gugo

Du 30 janvier au 5 février 2017 prévisions météo semaine 5

Messages recommandés

Nico 14   

Oui et c'est surtout que CEP voit arriver le courant dépressionnaire plus tard que GFS,d'ou une certaine méfiance avec les échéances sans cesse repoussées,on a déjà vu ça pour cette semaine.En tout cas,le déterministe européen est isolé dans son ensemble avec sa goutte froide arrivant lundi par le Nord du pays.Je resterai méfiant aussi tant que CEP det(à plus courte échéance) et UKMO n'entrevoient pas cette synoptique.

 

chart.jpeg

Modifié par Nico 14
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

 

Les diagrammes de pression(plus parlant que des températures à 850 Hpa) sont éloquents même si le blocage européen résiste il finirait  par céder sous les coups de butoirs océaniques 

la pluie est aux portes de notre pays, il faudrait un gros retournement des modélisations pour que cela ne se produise pas.

 

A l'est :

 

 

graphe_ens3.php?mode=1&x=530&y=252&run=0graphe4_1000_528_252___.gif

 

A l'ouest

 

graphe_ens3.php?mode=1&x=244&y=317&run=0graphe4_0000_226_321___.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nico 14   
il y a 23 minutes, driccesnow a dit :

bonjour,

 

Les diagrammes de pression(plus parlant que des températures à 850 Hpa) sont éloquents même si le blocage européen résiste il finirait  par céder sous les coups de butoirs océaniques 

la pluie est aux portes de notre pays, il faudrait un gros retournement des modélisations pour que cela ne se produise pas.

 

 

 

C'est bien la tendance générale on est d'accord,il y a juste une réserve émise et à juste titre je pense avec la dynamique que l'on vient de connaitre(prolongement du blocage et AE depuis...) De plus à 144h UKMO et CEP det voit le flux d'OSO venir "buter" sur le pays alors qu'il serait déjà en place sur GFS.A plus long terme il s'imposerait tout de même sur CEP.A suivre.

 

Edit:Le panel GEFS à 144h est représentatif de tout ça avec des scénarios à vigoureux flux d'ouest en passant par des scénarios à la UKMO.

 

gens_panel_gpn7.png

Modifié par Nico 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thexou62   

GFS et GEFS sont dans le bas du diagramme au niveau de la pression pour ce début de topic... A noter que quelques perturbations sont proches des modélisations UKMO / CEP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Nico 14 a dit :

 

C'est bien la tendance générale on est d'accord,il y a juste une réserve émise et à juste titre je pense avec la dynamique que l'on vient de connaitre(prolongement du blocage et AE depuis...) De plus à 144h UKMO et CEP det voit le flux d'OSO venir "buter" sur le pays alors qu'il serait déjà en place sur GFS.A plus long terme il s'imposerait tout de même sur CEP.A suivre.

à 144 h CEP est déjà dépressionnaire..la ligne isobare 1010 hpa engloberait la France d'Ouest en Est.

il y a guère que le Sud-est qui resterait dans du 1015/1020 hpa.

Sauf revirement des modèles, à l'ouverture du topic la France rentrerait dans un nouveau régime.

 

ECMOPEU00_144_1.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouais... à vue de nez sans aller plus loin que les vignettes (inutile à cette échéance) on a donc:

- P1 et dans une moindre mesure P12, P16, P17 Sud-Ouest Anticyclonique

- P2, P14, P15 et P20 blocage Est-Européen pas franchement sur la France

- P5 et P11 plutôt incursion atlantique sous restes de pseudo-blocage scandinavo-russe en cours d'évacuation vers l'Est (scenario que je rapprocherais du CEP déterministe personnellement). Dans ce scenario, le flux de surface serait faible et variable sur le début de semaine, mais la tendance générale reste à l'arrivée de l'air humide depuis l'atlantique.

- une bonne moitié avec flux Ouest à Sud-Ouest généralisé sur le pays avec zone barocline sur la Manche.

 

En ce qui me concerne, en terme de geopotentiel Z500, la similitude entre GFS det, GEFS controle et la moyenne de GEFS est quand même particulièrement nette sur le 6Z. Je m'attends tout de même à encore quelques évolutions d'ici l'échéance parce qu'il y a encore trop de disparités entre les différentes PE et surtout entre les différents modèles. Pour autant je ne vois pas les hautes pressions se maintenir plus loin que le milieu de semaine au pire (ou au mieux en fonction de vos affinités pour les différents types de temps).

 

Modifié par Iconoclaste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nico 14   
il y a 10 minutes, driccesnow a dit :

à 144 h CEP est déjà dépressionnaire..la ligne isobare 1010 hpa engloberait la France d'Ouest en Est.

il y a guère que le Sud-est qui resterait dans du 1015/1020 hpa.

Sauf revirement des modèles, à l'ouverture du topic la France rentrerait dans un nouveau régime.

 

ECMOPEU00_144_1.png

 

Je ne te dis pas le contraire,je pense encore savoir reconnaitre un champ de pression dépressionnaire,je te dis que le flux OSO n'est pas en place comme sur GFS,il y a quand même une différence entre ces 2 cartes non?:

gfs-0-144_tnx3.png

ECM1-144_pvm6.GIF

 

Et on peut y ajouter UKMO aussi:

UW144-21_ztk0.GIF

 

Modifié par Nico 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Riki58   

Les premiers effets du SSW en cours sont visible sur l'AO, en chut libre (pulsion côté Alaska) La NAO reste neutre pour le moment. Le déplacement du VPS est en cours en accélérant le zonal.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   
il y a 2 minutes, Riki58 a dit :

Les premiers effets du SSW en cours sont visible sur l'AO, en chut libre (pulsion côté Alaska) La NAO reste neutre pour le moment. Le déplacement du VPS est en cours en accélérant le zonal.

 

Et donc ? Par rapport à la prévision météo de la semaine à venir, ça donne quoi ?! o.O

 

Pour synthétiser, et jusqu'à preuve du contraire (au moins jusqu'à l'actualisation des modèles en fin de journée :P), l'influence océanique devrait dominer sur le pays... Avec plus ou moins d'humidité à prévoir en fonction de la position de la barocline, mais surtout une douceur retrouvée (pour ceux qui l'avaient perdu de vue :D ).

En fait, même si l'on ne parvenait pas à avoir une influence directe (en raison de la proximité avec le blocage Européen), on devine que dans le pire des cas l'influence océanique se ferait pas l'intermédiaire d'une circulation zonale sous blocage ponctuelle (à l'image de CEP et UKMO de ce matin). Ce serait probablement moins humide qu'un défilé de perturbations tel que proposé par GFS et GEM, mais ça arroserait tout de même une grande majorité de nos régions dans une ambiance un peu plus fraiche que dans l'hypothèse d'un flux direct  ;)

 

Du reste, les modèles n’offrent pas de réelle brèche dans le plafond de verre constitué par le VP troposphérique (même à échéance déraisonnable), et on risque de devoir prendre notre mal en patience pour revenir à des conditions fraiches et humides pour nos montagnes :| .

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Lolox, 

Pour nos montagnes, j'ai une petite crainte.

C'est que les perturbations défilent en OSO avec un iso 0° entre 2000 et 2500 pour les Pyrénées (LPN à 2000 avec précipitations) et entre 1600 et 2000 pour les Alpes du nord (avec averses).

C'est ce que prévoit MétéoFrance (tout comme GFS) entre le mardi 31/01 et le mercredi 2/02 :

Capture plateau beille.GIF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   
il y a 12 minutes, Juanca 31 a dit :

Bonjour Lolox, 

Pour nos montagnes, j'ai une petite crainte.

C'est que les perturbations défilent en OSO avec un iso 0° entre 2000 et 2500 pour les Pyrénées (LPN à 2000 avec précipitations) et entre 1600 et 2000 pour les Alpes du nord (avec averses).

C'est ce que prévoit MétéoFrance (tout comme GFS) entre le mardi 31/01 et le mercredi 2/02 :

 

 

C'est effectivement ce qui semble se profiler à l'horizon :/

Le gros lessivage pour la moyenne montagne, et une sévère transformation du manteau neigeux au dessus de 1 600 mètres jusqu'à 2 000 mètres, voire un peu plus haut pour les Massifs Pyrénéens ;)

 

On peut faire état d'une hypothèse un peu moins préjudiciable pour les massifs si on parvient à voir une circulation sous blocage s'instaurer, mais c'est tout de même minoritaire, voire anecdotique en l'état actuel des modélisations... Bien qu'à force de voir les dépressions venir buter sur le blocage Européen, il n'est pas impossible de voir le zonal descendre en latitude. Mais c'est du "capilotracté" pure souche pour l'instant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour,

 

On dirait que ça s'agiter pour du zonal^^. Il est tellement devenu rare qu'on est en mode poste VDF avec plein de poste en 1 heure. xD

Bon allez...

 

Je me permettrai de parler un peu du topic précédent qui est en lien avec le début de celui-ci. Car une chose me titille:

 

I/Une dorsale mal géré? Qui provoque des conséquences bien différentes...

 

 

En effet on peut émettre l'hypothèse que la dorsale encore mal géré à 96h à un impact sur la suite.

Petite comparaison.

 

 

 En premier on va comparer GFS, qui a une ondulation très peu visible à cause d'un activité dépressionnaire très forte:

 

2c9c.bmp

 

 

  Puis si on compare CEP à GFS on voit une ondulation bien plus nette que l’américain et une réduction de l'activité dépressionnaire. Cependant une anomalie assez creusé embêterait cette dorsale, elle aussi présente chez GEM mais en plus creusé, c'est la seule petite différence entre ces deux modèles à 96h. ( la perturbation entouré en jaune et pour après)

 

1n1v.bmp

 

 

 On a FIM très ressemblant à CEP mais qui est un peu spéciale avec une dépression qui provoquerait une ondulation plus marqué à l'est de l’anomalie:

 

 y4da.bmp

 

 

  Puis on a UKMO qui prévoit une ondulation encore meilleure avec une activité dépressionnaire moins intense que CEP et une dépression pas au niveau de l'Islande comme les autres modèles mais bien plus bas: 

 

vd46.bmp

 

 

 

  

 

Conséquences? Suffit de comparer la suite 

 

GFS voit une rapide transition zonal anticyclonique à zonal tout court:

 

tempresult_lpj0.gif*

 

 

GEM à cause de son anomalie au départ passe vite au zonal car elle titillerait trop la dorsale:

 

tempresult_igv6.gif

 

 

 FIM est l'entre deux GEM-CEP dans l'évolution avec un décrochement sur le Danemark principalement avec peu de conséquences sur nous, ce qui est à noter c'est qu’elle provoque une belle pulsions d'HPs en haute latitude et si son scénario se produit ça pourrait bien avoir des conséquences (enfin pour ce qui est de ces pulsions on en parle dans le II/ ). On aurait un net dégradé ouest et est.

 

tempresult_fwz7.gif

 

 

  CEP lui voit une ondulation qui provoquerait un décrochement plus sur la Belgique (ça se rapproche) et aurait probablement de conséquences sur le nord de la France le lundi voir mardi. Mais très vite on a l'activité dépressionnaire reprendrait le dessus même si c’est plus tard que les autres (mercredi au lieu de lundi).

 

tempresult_idq7.gif

 

 

On passe quand même pas loin de ça sur ce run... un signe?

 

gme0.bmp

 

 

Et sur UKMO on y est encore plus proche à 144h, la suite de run aurait sans doute été pas mal...

 

 

2mfq.bmp

 

 

Et on a bien l'exemple par GEFS que les possibilités sont là et que le petit décrochage est mal géré.

 

gens_panel_krd0.png

 

 

 

II/Et la suite? 

 

 Malgré ces incertitudes pour le début de topic on peut se permettre de parler de la suite.

 

 On voit que des répercussions du SSW mineur semblent apparaissent notamment en Europe de l'est et en Alaska.

 

 Nous, on tend vers une circulation zonal (semi anticyclonique avec dégradé NO/SE) et ça semble assez logique, sachant qu'à l'est des USA ils vont sans doute avoir une VDF puissante ça favoriserait une activité dépressionnaire sur l'Atlantique qui permettrait de pulser les HPs de l'Europe de l'Est et donc une situation perturbé dans l'ouest moins dans le SE.

 

 Par contre je pense que la possibilité d'une tempête son assez minime dans ce schéma. Car si on a une tempête les chances de forte pulsion cotée Europe de l'est se réduit alors qu'on semble bien parti vers ça.

 

 

duvu.bmp

 

moua.bmp

 

 

 

 Et comme on le voit sur le panel le vendredi par exemple on a très peu de scénarios ou une tempête touche nos côtes... On voit bien également à l’extrême est sur la carte des pulsions bien visible.

 

 Si une chose à suivre (plus intéressante pour nous, qui sait?) on a de plus en plus de petites (voir moyenne) ondulation en atlantique ouest qui se forment, ce qui provoque une moyenne qui élève légèrement les HPs en atlantique. Ça semble cependant compliqué, mais c'est une fois que le mastodonte s'échappe plus au nord ou vers nous quand on a  des cas de tempête. Possibilité de dorsale après cette énorme dépression? A suivre.

 

gens_panel_thw4.png

 

 

 

Pour conclure, on n’a pas de réel dominance du zonal dans les modélisations et l'ensemble GEFS. En effet, dès le début de topic le doute apparaît à cause de l'ondulation de ce week end.

 

  On a le scénario rêvé qui semble UKMO (car je ne pense pas que l'activité dépressionnaire aurait eu le temps de prendre le dessus) mais isolé.

 

 Je privilège plus un scénario à la CEP ou on aurait très vite quelque chose de mou. Puis un temps perturbé surtout dans le NO avec une dépression qui apporterait un coup de vent (pas une tempête, je pense ça passera trop au nord), c'est elle d'ailleurs mou avant une transition avec une possible dorsale en atlantique après cette tempête.

Modifié par gugo
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   

C'est nouveau ces analyses de la strato dans le LT ou j'ai pris un coup de vieux? :sick:

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   
il y a 1 minute, Jack75 a dit :

C'est nouveau ces analyses de la strato dans le LT ou j'ai pris un coup de vieux? :sick:

 

 

 

Je ne sais pas, c’est peut être une nouvelle façon de rechercher des signaux "potentiellement hivernaux" lorsque les modèles n'en proposent pas même à des échéances irréalistes ?! :angel:

 

Plus prosaïquement, à la vue des modèles de ce soir - si l'on excepte la dissonance UKMO à 120/144h qui retarde un peu le "grand ménage" - on est partis pour une belle séquence de Zonal, voire de "Turbo-zonal" avec une barocline très active.

Au fil de la semaine, il n'est pas impossible que nous ayons à commenter l'arrivée de "bombinettes" bien explosives au sein de la circulation d'ouest, dont certaines ce soir modélisées "à long terme" (+ de 144/168 h) peuvent annoncer une succession de "coups de tabac" sur les côtes, voire jusqu'à l'intérieur des Terres  ;)

Heureusement, on ne sera pas en période de fortes marées mais les dépressions et la houle les accompagnant pourraient se suffire à elles-mêmes pour faire du grabuge.

 

Côté Massifs, ça sent la soupe à la grimace avec les vacances qui débutent en fin de semaine, car on semble bien se diriger vers une succession de perturbations venteuses avec des LPN supérieures à 2 000 mètres d'altitude :sick: .

 

Le terme qui résume le mieux la tendance ce soir c'est "Succession" :|

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
il y a 33 minutes, Jack75 a dit :

C'est nouveau ces analyses de la strato dans le LT ou j'ai pris un coup de vieux? :sick:

 

 

C'était juste pour expliquer les rapports je justifie les possibilités de zonal en France et donc pas les signal hivernaux en France lolox humhum.

 


Allé bonne  soirée

Modifié par gugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   
il y a 2 minutes, gugo a dit :

C'était juste pour expliquer les rapports je justifie les possibilités de zonal en France et donc pas les signal hivernaux en France lolox humhum.

 

 

Ben oui mais il n'y a pas besoin de se référer aux prévisions stratosphériques pour s'avancer à prévoir du Zonal dans la semaine à venir... Ça ne fait maintenant aucun doute ;)

Et puis à la suite des cartes de strato, l'allusion à une dorsale c'est pas un peu de la recherche de signes un peu plus hivernaux ? regard.gif

 

On ne me la fait pas sur ce point Gugo, j'aime bien exploiter commenter les "potentiels"... Lorsqu'il y en a !  :P

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vers un zonal sporadique ? J'ai des méfiances vis-à-vis de ce retour au zonal. Entre UKMO qui voit une activité dépressionnaire lécher la France sous une dominance d'hps et l'ensemble GFS qui nous fait une remonté des hp en tout fin d'échéance de topic. On va voir ce que CEP va nous donner ce soir. 

graphe4_1000_394_284___Paris.gif

Modifié par thehunterst
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kéké   
il y a 29 minutes, thehunterst a dit :

Vers un zonal sporadique ? J'ai des méfiances vis-à-vis de ce retour au zonal. Entre UKMO qui voit une activité dépressionnaire lécher la France sous une dominance d'hps et l'ensemble GFS qui nous fait une remonté des hp en tout fin d'échéance de topic. On va voir ce que CEP va nous donner ce soir. 

j'avoue avoir encore de sérieux doutes malgré l'enthousiasme de gfs et des intervenants (certains ^^).

D'ailleurs le dernier CEP donne du fil à retordre

ECH1-120.GIF?24-0

Le flux zonal peine vraiment à s'étendre vers l'Europe, ce dernier arrive en petits paquets entre des ondulations , on à le droit de se demander si il arrivera à percer le blocage européen...
D'ailleurs les signaux de blocages entre Groenland et Finlande sont toujours présents pour la semaine concernée. (migration de notre vieux blocage vers ces régions ?)
Les modèles voyant le zonal gagner la partie ont tendance à faire descendre bien bas la zone barocline, je crois toujours en la possibilité de zonal sous blocage, ça serait peut être notre nouvelle tendance ?

 

Quoi qu'il en soit, malgré les apparences toujours linéaires à LT, il me semble que tout se joue entre 96 et 144h avec l'arrivée de la faible ondulation Atlantique, comment réagira t-elle face au résistant européen ?

 

Autant de questionnements qui mettent en doute l'arrivée d'un gros zonal.
Edit: à 144h sur cep, c'est très parlant !

 

ECH1-144.GIF?24-0

 

Toujours ces signaux de circulation rétrograde ... ça semble plus fort que tout ! (surement lié à la désarticulation du vortex) 

Modifié par kéké
  • J'aime 13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patate   

J'ai l'impression que les dépressions modéliser actuellement sont des pétards mouilles !!

Si ça fait comme le jeudi 12 janvier pourquoi pas (12 heure de basse pression) mais les napolitaine zonalienne à la sauce virgile ne sont pas trop présente !!

 

Si on prend la situation actuel en regardant le satellite sur l’Europe il est rare de voir l'atlantique dépressionnaire en méditerranée et l’Allemagne voir la France avec l’anticyclone Russe  

http://www.infoclimat.fr/cartes/observations-meteo/temps-reel/pression-au-niveau-de-la-mer/carte-zoomable.html#2/-4.2/72.1

PS : meteo france lance un indice de confiance de 2 pour lundi  puis de 3 pour vendredi ! on doit pas fumer les même cigarette.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Lolox a dit :

 

 

 

Plus prosaïquement, à la vue des modèles de ce soir - si l'on excepte la dissonance UKMO à 120/144h qui retarde un peu le "grand ménage" - on est partis pour une belle séquence de Zonal, voire de "Turbo-zonal" avec une barocline très active.

 

 

Le CEP retarde également le "grand ménage" zonal. 

Il y a encore ce blocage sur l'Europe qui force le courant Jet à se diviser en deux, avec une branche très méridionale circulant vers la Méditerranée, et une autre détournée vers le grand Nord Atlantique. Le zonal franc sur l'océan perd de sa puissance à son approche de notre continent. 

 

ECM1_144_ouz3.gif

 

Tout cela tempère l'assurance du retour d'un régime océanique dynamique sur le pays...

  • J'aime 12

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Les symptômes de ce matin se confirment chez CEP. Chez UKMO ça reste tendu.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je vais faire le même post que ce matin,toujours un risque de circulation dépressionnaire Atlantique sous blocage chez l'européen,et plus que ce matin on le retrouve dans le panel de l'américain...

gens_panel_vvi4.png

On note aussi a un peu plus longue échéance une certaine déstructuration du Vortex troposphérique...

ECH1-216.GIF

La récurrence de HP sur notre pomme semble peu a peu s'éloigner,la probabilité d'un zonal organisé aussi,peut être un tournant de notre hiver mais je ne saurais dire lequel, si ce n'est que rattraper le déficit pluvieux qui devient conséquent en métropole va être dans l'immédiat un peu compliqué...

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faycal   

Grand virage chez nos modèles aujourd'hui.

Le retour d'une NAO+ intenpestive qui faisait l'unanimité il y a moins de 48h est sérieusement remise en cause.

D'abord première chose, les diagrammes de l'AO ressemblent pas du tout à ceux d'hier.

ao.sprd2.gif

Un passage en forte AO- semble fortement envisageable. Je ne rentrerais pas le détail mais cela va etre provoquer par la mise en place d'un blocage à très haute latitude au niveau du détroit de Béring (frontière russie-alaska).

Cependant,  une éruption de HG vers le pole coté pacifique est souvent accompagné, suivi ou precedé d'une éruption coté Atlantique. Et lorsque les deux sont suffisamment puissante, elles peuvent ensemble complètement anéantir le Vortex polaire en le cassant en mille morceau répartie un peu partout à plus basse latitude (l'Ile de France par exemple). Et si en plus de ça un SSW passe dans le coin....

Bref tout ça pour dire que ça pourrait aussi bien pousser de notre coté.

ECH1-192.GIF?24-0

La MJO joue peut etre son rôle sur ce coup. Elle est en phase 1-2 moderée, ce qui avec quelques jours de retard est très défavorable à un régime NAO+.

  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   

Pan sur le bec !  :D

 

CEP contrecarre sérieusement toutes les hypothèses que j'ai appuyé ici à la sortie des premières mises à jour... C'est le jeu de la "prévision en speed" sur un panel trop restreint de modèles, sans avoir attendu de pouvoir synthétiser le maximum d'informations possibles ;)

 

JMA rallie le camp des modèles "tempérés" vis à vis d'une reprise aisée du flux Zonal sous nos latitudes, tandis qu'Arpège passe dans le camp d'en face sans pour autant tomber sur les mêmes bases que GFS...

En début d'échéance, GFS pour illustrer :

 

gfs-0-120_qts6.png

 

Arpège :

 

arpegeeur-0-114_kqp9.png

 

Il n'y a pas 120h, mais à 6h de décalage on peut encore projeter l'évolution, même si ça pourrait réserver des surprises...

 

 

CEP :

 

ECM1-120_kyd1.GIF

 

 

et JMA :

 

J120-21_ahz6.GIF

 

Finalement, il s'en faut de peu pour que l'on passe à des modélisations bien différentes... D'ailleurs quelques scénarios de GEFS (2 ou 3 pour l'instant) voient un isolement d'anomalies hautes vers la Mer du Nord/Ecosse. Cela retardant de fait l'arrivée d'un flux zonal, voire l'entravant complètement.

 

Sacrée bataille numérique en ce moment O.o

 

PS/ Et puis après ce que j'ai avancé tout à l'heure dans le tchat, c'est "re-pan ! sur le museau...". (J'anticipais fortement un ralliement de CEP au balayage zonal xD ).

 

 

 

  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   

Bon ça reste encore dépressionnaire également chez CEP mais jusqu'à quand cela va rester humide ? Quitte à ce qu'il nous fasse un nouveau blocage nordique, autant qu'il le fasse un peu plus au sud histoire d'être en plein conflit de masses d'airs...

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.