Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sirius

Suivi de l'englacement au pôle nord

Recommended Posts

L'article de FS est pédagogique, mais bon sur un sujet de 92 ( ! ) pages je crois qu'on sait déjà tout non ?

Et en plus l'article de FS ne fait aucune référence, ce qui est quand même "border-line".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Oui je sais, je regrette souvent ça dans les articles FS moi aussi d'ailleurs, mais bon vu qu'on en parlait justement et que c'est pas trop sujet à polémique, ça me paraissait intéressant de relever cet article, daté d'hier. Y'a un paragraphe en plus allant dans le sens de treizevents sur le déficit en neige, chose dont on avait peu parlé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Merry la vallée 280m d'alt.

Non, il s'agit de l'anomalie de couverture de neige/glace seulement sur les continents, et qui ne prend pas en considération les surfaces océaniques recouverte par la banquise. Au dernier relevé hebdomadaire, il restait ainsi 2,55 millions de km² de neige/glace, répartis en 0,20 millions de km² en Eurasie, 2,04 millions de km² pour la calotte polaire groenlandaise, et 0,31 millions de km² pour l'Amérique du nord.

Merci TreizeVents, je l'ai mis en favori. Résultat record en effet!

Tu devrais regarder un diagramme de l'extent ou de l'area, c'est quasiment pareil en superficie, voire même une plus faible étendue cette année.

J'aime pas trop les courbes.J'ai pris la carte d'aujourd'hui

voila le résultat en couleur de la différence de superficie de la banquise entre 2011 et 2012.

On voit que pour 2012, la superficie est supérieur....

Pour 2011, en enlevant qui la surface a l'ouest de du Groenland il ne reste plus grand chose!

sanstitre40n.jpgsanstitre3sy.jpg

A voir pour la suite si 2007 sera battu, déjà pour la même période 2007 était moins bon que 2012...

On en sera plus début Août!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

C'est un peu kif kif bourico, ça dépend quel paramètre tu prends. Les courbes ont l'avantage de donner une comparaison quantitative :

au 9 juillet 2011 :

nstdevtimeseries.png

Au 10 juillet 2012

arcticseaiceextend.jpg

Vous me pardonnerez le 1 jour d'écart. Pas pu faire mieux.

La fonte en juillet est "normale" (pour les dernières années, pas pour la moyenne). C'est le décrochage en juin qui a été fort cette année. En 2007, le décrochage a eu lieu pendant tout l'été (juillet-aout et même septembre). Quant à 2011, pas de décrochage particulier, juste un écartement progressif par rapport à la moyenne, depuis l'hiver 2010.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime pas trop les courbes.

Je te rassure qu'elles disent clairement l'état de la banquise, même si la précision n'est pas de 1000 km² blushing.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Cette courbe me semble être la plus "parlante" concernant l'évolution actuelle par rapport aux records passés :

Sea_Ice_Extent_L.png

J’entretiens un mince espoir de voir les pulsions subtropicales faiblir à moyen terme en direction du Cercle Polaire à la faveur d'un début de reconcentration du Vortex Polaire. Mais, ça revient à se raccrocher aux branches, sachant que compte tenu du passif actuel, les risques d'une fragmentation et d'un délitement plus rapide sont présents.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Mais, ça revient à se raccrocher aux branches, sachant que compte tenu du passif actuel, les risques d'une fragmentation et d'un délitement plus rapide sont présents.

Certes, on se raccroche aux branches, mais quand même la branche en question est sacrément solide. Même s'il est évident qu'on n'assiste pas à la reconstruction d'un vortex particulièrement exceptionnel, on ne peut que souligner que les modélisations actuelles excluent depuis deux ou trois jours tout risque de grosse advection chaude sur le bassin arctique. Cf par exemple sur GFS, où l'essentiel du bassin est surplombé de masses d'air inférieures à 0° à 850 hPa :

850.png?run=run12model

Au vu des conditions entrevues au moins pour les dix prochains jours, un très net coup de frein est à espérer sur le rythme de débâcle, et je pense même que l'on pourrait sérieusement décrocher des courbes de 2007 et 2011 pour aller vers du 2008 / 2009. J'irais même jusqu'à dire que si ces conditions favorables se maintenaient au moins jusque début août, le risque de voir 2012 établir un nouveau record de recul pourrait devenir bien plus faible. On ne va certainement pas s'en plaindre (m'enfin, vu les tendances en cours, cela voudra juste dire que cela sera pour l'année prochaine, ou la suivante, ou la suivante de la suivante).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Je vais peut etre mettre un petit bemol à ce que tu dis car ce vortex plus reconcentré va mettre en mouvement les masses de glace. pour exemple voici la derive des glaces ci dessous à mettre en phase avec l'epaisseur , les vents soufflant sur la mer semi libre de Laptev a pour effet d'accelerer les courants et la derive. Alors certes pa de grosses incursions de chaleurles prchains jours c'est vrai, mais de la avoir un ralentissement de la fonte, pas sur du tout

arcticictnnowcast.gif

arcticicespddrfnowcast.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

on devrait passer très rapidement sous les 5 millions de km² de surface de banquise.

le déficit fleurte à nouveau avec les 2 millions...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Alors certes pas de grosses incursions de chaleurles prchains jours c'est vrai, mais de la avoir un ralentissement de la fonte, pas sur du tout

Il faut croire que tu as gagné sur cet aspect, car les courbes continuent de plonger sur tous les sites là où je pensais sérieusement qu'on allait assister à une nette décélération de la débâcle.

Je dirais bien que je continue de penser que les courbes devraient décrocher incessamment sous peu et que le mouvement induit par la reconstitution du vortex ne va plus suffire à induire une chute de l'area et de l'extent sans grosse invasion chaude (ce qui reste exclu pour le moment), mais j'ai l'impression que je vais ressembler aux prévisionnistes du NHC avec Epsilon.

.. ARCTIC SEA ICE DECLINE REFUSE TO WEAKEN .. FUTURE DECLINE RATE INCERTAIN .. I AM NOT GOING TO SPECULATE ANY MORE ON THE FUTURE DECLINE RATE .. laugh.png

Non, plus sérieusement, même si le retour de conditions plus dynamiques a de fortes chances de fracturer la glace résiduelle, globalement je ne trouve pas que l'on ait beaucoup plus de "sortie" de glace du bassin que ce que ces dernières années. Clairement, si l'extent et l'area continuent de dégringoler, ce n'est pas seulement par expulsion de glace hors du bassin ou par concentration du pack, mais bien parce que la fonte n'a pas vraiment régressé malgré le retour de conditions plus fraîches. Jusqu'à quand ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

La fonte se poursuit toujours au meme rythme!

A mon avis le record de fin de debacle va se jouer dans les 15 prochains jours. L'an dernier un nette inflexion avait permis de sauver les meubles, mais cette année j'y crois pas trop car : volume de glace plus faible et plus faible épaisseur.

Il va falloir un mois d'aout bien frais pour sauver le record ou des conditions bien moins dynamique qu'actuellement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit iceberg qui s'est détaché au Groenland...

post-1797-0-57639800-1342744486_thumb.png

Je rappelle que Summit (3 200 m) a battu son record absolu de chaleur tout récemment, avec une Tx de 3,6 °C...

577949c9c5927_Capturedcran2012-07-1920.3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Un petit point en cours de route, histoire de jeter un oeil aux anomalies de température en surface relevées entre le 1er et le 19 juillet dans les régions arctiques :

post-2200-0-08531800-1342964333_thumb.png

(Cliquez pour agrandir l'image)

Anomalies chaudes prédominantes sur quasiment tout le bassin arctique, pas étonnant que les courbes d'area et d'extent aient autant plongé malgré le retour de conditions plus fraîches en altitude qu'en juin. Les seules zones à avoir connu des températures de surface déficitaires sont celles où il ne reste déjà quasiment plus de glace, à savoir en mers de Kara et de Béring. Si on se focalise seulement sur les 7 derniers jours, on voit quand même que les anomalies chaudes ont assez largement régressé dans le bassin, se maintenant seulement du côté Canadien où se concentre l'essentiel de la fonte :

post-2200-0-84516700-1342965069_thumb.png

C'était pour cela d'ailleurs que j'avais tendance à penser que l'on allait assister à un net décrochage du recul sur les courbes de surface, ce qui n'a pourtant pas été forcément le cas.

Pour une note plus globale, vous noterez comme l'Europe du nord et de l'ouest persiste à baigner dans des conditions durablement fraîches, alors que la chaleur n'est finalement pas si marquée dans les Balkans ou sur l'est du continent. Convection évoquait du "n'importe quoi" au niveau de la synoptique générale dans le topic long terme, c'est une manière de voir les choses, mais quelque part à la vue de la seconde carte on distingue bien l'organisation des échanges méridiens à trois branches de cet été 2011 : remontées chaudes persistantes sur l'Amérique du Nord, la Russie occidentale et la Russie orientale, descentes fraîches persistantes sur l'Europe, la Russie centrale et le Pacifique oriental.

Et il y a des chances que cela dure.

Arctic.png.43518555fbf3151ab5c2928ec4037

Arctic2.png.a5598288927ca51c30207e0992e8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Tout cela a commencé très tot en plein hiver.

1055 hPa sur Kara

gfsnh-2012020200-0-96_umy3.png

ECH1-120_zvq7.GIF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Un petit point en cours de route [...]

Je n'aurais pas dit mieux, et l'on remarque que QBO- plus El Niño vont de pair avec le changement de régime observé en Avril ici, finalement peut-être que le minimum record de 2007 aura du plomb dans l'aile, a moins que août soit très estival en Europe occidental mais j'en doute vu que les 3 mois que nous venons de subir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

NB : J'ai juste supprimé la citation intégrale dans ton post pour éviter d'alourdir le topic wink.png

En ce qui concerne l'influence éventuellement des indices sur la banquise, sur l'ESRL il existe un outil de cartographie qui permet d'étudier d'éventuelles corrélations entre le climat et toute une série d'indices atmosphériques ; voila ce que cela donne quand on analyse le rapport entre les températures de surface et la QBO en août :

post-2200-0-91641100-1342968471_thumb.jpg

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

On voit qu'il existe une corrélation négative assez importante entre températures de surface et QBO en août en arctique, ce qui signifie concrètement qu'une QBO négative semble favoriser des températures plus élevées que la moyenne en août dans tout le bassin. Au niveau de l'ENSO en revanche il n'existe aucune corrélation visible sur les températures de surface en arctique en août.

Du coup, j'ai été sortir également la carte de corrélation entre QBO et températures de surface en juillet, voici le résultat :

post-2200-0-21469300-1342969229_thumb.png

En juillet, les régimes de QBO- semblent se corréler à des températures plus fraîches entre le Groenland et la mer de Kara, et plus chaudes sur les rivages sibériens et surtout dans les archipels du nord du Canada. Même si les corrélations ne donnent pas de règles absolues, la comparaison avec ce qui est observé ce mois-ci (voir mon post plus haut) est quand même frappante.

On n'en tirera pas de conclusions définitives, mais le fait est que le record de 2007 est plus que jamais sur la tangente.

577949c9ce9f8_ArctiqueetQBO.jpg.6819f700

577949c9d1330_ArctiqueetQBO2.png.073b673

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Voici qui est rassurant pour aout, aller un brun d'optimiste que diable !

Peux-tu faire de même en prenant en compte le PDO si cela est possible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Peux-tu faire de même en prenant en compte le PDO si cela est possible ?

Globalement il n'y a pas de résultats concluants au niveau des corrélations entre la PDO et les anomalies de températures de surface du bassin arctique en été, tout comme pour l'ENSO d'ailleurs. Pour l'image, voici ce que cela donne entre la PDO et les températures de surface en août :

post-2200-0-94077700-1342974687_thumb.png

(Cliquer pour agrandir l'image)

Une PDO négative comme nous avons en ce moment peut favoriser des températures plus fraîches essentiellement du côté Pacifique de Béring et le long des côtes américaines du Pacifique, et des températures plus douces sur le nord du Canada (décidément !), mais globalement sur le reste du bassin il n'y a rien de concluant et on reste sur des valeurs de corrélation faibles.

577949c9d395a_PDOAout.png.d5c516a4ebd0b8

Share this post


Link to post
Share on other sites

la banquise risque d'exploser si ce que prévoit les modèles devient réalité!scared.gifbored.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Inflechissement de la courbe de l'extend mais maintient de l'anomalie d'area autour de -2 M km²

Conclusion : le pack est en train de se disloquer

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

arctic.seaice.color.000.png

Cette carte illustre bien la dislocation du pack, bien nette au Nord de l'Alaska...bored.gif

Cette vaste zone en "gruyère" semble être appelée à fondre...il y a encore du potentiel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Grenoble Centre (Jaurès/Alsace-Lorraine)

Oui j'ai lu ça, mais attention, je pense qu'il y a une énorme confusion entre dégel et fonte. La totalité du Groenland a sans doute connu un dégel mais la calotte n'a pas fondu de moitié en quelques mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du grand n'importe quoi journalistique, comme d'hab :

Les cartes satellitaires de la fonte montrent que la calotte glaciaire avait fondu à 40% au 8 juillet et à 97% quatre jours plus tard.

Imaginez un peu 97% de l'Inlandsis groenlandais qui fondrait en quelques semaines.

Evidemment, il s'agit d'un dégel de surface sur 97% des glaces du Groenland. Ce qui en soit est déjà effectivement préoccupant.

Mais l'inlandis est toujours là, heureusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...