Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Démarrage précoce de la végétation dans vos régions


Recommended Posts

Posted
Villaz, Haute Savoie. 450 a 1832m du Fier au Parmelan.

Bonjour, ici en haute savoie a 640m la plupart des fruitiers a noyaux sont en nouaison (phase petit fruits) et en feuilles, il n'y a déjà presque plus d'arbres en fleurs....ça fait drôle début avril !!!!

c'est pareil, jusqu’à 800 / 850m (une collègue a quasi 900m me signalais des petites cerises vertes aujourd'hui)....au dessus c'est en fleurs (fruitiers, forsythia, bulbes...etc...)

Exemple, abricot et figuier en "petits fruits" et fraises en fleurs et/ou "petites fraises vertes", c'est pareil (phase petits fruits) pour pêches, prunes, cerises...etc...

996534DSCI1739.jpg986298DSCI1741.jpg286880DSCI1737.jpg

Link to post
Share on other sites
  • Replies 333
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Les Platanes commencent à débourrer, vers 500 mètres d'altitude, dans les Vosges. Me souviens que lors d'un printemps précoce on avait observé cela un peu après la mi-Avril (93 ou 94), mais c'était en plaine, dans la Meuse ohmy.png .

D'habitude, par ici, c'est plus vers la fin de la première décade de Mai, le Platane étant un retardataire dans le démarrage de la végétation.

Vues les températures possibles dans les jours à venir à cette altitude, et les petites feuilles déjà déployées en l'espace d'un week-end, ces Platanes risquent de ne pas avoir de feuilles avant la mi-Juin dry.png (comme ce fut le cas dans le Sud-Ouest au tout début des années 90).

Link to post
Share on other sites

Les Platanes commencent à débourrer, vers 500 mètres d'altitude, dans les Vosges. Me souviens que lors d'un printemps précoce on avait observé cela un peu après la mi-Avril (93 ou 94), mais c'était en plaine, dans la Meuse ohmy.png .

D'habitude, par ici, c'est plus vers la fin de la première décade de Mai, le Platane étant un retardataire dans le démarrage de la végétation.

Vues les températures possibles dans les jours à venir à cette altitude, et les petites feuilles déjà déployées en l'espace d'un week-end, ces Platanes risquent de ne pas avoir de feuilles avant la mi-Juin dry.png (comme ce fut le cas dans le Sud-Ouest au tout début des années 90).

Salut,

Ici en Limagne, l'avance est toujours autour de 15 jours : muguet en fleur, platane en train de passer au vert, tilleuls dans les derniers stades de déploiement du feuillage. Seul les hyper retardataires frenes, noyer commun et surtout noyer noir sont encore plus ou moins en sommeil ou en tout début de mise à feuille.

Ton souvenir "comme ce fut le cas dans le Sud-Ouest au tout début des années 90", c'est en 91, la gelée tardive du siècle, des -7°C à -10°C relevés en Limagne, mais aussi dans l'Allier, ou la foret de chêne en début de feuillaison a été intégralement noircie. La foret n'a retrouvée un aspect normal qu'en juin. la quasi totalité des récoltes de fruits détruites partout, même dans le sud, c'est un des pires événement météo de grande ampleur pour la végétation que j'ai connu.

Link to post
Share on other sites
Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

ça va faire un peu bizarre de dire sa après l'hiver pluvieux qu'on a eu mais ici on commence à apercevoir une petite sécheresse de surface avec l'herbe qui commence à jaunir

Link to post
Share on other sites

Salut,

Ici en Limagne, l'avance est toujours autour de 15 jours : muguet en fleur, platane en train de passer au vert, tilleuls dans les derniers stades de déploiement du feuillage. Seul les hyper retardataires frenes, noyer commun et surtout noyer noir sont encore plus ou moins en sommeil ou en tout début de mise à feuille.

Ton souvenir "comme ce fut le cas dans le Sud-Ouest au tout début des années 90", c'est en 91, la gelée tardive du siècle, des -7°C à -10°C relevés en Limagne, mais aussi dans l'Allier, ou la foret de chêne en début de feuillaison a été intégralement noircie. La foret n'a retrouvée un aspect normal qu'en juin. la quasi totalité des récoltes de fruits détruites partout, même dans le sud, c'est un des pires événement météo de grande ampleur pour la végétation que j'ai connu.

Oui épisode exceptionnel avec l'iso -5° à 850hpa englobant quasiment toute la France.

Rrea00219910421.gif

Pour les -7 à -10° enregistrés en Limagne le 22 avril 1991 n'est-ce pas un peu un sous-estimé?

En parcourant le net à la recherche de ces valeurs, elles reviennent souvent sur les sites relatant les événements météos passés sans indications géographiques précises sauf sur l'Almanach de G.Séchet qui précise;-11° à Saint Alban sur Limagne.Hors cette commune n'existe pas...en revanche il existe un Saint Alban sur Limagnol qui n'est pas du tout en Limagne mais à 1000 m d'altitude dans une bassin d'effondrement de Lozère...ce qui bien sur n'est pas la même chose.

Piqué dans ma curiosité j'ai effectué quelques recherches sur des stations MF (sur la climathèque) de Limagne du 63 et 03 pour la période du 21au 22 avril correspondant au pic de froid.

La plupart des tnn ont été enregistrées le 22/04

-2,5° à Izeure

-3,5° à Billy

-4° à Riom

-4,2° à Brou Vernet

-5° à Paray sous Briailles et Breuil sur Couz

-5,8° à Sauxillanges

Difficile de trouver en dessous de -5°, Aulnat et ses -4,7° semble bien représentatif des conditions thermiques de ce coup de froid en Limagne, autour de -5° ce qui est déjà très froid.

En fait Pour trouver plus bas il faut monter un peu vers le Livardois dans des vallées en altitude (entre 600 et 900m) et là on retrouve les -7 à -10° mais nous sommes déjà en montagne (-7,8° à Marsac en Livardois ou -8,5° à Viverols).

Si vous avez des valeurs plus basses en Limagne que celles trouvés pour des stations de MF je suis preneur, mais j'ai bien peur que les -7 à -10° en plaine de Limagne dans la dernière décade d'Avril ne soit qu'une "erreur géographique".

En revanche -7,1° à Clermont-Aulnat ont bien été enregistrés mais en première décade d'Avril 2003.

Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

A Sommières les platanes sont désormais entièrement couverts de feuilles, les vignes également. Les chênes pubescent qui sont les plus tardifs mettent aussi les feuilles...

Bref on est quasiment en configuration "estivale" (sans les effets de la sècheresse) en terme de végétation, ça sera le cas d'ici Pâques en tout cas. Les hirondelles sont bien installées, on attend les martinets et leurs cris caractéristiques pour se sentir vraiment en saison chaude, ils ne devraient pas trop tarder puisque les premiers ont été signalés dans les villes alentours ce week-end !

Bref ça fait plaisir wink.png

Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

ça va faire un peu bizarre de dire sa après l'hiver pluvieux qu'on a eu mais ici on commence à apercevoir une petite sécheresse de surface avec l'herbe qui commence à jaunir

Exact. En ballade aujourd'hui sur les hauteurs de Salon l'on peut remarquer que la sécheresse de surface s'installe peu à peu étant donné qu'il n'a pas plu depuis 1 mois environ.

Certains sols sont tout craquelés avec un effet " désertique ". Et la végétation a soif. Clairement.

Il ne faudrait pas trop que ça dure en tout cas car malgré l'hiver exceptionnel que l'on a eu, si il ne repleut pas correctement avant l'été ça sera chaud pour les végétaux.

Link to post
Share on other sites
Posted
Bagnols/Cèze (30) Alt. 65m

Même constat dans le Gard rhodanien, les vignes sont suffisamment sorties pour donner un tout autre aspect au paysage. Les chênes pubescents verdissent bien depuis quelques jours au-dessus de 300m sur le Haut-Gard (plus bas ça fait plus de 10 jours). Dans les Cévennes, châtaigniers et hêtres n'ont pas bougé au-dessus de 400/500m sur le Col St Pierre où je me trouvais samedi...

Link to post
Share on other sites
Posted
Chateauneuf du Rhône (26)

Même constat dans le Gard rhodanien, les vignes sont suffisamment sorties pour donner un tout autre aspect au paysage. Les chênes pubescents verdissent bien depuis quelques jours au-dessus de 300m sur le Haut-Gard (plus bas ça fait plus de 10 jours). Dans les Cévennes, châtaigniers et hêtres n'ont pas bougé au-dessus de 400/500m sur le Col St Pierre où je me trouvais samedi...

Et dire que l'an dernier vers le 10 mai les chênes commençaient à peine à mettre leurs feuilles sur le haut Gard!

Pour les châtaigniers du coin vers la Capelle ils n'avaient pas encore mis leurs feuilles sur ce que j'ai vu jeudi dernier mais ça commençait à bien bourgeonner.

Link to post
Share on other sites
Posted
Carnoux en Provence (13) 340m d'altitude

Exact. En ballade aujourd'hui sur les hauteurs de Salon l'on peut remarquer que la sécheresse de surface s'installe peu à peu étant donné qu'il n'a pas plu depuis 1 mois environ.

Certains sols sont tout craquelés avec un effet " désertique ". Et la végétation a soif. Clairement.

Il ne faudrait pas trop que ça dure en tout cas car malgré l'hiver exceptionnel que l'on a eu, si il ne repleut pas correctement avant l'été ça sera chaud pour les végétaux.

Exact Paul. Je faisais la réflexion dans le topic suivi méditerranéen ce matin. Il m'a fallu arroser le jardin hier soir car la surface était sèche et quelques plantes donnaient des signes de soif.

Je me donne jusqu'à la fin de la semaine et la dégradation prévue lors du we pascal pour voir les cumuls et décider de la mise en service de l'arrosage automatique. Ce matin, GFS était optimiste et ce soir, presque plus rien.....

Link to post
Share on other sites
Posted
Le Voide (49-Maine et Loire), à 35 km au sud d'Angers et à 135 mètres d'altitude.

Réalisant depuis l'année 2012, un inventaire et un état des lieux de la Fritillaire Pintade, une fleur sentinelle de la qualité de son environnement, une fleur que je protège, et que j'aime voir fleurir à chaque début de Printemps, voici un petit aperçu de sa floraison au cours de ces 3 dernières années:

140414091719885017.jpg

140414091825934689.jpg

D'année en année, j'aime bien relever sa population tout en espérant qu'elle puisse croître, en tentant de mettre en place une bonne gestion de son territoire pour son épanouissement!

On peut ainsi constater que le contraste entre la saison de floraison 2014 et la saison 2013 est assez important! flowers.gif

Link to post
Share on other sites

Dans l'Ain tout a un mois d'avance en comparant à l'an passé; aussi bien la végétation que les oiseaux !. Même si les non cavernicoles vont encore devoir attendre que les arbres se garnissent un peu plus de feuillage. Et le muguet sera déjà fané probablement pour le 1er mai. Les brins sont un peu rachitiques cette année.

Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

Exact Paul. Je faisais la réflexion dans le topic suivi méditerranéen ce matin. Il m'a fallu arroser le jardin hier soir car la surface était sèche et quelques plantes donnaient des signes de soif.

Je me donne jusqu'à la fin de la semaine et la dégradation prévue lors du we pascal pour voir les cumuls et décider de la mise en service de l'arrosage automatique. Ce matin, GFS était optimiste et ce soir, presque plus rien.....

En effet malgré que la quasi totalité des arbres soient en fleurs et que la végétation soit bien verte, en surface c'est vraiment différent.

Heureusement que pour l'instant ce n'est qu'en surface et pas en profondeur. Car le Printemps est une période où la végétation tire un maximum d'eau dans le sol. Et l'évapotranspiration augmente peu à peu.

Espérons un peu d'eau ce weekend mais comme tu l'a dis GFS fait le yoyo et il réduit les quantités de pluie à chaque run. A mon avis si on s'en sort avec 5 ou 10mm ce sera déjà très bien et encore ce n'est pas sur !

Link to post
Share on other sites
Posted
Pertuis (84) / Rodez (12)

Je confirme qu'ici sur l'arrière pays provençal la terre sèche (malgré une forte rosée la nuit), il faut un peu arroser (depuis déjà 2 semaines)...

Belle différence avec l'an dernier où j'ai commencé l'arrosage qu'en juin (mais bon là c'était vraiment particulier...)

En général je commence vers début avril, donc c'est sa on est bon, mais bon je pensai que ça allait attendre encore vu "l'hiver" qu'on a eu (+ de 400 mm en quelques mois ici...)

A++

Link to post
Share on other sites

Oui épisode exceptionnel avec l'iso -5° à 850hpa englobant quasiment toute la France.

Rrea00219910421.gif

Pour les -7 à -10° enregistrés en Limagne le 22 avril 1991 n'est-ce pas un peu un sous-estimé?

En parcourant le net à la recherche de ces valeurs, elles reviennent souvent sur les sites relatant les événements météos passés sans indications géographiques précises sauf sur l'Almanach de G.Séchet qui précise;-11° à Saint Alban sur Limagne.Hors cette commune n'existe pas...en revanche il existe un Saint Alban sur Limagnol qui n'est pas du tout en Limagne mais à 1000 m d'altitude dans une bassin d'effondrement de Lozère...ce qui bien sur n'est pas la même chose.

Piqué dans ma curiosité j'ai effectué quelques recherches sur des stations MF (sur la climathèque) de Limagne du 63 et 03 pour la période du 21au 22 avril correspondant au pic de froid.

La plupart des tnn ont été enregistrées le 22/04

-2,5° à Izeure

-3,5° à Billy

-4° à Riom

-4,2° à Brou Vernet

-5° à Paray sous Briailles et Breuil sur Couz

-5,8° à Sauxillanges

Difficile de trouver en dessous de -5°, Aulnat et ses -4,7° semble bien représentatif des conditions thermiques de ce coup de froid en Limagne, autour de -5° ce qui est déjà très froid.

En fait Pour trouver plus bas il faut monter un peu vers le Livardois dans des vallées en altitude (entre 600 et 900m) et là on retrouve les -7 à -10° mais nous sommes déjà en montagne (-7,8° à Marsac en Livardois ou -8,5° à Viverols).

Si vous avez des valeurs plus basses en Limagne que celles trouvés pour des stations de MF je suis preneur, mais j'ai bien peur que les -7 à -10° en plaine de Limagne dans la dernière décade d'Avril ne soit qu'une "erreur géographique".

En revanche -7,1° à Clermont-Aulnat ont bien été enregistrés mais en première décade d'Avril 2003.

Salut Thib,

Pas vérifié les Tn Clermontoise et Vichysoises, une certaine exagération n'est pas impossible par rapport à ces synoptiques.

Cependant, j'étais ces jours là chez mes grand parents en vacance dans l'Allier (bocage Bourbonnais), et j'ai vu (avec horreur) le thermomètre de mon grand père à 2 m sous abri indiquer -8°C, un souvenir aussi glacial que certain, mais c'est pas une station synoptique de classe 1. Mon grand père (pas du genre Marseillais) n'avait jamais vu si froid si tard, ni la foret geler à ce point.

C'est le plus récent gel terrible de 2003 dont tu parles et ses -7,1°C, dont je me souviens très bien aussi (ainsi que mes Ginkgo et autres arbres qui on énormément souffert ce cette horrible année de sécheresse, canicule, et gelée tardive !) qui me fait penser qu'on était "en dessous de -7°C" en 1991. La catastrophe suite à la gelée tardive de 2003 fut "modeste" par rapport à la dévastation de 1991 : en 2003, la foret n'est pas devenue toute noire, et n'a pas attendu début JUIN pour retrouver un aspect à peu près normal quoi que au feuillage tres clairsemé.

Bref, sur le papier, 2003 a peut être été pire en gelée tardive, mais in situ, pour l'effet sur la vie végétale (récolte fruitière, état de la foret, des jardins, des cultures) 1991 reste le record total absolu des pires dégâts constatés en Limagne/Allier depuis au moins 35 ans.

Link to post
Share on other sites

Salut Thib,

Pas vérifié les Tn Clermontoise et Vichysoises, une certaine exagération n'est pas impossible par rapport à ces synoptiques.

Cependant, j'étais ces jours là chez mes grand parents en vacance dans l'Allier (bocage Bourbonnais), et j'ai vu (avec horreur) le thermomètre de mon grand père à 2 m sous abri indiquer -8°C, un souvenir aussi glacial que certain, mais c'est pas une station synoptique de classe 1. Mon grand père (pas du genre Marseillais) n'avait jamais vu si froid si tard, ni la foret geler à ce point.

C'est le plus récent gel terrible de 2003 dont tu parles et ses -7,1°C, dont je me souviens très bien aussi (ainsi que mes Ginkgo et autres arbres qui on énormément souffert ce cette horrible année de sécheresse, canicule, et gelée tardive !) qui me fait penser qu'on était "en dessous de -7°C" en 1991. La catastrophe suite à la gelée tardive de 2003 fut "modeste" par rapport à la dévastation de 1991 : en 2003, la foret n'est pas devenue toute noire, et n'a pas attendu début JUIN pour retrouver un aspect à peu près normal quoi que au feuillage tres clairsemé.

Bref, sur le papier, 2003 a peut être été pire en gelée tardive, mais in situ, pour l'effet sur la vie végétale (récolte fruitière, état de la foret, des jardins, des cultures) 1991 reste le record total absolu des pires dégâts constatés en Limagne/Allier depuis au moins 35 ans.

En comparant avril 2003 et avril 1991, avril 2003 fut sans conteste plus froid en terme d'intensité dans le sens où le pic de froid fut plus intense à Clermont (-7,1° en 2003 pour -4,7° en 1991) et Vichy (-7,2° en 2003 contre -4,2° en 1991).

Là ou la différence est grande c'est qu'en 2003 ce gel intervient le 8 avril contre un 22 avril en 1991, ce qui n'est pas du tout la même chose pour la végétation sans doute plus avancée dans son développement une fin avril et donc bien plus sensible.

J'ajouterai que le froid d'avril 1991 fut plus long dans sa durée et accompagné de pas mal d'humidité avec neige et pluie froide en plaine précédent ce gel et surtout 3 jours avec gel<-3° en 1991 contre un seul en 2003, l'enchaînement de gels réguliers et assez forts est sans doute plus préjudiciable qu'une forte gelée isolée.

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Oui, merci François, et Thib, pour ce rappel ! C'était bien en 1991 default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

J'habitais encore Cahors, en plein milieu des Causses du Quercy, et tout avait grillé cette année là.

Je me souviens des forêts de Chênes Pubescents dont les plus précoces avaient déjà commencé à sortir la feuille, et qui sont restées moitié vertes, moitié sans feuilles, jusqu'au milieu du mois de Juin. D'ailleurs, alors que je commençais tout juste à m'intéresser à la botanique, je me demandais si les arbres ayant souffert du gel allaient pouvoir repartir default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Le spectacle était assez navrant, avec des Lilas (dont il y avait de vastes étendues liées à une ancienne ferme devant chez moi) complètement noircis par le gel huh.png .

Et bien, cette année 1991, dans le Sud-Ouest, on était à peu près au même stade d'avancement de la végétation qu'à ce jour dans les Vosges à 500 mètres d'altitude. Je peux m'avancer à cela, car comme je l'ai constaté hier, on en était au moment où les petites feuilles de Platane commencent à verdir les arbres et modifier leur silhouette sur les alignements qui caractérisent leurs plantations. En 1991, elles étaient restées accrochées, complètement desséchées, pendant plusieurs semaines.

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Oui, merci François, et Thib, pour ce rappel ! C'était bien en 1991 wink.png

J'habitais encore Cahors, en plein milieu des Causses du Quercy, et tout avait grillé cette année là.

Je me souviens des forêts de Chênes Pubescents dont les plus précoces avaient déjà commencé à sortir la feuille, et qui sont restées moitié vertes, moitié sans feuilles, jusqu'au milieu du mois de Juin. D'ailleurs, alors que je commençais tout juste à m'intéresser à la botanique, je me demandais si les arbres ayant souffert du gel allaient pouvoir repartir smile.png

Le spectacle était assez navrant, avec des Lilas (dont il y avait de vastes étendues liées à une ancienne ferme devant chez moi) complètement noircis par le gel huh.png .

Et bien, cette année 1991, dans le Sud-Ouest, on était à peu près au même stade d'avancement de la végétation qu'à ce jour dans les Vosges à 500 mètres d'altitude. Je peux m'avancer à cela, car comme je l'ai constaté hier, on en était au moment où les petites feuilles de Platane commencent à verdir les arbres et modifier leur silhouette sur les alignements qui caractérisent leurs plantations. En 1991, elles étaient restées accrochées, complètement desséchées, pendant plusieurs semaines.

avril 1991, je m'en souviens très bien de ce coup de froid de la deuxième quinzaine du mois et pourtant j'étais encore très jeune. Je me souviens qu'il avait même neigé un matin et qu'il gelé kasiment tous les jours, on était habillé comme en plein mois de janvier. par contre, je me souviens plus du tout comment était la végétation à cette période la
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

En fait, en y regardant bien, voici une image du 25 Avril 2011 (qui lui était bien précoce également) nous en sommes à peu près au même point.

932542jardin.jpgComparé au 08 Avril 2013... Quel contraste !

604498jardin.jpg

Link to post
Share on other sites
Posted
Illkirch-Graffenstaden (143 m) et Entzheim (149 m)

Bonjour,

Ici, en Normandie, la majorité des arbres fruitiers ont terminé leur floraison. Il n'y a plus que les cerisiers qui sont encore en fleur. La plupart des arbres ont des feuilles et la forêt commence à devenir bien verte.

Le colza commence déjà à faner alors que l'année dernière il était encore bien en fleur début juin !!

Link to post
Share on other sites

La catastrophe tant crainte est arrivée : -1,6°C sous abri à Aulnat en Limagne (alors que les secteurs en coteaux tirent, comme d'hab, leur épeingle du jeu en évitant tres largement le gel).

Maintenant, on va "compter les morts" sick.gifsick.gifsick.gif

PS : Judd, en tout cas, tes végétaux ne craignent pas les MST whistling.gifbiggrin.pngbiggrin.png

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

La catastrophe tant crainte est arrivée : -1,6°C sous abri à Aulnat en Limagne (alors que les secteurs en coteaux tirent, comme d'hab, leur épeingle du jeu en évitant tres largement le gel).

Maintenant, on va "compter les morts" sick.gifsick.gifsick.gif

PS : Judd, en tout cas, tes végétaux ne craignent pas les MST whistling.gifbiggrin.pngbiggrin.png

laugh.png

Ceci dit, on es aussi descendu bas.

Tn de + 0.8° à 2m et au niveau du sol on a eu -0.2°.

Je pense que mes petites planplantes étaient contentes d'avoir leurs capotes avec elles !

Link to post
Share on other sites
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Ben ici, avec une T2m à -1.7°C, je pense que la récolte des Mirabelles est faite, d'autant qu'il a gelé encore plus fort sur les zones de production Lorraines avec -3.6°C à St Ouen les Parey en plein cœur des vergers ! pinch.gif

Dommage, les petits fruits étaient en formation, et la récolte aurait pu être magnifique cette année... Mais ça devient une habitude ces dernières années, on a toujours un coup de froid scélérat qui vient tout f***** en l'air ! ! ! ermm.gif

Je n'ai pas encore fait le tour, mais ce matin chez moi, j'ai vu que les jeunes pousses de Lilas avaient la tête en bas, de même que les feuillages de mes Érables du Japon, ainsi que les feuilles des Tilleuls qui bordent ma propriété qui étaient toutes recroquevillées bored.gif .

Vu qu'il risque encore de bien geler la nuit prochaine, les beaux feuillages verts tendre que l'on voit encore aujourd'hui risquent de tristement virer au marron dans les jours à venir sick.gif

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...