gugo

Du 28 novembre au 4 décembre 2016 prévisions météo semaine 48

206 messages dans ce sujet

La MJO est modéliser se rapprochant dangereusement des phases 3 et 4. Phases qui tire la NAO vers le haut.

statphase_full[1].gif

Comme disais 13V hier un réveil du VP est probable, au moins partiellement. Reste à savoir ou et comment.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Statistiquement, l'AO n'a jamais été positive en décembre plus de 3 années de suite depuis 1950.

La NAO n'a jamais été supérieure à 0 plus de cinq mois de décembre de suite toujours depuis 1950.

 

Ce qui veut dire qu'étant donné que la NAO des cinq dernières années a été positive en décembre elle risque d'être négative cette année.

Mais aussi que l'AO qui a été positive les trois dernières années en décembre risque d'être elle aussi négative cette année.

Bon, les statistiques ce n'est pas une science, mais je ne trouverais pas déconnant que le principe soit bon.

 

Mais dans ce cas, la semaine du 28 au 4 devrait voir cette tendance, peu à peu, se dessiner.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais bon franckdemline en statistique, à chaque fois on relance les dès à 0 ...on a exactement les mêmes chances que l'an passé de se retrouver avec une NAO +, et AO +. après on peut calculer la probabilité d'avoir 4 fois de suite ce schémas. Il faudra bien qu'un jour ça arrive...

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et c'est au tour du modèle FIM de pulvériser le vortex via le Groenland. Gfs pour l'instant suit ces runs précédent en scindant le vortex en deux via le pole, un pole complètement dominé par les HP. Je ne pense pas qu'une circulation classique va prendre le relais à notre semaine. Y aura t-il d'ailleurs quelque chose de classique à notre hiver de cette année ?

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, franckdemline a dit :

Statistiquement, l'AO n'a jamais été positive en décembre plus de 3 années de suite depuis 1950.

La NAO n'a jamais été supérieure à 0 plus de cinq mois de décembre de suite toujours depuis 1950.

 

Ce qui veut dire qu'étant donné que la NAO des cinq dernières années a été positive en décembre elle risque d'être négative cette année.

Mais aussi que l'AO qui a été positive les trois dernières années en décembre risque d'être elle aussi négative cette année.

Bon, les statistiques ce n'est pas une science, mais je ne trouverais pas déconnant que le principe soit bon.

 

Mais dans ce cas, la semaine du 28 au 4 devrait voir cette tendance, peu à peu, se dessiner.

Bonjour, lecteur depuis bien longtemps, je me suis finalement décidé à m'inscrire. Désolé si mon premier post peut paraître un peu polémique, mais cela me fait réagir.

 

Les statistiques sont une science exacte. En revanche, ce qui n'est ni de la science ni des statistiques, c'est de prendre un échantillon insuffisant au sens statistique, dans des conditions non représentatives et d'en tirer des conclusions hatives.

Pour ce qui est des conditions non représentatives, je pense au forçage de l'anomalie d'AO par l'excédent de température du pôle, qui est une situation assez inédite (dans son ampleur et sa durée en tout cas) et qui n'était pas forcément présente lors des différents cas de référence sur lesquels ce raisonnement est appuyé. Dans ces situations assez différentes des conditions moyennes depuis 1950, j'ai tendance à plus regarder ce que donne les modèles de circulation globaux que l'historique des années passées.

Pour moi, l'intérêt de l'historique est de valider les modèles dans les situations et évolutions connues (en gros le modèle a-t-il réussi à prévoir l'évolution convenablement à une échelle très macroscopique), pas de faire de la prévision basée sur des indices macros. C'est aussi l'intérêt principal des indices NAO et AO à mon sens: cela permet de donner une forme de score synthétique à la prévision à 7, 10 et 14 jour pour l'ensemble GEFS. Et clairement, depuis quelque semaines, on se rend compte que la réalité sort régulièrement des prévisions de l'ensemble sur les longues échéances, signe d'une succession de situations pas parfaitement appréhendées par ce modèle.

 

La lecture que j'en fait: même dans les situations où il y a peu de dispersion entre les différentes perturbation, la vérité ne sera pas forcément proche du run moyen. Par ailleurs, même si les scenarii semblent assez stables jusqu'à la fin de la première moitié du topic, et ce depuis plusieurs runs, je ne vois pas de resserrement flagrant de l'écart type au fil des échéances, et ce même pour les dernières journées du topic précédent. Fait marquant: au niveau des préalpes du Nord, il y a plus de dispersion pour la journée du 27 dans le run de 00Z que dans les 3 précédents runs! Cela m'inciterait plutôt à la prudence, même si ce point géographique précis peut changer de beaucoup localement avec des différences quasi-invisibles au niveau sinoptique.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suggère qu'on en revienne aux prévisions pour la semaine concernée...

6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis tant que les BP seront présentent sur la péninsule Ibérique, il sera difficile de renouer avec des conditions véritablement hivernale sur notre pays et ce malgré des conditions hémisphériques toujours favorables.

 

Je trouve d'ailleurs le scénario de GFS intéressant depuis quelques runs et assez crédible. La jonction en cours des HP Européènnes et Atlantique via la Grande Bretagne va sans doute déboucher sur un anticyclone relativement septentrional sans doute sur la Scandinavie. Il semble de plus en plus probable qu'il se coupe, au moins temporairement, de ses racines permettant à l'air froid de glisser depuis la Russie sur l'Est de l'Europe. Sur notre petit bout de France c'est une autre histoire, les masses d'air continentales pourraient rester cantonner à la Pologne ou l'Allemagne nous atteignant seulement très temporairement et en basse couche.

 

La "faute" à ces BP Ibériques qui ne veulent pas mourir et continuent à tournicoter sur place, empêchant tout aspiration de l'air froid continentale plus loin vers le SO....L'anticyclone Scandinave privé de relais dépressionnaire en Méditerranéenne pourrait alors rapidement s'effondrer. Dans le même temps une nouvelle dorsale pointe le bout de son nez par l'est de l'Atlantique, nouvel Espoir!! et bien non car dans sa progression de petites anomalies dépressionnaires à l'avant pourrait à nouveau réalimenter nos BP ibériques toujours vivantes nous plaçant à nouveau dans un flux de sud dépressionnaire...

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour revenir à la semaine du topic, personnellement, je vois trop d'écart entre les différents modèles dès le dimanche 27 pour m'y risquer pour l'instant. C'était un peu le sens de ma remarque sur la dispersion qui ne s'affine pas au fil des runs sur cette journée. En somme le comportement exact du blocage britanique des prochains jours et comblement plus ou moins rapide de la dépression ibérique vont fortement conditionner le temps sensible en France, et ce dès le début de topic.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un Joli bazar ce soir dés le début de l'échéance ou les versions des uns et des autres ne varie pas forcément sur la forme mais plus dans le détail.Nous avons bien un maintient des hautes pressions quelque part en Europe de l'ouest et a priori entre le nord de la France,l'Angleterre et l'ouest de des pays scandinaves.

Dans le même temps sur le flanc Est de ces HTP va se produire une puissante coulée froide en Europe centrale,il n'est envisagé pour l'instant qu'elle ne nous concerne directement a aucun moment,cela dit et selon le placement de la cellule anticyclonique un drain continental plus ou moins froid(ou plutôt frais pour l'heure) se mettrai en place avec encore pas mal d'incertitudes liées au comportement de l'activité dépressionnaire sur le nord de l'Atlantique d'une part,et des conséquences qui en découleraient d'autre part sur l'ouest de l'Europe en faisant éventuellement bouger les lignes.

Pour l'heure,UKMO s'oriente sur une jonction anti des Açores et Européen mais avec une dorsale plutôt haut perchée et un probable drain d'Est,le courant d'ouest reste collé a des latitudes septentrionales,les BP méditerranéennes sont en voie de comblement,l'Espagne en est en tout cas débarrassée,mais le risque d'affaissement pas la suite des hautes pressions sur notre pomme est grand.

UW144-21.GIF

 

Du coté des nord-américains GFS et GEM la musique n'est déjà pas la même,on a certes une bulle anticyclonique en Europe de l'ouest,mais la jonction avec l'AA est déjà compromise et un talweg dans une zone équivalente a celui de cette semaine est en préparation, a l'avant de l'activité dépressionnaire nord-Atlantique nettement plus incisive.

Dans le même temps les BP méditerranéennes font de la résistance...

gfs-0-144.pnggem-0-144.png

 

Je pense qu'avant d'envisager quoi que ce soit pour la suite il faut déjà que ces synoptiques franchement différentes soient réglées car le début de l'échéance n'est qu'a une portée de fusil.

Pour rappel le CEP ce matin c'était ça...

.ECM1-144.GIF

 

Si on devait en tirer une conclusion rapide UKMO est très isolé ce soir,en attente du CEP qui pourrait rééquilibrer la balance.

 

Modifié par cédric du Lot
10 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la première ondulation (petit blocage anticyclonique) quasi-aucunes chances que cela suffise à drainer l'air froid jusqu'en France, tout juste l'est de l'Allemagne au mieux.
C'est toujours cette deuxième ondulation qu'iil faudra surveiller, car vu la mollesse du premier blocage, en revanche ya de la réserve à dorsales aussi bien sur l'Atlantique que sur le Canada , on peut donc penser qu'il y aura d'autres tentatives pour une fenêtre hivernale début décembre.

 

UKMO dessine fort mal la deuxième pulsion, avec jonction AA et anticyclone européen (ya quand même un blocage à la clé mais cela risque d'être trop mollasson, ,nous laissant dans une situation à hautes pressions. (comme le stipule  cédric du Lot avec qui j'ai fait un copier coller car j'ai du mal avec les noms)


GFS et CEP même combat (en attendant le dernier CEP) avec écrasement assez efficace des CEP et arrivée d'une nouvelle dorsale, cette dernière irait chercher bien haut si jamais nos HP décident de rapidement s’effondrer, c'est cette option qui tend d'avantages vers la possibilité de condition hivernales par la suite.

Modifié par kéké
6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je serais plutôt d'avis de Thib pour ma part, je trouve qu'a J+8 il y des similitudes avec la situation actuelle, certes les 2 blocs d'HP sont vues moins solides dans une semaine que maintenant, mais le thalweg s'enfonce quand même bien entre les 2 dorsales.

Gare au cumuls de flotte si bis répétita en 1 semaine.

Et comme la météo aime bien nous resservir plusieurs fois la même daube.(Sud dépressionnaire)

A voir si CEP entretient l'espoir  continental.

500.png?run=run12model

500.png?run=run12model

Modifié par Sky Blue
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et pourtant, ce flux continental serait suffisamment important pour provoquer une importante baisse des températures en BC et notamment dans le NE où il pourrait geler fréquemment. L'air glacial qui se glissera sur le flanc Est de 'anticyclone ne sera pas très loin donc ce flux continental suffira à provoquer un bon froid de BC et je pense qu'on sous-estime cet appel d'air froid, nous arrivons vers le mois de décembre et les nuits sont longues, le froid peut très vite se renforcer lors d'un flux continental. Je parierais limite pour des températures souvent proches de 0° dans le NE la semaine prochaine en journée et sans compter le vent d'Est qui sera souvent présent. C'est bien l'hiver qui arrive

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, Sky Blue a dit :

Je serais plutôt d'avis de Thib pour ma part, je trouve qu'a J+8 il y des similitudes avec la situation actuelle, certes les 2 blocs d'HP sont vues moins solides dans une semaine que maintenant, mais le thalweg s'enfonce quand même bien entre les 2 dorsales.

 

 

Je ne mettrais tout de même pas UKMO a la poubelle Philippe...

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai souvent l'habitude de dire que quand ca coule sur les Balkans, c'est pas pour nous.

Orgies d'HP à la place sur CEP. Je met la carte au même délai que le Ricain pour confirmer la différence.

500.png?run=run12model

Le NE gardant quelques effluves continentales pour faire plaisir à Mike.

ECM4-144_mun7.GIF

 

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne disais pas ça par rapport a la coulée froide en Europe centrale mais par rapport a GFS et GEM sur la répétition d'un Talweg identique a cette semaine,et CEP ne me fait pas mentir ce soir...comme souvent on a deux camps,européens et américains.

Modifié par cédric du Lot
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien moi, je vote Européen ce soir.

UKMO+CEP ca pèse plus lourd que GFS+GEM.

je préfère largement un petit drain continental sec atténué par les HP, que 2 jours de 80 km/h de vent de Sud suivie de 70 mm de flotte. 

Merde , dame nature ne me demande pas son avis, elle a raison.xD

 

Modifié par Sky Blue
5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa cet écart entre les modèles.

On a le choix entre un AF et une réalimentation de la dépression Ibérique avec son lot doux et pluvieux.

 

Je pense que GFS se plaisir dans cette réalimentation, elle aura sûrement lieue mais d'une manière plus atténuée, même GEM n'a pas osé.

Le VP refaisant surface, je pense que l'AF sous ZO tient la route, et si cette évolution se confirme, il s'agira d'envisager si le potentiel d'inversion est présent.

 

 

Modifié par sebb
Encore et toujours des fautes!
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce soir la mise en place d'HP autour du Labrador en début de semaine est indiscutable.

gensnh-21-5-192.png

Reste à savoir d'où l'advection viendra. 2 gouttes froides serait candidate pour assurer son alimentation. L'une sur Terre Neuve et l'autre dans le tornado alley. L'une d'elle prendrait le dessus sur l'autre.

gfsnh-0-162.png?12ECH1-168.GIF?22-0

Il semble que la goutte froide americaine soit plus enclin cette mission, la dépression américaine profiterait de condition dynamique et d'une courbure du jet plus méridenne menant par la suite à la formation d'un blocage.

ECH1-240.GIF?22-0

Mais comme on peut le voir sur GFS12z même sans blocage viable, une douche froide est possible si les choses jouent en notre faveur.

 

 

 

 

Modifié par faycal
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, sebb a dit :

Sympa cette écart entre les modèles.

On a le choix entre un AF et une réalimentation de la dépression Ibérique avec son lot doux et pluvieux.

 

Je pense que GFS se plaisir dans cette réalimentation, elle aura sûrement lieue mais d'une manière plus atténuée, même GEM n'a pas osé.

Le VP refaisant surface, je pense que l'AF sous ZO tient la route, et si cette évolution se confirme, il s'agira d'envisager si le potentiel d'inversion est présent.

 

 

 

le VP faisant surface? ou ca? moi je vois toujours UN VP toujours autant déstructuré sur les modèles. Celui ci devrait rester perturbé tous le mois de décembre

 

exemple chez CEP:

 

Recmnh2161.gif

 

 

Une grande partie du VP va se refugier sur la Sibérie, exactement ce qui était prévu au préalable et bien vu par les prévisions stratosphériques. Onde 1 continuera à se propager vers le haut avec un flux d'onde en augmentation en direction de l'équateur permettant au VPS de rester affaibli dans le long terme

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas du être suffisamment précis, il aurait fallu lire le VP troposphérique va se renforcer, mais ne pas lire va se recentrer.

Il saute aux yeux qu'il penche à droite, il n'y a donc pas lieu d'instiguer un débat la-dessus.

Modifié par sebb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, sebb a dit :

Je n'ai pas du être suffisamment précis, il aurait fallu lire le VP troposphérique va se renforcer, mais ne pas lire va se recentrer.

 

 

Le VP est vu se renforcer en cause son déplacement vers la Sibérie, il est donc tout a fait normal qu'on voit une augmentation des vents zonaux fin novembre. Mais c'est temporaire. Le flux d'air chaud est vu rester actif, je ne vois absolument pas comment la stratosphère pourrait se refroidir dans de telle conditions. Pour moi il est la confirmation nette de la situation qui perdure depuis le milieu d'automne et qui devrait se poursuivre ces prochains temps

 

 

sinon un constat pour voir la différence absolue avec l'année dernière:

 

Rhavn00120151201.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voici une moyenne de GEFS au 8 décembre, qui démontre bien l'emprise des hautes pressions sur tous le bassin de l'arctique, signe que le VP resterait bien faible pour cette période de l'année:

 

  IMG_4648.PNG.1058ec09aed344ab2ef545d799853ad5.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mike, ma vue baisse tu ne pourrais pas les faires un plus grosse tes cartes SVP.xD

C'est pour un vieux merci, déjà que je confonds le flux d'Ouest et le Zonal.

Modifié par Sky Blue
11 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans trop parler de la strato sur ce topic, je voulais simplement dire qu'il n'est pas dénué de sens qu'avec un VP qui tire en haut à droite, on se retrouve avec une interaction barocline tardive sur l'Atlantique via les perturbations baroclines venues de l'autre côté de l'Atlantique.

Car si les modèles ne voient pas la situation se bloquer sur cette échéance, alors il faudra bien que cette interaction se produise quelque part.

Et pour étayer cette tentative d'intuition, on a la moyenne IFS qui griffonne quelque chose dans ce genre là, la reactu donnera donc de l'aplomb ou de l'exit à cette vision.

 

C'est pour ça que l'option zo perché haut en latitude et constitué vers l'Islande avec un AF au Sud m'apparaît crédible, après pour le dosage du flux, les inversions ou autre vents d'Est, c'est une autre paire de manche qui exige de déjà valider ça, et on n'y trouve pas notre compte ce soir. De mon point de vue en tout cas.

 

 

Modifié par sebb
5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, sebb a dit :

Sans trop parler de la strato sur ce topic, je voulais simplement dire qu'il n'est pas dénué de sens qu'avec un VP qui tire en haut à droite, on se retrouve avec une interaction barocline tardive sur l'Atlantique via les perturbation barocline venues de l'autre côté de l'Atlantique.

Car si les modèles ne voient pas la situation se bloquer sur cette échéance, alors il faudra bien que cette interaction se produise quelque part.

 

C'est pour ça que l'option zo perché haut en latitude et constitué vers l'Islande avec un AF au Sud m'apparaît crédible, après pour le dosage du flux, les inversions ou autre vents d'Est, c'est une autre paire de manche qui exige de déjà valider ça, et on n'y trouve pas notre compte ce soir. De mon point de vue en tout cas.

 

 

 

c'est un point de vue que je te partagerais pas ca c'est sur mais libre à toi bien sur :)

 

Je vois pas comment un zonal pourrait se constituer sur l'islande à échéance raisonnable et même à long terme mais bon, nous verrons

Pour Philippe, oui je suis désolé, j'ai fais une erreur en la mettant de trop près lol

5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.