Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendance Hiver 2019-2020


Recommended Posts

Franchement, ce début de topic est plus une discussion de comptoir qu'un vrai topic avec des analyses comme les autres années.

Il a peut-être été ouvert un peu tôt,  sans savoir à quelle sauce notre automne va commencer, avec des centres d'action qui se mettent à peine en place etc...

Bref, je suis incapable de faire une telle analyse, mais je serai incapable de contredire quelqu'un qui annoncera un hiver avec des anomalies négatives de -5° ou + 5° pour imager ou grossir le propos.

Pour terminer, tous les records sont fait pour être battus dans un sens comme dans l'autre. Rien n'est figé dans le temps même en cette période morne de réchauffement climatique...

 

  • J'aime 2
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 422
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Mise à jour des tendances saisonnières hiver 2019-2020                  Je n’ai pas proposé de mise à jour durant octobre car la situation incertaine en septembre ne s’est pas forcément plus

Tendances saisonnières hiver 2019-2020 : Un hiver ouvert               Je ne vais pas faire le discours d’introduction très long que j’ai déjà émis ces dernières années pour rappeler à quel

Dans le genre analogie ... Allez, faîtes de beaux rêves (et mini-jeu : trouvez l'année !)                              

Posted Images

Posted
Yainville, Seine-Maritime, Normandie
Il y a 9 heures, PAPY BOYINGTON a dit :

Franchement, ce début de topic est plus une discussion de comptoir qu'un vrai topic avec des analyses comme les autres années.

Il a peut-être été ouvert un peu tôt,  sans savoir à quelle sauce notre automne va commencer, avec des centres d'action qui se mettent à peine en place etc...

Bref, je suis incapable de faire une telle analyse, mais je serai incapable de contredire quelqu'un qui annoncera un hiver avec des anomalies négatives de -5° ou + 5° pour imager ou grossir le propos.

Pour terminer, tous les records sont fait pour être battus dans un sens comme dans l'autre. Rien n'est figé dans le temps même en cette période morne de réchauffement climatique...

 

 

 

Me concernant et même si c'est un peu tôt, je pense qu'à la vue des premiers indices (Activité solaire, ENSO, QBO, NAO, AO, BDC), un hiver en dessous des normes est plus que probable cette année en Europe occidentale et cela n'était pas arrivé depuis longtemps, bon c'est encore un peu tôt pour développer mais le signal est présent.

Même en période de réchauffement climatique comme c'est le cas depuis 150 ans on a connu des hivers froids et l'on en connaîtra encore, récemment 2009-2010 qui bien sûr s'il avait eu lieu en 1960 aurait été probablement plus froid encore.

Edited by Julien764
  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

J'ai rapidement pu voir l'article GRL de J.Cattiaux. C'est plus réfléchi qu'une classification à 4 régimes, il ne suffit donc pas de faire une deuxième classification.

 

"Winter 2010 appears to be a remarkable event wi-thin a longer-term tendency : observed temperature anomalies have been quasi-systematicallywarmer than flow-analogues ones over the past two decades, which probably results from back-ground climate warming (Cattiaux et al., 2010a; Yiou et al., 2007). The fact that the positivedeparture of observed temperatures from flow-analogues is larger for minimal than for maximaltemperatures is consistent with radiative consequences of increasing greenhouse gases concen-trations"

 

Notez qu'à aucun moment, ils affirment que "background climate warming" signifie "réchauffement par CO2". Ils disent juste que des choses sont cohérentes.

De mon avis, le "background climate warming" n'a pas d'explication encore claire à ce stade. En effet, ils commencent une tendance qui part sur des anomalies négatives autour de 1985. Pourquoi une anomalie négative à cette période ? Il y a autre chose que du réchauffement global dans leur analyse d'anomalies. Je comprendrais perso que l'hiver 2009-2010 n'a pas été aussi "réchauffé" à cause du seul réchauffement global. L'hiver 1985-1986 a bien été "refroidi" à cause de quelque chose si on lit texto leur graphique.

Edited by Cotissois 31
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

J'ai passé un coup de karcher sur les premières pages de ce topic. Je ne répéterai pas les consignes habituelles, puisque la plupart de ceux qui ont balancé leurs inepties connaissent déjà les règles et ont simplement profité d'un relâchement de la modération (mea culpa, un mélange de naïveté et de lassitude, ça ne se reproduira pas)


Merci d'en revenir au sujet, de laisser là la climatologie (ce n'est pas le sujet ici) et d'en revenir à la seule tendance de cette saison hivernale sur la base des indices habituellement retenus par la prévision saisonnière.

  • J'aime 3
  • Merci 11
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
Il y a 13 heures, Julien764 a dit :

 

 

 je pense qu'à la vue des premiers indices (Activité solaire, ENSO, QBO, NAO, AO, BDC), un hiver en dessous des normes est plus que probable cette année en Europe occidentale

Il faudra un jour intégrer le fait que si ces indices étaient aussi simple à corrélés entre eux, les modèles seraient au top', on aurait une régression avec une efficacité incontestable. or, on en est loin.  

 

C'est toujours intéressant de simplifier en faisant par nous-mêmes un ciblage de quelques indices tête d'affiche, en se disant que les modèles et leur complexité même dans ce registre, peuvent se perdre au-travers de ce formidable effet-papillon, ou être attirés par le lissage de la norme climatologique pour justement l'éviter, mais une grosse dose de prudence s'impose. 

 

Pour le moment, les modèles font état d'une anomalie allant de l'anomalie neutre, à l'anomalie positive.

 

Quelques cartes pour s'en faire une idée:

 

CFS V2:

 

CFS_DJF_dtv4.PNG

IRI (muli mod)

 

IRI_rrb8.PNG

 

Concernant l’entame de l'hiver, selon le modèle du MetOffice:

 

MetOffice_lsv9.PNG

 

L’entame de l'hiver selon l'européen EFFIS:

 

Capture_udp6.PNG

 

Loin de moi l'idée d'en conclure une tendance, déjà une bille, mais au moins avoir une approche plus pondérée en me disant que même en faisant l'expérience d'imaginer un hiver avec 60% de régime continental, soit vraiment un hiver exceptionnellement peu 'océanisé' ni du nord, ni du SO ni du NO, il n'est pas certain du tout d'avoir une anomalie s'écartant réellement du neutre.

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites
Posted
Yainville, Seine-Maritime, Normandie

@sebb J'ai aussi précisé qu'il était un peu tôt pour développer tout ça mais par exemple la BDC s'est fortement accéléré entre juin et aout, plus cette dernière est forte plus il y aura d'ondes stratosphérique perturbatrice en direction du pôle attaquant le vortex polaire, la QBO devant passé négatif à la fin de l'année, l'ENSO neutre, la faible activité solaire, ça reste des signes qu'il faudra interpréter dans les semaines à venir.

Les modèles vont aussi évoluer d'ici décembre.

Edited by Julien764
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Entrelacs/Albens73410

en effet ces indices a l'heure actuelle vont plutôt dans le bon sens hivernophilement parlant, mais la QBO n'aurait-elle pas un effet albédo c'est à dire que si elle passe en négatif en décembre ou janvier ne serait-ce trop tard pour amplifier les variations nord-sud du courant-jet?

Pour le reste la fin du cycle 24, la NADA on est pas mal.

Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
Il y a 15 heures, Julien764 a dit :

@sebb J'ai aussi précisé qu'il était un peu tôt pour développer tout ça mais par exemple la BDC s'est fortement accéléré entre juin et aout,

Peux-tu développer un peu ton propos et l'illustrer, je suppose que tu parles de la bande de convergence, soit la zone de convergence intertropicale (ZCIT?)

Afin qu'on puisse identifier ses effets possibles sur notre future saison hivernale.

Edited by sebb
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

 DJF20_Eur_pcp.gif

ps2png-gorax-blue-001-6fe5cac1a363ec1525

 

Simplement pour prolonger le post de sebb plus haut, a priori pas de grosses anomalies thermiques à attendre

et l'indécision est de mise concernant les précipitations

pour compléter mois par mois ça donne : décembre relativement doux et sec SeasonalAnomalies_T2m_20190901_m4.png

SeasonalAnomalies_Rain_20190901_m4.png

janvier "normal" et sec SeasonalAnomalies_T2m_20190901_m5.png

SeasonalAnomalies_Rain_20190901_m5.png

enfin, février normal et humide SeasonalAnomalies_T2m_20190901_m6.png

SeasonalAnomalies_Rain_20190901_m6.png

ainsi à l'instar des saisons précédentes, l'hiver pourrait tarder à s'installer, pour survenir véritablement sur la fin.

une question concernant la prévision de la température des eaux de surface

ps2png-gorax-blue-009-6fe5cac1a363ec1525

là on a deux tendances nettes qui se dégagent excédent marqué vers la Scandinavie, combiné à un fort déficit sur le sud du Groenland ; cela pourrait-il avoir une influence sur notre hiver ? 

 

sources https://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/CFSv2/CFSv2seasonal.shtml

https://iri.columbia.edu/our-expertise/climate/forecasts/seasonal-climate-forecasts/ (prochaine réactualisation le 16 ; on verra ainsi l'évolution)

https://www.ecmwf.int/en/forecasts/charts/catalogue/seasonal_system5_public_standard_rain?facets=Type,Forecasts%3BProduct type,ENS&time=2019080100,744,2019090100&stats=tsum

https://effis.jrc.ec.europa.eu/applications/seasonal-forecast/

 

Edited by sebinnis
  • J'aime 4
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Pour alimenter le moulin, quelques cartes de la sortie de septembre du modèle SEA5 (de son ancien nom System 5, c'est en effet le successeur de la lignée des modèles System 1, 2, 3 et 4 !). Elles complètent celles postées dans le post précédent de @sebinnis. J'ai réalisé un petit montage pour avoir une vision globale qui me paraît importante à 3 mois d'échéance.

 

Anomalies des SST et des T continentales. J'ai remplacé les anomalies de T en mer fournies par le modèle par les anomalies de SST du même modèle. (on peut cliquer pour agrandir)

 

ecmwfdecembret09.jpg

 

La même carte avec la sortie précédente (celle d'août). Les régions polaires ont évolué vers une anomalie moins marquées, ailleurs, peu de changements entre les deux sorties :

 

ecmwfdecembret.jpg

 

Les cartes d'anomalies de RR sur les deux dernières sorties (d'abord celle de septembre puis celle d'août). Là aussi, le modèle reste stable (la France passe d'excédentaire à déficitaire mais il est nécessaire de prendre un minimum de recul ;) ) :

 

ecmwfdecembrerr09.jpg

 

ecmwfdecembrerr.jpg

 

 

L'anomalie Z500 moyenne avec une configuration à blocage sur l'Europe, plus prononcée que sur la précédente sortie :

 

ecmwfdecembregp09.jpg

 

L'anomalie de pression de surface moyenne pour l'Europe corroborant celle du Z500 :

 

sea5mslpdecmean.png

 

Enfin, un petite animation des 51 membres de l'ensemble centrée sur l'Europe, l'Atlantique nord et l'ouest de l'Asie sur les anomalies de pression de surface. Blocage sous différentes modalités récurrent :

 

SPyl4UGn8FB8.gif

 

(celui avec la légende est le run de contrôle, sans perturbations, les autres correspondent aux membres 1 à 50, dans l'ordre)

  • J'aime 4
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)
il y a une heure, gugo a dit :

Je pense que l’hiver dernier a d’ailleurs été le symbole de la délicatesse d’une prévision saisonnière de nos jours quand on ajoute en plus à ça l’influence plus ou moins marqué du dérèglement climatique (DC). Cependant comme je l’ai dit en début de mois se réfugier derrière cet élément d’explication d’échec de prévision est beaucoup trop facile. Certes l’an dernier celui-ci nous trompe notamment sur l’indice ENSO, car le DC a réchauffé les eaux et nous a fait croire que nous avions un petit Nino alors qu’en réalité nous avions plutôt des dynamiques atmosphériques Nina, mais l’erreur est aussi humaine pour bon nombre d’entre nous car tout le monde regardait uniquement les SST et pas la situation atmosphérique. Les autres facteurs qui ont fait tromper les tendances saisonnières l’an dernier sont tous humains, il y a eu de mauvaises lectures de situation... Plus d’informations ici pour mieux comprendre l’échec de la prévision saisonnière l’an dernier

 

Salut Gugo !

Plusieurs points que tu sous-entends et que j'explicite :

- la volonté de réaliser une prévision saisonnière comme on réalise une prévision à court terme : certes, ce ne sont pas les mêmes paramètres qui sont observés et analysés mais avec des méthodologies venant du CT (jusqu'à 15 jours), une mise à l'échelle et en perspective encore trop calquée là aussi sur le CT. Je ne me mets pas tout le monde dans le même panier, il y a de nombreuses nuances mais c'est l'analyse générale que je tire (et pas forcément sur IC).

Je me contente de fournir des cartes sans analyser bien loin car il ME semble que l'analyse / prévision à CT n'a rien à voir avec l'analyse/ prévision saisonnière (ni avec l'analyse / prévision du climat futur). Peut-être que je me trompe... En tout cas, approche, vision et point de vue ne sont pas les mêmes.

 

- la volonté du public d'avoir des prévisions saisonnières comme des prévisions à CT. Et quand celles-ci ne se concrétisent pas, de se comporter comme si la demande initiale était une exigence : la prévision saisonnière, c'est nul ! Phrase entendu systématiquement.

 

- des institutionnels qui se retrouvent coincés entre :

- - un public demandeur et parfois exigent ;

- - seuiller trop haut la précision des prévisions ;

- - communication imprécise pour le coup  (scénario « majoritaire »).

Tous les institutionnels ne sont pas égaux sur ces points là ... Et fort heureusement, les prévisions ne sont pas les mêmes pour le grand public et des professionnels dont l'activité est directement liée.

 

Le couplage océan - atmosphère s'accroît mais encore sous-dimensionné. Sans même évoqué tous les problèmes aux limites. Quant au système Terre, ce sont les balbutiements.

Je trouve la prévision saisonnière comme étant une discipline à part entière qui n'est pas traitée comme telle.

Je peux totalement me tromper.

 

Je n'ai lu que l'introduction Gugo, je lirai la suite un autre jour car elle me paraît instructive.

 

Si la modération trouve que ce post n'a pas sa place ici, supprimez-le !

Si une discussion devait s'ouvrir, merci de la continuer sur un forum approprié ! :)

 

  • J'aime 12
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85

(HS)

Bien d'accord avec toi, @_sb

Je pense aussi qu'il faudrait un fil sur les outils de mesure et les pistes à explorer pour mieux appréhender le couplage océan - atmosphère (ce que je voulais montrer via les 2 articles postés ici: des limites, des besoins, des hypothèses de recherche sur la circulation thermoaline / atmosphère). Mais il s'agit de recherches, dont les mesures mêmes ne nous sont pas accessibles. Or si nous voulons discuter ensemble, il faut bien que l'on parte de repères communs et (internationalement) unanimes - sinon ça ira dans tous les sens. (Ce que j'ai bien saisi en voyant mon post supprimé, et ma maladresse après coup 😅). 

Alors, peut-être créer un fil dans "Climatologie", pistes et recherches? 

Fin du HS.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Oui, il ne faut pas que ça devienne un dépassement de soit de poster ici non plus lol, d'où la simple nécessité de se justifier systématiquement sur la situation T (le suivi), la corrélation (approche empirique), et le facteur d'importance (généralement pas ou peu maîtrisé en raison de l'interconnexion entre indices aux latitudes moyennes, peut-être fastidieux mais ô combien important de le répéter invariablement).  Cela afin d'éviter le hoax basé sur une poignée d'indices reliés à une poignée d'hivers, et qui mènent à une conclusion, je simplifie la démarche, mais bon, le hoax, c'est l'art de simplifier la réalité.

 

Tout ça dans le but de conserver l'humilité qu'on ne sait pas prévoir une saison, mais qu'on sait discuter d'éléments en faveurs ou en défaveurs de.

Edited by sebb
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

Preuve que les modèles saisonniers ne nous aident guère à l'heure actuelle c'est qu'en 24h (4 runs) CFS est passé d'une situation zonal en février à une situation bien plus de blocage nord atlantique....

cfs-mon_01_z500a_nhem_5.png

  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Quelles sont les conditions initiales de CFSv2 ? Ça m'a paru toujours étrange mais j'avoue n'avoir jamais pris le temps de m'y pencher.

 

SEA5 d'ECMWF n'a qu'un run mensuel, calculé le 5 du mois avec les conditions initiales du 1er et cela sur tous les membres de son ensemble.

Le Met'Off, avec GloSEA5 initie deux membres sur les conditions fournies chaque jour sur les 25 derniers jours du mois. Etc...

On a ainsi deux modes d'intégration : l'un (SEA5 par exemple) initie chaque membre de l'ensemble en perturbant les mêmes conditions initiales, ici celle du 1er jour du mois ; le second (GloSEA5 par exemple) initie en différant les conditions initiales appliquées aux membres de l'ensemble (2 membres ont les conditions initiales d'un jour du mois).

 

CFSv2 est sur le mode différé sur le même mode que GloSEA5, avec 40 membres initialisés par 4x un bloc de 10 jours. Mais ces sorties quotidiennes, je ne les comprends pas. C'est extrêmement volatile d'un jour à l'autre, comme tu le signales cette fois encore. Ou alors ces cartes proviennent d'une sorte de run de contrôle non perturbé et initialisé par le GFS du jour et sur lequel on applique une moyenne des 12 dernières sorties ?

Il devrait y avoir un lissage qui n'est pas du tout présent.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Lausanne, Suisse (650 m)

prévisions anglaises évoquées dans le topic "médias, exagération, désinformation", mais issue d'une prévision faite par des chercheurs qui pourraient intéresser certains ici. L'article scientifique en question ici (en anglais) : http://discovery.ucl.ac.uk/10080518/1/Saunders_Lea and Smallwood (2019).pdfC'est une prévision pour le centre de l’Angleterre, mais annonce tout de même 87% de chance d'avoir une valeur de NAO inférieur à la moyenne 1981-2010 pour janvier-février.

 

Link to post
Share on other sites
Posted
Lausanne, Suisse (650 m)
Il y a 10 heures, Cotissois 31 a dit :

Le document présenté est une "note" , ce n'est pas un article. Un article a un certain côté officiel , pas une "note". Après, c'est le jeu de la prévision saisonnière, il faut tenter. Et puis on jugera à la fin...

effectivement je n'ai pas précisé, ce n'est pas du "peer review"

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

En fait, ils font un constat intéressant.

"nine of the ten years since 1953 that had alow AS solar flux (defined as an ASsolar flux in the lower tercile)and westward AMJ 50hPa QBO winds were followed in January-February by a negative NAO"

 

La prévision du 87% est tout à fait la conséquence du fait que ça s'est passé 9 fois sur 10 dans le passé.

 

Si on est honnête, je ne vois pas trop l'intérêt de leur modèle alors même que ce constat peut être fait sans leur modèle.

Edited by Cotissois 31
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

@gugo Bravo pur cette synthèse pédagogique !!
J'ai mis un peu de temps à la lire, elle est dense en informations.

 

Je pose ici quelques commentaires.

 

Je te trouve sévère sur le « résultat » de l'indice solaire au travers de la lag6-year par rapport à l'hiver 2018-2019 ? Certes, nous aurions dû observer un arc de HG de l'Himalaya à l'Islande et jusqu'au golfe du Mexique via la Scandinavie et l'Atlantique ouest. Par rapport à l’observation, nous avons un décalage vers l'est, d'environ 2000 km. Est-ce beaucoup à échelle temporelle saisonnière et échelle spatiale globale ?

 

Toujours sur le même indice et en ne considérant que celui-ci, ces tendances aux blocages nord-atlantiques favoriseraient un hiver humide de l' Afrique du nord à l'Europe du sud.

 

Tu résumes bien la problématique autour de la QBO qui reste pour moi un indice assez mystérieux.

 

La prévision d'ECMWF mise à jour de Septembre pour le secteur 3.4 tend vers un léger Nino (moy ~ +0.5°C) qui décroît en restant faiblement positif. Une tendance qui reste floue quant aux conséquences possibles.

 

ps2png-gorax-green-009-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-gV_a1x.png.e6b0699a583458d2c2b92d7fd14e14e8.png

 

ps2png-gorax-green-001-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-pQ6TzK.png.8bbd2f323f1d7a4ce7af7ae1255ea283.png

 

TNA entre 0.2 et 0.5 cet hiver selon ECMWF pour les prévisions émises en septembre alors que celles d'août était neutre. La probabilité d'être positive est d'ailleurs en nette hausse aussi. Prévisions mise à jour de septembre pour DJF :

 

ps2png-gorax-green-000-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-KHgiSq.png.9e0438d594ed64012035bc49d4d223d5.png

 

D'ailleurs, de façon générale sur le Pacifique et l'Atlantique, pour DJF, les probabilités s'accentuent (vers le négatif ou le positif suivant les zones) par rapport à la prévision d'août. Peut-on en déduire que les indices océaniques pourraient tendre vers moins de neutralité ?

 

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Autant dire que pour le moment, cela s'engage "mal" sur les modèles saisonniers pour le trimestre DJF 2019/2020...

La configuration atmosphérique serait tendanciellement typée NAO+/AO+ et cette signature est relativement bien présente sur les modèles de MF, du CEP, du Met Office, du DWD ou encore du CMCC.

 

Réactualisation du mois de septembre parue aujourd'hui :

 

DJF.thumb.png.aa6638994541be6b4ad2bda6b9838d61.png

 

Source : Copernicus  https://climate.copernicus.eu/charts/c3s_seasonal/

 

Bien entendu, cela peut encore largement changer et ces cartes peuvent cacher des disparités importantes  en termes de régime de temps, mais ce n'est pas très encourageant hivernophilement parlant à l'heure actuelle.

Edited by Cirus
  • J'aime 11
  • Merci 3
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 17 heures, Cirus a dit :

La configuration atmosphérique serait tendanciellement typée NAO+/AO+ et cette signature est relativement bien présente sur les modèles de MF, du CEP, du Met Office, du DWD ou encore du CMCC.

 

Oui, il est aussi de plus en plus évoqué un "Nino atmosphérique" de l'autre côté de l'Atlantique. 

Une SST anormale près de la côte Ouest US (dénommée "blob" - sic... dans l'article ci dessous):

https://www.latimes.com/environment/story/2019-09-05/second-blob-may-be-coming

 

avec les SST

 

87026972_tlchargement.png.5c3b5f101768380a8fd66076aedec2fd.png

 

et un anticyclone fixé depuis des semaines, de Hawaii jusqu'à l'Alaska, qui a fait battre les records de chaleur juillet-août dans ces deux états (record 1 pour Hawaii, record 2 pour l'Alaska): le RRR (pour "Ridicously Resilient Ridge" - re sic...)

 

Avec les anomalies SST  et pression qui s'ensuivent

 

SSTanomaly-PSWC-LastYearOnDate.thumb.gif.6efc35877273a637fee49c6e3f6a33d7.gif

 

burt-fig6-9.9_19.thumb.png.2801dc1d80b47de11d60933958e54de1.png

 

Et donc, j'ai une question. Euh, non, deux 😆

Un "atmospheric Nino" 

1- ne le sont-ils pas tous?? (Pourquoi cet adjectif?) 

2- s'agit-il d'une interaction très localisée dans le court terme, ou est-ce à prendre en compte dans le LT des previs saisonnières? 

 

Edited by Flora
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...