Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gugo

Du 28 janvier au 3 février 2019 - prévisions météo semaine 5

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a une heure, gugo a dit :

T'as GEM il te pond un AS :

 

gem-0-132.png?12

 

Un AS?  je ne crois pas Hugo, c'est plutôt l'anomalie dont parlais @Kyrion hier soir qui migre entre nord des pays scandinaves et Baltique puis vers le centre de la Russie au dessus d'un anti de surface en gestation.

 

 

Citation
Il y a 23 heures, Kyrion a dit :


On va croire que je fais une fixation là dessus, mais je me demande si une des explications n'est pas à chercher dans cette anomalie qui draine des anomalies basses sur son flanc oriental (?). Cela ayant pour effet de renforcer la vigueur du jet à l'interface de ces 2 masses d'air. Si on se focalise sur cette zone, on voit bien l'advection sur cette animation :

gfsnh-4-84.thumb.png.a3bd1607fc2258ef5cd899bb3b22eef3.pnganim_vlt3.gif

 

 

 

anim_yfj0.gif

 

On voit d'ailleurs assez clairement qu'aucun blocage même minime type AS n'apparait.

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 15 minutes, cédric du Lot a dit :

 

Un AS?  je ne crois pas Hugo, c'est plutôt l'anomalie dont parlais @Kyrion hier soir qui migre entre nord des pays scandinaves et Baltique puis vers le centre de la Russie au dessus d'un anti de surface en gestation.

 

On voit d'ailleurs assez clairement qu'aucun blocage même minime type AS n'apparait.

J'avoue avoir un peu regardé à la va vite, mais dans tous les cas elle est beaucoup plus à l'ouest que GFS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Bon il semblerait tout de même que malgré une synoptique au demeurant pas fantastique on commencerai la semaine dans une certaine froidure humide, avec encore quelques phénomènes hivernaux probables(préférentiellement dans l'est du pays a première vue), on a d'une certaine manière de la chatte d'arriver a tirer quelque chose de sympa dans cette synoptique de nord-ouest ou les décrochages polaires gardent tout de même une certaine consistance grâce a ce vortex relativement bas en latitude.

Le graal hivernal n'est pas encore là (viendra t-il d'ailleurs?) mais ça aide a patienter.:D

 

EDM1-144.GIF.e018da2a79532f684c89c48f7cb8af74.GIFEDM0-144.GIF.b998c6c4d3475bc1eab3a851e0e052dd.GIF

 

 

  • J'aime 5
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

La moyenne CEP 12z à 240h est une quasi copie du déterministe GFS 12z, notamment au niveau de notre éventuelle future dorsale, à la même échéance. Il doit y avoir un bon nombre de scénarios s'approchant d'une configuration intéressante sur le panel CEP, j'imagine :

 

ycql.png

 

3xpy.gif

 

GEM 12z propose donc aussi une évolution très engageante, en tout cas pour le moment, mais avec une évolution différente du GFS actuel, avec un JMA 12z, sensiblement prometteur dans les grandes lignes. Le GFS // étant foireux...

 

Bref, nous verrons bien ce qu'il sera projeté dans ces prochains jours, mais je trouve qu'il y a de l'intérêt à faire du suivi.

 

Bonne nuit.

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'entrée dans le dernier mois d'hiver météorologique n'obtient pas d'accord ce soir : état des lieux descriptif.

- pour CEP, le contexte ondulatoire à faible amplitude et courte longueur d'onde nous met rapidement en contact avec des remontées d'air tropical, entrecoupées par l'incursion de talweg peu chargé en air froid en raison de la courbure du flux amenant de l'air polaire maritime, tandis que l'alimentation en air arctique maritime ne parvient pas jusqu'à nos latitudes

- pour GFS, la poussée atlantique est plus ferme et conquérante, ce qui permet sur sa face orientale une meilleure pénétration du talweg dans une orientation NE-SO favorisant la propagation de l'air arctique maritime non loin de la France

- pour GEM, rien à voir ! La crête chaude gagne jusqu'au Groenland alors que l'enfoncement des BG et leur étalement zonal à hauteur de l'Europe draine un puissant flux d'Est polaire continental au N du pays, le mettant en position de conflit intéressant entre l'air froid et sec au N et les entrées humides par l'O au sein d'un air globalement froid dans la masse.

 

blob.thumb.png.6d3792b047c8531c6b797346d315a745.png

 

Ces éléments de la dynamique atmosphérique se retrouvent dans la température de la masse d'air à 850 hPa :

 

blob.thumb.png.aa75ad8dcc3773cc126b47c6a0e62de7.png

 

 

Modifié par sastrugis
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Brive (200m)

Quel retournement sur gfs.. a une echeance qui relève presque du court terme

 

anim_saw2.gif

 

là ça changerait beaucoup de choses... à voir demain ce qu’il en reste

  • J'aime 4
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 8 minutes, FSnow a dit :

Quel retournement sur gfs.. a une echeance qui relève presque du court terme

 

anim_saw2.gif

 

là ça changerait beaucoup de choses... à voir demain ce qu’il en reste

 

Un réajustement, pas un retournement de veste 😆. J'en peux plus de cette histoire de vêtements à chaque évolution dans une mise à jour 😂

  • J'aime 2
  • Haha 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

L'intrusion froide de NO désormais majoritaire sur les modèles n'entrainerait-elle pas en conséquence quelques jours proche de l'AA en flux de NO anticyclonique ? 

 

ECM1-168.GIF?22-0

 

gfs-0-180.png?18

 

gfs-0-180.png?12

 

Après deux journées intéressantes dimanche et lundi, il y aurait probablement une triste transition à passer (surtout en imaginant les habituels décalages à l'est). Même si pour le moment ça semble loin.

 

PS/ A 240h et plus, on va faire de beaux rêves :) 

Modifié par nicolass

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Nanteuil-les-meaux

Le redoux est hypothétique, encore une fois amoindri par GFS 😮 

 

Sur la réactu l'étendu des géo 500hPa n'est quand même pas négligeable par rapport au run précédant, les -34 sont plus étendus,

L'Europe central va prendre cher d'après gfs quel hiver 2019 là-bas!

Les montagnes françaises ne seront pas en reste non plus

 

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Ironiquement je trouve la fiabilité sur le potentiel à partir de la seconde partie de semaine (avec l'effet d'onde du blocage américain qui semble bien parti pour avoir lieu) bien plus fiable que le tout début de semaine. 

On sent bien que c'est indépendant l'un de l'autre les deux situations. 

 

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gfs 18z prévoit une semaine très intéressante pouvant conduire à du très lourd voir à une vague de froid. Mais c'est encore loin

gfs-1-288.png

Modifié par ced64
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Bonjour,

 

On garde une dynamique fort intéressante et à suivre, pour la semaine du topic, avec une rythmique favorable aux ondulations passagères, certes, en tout cas dans un premier temps, mais favorables à la persistance avec récurrence sur certaines régions, de nouveaux risques de passages neigeux (surtout au Nord et à l'Est, mais parfois, plus à l'Ouest), dans un froid non exceptionnel, mais parfois piquant tout de même, au gré des situations, des journées et, des régions. Les reliefs vont continuer de sérieusement se gaver, sans trop de doutes, jusqu'à très basse altitude !

 

A l'orée de la seconde partie et fin du topic, une dorsale plus ample, massive et plus propice à atteindre de plus hautes latitudes, continue d'être plus ou moins projetée dans les modèles, laquelle pourrait à terme, dans l'éventualité de sa persistance et de sa résistance (il y a du chemin à faire, de ce côté-là), engendrer un contexte franchement plus hivernal sur le pays, dans les grandes lignes... sans pouvoir en dire plus, pour le moment. Les deux GFS // et GEM vont dans ce sens (UKMO, j'en sais rien, car c'est encore trop tôt), ceci malgré CEP qui persiste dans son scénario voyant une dorsale ayant bien du mal à pouvoir faire le boulot, néanmoins nuancé par le fait que son déterministe est largement dans le haut des courbes, avec une moyenne à Z500 et à 850 hpa, beaucoup plus proche de ce que modélise, GFS.

 

A suivre.

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon

GFS 6z nous sort le grand jeu ce midi :

 

gfs-0-192.png?6

 

Circulation atlantique totalement stoppée, propice du coup au blocage hivernal.

 

Cette modélisation est plutôt en phase avec la moyenne du CEP ...

EDM1-192.GIF?23-12

 

Passionnant à suivre les modèles en ce moment, malgré les couacs lol...

 

 

Modifié par vinçounet
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Deux images a une échéance certes un peu lointaine mais qui montrent la mise en place d'une bulle chaude au nord de Béring, et la naissance d'un anticyclone russe déjà visible hier et toujours présente ce matin, il faudra suivre avec intérêt les répercussions qui pourraient en découler.

 

ECH1-240.GIF.thumb.png.efb86f2fb3fe7447910128c06c22eb93.pnggfsnh-0-240.thumb.png.aa1044a8b64710c2395f4e45e6fba043.png

 

 

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement Sword,Normandie.

Oui, et modélisation qu'on retrouve sur la prévision d'ensemble Américaine :

 

2007123316_Sanstitre1.jpg.666d29ca9f1abaa1fc5b332f500f3dd4.jpg

Modifié par Nico 14
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Et sur GEFS 6z ça continue à ralentir dépressionnairement :

 

anim_ats2.gif

 

anim_jjv5.gif

 

Modifié par gugo
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Arpège et Arome 6z ne sont pas sortis, est ce lié a la grève chez Météofrance? un shutdown a la française...:D

quoi qu'il en soit je les soutiens, les conneries ça va un moment hein...

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 2
  • Haha 12
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Tours

La situation proposée par ces modèles est vraiment intéressante à étudier. Dans mes premières publications de ce topic, j'avais parlé de la mise en place d'une QBO en phase Est, il semblerait que cela se confirme. En se penchant sur la prévision de l'indice AO, il se trouve que l'on se dirige bel et bien vers une phase de AO-. Quand la QBO est en phase Est, les tourbillons polaires ont tendance à être plus faible et c'est ce qui favorise la venue d'une AO-. De toute manière, en regardant simplement la mise à jour des modèles, on remarque clairement 2 tendances

  1. Soit, un régime de dorsale avec des hautes pressions permanente dans l'Atlantique et une anomalie dépressionnaire plus marquée sur l'Europe. Je mentionne aussi la propagation des hauts géopotentiels jusque sur le Groenland. De plus, ce genre de régime favorise l'enfoncement d'air froid cyclonique depuis l'Arctique vers la Scandinavie avec le placement des hautes pressions sur le bassin Nord Atlantique.
  2. Seconde option, et c'est ce que voit certains modèles aujourd'hui, la mise en place d'un régime d'anticyclone Groenlandais. On remarque la mise en place d'un très puissant anticyclone sur le Groenland d'ici la fin du mois, il semblerait assez stable malgré les puissantes dépressions qui onduleraient autour de lui. Mais la probabilité de la mise en place de ce régime est moindre, en conséquences, le positionnement du courant jet trop au Nord, qui empêcherait l'installation des hautes pressions entre Groenland, Islande et mer du Nord, ainsi que la circulation nombreuse d'anomalies dépressionnaires sur le bassin Atlantique Nord.

1267086737_Sanstitre.thumb.png.4d565d2b6a52a407dcb34792e460f8b4.png

 

En commençant par GFS, suivi de près par sont // ( un peu moins pour la fin d'échéance ),  comme je le disais, le régime de dorsale Atlantique semble plus probable, quand on regarde les anomalies à z500, on voit clairement une anomalie positive s'installer du Labrador au Groenland, alors qu'une anomalie négative concernera l'Europe ainsi que le Canada. L'anomalie présente sur le Canada va aider à la remontée d'un puissant anticyclone et à la propagation des hauts géopotentiels vers le Nord. Le puissant anticyclone qui remonterait le long du Labrador, voudrait venir s'associer à l'anticyclone Atlantique présent plus au Sud-Est, entre les Açores et l'extrême Ouest de l'Europe. Mais une anomalie d'altitude viendrait perturber ces hautes pressions empêchant toute fusion, de ce fait, l'anticyclone du Labrador va se retrouver pousser vers le Groenland, et de là, on commencerait à observer un blocage permanent de ces hautes pressions.

 

A partir de là, les choses vont commencer à nettement bouger. Les hautes pressions sur le proche Atlantique ont envies de vouloir progresser en direction de l'Europe, mais la mise en place du puissant anticyclone Groenlandais viendrait perturber ces hautes pressions puisqu'il occasionnerait la descente d'une puissante dépression d'Islande, qui viendrait onduler tranquillement vers la Scandinavie avant de descendre doucement vers le centre de l'Europe. L'anticyclone Atlantique devrait être dans une position d'écrasement avec l'appui de la dépression et la descente d'une nouvelle anomalie depuis le Nord de l'Atlantique, qui va être reprise dans la circulation de la dépression.  Pour le début du mois de Février, on pourrait apercevoir la mise en place d'une vaste zone de basses pressions sur l'Europe qui irait s'étendre jusque sur la péninsule Ibérique. Entre le Canada et le bassin Atlantique, on remarquera un écart énorme de la pression, avec un puissant anticyclone remontant une nouvelle fois le long du Labrador ( 1046-1047 hPa ), et la circulation d'une grosse dépression sur le Nord du Canada ( 970-969 hPa ). On assisterait dans un premier temps à la mise en place d'une première dorsale qui serait assez vite écrasée par l'ondulation des basses pressions sur l'Europe Occidental. Mais pour la toute fin de ce topic, on voit également la possible mise en place d'une nouvelle dorsale provenant du puissant anticyclone remontant du Labrador, en cause, la circulation d'une nouvelle dépression sur la Canada qui pulserait les hauts géopotentiels bien au Nord. On notera également la mise en place d'un puissant anticyclone sur l'Est de l'Europe et la Russie, chose qui pourrait nous intéresser pour le prochain topic !!

 

 

gfsnh-12-192.thumb.png.67a75f51f4ae162093577d5e923d0cb3.png

 

500.png.2696e024a6d1e940af5558a4a1c4d5f5.png

 

1444245416_500(1).png.9bedbae2ec00e242fff34bdb709482ee.png

 

Quels conséquences sur notre pays ce genre de synoptique : Temps perturbé et froid dans l'ensemble. Avec ces basses pressions permanentes et ondulantes, flux de Nord à Nord-Ouest dominant. De ce fait, les perturbations qui accosteront notre pays vont très vite se confrontées à l'air froid, on pourrait donc assister à de nouvelles chutes de neige sur pas mal de régions, mais l'échéance est encore assez lointaine. Il se pourrait que début Février débutent sous les normales de saison, à suivre..

 

gfs-15-264.png.3967869d1c0f6a544a057ca7d7588d5f.png

 

Pour le début d'échéance, CEP rejoint gentiment l'Américain, cependant, il voit la dorsale beaucoup moins organisée. En cause, une activité dépressionnaire très présent sur le Nord de l'océan avec des dépressions plus dynamiques qui arriveraient à se conserver en descendant sous nos latitudes. Pour la fin d'échéance, on remarque plusieurs choses qui n'apparaissent pas sur le GFS, où alors de manière très diffuse. Une première dépression viendrait se combler sur le proche Atlantique en créant une pulsion des hauts géopotentiels sur l'Europe centrale. La vaste zone dépressionnaire entrevue par l'Américain, semble moins prononcée avec un anticyclone Russe qui irait s'étendre jusque sur la Scandinavie, mais les écarts-types sont assez importants. On reste dans la configuration d'un temps perturbé et plus ou moins froid selon l'ondulation des dépressions avec un flux fluctuant entre Nord-Ouest et Sud-Ouest. 

 

500_spr.png.64bcfacb3f8242062993ea2e7c7899a3.png

 

Les ensemblistes de GEM prennent un tout autre chemin. La dépression présente sur l'Europe en début d'échéance devrait se combler dans le golfe de Gênes, alors que sur le Nord Atlantique, de puissantes dépressions devraient circuler. On assisterait à plusieurs plongement de talweg depuis la mer du Nord avant de se combler dans le bassin Méditerranéen. Néanmoins, il suit très bien GFS pour la fin d'échéance avec l'établissement de la dorsale sur l'océan, mais il entrevoit la descente d'une belle dépression sous nos latitudes. Une belle situation de froid et de neige une nouvelle fois proposée.

 

Si ce n'est que pour citer certains modèles, qu'on ne prend pas forcément en compte avec leur scénario, parfois, à la dérive, on retrouve JMA qui nous propose un début de topic sous l'effet d'un vent zonal à haute altitude mais de la présence de hautes pressions sur une partie de l'Europe. Cependant, l'appui des fortes dépressions présentent sur la Scandinavie pourrait arriver se frayer un chemin sous nos latitudes, et de véritables coulées froides pourraient s'opérer, on retrouve également la configuration de dorsale sur l'Atlantique. NAVGEM et CMA rejoignent un peu ce scénario de zonal, mais de manière plus dépressionnaire contrairement au modèle Japonnais.

 

gens-0-1-252.png.68e9477e163395269110424a937a4d61.png

 

J180-21.gif.df462e1292fe41b451f7a8877147a2b5.gif

  • J'aime 11
  • Merci 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

GFS semble faire un grand pas en arrière. Q'en pensez-vous ?

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Gros coup de rabot de la dorsale chez GEFS entre le 6 z et le 12z avec l'instauration d'un flux de plus en plus zonal

 

 

gens-21-1-168.png

 

 

 

 

gens-21-1-162.png

 

 

Toutefois gros écarts-types

 

gens-22-1-168.png

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Tours

GFS retourne sa veste effectivement, l'activité dépressionnaire semble plus importante et dominante. La dorsale d'altitude aurait beaucoup de mal à se mettre en place, où alors que très tard, vers la fin du topic. Désormais, on retrouve des scénarios de douceur océanique avec un flux d'Ouest à Sud-Ouest, hormis entre le 28 et le 30 Janvier pour le moment, de l'air plus frais arriverait depuis le Nord-Ouest qu'en toute fin d'échéance.

 

1622655845_Sanstitre.thumb.png.4c5e3824c755442bf7bc1c41cfa81249.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)
il y a 34 minutes, Mike54 a dit :

GFS semble faire un grand pas en arrière. Q'en pensez-vous ?

 

Des réajustements, plus ou moins favorables à ces échéances et compte tenu des incertitudes encore présentes, il y en a toujours eu et il y en aura encore. La gestion et l'importance de la dépression qui se détacherait du morceau de VP présent entre le continent américain et l'Ouest du Groenland autour du début de la semaine du topic, est encore très mal cernée. Il suffit de regarder le panel GEFS 12z en cours de sortie vers 144h, pour se rendre compte qu'environ 6 ou 7 scénarios suivent le déterministe, au niveau de cette cyclogenèse relativement explosive... pour les autres, on a une dépression souvent plus à l'Ouest et moins prononcée, favorisant une élévation de la pulsion, avec plus d'aisance. Néanmoins et malgré ça, le déterministe américain, se rattrape, pile poil vers la fin d'échéance du topic.

 

UKMO 12z est quasiment identique vers 144h que l’américain, concernant l'importance et le positionnement de cette bombe dépressionnaire, mais il y a une différence de taille avec la présence, l'écoulement et l'appui d'un gros morceau de VP juste à l'avant de la crête d'altitude... autant dire qu'il est difficile d'extrapoler la suite de son run :

 

fwo0.gif

 

Le GFS 12z // parallèle évolue différemment, avec une dépression labradorienne beaucoup moins poussif, plus à l'Ouest, avec un jet beaucoup mieux orienté et un gros écoulement d'anomalies basses polaires, en amont (et en voit en aval, que ça recommence à pulser en direction du Sud du Groenland, via l'émergence d'une nouvelle cyclogenèse vers Terre-Neuve) et je trouve qu'il a des ressemble avec le ICON 12z (relativement prometteur d'ailleurs)dans la dynamique et l'évolution du scénario :

 

n628.png

 

Enfin à 216h dans la moyenne GEFS 12z, il y a environ 40% des scénarios qui suivent le déterministe, à quelques détails près et le reste des scénarios semble garder une dynamique intéressante et cette moyenne, est plutôt meilleur que son 06z pour la seconde partie et fin du topic.

 

En bref, inutile de faire péter le champagne, puis, de le reboucher à chaque run, vu toutes ces incertitudes et les échéances... c'est dingue ça 🤨. Vous n'allez pas voir des dorsales de compétitions et du flux de NE avec -10/-15°c à 850 hpa ou, du conflit pluvio-neigeux de " ouff " à chaque run de chaque modèles... il faut quand même prendre un minimum de hauteur et de recul...

 

Je veux bien que le semi-flop précédent puis avoir affecté beaucoup de monde et j'ai aussi eu le coup de déception sur le moment, mais il faut aussi savoir laisser " le passé " derrière...

Modifié par DoubleKnacki
  • J'aime 8
  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

J'ai rarement vu de tels écarts à 3 jours

 

Diagramme GEFS

  • J'aime 2
  • Surprise 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui des réajustements à prévoir mais globalement la situation est bien cernée et va ressembler à ce que nous connaissons actuellement.

- Une moitié Est soumise au flux de nord à nord-ouest suffisamment froid pour avoir des épisodes neigeux jusqu’à basse altitude et même en plaine.

- Une large bande Centrale soumise au flux de nord-ouest dynamique avec de nombreuses précipitations souvent pluvieuses mais parfois neigeuses si une anomalie vient s’y glisser localement.

- Une moitié ouest sous le flux de nord-ouest également mais avec l’effet océanique. Temps perturbé et pluvieux, quelques giboulées locales ponctuelles à l’arriere des fronts froids. 

- Le sud-est majoritairement au sec, sous le vent avec plus d’instabilité en allant vers PACA et Corse surtout.

 

Flux général à composante nord-ouest donc et pleinement hivernal. Des températures globalement sous les normales mais sans froid vif. Un flux pleinement bénéfique aux reliefs et nottament les Pyrénées qui vont récupérer tout le retard cumulé. Entre deux systèmes, possibilité d’un temps plus sec et de températures plus élevées temporairement. Attention également à de possibles coups de vent en flux de nord-ouest.

Modifié par Run999H
  • J'aime 6
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...