kéké

Du 3 juillet au 9 juillet 2017 - prévisions météo semaine 27

Messages recommandés

Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

On surveillera ce thalweg atlantique débouchant sur une goutte froide parfaitement placé (Portugal) pour activer la pompe à chaleur.

Ca remettrait bien en cause la modération thermique évoqué depuis quelques Runs.

UW96-21_mfb3.GIF

gfs-1-126_pra0.png

 

UKMO et GFS en accord sur la durée, c'est pas si courant je trouve.

GEM y va aussi de son cut off.

Ce copier collé donne du poids à la modélisation surtout si CEP confirme ce soir.

La fièvre pourrait de nouveau faire son retour sur la France.!!!

gfs-0-144_cyl8.png

 UW144-21_mit9.GIF

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Oui Sky. Nous avons d'ailleurs CEP 00z / GEM 12z (visiblement) UKMO 12z et GFS 12z globalement en accord à quelques détails près, pour une évolution du talweg atlantique initial, en une possible goutte froide allant se caler plus ou moins temporairement vers le Portugal. Nous aurions alors dans ce cas de figure, la remontée d'une franche advection d'air très chaud sur une partie du pays, laquelle pourrait déboucher à terme sur une certaine tendance orageuse, se mettant graduellement en place par le Sud-ouest, mais pas forcément pour toute la France... hors comblement un peu trop rapide, ce qui limiterait franchement le potentiel pour une éventuelle dégradation.

 

Le GFS // 12z et Arpège 12z, vont néanmoins dans le sens d'un simple front froid classique, balayant plus ou moins rapidement le pays d'Ouest en Est, avec une dégradation pluvio-orageuse qui serait sans doute plus probable et organisée, puis suivie par un net rafraîchissement. L'échéance se rapproche et les écarts semblent pas mal se réduire ce soir...

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   

Risque de coup de chaud bien présent ce soir. 

Mercredi/Jeudi serai les journées les plus chaude de la semaine mais à voir, avec cette masse d'air bouillante sur l'Espagne se décalant vers la Méditerranée et l'Italie, on est pas à l'abri qu'elle déboule tout droit sur le pays. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

Effectivement Jérôme sur ARP l'anomalie d'altitude est plus bretonne que Portugaise.

Orageux et instable plus vite que GFS ce soir.

arpege-2-114-0_wqc0.png

De chaud à bouillant à l'avant cependant dès mardi.

arpege-41-99-0_mla5.png

Fièvre par le SO mercredi.

120-778_gtb1.GIF

 

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

CEP confirme son run du matin, à savoir une goutte froide plus orientale que GFS et UKMO et rapidement reprise  par la circulation générale.

Pompe à chaleur moins prononcée dans ce cas sur la durée.

Détails spatiaux temporels compliqués avec ces gouttes froides sur de tels délais.

 

ECM0-168_cqv8.GIF

gfs-1-168_rhq8.png

 

CEP de nouveau dorsale atlantique à LT.

Comme hier soir.

Citation

alors que CEP nous propose une dorsale atlantique synonyme de fraicheur au Nord et le chaud replié sur le bassin MED

 

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

Oui après plusieurs jours de remontée de la T°C, un pic de chaleur mardi avec jusqu'à 850 20/22°C dans le SO, 18/20°C sur le reste de la moitié Sud, avec un dégradé en allant vers le nord pour atteindre une quinzaine de degrés. Des tx pourraient donc localement se frotter aux 35°C, mais les flux de surface ne sont pas assez nets pour développer.

 

Puis l'arrivée de cette GF effectivement mal calibrée comme d'habitude, mais qui semble manquée d'envergure pour l'organisation d'un système orageux de grande échelle?, quoiqu'il en soit on peut supposer que l'instabilité pourra déborder des massifs, notamment dans le SO favorisé pour le moment par les modèles en moyenne, le minimum de surface en phase avec celui d'altitude étant le plus souvent posé sur ces régions.

 

Puis ensuite, on trouve en seconde partie de semaine cette divergence avec un anticyclone un peu en retrait sur l'Atlantique profitant à  l'infiltration de fronts surtout palpables sur 1/3 nne, avec éventuellement une sensation d'un peu juste sur ces régions, tandis que l'Ouest et le Sud connaîtraient un temps plus ensoleillé sans excès, mais moins longtemps dérangés par les restes d'une limite frontale.

Vs une version qui ne conteste pas le centre anticyclonique mais qui ne modélise pas ces intrusions de fronts atténués, avec des HG étendus telle un cœur d'été où la zone barocline est plate et nordique.

 

Pas facile de se situer, même si la bonne vieille situation intermédiaire est souvent une réussite dans ce genre de prévision, à savoir un cep qui a de l'idée, avec une certaine cohérence quand on a un centre anticyclonique placé de cette façon, mais une idée peut être un peu trop poussée.

  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Citation

Des tx pourraient donc localement se frotter aux 35°C, mais les flux de surface ne sont pas assez nets pour développer.

 

On est passé dans le cycle inverse en effet : avec toute l'eau récoltée par le sud-ouest, tout coup de chaud pourra exciter de nombreux orages au lieu de battre des records de chaleur. En 1 mois, tout a changé. Et je suppose que dans 1 mois, ce sera encore tout l'inverse...

Il faut bien que les modèles assimilent cette humidification des sols, je ne suis pas sûr que l'information leur arrive au jour le jour, mais plutôt à l'échelle de la semaine.

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Potentielle forte dégradation orageuse Mercredi et Jeudi en lien avec le positionnement d'une goutte froide près de la façade Atlantique. Même si on ne sait pas encore vraiment où cette dernière va se loger, à l'heure actuelle, tous semble indiquer la présence d'une bonne dégradation orageuse. Peut être enfin du mouvement..

 

A suivre

gfs-0-96.png

nmm-30-96-0.png

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Bouaif,

Bonjour,

l'échéance développée par ce topic débute demain, et nous conservons une incertitude non négligeable qui ne saute pourtant pas aux yeux de prime abord.

Si l'échelle synoptique et à fortiori supra synoptique sont bien cernées, il n'en est pas de même dès qu'on zoom un peu.

 

On a vite compris, que le zonal anticyclonique tentant de se mettre en place, allait vite se nuancer avec le déferlement d'un talweg évoluant en GF sur le proche Atlantique. Le coup de chaud associé s'annonçant éphémère avant un retour aux normes rapides, suite à quelques orages non généralisés.

Le seconde partie du topic verrait alors une tendance anticyclonique décentrée par rapport à la France, avec l'infiltration de fronts atténués en particulier sur les régions du nord.

 

Un scénario qui reste encore à l'heure actuelle, la version majoritaire.

Ouai, sauf que quand on voit une modélisation comme Arpège qui est tout de même paramétré pour ce qui se passe à domicile, donc particulièrement pour les phénomènes assez locaux, et notamment lorsque la circulation ralenti.

 

Et bien je me demande si la suite va se passer comme "prévu".

 

Déjà notre coup de chaud est plus mordant sur Arpège car il réparti l'air froid accompagnant le talweg avec une pointe cyclonique alimentée plus finement que gfs ou même cep, lui permettant d'être plus froide plus longtemps, et donc de gagner en autonomie une fois "séparée" du flux zonal nordique.

Conséquence tout de même:

arpegeeur-1-96_fhx9.png

 

 

Déjà rien qu'avec ça, si il a raison, on a de quoi passer la semaine au-dessus les normes, sans pour autant parler de canicule.

 

Le second point c'est le nouveau talweg modélisé par le dernier cep pour la fin du topic. Un talweg qui à première vue s'annonce chaud à l'avant, mais surtout rapidement frais et humide avec circulation facilement rattachée à la circulation zonale.

Le problème, c'est que si ce talweg existe et que dans le même temps Arpège a raison, on  se retrouve avec un talweg arrivant sur une zone qui ne sera pas frocément désertée par la GF du début d'échéance.

ECM1-120qgq9_mini.png

 

 

Alors je ne prie pas le dieu de la canicule, loin de là d'ailleurs, mais je ne serai pas surpris de voir les choses bouger vers du plus chaud, si ce n'est beaucoup plus chaud.

Rien est joué, mais l'échéance n'est pas si ennuyante d'un point de vue prévisionniste que ce qui pouvait apparaître au départ.

 

Dans le SO, ça s'agite un peu d'ailleurs, le scénario disons "normé" tient bon, mais le diagramme est nerveux:

graphe_ens3_mme1.gif

 

Vu d'une autre manière, on visualise sur la carte spaghetti qu'un risque de GF sur le proche Atlantique est à l'étude par nos modèles, mais qu'il n'est pas retenu à ce stade en terme d'option dominante:

p-spaghetti-500.png?run=run00model

 

 

Modifié par sebb
  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   

C'est vrai que de l'animation semble se profiler sur une bonne partie du pays en milieu de semaine, mais Sebb a raison de rester prudent sur la base de ce que propose ARPEGE (qui n'est pas un modèle à prendre à la légère)  ;)

 

Cependant, si l'on suit les projections majoritaires, peut-être allons nous enfin renouer - j'évoque un point de vue de gars du Nord-Est qui a vu cette année pas mal de dégradations s'évanouir aux portes de chez lui :P - avec une dégradation orageuse qui balaye le Pays d'Ouest en Est sans trop faire de déçus ?!

 

En effet, la goutte froide est majoritairement perçue comme restant assez mobile, avec une advection chaude à l'avant qui semble plutôt intéressante en termes d'énergie disponible :

 

tempresult_xpm0.gif

 

C'est vrai qu'à côté de ça les projections d'ARPEGE  paraissent bien ternes  ;)

 

Donc il faut rester prudent, sans perdre de vue qu'à cette heure les projections font majoritairement état d'une dégradation pluvio-orageuse assez intéressante en milieu de semaine dont seul le quart Sud Est pourrait rester à l'écart  :)

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

tempresult_twn7.gif

Beaucoup de frustrations orageuses  sont dues à l'incapacité chronique de GFS à gérer le potentiel en le surestimant en permanence.

Il en sera certainement de même cette fois.

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 49 minutes, Sky Blue a dit :

|...]

Beaucoup de frustrations orageuses  sont dues à l'incapacité chronique de GFS à gérer le potentiel en le surestimant en permanence.

Il en sera certainement de même cette fois.

 

C'est vrai que c'est assez souvent le cas (beaucoup de surestimations, mais parfois aussi quelques sous-estimations, avant de finalement rejoindre " le scénario majoritaire à court terme "). Sauf, quand on le sait et qu'on se base plutôt, sur les modèles européens :D.

 

Dans notre cas de figure, il s'agit plutôt de divergences liées au timing, au positionnement et à la direction prise par le " cuf-off ". Par exemple, CEP qui reste aussi assez bon je trouve dans la gestion des dégradations convectives, est ce matin quasiment tout aussi incisif en consultant ses données brutes que le GFS 00z (avec beaucoup d'instabilité et une forte réactivité dans les champs de précipitations pour la nuit de mercredi à jeudi, par l’Ouest).

 

Le dernier GFS habituel, réajuste néanmoins nettement en faveur d'un cut-off, plus tardif, avec un scénario proche d'UKMO (tendance orageuse possible s'amorçant doucement par l'ouest ou le Sud-ouest, en cours de nuit de mercredi à jeudi).

 

A noter enfin que le GFS 06z // et le GEM 00z, sont très proches d'Arpège...

 

Compte tenu de la difficulté des modèles à gérer ce genre de petite bébête dans le court terme, je ne serais pas surpris que le scénario final soit encore différent.

 

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour à tous :)

 

 

Le début de semaine semble bel et bien ciblé vers une remontée des températures  sur l'ensemble de la France comme on le voit par les diagrammes ci dessous.

Pour la suite le doute reste de mise avec certains scénarios qui semblent proposer une prolongation des conditions douces. D'autres proposent une baisse avec un temps possiblement plus instable. Notamment dans le sud ouest avec des possibilités d'orages. Mais vu l'échéance il est encore un peu tôt pour être précis.

 

graphe_ens3_cjt9.gif

 

graphe_ens3_aqb1.gif

 

 

Bonne find e week-end ;)

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

ARP n'y va pas avec le dos de la cuillère ce soir encore.

Grosse cagne généralisé à la France Jeudi.

Dégradation orageuse par Gascogne en fonction du cut off.

arpege-41-98-0_pvg6.png

 

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

En surchauffant comme à son habitude les sols sablonneux de Sologne (quand ce ne sont pas ceux des Landes).

59591e86670a9_carte.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

Oui, avec un GFS moins invasif bouillant vers le Nord.

96-778_shm8.GIF

 

Et un UKMO reprenant rapidement la goutte froide dans la circulation générale d'Ouest en Est propice aux orages. 

UW96-21_ipu0.GIF

UW120-21_zfy5.GIF

Notre AA ayant retrouvé ses quartiers, c'est  lui qui va réguler le Traffic venue de l'Atlantique, plus de mobilité en vue que sur Juin et donc moins de risque de canicule durable à mon avis.(moins méridien dominant)

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lame2   
Posté(e) (modifié)

J'émettrais encore des réserves Philippe concernant le risque de canicule durable.

Je trouve que d'ajustements en ajustements, les modèles (surtout GFS et son ensemble) ne sont plus aussi prompts que précédemment à envisager la reprise de la goutte froide par la circulation Atlantique.

On voit même que lorsqu'elle est reprise, à l'arrière, en lieu et place de la goutte froide, "la fosse" Açorienne tend à nouveau à se creuser (CEP de ce matin sur la semaine suivante).

Je me méfie en fait de la capacité qu'ont les modèles à bien appréhender la subsidence Nord Africaine et sa propension de plus en plus grande à s'étendre vers le nord.

Maintenant, je te l'accorde, la modélisation majoritaire envisage un AA un peu plus haut perché sur l'océan ce qui mécaniquement pourrait abaisser la circulation d'ouest à l'entrée de l'Europe continentale et éviter à la subsidence de remonter trop haut, trop longtemps. 

Enfin ,ça me parait tendu cette histoire et le diagramme GEFS est à cette image avec l'explosion du diagramme vers le 09 juillet.

Modifié par lame2
  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   

Oui le régime AL cher à Philippe, n'a peut-être pas dit son dernier mot.

AL = Remontées chaudes sur le pays pour les novices.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)

A propos, je note une belle brèche  dans la domination de l'AL quasi sans partage depuis le 13/05.

376745cassou3006.jpg

Une pause ou la fin de la récurrence.???

J'irai vers l'option n°2.

Je tenterai demain sur le saisonnier une explication du pourquoi du comment. 

 

 

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tao   
Posté(e) (modifié)
il y a 17 minutes, Jack75 a dit :

Oui le régime AL cher à Philippe, n'a peut-être pas dit son dernier mot.

AL = Remontées chaudes sur le pays pour les novices.

salut, des remontées temporairement chaudes à l'avant d'une petite anomalie qui plongerait au large de l'Europe je veux bien mais au niveau synoptique, pour la semaine concernée je ne vois pas de régime à même de transporter des masses d'air très chaudes venues du Maroc ou de la Mauritanie comme celles qui ont donné le coup de chaud du mois de Juin. Nous serion plus dans un régime AR pas très marqué: 

ECM101-144kxt3_mini.png

Les coups de chaud restent possibles mais sans doute moins marqués et moins fondamentaux au niveau de la circulation générale tant que les hauts géopotentiels campent sur l'Atlantique.

Edit: devancé par Sky :D

Modifié par tao
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Disons qu'effectivement c'est plus subtile et moins évident à cerner que pour notre précédente canicule qui bénéficiait clairement d'un talweg bien plus musclé sur l'Atlantique au départ sans commune mesure avec ce qui nous attend.

En fait la canicule s'est terminée de la même manière que le coup de chaud envisagé va débuter:

 

Cep le 25 juin:

ECH1-192mdy4_mini.png

 

Arpege le 5 juillet:

arpegenh-0-84mya2_mini.png

 

De là à dire que là où ça accélérait, on assisterait cette fois à un coup de frein, je ne sais pas, mais ça mérite une attention particulière comme le souligne Lame.

A priori personne n'envisage de canicule sur cette échéance, ni même une très forte chaleur durable sur le gros des régions, mais on a quand même une conception zonale majoritaire qui n'est malgré tout pas si sereine qu'au sens large, étant donné l'évolution des modèles à CT. Et il est vrai qu'on peut y ajouter un feeling parfois de mauvais conseils ou l'inverse, lié à une évolution assez fréquente de ce genre de situation.

 

Autre exemple avec FIM actuellement en train de sortir dans la douleur comme d'habitude:

Avant:                 

fim-0-96dzt6_mini.png 

Après:

fim-0-84cxa3_mini.png

 

Même jma avec son air con et sa vue basse témoigne d'une hésitation entre circulation "classique" ou suivi du traceur (gf du début d'échéance):

J144-21ifb5_mini.png

 

Le fait d'avoir une tendance assez lourde masquant une minorité malgré tout elle aussi cohérente rend la situation intéressante.

 

Modifié par sebb
  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   
Il y a 15 heures, tao a dit :

salut, des remontées temporairement chaudes à l'avant d'une petite anomalie qui plongerait au large de l'Europe je veux bien mais au niveau synoptique, pour la semaine concernée je ne vois pas de régime à même de transporter des masses d'air très chaudes venues du Maroc ou de la Mauritanie comme celles qui ont donné le coup de chaud du mois de Juin. Nous serion plus dans un régime AR pas très marqué: 

ECM101-144kxt3_mini.png

Les coups de chaud restent possibles mais sans doute moins marqués et moins fondamentaux au niveau de la circulation générale tant que les hauts géopotentiels campent sur l'Atlantique.

Edit: devancé par Sky :D

Oui je me rends face aux modélisations actuelles.

Le régime AR semble être la dominante que ce soit sur CEP ou GFS sur le long terme.

Une situation qui limiterait la flambée des températures.  

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le dernier run de gfs nous montre un début de grosse canicule pour la fin de semaine. A suivre car il semble un peu isolé mais c'est quand même un gros signal avec les diagrammes qui sont en train de bien monter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Tornado, il faudra suivre de très prés l'évolution des modèles, GFS ce midi est caniculaire, à suivre les prochains runs, la situation semble être de nouveau propice au moins a de grosse chaleur voir plus si affinité ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lucas77   

Ce midi Gfs envoi un signal fort avec un nouveau cut-off qui plongerait au large du Portugal et de la France. A voir les 12z

gfs-0-156.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.