Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Analyse des possibilités hivernales à très long terme


Sebaas
 Share

Recommended Posts

Des exemples il y en a des centaines, dans un cas comme dans l'autre, alors oui c'est sûr qu'en Février faut compter sur les timings et un flux de N / NE pour augmenter les chances de neige en plaine, mais la masse d'air 850hpa n'a pas forcément besoin d'être -10°.

Je prend juste le 30 Janvier 2015 :

gfs-1-18.png?6

Et on recherche ici les possibilités hivernales, c'est pas écrit "recherche de VDF en Février Mars"

http://www.meteociel.fr/modeles/gfse_cartes.php?ech=6&code=0&mode=1&heure=6&jour=29&mois=1&annee=2015&archive=1

Même sur Paris il avait neigé.

Puis des photos d'un peu partout en France ce jour là : https://www.google.fr/search?q=30+Janvier+2015+neige&num=100&espv=2&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwin95nZ2-XKAhUEWh4KHUOOBZEQ_AUICCgC&biw=1366&bih=667

Les T2m dès le 13,14 Février vont avoir du mal à remonter en journée sur une grande partie Est du Pays pour plusieurs jours, des épisodes neigeux en plaine surtout sur le NE dans ces conditions sont fortement possible.

Un mois de Février bien plus hivernal que certains le laisser entendre il y a 3,4 jours. Bien entendu je rejoins le post de TreizeVents, mais le timing les amis sera de mise si on garde les mêmes cartes d'ici là.

Link to post
Share on other sites

  • Replies 431
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Afin de soulager les topics hebdo de certains messages peu pertinents au regard des échéances définies, et alors que ce sujet avait plutôt bien fonctionné les années précédentes, nous vous proposons d

Bien vu ce topic ! Pourvu que ça tienne le coup et que la charte ne soit pas bafouée par des énergumènes de mon genre ! Alors, mon analyse. Pour le moment, aucun signal. Si !!! notre fameux CF

Sauf qu'il n'y a aucun effort. Le forum, surtout ce topic, est prêt à accueillir des débutants et à les accompagner dans leur évolution - mais le fait est qu'il arrive un moment où lorsqu'aucun effort

Posted Images

Posted
St Germain les Corbeil

Ah oui c'est vrai que le run de contrôle est très intéressant avec la bulle tiède et l'évolution. Mais comme tu l'as dit ces du J+8 il faudra voir les prochains runs.

J'ai une question je n'ai jamais compris exactement ce qu'étais le run de contrôle. Quelqu'un pourrait m'expliquer? Merci d'avance.

Je crois qu'il est fait avec les même donnés que le dét mais à une résolution différente (plus basse).

Link to post
Share on other sites

gfs-1-156.png?6

Une masse d'air comme cela peut-elle être suffisante pour faire apparaître de la neige en plaine (pour une mi-février) ? En tout cas pour les hauteurs et les montagnes pas de soucis.

Link to post
Share on other sites

gfs-1-156.png?6

Une masse d'air comme cela peut-elle être suffisante pour faire apparaître de la neige en plaine (pour une mi-février) ? En tout cas pour les hauteurs et les montagnes pas de soucis.

Pour le Nord-est sans doute et dans les secteurs à proximité des massifs montagneux, à très basse altitude. Après, tout va dépendre du type d'agitation (averses, pluies sous passages frontaux...) et de l'orientation des vents à toutes altitudes. Un -2°c à 850 hpa peut même suffire pour avoir de la neige en plaine, si les vents en basse couche sont orientés favorablement avec un iso 0°c pas trop haut et une certaine dynamique associée, même en seconde partie de février oui.

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Il y a des choses intéressantes aujourd'hui. Mais comme tout cet hiver, ces possibilités ne tiennent pas à grand chose.

Pour la plaine je n'y crois guerre, les possibilités hivernales restent cantonnées aux massifs dès l'altitude moyenne et temporairement basse.

Si tout se passe bien, les cumuls de neige en montagne pourraient devenir conséquent.

Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

allez je vous donne un indice qui me semble important, c'est la disparition de l'advection chaude ouest américaine default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" />

je parie sur un changement notable autour du 20 , les advections se feront à l'ouest de nous et on voit un rapprochement du VP via eurasie, ca va tourner default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" />

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Denis (11) - Montagne noire

allez je vous donne un indice qui me semble important, c'est la disparition de l'advection chaude ouest américaine wink.png

je parie sur un changement notable autour du 20 , les advections se feront à l'ouest de nous et on voit un rapprochement du VP via eurasie, ca va tourner wink.png

ça serais bien en effet, mais l'activité labradorienne semble compromettre une élévation des dorsales atlantique .... , trop forte encore

Link to post
Share on other sites

ça serais bien en effet, mais l'activité labradorienne semble compromettre une élévation des dorsales atlantique .... , trop forte encore

Pour le moment (et encore que j'ai déjà vu pire), c'est une certitude, mais d'ici 2 semaines... de l'eau aura coulée sous les ponts. On observe pour le moment dans le long et très long terme, une configuration encore différente au niveau de l'HN sur pas mal de modèles et un relâchement (à confirmer) net de cette activité dépressionnaire.

Une certaine MJO tant de fois mise en avant, pourrait se retrouver en phase 7 après le 20/02 et pourrait apporter une note positive à tout cela. Mais avant toute chose, la dorsale modélisée vers le 15/02 n'est peut-être pas extraordinaire, mais on a vu bien pire et ça pourrait favoriser pendant 2 ou 3 jours, des températures " clairement " hivernales sur quasiment tout le pays et... quelques probabilités neigeuses peut-être sur certaines régions (à confirmer).

Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

Pour le moment (et encore que j'ai déjà vu pire), c'est une certitude, mais d'ici 2 semaines... de l'eau aura coulée sous les ponts. On observe pour le moment dans le long et très long terme, une configuration encore différente au niveau de l'HN sur pas mal de modèles et un relâchement (à confirmer) net de cette activité dépressionnaire.

Une certaine MJO tant de fois mise en avant, pourrait se retrouver en phase 7 après le 20/02 et pourrait apporter une note positive à tout cela. Mais avant toute chose, la dorsale modélisée vers le 15/02 n'est peut-être pas extraordinaire, mais on a vu bien pire et ça pourrait favoriser pendant 2 ou 3 jours, des températures " clairement " hivernales sur quasiment tout le pays et... quelques probabilités neigeuses peut-être sur certaines régions (à confirmer).

Effectivement, un basculement en flux de nord devient probable en début de semaine prochaine. Une séquence froide sans excès de 2 ou 3 jours se profile donc au milieu de cet océan de douceur. Pour la MJO, on a ce soir des divergences entre ECMWF et NCEP/GEFS avec une phase active 6 puis 7 sur GEFS alors que ce serait beaucoup plus mou côté européen et une MJO proche du rond central.

Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Une MJO dans une zone exitante mais a l'effet mou du genou chez l'européen,c'est vrai, mais c'est pour l'instant et encore ce matin le seul(avec GEM mais en plus timoré) a propulser une bulle chaude vers les pays scandinaves.

ECM1-192_wdo9.GIF

Le coup de frais du début de semaine se prolonge un peu sur ce run malgré un complexe dépressionnaire toujours costaud dans la zone islandaise.

GEM yoyote un peu mais une bulle chaude se retrouve aussi "par là haut".

gem-0-216_uky4.png

GFS est plus timoré mais dans son panel quelques scénarios commencent a ressembler a ceux du canadien et de l'européen.

gens_panel_epy3.png

Bon, ça n'est bien sur a ne pas prendre au pied de la lettre,l'option "vague de froid"n'existe pas (et même loin de là) mais l'activité dépressionnaire Atlantique et haut perchée si,et elle reste dominante...

Nonobstant, la fin d'hiver peut être souvent propice a ce genre de situation avec petit AS et courant frais a froid de nord-est pendant quelques jours,cela reste donc intéressant a surveiller d'autant que les modèles continuent a ne pas être figés dans un seul shéma.

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

allez je vous donne un indice qui me semble important, c'est la disparition de l'advection chaude ouest américaine wink.png

je parie sur un changement notable autour du 20 , les advections se feront à l'ouest de nous et on voit un rapprochement du VP via eurasie, ca va tourner wink.png

Le risque dans ce contexte avec l'activité sur Labrador, c'est de se retrouver en étau avec un AF tout pourrit pour finir le mois.

Link to post
Share on other sites

Cet hiver, aux abonnés absent mise à part "la semaine de janvier" et la semaine à venir n'aurait à priori pas encore dit son dernier mot!! Malgré que nous allons arrivé sur le mois de mars. Pour preuve GFS 6 z, montrant l’esquisse d'une nouvelle dorsale.

Certes il ne faut pas prendre ce run au pied de la lettre, l'échéance est déraisonnable mais cela sert juste à mettre en avant que l'hivers n'aurai pas dit son dernier mot. La semaine à venir pourrait être une tendance pour les 15/20 prochains jours. C'est à dire du frais à froid (bref redoux de 3/4 jours maximums entre les deux coup de fraîcheur) jusqu'à début mars avec des possibilités neigeuses. Une option à retenir même si pour le moment elle n'est clairement pas majoritaire.

En tout cas le potentiel est là. Il ne s'agit pas d'une vague de froid, je le précise, mais des conditions hivernales assez classique courant février. Mais vu la douceur qu'on connait, cela pourrait en surprendre plus d'un.

gfs-0-360.png?6

La suite à voir....

Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m

Je sais que c'est loin mais depuis plusieurs runs GFS prévoit une perturbations vers le vendredi 26 du topic suivant:

gfs-0-288_vip5.png

Par la suite cette perturbation procurerait une descente d'air frais (pour l'instant on va dire frais):

gfs-0-324_cpt1.png

Puis un petit régime dépressionnaire ce glisserait et permettrait à une dorsale de se former.

gfs-0-360_qjc5.png

gfs-0-384_wpb1.png

Mais je pense que nous devons être très méfiant ça fais plusieurs fois que GFS nous fait le coup de la belle dorsale puis après une dorsale qui s'écroule et sans oublier que tout ça commence à +300h. Et puis à l'ouest de la dorsale on voit une perturbation donc voilà...

Link to post
Share on other sites

Oui gugo la méfiance est de mise vu l'échéance. Toutefois ça correspond parfaitement au valeur AO prévu négative à fortement negative et MJO phase 7 forte. C'est donc à suivre. Personnellement ce genre de synoptique ne le sur prendrais pas à la vu de ces indices.

Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Lagrand - Altitude 600m

Le topic est bien calme et pourtant, il semblerait que la synoptique à moyen et long terme montre des changements! On voit bien que l'activité dépressionnaire sur l'Atlantique est en diminution ainsi que la tendance au dorsale à vouloir s'élever vers le Groenland. Peut-être un hiver tardif?

gfs-0-348.png?12

Link to post
Share on other sites

Quelque part, ce mois de février montre dans les grandes lignes un changement sans changement.

Sans changement, parce que dans le fond rien n'a changé sur la signature de cet hiver : l'Atlantique nord reste désespérément verrouillé par des conditions dépressionnaires depuis le début de l'hiver, laissant passer de temps à autre par miracle quelques dorsales éphémères (comme ce qu'il se passe cette semaine),

Avec changement, parce que contrairement à décembre et dans une moindre mesure janvier, la Méditerranée n'est plus aussi hermétique à des incursions du jet atlantique. En décembre quasiment toutes les dégradations venaient buter sur des hauts géopotentiels solidement vissés sur l'Europe avec un flux de sud-ouest permanent chez nous, en janvier on a commencé à voir quelques incursions océaniques vers Mare Nostrum alternant avec des phases de reprise anticyclonique avec un zonal redevenant plus ou moins rectiligne voire orienté OSO, et en ce mois de février il n'y a plus vraiment de résistance des hauts géopotentiels avec des phases de zonal bas et des séquences de décrochages plus massifs en flux de N/NO.

On pourrait un peu le résumer un peu comme ça :

[align=center]post-2200-0-38395500-1455648916_thumb.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Et dans le fond, mis à part quelques scénarios isolés à H+340 comme que celui que tu postes gg, il n'y a aucune tendance franche sur les sorties actuelles vers une évolution franchement différente. Les deux gros lourds que sont l'anticyclone des Açores et la dépression nord Atlantique restent aussi toujours indéboulonnables qu'un vieux politicien. En témoigne la cicatrice évidente qu'ils laissent sur les tendances NAEFS même à bien plus de H+300 :

[align=center]naefs-0-0-348_qva1.png[/align]

[align=center] [/align]

On pourrait néanmoins se sortir, dans ce genre de situation d'ensemble, un ou deux nouveaux décrochages en flux de NO frais et humide au gré d'un régime d'ondulation devenu plus favorable à l'occurrence de ce type de situations. C'est clairement ce que nous disent aussi ces scénarios qui apparaissent ici ou la sur certains déterministes.

Hiver.png.37e2b66a8fe384db5139f8988c8cfd

Link to post
Share on other sites

Posted
oyeu 38 terre froide (580M d'altitude)

Bonsoir

je dit ca comme ça en simple amateurs , mais le phénomène el nino ne serait il pas lié à cette hiver bidon , on a dit que les fort el nino n'était pas bien cerné en Europe mais au plus fort, décembre il me semble on eu le droit a une douceur anticyclonique comme je n'avais jamais connu auparavent , et avec la baisse progressive de ce phénomène l'activité c'est un peu abaissé avec quelques dorsales du moins ondulations ,est ce que le mois de mars ne nous réserve pas des surprises bonne ou mauvaises pour certains...

Link to post
Share on other sites

En effet Virgile pour les montagnes bien exposées à ce type de flux (pas la joie par exemple pour les Alpes du sud), mais ailleurs et en premier lieu en plaine, c'est pas franchement le jour et la nuit si on regarde par exemple le nombre de jours de gel ou de chute de neige. La seule vraie différence entre decembre et janvier \ février c'est que les régions méditerranéennes ont retrouvé davantage de lumière et les autres ont dépoussiéré les pluviomètres.

Link to post
Share on other sites

Posted
St André de Cubzac (33)

Quelque part, ce mois de février montre dans les grandes lignes un changement sans changement.

Sans changement, parce que dans le fond rien n'a changé sur la signature de cet hiver : l'Atlantique nord reste désespérément verrouillé par des conditions dépressionnaires depuis le début de l'hiver, laissant passer de temps à autre par miracle quelques dorsales éphémères (comme ce qu'il se passe cette semaine),

Avec changement, parce que contrairement à décembre et dans une moindre mesure janvier, la Méditerranée n'est plus aussi hermétique à des incursions du jet atlantique. En décembre quasiment toutes les dégradations venaient buter sur des hauts géopotentiels solidement vissés sur l'Europe avec un flux de sud-ouest permanent chez nous, en janvier on a commencé à voir quelques incursions océaniques vers Mare Nostrum alternant avec des phases de reprise anticyclonique avec un zonal redevenant plus ou moins rectiligne voire orienté OSO, et en ce mois de février il n'y a plus vraiment de résistance des hauts géopotentiels avec des phases de zonal bas et des séquences de décrochages plus massifs en flux de N/NO.

On pourrait un peu le résumer un peu comme ça :

[align=center]attachicon.gif/index.php?app=core&module=attach&section=attach&attach_rel_module=post&attach_id=26715'>Hiver.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Et dans le fond, mis à part quelques scénarios isolés à H+340 comme que celui que tu postes gg, il n'y a aucune tendance franche sur les sorties actuelles vers une évolution franchement différente. Les deux gros lourds que sont l'anticyclone des Açores et la dépression nord Atlantique restent aussi toujours indéboulonnables qu'un vieux politicien. En témoigne la cicatrice évidente qu'ils laissent sur les tendances NAEFS même à bien plus de H+300 :

[align=center]naefs-0-0-348_qva1.png[/align]

[align=center] [/align]

On pourrait néanmoins se sortir, dans ce genre de situation d'ensemble, un ou deux nouveaux décrochages en flux de NO frais et humide au gré d'un régime d'ondulation devenu plus favorable à l'occurrence de ce type de situations. C'est clairement ce que nous disent aussi ces scénarios qui apparaissent ici ou la sur certains déterministes.

Toujours un plaisir de lire tes analyses 13V default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20" />

C'est vrai qu'entre décembre et janvier, on est passé de ça :

slp_ncepncar_dec2015.png

à ça :

slp_ncepncar_jan2016.png

Le mois de décembre était vu très pluvieux sur le NO de l'Europe dans les prévisions saisonnières de MF, et sur le coup, difficile de faire mieux avec de telles anomalies de pression si proches... donc, entre les deux, une succession impressionnante de systèmes sur le NO des îles Britanniques...

En janvier, la fin de la ligne Maginot sur la mediterranée a permis au zonal de nous rendre visite, et on se rend compte qu'on est passé à côté d'un possible bel épisode hivernal vue l'anomalie de pression positive élevée proche de Spitzberg...

On a toujours, depuis pas mal de temps maintenant, la constante d'une anomalie négative de SST sur le centre atlantique :

GFS-025deg_WORLD-CED2_SST_anom.jpg

Alors, pour la fin du mois, va-t-on suivre la tendance que tu décris, avec l'orientation du flux davantage au NO :

http://img.meteocentre.com/models/ecmwf_eur_12/GZ_PN_240_0000.gif

http://img.meteocentre.com/models/gemglb_eur_12/GZ_D5_PN_240_0000.gif

http://img.meteocentre.com/models/gfs_eur_12/GZ_D5_PN_240_0000.gif

Les indices sont quand même assez nets pour répondre par l'affirmative...

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Denis (11) - Montagne noire

Bonsoir

je dit ca comme ça en simple amateurs , mais le phénomène el nino ne serait il pas lié à cette hiver bidon , on a dit que les fort el nino n'était pas bien cerné en Europe mais au plus fort, décembre il me semble on eu le droit a une douceur anticyclonique comme je n'avais jamais connu auparavent , et avec la baisse progressive de ce phénomène l'activité c'est un peu abaissé avec quelques dorsales du moins ondulations ,est ce que le mois de mars ne nous réserve pas des surprises bonne ou mauvaises pour certains...

C'est probable oui , l'hiver 2013/2014 avait été encore plus mou que celui là (aucune incursion hivernale) mais les Etats Unis avaient connus des conditions très hivernales (trop?) tandis que cet hiver (hormis la vague de froid d'il y a 3 jours , mais très brève) cela n'a pas été du tout le cas. Donc selon moi le phénomène el nino extrême a des répercussions sur cet hiver douxcissime shifty.gif et a tendance à alimenter la vivacité du courant dépressionnaire (on l'a vue avec ces dorsales qui n'arrivent pas a s'élever correctement)

Link to post
Share on other sites

Et oui gg, et c'était évoqué à la vue des indices QBO phase 7 et AO en chute libre. La NAO ne devrait plus tarder de suivre. Ces cartes ne me surprennent pas. Certains évoquaient des surprises probables sur les cartes dans les prochaines sorties, nous y sommes:

ensplume_small.gif

ao.fcst.gif

NAVGEM

navgem-0-150.png?16-20

CEP

ECM1-216.GIF?16-0

Le topic est bien calme et pourtant, il semblerait que la synoptique à moyen et long terme montre des changements! On voit bien que l'activité dépressionnaire sur l'Atlantique est en diminution ainsi que la tendance au dorsale à vouloir s'élever vers le Groenland. Peut-être un hiver tardif?

gfs-0-348.png?12

Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

Plusieurs indices vont désormais vers un ralentissement du zonal pour la toute fin du mois de février et début mars, notamment vers les latitudes moyennes. C'est très net à 150hpa puisque les valeurs moyennes de vent zonal à la latitude 60°N seraient en chute libre d'après le modèle Européen. On passerait à des valeurs de 18 m/s actuellement à moins de 10 m/s à l'horizon d'une dizaine de jours. Ce ralentissement pourrait se propager vers les altitudes plus basses :

ecmwf150f240.gif

Comme certains l'ont mentionné, on notera également la MJO prévue en phase 7 favorable à l'excitation du régime NAO-. D'ailleurs la majorité des scénario GEFS ce matin va dans le sens du ralentissement du zonal avec l'établissement des hautes pressions sur l'Atlantique pour début mars :

gens_panel_zgq4.png

Le régime de dorsales Atlantiques successives que l'on connait actuellement pourrait ainsi se maintenir jusqu'à la fin du mois. En revanche, il n'est pas impossible qu'une dorsale plus consistante se mette en place début mars.

Link to post
Share on other sites

Tout à fais oliv, d'ailleurs, pour te donner crédit, quand on regarde l'AO, la chute est incroyable. Tendance qui se confirme et s'accentue depuis 48h:

ao.sprd2.gif

Plusieurs indices vont désormais vers un ralentissement du zonal pour la toute fin du mois de février et début mars, notamment vers les latitudes moyennes. C'est très net à 150hpa puisque les valeurs moyennes de vent zonal à la latitude 60°N seraient en chute libre d'après le modèle Européen. On passerait à des valeurs de 18 m/s actuellement à moins de 10 m/s à l'horizon d'une dizaine de jours. Ce ralentissement pourrait se propager vers les altitudes plus basses :

ecmwf150f240.gif

Comme certains l'ont mentionné, on notera également la MJO prévue en phase 7 favorable à l'excitation du régime NAO-. D'ailleurs la majorité des scénario GEFS ce matin va dans le sens du ralentissement du zonal avec l'établissement des hautes pressions sur l'Atlantique pour début mars :

gens_panel_zgq4.png

Le régime de dorsales Atlantiques successives que l'on connait actuellement pourrait ainsi se maintenir jusqu'à la fin du mois. En revanche, il n'est pas impossible qu'une dorsale plus consistante se mette en place début mars.

Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...