Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Benjamin GADRAT

Tendances hiver 2015-2016

Recommended Posts

Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Voici ce qu'en pense Maud : http://www.annuaire-voyance-symphony.com/predictions-voyance-2015/predictions-2015-maud-voyance.html

L'hiver sera rude cette année en France, (mort de SDF, mais aussi découverte de personnes décédées dans leur maison faute de chauffage) cela va créer une très grosse polémique!

Phil

Je suis désolé pour ce mode d'expression que je n'utilise pas mais :

Mega-Lol ! ! ! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Faut vraiment être désespéré pour en arriver à consulter des sites de voyance pour tenter de prévoir l'hiver à venir default_laugh.png

C'était de l'ironie, hein Phil ?! default_huh.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Je suis désolé pour ce mode d'expression que je n'utilise pas mais :

Mega-Lol ! ! ! biggrin.png

Faut vraiment être désespéré pour en arriver à consulter des sites de voyance pour tenter de prévoir l'hiver à venir laugh.png

C'était de l'ironie, hein Phil ?! huh.png

Oui blushing.gif

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Lavaur (81) - 140m

C'est marrant de voir comment LCM retourne sa veste tout d'un coup, et comme par Hasard Fred Decker qui a eu de très bons résultats cette année a changé ses prévisions saisonnières il y a quelques jours évoquuant une fin d'hiver plus froide...

Coincidence ? whistling.giflaugh.pnglaugh.png

http://www.lameteo.org/index.php/previsions-meteo/tendances-saisonnieres

Il n'a pas changé il a juste mis a jour en ajoutant le mois de Février, il n'a pas changé la tendance des mois précédents, ce n'est donc pas un retournement de veste default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">flowers.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gentilly

Il est plus facile de prévoir une crise de la dette souveraine.wink.png

En tout cas, si les dernières prévisions vont vers une deuxième partie d'hiver plus froide, c'est vraiment pas se mouiller chez le prévisionnistes. D'ailleurs c'était les mêmes prévisions l'année dernière.

En général quand le froid veut bien débouler sur l'Europe de l'ouest, il faut attendre février ou se contenter de froid de basses couches sous cloche anticyclonique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Houdan 78

Il n'a pas changé il a juste mis a jour en ajoutant le mois de Février, il n'a pas changé la tendance des mois précédents, ce n'est donc pas un retournement de veste wink.pngflowers.gif

Ah non mais ce n'est pas lui qui a changé lol

il a juste réactualisé ses prévisions saisonnières incluant février qu'il voit froid default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Eyliac, 230m, centre Est de la dordogne.

Et pourquoi pas une récurrence anticyclonique sur Janvier et Février permettant la mise en place d'un flux continental ayant pour résultat un hiver froid et relativement sec, en écho à cet été et à l'exceptionnelle récurrence de son anticyclone aux racines du nord ouest africain et son extension sur la péninsule ibérique et la France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceci dit, c'est moins complexe que l'analyse du QBO de la MJO, de l'AO de la NAO et de la Strato, sans oublier le El Nino.

Mon cœur balance entre toutes ces oscillations.

on pourrait en faire des poèmes lol laugh.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si vous avez remarqué la "mise à jour" des prévisions saisonnières de la Chaîne Météo.. En fait ils ne seraient plus sur d'un hiver doux.

En gros, ils n'en savent rien du tout.

Par contre il y a la de très bons graphiques récapitulatifs sur les liens entre El Nino ou la Nina avec des hivers froids, mais également entre un été chaud et un hiver frais ou froid.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Houdan 78

Je ne sais pas si vous avez remarqué la "mise à jour" des prévisions saisonnières de la Chaîne Météo.. En fait ils ne seraient plus sur d'un hiver doux.

En gros, ils n'en savent rien du tout.

Par contre il y a la de très bons graphiques récapitulatifs sur les liens entre El Nino ou la Nina avec des hivers froids, mais également entre un été chaud et un hiver frais ou froid.

Tout ca pour dire qu'au final c'est le brouillard ces prévisions pour l'hiver 2016 default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Après je ne sais pas si c'est une impression mais j'ai l'impression que tous les ans c'est un copié collé qu'on nous fait concernant ces prévisions, surtout de la part de LCM

On en saura plus fin octobre, debut novembre il y a pas mal d'indices relativement fiables qui tombent à cette période.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Diemeringen 67 (235m)

Ça montre surtout la vacuité de toute tentative de démontrer des tendances météo à 3 mois ou à peine moins de l'échéance.shifty.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

Tout ca pour dire qu'au final c'est le brouillard ces prévisions pour l'hiver 2016 tongue.png

Après je ne sais pas si c'est une impression mais j'ai l'impression que tous les ans c'est un copié collé qu'on nous fait concernant ces prévisions, surtout de la part de LCM

On en saura plus fin octobre, debut novembre il y a pas mal d'indices relativement fiables qui tombent à cette période.

Sacrée fiabilité en effet.!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Houdan 78

Oui effectivement le "relativement fiable" est en trop la, néanmoins je suis curieux de voir ce que donnera l'indice OPI année. Ou est ce qu'on peut aller voir l'état de l'enneigement en sibérie d'ailleurs j'ai un mal fou à trouver des cartes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Diemeringen 67 (235m)

Il me semble si j'ai bonne mémoire que l'enneigement en Sibérie était déjà bien avancé en septembre 14, l'hiver par la suite a été très ordinaire donc peu de liens directs à faire entre enneigement précoce sibérien et tendances hivernales (puis réalités hivernales) à en tirer.

Mais on a le droit de gloser sur ça bien évidemment, nous sommes en démocratie.shifty.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Yep, l'automne dernier avait été remarquable par l'enneigement précoce et étendue de l'espace Sibérien et +

Le résultat a été peanut.

Rien à en tirer à mon avis aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Je fais une petite Edit suit à mon post concernant l'enneigement.

Le seul effet, durant l'hiver mais plutôt sur un enneigement marquée sur la Russie et l'Europe de l'Est serait un anti sur ces zone et un placement des champs d'actions favorable à la France pour un flux d'Est... là oui, il y aurait de l'effet pour alimenter une VDF.

Par conséquent, c'est un indice inutile pour de la prévision saisonnière puisqu'il sera seulement facteur sur l'instant T.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Yep, l'automne dernier avait été remarquable par l'enneigement précoce et étendue de l'espace Sibérien et +

Le résultat a été peanut.

Rien à en tirer à mon avis aussi.

En même temps, si tu es à la recherche de l'indicateur ultime qui ne se trompe jamais en météo et qu'à partir du moment où la fiabilité n'est pas de 100% c'est que "il n'y a rien à en tirer", le meilleur conseil que l'on puisse te donner c'est d'arrêter de suite la météorologie (et pas seulement la prévision saisonnière mais même la prévision à J+1) et de te mettre à la couture ou à l'origami.

Ce n'est pas parce que l'enneigement sibérien de l'automne dernier n'a pas eu de conséquences concrètes fortes sur la circulation générale de l'hiver suivant, que cela signifie qu'il ne vaut rien et qu'on peut tout jeter à la corbeille. C'est un précurseur favorable clairement identifié à de grandes séquences hivernales en Europe, mais c'est comme le reste : précurseur favorable ça ne fait pas tout.

C'est comme chez toi en Alsace : tu sais très bien que ce sont les retours d'est en hiver qui peuvent t'apporter les meilleures dégradations neigeuses et que les flux d'ouest sont souvent assez secs et doux (foehn), mais il n'empêche que tu as déjà pu voir dans de rares cas de bonnes chutes de neige en flux d'ouest et des retours d'est secs et pas bien froids. Ces exceptions sont-elles un prétexte pour jeter sans aucun regret une règle qui fonctionne le reste du temps, et te dire que de toute façon tu t'en fiches d'avoir une synoptique à retour d'est parce que de toute façon ça marche pas à tous les coups ?

Pour ce qui est de l'enneigement sibérien et des indices qui lui sont associés (SAI, OPI), on sait qu'il agit comme précurseur de toute une chaîne dynamique de conséquences que l'on pourrait résumer ainsi (version volontairement allégée) :

1 - Enneigement précoce et important en Sibérie en octobre,

2 - Renforcement des hautes pressions sibériennes en novembre / décembre,

3 - Activité renforcée des flux de chaleur en direction de la stratosphère en décembre / janvier (SSW),

4 - Propagation de ces perturbations de la stratosphère vers la troposphère en janvier / février (AO- / NAO-)

C'est une chaîne qui fonctionne régulièrement, mais pas systématiquement. L'année dernière, on a eu un enneigement précoce et important en Sibérie en automne (point 1), mais les hautes pressions sibériennes ont complètement loupé le coche et ne se sont pas développées de manière significative (point 2), ce qui fait que dès fin novembre / début décembre on voyait que cela partait de travers (/topic/84884-tendance-hiver-20142015/page-56'>post 1117 par exemple) et qu'on pouvait envisager la sortie de route. Sortie de route il y a eu, c'est pas bien grave car personne n'avait eu la prétention de dire que tout le mécanisme était infaillible - sauf peut-être ceux qui voulaient trop croire à des prévisions qui allaient dans le bon sens et qui en avaient oublié certaines règles de prudence. Ce n'est pas parce que la chaîne ne va pas marcher une fois sur cinq (par exemple, j'ai pas de stat' précise), que cela ne vaut pas le coup de continuer à la regarder.

Moi en tous cas je continuerais de la regarder avec autant de passion que l'année dernière le SAI et l'OPI, mais vous n'êtes pas obligés de lire mes pavés wink.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Combs la Ville (77) en limite de Plateau

Bonjour,

J'ai fais une petite analyse qui au final de prouve rien mais je voulais voir ce que le résultat allait donner.

J'ai regardé les températures moyennes des mois de septembre en Ile de France (ce n'est donc peut être pas valable pour le reste de la France) des 25 dernières années. Je les aient classés suivant s'ils étaient Très froid/foird/frais/normal/doux/chaud/très chaud. Ensuite j'ai fait la moyenne des 3 mois d'hivers (dec/jan/fev) suivant ces mois de septembre. L'idée était de voir les statistiques : Après septembre chaud comment est l'hiver ou inversement. J'ai exclu de l'analyse les mois de septembre dans la normale (ils sont peu significatifs.) Le résultat est peu probant :

- Environ 60% des mois de septembre doux à très chauds ont été suivit d'un hivers au dessus des normes et 40% des hivers se sont révélés inverse au mois de septembre précédent.

- Environ 60% des mois de septembre frais à très froid ont été suivit d'un hivers en dessous des normes et 40% des hivers se sont révélés inverse au mois de septembre précédent.

On s'aperçoit donc qu'il y a une légère cohérence mais que celle-ci reste tout de même limitée. Statistiquement, il y a donc 60% de chance que nous ayons un hiver en dessous de la normale compte tenu de ce mois de septembre inférieur aux normales... mais donc aussi 40% un hiver doux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

D’après le célèbre et culturissime Joe Bastardi l’hiver 2015/16 serait semblable a la première partie de l’hiver 2010/11

qui avait vu des chutes de neige a répétitions sur les Iles Britanniques et sur un grand quart nord ouest de la France.

En cause la grosse anomalie négative de température de l’océan atlantique au sud de l’Islande et positive au nord

de cette île.

IDYOC054.gif?20150924045757

Cette configuration décalerait la dépression d’Islande vers le sud ouest de sa position habituelle permettant

la mise en place d’une zone conflictuelle quelque part dans le nord ouest de l’Europe France inclus.

Joe pense que l’été particulièrement pourri qu’a connu les Britons était déjà la conséquence de cette anomalie.

http://notrickszone.com/2015/09/21/joe-bastardi-sees-possible-nasty-winter-shaping-up-in-europe-as-north-atlantic-cold-expands/

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Stéphane Fiévet entrevoit quant à lui un hiver majoritairement doux et humide avec un mois de décembre assez froid puis janvier et février très doux ...

Notons que ses prévisions pour l'hiver 2013-2014 se sont avérées tout à fait fausses, en effet, il prévoyait un hiver plutôt froid, notamment le mois de janvier qui a été particulièrement doux. En ce qui concerne l'hiver dernier, les prévisions de Stéphane Fiévet étaient assez justes ( sauf pour le mois de février qui a été plus froid que ce qu'il avait prévu ).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Le contraste de l'anomalie est meilleur sur ici :

Phil

2015092400_054_G6_global_I_SEASON_tm@lg@sd_000.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

D’après le célèbre et culturissime Joe Bastardi l’hiver 2015/16 serait semblable a la première partie de l’hiver 2010/11qui avait vu des chutes de neige a répétitions sur les Iles Britanniques et sur un grand quart nord ouest de la France. En cause la grosse anomalie négative de température de l’océan atlantique au sud de l’Islande et positive au nordde cette île. Cette configuration décalerait la dépression d’Islande vers le sud ouest de sa position habituelle permettantla mise en place d’une zone conflictuelle quelque part dans le nord ouest de l’Europe France inclus.Joe pense que l’été particulièrement pourri qu’a connu les Britons était déjà la conséquence de cette anomalie. http://notrickszone.com/2015/09/21/joe-bastardi-sees-possible-nasty-winter-shaping-up-in-europe-as-north-atlantic-cold-expands/ Phil
Il me semble que l'année dernière aussi on avait une anomalie froide, et je lisais beaucoup sur les forums que ça favoriserait les anticyclones.

EDIT : Je vois, merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Il me semble que l'année dernière aussi on avait une anomalie froide, et je lisais beaucoup sur les forums que ça favoriserait les anticyclones.

A mon avis l'anomalie froide au sud de l'Islande et douce au nord devrait limiter le contraste thermique et affaiblir le jet, favorisant le développement de cellule A entre l'Islande et le Danemark et de D au large de l'Irlande.

L'hiver El Nino est plus doux sur le Quebec et l'est des Etats-Unis, ce qui devrait limiter l'activité de la D du Labrador qui a la fâcheuse tendance a couper toutes les remontée A vers l'Islande.

A voir aussi le comportement du VP lui même influencé par le QBO l'activité solaire etc...

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

ok rappel QBO ouest ascendant. nous sommes sur une situation similaire à 97-98 et son couplage El Nino! On attend analyse Strato et autres ....

Enfin, n oublions pas qu on raisonne pour une analyse sur Europe de l ouest, il y aura des anomalies à plus petite echelle, plus froid sur la France ou GB ou plus à l Est ???

wait and see

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

En même temps, si tu es à la recherche de l'indicateur ultime qui ne se trompe jamais en météo et qu'à partir du moment où la fiabilité n'est pas de 100% c'est que "il n'y a rien à en tirer", le meilleur conseil que l'on puisse te donner c'est d'arrêter de suite la météorologie (et pas seulement la prévision saisonnière mais même la prévision à J+1) et de te mettre à la couture ou à l'origami.

Ce n'est pas parce que l'enneigement sibérien de l'automne dernier n'a pas eu de conséquences concrètes fortes sur la circulation générale de l'hiver suivant, que cela signifie qu'il ne vaut rien et qu'on peut tout jeter à la corbeille. C'est un précurseur favorable clairement identifié à de grandes séquences hivernales en Europe, mais c'est comme le reste : précurseur favorable ça ne fait pas tout.

C'est comme chez toi en Alsace : tu sais très bien que ce sont les retours d'est en hiver qui peuvent t'apporter les meilleures dégradations neigeuses et que les flux d'ouest sont souvent assez secs et doux (foehn), mais il n'empêche que tu as déjà pu voir dans de rares cas de bonnes chutes de neige en flux d'ouest et des retours d'est secs et pas bien froids. Ces exceptions sont-elles un prétexte pour jeter sans aucun regret une règle qui fonctionne le reste du temps, et te dire que de toute façon tu t'en fiches d'avoir une synoptique à retour d'est parce que de toute façon ça marche pas à tous les coups ?

Pour ce qui est de l'enneigement sibérien et des indices qui lui sont associés (SAI, OPI), on sait qu'il agit comme précurseur de toute une chaîne dynamique de conséquences que l'on pourrait résumer ainsi (version volontairement allégée) :

1 - Enneigement précoce et important en Sibérie en octobre,

2 - Renforcement des hautes pressions sibériennes en novembre / décembre,

3 - Activité renforcée des flux de chaleur en direction de la stratosphère en décembre / janvier (SSW),

4 - Propagation de ces perturbations de la stratosphère vers la troposphère en janvier / février (AO- / NAO-)

C'est une chaîne qui fonctionne régulièrement, mais pas systématiquement. L'année dernière, on a eu un enneigement précoce et important en Sibérie en automne (point 1), mais les hautes pressions sibériennes ont complètement loupé le coche et ne se sont pas développées de manière significative (point 2), ce qui fait que dès fin novembre / début décembre on voyait que cela partait de travers (/topic/84884-tendance-hiver-20142015/page-56'>post 1117 par exemple) et qu'on pouvait envisager la sortie de route. Sortie de route il y a eu, c'est pas bien grave car personne n'avait eu la prétention de dire que tout le mécanisme était infaillible - sauf peut-être ceux qui voulaient trop croire à des prévisions qui allaient dans le bon sens et qui en avaient oublié certaines règles de prudence. Ce n'est pas parce que la chaîne ne va pas marcher une fois sur cinq (par exemple, j'ai pas de stat' précise), que cela ne vaut pas le coup de continuer à la regarder.

Moi en tous cas je continuerais de la regarder avec autant de passion que l'année dernière le SAI et l'OPI, mais vous n'êtes pas obligés de lire mes pavés wink.png

Oula 13Vents !

Je crois que tu a interprété mon post en ultra profondeur sans tenir compte de mon post suivant qui a été celui ci :

"Posté aujourd'hui à 15:49

Je fais une petite Edit suit à mon post concernant l'enneigement.

Le seul effet, durant l'hiver mais plutôt sur un enneigement marquée sur la Russie et l'Europe de l'Est serait un anti sur ces zone et un placement des champs d'actions favorable à la France pour un flux d'Est... là oui, il y aurait de l'effet pour alimenter une VDF.

Par conséquent, c'est un indice inutile pour de la prévision saisonnière puisqu'il sera seulement facteur sur l'instant T."

wink.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gentilly

D’après le célèbre et culturissime Joe Bastardi l’hiver 2015/16 serait semblable a la première partie de l’hiver 2010/11qui avait vu des chutes de neige a répétitions sur les Iles Britanniques et sur un grand quart nord ouest de la France.En cause la grosse anomalie négative de température de l’océan atlantique au sud de l’Islande et positive au nordde cette île. Cette configuration décalerait la dépression d’Islande vers le sud ouest de sa position habituelle permettantla mise en place d’une zone conflictuelle quelque part dans le nord ouest de l’Europe France inclus.Joe pense que l’été particulièrement pourri qu’a connu les Britons était déjà la conséquence de cette anomalie. http://notrickszone.com/2015/09/21/joe-bastardi-sees-possible-nasty-winter-shaping-up-in-europe-as-north-atlantic-cold-expands/ Phil
Comment prendre au sérieux les prévisions saisonnières quand on souffle le chaud et le froid pour le mois de décembre.

Cette anomalie froide sur l'atlantique, on en parle depuis un bon bout de temps et pourtant on prévoyait un mois de décembre particulièrement doux, il n'y a pas si longtemps.

Alors je peux comprendre, quand on manque d'éléments, qu'on dise que le début de l'hiver sera doux puisque c'est souvent le cas. Mais de là à nous prédire un décembre 2010, il y a un monde.

J'attends une analyse fondée, mais je pense qu'il est trop tôt et qu'à la fin octobre, on pourra commencer à prendre au sérieux les prévisions. .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...