Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Benjamin GADRAT

Tendances hiver 2015-2016

Recommended Posts

Posted

Location : Eyliac, 230m, centre Est de la dordogne.

Depuis plusieurs runs il semblerait que l'on puisse envisager un gros dégommage du vortex polaire d'ici la fin de semaine prochaine, est ce le signe qu'il va en être de même pour le reste de l'hiver?

En attendant malgré le RC couplé à un El Nino des plus importants, la France a connue contre toutes attentes (prévisions?), un début d'automne plus froid que la normal.

Les probabilités plaident clairement pour un hiver plus doux que la moyenne, mais la multiplication des anomalies SST, El Nino fragilise à mon avis cette logique pour l'Europe de l'ouest.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Or les prévisions saisonnières s'avèrent plus de la moitié du temps en erreur.

Les choses sont quand même bien plus complexes qu'une simple dualité entre "juste" et "erreur".

Par exemple, une prévision saisonnière annonçant un mois qui serait au final "très légèrement sous les normes", sera t-elle fausse si le mois se termine sur un +0,1° ?

Alors qu'une même prévision annonçant un même mois "très légèrement sous les normes" serait juste si on termine avec un mois record à -3° sous prétexte qu'elle était du bon côté du zéro ?

Autre cas mais qui fait davantage appel à la notion de grandeur des choses, considérant cette prévision pour l'hiver 2013 de l'AER (en haut) et les résultats obtenus (en bas) :

[align=center]cohen-ver1.gif[/align]

[align=center] [/align]

Sur notre petit bout de nombril qui est la France, la prévision optait pour un hiver un peu plus doux que la normale en Provence et un peu plus frais que la normale en Bretagne. Au final, la Provence a connu un hiver plutôt frais un la Bretagne un hiver plutôt doux en moyenne saisonnière.

Est-ce que la prévision d'ensemble doit par conséquent être considérée comme intégralement fausse ?

A mon avis, le problème de la prévision saisonnière est souvent qu'on veut la faire trop "locale" (en gros, on veut une prévision franco-française sur ce qu'il se passera précisément et uniquement entre les Pyrénées et le Rhin), d'où des déceptions régulières au regard des résultats, alors qu'au regard de nos connaissances actuelles cela n'a pas véritablement de sens de vouloir essayer de tirer quelque chose d'aussi local en prévision saisonnière. C'est comme essayer de prévoir la trajectoire exacte d'une goutte froide à J+8 : personne n'irait miser un centime pour savoir si la goutte froide vue par GFS va plutôt passer sur Paris ou plutôt sur Berlin quand ce n'est pas Varsovie, d'ailleurs personne n'irait miser un centime sur le simple fait qu'elle va véritablement exister. Et pourtant, sur une prévision à trois mois, certains finissent par croire que l'on va pouvoir donner une tendance fiable à Paris mais pas à Berlin parce qu'on s'en fout de Berlin la France s'arrête à l'Alsace. C'est bien davantage ça l'aberration, que la prévision saisonnière elle-même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Depuis plusieurs runs il semblerait que l'on puisse envisager un gros dégommage du vortex polaire d'ici la fin de semaine prochaine, est ce le signe qu'il va en être de même pour le reste de l'hiver?

Pour l'instant,on parlerait plutôt du reste de l'automne...pour l'hiver je ne penses pas que le temps qu'il règne chez nous a l'automne soit déterminant,c'est ailleurs que ça se passe et il n'y a pas de règle indéfectible,sinon ça se saurait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Eyliac, 230m, centre Est de la dordogne.

Tu as raison Cédric, la moyenne des températures de l'automne n'influence pas celle de l'hiver qui suit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Tu as raison Cédric, la moyenne des températures de l'automne n'influence pas celle de l'hiver qui suit.

C'est vrai,

Un ressenti qui vaut ce qu'il vaut, cette année, après l'été le second plus chaud depuis 1900, on est aussi dans un automne en rupture avec les précédents, et aussi avec les 3 mois très chauds qui le précèdent.

De la même manière que dés le mois de Mai dernier on atteignait les 45° en Espagne par endroits, même si ça n'avait pas d'incidences reconnues sur la poursuite de l'été, on a vu ce que cela a donné finalement dans l'Europe du Sud (y compris chez nous) pour le reste de la saison.

Cette année pas d'automne doucereux à l'échelle du pays, au contraire de l'agitation terrible dans le Sud, des hauts géo qui envahissent le pôle, des descentes froides précoces dans l'Est, etc

Comme on est en quelque sorte en régime de récurrence ( été et printemps avec remontées chaudes récurrentes, hiver dernier perpétuellement plat ou presque) Septembre en dessous des normales de T, Octobre agité, je ne peux pas m'empêcher d'imaginer aussi une saison d' hiver en ligne avec cette année étrange, c'est à dire un hiver qui fera date; Mais dans quel sens, et avec quel type d' événements ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Houdan 78

En tout cas au niveau de l'enneigement Sibérien j'ai l'impression qu'on est parti pour avoir une valeur similaire à l'année dernière, on part déja de haut et il y devrait y avoir pas mal de précipitations neigeuses quand on voit les projections à 15 jours, reste à voir ce que va donner l'OPI.

2015276.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

En tout cas au niveau de l'enneigement Sibérien j'ai l'impression qu'on est parti pour avoir une valeur similaire à l'année dernière, on part déja de haut et il y devrait y avoir pas mal de précipitations neigeuses quand on voit les projections à 15 jours, reste à voir ce que va donner l'OPI.

2015276.png

j'ai des doutes que l'indice OPI soit de sortie cette année, il l'aurait deja été sinon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Houdan 78

Bah c'est un peu tôt, c'est début novembre qu'il sort cet indice d'habitude, d'autant qu'il prend en compte l'enneigement Sibérien de fin octobre si je ne me trompe pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Les années précédentes, l'auteur de l'OPI ouvrait une page dédiée à son indice dès le 1er octobre et on pouvait voir au jour le jour l'évolution du résultat (l'OPI étant une moyenne de données journalières). Le fait que cette page ne soit pas sortie alors que l'on est déjà le 4 octobre peut laisser penser qu'elle ne sortira pas (?), mais peut-être que c'est juste un léger retard. Anyway comme diraient nos voisins à la rose fanée, Cohen et Furtado sont déjà sur le pont pour l'étude de l'évolution de l'enneigement et il n'y a donc pas de raison qu'ils ne publient pas le SCE et le SAI début novembre comme les années précédentes.

On suivra aussi attentivement l'évolution de l'embâcle de la banquise en mers de Kara et de Barents - et côté Béring pour les habitants d'outre Atlantique. En effet, si on considère les nouvelles recherches qui se sont accumulées depuis ces derniers mois (avec aussi le recul sur ce qu'il s'est passé l'année dernière), il semble que l'enneigement sibérien ne saurait "tout faire" à lui tout seul. Il joue un rôle important dans le développement et l'installation de l'anticyclone hivernal sibérien en fin d'automne / début d'hiver (cf toutes les recherches déjà évoquées depuis quelques années), mais on se rend compte que les conditions au niveau du bassin arctique lui-même sont également importantes. Particulièrement, l'état en fin d'automne et début d'hiver de la banquise en mers de Kara et de Barents est également associée au mécanisme : une embâcle faible et tardive, avec un océan libre plus longtemps, joue un rôle perturbateur significatif sur la troposphère en arctique et laisse d'autant plus de marge à l'anticyclone sibérien pour se développer. Alors qu'une reprise rapide et importante de la banquise dans ces zones a tendance à y stabiliser les bas géopotentiels, ce qui n'est pas favorable au développement d'un puissant anticyclone sibérien.

C'est un peu ce qu'il s'est passé l'année dernière : malgré un enneigement sibérien précoce et rapide, l'anticyclone sibérien n'a pas véritablement pu se renforcer en novembre / décembre et s'est même fait tailler en pièces par les bas géopotentiels récurrents du côté de Barents / Kara, où la banquise s'était très bien installée tôt dans la saison. D'ailleurs en mer de Kara, on n'avait plus connu une banquise aussi étendue en début d'hiver depuis un certain 2006/2007, ce n'est peut-être pas que du hasard. En bref malgré un SAI très élevé, tout le mécanisme censé être initié par cet enneigement a volé en éclats, ce qui montre bien que l'on ne peut se contenter d'un seul indice.

En Amérique du Nord, c'est un peu la même chose, sauf que c'est surtout la banquise en mer de Barents Béring qui compterait. Et l'année dernière justement, tout comme l'année précédente d'ailleurs, Béring a connu une embâcle très faible et très tardive, ce qui aurait probablement favorisé les deux hivers très froids consécutifs qui ont pu être observé entre les Grands Lacs et la Nouvelle Angleterre.

En gros, par chez nous, suivez bien l'enneigement sibérien, mais gardez aussi un œil sur la banquise vers Barents / Kara car c'est peut-être en partie elle qui nous a poignardé dans le dos l'année dernière.

EDIT : j'ai oublié, mais pour ceux qui s'intéressent aussi au développement de notre anomalie froide Atlantique, celle-ci est en très net retrait depuis quelques jours :

[align=center]post-2200-0-51110200-1443976856_thumb.gif[/align]

AnoAtl.gif.2f7cdfb9facd3a451ed4e3f82c6ab

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

EDIT : j'ai oublié, mais pour ceux qui s'intéressent aussi au développement de notre anomalie froide Atlantique, celle-ci est en très net retrait depuis quelques jours :

[align=center] [/align]

Et oui, sujet intéressant, quel est ton point de vue sur l'effet de la sst Atlantique sur la prévision saisonnière? Est il possible que l'effet soit finalement plus important ou tout du moins à conjuguer avec les analyses strato, et celles sur les couvertures neigeuses et/ou d'englacement?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

Oui Stéphane, notre piscine d'eau froide Atlantique devrait encore s'atténuer au vue des modélisations à venir.

Pour ma part, j'ai toujours un oeil sur le Kara "show" ou chaud souvent synonyme de France froide.

gfsnh-2012020112-0-6_dbo9.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

EDIT : j'ai oublié, mais pour ceux qui s'intéressent aussi au développement de notre anomalie froide Atlantique, celle-ci est en très net retrait depuis quelques jours :

[align=center] [/align]

Merci pour le post @TreizeVents.

Je voudrais juste avoir quelques informations supplémentaires quant à cette anomalie froide Atlantique. Quelle pourrait être son rôle pour la suite? confused1.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Jean Sur Richelieu (40 km au Sud-Est de Montréal)- CANADA

Je ne sais pas vraiment si l'automne possède un quelconque lien avec l'hiver qui suit... mais de simples observations je remarque que la coloration des feuilles et les températures moyennes sont rapidement plus précoces et/ou basses que l'année dernière à pareille époque , l'automne arrive et s'installe rapidement.. est-ce un signe? Peut être bien que non..

Voici mon pronostic personnel :

Novembre Plutôt anticyclonique, possibles incursions plus instables notamment vers l'est avec neige en montagne (basse altitude?) Températures dans les normes voir plus fraiches

Décembre Redressement d'un flux de sud-ouest alternant passages anticycloniques et quelques perturbations. Températures dans les normes voir plus douces

Janvier: Flux d'ouest à sud ouest dynamique avec des bascules plus fraîches en flux de nord-ouest voir nord. Températures globalement dans les normes voir plus douces.

Février Flux de nord ouest plus ou moins perturbé avec possibilité de flux de nord voir nord-est froid Températures dans les normes voir plus fraiches

Cette prévision est personnelle , elle est le fruit de mes observations (modèles ..) et des expériences passées et est amenée à évoluer tant sa fiabilité reste limitée.

D'autres avis , d'autres prévisions? je sais que des indices seront disponibles en fin de mois pour nous éclairer sur les caractéristiques de l'Hiver prochain..à suivre

Bonne soirée à tous!

Mickaelsanta.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Je ne sais pas vraiment si l'automne possède un quelconque lien avec l'hiver qui suit... mais de simples observations je remarque que la coloration des feuilles et les températures moyennes sont rapidement plus précoces et/ou basses que l'année dernière à pareille époque , l'automne arrive et s'installe rapidement.. est-ce un signe? Peut être bien que non..

Voici mon pronostic personnel :

Novembre Plutôt anticyclonique, possibles incursions plus instables notamment vers l'est avec neige en montagne (basse altitude?) Températures dans les normes voir plus fraiches

Décembre Redressement d'un flux de sud-ouest alternant passages anticycloniques et quelques perturbations. Températures dans les normes voir plus douces

Janvier: Flux d'ouest à sud ouest dynamique avec des bascules plus fraîches en flux de nord-ouest voir nord. Températures globalement dans les normes voir plus douces.

Février Flux de nord ouest plus ou moins perturbé avec possibilité de flux de nord voir nord-est froid Températures dans les normes voir plus fraiches

Cette prévision est personnelle , elle est le fruit de mes observations (modèles ..) et des expériences passées et est amenée à évoluer tant sa fiabilité reste limitée.

D'autres avis , d'autres prévisions? je sais que des indices seront disponibles en fin de mois pour nous éclairer sur les caractéristiques de l'Hiver prochain..à suivre

Bonne soirée à tous!

Mickaelsanta.gif

Oui, comme tu dis, "p'têtre bien que non"

Je me souviens de l'hiver horrible de 2006/2007 (nommé ici l'hiver de 3 jours)

Pourtant, ça avait commencé avec les premiers flocons en plaine vers le 10 octobre au matin !

Puis... la flamme c'était éteinte jusqu'en Février pour 3 jours de froid avec un peu de neige.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 4ème arrondissement

Oui, comme tu dis, "p'têtre bien que non"

Je me souviens de l'hiver horrible de 2006/2007 (nommé ici l'hiver de 3 jours)

Pourtant, ça avait commencé avec les premiers flocons en plaine vers le 10 octobre au matin !

Puis... la flamme c'était éteinte jusqu'en Février pour 3 jours de froid avec un peu de neige.

Je ne pense pas qu'il y ait eu des flocons le 10 octobre 2006 au matin, bien au contraire il faisait plus de 20°C en Tx sur une bonne partie de la France. Par ailleurs, il me semble que lors de cet hiver le seul vrai coup de froid était en fin janvier 2007.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Je ne pense pas qu'il y ait eu des flocons le 10 octobre 2006 au matin, bien au contraire il faisait plus de 20°C en Tx sur une bonne partie de la France. Par ailleurs, il me semble que lors de cet hiver le seul vrai coup de froid était en fin janvier 2007.

Je ne parle pas du 10 exactement, je dis bien vers, petite nuance. En tous cas il y avait eu des flocons.

Ou alors je me plante total et c'était le 3 Novembre ???

Persuadé que c'était début Octobre....

http://www.wetterzentrale.de/topkarten/fsreaeur.html

L'hiver de 3 jour : 26,27,28 février... oups

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Je ne parle pas du 10 exactement, je dis bien vers, petite nuance. En tous cas il y avait eu des flocons.

Ou alors je me plante total et c'était le 3 Novembre ???

Persuadé que c'était début Octobre....

http://www.wetterzentrale.de/topkarten/fsreaeur.html

L'hiver de 3 jour : 26,27,28 février... oups

oui judd , 60cm de fraiche ici mdrla tendance 3eme decade octobre semble zonal ! assez d accord avec la tendance decrite ci dessus default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> mais attendons fin octobre pour affiner

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Le Voide (49-Maine et Loire), à 35 km au sud d'Angers et à 135 mètres d'altitude.

Par ailleurs, il me semble que lors de cet hiver le seul vrai coup de froid était en fin janvier 2007.

thumbup.gif

http://nsa38.casimages.com/img/2015/06/27/150627114915540498.jpg

Un improbable épisode neigeux à travers le 5eme hivers le plus chaud de ces 70 dernières années sur notre région.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

l'automne 2006 etait un automne très chaud, le bref coup de frais du début octobre avait été bien éphémère. L'automne 2015 prend un scénario completement différent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon

Je ne pense pas qu'il y ait eu des flocons le 10 octobre 2006 au matin...

Non, je ne pense pas non plus... biggrin.png

Rrea00120061010.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Combs la Ville (77) en limite de Plateau

Bonjour à tous.

Je ne vais pas faire de la prévision saisonnière car je n'en ai pas les capacités. Mais j'aimerai quand même mettre en avant un point concernant justement ces prévisions cette année.

Depuis un petit moment TOUS les modèles / organismes météo / météorologues / passionnés disent : aucun doute HIVER très doux. Ces mêmes indiquaient un automne très doux et indiquaient un septembre très doux, puis un octobre très doux etc etc....

Ce que l'on remarque, c'est qu'après un Août très chaud, PERSONNE n'avais prévu que le moi de Septembre soit frais. Personne n'avais prévu que le Mois d'octobre s'avance lui aussi vers un mois pas bien chaud. SI je me souvient bien, Octobre c'était tempêtes et compagnie pluie forte, très doux en plus Sud Ouest. Voila qu'une semaine de temps frais voir froid pour la saison avec vent de Nord / Nord-Est nous est annoncé.

Comment tous ces gens peuvent-ils être aussi sur d'eux et faire autant l'unanimité vers un hiver doux alors qu'ils sont déja à la masse d'un mois à l'autre.

Souvent je regarde prévisions saisonnières et souvent elles se réalisent en partie. Mais il faut reconnaître que cette année tout le monde patauge. Ce que je ne comrpend pas c'est cette tendance unanime alors que dans les fait c'est le flou le plus total ?

Bref, un hiver doux ? On verra bien, en tout cas le trimestre septembre/octobre/ novembre devait être très doux ! Il faudra déjà que Novembre soit exceptionnellement chaud pour pas que ce trimestre soit moins que "Normal".

Qu'en pensez-vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Genève (CH) - Chevenoz (Haute-Savoie)

Le post de 13V (#227) sur la page précédente répond en grande partie aux critiques pouvant être faites sur les prévis saisonnières. Les prévisions localisées, à l'échelle du pays peuvent être dans les choux alors même que les grandes tendances à petite échelle sont justes.

On en attend toujours trop de ces prévisions et les organismes ont tord selon moi de se prêter à ce petit jeu, ils y ont trop à perdre. Néanmoins, les prévisions à LT progressent certainement, les prévisionnistes saisonniers sont des défricheurs happy.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Diemeringen 67 (235m)

Les prévis saisonnières ont tendance à être influencées par les réalités météo des saisons juste antérieures: été réellement chaud, prévisions automnales et hivernales douces, printemps pourri, été pourri (voyez en 2013).

C'est bien pourquoi, entre autres raisons, je n'accorde que peu de crédit à ces prévisions saisonnières trop précoces.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gentilly

Très peu de littérature sur l’indice OPI cette année, je pense que les prévisionnistes ont été « refroidis » en faisant le bilan de l’hiver dernier sur l’hémisphère nord.

Certes un hiver exceptionnel en Amérique du nord, très doux à l’ouest et très froid à l’est comme prévu d’ailleurs.

Ce qui fut moins le cas en Europe avec un beau plantage quand même, une couverture de neige importante en Eurasie pour le mois d’octobre aurait du déboucher sur un indice négatif de l’AO pendant une période importante de l’hiver.

D’ailleurs, même si les prévisions étaient proches de la réalité en Amérique du nord, c’était peut-être un coup de bol puisque l’indice AO a été tout le contraire des prévisions initiales basées sur l’OPI (de Candy…)

Bref cet indice n'est qu'un élément parmis tans d'autres à prendre en compte sans le jeter la poubelle, c'est mon sentiment.

Quelques extraits :

Bilan du World Climate Service

Les caractéristiques principales qui ont influencé le climat de l'hémisphère Nord en hiver 2014-2015 étaient une crête de hautes pressions persistantes sur l'ouest de l'Amérique du Nord et un fort creux dépressionnaire et persistant dans le nord de l'océan Atlantique Nord et le Groenland. L'anomalie de l'Atlantique nord était très caractéristique de la phase positive de l'oscillation nord-atlantique (NAO). Cette circulation a produit un hiver plus doux dans la plupart de l'Europe, en particulier le nord et l'est, mais le flux de nord-ouest persistant a apporté de nombreuses descentes arctiques pour le nord-est des États-Unis après la fin de l'année.

Amérique du nord :

Les prévisions pour les anomalies de température de l'hiver en Amérique du Nord incluent de larges zones de froid du Texas au sud-est et dans le nord des États-Unis. Les températures supérieures à la normale ont été indiqués pour la côte ouest, nord des Rocheuses, et le sud-ouest du Canada. La prévision était assez réussie.

Amerique_du_nord_bwq1.png

Europe :

La prévision de l'hiver pour les anomalies de température européennes a indiqué une grande zone de températures supérieures à la normale centrée sur l'Europe du centre-ouest, et plus froid que la normale sur le nord de la Russie et de la Turquie orientale et la partie nord du Moyen-Orient. La réalité a montré des températures supérieures à la normale au nord et à l'est des Pays-Bas, donc la prévision était correcte pour les grandes zones peuplées d'Europe centrale et du nord. Cependant, le sud de la France était un peu plus frais que la normale, et les anomalies froides attendues dans le nord de la Russie et dans l'extrême sud-est n'ont pas eu lieu.

Europe_ebr0.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...