Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

jt75

Du 24 juin au 30 juin 2019 - Prévisions météo semaine 26

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Beauvoir mt st michel

Une étrangeté apparente : souvent gfs sort du 40° de tx brut dès qu'on atteint les 22/23 à 850 hpa, or là on reste  fiché à 40 ou un chouia au dessus avec les 28° en moyenne altitude, et les jours les plus longs dans le sud ouest.

Hypothèse : les sols ont quand même peu chauffé dans l'ensemble, et notamment vers la Loire, où ils sont quand même d'humidité moyenne en surface. Donc cette première tentative caniculaire, spectaculaire par l'ardeur de la masse d'air,  n'aurait pas autant d'effet qu'en arrivant comme début août 2003 après une fin de printemps début d'été déjà costaude. Cela expliquerait d'ailleurs la relative fraîcheur des températures moyennes en juin qui sont assez proches de celles de septembre dans la plupart des régions alors que les masses d'air en altitude sont potentiellement déjà très chaudes.


 

Edited by Bruno 49
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce matin on a toujours une nette différence entre les européens GEM et CEP et GFS déterministe qui s'entête à balancer des masses d'air brulantes jamais vues sur la France à aucune période de l'années à part en juillet 1983 et encore seulement une journée. Chacun jugera ainsi de la probabilité de la chose, eu regard des autres scenarios de gfs qui sont beaucoup moins extrême et dont le profil de la majorité d'entre eux se rapprochent des européens.

 

 

 

Si on retient le scenario dominant c'est un coup de chaud sur le sud et l'est du pays avec des remontées chaudes pour le début de semaine suivies d'un rafraichissement par le nord ouest en milieu de semaine, gem expulsant rapidement la masse d'air chaude vers l'Europe centrale durant la seconde moitié de semaine, un peu à l'image de notre semaine actuelle en plus chaud mais aux même conséquences (récurrence quand tu nous tiens...).

 

La masse d'air devrait être chaude pour le début de semaine sur une grande moitié est et l'Europe centrale, mais cependant il faut se méfier des températures au sol car l'exemple de vendredi 14 juin 2019 montre qu'une masse d'air chaude ne suffit pas pour avoir des températures caniculaires, l'Alsace n'a pas eu de tx supérieur à 25 degrés ce jour là malgré un masse d'air à +17 en raison du sable et d'un ciel couvert...

 

Le scenario du déterministe de gfs demeure encore ce matin isolé et surtout très extrême.

 

image.thumb.png.b4a1d33bb58aea64f286731d0c258fdd.png

 

 

En revanche il est très probable maintenant qu'une masse d'air très chaude envahisse le bassin méditerranéen dont la corse qui se retrouvera plongé dans une masse d'air proche de 25 degrés à 850 hpa comme le montre l’ensembliste gfs

 

image.png.d98a21e62ffd3a2d4dacbadccf4fba01.png

 

 

 

En accord avec CEP déterministe :

 

 

image.thumb.png.35d5d11a0c24fd11364f3ad61ac1d4ab.png

 

 

 

 

 

Edited by Antonio
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 54 minutes, tao a dit :

la possibilité d'un épisode chaud à très chaud est très commentée, je reste un peu dubitatif quant aux excès américains, après tout on verra bien mais ils ressemblent quand même bien à une fanfaronnade trumpesque dans leur excès.

 

J'avoue, j'ai beaucoup ri :P*c'est pour détendre l'atmosphère qui chauffe 

 

Il y a 11 heures, _sb a dit :

Les jours suivants, en tenant compte de l'augmentation de l'échéance, IFS fait durer le thalweg en rabotant la dorsale plus loin vers l'est. L'ensemble ne le suit pas sur cette logique en maintenant la dorsale et en comblant le thalweg. Pour l'heure, ces deux logiques s'affrontent, nonobstant le lissage dû à l'ensemble.

 

Ce matin, la "confrontation" entre l'ensemble CEP (IFS) vis à vis de son déterministe est encore plus présente : c'est flagrant surtout sur la partie Est de la France.

Lyon par exemple :

graphe_ens3_ago4.png

 

On peut également le constater avec l'écart type de la T° à 850 hPa pour Mercredi 26 sur la France entière qui "explose" sur l'Est :

EEM0-192_qwg6.GIF

 

On a pratiquement la même carte avec l'ensemble GEFS (sur le France) : la différence étant que l'américain est un peu plus chaud globalement à la même échéance sur sa moyenne.

gens-22-0-192_ihd2.png

Edited by amateur
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pamiers (09)

Petite question : Depuis la mise à jour GFS, est-il meilleur dans les prévisions que CEP ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La Grande-Motte (34)

Diagramme GFS dans le SE du pays, où le risque de vague chaleur semble se confirmer peu à peu. 

GFS reste toujours le plus extrême avec des cartes rarement vu.D01CBFD5-6BF7-403B-9146-41B9E185DA82.gif.8be5cd04cd74a5dd5d128aca6aed0dc3.gif

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Pamiers (09)

Le dernier GFS qui redresse encore plus le flux au sud et qui poursuit dans son idée de grosse pompe à chaleur avec un cut off bien placé. C'est dingue ces cartes, on dirait que c'est le genre de carte que l'on voit à +384h d'habitude mais la c'est du +150h +156h... avec du 28°C 30°C à 850Hpa sur le sud du pays. 

Edited by Gouf09
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

L'échéance se rapproche et le délire continue... 28 à 850hPa à 168h sur Paris.

 

On a encore une marge quand même pour éviter le pire.

  • Haha 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

L'ancien GFS est plus mesuré et peut-être proche d'un compromis raisonnable ?

 

On a bien les 20 à 1500m qui englobent le pays lundi, mais ça dure 24h dans l'ouest, où seul lundi (+ dimanche éventuellement) serait très chaud. 

 

Ça dure jusque mardi voire mercredi dans l'est, avec jusque 24 localement à 1500m (moins délirant que 28...) donc 2 journées potentiellement remarquables en vallée du Rhône jusqu'en Alsace. En ce sens il est proche de CEP 0Z, scenario le plus probable ce midi.

 

Le nouveau GFS s'entête mais reste seul déterministe dans son délire pour le moment. Un bon premier gros test pour lui.

Edited by nicolass

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fréjus - Saint Raphael (83)
il y a 25 minutes, Gouf09 a dit :

Petite question : Depuis la mise à jour GFS, est-il meilleur dans les prévisions que CEP ? 

En tous cas le problème du fameux "petage de plomb" de GFS n'a toujours pas été résolu avec la nouvelle version 9_9

Niveau performance, CEP et UKMO sont bien devant, GFS doit être pas loin de GEM.

 

Pour revenir aux prévisions, comparé aux runs d'hier, l'ensembliste GFS suit de plus en plus le scénario délirant de son déterministe, soit il est vraiment sur de lui, soit il délire complet nôtre GFS (personnellement j'ai ma petite idée...)

 

CEP et GEM propose un scénario bien moins brûlant, mais quand même bien chaud sur l'est de France, pas loin d'être caniculaire.

 

A suivre en tous cas le comportement du Thalweg sur le Proche Atlantique, c'est pas si loin après tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Frontonas (230 m)
Il y a 2 heures, Antonio a dit :

 

La masse d'air devrait être chaude pour le début de semaine sur une grande moitié est et l'Europe centrale, mais cependant il faut se méfier des températures au sol car l'exemple de vendredi 14 juin 2019 montre qu'une masse d'air chaude ne suffit pas pour avoir des températures caniculaires, l'Alsace n'a pas eu de tx supérieur à 25 degrés ce jour là malgré un masse d'air à +17 en raison du sable et d'un ciel couvert...

 

Et en raison de l'état des sols, il a pu faire 40 degrés en août 2003 (avec une masse d'air grosso modo similaire) parce que les sols étaient arides, il n'y avait plus d'eau dans les nappes ; cette année à l'instant T, même si la situation est loin d'être bonne sur ce plan, nous sommes à des années lumière d'août 2003 ; c'est pourquoi les 40 degrés sur cet épisode me semblent démesurés. Si par contre ce genre d'épisode venait à se reproduire encore et encore, on pourra scruter les records. En bref, un premier épisode caniculaire intense mais pas exceptionnel, et plutôt éphémère me semble-t-il, y compris à l'est.

  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 1 minute, Twister83 a dit :

Niveau performance, CEP et UKMO sont bien devant, GFS doit être pas loin de GEM

 

Si on se fie à ce site de statistiques : https://www.emc.ncep.noaa.gov/gmb/STATS_vsdb/

effectivement, GFS reste en recul vis à vis de CEP sur le paramètre des T° à 850 hPa qui nous intéresse pour les épisodes de fortes chaleurs.

Exemple avec une échéance à J + 10 (H+240) sur l'hémisphère Nord :

 

cor_day10_T_P850_G2NHX.png.d1029838d45edb0c7ad1f1396ef9e57c.png

 

Pour une comparaison avec UKMO, c'est plus indécis.

Sur le même paramètre de T° à 850 hPa, selon l'échéance, GFS peut être meilleur ou moins bon : à J+1 et J+3 GFS est légèrement devant mais à J+5 et J+6 c'est UKMO légèrement devant.

Après, il faudrait comparer d'autres paramètres (T° à d'autres niveau de pression, géopotentiel, vent, etc) pour être plus juste.

 

Mais sur ce site, je n'ai pas trouvé comment faire une comparaison entre l'ancien GFS et le nouveau (et pouvoir même intégrer CEP au passage).

Share this post


Link to post
Share on other sites

le problème du fameux "petage de plomb" de GFS

 

Ce que vous appelez "pétage de plomb" n'est rien d'autre le fait que la gamme du possible est large donc un modèle déterministe, naturellement, va explorer ses extrêmes.

 

Si vous n'aimez pas les "pétages de plomb", les moyennes d'ensemble sont faites pour vous. Taux de fausses alarmes proche de 0. Mais taux de manqués non négligeable.

  • J'aime 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Germain les Corbeil

CEP ne suit toujours pas GFS dans son scénario extreme.

Juste pour l'anecdote, une chaleur aussi intense, ce serait du jamais vu dans l'histoire de la meteo moderne. Bon tant que CEP ne suit pas , inutile de tirer la sonette d'alarme.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

4 diagrammes tout frais du 6z :

 

Proche de Toulouse :

graphe3_0000_389_593___.gif

 

On atteint les 25 °C à 1500 m en MOYENNE pour lundi prochain, c'est exceptionnel !!! Néanmoins beaucoup de courbes repartent vite à la baisse dès le lendemain. Peu de doute pour un duo dimanche/lundi (à minima) caniculaire.

 

Sur Tours :

graphe3_0000_334_361___.gif

Eclatement encore plus fort, la moyenne grimpe encore un peu (+16 lundi) mais le côté éphémère ressort bien, des PP modélisés également, on est au coeur du conflit de masse d'air et de la zone d'incertitude.

 

Pour Annecy :

graphe3_0000_538_443___.gif

Il n'y a quasiment aucun scénario non caniculaire, la moyenne atteint +24 mardi, assez délirant ! :o 

 

Ouessant :

graphe3_0000_125_297___.gif

Une canicule ? Une quoi ? :D 

Petite veste recommandée, avec un parapluie. +18 °C si vous avez de la chance :P 

 

__________

 

GFS continue de tirer son ensemble vers le haut mais se trouve toujours trop isolé, dès le début de l'échéance.

Edited by nicolass
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges
il y a 35 minutes, sebinnis a dit :

Et en raison de l'état des sols, il a pu faire 40 degrés en août 2003 (avec une masse d'air grosso modo similaire) parce que les sols étaient arides, il n'y avait plus d'eau dans les nappes ; cette année à l'instant T, même si la situation est loin d'être bonne sur ce plan, nous sommes à des années lumière d'août 2003 ; c'est pourquoi les 40 degrés sur cet épisode me semblent démesurés. Si par contre ce genre d'épisode venait à se reproduire encore et encore, on pourra scruter les records. En bref, un premier épisode caniculaire intense mais pas exceptionnel, et plutôt éphémère me semble-t-il, y compris à l'est.

 

Cela a pu être vérifié en début de mois, en particulier dans le nord est, et encore il a quand même fait 32° à Strasbourg les 5 premiers jours du mois .

 

Aujourd'hui il fait 15° à 850 hpa en région parisienne  et il est prévu qu'on atteigne les 30° au sol.

en Roussillon, il fait autour de 21° à 850 hpa et les 35 voire 36° sont prévus par place.

Alors  de mon point de vue, avec 28° en altitude dans quelques jours, le seuil des 40 serait atteint et même dépassé par place avec le moindre effet de foehn local.

On verra bien et si réellement on est envahi par une masse d'air de plus de 25° à 1500m  sur la moitié du pays , même si cela est fugace, ça resterait exceptionnel, avec par exemple un record du genre  le jour le plus chaud à l'échelle du pays en prenant la moyenne des Tx des stations de MF.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Siorac-en-Périgord (24)

Yop !

 

On verra ce qu'il en reste dans le CT des ces modélisations extrêmes, mais à minima, le coup de chalumeau semble assez solide pour le SE du pays (Tx supérieur à 35°C).

Quand je vois ces cartes, postés au dessus, une fin Juin... Je suis interpellé quand même. Les masses d'air chaude ne sont pas encore à leur paroxysme, alors qu'en sera-t-il fin Août ? Plus de 30°C à 1500 m sur tout le pays ? :ph34r:

Cela ne fait pas avancer le bordel pour cette semaine, mais soyons clair pour le SE, on ne passera pas de modélisation de plus de 40°C dans l'intérieur à de vulgaires 29°C/30°C/31°C, la synop' est solide et le coup de chalumeau (encore une fois) me semble bien acquis. Reste à voir l'intensité et la durée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les runs publics de CEP sont aussi deux fois moins fréquents que les runs GFS.  Pour échantillonner la même gamme, il faut potentiellement deux fois plus de temps.

Après, je ne vois plus perso l'intérêt des modèles déterministes à ces échéances, dans le contexte où les modèles ensemblistes ont un maillage assez fin (on n'est plus dans les années 2000). Les déterministes vont osciller aléatoirement dans la gamme indiquée par la prévision d'ensemble.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 31 minutes, Cotissois 31 a dit :

Ce que vous appelez "pétage de plomb" n'est rien d'autre le fait que la gamme du possible est large donc un modèle déterministe, naturellement, va explorer ses extrêmes.

 

Effectivement, c'est d'ailleurs vrai pour tout modèle mathématique, il est possible de "le pousser dans ses retranchements".

Mais il faut avouer, que certains modèles sont plus sujets à ce genre de comportement extrémiste.

CEP/ECMWF  semble moins souvent partir dans des scénarios de ce type.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sera intéressant de faire le bilan de ces sorties d'ici une semaine car il est vrai que le déterministe s'entête incroyablement dans sa posture à envoyer des masses d'air brulantes sur le pays. A jouté à cela qu'on ne sera pas dans un dôme sec comme en 2003 mais que cette chaleur serait accompagnée (sur les runs délirants depuis hier) d'un humidex sans doute effroyable et d'un inconfort total.

 

En 2003 les 40 étaient atteints mais dans un air sec. le pire souvenir de chaleur pour ma part reste la vague de chaleur de aout 1998 avec des tx superieur à 37 degrés et un humidex extrême, d'ailleurs cette vague de chaleur de quelques jours fut suivie de bons orages contrairement à 2003.

 

Des cartes extrêmes à encadrer, l'air frais sur les acores est remarquable aussi sur ce run, cette goutte froide va encore donner des sueurs chaudes quelques runs

 

image.thumb.png.d4f6d5e1c8194c6efd02f606126e296d.png

Edited by Antonio
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Mais il faut avouer, que certains modèles sont plus sujets à ce genre de comportement extrémiste.

 

J'aimerais bien être convaincu.

 

Je note quand même que le GFS déterministe est bien en phase d'oscillation, il n'est pas fixé sur des extrêmes. Il ne va sur les extrêmes que par moment.

 

En captant une information étalée sur 5 jours, pour éviter d'être biaisé par une mauvaise échéance, on a :

 

GFS hier 18z

32_1718.gif

 

GFS ce matin 00z

32_1800.gif

 

 

Au nom du principe de précaution, je suis bien d'accord que la situation est à surveiller attentivement.

Mes messages ne signifient absolument pas qu'il n'y a rien à surveiller ;)

Edited by Cotissois 31
  • J'aime 2
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Au final ça ressemble pas mal aux cartes de la 1ère décade de juillet 2015 :

 

gfs-0-72.png?12

 

Remarquable de façon brève dans l'ouest, remarquable par son intensité et sa durée dans l'est et surtout le CE.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Oui. Mais cette fois le modèle prévoit cela:

 

GFSOPEU06_183_1.png

 

ce qui est plus sévère que la situation d'il y a 4 ans et ça donnerait cela en température  :

 

GFSOPEU06_183_2.png

 

Ce qui est près de 5° supérieur à la situation d'il y a 4 ans ... ( Il est à souhaiter que ça ne se réalisera pas  pour de vrai   💣...)

 

Edited by jt75
  • Merci 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Meteo France commence à prévoir la très forte chaleur ; par exemple les Tx prévus sur leur site pour Carpentras sont respectivement de 35° ,37° et  37 ° pour dimanche, lundi et mardi prochain.

Quand on sait que le record de  Tx pour Juin est de 38,3°  à la station , on flirte avec ...

 

 

 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
Il y a 3 heures, Cotissois 31 a dit :

Les runs publics de CEP sont aussi deux fois moins fréquents que les runs GFS.  Pour échantillonner la même gamme, il faut potentiellement deux fois plus de temps.

Après, je ne vois plus perso l'intérêt des modèles déterministes à ces échéances, dans le contexte où les modèles ensemblistes ont un maillage assez fin (on n'est plus dans les années 2000). Les déterministes vont osciller aléatoirement dans la gamme indiquée par la prévision d'ensemble.

 

Petite digression puisque le sujet revient encore et encore sur la table ...

Effectivement, IFS a deux runs « complets » par jour (00 et 12Z) sur 240 H et deux runs « courtes échéances » (06 et 18Z)  sur 90 H seulement, non publics. Plus encore deux runs « longues échéances », les lundis et jeudis (46 jours, soit 1104 H). Je ne parle pas des modèles saisonniers.

ECMWF, avec la nouvelle version de lundi dernier, a commencé un processus d'intégration continue de données, même une fois le « run » d'IFS lancé. C'est une première étape dans cette assimilation continue de données et de précalculs qui a donc démarré  le 10 juin.

 

GFS, avec sa nouvelle version, a fondamentalement revu son « coeur ». Pluys de 3 années de tests grandeur nature + 1 année de tests publics (le fameux GFS //).

GFS sort un run complet toutes les 6 H, run qui alimentent directement d'autres modèles de la NOAA. La NOAA travaille aussi dans l'amélioration de l’assimilation des données d'observation et de précalculs.

 

Ce ne sont pas juste des mises à jour d'applications qui affichent des pictogrammes sur un smartphone ...!

 

Alors ce n'est pas en quelques jours qu'on va savoir si l'un est « meilleur » que l'autre. Qu'est-ce-que cela peut vouloir dire d'ailleurs ? Mieux pour la prévision de la température ou de la pluie dans son jardin ? Ou dans le jardin de Juan au Pérou ? À quelle échelle ? Quels paramètres ? Si vous consultez les études de la NOAA , d'ECMWF et de nombreux autres institutionnels, les comparaisons se font sur des échelles spatio-temporelles différentes et sur des paramètres différents. Bref, selon une méthodologie scientifique. Si IFS est actuellement « meilleur » dans la globalité / la moyenne de toutes ces études, la situation au cas par cas bouleverse parfois l'ordre. Perso, ça ne me dérange pas que chacun aie son ressenti sur le sujet, j'ai aussi des ressentis ;). J'aimerais en revanche que vous gardiez à l'esprit que c'est un ressenti, non une vérité qu'on balance parce que la modélisation ne correspond pas à ce que vous vous attendiez !

Pas de problème avec les ressentis, ils ont droit de citer. :) Mais un ressenti a des limites !

Et un minimum de respect/courtoisie pour les équipes d'implémentation, de testeurs, de chercheurs en physique, informatique, statistiques et j'en passe qui font un boulot de dingue. :)

 

En vous remerciant d'avoir lu et désolé pour l'énervement apparent mais Cotissois et quelques autres essaient de vous faire partager leurs savoirs et expériences, ce serait cool d'entendre ce qui est dit. :)

Désolé encore pour la digression et le ton passablement las (et je n'ai pas envie d'être gagné par la lassitude !). 🍀

 

  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

1er modèle du soir, UKMO ne se range pas du côté de GFS. Coup de chaud classique en flux de SO, à 1500 m 12/14 °C dans le NO et 16/20 °C du NE au SE :

UW144-21.GIF?18-18

 

UW144-7.GIF?18-18

 

La GF ne plonge pas vers le sud et on peut imaginer une bascule océanique rapide. 

 

2/3 jours bien chauds quand même dès dimanche, 30/33 dans le NE, 33/36 dans le SO et SE, 27/30 dans le NO. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...