Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Iefan

Nouveau rapport du GIEC

Recommended Posts

Posted

Location : France
Il y a 6 heures, Joffrey a dit :

En se qui concerne le chauffage au bois. Je trouve que se chauffer au bois est beaucoup moins nocif qu'on peut le dire... nos arrière arrière  grand parents se chauffer toujours au bois et a se que je sache il on jamais eu de RC  ou bien ? le chauffage au bois na jamais fais de RC planétaire si o,n regarde le temps d'avant a maintenant y'a pas photos et pourtant y'avais beaucoup plus de chauffage au bois...et les forêts se sont toujours aussi bien portée sauf depuis quelques années ou c'est devenue trop intensif..  Changer de combustible ? avant de changer ça il devrais augmenter le salaire diminue les charges taxes  etc pour qu'on puisse changer enfin de combustible ... c'est beau de vouloir faire des choses de dire des choses  ... sans argent peut de personne iras sur d'autre combustible 

 

Le temps d'avant c'était 450 millions d'habitants il y a 500 ans, 1,7 milliards il y a 100 ans et 7,5 milliards de nos jours, le chauffage au bois avait bien moins de conséquences que de nos jours où même si 2% des habitants de la planète utilise ce combustible, ça fait quand même 150 millions de consommateurs de bois c'est à dire 100% de la population de l'an 0.

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
Il y a 2 heures, altitude1785 a dit :

En réalité c'est l'équivalent de 13 millions de véhicules thermiques qui seraient compensés par l'utilisation de pompes à chaleur en lieux et places des chaudières à FOD (presque 9 millions de chaudières au fioul en France). 

"L'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas"!

Ca marche également très bien avec "l'énergie la moins polluante".

C'est une hérésie que de remplacer des chaudières gaz/fioul par des PAC. Le mieux c'est de ne pas gaspiller de l'énergie pour chauffer des passoires thermique.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : France
Il y a 8 heures, amateur a dit :

"L'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas"!

Ca marche également très bien avec "l'énergie la moins polluante".

C'est une hérésie que de remplacer des chaudières gaz/fioul par des PAC. Le mieux c'est de ne pas gaspiller de l'énergie pour chauffer des passoires thermique.

 

Et faire rouler des véhicules à l'électricité alors qu'on ne sait pas la stocker en quantité et pour tout le monde ce n'est pas une hérésie ?

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Joffrey a dit :

En se qui concerne le chauffage au bois. Je trouve que se chauffer au bois est beaucoup moins nocif qu'on peut le dire... nos arrière arrière  grand parents se chauffer toujours au bois et a se que je sache il on jamais eu de RC  ou bien ? le chauffage au bois na jamais fais de RC planétaire si o,n regarde le temps d'avant a maintenant y'a pas photos et pourtant y'avais beaucoup plus de chauffage au bois...et les forêts se sont toujours aussi bien portée sauf depuis quelques années ou c'est devenue trop intensif.. 

 

Le CO2, est comme le reste, ni il s'en créé, ni il s'en perd.

 

Le bois est complètement neutre : en le brûlant, on recrache dans l'atmosphère ce que l'arbre a capté les années d'avant en poussant, puisqu'il a consommé du CO2 et nous a rejeté de l'oxygène ...CO2 recraché par la cheminée qui est de nouveau capté par les jeunes arbres qui poussent etc etc... (La pollution d'une cheminée à bois pour les poumons et la qualité de vie est un autre problème).

 

Pour le pétrole et le charbon, c'est strictement la même chose, sauf que l'on contrarie un cycle de deux cents millions d'années. Ainsi, on brûle en un siècle le CO2 qui a été enfouit durant des dizaines de millions d'années... Forcément, ça fait une sacré secousse de CO2 sur l'atmosphère !

 

Edited by th38
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Chauvé (44)

Sur la question du bois qui est neutre en bilan carbone, il faudra que j'y reviennes car ce n'est pas le cas systématiquement et encore moins dans un monde qui se réchauffe (plus faible capacité des arbres à stocker le C02 du fait des perturbations climatiques et des dégradations forestières de l'homme, cf la récente étude sur l'Amazonie qui indique qu'elle est passée de puits de CO2 à source de C02). De même dans un monde où il faut passer à zéro émission de carbone dans les décennies à venir, lorsqu'on brûle des arbres qui ont plusieurs décennies, il ne faut non pas planter un arbre pour un arbre brûlé, mais au moins autant d'arbres que l'âge de l'arbre pour stocker aussitôt le C02 qui a été relâché (et encore de nombreuses études indiquent contrairement à l'idée reçue qu'un vieil arbre notamment dans une forêt diversifié contient plus de carbone/âge de croissance qu'un jeune arbre).

 

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/deforestation-les-forets-emettent-plus-de-co2-qu-elles-n-en-absorbent_116938

 

https://www.fne.asso.fr/actualites/bois-énergie-15-scientifiques-de-renom-dénoncent-un-projet-de-loi-européen

 

http://science.sciencemag.org/content/early/2017/09/27/science.aam5962

 

Mais j'aurais l'occasion d'y revenir.

 

En attendant, sur les sources d'émissions de C02, entre le Brésil qui passerait l'arme à l'extrème droite avec un taré qui veut abolir toute règle environnementale et supprimer toute opposition écologiste, entre une administration Trump qui vire au cynisme total pour les plus grands profits de leurs amis pétroliers et avec une Europe encore aux mains des lobbys et d'états qui préservent leurs petits intérêts à court terme... j'avoue ma grande dose de pessimisme par rapport au nouveau rapport du GIEC quand à la possibilité de rester aux alentours des +1,5°C (et il n'est même pas besoin d'évoquer les possibles effets de seuils et rétroactions positives, les simples politiques actuelles d'émissions de C02 suffisent déjà à nous mettre dans le mur...)

 

https://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2018/oct/08/the-trump-administration-has-entered-stage-5-climate-denial

 

https://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/10/10/l-allemagne-et-les-pays-de-l-est-freinent-les-reductions-d-emissions-de-co2-des-voitures_5367004_1652666.html

 

Extrait " Ils ont fixé un objectif de réduction de 35 % d’ici à 2030 avec un seuil intermédiaire de 15 % en 2025. Soit un cap bien moins ambitieux que celui de 40 % (et 20 % à l’horizon 2025) fixé par le Parlement européen le 3 octobre. [...] L’ICCT, l’ONG américaine qui a révélé le scandale du « dieselgate », a fait le calcul : pour respecter la trajectoire de l’accord de Paris, la réduction des émissions de CO2 des voitures devrait atteindre au moins 70 % d’ici à 2030…

 

Oui mais quand la croissance va, tout va n'est ce pas... 😔

Edited by Yoann44
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
Il y a 1 heure, altitude1785 a dit :

Et faire rouler des véhicules à l'électricité alors qu'on ne sait pas la stocker en quantité et pour tout le monde ce n'est pas une hérésie ?

Tu mélanges un peu tout et tu manques de connaissance sur les sujets que tu évoques je pense.

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Yoann44 a dit :

Sur la question du bois qui est neutre en bilan carbone, il faudra que j'y reviennes car ce n'est pas le cas systématiquement et encore moins dans un monde qui se réchauffe (plus faible capacité des arbres à stocker le C02 du fait des perturbations climatiques et des dégradations forestières de l'homme, cf la récente étude sur l'Amazonie qui indique qu'elle est passée de puits de CO2 à source de C02). De même dans un monde où il faut passer à zéro émission de carbone dans les décennies à venir, lorsqu'on brûle des arbres qui ont plusieurs décennies, il ne faut non pas planter un arbre pour un arbre brûlé, mais au moins autant d'arbres que l'âge de l'arbre pour stocker aussitôt le C02 qui a été relâché (et encore de nombreuses études indiquent contrairement à l'idée reçue qu'un vieil arbre notamment dans une forêt diversifié contient plus de carbone/âge de croissance qu'un jeune arbre).

évitons de tout mélanger là aussi. Si on a besoin de planter des arbres après une coupe, c'est qu'à la base la gestion n'est pas bonne. Une forêt se resème et se régénère très bien toute seule.
la forêt, c'est un cycle, et l'exploitation forestière (dans une forêt BIEN gérée) ne fait qu'accélérer ce cycle, ce qui veut dire qu'il n'y a pas plus ni moins de stockage de carbone (même si a priori elle stockera plus de CO² si elle est bien gérée que si elle est mal gérée ou à l'abandon, puisqu'on améliore la capacité d'accroissement des arbres, et donc de stockage de carbone). on a donc un bilan rejet/stockage nul qu'il y ait coupe de bois ou pas coupe de bois.

l'avantage net de l'exploitation du bois, c'est d'augmenter le stockage de carbone par l'utilisation non énergétique des bois (construction, ameublement, etc...).

Edited by grecale2b
  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables
Il y a 13 heures, amateur a dit :

….

C'est une hérésie que de remplacer des chaudières gaz/fioul par des PAC. Le mieux c'est de ne pas gaspiller de l'énergie pour chauffer des passoires thermique.

Alors j'attend une explication chiffrée  de ta part ;) et pour les véhicules électriques les calculs "bilan énergies" sont sans appel pour une perte en énergie primaire par ce moyen de transport (j'ai les chiffres sous le coude si tu veux) mais réserver son utilisation en agglomération certainement oui pour d'autres raisons mais pas pour une question d'économie d'énergies primaires ni de rejets CO2 globaux  suivant l'origine de l'électricité nécessaire.

Attention à l'effet boomerang avant de parler d'intervenants ne connaissant pas leur sujet.

Je rappelle le principe de base d'une PAC:

Prendre une bonne partie de l'énergie qu'elle restitue dans le milieu naturel (air, eau ou sol) en faisant baisser sa T° ...et par les temps qui courent c'est pas négligeable :)

Pour les PAC le coefficient de performance se situe entre 3.5 et 5 et avec une production électrique issue des énergies renouvelables/hydraulique/nucléaire le bilan CO2 ne fait aucun doute en faveur des PAC. Même dans le cas le plus défavorable( coté rendement) avec une ancienne tranche nucléaire dont le rendement global est # 0.33 on fait au pire quitte sur le bilan énergie primaire consommée et on divise par 10 le bilan CO2.

Sur  l'électricité consommée par la PAC lorsque celle-ci est issue du fioul lourd on fait dans le + mauvais des cas quitte sur le CO2 et on est gagnant sur l'énergie globale dépensée,   sur une production électrique  issue du gaz on est gagnant tant en terme de CO2 que d'économie d'énergie.

Dans un environnement où les rejets CO2 sont préoccupants et où les stocks en énergies primaires vont rapidement devenir également un gros problème, diminuer l'un (rejets CO2) et économiser l'autre (énergie) ne me semble pas être une hérésie.

 

Il y a 4 heures, th38 a dit :

….

Le bois est complètement neutre

NON et Yoann en en parlera bien mieux que moi seulement sur le fait qu'un arbre coupé n'égale pas un arbre planté.

Sur des projets industriels du style Gardanne (remplacement d'une tranche charbon par une tranche bois) le bilan est plus que médiocre: rejets évalués à 250g de CO2 /kg et après 280 millions d'€ investis le projet risque de s'arrêter là après que certaines organisations aient mis le doigt là où ça fait mal.

Pour le particulier: brûler du bois local issu d'une forêt bien gérée dans un foyer avec label "flamme verte" alors OUI c'est une énergie bas CO2 ( mais pas NUL)

  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Présentation synthétique de Valérie Masson-Delmotte du nouveau rapport du GIEC à la  Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat :

 

http://videos.senat.fr/video.840799_5bbbda99d3664?timecode=2995000

 

EDIT: Le texte de son intervention est maintenant disponible :

https://files.lsce.ipsl.fr/public.php?service=files&t=95d954467bba092810f7d3f710dc2697

 

Et les diapositives :

https://files.lsce.ipsl.fr/public.php?service=files&t=c80ee62f9db7cef64ba30e570dfa7d3a

  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, bill07 a dit :

 

NON et Yoann en en parlera bien mieux que moi seulement sur le fait qu'un arbre coupé n'égale pas un arbre planté.

Sur des projets industriels du style Gardanne (remplacement d'une tranche charbon par une tranche bois) le bilan est plus que médiocre: rejets évalués à 250g de CO2 /kg et après 280 millions d'€ investis le projet risque de s'arrêter là après que certaines organisations aient mis le doigt là où ça fait mal.

Pour le particulier: brûler du bois local issu d'une forêt bien gérée dans un foyer avec label "flamme verte" alors OUI c'est une énergie bas CO2 ( mais pas NUL)

 

Je parle dans l'absolu ; évidemment, si tu transportes le bois etc , ta balance ne sera pas neutre.

 

Mais le bois en brûlant ne dégagera pas plus de CO2 qu'il n'en aura absorbé au cours de sa croissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Chauvé (44)
Il y a 1 heure, grecale2b a dit :

évitons de tout mélanger là aussi. Si on a besoin de planter des arbres après une coupe, c'est qu'à la base la gestion n'est pas bonne. Une forêt se resème et se régénère très bien toute seule.
la forêt, c'est un cycle, et l'exploitation forestière (dans une forêt BIEN gérée) ne fait qu'accélérer ce cycle, ce qui veut dire qu'il n'y a pas plus ni moins de stockage de carbone (même si a priori elle stockera plus de CO² si elle est bien gérée que si elle est mal gérée ou à l'abandon, puisqu'on améliore la capacité d'accroissement des arbres, et donc de stockage de carbone). on a donc un bilan rejet/stockage nul qu'il y ait coupe de bois ou pas coupe de bois.

l'avantage net de l'exploitation du bois, c'est d'augmenter le stockage de carbone par l'utilisation non énergétique des bois (construction, ameublement, etc...).

 

Quand je parlais de planter, c'était pour simplifier et je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait qu'une forêt gérée en forêt jardinée ou en taillis sous futaie irrégulière avec donc régénération naturelle sera des plus idéal, tel que le font les adhérents du Réseau pour les Alternatives Forestières 

http://alternativesforestieres.org/

Mais malheureusement en France et dans nombre d'autres pays, la mode est à la plantation (et souvent monospecifique, il n'y a qu'à voir l'absolue absurdité des programmes de compensation carbone dans les pays du sud en terme de bilans carbone, écologique et en terme humains (expulsion de peuples y habitant depuis des siècles, mais cela est un autre débat...) 

Et la mode est aussi à la plantation notamment de TCS (Taillis à Courte Rotation) et TTCS (Taillis à Très Courte Rotation) pour faire du bois énergie rentable pour les centrales type Gardanne, au détriment de surfaces agricoles ou de surfaces forestières centenaires (niveau bilan carbone on est loin, mais très loin d'être neutre avec ce genre de technique, mais l'ADEME cautionne et subventionne donc....)

 

Il y aurait malheureusement beaucoup de choses à dire sur la fausse idée que le bois est neutre en terme de CO2, car comme pour le climat cela dépend de nombre de facteurs.

Lors de ma formation de technicien en agroforesteries j'ai d'ailleurs été confronté à nombre de fausses idées véhiculés à ce propos par des formateurs et collègues ne s'appuyant que sur leurs propres calculs, à contrario des études scientifiques les plus sérieuses à ce propos.

 

Pour essayer de résumer, on sait que les plantes absorbent mais aussi respirent du C02. En terme de bilan, dans des conditions avant nos émissions de CO2 on savait déjà que le bilan était neutre en prenant en compte le sol (ni puits ni source de CO2 en moyenne) du fait de la minéralisation de la MO qui compensait l'absorption positive des arbres en terme de carbone.

Avec nos émissions de CO2, on a libéré le facteur limitant teneur en CO2 de l'atmosphère lorsque toutes les autres conditions étaient idéales (beaucoup de nutriments, sol structuré, précipitations plutôt régulières, peu de stress, vie biologique et communauté végétale diversifiée, etc...) ce qui fait que les arbres ont pu chaque année pousser un peu plus et l'écosystème forestier devenir puits de CO2. Les études montrent au passage que les vieux arbres captaient plus de C02/an que les jeunes arbres.

 

Mais maintenant, nous arrivons à une période où tout est à revoir. En effet :

 

- Les surfaces forestières s'amenuisent et se dégradent également de plus en plus (créant d'autres facteurs limitants pour une bonne absorption du CO2 : sol destructuré par les machines, manque de nutriments par trop grande exploitation des rémanents, stress climatiques de plus en plus prononcés qui mettent en péril l'arbre mais à court terme qui lui empêchent également de pousser idéalement et donc de stocker autant de carbone qu'auparavant, etc...)

- L'âge des arbres va en diminuant avec l'essor de la demande en ameublement et menuiserie à bas coût, papeterie et maintenant en bois énergie et les forêts sont aussi bien plus malmenées. La capacité d’absorption des arbres diminuant ainsi.

- Où est la prise en compte de ce que l'on appelle l'énergie grise pour le bois-énergie (construction des centrales à bois énergie, transport des plaquettes, machines pour déforester, matériaux acheminés pour construire tout cela, etc...) ?!

- Quant on parle de bilan neutre, on fait une grosse erreur. On devrait parler de bilan en terme de temps. Le CO2 que l'on va émettre en coupant du bois ne va pas être stocké aussitôt comme par magie, notamment si on abat des arbres assez âgés, ou si l'on prend les rémanents des forêts censés permettre un stockage à plus ou moins long terme du carbone sous forme d'humus et que l'on continue à déforester !

Un arbre qui a cent ans et qu'on brûlera, il faudrait au grand minimum planter ou laisser se régénérer 100 jeunes arbres pour que l'on puisse se dire que le bilan est neutre, or on est loin d'être dans cette situation (la déforestation continue à toute vitesse) et si on prend en compte tous les autres facteurs (stress climatiques de plus en plus prononcés, rémanents et bois mort de plus en plus supprimés des forêts, arbres âgées disparaissant, sols avec de moins en moins de teneur en CO2, énergie grise et tous les autres facteurs aggravants et sans oublier la nécessité de ne plus émettre de C02 dans peu de temps et par la suite de passer en émissions négatives, etc...) j'ai de sérieux doutes sur le fait que le carbone relâché par le bois énergie sera stocké même à moyen terme...

On pourrait parler de bilan carbone neutre, voir positif si on arrêtait dès maintenant de déforester et qu'on se tournait vers une foresterie naturelle avec limitation drastique de nos besoins en énergie avec complément occasionnel en bois énergie. 

 

Mais quand on sait que nombre d'états misent actuellement sur le bois énergie pour baisser leur bilan carbone en continuant sur des projections d'émissions qui nous amènent à +3,5°c minimum, tandis que le GIEC conseille au contraire de démultiplier le stockage de carbone via les forêts, je me dis qu'on assiste à une légère schizophrénie...

 

Pour finir, un petit rappel, l'argument de substitution aux énergies fossiles par le bois énergie revient souvent mais est largement trompeur ! 

Un petit graphique rappel à quel point nos besoins en énergie sont à des années lumières de ceux de la période pré-industrielle où justement nos forêts étaient menacées en Europe car le bois était la principale énergie (sous forme de charbon de bois pour la proto-industrie) (En France la surface forestière était moitié moins importante qu'aujourd'hui).

Substituer les énergies fossiles par le bois énergie, vraiment ? Même une substitution à un très faible pourcentage est une vraie aberration climatique et écologique !

 

Résultat de recherche d'images pour "consommation énergie mondiale graphique"

 

Je n'ai pas le temps de ressortir les études scientifiques mais je pourrais le faire sur demande. Après de simples recherches sur le net permettent déjà de se faire une bonne idée...

 

Au passage, si vous êtes intéressés par les idées reçues sur les arbres, je vous conseille vivement l'ouvrage de Christophe Drénou (un des plus grands auteurs francophones concernant l'étude de l'architecture et de la biologie des arbres) "L'arbre au delà des idées reçues" 

https://www.foretpriveefrancaise.com/publications/voir/595

 

Edited by Yoann44
  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 42 minutes, bill07 a dit :

Attention à l'effet boomerang avant de parler d'intervenants ne connaissant pas leur sujet.

Je rappelle le principe de base d'une PAC:

Prendre une bonne partie de l'énergie qu'elle restitue dans le milieu naturel (air, eau ou sol) en faisant baisser sa T° ...et par les temps qui courent c'est pas négligeable :)

Pour les PAC le coefficient de performance se situe entre 3.5 et 5 et avec une production électrique issue des énergies renouvelables/hydraulique/nucléaire le bilan CO2 ne fait aucun doute en faveur des PAC. Même dans le cas le plus défavorable( coté rendement) avec une ancienne tranche nucléaire dont le rendement global est # 0.33 on fait au pire quitte sur le bilan énergie primaire consommée et on divise par 10 le bilan CO2.

Sur  l'électricité consommée par la PAC lorsque celle-ci est issue du fioul lourd on fait dans le + mauvais des cas quitte sur le CO2 et on est gagnant sur l'énergie globale dépensée,   sur une production électrique  issue du gaz on est gagnant tant en terme de CO2 que d'économie d'énergie.

Dans un environnement où les rejets CO2 sont préoccupants et où les stocks en énergies primaires vont rapidement devenir également un gros problème, diminuer l'un (rejets CO2) et économiser l'autre (énergie) ne me semble pas être une hérésie.

 

Tu es parti en HS en ce qui concerne le remplacement des chaudières gaz/fioul par des PACs : je me répète, l'énergie la moins polluante, c'est celle dont on a pas besoin! ;)

Donc, au lieu de changer le moyen de chauffage, on doit diminuer le besoin en énergie! On prend le problème à la base et non un palliatif qui n'est qu'un pansement au final. 

 

Si tu veux, on peut parler plus en détail du fonctionnement d'une PAC et des pbs que ça engendre; mais je ne pense pas que ce soit vraiment le sujet.

En vrac : SCOP/COP (et même SEER pour le refroidissement) théorique qui ne sont pas la réalité (dépends de bcp trop de paramètre pour être "juste"); puissance électrique nécessaire au fonctionnement d'une PAC  (très gourmand au démarrage, quid de la puissance dont on est capable de fournir en France au moment d'un PIC de besoin ?); rendement dépendant (trop) des conditions climatiques; problème de l'unité extérieure nécessaire (place, volume, bruit, etc)...

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nîmes
il y a 50 minutes, Jess a dit :

Ah, Valeurs Actuelles... Même en l'utilisant comme PQ, tu risques de chopper de graves irritations. Un conseil, évite ce magasine qui ne possède qu'une véritable utilité : faciliter l'allumage de ton feu de cheminée.

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 2 minutes, Cyclone30 a dit :

Ah, Valeurs Actuelles... Même en l'utilisant comme PQ, tu risques de chopper de graves irritations. Un conseil, évite ce magasine qui ne possède qu'une véritable utilité : faciliter l'allumage de ton feu de cheminée.

Je ne suis pas fan de ce genre de journal (que je ne connais pas très bien d'ailleurs); mais une lecture sporadique permet de voir jusqu'où peut aller la connerie humaine :P

 

Plus sérieusement,  déjà que l'article est rempli de "mensonges", mais alors les commentaires O.o  j'en trouve même pas mes mots!

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
il y a 19 minutes, amateur a dit :

Tu es parti en HS en ce qui concerne le remplacement des chaudières gaz/fioul par des PACs : je me répète, l'énergie la moins polluante, c'est celle dont on a pas besoin!

Je la vois souvent cette maxime, mais il faut être pétri d'un optimisme béat pour y croire.

 

Je m'occupe d'un bâtiment participant au concours CUBE (amélioration de la performance énergétique des bâtiments tertiaires entre autres), eh bien pour ce qui est de faire changer les mentalités, il faut s'accrocher. Pourtant, je suis dans un bâtiment majoritairement composé de cadres et cadres supérieurs. Autant pour la clim, je n'ai pas trop de pb (c'est plutôt moi qui en ai :D), autant pour le chauffage, cela va être difficile.

 

Nous avons eu ces derniers temps quelques matinées plus fraîches malgré des journées bien ensoleillées, eh bien le chauffage s'est mis à tourner à fond dans tous les bureaux de la gente féminine. Quand, je leur propose de mettre un vêtement supplémentaire, c'est niet !

 

Alors en commun avec l'immobilier, nous allons mettre des consignes qui couperont ces chauffages, mais je m'attends à des passages en CHSCT car les IRP vont se mettre dans la boucle.

 

Donc, quand tu vois cela, ne plus utiliser d'énergie, je n'y crois pas et je ne parle pas des portables et autres objets connectés dont beaucoup n'arrivent plus à se passer.

 

Sauf à faire comme dans la série "La servante écarlate" une dictature en gros, je ne suis guère optimiste sur la baisse de nos consommations énergétiques.

  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a 9 minutes, amateur a dit :

Je ne suis pas fan de ce genre de journal (que je ne connais pas très bien d'ailleurs); mais une lecture sporadique permet de voir jusqu'où peut aller la connerie humaine :P

 

Plus sérieusement,  déjà que l'article est rempli de "mensonges", mais alors les commentaires O.o  j'en trouve même pas mes mots!

C'est quand même terrible que ceux signalent et dénoncent en même temps ne comprennent pas qu'ils vont en fait dans leur sens : faire du buzz, il n' y a que ça qui les intéresse et qui les fait vivre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 44 minutes, Ralala78 a dit :

Donc, quand tu vois cela, ne plus utiliser d'énergie, je n'y crois pas et je ne parle pas des portables et autres objets connectés dont beaucoup n'arrivent plus à se passer.

Ce n'était qu'une adaptation d'une citation bien connue.

 

Pour faire plus simple, les passoires thermiques avant de vouloir changer leur source d'énergie (gaz/fioul -> élec) pour leur chauffage, il vaut mieux les réhabiliter pour faire baisser leur consommation en énergie (isoler entre autre).

Edited by amateur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 1 heure, Cyclone30 a dit :

Ah, Valeurs Actuelles... Même en l'utilisant comme PQ, tu risques de chopper de graves irritations. Un conseil, évite ce magasine qui ne possède qu'une véritable utilité : faciliter l'allumage de ton feu de cheminée.

 

Oui je suis au courant depuis longtemps, pas besoin de conseils là-dessus. Mais c'est en vente libre, signé par un "physicien professeur émérite"  combien d'efforts de sensibilisation vont être annihilés par ce papier et par les prises de position de ce monsieur qui n'en est pas à son coup d'essai ? Combien de fois sera-t-il cité pour décrédibiliser le rapport du GIEC ? Il n'y a qu'à voir les commentaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : France
il y a 57 minutes, amateur a dit :

Ce n'était qu'une adaptation d'une citation bien connue.

 

Pour faire plus simple, les passoires thermiques avant de vouloir changer leur source d'énergie (gaz/fioul -> élec) pour leur chauffage, il vaut mieux les réhabiliter pour faire baisser leur consommation en énergie (isoler entre autre).

il y a 57 minutes, amateur a dit :

 

 

Je pense surtout qu'il vaut mieux aller au plus pressé parce que ça urge et le plus pressé c'est de cesser de produire du CO2 or, les 9 millions de chaudières au fioul sont plus facile à échanger en électrique (non générateur de CO2 en France) que les dizaines de millions de véhicules essence ou diesel.

Edited by altitude1785

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, th38 a dit :

 

Le CO2, est comme le reste, ni il s'en créé, ni il s'en perd.

 

Le bois est complètement neutre : en le brûlant, on recrache dans l'atmosphère ce que l'arbre a capté les années d'avant en poussant, puisqu'il a consommé du CO2 et nous a rejeté de l'oxygène ...CO2 recraché par la cheminée qui est de nouveau capté par les jeunes arbres qui poussent etc etc... (La pollution d'une cheminée à bois pour les poumons et la qualité de vie est un autre problème).

 

Pour le pétrole et le charbon, c'est strictement la même chose, sauf que l'on contrarie un cycle de deux cents millions d'années. Ainsi, on brûle en un siècle le CO2 qui a été enfouit durant des dizaines de millions d'années... Forcément, ça fait une sacré secousse de CO2 sur l'atmosphère !

 

 

En disant cela il faut voir comment on l’interprète. Car en détruisant les forêts pour les cheminée alors il est émis du CO2 que  ces arbres ont absorbé pendant bp d'années  et il faudra bp d'année pour absorber à nouveau se CO2. Puis ces arbres n'absorbent plus ce CO2 et même les arbres replantés ne pourront faire de même comme ils ont moins grand, il y en a pas autant qui sont replantés,... Regardez l'Amazonie et bp d'autres grandes forêts qui ont leur surface qui se réduit à vitesse grand V sans que d'autres (grands) arbres les remplacent.

 

Et encore ici on parle que du CO2, car il y a les conséquences sur toute la faune, etc.

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubenas en Ardèche méridionale

vous cassez pas, c'est trop tard, l'être humain est comme ça, il attend d'avoir la tête à travers le pare-brise pour penser à commencer à freiner...

quand ça deviendra trop tendu on s'entre-tuera, comme on a toujours fait.

on est dans une petite bulle d'occidentaux chouchoutés de la 2eme moitié du 20e siècle et du coup on oublie comment fonctionne l'humanité

(voir les siècles précédents.......)

.  

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables
Il y a 4 heures, amateur a dit :

 

Tu es parti en HS en ce qui concerne le remplacement des chaudières gaz/fioul par des PACs : je me répète, l'énergie la moins polluante, c'est celle dont on a pas besoin! ;)

Donc, au lieu de changer le moyen de chauffage, on doit diminuer le besoin en énergie

je crois franchement que personne ici ne peut contester ces 2 affirmations -_-….. mais bon une fois que l'on a dit ça, que fait on de concret ? car personne ne voudrait plus se passer du chauffage, de la voiture, d'internet….. et le seul biais pour diminuer notre consommation sur les 2 premiers postes cités c'est bien évidemment d'avoir des logements et des véhicules moins énergivores, personne ne le conteste. Se concentrer sur l'isolation de nos logements, sur la consommation moindre de nos véhicules oui, mais il ne s'agit de pas se focaliser uniquement là-dessus.  

Et comment dire, est-ce bien normal de subventionner un véhicule électrique à hauteur de 6000 € et de supprimer le crédit d'impôt pour l'isolation des fenêtres, volets des logements….

Le HS est venu d'une interview de JM Jancovici qui critiquait les subventions scandaleuses attribuées au "lobby énergies nouvelles" et  qui aurait préféré que cette manne tombât (entre autre) dans un changement des chaudières fonctionnant aux énergies fossiles et je lui fait confiance quand il annonce une baisse de 20% des émissions de CO2 par cette seule action. Donc HS pas sûr, parce que de quoi parle-t-on ? c'est bien de baisser nos émissions de CO2 mais aussi notre consommation d'énergies par des actions réalistes qui peuvent être réalisées rapidement et désolé mais oui, je le maintiens, cela ferait baisser à la fois les émissions de CO2 mais également la consommation d'énergie. Concernant le véhicule électrique...joker xD

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : France

Tout à fait Bill une chaudière à énergie fossile c'est facilement remplaçable par une chaudière à fil à très haut rendement (voire COP).

Ce n'est pas le cas de tout ce qui roule.

Un peu comme les tondeuses à essence qui polluent par leurs 4 temps basique non dépollués leur bruit, leurs odeurs et leurs rendement excessivement bas.

Une fois encore, c'est tellement facile de tondre "électrique" que ce soit à batterie ou à fil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, bill07 a dit :

c'est bien de baisser nos émissions de CO2 mais aussi notre consommation d'énergies par des actions réalistes qui peuvent être réalisées rapidement et désolé mais oui, je le maintiens, cela ferait baisser à la fois les émissions de CO2 mais également la consommation d'énergie. 

 

Le problème, c'est que les actions réalistes ne suffiront pas...sinon, elles produiraient déjà des résultats.

Les logements ont déjà fait de gros progrès, les voitures polluent beaucoup moins. Les marges de manoeuvre sont bien faibles, car il faudra toujours une certaine quantité d'énergie pour se déplacer.

 

Vu la croissance mondiale continue, et les pays émergents qui rentrent de plein pied dans la frénésie de la consommation, on ne craint pas d'ici trente ans d'arriver à une baisse de 75% des émissions. alors que la population mondiale comptera 2 milliards d'hommes de plus...

Il faudrait inverser la courbe d'émission dans deux ans....

Je n'y crois pas une seconde.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...