kéké

Du 3 juillet au 9 juillet 2017 - prévisions météo semaine 27

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Bonjour,

 

Disons, qu'après le passage du cut-off entre jeudi et samedi, on note dans les dernières projections, l'apparition depuis hier soir à moyen terme, d'un second talweg se creusant sur l'atlantique, dans le rail d'Ouest, un peu à l'image du premier... difficile de dire ce qu'il en adviendra pour le moment, mais on note cette " faiblesse " sur l'ensemble de nos modèles aujourd'hui, laquelle est pour le moment gérer totalement différemment... car s'isolant en une nouvelle goutte froide quelque part au large du Portugal, pour les deux GFS, avec en effet " un risque de la reprise de conditions possiblement caniculaires à la clef, pour le prochain topic, alors que les européens, font rapidement circuler ce grain de sable d'Ouest en Est, dans le flux, avec des conséquences différentes, même si on sent par la suite que...

 

A suivre.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   
Posté(e) (modifié)

Deux clans ce soir à une échéance toute proche ! C'est rare quand même ! 

 

GFS / UKMO 

vs 

CEP / GEM ! 

 

Les deux dernier etant très chaud jusqu'au week-end 

Modifié par 34280
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   
il y a 40 minutes, 34280 a dit :

Deux clans ce soir à une échéance toute proche ! C'est rare quand même ! 

 

GFS / UKMO 

vs 

CEP / GEM ! 

 

Les deux dernier etant très chaud jusqu'au week-end 

 

Y'a un moment, il va falloir que tu fasses comme les autres qui publient dans ce topic, c a d en étayant tes propos plutôt que de balancer des banalités (qui ne seront peut-être plus vraies du tout dans 6h qui plus est, bonjour la lisibilité...)

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Bonsoir,

c'est vrai que ça fait un peu les bourrus contre les méticuleux.

Mais cette GF est franchement modeste,  Arpège et désormais CEP l'envisage taillée sur mesure pour nous mettre au chaud quasiment jusqu'en fin d'échéance, si ce n'est plus loin...

 

Cette version à un mal fou à se faire validée par l'ensemble gefs, on a encore une forte majorité sur cet ensemble qui modélise le pic chaud suivi de quelques orages et d'un temps normé avec zo anticyclonique, et son dégradé nord/Sud habituel, avec les variantes frontales qui vont de pair.

 

Bon après quand on creuse un peu, on peut aussi signaler que l'ensembliste IFS voit une anomalie + de t°C 850 hpa assez nette perdurer davantage. Il va donc être intéressant de constater ou non si cette évolution se confirme dans la maj tout à l'heure. Et ainsi se rendre compte de l’aspect appuyé ou esseulé de cep det et arpège. 

 

On notera tout de même que notre AA qui avait des allures rigides jusqu'à présent sur les modèles, est devenu une vraie pâte à modeler sur l'européen de ce soir, preuve qu'un retour à la banalité entrevu au début de ce topic est en quelques sortes condamnée.

tempresult_hcq7.gif

Je table donc toujours sur un temps chaud à très chaud jusqu'à samedi inclus, même si cela implique de faire du régionalisme pour être plus précis (advection peinant à atteindre les régions les plus au nord/no, rafraîchissement éventuel plus précoce en Bretagne etc...), mais vu les lacunes avec notre gf c'est peut être encore risqué. Une dégradation orageuse pendant la période a gagné en probabilité aujourd'hui tout de même, un forçage remontant par l'Espagne semble s'imposer de plus en plus, plaçant le SO aux premières loges, à voir donc.

 

Par contre pour la toute fin d'échéance..., on a toujours un problème de fiabilité avec l'arrivée du nouveau talweg, la difficulté est double. Déjà on ne connaît pas bien son amplitude, donc on détermine mal la quantité d'air qu'il va brasser, et puis comme déjà dit, on a notre gf qui pourrait encore traîner dans le coin quand il arrivera. GFS n'y comprends rien, allant du zonal à la canicule d'un run à l'autre, ce qui est une info malgré tout dans un sens.

CEP à pris de l'allure jusqu'aux Açores, par contre une fois arrivée sur la zone, il nous fabrique un étrange mariage grossier avec la GF comme nos déterministes savent si bien le faire.

 A première vue on est plutôt parti pour que la chaleur s'affirme en gagnant du temps, mais ça ne fait pas non plus situation type canicule avec un gros talweg ample qui domine tout le flux Atlantique. A moins qu'on rectifie le tir en permanence à 96h avec une empilade de débris de talweg au large de la péninsule Ibérique.

Reste cette notion du suivi des ondes hémisphérique pour appuyer ou limiter cette hypothèse, mais en été les ondes de Rossby demandent une maîtrise certaine...

 

 

Modifié par sebb
  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jt75   
Posté(e) (modifié)

En effet

 

Et si on suit ECMWF, c'est une fois supplémentaire la France qui présenterait les anomalies positives de températures les plus importantes d'Europe, et d'assez loin:

 

Demain:  ECMOPEU12_24_34.png

 

 

mercredi:

ECMOPEU12_48_34.png

 

 

jeudi:

ECMOPEU12_72_34.png

 

vendredi:

ECMOPEU12_96_34.png

 

samedi:

ECMOPEU12_120_34.png

 

 

Après avoir été vu comme le carrefour des gouttes froides il y a quelques mois , le pays devent le rendez vous incontournable des " gouttes" chaudes.

Et pour une fois ce serait pas de la faute de l'Ibérie :)

 

 

 

 

 

Modifié par jt75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonjour à tous,

 

 

Je pense que l'ensemble GEFS et CEP en disent long pour notre fin de semaine.

Comme nous le voyons tout d'abord par le panel, la goutte froide dans le sud de la France est présente sur l'ensemble des scénarios. Il ne reste plus qu'à déterminer sa position exacte pour savoir quel type de temps il fera dans les différentes régions. On pourra voir ça dans les topics CT.
 

gens_panel_xql5.png

 

 

Chez CEP en Alsace on voit que la température mettrait un peu plus de temps à diminuer à coté de GEFS. sans doute à cause d'une goutte froide qui mettrait un peu plus de temps à arriver par l'exemple de son déterministe et de GEM.

 

Capture.PNG.c0a8b0c00e2d9253a2b369624a3d7d8e.PNG

 

Bref ces petits détails sont donc à voir sur les topics CT maintenant.
Des prochains jours donc avec une augmentation des températures avant une dégradation orageuse principalement au sud ce week-end.
 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratak09   

Pour revenir sur la situation orageuse de Jeudi , possible forte dégradation non pas dans le Sud Ouest (au vue du dernier 6z) mais dans les hauts de France avec une très grosse instabilité sur tout les modèles et des profils verticaux qui pourrait être bien instable sur cette région.. En plus de la chaleur en journée (on attend 31 degrès par là) ça pourrait être assez explosif pour le signaler... Wfr surestime un peu je pense, GFS voit une bonne zone orageuse et Arpège plutôt réticent avec des profils verticaux pas assez instable mais une grosse instabilité. Bon après tout  Arpège et les precipitations c'est pas ce qui a de mieux ! A suivre.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, ratak09 a dit :

Pour revenir sur la situation orageuse de Jeudi , possible forte dégradation non pas dans le Sud Ouest (au vue du dernier 6z) mais dans les hauts de France avec une très grosse instabilité sur tout les modèles et des profils verticaux qui pourrait être bien instable sur cette région.. En plus de la chaleur en journée (on attend 31 degrès par là) ça pourrait être assez explosif pour le signaler... Wfr surestime un peu je pense, GFS voit une bonne zone orageuse et Arpège plutôt réticent avec des profils verticaux pas assez instable mais une grosse instabilité. Bon après tout  Arpège et les precipitations c'est pas ce qui a de mieux ! A suivre.

Enfin, je suis pas forcément d'accord avec toi, c'est tout simplement que Arpége et GFS (je les prends par rapport à ton exemple) ne voient pas du tout la même trajectoire de la goutte froide et qui fait donc toute la différence !

Pour m'expliquer, Arpége voit la goutte froide sur le Portugal :

595b87e19c946_ARPEGEFIN!.png.e6d22cd9f8592f4b512750c71e267e82.png

Alors que GFS voit la Goutte froid plus à l'est :

595b87e224d8a_GFSfin!.png.c9fbd33175684d5cbeac79db4606e1d2.png

La différence n'est pas si choquante que ça au niveau européen mais au niveau de la France si. Arpége ne voit pas de PP car la GF ne nous concerne presque pas.

 Après, au niveau des PP, si la situation synoptique est calibrer, arpége est très très bon au niveau des PP. La preuve (je reviens sur le post @tim84 avec la derniére "grosse" dégradation orageuse au Sud -ouest :

Citation

A gauche la lame d'eau radar cumulée sur les dernières 24h. A droite les prévisions d'hier à 06Z de pluie cumulée sur 24h entre hier 14h et aujourd'hui 14h (Arome en haut, Arpege en bas). Je ne pense pas qu'en tirant à pile ou face on arrive à de tels résultats.

 

Même si les 25-30mm prévus sur le Pays Basque n'ont pas été atteint dans votre jardin, ils ont bien été atteint sur le département...

obs-prev.png

Après, je me goure peut-être sur l'analyse mais c'est ce que je pense :).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Il faut quand même avouer, qu'en l'espace de 24h à peine, l'influence possible de cette goutte froide (bah ouais, quand il s'agit d'un potentiel orageux, forcément...), a été pas mal revue à la baisse, avec une certaine tendance à se combler lors de son transit sur la péninsule ibérique et un cyclonisme, vu progressivement assez limité dans les grandes lignes. Le risque orageux ne sera pas nul certes (hors nouvelle évolution réduisant encore l'impact du cuf-off), mais il semblerait ainsi plutôt diffus sur le pays, avec une activité orageuse plutôt désorganisée et plus ou moins localisée selon les zones du pays, grossièrement entre jeudi et dimanche.

 

Les prochains réajustements auront une grande influence sur le temps sensible à attendre, au gré des régions, au moindre petit micro décalage, renforcement ou affaiblissement du minimum d'altitude. A cette échéance, la prévision garde donc une fiabilité très moyenne je trouve... ça bouge encore beaucoup trop.

 

Les orages se formeront aléatoirement ici et là, au gré d'une multitude de paramètres / conditions sur le moment, tel qu'en atmosphère libre, mais aussi par brise de pente (près et sur les reliefs), au gré de petites zones de convergence de basse couche mal organisées (en plaine), parfois aussi favorisés par une éventuelle petite dynamique transitoire insufflée par ce qu'il restera de la GF ou lié au transit anarchique de petites anomalies d'altitude moribondes, dans le flux... 

 

On notera aussi l'occurrence de l'arrivée d'un second talweg plus ou moins prononcé par l'atlantique, se présentant à nos portes en toute fin de week-end, mais là aussi dominée pour le moment par une gestion tout aussi chaotique de l'ensemble de nos modèles principaux (suffit de comparer Arpège et GFS).

 

Bon courage aussi pour la semaine suivante... on passe de projections mettant en avant un flux d'ONO, puis d'Ouest, avec un rail d'Ouest un coup plus au Nord, puis plus au Sud, plus incliné, franc, pas franc... puis plus ou moins ondulant, anticyclonique ou dépressionnaire... plutôt assez chaud, plus frais finalement, puis soudainement plus chaud ou même torride (principalement au Sud), au gré des mises à jour et des modèles... c'est tout autant le bordel que la formulation de ce dernier paragraphe O.o:ph34r::sick:.

 

479972doliprane1000mg8sekttabletten.png

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   
Il y a 19 heures, jt75 a dit :

Et si on suit ECMWF, c'est une fois supplémentaire la France qui présenterait les anomalies positives de températures les plus importantes d'Europe, et d'assez loin:

Et tu trouves ça étonnant? moi pas.

La France n'a pas un climat très chaud dans beaucoup de régions, donc quand il fait très chaud, c'est normal de voir une anomalie positive importante.

En Espagne, le climat est bien plus chaud globalement et c'est tout à fait normal de ne pas voir d'anomalies marquées.

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Avec les réserves d'usages il semble tout de même que cette GF qui "cale" sur l'Espagne, attendant une intéraction avec le flux d'ouest plus au nord et qui est repoussée a présent a la journée de samedi,nous amène et ce dés demain a une situation caniculaire puisque justement et jusqu'a samedi les températures s'enflamment,chose que l'on avait pas forcément vu venir dans de telles proportions...(bien aidée aussi par le comportement erratique des modèles vis a vis de cette GF qui devait remonter a l'initiale sur le pays dés la journée de jeudi).

arpege-41-27-0.thumb.png.4d060155fc41c218025d2ae0fdf97a40.pngarpege-41-51-0.thumb.png.d61b0a9abce8ba843b068d73366d484c.pngarpege-41-75-0.thumb.png.fe2720695f463228982ee800b6047879.pngarpege-41-99-0.thumb.png.76a203c27addfb2cc8665e40def06ab5.png

 

Je vous épargne les Tn modélisées a partir de jeudi matin...

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

Tout à fait, d'ailleurs même si on enlève les 1 à 2°C habituels sur les tx d'Arpège, les valeurs deviennent remarquables.

Vue d'esprit ou pas, difficile de s'empêcher de penser  si cela se confirme dans ces proportions, que les autres modèles auront suivi Arpège comme des toutous.

Parfois paparazzi en tempête, et pas terrible en orage, il est bien parti pour nous faire une performance sur cet exercice.

Modifié par sebb
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   
Posté(e) (modifié)

Cela va à l'encontre des prévisions communiquées par les médias.

Je suis curieux de connaître les prévisions officielles remises à jour demain.

Je trouve quand même que les températures sont surestimées par rapport à la synoptique. Ce n'est pas un régime AL mais plutôt AR .

Cet air chaud est trop positionnée à l'ouest sur ce run Arpège sur la fin d'échéance, le doute m'habite.

A suivre. 

Modifié par Jack75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

B'soir...

 

Ce soir, même si c'est encore quelque peu instable au travers de l'ensemble des projections, notamment après jeudi ou vendredi, autant essayer à nouveau de proposer une tendance, jusqu'à dimanche (avec toutes les réserves d'usage habituelles) :

 

Pour ce mercredi :

 

Situation générale : marais barométrique faiblement anticyclonique en surface, tendant à devenir temporairement plus dépressionnaire par la façade Ouest du pays.

 

Temps généralement calme, beau à peu nuageux selon les régions ou secteurs et bien chaud dans l'ensemble, avec juste pour le détail, un voile fin voile nuageux de haute altitude circulant sur une grande partie de la moitié Nord et quelques débordements probables de nuages bas marins, d'une part, le long des plages aquitaines (plutôt dès la soirée) et d'autre part, très près du pourtour méditerranéen. A noter, quelques possibles développements nuageux dans l'air chaud, sur nos principaux reliefs, mais n'allant que très localement à l'averse (le risque d'évolution à l'orage, me paraît bien improbable). Formations cumuliformes anecdotiques, possibles aussi très ponctuellement vers les régions Centre.

 

T°C minimales moyennes au Nord : 14 à 18°c en général, au gré des zones, mais pas plus de 11 à 14°c près des côtes de la Manche.

T°C maximales moyennes au Nord  : 26 à 32°c (pas plus de 22 à 25°c au plus près des côtes de la Manche), au gré des zones, mais les plus élevées en descendant doucement vers le Sud.

 

T°C minimales moyennes au Sud : 15 à 20°c en zone de plaine, parfois 1 ou 2°c de plus vers l'Aquitaine et quelques degrés de moins, près des zones de reliefs.

T°C maximales moyennes au Sud  : 27 à 33°c (loc. 34 ou 35°c), au gré des secteurs, mais, pas plus de 20 à 25°c, là ou il y aura des nuages bas marins.

 

Jeudi :

 

Situation générale : persistance des conditions de marais barométrique, finalement plutôt à tendances anticycloniques dans l'ensemble.

 

Plutôt assez serein dans l'ensemble sur une bonne partie du pays, en tout cas dans un premier temps, puisque la masse d'air gagnera encore un peu plus " en instabilité latente " par rapport à la veille, notamment sur une large moitié Ouest, avec la circulation autour des étages moyens de toutes petites traces d'altitude (résidus désorganisés d'anomalies d'altitude peu marquées) et d'une relative branche de jet, lesquelles, pourront venir éventuellement renforcer dans une certaine mesure (en combinaison de petites zones de convergence de basse couche très locales et mal dessinées) l'occurrence de quelques développements instables de la matinée, jusqu'en soirée. Ceci, principalement sur un axe partant de l'Aquitaine aux Hauts-de-France, tout en passant par l'IDF, mais aussi pourquoi pas sur un tout petit quart Nord-ouest et sur certains reliefs.

 

Mais finalement, difficile de dire sur quoi cela pourra déboucher concrètement, avec un réel manque d’organisation et de forçages en altitude. On pourrait donc croire en quelques averses ici et là, générées sous des bancs de nuages instables à bases élevées, avec un risque d'orages localisés, mais dans l'ensemble, c'est quand même une ambiance assez estivale qui régnera encore, avec de très belles éclaircies probables en toutes régions. Les nébulosités seront possiblement plus présentes dans le Sud-ouest (nuages bas matinaux, suivis par un ciel bien voilé), le long des plages de la Grande Bleue et des littoraux Charentais à l'Ouest de la Bretagne, avec là aussi des strates nuageuses de basse couche, se dissipant avec plus ou moins de difficultés.

 

T°C minimales moyennes au Nord : 15 à 20°c, au gré des zones, mais pas plus de 13 à 16°c près de la Manche et vers les Hauts-de-France.

T°C maximales moyennes au Nord  : 27 à 34°c (loc. 35°c), dans les terres, mais pas plus de 22 à 28°c dans le quart Nord-ouest, au gré des zones et des éclaircies.

 

T°C minimales moyennes au Sud : 15 à 20°c en zone de plaine, au gré des zones.

T°C maximales moyennes au Sud  : 25 à 32°c, au gré des secteurs et des zones soumises aux éclaircies franches et durables. Les moins élevées, surtout dans une partie de la Gascogne.

 

Vendredi :

 

Situation générale : sans vraiment de changement, avec le maintien du marais barométrique à tendance anticyclonique sur tout le pays.

 

Assez certainement calme, sec et toujours bien chaud sur une très grande partie du pays, du lever au coucher du soleil, à quelques petites exceptions près avec : quelques nuages bas moins nombreux que la veille pour l'intérieur du Sud-Ouest en matinée et peut-être aux abords des côtes de la Manche, mais aussi un voile nuageux de haute altitude circulant sur la moitié Nord et, un risque à affiner, de quelques développements instables par évolution diurne (pouvant finir par donner de petites ondées), sur les Pyrénées, le Massif Central, le Nord des Alpes, mais surtout, du Jura au Vosges jusqu'en Alsace, avec dans ces derniers secteurs, un risque d'averses parfois assez copieuses, pouvant ponctuellement évoluer jusqu'à l'orage, que ce soit sur les reliefs et les plaines environnantes (entre l'après-midi et le courant de la soirée).

 

T°C minimales moyennes au Nord : 15 à 22°c en général, au gré des zones et dans l'intérieur des terres, mais moins en se rapprochant des côtes de la Manche.

T°C maximales moyennes au Nord  : 27 à 32°c dans l'intérieur des terres, mais pas plus de 20 à 26°c en se rapprochant graduellement des côtes de la Manche.

 

T°C minimales moyennes au Sud : 17 à 22°c ici et là et au gré des endroits

T°C maximales moyennes au Sud : 28 à 34°c en général, mais ponctuellement un peu plus, ici et là...

 

Samedi :

 

Situation générale : une faiblesse d'altitude sous la forme d'une relative goutte froide en provenance du Portugal, se rapproche de notre pays, par le Sud-ouest et induit une baisse des champs de pression au fil de la journée, s'associant à un renforcement plus ou moins prononcé du cyclonisme en altitude. La masse d'air est par endroit très instable et devient plus ou moins favorable, au déclenchement d'une activité orageuse.

 

La prévision est complexe pour cette journée, car très liée au timing de l'arrivée du forçage d'altitude principal par l'Espagne. Il semble, que les 3/4 du territoire pourrait être en proie à des déclenchements généralement orageux (parfois assez virulents, en tout cas dans l'état actuel des dernières mises à jour), ici et là, qui pourraient s'accentuer avec l'arrivée de la soirée et durant la nuit suivante. Sincèrement, je ne pense pas qu'on puisse plus s'étaler sur cette journée pour le moment, mais il est à retenir que l'ambiance pourrait certainement chaude et très lourd en général, avec un risque orageux peut-être non-négligeable, selon les régions et les moments.

 

T°C minimales moyennes au Nord : 15 à 20°c en général, au gré des zones, mais toujours pas plus de 11 à 14°c près des côtes de la Manche.

T°C maximales moyennes au Nord  : 25 à 35°c, des côtes de la Manche en descendant vers les régions centrales.

 

T°C minimales moyennes au Sud : 16 à 22°c, au gré des endroits.

T°C maximales moyennes au Sud  : 24 à 35°c, au gré des secteurs, de la nébulosité et de l'activité orageuse.

 

Note : la fiabilité pour l'ensemble de cette journée (temps et températures) et assez limitée.

 

Dimanche :

 

Pour cette journée, il est presque impossible de pouvoir proposer un scénario du temps sensible global envisageable pour la France, compte tenu de l'échéance et surtout des incertitudes encore assez présentes, entre la plupart de nos modèles principaux. Même si, l'occurrence d'un basculement rapide et provisoire en flux de secteur Sud-ouest " en amont ou au passage " d'un nouveau talweg atlantique, semble ressortir dans les dernières mises à jour, avec soit la reprise d'une éventuelle tendance orageuse, ou l'entrée plus ou moins nette dans une masse d'air plus stable et nettement moins chaude...

 

Températures au Nord, comme au Sud : sans doute en assez nette baisse, notamment pour les maximales... sans certitudes.

 

Ceci restant ainsi largement à confirmer et à affiner.

 

Jérôme.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 42 minutes, Jack75 a dit :

Je trouve quand même que les températures sont surestimées par rapport à la synoptique. Ce n'est pas un régime AL mais plutôt AR .

 

Je ne vois pas bien le rapport...une régime de temps permet de définir une tendance,mais a l'échelle synoptique voire supra synoptique.

Dans le cas qui nous concerne on est sur une échelle nettement plus réduite,une masse d'air chaude sub-Saharienne bien alimentée et a 1000kms de la France n'a pas besoin d'une pompe a chaud géante sur les Açores pour être advectée sur le pays,la GF moribonde,statique et bien positionnée sur l'Espagne suffit,d'autant qu'elle n'a nul besoin d'aller chercher avec les dents la chaleur sur le Sahara ou aux confins du Maroc...

ECM0-24.GIF?04-0

Pour ce qui est de la modélisation des températures au sol et en tenant compte des exagérations (peut-être ...) d'Arpège ça reste aussi soumit aux aléas des phénomènes de basse-couches (crasse surtout, mais même dans ce cas pour la journée de jeudi par exemple le modèle l'intègre bien,comme dans le sud-ouest ).

Citation

Bravo pour l'exercice saucisse.😉

 

C'est l'effet doubleknackicule!:D

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   
Posté(e) (modifié)

Bravo pour l'exercice saucisse, euh Jérôme😉

Modifié par Jack75
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   

D'accord Cédric, dans ce cas on reste sur un bon coup de chaud relativement bref, 3 à 4 jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Jack75 a dit :

D'accord Cédric, dans ce cas on reste sur un bon coup de chaud relativement bref, 3 à 4 jours.

 

Oui Jacques c'est bien pour ça que je parle d'une situation caniculaire(et non en l'état d'une canicule formelle),cela dit j'attends de voir le niveau des Tn comment il va évoluer car ce critère pourrait fortement jouer au final.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
amateur   
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

 

Il y a 10 heures, sebb a dit :

Vue d'esprit ou pas, difficile de s'empêcher de penser  si cela se confirme dans ces proportions, que les autres modèles auront suivi Arpège comme des toutous.

 

Voici la carte des T° à 850 hPa de CEP 12z de Lundi :

ECM0-120_vty6.GIF

 

Il voyait déjà la prolongation des fortes chaleurs.

ARPEGE 12Z de Lundi, s'arrêtait à Samedi matin ;)

Je dirais que tous les 2, CEP et ARPEGE, depuis Lundi soir ont proposé l'option qui est en train de s'avérer être la bonne.

Modifié par amateur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)
Il y a 3 heures, amateur a dit :

Je dirais que tous les 2, CEP et ARPEGE, depuis Lundi soir ont proposé l'option qui est en train de s'avérer être la bonne.

 

Je dirais comme d'hab en ce moment, le pauvre GFS ne va pas améliorer ses performances cet été.

De nouveau la Lyonnaise Andalouse jusqu'à dimanche inclus.

Les vigilances canicule vont ressortir de la boite.

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Iefan   
il y a 11 minutes, Sky Blue a dit :

Je dirais comme d'hab en ce moment, le pauvre GFS ne va pas améliorer ses performances cet été.

De nouveau la Lyonnaise Andalouse jusqu'à dimanche inclus.

Les vigilances canicule vont ressortir de la boite.

 

N'oublions pas que le GFS// deviendra opérationnel le 19 Juillet prochain.

Cependant, je n'ai pas l'impression qu'il soit franchement meilleur.. Mas il est clair qu'en ce moment GFS a des soucis par rapport à Arpège et CEP !

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratak09   

Apparemment ça ne passionne pas grand monde le risque d'orage violent sur les hauts de France & la Belgique demain soir mais je vais en parler quand même.

 

La situation devient exceptionnel ce midi avec la sortie de Arome qui prévoit des orages violents avec des rafales jusqu'à 160 Km/H possible chez nos amis Belges..  On pourrai avoir un éventuel MCS ou derecho ou Bow Echo cela ne serai vraiment pas étonnant avec les valeurs de dynamismes, d'humidités et d'instabilités que nous sort Arome ce midi... De plus il se ralie avec GFS sur la zone orageuse. En esperant que cela en intéresse quelque uns ici..

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, ratak09 a dit :

Apparemment ça ne passionne pas grand monde le risque d'orage violent sur les hauts de France & la Belgique demain soir mais je vais en parler quand même.

 

La situation devient exceptionnel ce midi avec la sortie de Arome qui prévoit des orages violents avec des rafales jusqu'à 160 Km/H possible chez nos amis Belges..  On pourrai avoir un éventuel MCS ou derecho ou Bow Echo cela ne serai vraiment pas étonnant avec les valeurs de dynamismes, d'humidités et d'instabilités que nous sort Arome ce midi... De plus il se ralie avec GFS sur la zone orageuse. En esperant que cela en intéresse quelque uns ici..

Effectivement demain ça s'annonce assez hard ! Mais la France n'est pas sur d'être impacté et pourrait se retrouver en marge du potentielle système orageux virulent. Restes à voir où se concentre la zone orageuse ! Je pense que Le Nord, l'Aisne, les Ardennes, et éventuellement la Mozelle sont les plus exposés.

 

On a des valeurs d'instabilité remarquable (5000 KJ loc), qui pourrait être exploité grâce à une dynamique atmosphérique revue à la hausse ! Légère branche de jet et anomalie de basse tropopause assez marquée, le tout avec des cisaillements très favorables. 

 

Je pense que Arome surestime, cependant il envoit un signal fort de méfiance pour la journée de demain. WRF entrevoit lui aussi une dégradation orageuse mais de façon bien plus mesurée

 

A suivre

 

 

Capture.JPG

i2.png

i3.png

19665472_528586520820272_3196046858193038318_n.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Revirement de situation ce soir avec GFS qui semble faire durer la chaleur ...

Attendons de voir son ensembliste mais revirement de situation possible dès le début de semaine prochaine...

Modifié par Haut-Forez42
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

La fin de cet épisode très chaud se dessine pour dimanche/lundi prochain. Cela ne fait, à mon avis, guère de doute; en lien avec la formation d'une crête sur l'Atlantique et d'un vaste creux (concomitant) au dessus de l'Europe du Nord. Cela ressemble un peu à la façon dont s'était terminée la canicule fin juin. 

 

naefs-0-0-114_nkv2.png

 

Cette semaine semble donc globalement s’inscrire dans la lignée des précédents coups de chaud depuis la fin mai. Toutefois, l'épisode qui débute s'annonce de moindre intensité que le précédent. L'advection saharienne s'avère puissante et s'étend moins franchement vers les contrées septentrionales. 

 

Assiste-t-on à l'effacement de la dynamique qui animait notre ciel depuis le printemps...? 

 

 

Modifié par Ciel d'encre
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.