Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sirius

Suivi de l'englacement au pôle nord

Recommended Posts

Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

L'area et l'extent ont fortement progressé depuis quelques jours.

L'embacle semble avoir atteint un rythme de croisière plutôt soutenue plus conforme à la saison.

Et le minimum de 2007 n'a pas été atteint, même s'il s'en est fallu de peu pour que les courbes se croisent.

C'est toujours d'actualité, il suffit d'un petit rien pour que ces courbes se disent coucou !

AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

et au niveau de l'area, ça reprend bien aussi, mais le déficit est toujours net par rapport à l'an dernier:

current.365.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

C'est toujours d'actualité, il suffit d'un petit rien pour que ces courbes se disent coucou !

AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Mais sauf catastrophe on aura sans doute passé 2006. default_whistling.gif

2009 ne sera pas la pire année en terme d'extent pour une mi-novembre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon, à cette période de l'année il est normal que l'embâcle progresse très rapidement. Que l'été ait été catastrophique ou non, la surface sera très proche d'une année sur l'autre, donc cela se jouera à très peu.

Par contre, les températures sont largement excédentaires depuis la mi-septembre, et cela peut nuire à la qualité de l'englacement :

meanT_2009.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

De toute façon, à cette période de l'année il est normal que l'embâcle progresse très rapidement. Que l'été ait été catastrophique ou non, la surface sera très proche d'une année sur l'autre, donc cela se jouera à très peu.

Par contre, les températures sont largement excédentaires depuis la mi-septembre, et cela peut nuire à la qualité de l'englacement :

meanT_2009.png

Ca fait bien deux mois que les températures sont largement au-desus des normes et de façon continue. Cette banquise 2009 / 2010 sera de bien mauvaise qualité sans changement rapide de situation et je crains le pire pour la débacle du printemps prochain...

On est sur des moyennes de mi-septembre en ce moment, c'est quand même plus chaud pour la saison...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Grenoble Centre (Jaurès/Alsace-Lorraine)

GFS voit depuis un moment une baisse enfin significative de la température sur le bassin polaire d'ici la mi-novembre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

2009 ne sera pas la pire année en terme d'extent pour une mi-novembre.

Les certitudes sont dangereuses en météo... default_sleeping.gif

La vitesse de progression en extent (données IARC-JAXA) de ce début novembre est conforme à celle des 7 dernières années, le seul problème étant qu'on part de beaucoup plus bas. Tôt ou tard on devrait définitivement rentrer dans le rang, mais cette année cela aura été bien laborieux. En attendant, au jour d'aujourd'hui, on est toujours à une tête d'épingle de 2007.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vitesse de progression en extent (données IARC-JAXA) de ce début novembre est conforme à celle des 7 dernières années, le seul problème étant qu'on part de beaucoup plus bas. Tôt ou tard on devrait définitivement rentrer dans le rang, mais cette année cela aura été bien laborieux. En attendant, au jour d'aujourd'hui, on est toujours à une tête d'épingle de 2007.

Quelle va être l'épaisseur de la glace annuelle au début de printemps, alors que l'embacle prend un gros retard ? la probabilité d'une grosse fonte en 2010 risque d'être élevée...chris.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

C'est plus anecdotique qu'autre chose, mais selon les données d'extent de IARC-JAXA, nous sommes bien passés en dessous des valeurs de 2007 sur le dernier relevé. Et le NSIDC confirme :

N_timeseries.png

Vraiment poussive la reprise cette année.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Creuse (23)

Quelle va être l'épaisseur de la glace annuelle au début de printemps, alors que l'embacle prend un gros retard ? la probabilité d'une grosse fonte en 2010 risque d'être élevée...chris.gif

Cela ne signifie peut-être pas qu'elle est moins épaisse... Les température sont quand même assez basses depuis octobre dans certains coins, en tout cas nous avons un bon vortex...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela ne signifie peut-être pas qu'elle est moins épaisse... Les température sont quand même assez basses depuis octobre dans certains coins, en tout cas nous avons un bon vortex...

un bon vortex???Rnz500m1.gif

j'appellerai plutôt ça un vortex éclaté, mais bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Complétement éclaté même...

Ce qui nous gratifie de ce temps perturbé du moment chez nous.

Sinon l'englacement suit un rythme correct.

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Je me demande si de bons gros anticyclones bien calmes sous la nuit polaire ne sont pas censés être meilleurs pour la glace, même si la T°C à 850hpa est d'anomalie positive.

Treize vent avait abordé ce point l'autre jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Je me demande si de bons gros anticyclones bien calmes sous la nuit polaire ne sont pas censés être meilleurs pour la glace, même si la T°C à 850hpa est d'anomalie positive.

Si cela s'accompagne d'un temps sec avec un très faible enneigement ce n'est pas plus mal !

Une importante couche de neige sur la banquise faisant effet d'isolant, elle contrarie l'épaississement de la glace. En revanche un temps sec, calme et glacial, avec absence ou présence d'une très faible couche de neige sur la banquise peut avoir un effet bénéfique sur son épaisseur; en espérant bien sur que les températures soient très froides de manière durable...default_rolleyes.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Complétement éclaté même...

Ce qui nous gratifie de ce temps perturbé du moment chez nous.

Sinon l'englacement suit un rythme correct.

Ju

Je suppose que c'est une plaisanterie : TreizeVents vient juste de nous signaler que l'extent est passé sous la valeur de 2007 à même époque. Niveau record donc, alors que l'on partait de beaucoup plus haut au début de la reprise des glaces (minimum nettement plus élevé qu'en 2007).

La prise de la banquise est pour le moment, et depuis fin septembre, vraiment très poussive cette année.

A suivre, ça peut complètement s'inverser dans les mois qui viennent bien sur. Mais pour le moment ce n'est vraiment pas brillant !

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut comparer 2007 et 2009 à la même époque:

2007:

banquise_071108_oao4.GIF

2009:

banquise_091108_fmh3.GIF

ce que l'on peut voir, hormis qu'effectivement l'englacement est sensiblement de la même taille, c'est que les zones englacées sont aussi quasiment les mêmes.

2 différences notables cependant:

en 2007, la mer de Kara (est de la nouvelle-zemblée) était plus englacée qu'en 2009; tandis que cette année la glace pousse plus vers le détroit de Bering et la baie d'Hudson qu'en 2007.

je n'ai pas trouvé de carte à 500hpa et 850hpa en 2007 pour pouvoir comparer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas trouvé d'étude sur la notion de gradient thermique limite dans la neige ou dans la glace.

Alors je suppute......

Dans le graphique suivant, issu des mesures d'une bouée polaire, j'ai matérialisé 2 exemples qui se déroulent dans un contexte uniquement radiatif, sans vent et sans advection.

captureng.png

Exemple 1:

Les mesures sont réelles et se situent en fin d'hiver (31 mars)

20 cm de neige environ, 210 cm de glace. Température de surface de la neige -38 °C, de surface de la glace -23 °C et de la base de la banquise à environ -2 °C forcément. La où je suppute, c'est que je considère que les gradients thermiques dans la neige (en bleu) et dans la glace (en vert) correspondent à un gradient limite.

C'est à dire que le flux de chaleur rayonnée par la surface de la neige (Fr) est égal au flux transmis par la surface de la glace à travers la neige par conductivité (Fc). Le flux de surface de la glace étant lui même égal à celui de la partie inférieure de la banquise.

Pour simplifier, l'on pourrait dire que la perte thermique de la surface inférieure de la banquise est égale à celle de la surface de la neige. Une valeur relativement faible (matérialisée par de petites flèches) puisque l'on se situe dans une gamme froide de température (-38 °C).

Bon maintenant je peux me planter sur les valeurs des gradients limites qui pourraient être plus importantes....mais cela ne ferait que diminuer la perte thermique de la base de la banquise.

Exemple 2:

Il est fictif. 20 cm de banquise toute jeune, pas de neige.-2 °C dans l'eau.

Je fixe le gradient limite à 3,5 °C pour 10 cm de glace. La température de la surface de la glace ne peux pas descendre en dessous de -9 °C dans ce contexte uniquement radiatif.

Dans cet exemple, les pertes thermiques de la surface et de la base de la glace sont identiques et plus importantes (grandes flèches) puisque l'on se situe dans une gamme nettement plus chaude de température (-9°C).

Je me jette sur le raccourci: - 9°C sur une banquise de 20 cm d'épaisseur sans neige produirait plus facilement de la glace que -38 °C sur une banquise de 210 cm avec 20 cm de neige.

En résumé:

Une banquise mince et sans neige:

- Peut facilement créer de l'épaisseur.

- Elle provoque une anomalie atmosphérique chaude.

- En l'absence de froid vif, lorsqu'elle "délocalise" elle ne crée que peu de surface.

Il y a actuellement 3 millions de km2 de banquise de - d'1 mois dans la zone arctique. Une anomalie d'enneigement de cette glace pourrait en partie expliquer le retard en surface de glace. Le retard en épaisseur etant quant à lui beaucoup plus incertain.

Bon j'ai tripoté les limites de mes compétences. S'il y a des erreurs...qu'on me mette le nez dedans!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

C'est toujours d'actualité, il suffit d'un petit rien pour que ces courbes se disent coucou !

AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Et voilà, les courbes se sont dit bonjour....Moi qui trouvait que la progression était correct, je me suis mis le doigt dans l'oeil !

certainement la faute à l'éclatement du vortex qui favorise la pénétration de bulles chaude.

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

S'il y a des erreurs...qu'on me mette le nez dedans!

Je n'ai pas vu d'erreurs.

L'absence de neige sur la glace est sans doute un facteur défavorable.

Mais le raisonnement, à mon sens, ne peut que s'arrêter là sans intégration à un modèle.

Car, si moins de neige provoque une anomalie chaude défavorisant la formation de glace ailleurs, que dire de l'absence totale de glace.

Le raisonnement serait alors :"moins il y a de glace et moins il y a de glace..."

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut comparer 2007 et 2009 à la même époque:

2007:

banquise_071108_oao4.GIF

2009:

banquise_091108_fmh3.GIF

ce que l'on peut voir, hormis qu'effectivement l'englacement est sensiblement de la même taille, c'est que les zones englacées sont aussi quasiment les mêmes.

2 différences notables cependant:

en 2007, la mer de Kara (est de la nouvelle-zemblée) était plus englacée qu'en 2009; tandis que cette année la glace pousse plus vers le détroit de Bering et la baie d'Hudson qu'en 2007.

je n'ai pas trouvé de carte à 500hpa et 850hpa en 2007 pour pouvoir comparer.

Cela dit, l'enneignement semble meilleur et plus compact...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Cela dit, l'enneignement semble meilleur et plus compact...

Peu être pourrait-on compter sur un meilleur Albedo pour reccupérer le déficit... qui se creuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas vu d'erreurs.

L'absence de neige sur la glace est sans doute un facteur défavorable.

Mais le raisonnement, à mon sens, ne peut que s'arrêter là sans intégration à un modèle.

Car, si moins de neige provoque une anomalie chaude défavorisant la formation de glace ailleurs, que dire de l'absence totale de glace.

Le raisonnement serait alors :"moins il y a de glace et moins il y a de glace..."

Merci meteor.Les modèles de prévisions matérialisent souvent ces anomalies chaudes liées à la banquise toute récente. Au moins à courte échéance et sur des périodes allant jusqu'à 10 ou 15 jours.

La situation actuelle permet d'en observer une, assez évidente malgré une forme générale peu favorable au développement de l'anomalie.

La bande côtière au nord de l'Alaska n'était pas englacée au 28 octobre 2009, elle l'est maintenant depuis quelques jours:

capture3f.png

La prévision GFS pour demain 12 heures:

capture2uzs.png

On retrouve tout à fait la forme de l'ancienne zone libre de glace en plus clair le long de l'Alaska. On devine un noyau à -12 °C. Je pense que si la forme de ce pack de glace mince était plus compacte l'on aurait assez facilement une plage à -8 ou -9 °c dans la partie centrale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Comparons ces deux cartes.

Avec la pire année, c'est une référence assez probante.

Nous sommes à peu près comme le 13 Novembre 2007 concernant la glace

mais au niveau de la neige, ça semble bien mieux cette année.

13 / 11/ 2007

46340406_m.gif

13 11 2009

46340411_m.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...