983 : 30.2°C à Melun

05/06/1983 : 31.2°C à Luxeuil

07/06/1983 : 30.3°C à Aurillac

26/06/1986 : 36.2°C à Auch (Gers)

27/06/1986 : 36°C à Châteauroux et au Mans

28/06/1986 : 35.9°C à Bourges

29/06/1986 : 33.1°C à Embrun

24/06/1994 : 32.3°C à Dieppe

28/06/1994 : 29.6°C à l’île de Bréhat (Bretagne)

30/06/1994 : 38.3°C à Carpentras

06-07/06/1996 : 33°C à Paris

12/06/1996 : 37°C à Montpellier

05/06/1998 : 36.9°C à Ajaccio, 33.6°C à Colmar

20/06/1998 : 37°C à Biarritz, 33°C à Dinard

08/06/1999 : 34.4°C à Grasse (Alpes Maritimes)

18/06/2000 : 33°C à Paris

18/06/2001 : 31°C à l’île de Batz

Juin 2002 : longue canicule dans le sud-est en seconde quinzaine

14/06/2002 : 36°C à Dax et Montluçon (Allier)

17/06/2002 : 38°C à Montluçon, 37°C à Vichy, 35°C à Paris

18/06/2002 : 36°C à Nancy et Dijon

Juin 2003 : le mois de juin le plus chaud des annales, carrément énorme dans le centre-Est du pays (6 à 8°C d’excédent par rapport aux moyennes !)

Une moyenne des maximales égale à 30°C en première décade à Strasbourg !

01/06/2003 : 31°C à Ambérieu (Ain), 28°C à Dieppe

08/06/2003 : 32.5°C à Strasbourg

10/06/2003 : 34°C à Mâcon

11/06/2003 : 35°C à Lyon

12/06/2003 : 37°C à Clermont-Ferrand et Colmar, 36°C à Lyon et St Etienne

13/06/2003 : 39°C à Feurs (Loire), 38°C au Luc (Var), 37°C à Montélimar

14/06/2003 : 38°C à Toulouse et Montélimar, 36°C à Bordeaux et Lyon

15/06/2003 : un minimum de 26°C à Perpignan

16/06/2003 : 37°C à Narbonne

20/06/2003 : 40°C à Gignac (Hérault), 36.5°C à Perpignan, 33°C à Bastia

21/06/2003 : 40°C à Carcassonne, 39°C à Biarritz, 38°C à Marignane, 37°C à Perpignan

22/06/2003 : 40.7°C à Gourdon (Lot), 38.5°C à Bordeaux, 38°C à Lyon et Poitiers, 35.5°C à Rennes

24/06/2003 : 38°C à Calvi, 37°C à Albi

25/06/2003 : 38°C au Luc, 37°C à Lyon

26/06/2003 : 38.5°C à Calvi

29/06/2003 : 38°C à Gourdon

08/06/2004 : 32°C à Nancy

09/06/2004 : 32.8°C à Colmar, 32.5°C à Bordeaux

default_whistling.gifdefault_cool.png

Link to post
Share on other sites

Euh.. pour le mois de juin 2003 ce n'est pas exhaustif parce que à Albi et Toulouse où j'étais, on a eu plusieurs fois 38° et même un 40° à Toulouse (j'ai encore les extraits de la Dépêche du Midi!). Je crois que c'était le 21 juin, fête de la musique, où il faisait encore 33° à .... minuit!

Link to post
Share on other sites

Posted
Abbeville centre (Somme)

Je vois que dans les forums on confond souvent canicule (période de jours de fortes chaleurs consécutifs et souvent observée quand la constellation du chien est visible (donc en été) d'où son nom) et une forte chaleur (Tx >30°C).

Ce n'est pas du tout la même chose.

Link to post
Share on other sites

Je vois que dans les forums on confond souvent canicule (période de jours de fortes chaleurs consécutifs et souvent observée quand la constellation du chien est visible (donc en été) d'où son nom) et une forte chaleur (Tx >30°C).

Ce n'est pas du tout la même chose.

Il n'existe pas de définition officielle de l'OMM pour définir le mot "canicule".Pour l'OMM il s’agit d’un important réchauffement de l’air, d’un stade de chaleur caractérisé par des températures anormalement élevées ou par une invasion d’air très chaud. Météo-France définit une canicule comme une période au cours de laquelle la température maximale dépasse le seuil de 30°C. Les Américains la définissent comme une période au cours de laquelle la température maximale dépasse 32,2°C pendant trois jours consécutifs. Les Britanniques parlent d’une vague de chaleur à partir d’une hausse de la température de +4°C au-delà de la moyenne sur trente ans pour un même lieu et un même mois. L’IRM des Pays-Bas définit une canicule comme une période pendant laquelle la température dépasse 25°C pendant au moins cinq jours consécutifs et 30 °C de maximale pendant au moins trois jours.
Link to post
Share on other sites

Evidement, juin 2003 est devenue le mois de juin de référence concernant la chaleur.

Aussi, par rapport à ta liste, Anecdote, on pourra rajouter :

41.0° à Saint paul de Fenouillet (Pyrénées Orientales)

41.0° à Saint Constant de Maurs (Cantal)

41.0° à Villeurbanne (Rhône)

41.0° à Villefranche de Lauragais (Hte Garonne)

41.5° à Lézignan (Aude)

42.0° à Roquebrun (Hérault)

Voilà pour quelques valeurs supplémentaires dans la tranche des quarantaines. Inutiles d'aligner la tranche des trentaines, même bien avancée, la liste serait beaucoup trop longue.

Link to post
Share on other sites

Petite Rectif au message de Laurent 15

Le Tx de Villeurbanne est : 42,1° (je le sais, c'est l'un des postes que je contrôle !)

Link to post
Share on other sites

Tout à fait possible pour Villeurbanne, pourtant toutes ces valeurs, je les avais trouvé sur les sites de Météo France pour les considérer comme officielles.

Link to post
Share on other sites

Posted
Avesnes-sur-Helpe (59, 173 m) / Sautin (Be, Hainaut, 271 m)

Etonnant désaccord! Peut-être M. Blanchet pourra-t-il nous dire d'où cela provient... default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

  • 11 months later...

Petite Rectif au message de Laurent 15

Le Tx de Villeurbanne est : 42,1° (je le sais, c'est l'un des postes que je contrôle !)

Je me demande si ce n'est pas plutôt le 13/08/2003 où la Tx est montée au dessus de 42° ?
Link to post
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Posted
Nice (06, colline de Cimiez, 95m) ; parfois Allos (04, Haut-Verdon, 1400m) ou Roccasparvera (Italie, Piémont, 800m)

A rajouter:

36,8°C à Nice le 29/06/1945 (record absolu pour la station Nice-aéroport)

ou encore 32,8°C à Antibes (06) le 28/06/2002

Link to post
Share on other sites

A rajouter:

36,8°C à Nice le 29/06/1945 (record absolu pour la station Nice-aéroport)

ou encore 32,8°C à Antibes (06) le 28/06/2002

Salut Tony default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> ,

Les records d'avant 1949 ne sont plus comparables pour des raisons de changement de conditions de mesures, on a déjà dit maintes fois dans d'autres posts que les abris ouverts de l'époque surchauffaient les tx parfois de manière considérable.

L'an passé le record absolu tout mois confondu depuis 49 était tombé pour le poste de l'aéro avec 35,9°C le 31/07.

Sinon en plus des 32,8°C de Garoupe, record de 35,0°C pour l'autre station d'Antibes le 19/06/2002 (emplacement du poste à voir).

Link to post
Share on other sites

Posted
Nice (06, colline de Cimiez, 95m) ; parfois Allos (04, Haut-Verdon, 1400m) ou Roccasparvera (Italie, Piémont, 800m)

Salut Tony default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> ,

Les records d'avant 1949 ne sont plus comparables pour des raisons de changement de conditions de mesures, on a déjà dit maintes fois dans d'autres posts que les abris ouverts de l'époque surchauffaient les tx parfois de manière considérable.

L'an passé le record absolu tout mois confondu depuis 49 était tombé pour le poste de l'aéro avec 35,9°C le 31/07.

Sinon en plus des 32,8°C de Garoupe, record de 35,0°C pour l'autre station d'Antibes le 19/06/2002 (emplacement du poste à voir).

Salut Yohann default_wacko.png

Tu as raison, on ne peut pas parler de "record" puisque les conditions de mesure n'étaient pas comparables...

Mais dans ce cas, il faudrait ne citer, ni se référer à aucune valeur antérieure à 1949 default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
Décines (69), Aeroport St Exupery (69)

Alors, pour Villeurbanne, ce serait bien 41°C en juin 2003 et 42°1C en aout 2003.

Quelqu'un connait-il l'emplacement de ce poste météo ?

Je pense que c'est ça aussi. Le poste est près de la place Grandclément, mais j'en sais pas plus.
Link to post
Share on other sites

Je pense que c'est ça aussi. Le poste est près de la place Grandclément, mais j'en sais pas plus.

Deux postes climatologiques sont (enfin, étaient) à Villeurbanne;

- l'un, celui de "Villeurbanne", à 177m, ouvert en 1952 et fermé le 01-01-2006

- l'autre, celui de "Villeurb Cusset", à 180m, ouvert depuis 1969 et toujours en activité

Je crois que lorsqu'on parle des données de Villeurbanne, il s'agit bien du premier poste, fermé depuis le début de l'année.

Sinon, 41°C en juin 2003 et 42.1°C en août 2003, d'après ce que GBl avait déjà écrit sur ces forums, et ce pour le 1er poste.

L'emplacement de ce dernier est sur le site du SANDRE

Link to post
Share on other sites

Alors, pour Villeurbanne, ce serait bien 41°C en juin 2003 et 42°1C en aout 2003.

Quelqu'un connait-il l'emplacement de ce poste météo ?[/q

Je viens de relire ces messages sur la canicule . J'avais commis une erreurdans mon message du 18 juin 2005, car je n'avais pas vu qu'il s'agissait de juin...

A Villeurbanne, le Tx de juin 2003 est bien 41° le 22

Le Tx d'août est 42,1° le 13.

Autant pour moi !

Link to post
Share on other sites

Il n'existe pas de définition officielle de l'OMM pour définir le mot "canicule".

Pour l'OMM il s’agit d’un important réchauffement de l’air, d’un stade de chaleur caractérisé par des températures anormalement élevées ou par une invasion d’air très chaud. Météo-France définit une canicule comme une période au cours de laquelle la température maximale dépasse le seuil de 30°C. Les Américains la définissent comme une période au cours de laquelle la température maximale dépasse 32,2°C pendant trois jours consécutifs. Les Britanniques parlent d’une vague de chaleur à partir d’une hausse de la température de +4°C au-delà de la moyenne sur trente ans pour un même lieu et un même mois. L’IRM des Pays-Bas définit une canicule comme une période pendant laquelle la température dépasse 25°C pendant au moins cinq jours consécutifs et 30 °C de maximale pendant au moins trois jours.

Salut Quentin !

Merci de ses informations fortes intéressantes ! Pourquoi sur IC avoir choisis l'option "fortes chaleurs" jusqu'à 35°C exclus ?

Pour le terme canicule il est embigüe puisque initialement il est bien utilisé pour les chaleurs durant la constellation du chien (canicule = petite chienne il me semble). Mais par extension le terme est utilisées pour des période très chaude même hors de cette période astrologique.

C'est un peu comme le terme ouragan.... car les tempêtes les plus violentes en France sont, sur léchelle de Beaufort, classé comme "ouragan" cependant cette catégorie signifie simplement que les vent moyen sont élevé, on peu donc être classé en vent ouragan sans que le phénomène soit un ouragan...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En ce qui concerne juin 2003 je vais ajouté quelques valeurs d'Orly: Tnn 10,8°C soit seulement 1,1°C sous la valeur normale des minimales

Tn 15,6°C soit seulement 2,0°C de moins qu'août 2003, cela représente une anomalie de 3,7°C "seulement"

Tx 26,6°C soit 5,1°C au-dessus des normales l'amplitude quotidienne moyenne à donc été de 1,4°C plus forte que d'habitude ce qui donne une valeur moyenne de 11,0°C

Txx de seulement 31,5°C soit moins que 2002 avec 34,1°C - 2005 avec 34,7°C - 2001 avec 34,9°C et que cette année 32,8°C (et ce pour les 8 dernirèes années)... donc pas de valeurs très élevées. Seulement 2 jours >=30°C (normale 1). Par contre 21 jours >=25°C (contre 27 en août 2003) la normale est de 6,5 jours ce qui fait une anomalie de +223% !

A+

Link to post
Share on other sites

C'est un peu comme le terme ouragan.... car les tempêtes les plus violentes en France sont, sur léchelle de Beaufort, classé comme "ouragan" cependant cette catégorie signifie simplement que les vent moyen sont élevé, on peu donc être classé en vent ouragan sans que le phénomène soit un ouragan...

A+

Il existe 2 définitions pour un ouragan.

Ouragan: est le nom donné à tout cyclone tropical où le vent atteint une grande violence. Et c'est aussi, par convention, le nom donné à tout vent dont la vitesse moyenne dépasse 118 km/h ( Force 12 de l' échelle Beaufort).

Link to post
Share on other sites

Posted
St Georges sur Loire (49), 15 km à l'ouest d'Angers.

Ah ce mois de juin 2003, vraiment excepetionnel cet été. Les bouffées espagnoles ont été légion cette année là, sauf que cette année, c'est nous qui les avons bouffé! default_blink.png

Link to post
Share on other sites

Vu que vous parlez des "bouffées espagnoles" donc des vagues de chaleur, pas forcément très durables, notons fin juin 2005 dans le NW intérieur : 34 ici à Rennes, 35-36 sur le val de Loire. Rebelote en juillet je crois. A étudier aussi juin 2004.

C'est pas compliqué, une goutte froide sur le proche-Atlantique et le mercure s'affole plus vite que son ombre. Mieux que des blocages anticycloniques.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...