Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Démarrage précoce de la végétation dans vos régions


Recommended Posts

Posted
Toulon ( Mont-Faron )

Sur la cote d'azur (Fréjus précisément) malgré des températures douces cet hiver aucun démarrage précoce de la végétation observée ici, surement à cause des pluies qui ont été très présente cet hiver.

Certainement aussi à cause d'un ensoleillement déficitaire dans nos régions.
Link to post
Share on other sites
  • Replies 333
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Vu la date on pourrait me dire pourquoi je poste ça maintenant...mais rien a bougé depuis le 19 janvier (plus frais).

95sc.jpg

L'an passé, il a fallu attendre début avril pour voir ça...

Viburnum botnandense "Dawn"

Un arbuste réputé pour sa floraison... Hivernale

Longue floraison hivernale des fin décembre, à chaque période de redoux.

Bref, c'est pas vraiment une floraison exceptionnelle en janvier, même si les hivers sans redoux, il peut ne commencer à fleurir qu'en mars.

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

+1, ne vous emballez pas, je ne vois pas de forsythia en fleurs en ce moment sur Colmar, mais bien des jasmin d'hiver...

J'ai même du sortir pour vérifier lol.

J'ai l'impression que la végétation va encore pouvoir attendre quelques semaines mais il ne faudrait pas qu'elle ait à subir à nouveau de fortes gelées tardives...

http://media.gerbeaud.net/2011/12/jasmin-d-hiver.jpg

En tant qu'ancien pépiniériste, je parviens encore à différencier Forsythias et Jasminum Nudiflorum default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Il se trouve qu'en plaine d'Alsace, et de manière paradoxale, les gelées ont été plus régulières que dans les vallées Vosgiennes du versant Lorrain. On recommence à faire la différence avec vos plaines que depuis quelques jours où les gelées sont faibles et quasi-quotidiennes.

D'où ces floraisons précoces sur le versant Lorrain.

D'ailleurs, par chez nous, il ne s'agissait pas de floraison abondantes, mais de fleurs qui s'ouvraient de manière erratique sur les buissons les mieux exposés, et suite à une série de près d'un mois de journées douces et sans gel.

A présent, les fleurs se font plus rares, il n'empêche que mes Crocus, sont déjà sortis de terres avec un feuillage bien développé, avec plus d'un mois et demi d'avance par rapport à d'habitude (ils sont généralement tardifs car l'exposition est assez ombragée). Les perce-neige sont en fleurs avec là aussi un bon 15 jours/3 semaines d'avance sur les années précédentes.

La Charmille qui délimite mon terrain présente également des bourgeons bien gonflés et pas loin d'éclore. D'habitude, ils en sont au même stade vers la mi-Mars ou début Avril.

Bref, toujours une avance sensible sur les vallées Vosgiennes, mais les faibles gelées des 10 derniers jours ont mis un sérieux coup de frein à l'évolution de la végétation. Heureusement ai-je envie de dire ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

En tant qu'ancien pépiniériste, je parviens encore à différencier Forsythias et Jasminum Nudiflorum wink.png

Il se trouve qu'en plaine d'Alsace, et de manière paradoxale, les gelées ont été plus régulières que dans les vallées Vosgiennes du versant Lorrain. On recommence à faire la différence avec vos plaines que depuis quelques jours où les gelées sont faibles et quasi-quotidiennes.

D'où ces floraisons précoces sur le versant Lorrain.

D'ailleurs, par chez nous, il ne s'agissait pas de floraison abondantes, mais de fleurs qui s'ouvraient de manière erratique sur les buissons les mieux exposés, et suite à une série de près d'un mois de journées douces et sans gel.

A présent, les fleurs se font plus rares, il n'empêche que mes Crocus, sont déjà sortis de terres avec un feuillage bien développé, avec plus d'un mois et demi d'avance par rapport à d'habitude (ils sont généralement tardifs car l'exposition est assez ombragée). Les perce-neige sont en fleurs avec là aussi un bon 15 jours/3 semaines d'avance sur les années précédentes.

La Charmille qui délimite mon terrain présente également des bourgeons bien gonflés et pas loin d'éclore. D'habitude, ils en sont au même stade vers la mi-Mars ou début Avril.

Bref, toujours une avance sensible sur les vallées Vosgiennes, mais les faibles gelées des 10 derniers jours ont mis un sérieux coup de frein à l'évolution de la végétation. Heureusement ai-je envie de dire ! smile.png

Merci pour le témoignage précis

Situation assez paradoxale ici en Limagne.

Si on regarde les températures, nous sommes pour l'instant sur un hiver vraiment doux, pourtant, mes perce-neige ne sont pas en avance (en fleur depuis 15 jours, alors que très souvent, les premières fleurs éclosent entre Noël et le premier de l'an.

Pour les Crocus, à la précocité très variable d'une espèce à l'autre, pareil, mes C. tomasianus (espèce très précoce) ne sont pas encore sorti, contrairement à certaines années à pareille date.

Les amandiers ne présentent encore aucune fleur, alors que j'ai parois observé des fleurs des fin décembre (exceptionnel quand même).

Bref, les deux mois passés de l'hiver météo ont été doux, mais la nature ne présente pas une avance notable ici, ce que j'ai un peu de mal à m'expliquer.

Link to post
Share on other sites

Les soucis passent souvent tres bien l'hiver et fleurissent à l'occasion des redoux : un grand classique.

Les lauriers rose sont "relativement" résistants, ils passent bien les hivers doux ou moyen même dans des régions du centre et de l'est de la France, j'en ai eu un en Limagne dans mon jardin mal fichu très mal exposé, qui est resté dehors 5 ans en pleine terre, de 2007 à 20012, il est mort en fev 2012 suite aux -18°C de Tn et subissant des semaines de sol gelé a plus de 50 cm de profondeur.

Il ne faut surtout pas mettre toutes les variétés de Lauriers-roses dans le même panier. Certaines variétés souffriront gravement d'une ou deux fin de nuits de gelée faible (et plus encore en sol argileux humide) , d'autres supporteront sans mal des creux prolongés sous moins 10 , moins 15. Surtout en sol sec. De plus, lorsqu'ils sont situés dans un secteur où l'air reste agité par le vent , il gèle toujours un peu moins, le seuil est abaissé. Malheureusement les producteurs et les vendeurs de Lauriers-roses, n'affichent que très rarement les données de la rusticité , qui pourtant existent!
Link to post
Share on other sites

Il ne faut surtout pas mettre toutes les variétés de Lauriers-roses dans le même panier. Certaines variétés souffriront gravement d'une ou deux fin de nuits de gelée faible (et plus encore en sol argileux humide) , d'autres supporteront sans mal des creux prolongés sous moins 10 , moins 15. Surtout en sol sec. De plus, lorsqu'ils sont situés dans un secteur où l'air reste agité par le vent , il gèle toujours un peu moins, le seuil est abaissé. Malheureusement les producteurs et les vendeurs de Lauriers-roses, n'affichent que très rarement les données de la rusticité , qui pourtant existent!

Exact, j'aurais du le préciser, le seuil de résistance est très variable d'un cv à un autre.

Je suis d'ailleurs en train de tenter de sélectionner une souche particulièrement résistante, par semis, un énorme laurier rose en pleine terre de pres de 4 m à Clermont (pour ici, c'est exceptionnel) produit beaucoup de graines, j'ai récupéré de jeunes plants qui ont germé en 2011, et survécu à fev 2012 dehors.

A suivre...

Link to post
Share on other sites

Exact, j'aurais du le préciser, le seuil de résistance est très variable d'un cv à un autre.

Je suis d'ailleurs en train de tenter de sélectionner une souche particulièrement résistante, par semis, un énorme laurier rose en pleine terre de pres de 4 m à Clermont (pour ici, c'est exceptionnel) produit beaucoup de graines, j'ai récupéré de jeunes plants qui ont germé en 2011, et survécu à fev 2012 dehors.

A suivre...

A suivre avec grand intérêt ! Merci beaucoup, Bravo pour cette initiative. C'est la bonne démarche!
Link to post
Share on other sites

Viburnum botnandense "Dawn"

Un arbuste réputé pour sa floraison... Hivernale

Longue floraison hivernale des fin décembre, à chaque période de redoux.

Bref, c'est pas vraiment une floraison exceptionnelle en janvier, même si les hivers sans redoux, il peut ne commencer à fleurir qu'en mars.

Bah on reconnait le connaisseur ! Merci pour l'info.

Bon ben dans ce cas, rien à signaler dans le secteur...(ce qui est une bonne nouvelle). Cela doit être du au manque d'ensoleillement (toujours moins de soleil au fond d'une vallée).

Link to post
Share on other sites

Ici en Vendée, pour le moment, il n'y a rien d'exceptionnel.

Il y a bien sûr quelques fleurs sur les forsythias comme cela se voit assez régulièrement, quelques arbustes ou autres plantes avec quelques pousses ou fleurs, mais protégés par un mur et au Sud par exemple.

En revanche, il est vrai que les graminées s'en donnent à coeur joie, si l'hiver doit se terminer sans coup de froid, alors les blés pourraient être très tôt en épis.

Mais le plus gros problème potentiel pourrait venir des plantes à fruits comme les vergers, outre le risque de gel si la floraison est précoce, il faut un certain cumul d'heures de gel pour un bon 'fonctionnement' de l'arbre, ça veut dire que le photopériodisme (variation durée de jour) ne suffit pas, c'est le principe de tout ce qui est caduque d'ailleurs.

Mais d'un point de vue visuel, j'aurais tendance à dire que la douceur se fait compenser par le peu d'heures de soleil dans le coin.

Car sortir une feuille se compte aussi en cumul de degrés, et en phototropisme, je crois que c'est le terme.

Par contre, je viens de lire sur une des pages précédentes que finalement, c'est le froid de Novembre qui pourrait servir de booster à un démarrage précoce dans un cas de douceur persistante (il parlait de 'vernation').

Peut on dire que si Novembre avait été plus doux donc sans inversion, avec les conditions suivantes similaires, la végétation aurait démarrée moins vite?

Link to post
Share on other sites

Le couple de cigognes de notre village est revenu le 31 janvier. C'est bien tôt, mais c'est déjà arrivé en 2011, à la surprise de tout le monde; et le printemps qui avait suivi était très clément.

Link to post
Share on other sites

En tant qu'ancien pépiniériste, je parviens encore à différencier Forsythias et Jasminum Nudiflorum wink.png

Il se trouve qu'en plaine d'Alsace, et de manière paradoxale, les gelées ont été plus régulières que dans les vallées Vosgiennes du versant Lorrain. On recommence à faire la différence avec vos plaines que depuis quelques jours où les gelées sont faibles et quasi-quotidiennes.

D'où ces floraisons précoces sur le versant Lorrain.

Merci pour ces précisions. En parlant de perce-neige, je n'en ai toujours pas vu, ça m'inquiète finalement. Ils attendent peut-être encore quelque chose à percer shifty.gif
Link to post
Share on other sites
Posted
Au NE de Pont de Beauvoisin Savoie, Alt. 288 m. (Et régulièrement à Chambéry située à 18 kms plus à l'Est à vol d'oiseau, trajets réguliers étagés entre 260 m et 630 m d'altitude.)

Primevères et perce-neige ont débuté en Savoie... clover.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Les premières fleurs de Crocus semblent être attendues pour cette semaine si un rayon de soleil se décide à faire éclore les boutons floraux.

Pour mon jardin c'est plus d'un mois d'avance par rapport aux années précédentes !

Les bourgeons des Rosiers sont bien gonflés et certains commencent à éclore. Heureusement que la douceur actuelle (bien que plus relative que lors de Décembre/début Janvier) n'est pas couplée à un bon ensoleillement sinon on serait encore plus en avance sur le calendrier habituel.

Dans le registre "bizarreries", mon Olivier, en pot mais toujours en extérieur, a développé de nombreuses pousses alors que depuis 9 ans au sortir de l'Hiver il fait toujours "grise mine".

De même, sur un rebord de fenêtre exposé Sud, j'ai toujours des Pétunias aux feuillages verts les fleurs ayant cessé peu avant Noël faute de lumière suffisante. Là, ils commencent à repartir en de nombreuses jeunes pousses d'un vert tendre annonçant un Printemps imminent fear.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Croix-aux-Mines (68) - 340 m

Ici j'ai cru au pire courant janvier mais finalement la végétation semble s'être stabilisée. Les perces-neige que je pensais imminente fin janvier n'ont finalement plus beaucoup évoluées (on aperçoit à peine une pointe blanche pour le moment).

Link to post
Share on other sites

Comme dit par ailleurs, c'est parti pour les amandiers de Limagne. En avance, mais tres loin des records.

Sinon, dans les jardins des voisins bien exposés : Crocus tomasianus, C. chrysanthus, Primula sp

Dans mon jardin mal exposé : Helleborus orientalis, Cyclamen coum, viola, Lonicera fragrantissima, pleine floraison des Viburnum Bodnetense et farreri (floraison exceptionnelle de densité cette année), fin de floraison du Mahonia x media.

Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac en Périgord (83 m), Périgord Noir <3, Le Buisson de Cadouin (65 m) pour le travail

Depuis une dizaine de jours les fruitiers se portent à merveille ici...Après avoir vu que les cerisiers en étaient à leur floraison depuis Janvier, voilà un des pruniers qui bordent les prés en face de chez moi aujourd'hui...

p1130710.jpg

En temps normal, ils sont en pleine floraison dans les premiers jours de Mars, soit environ 3 semaines d'avance...C'est encore un peu plus précoce qu'en 2011 (une quinzaine de jours d'avance), nettement plus que l'an dernier (ou c'était pile poil dans les temps), et je ne parle même pas de 2012 où de gros retards étaient constatés à cause de la VDF sévère qui avait sévit. Comme quoi les années se suivent mais ne se ressemblent pas ! ^^

Il y avait pas mal de pollens la semaine dernière (mes sinus comme mon pare-brise s'en sont rendus compte), largement favorisés par le vent et quelques jours secs et/ou largement doux dans le tas. Bizarrement je n'en constate pas spécialement cette semaine malgré qu'il n'ait pas fait humide tout le temps, loin de là...Cela devait venir d'une essence particulière. ^^

Link to post
Share on other sites

Au cours de mes promenades de la semaine écoulée j'ai pu admirer une fleur bleue d'iris nain, le.... 10 février et je ne suis pas en zone urbanisée, certainement un précurseur , mais tout de même la floraison est en principe début avril.

Il n'y a pas eu de véritable arrêt de la végétation dans notre zone, même les palmiers washingtonia filifera ont continué de pousser, je n'ai pas mis de protection cette année et le développement des palmes est très faible mais bien réel depuis le 1er janvier.

j'ai remarqué aussi des fleurs de colza dans les champs non labourés, des fleurs de crucifères dans les jardins.

à suivre

Link to post
Share on other sites
Posted
Prilly, près de Lausanne, Suisse (520 m)

petit compte-rendu de ce qui se passe en ce moment de par chez moi:

les gazons sont restés vert "pétant" à peu près tout l'hiver, souvent accompagné de beaucoup de mousse...

les primevères sont de plus en plus nombreuses (il y en avait déjà quelques unes très isolées au début de l'hiver)

les noisetiers sont en pleine floraison

les autres arbustes à floraison hivernale (jasmin d'hiver, viorne de Farrer) poursuivent leur floraison débutée tôt dans l'hiver)

quelques fleurs isolées sur les forsythias, mais pas de pleine floraison pour l'instant

les rosiers montrent volontiers déjà quelques feuilles

pour l'instant, donc, une précocité "normale", déjà observée les autres années précoces.

Mais il suffit que le plein soleil vienne se joindre à la douceur pour que ça change la donne, compte tenu des énormes réserves d'eau accumulées lors des épisodes pluvieux, et disponibles donc pour la végétation...

Link to post
Share on other sites
Posted
Wintersbourg - 320m

Depuis une semaine, la végétation se réveille assez nettement :

- les forsythias ont nettement débourrés, les jaunes commencent à apparaître,

- les noisetiers sont en floraison, et les bourgeons des feuilles commencent à débourrer,

- le reine claude commence a débourrer,

- les lilas, pommiers malus, groseilliers à fleurs, sureau débourrent,

- les hortensias et rosiers commencent à avoir les feuilles qui pointent,

- les perces neige sont en pleine floraison,

- les crocus ne vont pas tarder à fleurir,

- les photinias ont des feuilles qui apparaissent,

Il faut remonter à 2002, 2007 et 2008 pour retrouver une telle avance par ici.

Link to post
Share on other sites

Bon avec cette douceur de fin mars et ces éclaircies, je remarque que les fleurs commencent à pointer un peu partour, que se soit sur les arbres ou dans les jardins. De 3 semaines d'avances on arrive bientôt à 1 mois d'avance...et ce doux lundi plutôt ensoleillé qui s'annonce ne va certainement pas inverser la tendance.

Les vacances de carnaval ne commençant que début mars ici, il est fort probable que cette année, on les passe avec les arbres en fleurs, ce qui, même en 2011, n'était pas le cas.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Etienne (42), quartier/village de Rochetaillée (790m), contreforts Nord du massif du Pilat

Sur Saint-Étienne à 600m d'altitude, les fleurs roses du pêcher de la terrasse de l'appart pointent le bout de leurs pétales sous le voile d'hivernage :

IMG_5235copie2_wde3.jpg

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...