Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gugo

Du 15 janvier au 21 janvier 2018 prévisions météo semaine 03

Recommended Posts

Désormais, il faut attendre "les réglages fins" mais le potentiel est là.

On n' en saura davantage après l'épisode perturbé du début de semaine prochaine.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

GFS refait un pas en arrière par rapport au 12z. La dorsale ne s'élève pas assez et la coulée se fait légèrement plus à l'Est.

Tout se joue à +150. La cyclo au sud du Groenland (censée faire monter cette dorsale) est vue plus au nord et surtout bien moins puissante.

Edited by snow24
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Gentilly
Il y a 3 heures, kaiser a dit :

vraiment rageant de voir qu'a chaque fois, le modéle le plus favorable" hivernophilement" parlant, se range du coté du modéle plus au moins pourri.

Cette fois ci, c'est CEP qui s'y colle.

La modélisation la plus pourrie est souvent  le bon scénario tout simplement parce-que le flux d'ouest est le grand dominant. D'autres modélisations proposent des forçages qui contrent cette domination naturelle, donc rien de surprenant qu'au final le "pourri" remporte la victoire.

Et pas de bol l'océan est là pour nous atténuer les descentes polaires. De l'autre coté de l'atlantique, c'est tout le contraire.

Heureusement, il arrive que ce flux soit bloqué et parfois favorable pour nous, mais c'est rare.

Cet hiver est particulièrement défavorable avec un zonal très actif. Toutes les dorsales anticycloniques se font systématiquement mangées, n'ayant pas le temps d'installer un froid durable.

Edited by Jack75
Complètement
  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Jack75 a dit :

La modélisation la plus pourrie est souvent  le bon scénario tout simplement parce-que le flux d'ouest est le grand dominant. D'autres modélisations proposent des forçages qui contrent cette domination naturelle, donc rien de surprenant qu'au final le "pourri" remporte la victoire.

Et pas de bol l'océan est là pour nous atténuer les descentes polaires. De l'autre coté de l'atlantique, c'est tout le contraire.

Heureusement, il arrive que ce flux soit bloqué et parfois favorable pour nous, mais c'est rare.

Cet hiver est particulièrement défavorable avec un zonal très actif. Toutes les dorsales anticycloniques se font systématiquement mangées, n'ayant pas le temps d'installer un froid durable.

J'entends bien mais à quand une intégration par les modéles de cette "domination naturelle" ?

On a l'impression que les calculs découvrent à chaque fois et à 72 ou 96h avant l'instant "T" qu'il y'a des conditions naturelles fixes telles que l'océan, la chaine des pyrénnées,l'AA ...etc. 

  • J'aime 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas si l'on regarde les températures à 2 mètres (sur GFS). EIles plongent bien samedi prochain sur un grand quart Nord-Est avec de bonnes gelées en perspectives.

Edited by Mike54
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

[modéré]

 

C'est vrai que lorsqu'on on regarde les déterministes, on se dit que le cavalier seul de GEM hier et les signaux inquiétants de GFS/GEFS étaient peut être le "bon" signal à ne pas négliger...  En effet, ce matin le "mauvais" signal des déterministes (que l'on pouvait espérer isolés dans leur ensemble) est confirmé par GEFS qui montre une volte-face spectaculaire pour la fin de semaine : on "gagne" pour la fin du topic 10°C sur le déterministe ; en fait l'américain ne fait qu'avancer de 24 à 48h ce qu'il prévoyait pour la suite...

CEP garde son option plus hivernale jusqu'en fin de semaine et cède immédiatement après avec un écrasement de la dorsale et du retour à du classique.

 

blob.png.699e99ae8f32bebd72c687c8716d8f9e.png

 

blob.png.14177afb39538cf238ca6487e55a1c17.png

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 6
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

En prenant un peu de champ géographique, essai de tentative explicative du changement de cap anticipé de GFS : encore une fois la reprise plus active de la cyclo canadienne est dans le coup, en lien avec le pivotement du morceau de VP ; puis tout s'enchaîne "classiquement" : arasement de la poussée de l'AA, décalage vers le NE de la plongée des BG qui devaient venir nous rendre visite. 

 

blob.png.6ca67a58e96c72310bb7b104093d2333.png

 

 

Cette évolution est probablement en écho à la situation d'altitude avec la reprise de continuité du Jet envisagé ce matin alors qu'hier nous étions dans un schéma de rupture favorisant les forts échanges méridiens.

 

Pour la fin de semaine, il faudra donc a priori bien scruter ce qui se passe côté américain car il se peut qu'à la moindre faiblesse du Jet le modèle nous renvoie un autre signal (c'est rare quand c'est embringué dans ce sens-là mais pourquoi pas...). A suivre !!!

 

blob.png.30acb434aa1343095aaadc70e8b28938.png

 

  

Edited by sastrugis
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Bonjour,

Si cette fois CEP comme les autres prend bien en compte l'arrivée d'air plus doux, en tout cas en altitude, en lien avec l'approche du nouveau complexe dépressionnaire par l'Ouest, les modalités de la transition conservent une incertitude intéressante.

 

Si on récapitule, on attaque demain avec un zonal assez haut perché, qui devrait avoir plus de mal à arroser les 2/3 Sud de la France (hors soulèvement exposé) que lors de la cession précédente, caractérisé visiblement par une tempête centrée hors de nos frontières au paroxysme de cette séquence , mais qui pourra cependant étendre son champ d'action sur le nord du pays  avec un vent soutenu, plutôt tempétueux près de la mer, bref le topic adapté existe.

 

Puis passé 120h, donc vendredi, le zonal devrait commencer à fatiguer avec un manque de baroclinie, tant mieux pour les hivernophiles qui verront alors l'air froid plus libre pouvoir rejoindre le Sud, permettant l'installation d'un flux de NO et son refroidissement associé.

Puis à partir de samedi, puis dimanche et lundi on va alors s'intéresser à la traîne et à la devenue probable transition ; pour samedi, peu active dans l'intérieur de l'Ouest (assèchement breton, dorsale trop proche etc...), cette traîne s'annonce plus dynamique près des côtes (alimentation douce en BC) , en montagne (orographie) et en allant vers le NE (davantage dépressionnaire), grésil et neige pourraient se produire jusqu'en plaine lors de cette journée.

 

Puis de dimanche à lundi, si on excepte gfs qui semble s'être perdu par effet papillon lors de sa dernière sortie, puisqu'il place un talweg assez dynamique, là où le gros de des troupes placent juste un traceur sur l'Atlantique, même gem le mordu de l'interaction barocline n'est pas à ce point là, on va devoir surveiller le comportement d'un front chaud peu dynamique qui pourrait apporter un épisode neigeux en plaine sur un quart NE petit à très gros, aucune idée à ce stade.  Après on ne peut pas non plus tomber dans l'affirmatif, l'option coup de maître d'un modèle ce n'est pas du jamais vu non plus...si gfs 0z voit juste, la transition sera beaucoup moins palpitante.

 

Mais ce scénario m'apparaît plus improbable, la régularité de CEP, sa prise en compte désormais de la nouvelle dépression avec donc un ajustement (à 200h), en font un scénario qui s'intègre bien physiquement, intuitivement et "ensemblistement".

Trop bien même...

 

Enfin en ouverture sur le prochain topic, je ne sais pas si c'est lié à la circulation des ondes de Rossby vers la gauche, mais pour l'heure le point de chute de la nouvelle zone dépressionnaire est modélisée par l'ensembliste ECWMF plus à l'Ouest que celle qui va nous concerner ce topic. 

Edited by sebb
  • J'aime 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Sastrugis,  l'explication se trouve principalement du côté de la cyclo canadienne mais je suis également convaincu que ce qui se passerait en aval à l'entrée du continent Européen en milieu de semaine joue également un rôle.

On remarque de ce point de vue que la zone barocline est modélisée un peu plus nord qu'hier soir notamment sur GFS et UKMO (la tempête de jeudi est notamment repoussée majoritairement plus au nord ) et le jet remonte un peu plus nord qu'hier vers la mer du nord,   Cette extension vers le nord semble ensuite ralentir le cheminement du train d'anomalies basses à l'arrière qui est donc moins étiré, ce qui ne favorise pas une ondulation ample sur l'Atlantique. On sait que moins ça plonge en arrivant sur l'Europe, moins ça a tendance à plonger ensuite...

Bref, c'est encore une belle occasion qui semble s'éloigner

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
il y a 38 minutes, sastrugis a dit :

En prenant un peu de champ géographique, essai de tentative explicative du changement de cap anticipé de GFS : encore une fois la reprise plus active de la cyclo canadienne est dans le coup, en lien avec le pivotement du morceau de VP ; puis tout s'enchaîne "classiquement" : arasement de la poussée de l'AA, décalage vers le NE de la plongée des BG qui devaient venir nous rendre visite. 

 

En général, c'est plus parlant de regarder la 1.5 PVU pour essayer de comprendre, et on se rend compte que ce n'est pas vraiment la cyclogenèse canadienne qui joue, mais plutôt le mouvement de balancier des résidus du décrochage dune importante anomalie sur l'est américain en début de semaine prochaine. Sur le run d'hier soir, et de manière générale sur toutes les modélisations où "ça le fait", cette anomalie génère une importante remontée sur son flanc oriental, au point que cela génère une butée et qu'elle "rebondit" vers le nord en filant vers la mer du Labrador. Après tout s'enchaîne du fait du conflit entre l'air froid aspiré depuis l'intérieur canadien et l'air doux qui a été aspiré depuis le sud Atlantique.

 

 

gfs2.png

 

 

 

Sur les runs où "cela ne le fait pas" comme ce matin, le gros de l'anomalie ne bute pas contre les remontées qui s'opèrent sur l'Atlantique. Si le flanc nord reste effectivement "aspiré" vers le Labrador, le gros de la troupe s'en détache et file plein ouest pour aller raboter toute tentative de remontée d'une dorsale :

 

 

tempresult_ima6.gif

 

 

 

Du coup en comparant à la date charnière de vendredi en vision Atlantique / Europe, run d'hier soir et celui de ce matin :

 

gfs-4-150_zqo8.png

 

Butée, enroulement des anomalies basses sur le Labrador, remontée d'anomalies hautes jusqu'au Groenland

 

 

gfs-4-138_lcj1.png

 

Bas de butée, pas d'enroulement, et la remontée d'anomalies hautes ne s'opère pas.

  • J'aime 14
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nay (64)

Bonjour à tous,

 

Plus les runs passent, plus l'AA est vu costaud et la tempête de Jeudi est vu filer au Nord.

Je suis d'accord avec Lame2 quant à l'implication de la trajectoire de la tempête sur la potentielle ondulation derrière. Plus la tempête filera au Nord, moins la porte pour une ondulation derrière sera ouverte. En fait, tout s’aplatit de la côte Est américaine à l'Europe et cette tendance s'affirme encore un peu plus sur le 6Z de GFS.

 

Finalement, le GEM (qui n'a jamais vu la tempête toucher la France) avec une ondulation réduite à néant a tiré son épingle du jeu fasse aux "gros" modèles.

 

Quand on regarde à l'échelle de l'hémisphère c'est assez rageant puisque le vortex n'est pas concentré au pôle, avec une jolie bulle chaude qui attend patiemment qu'une dorsale veuille faire crac crac avec elle :(

Edited by clem064
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

oui, les événements intéressants s'éloignent.

1. La coulée froide polaire maritime s’amenuise avec la reprise rapide du flux d'ouest.

2. La méchante dépression de jeudi passe de plus en plus au nord, vers l'Ecosse.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fontaine au bois

Pour un coup je ne m'étais pas fais d'espoir ! Du coup ce matin pas trop de désillusion... Je me disais souvent quand ça comme à sentir bon à court terme c'est là que ça foire. Du fait que là GEM ne croyais pas en la situation, ça reste un super calculateur avec ses qualités et ses défauts et il a simplement vu avant les autres ce qui pouvait à l'échelle de notre pays changer la donne. 

Après c'est du classique pour nos situation hivernal ici, on sait que ça bouge beaucoup, qu'on s'arrache les cheveux mais je vais pas bouder mon plaisir tout de même sur la météo ! Il faut prendre du recule :) 

Lundi mardi on aura un début de semaine humide, dans le nord du pays on aura peut-être la chance d'apercevoir quelques flocons.  Petit redoux et conflit de masse d'air au passage de la tempête jeudi avant un refroidissement plus généralisé avec un petit peu de neige qui pourrait être observée sur une bonne moitiée nord.

 

On va peut-être attendre ce soir ou d'être sure du passage de la dépression du Jeudi pour acter notre synoptique de fin de semaine, mais bon ça prend une tournure moins sympathique pour l'instant ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Martin de belleville 1487 m

Du coup GEM devient sympa pour le week end a coté du GFS 6Z :ph34r:

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bouffémont (95) Val d'Oise 
il y a 38 minutes, Virgile a dit :

oui, les événements intéressants s'éloignent.

1. La coulée froide polaire maritime s’amenuise avec la reprise rapide du flux d'ouest.

2. La méchante dépression de jeudi passe de plus en plus au nord, vers l'Ecosse.

Penses Tu que  cela soir plié pour cette échéance Ou revirement possible?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, kaiser a dit :

J'entends bien mais à quand une intégration par les modéles de cette "domination naturelle" ?

On a l'impression que les calculs découvrent à chaque fois et à 72 ou 96h avant l'instant "T" qu'il y'a des conditions naturelles fixes telles que l'océan, la chaine des pyrénnées,l'AA ...etc. 

On s'est un peu moqué de moi il y a quelques semaines quand j'ai parlé de cette recurrence depuis des années sur la plupart des modèles.

Je ne comprends pas que l'ultra dominance du flux d'ouest ne soit pas mieux prise en compte par les modèles depuis tout ce temps. 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, TreizeVents a dit :

 

En général, c'est plus parlant de regarder la 1.5 PVU pour essayer de comprendre, et on se rend compte que ce n'est pas vraiment la cyclogenèse canadienne qui joue, mais plutôt le mouvement de balancier des résidus du décrochage dune importante anomalie sur l'est américain en début de semaine prochaine. Sur le run d'hier soir, et de manière générale sur toutes les modélisations où "ça le fait", cette anomalie génère une importante remontée sur son flanc oriental, au point que cela génère une butée et qu'elle "rebondit" vers le nord en filant vers la mer du Labrador. Après tout s'enchaîne du fait du conflit entre l'air froid aspiré depuis l'intérieur canadien et l'air doux qui a été aspiré depuis le sud Atlantique.

 

Sur les runs où "cela ne le fait pas" comme ce matin, le gros de l'anomalie ne bute pas contre les remontées qui s'opèrent sur l'Atlantique. Si le flanc nord reste effectivement "aspiré" vers le Labrador, le gros de la troupe s'en détache et file plein ouest pour aller raboter toute tentative de remontée d'une dorsale :

 

 

Oui, effectivement TreizeVents on peut remonter plus en amont dans la chaîne explicative avec le marqueur que constitue la carte 1.5 PVU.

 

Dans mon post j'ai juste pris "le train atmosphérique" en route, en sautant directement à la carte des géopotentiels et en rattachant sa dynamique aux modifications du courant Jet.

 

Les vicissitudes du courant Jet sont bien évidemment (quoique les relations de causes à effets soient complexes et pas toujours bien élucidées entre la haute et la basse atmosphère...) liées à des différences de géopotentiels marqués en haute altitude sur un espace géographique réduit , ce que nous montre bien la carte 1.5 PVU avec son approche des relations troposphère/stratosphère...

Edited by sastrugis
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)
il y a 17 minutes, patric95 a dit :

Penses Tu que  cela soir plié pour cette échéance Ou revirement possible?

Je partage l'analyse de Yann un peu plus haut.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : adekar en kabylie a 1000 m / quebec city

ça sentait mauvais dès hier avec GEM qui ne voyait strictement rien! GFS quant a lui réduisait le décrochage au fur et a mesure .

 

la prochaine fois même si tout les modèles voyaient un gros truc (2012 like) et un seul modèle tout pourri (genre cptec) ne voyait rien sachez que c'est ce modèle qui va sortir vainqueur!

Edited by le fumeur
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Alboussière (07) - 546 m

gens-21-0-168.png

 

gfs-1-168.png

Bon, GFS semble quand même en faire un peu trop. La moyenne de son ensembliste est quand même bien plus froide (rien d'incroyable, hein.  C'est juste moins la cata') pour la fin de semaine du topic. Quelques scénarios plus intéressants. http://www.meteociel.fr/cartes_obs/gens_panel.php?modele=0&mode=0&ech=168

Edited by Yuuichi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Cormeilles (27)

la carte de masse d'air à 850 hpa (et en plus, c'est la moyenne!) a très peu d’intérêt pour être gentil. Ce sont les cartes synoptiques qui le sont et qui ont pour conséquences les cartes de masses d'air. Ne pas prendre le truc à l'envers et en plus une carte de masse d'air à 850 hpa à j+7 ne veut rien dire car on peut obtenir la même chose avec pas mal de configuration synoptiques différentes.

il y a 24 minutes, le fumeur a dit :

 

la prochaine fois même si tout les modèles voyaient un gros truc (2012 like) et un seul modèle tout pourri (genre cptec) ne voyait rien sachez que c'est ce modèle qui va sortir vainqueur!

C'est ce que j'affirme chaque hiver maintenant. Par contre l'été, c'est le contraire avec la chaleur.

Edited by Virgile
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Alboussière (07) - 546 m
il y a 18 minutes, Virgile a dit :

la carte de masse d'air à 850 hpa (et en plus, c'est la moyenne!) a très peu d’intérêt pour être gentil. Ce sont les cartes synoptiques qui le sont et qui ont pour conséquences les cartes de masses d'air. Ne pas prendre le truc à l'envers et en plus une carte de masse d'air à 850 hpa à j+7 ne veut rien dire car on peut obtenir la même chose avec pas mal de configuration synoptiques différentes.

C'est ce que j'affirme chaque hiver maintenant. Par contre l'été, c'est le contraire avec la chaleur.

Je voulais juste montrer qu'il y avait des scénarios moins doux à 850 hpa que ne l'est celui de GFS. Rien d'autre. Je n'annonce pas qu'il fera froid le week-end prochain, je suis pas devin. Diagramme pris au centre de la France si c'est plus parlant.

Diagramme GEFS

Idem au sol.

Diagramme GEFS

 

Edited by Yuuichi
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, clem064 a dit :

Bonjour à tous,

 

...

 

Finalement, le GEM (qui n'a jamais vu la tempête toucher la France) avec une ondulation réduite à néant a tiré son épingle du jeu fasse aux "gros" modèles.

...

Pas après mercredi en tout cas...

imageproxy.png

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

C'est finalement assez cocasse (si ce n'était pas triste) de se retrouver avec des cartes pour samedi prochain qui sont modélisées a l'inverse de ce que chaque modèle envisageait mercredi matin.

 

CEP et GFS mercredi matin pour le 20 janvier.

ECM1-240.GIF.253f9f5c6d5a9186fa3de1ba713bbce9.GIFgfs-0-240.png.868c529ea27eb17210889fb56878d18d.png

 

Cep et GFS aujourd'hui pour la même date

ECM1-144-2.GIF.c233d5bde116779bf0cabade82621a12.GIFgfs-0-144-3.png.388ae4127b9abf31ffe75ae577a6d07f.png

 

Troublant non?:D

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 13

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 54 minutes, le fumeur a dit :

ça sentait mauvais dès hier avec GEM qui ne voyait strictement rien! GFS quant a lui réduisait le décrochage au fur et a mesure .

 

la prochaine fois même si tout les modèles voyaient un gros truc (2012 like) et un seul modèle tout pourri (genre cptec) ne voyait rien sachez que c'est ce modèle qui va sortir vainqueur!

 

Je trouve surtout pathétique et hallucinant, qu'un modèle de second ordre (même si pas si mauvais que ça), puisse parvenir à trouver le bon scénario et d'être d'une stabilité quasi déconcertante, face à des modèles normalement, bien plus performants, enfin normalement... on va pas discuter de la fiabilité des modèles dans ce topic, mais il y a vraiment à se demander, si trop de calculs et de perfomance d'un modèle, ne nuisent pas à leur propre résultat :ph34r:

 

Il semble, après toutes ces déconvenues, qu'en effet, le facteur x = [puissance du courant zonal et de l'activité dépressionnaire atlantique], soit un paramètre qui est pris en compte, aléatoirement, par n'importe quel modèle qui sera en mesure d'être soudainement sensible à ce paramètre / cette récurrence, au travers de ces algo... un coup c'est GFS, l'autre fois, c'est GEM et une autre fois, ce sera un autre modèle... je ne vois que ça pour expliquer ce phénomène.

 

Quoique, Jean-Claude !!!! :ph34r:¬¬... à tout hasard, tu ne te serais pas pris un nouveau vent ?! xD

Edited by DoubleKnacki
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...