Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de l'englacement au pôle nord


Recommended Posts

si quelqu'un a un lien sur le volume global de glace je suis preneur.

BPIOMASIceVolumeAnomalyCurrent.png

En très net redressement après la dégringolade du milieu d'année dernière, pour revenir dans les niveaux moyens des 3/4 dernières années.

Dans tous les cas, si les valeurs sont très faibles en cette sortie d'hiver météorologique, on attendra tout de même fin mars pour faire les vrais bilans : des redressements aussi rapides qu'importants sont toujours possibles en mars. L'année dernière, on a pris d'un coup pas loin d'un demi million de km² d'extent en une dizaine de jours entre les derniers jours de février et la première décade de mars.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 5.7k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Effondrement catastrophique du volume de glace, on termine sur juin un record de faible volume et sur un record tous mois confondus de la plus grosse anomalie ...      

En prenant l'avion hier, on est passé assez nord au niveau de la Sibérie pour éviter les vents d'Ouest assez violents. Du coup j'ai pris des photos vite fait, j'ai mis les endroits sur la map. Je suis

Magnifique performance de piano, autour de glaçons en dérive dans l'Arctique :    

Posted Images

Oui, suspense. Cette baisse signera-t-elle le maximum hivernal ?

Climatologiquement, le maximum est atteint à cette période.

20110302_Figure3kgi8_mini.png

Février marque donc un record de faible extent, devant 2004. En 2004, l'extent avait subi une brusque remontée à cette période.

En particulier, 2011 marque une nette absence de banquise autour de Terre-Neuve.

En voyant le comportement de la courbe de cette année, on a des raisons de penser qu'on pourrait rester dans les niveaux records (devant 2007) mais ça reste à prouver.

Link to post
Share on other sites
Posted
Besse sur Issole (83 - Alt 275 m à 26 km de la mer)

Voici la position de février 2011 par rapport à la tendance 1979-2010 et à l'intervalle de prédiction (95%) d'une valeur, projeté en 2011 :

SIE022011IPobslin.png

La tendance et la projection pour mars :

SIE032011IPlin.png

Pour septembre 2011, la valeur a le plus de chances de se trouver dans cet intervalle de prédiction :

SIEprevsep2011IPquad.png

Les incertitudes des tendances (CI) de septembre projetées en 2011 :

SIEprevsep20112.png

La tendance quadratique est significativement mieux ajustée aux données (Test F, de Fisher, significatif) que la tendance linéaire, mais elle n'indique pas d'accélération significative des pertes de SIE, par rapport à la tendance linéaire, les IC se chevauchent.

Beaucoup des valeurs les plus probables sont communes aux 2 intervalles de prédiction :

SIEprevsep2011IP.png

On voit une fois de plus avec les IP des valeurs, que la variabilité est toujours sensée générer des valeurs très éloignées de part et d'autres d'une tendance centrale, qu'elle soit significativement à la baisse (comme c'est le cas actuellement) ou à la hausse.

Je précise qu'une tendance quadratique même si elle colle mieux aux données, n'est pas faite pour extrapoler les valeurs sur plusieurs années (à moins que la physique démontre précisément que c'est le bon modèle d'évolution pour la variable concernée), elle est plus utile pour interpoler les données.

Link to post
Share on other sites

il faut espérer que non.

à mon humble avis, ce n'est qu'une baisse temporaire avant une stabilisation.

Bingo, on est reparti un peu à la hausse depuis une semaine avec probablement nouvelle stabilisation aujourd'hui (impossible de dire encore si on est au maximum).
Link to post
Share on other sites
Posted
Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

Le vortex devrait rester concentré pour les 10 prochains jours. En plus on aura des "poches" à -30°C à 850 hPa située entre le Groenland et le Canada, zone libre de glace. Donc on peut espérer une stabilisation / légère hausse des surfaces au moins jusuq'à la fin 2ème décade de mars.

Et si la débacle tardait (début avril), peut-être rattraperait-on les valeurs des autres années.

Reste à constater la résistance d'une glace jeune et fine aux mois de mai/juin qui sont déjà bien révélateurs.

Link to post
Share on other sites

A moins d'un dernier sursaut ou baroud d'honneur avant la fin officielle de la saison d'embâcle, l'hiver 2011 devrait donc finir avec un triste bilan : second plus faible extent maximal juste derrière le record de 2006, record de la plus faible area maximale (et de loin), record du plus faible volume de glace en sortie d'hiver. Finalement, on sera restés sur des valeurs faibles voire records sur ces trois éléments tout au long de l'automne et de l'hiver.

Ce bilan 2011 casse un peu la série des trois derniers hivers qui avaient connu des valeurs d'englacement en fin de saison relativement correctes, revenant vers les bilans bien plus médiocres des hivers 2005 à 2007.

Sans présumer de ce que sera la saison de débacle 2011, il y a au moins un constat à faire : sauf retournement de dernière minute, on entamera la saison de débâcle avec la banquise la plus faible en sortie d'hiver depuis le début des relevés. Pas glorieux, mais bon après on peut avoir une saison de débâcle relativement calme si les masses douces décident de rester à distance du bassin arctique.

Link to post
Share on other sites

A moins d'un dernier sursaut ou baroud d'honneur avant la fin officielle de la saison d'embâcle, l'hiver 2011 devrait donc finir avec un triste bilan : second plus faible extent maximal juste derrière le record de 2006, record de la plus faible area maximale (et de loin), record du plus faible volume de glace en sortie d'hiver. Finalement, on sera restés sur des valeurs faibles voire records sur ces trois éléments tout au long de l'automne et de l'hiver.

Ce bilan 2011 casse un peu la série des trois derniers hivers qui avaient connu des valeurs d'englacement en fin de saison relativement correctes, revenant vers les bilans bien plus médiocres des hivers 2005 à 2007.

Sans présumer de ce que sera la saison de débacle 2011, il y a au moins un constat à faire : sauf retournement de dernière minute, on entamera la saison de débâcle avec la banquise la plus faible en sortie d'hiver depuis le début des relevés. Pas glorieux, mais bon après on peut avoir une saison de débâcle relativement calme si les masses douces décident de rester à distance du bassin arctique.

On peut penser aussi que la sortie de la période de soleil anormalement calme de ces dernières années et son retour à une activité importante est suceptible d'exercer une influence (même limitée) sur l'évolution de la banquise arctique. On verra bien au cours des prochains mois (et années)...
Link to post
Share on other sites
Posted
Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

Comme on pouvait le prévoir en début de mois, les surfaces d'englacement se stabilisent en cette mi-mars et on n'assiste pas encore à la débâcle.

On peut même constater une légère hausse.

Avec une aussi faible area, chaque jour de gagné sur la fonte des glaces est important.

Mais l'équinoxe de printemps va sans aucun doute enclencher le cycle de débâcle d'ici peu.

Link to post
Share on other sites

Oui enfin penser à l'activité solaire sur ce problème, ça ne me paraît pas très pertinent.

Les pôles réagissent avant tout à l'atmosphère et l'océan.

Oui, quoique...

L'idée de base de l'amplification solaire par les UV, c'est précisément que les variations de la quantité des UV solaires (très supérieures aux variations de la TSI) ont pour effet de provoquer des réchauffements différentiels dans la strato, provoquant à leur tour des modifs du vortex polaire.

Link to post
Share on other sites

Comme on pouvait le prévoir en début de mois, les surfaces d'englacement se stabilisent en cette mi-mars et on n'assiste pas encore à la débâcle.

On peut même constater une légère hausse.

Avec une aussi faible area, chaque jour de gagné sur la fonte des glaces est important..

je vois aucune corrélation évidente entre la valeur du maximum en mars et la valeur du minimum en aout, sur les courbes. L'ancien record "bas" de 2006 a quand meme donné un minimum de 6 Mkm^2 en aout, et la 2e année la plus haute de la décennie en 2008 a donné la 2e la plus basse en aout. En réalité l'autocorrélation temporelle ne semble pas dépasser quelques mois : toutes les courbes sont très resserrées autour de mi mai quand la banquise passe les "verrous" continentaux , et elle semble ensuite perdre la mémoire de ce qui s'est passé en hiver.Modération : on se passera du paragraphe sur la sécurité routière qui n'a pas grand chose à voir avec le sujet.
Link to post
Share on other sites

Petit "événement" puisque la courbe d'extent de l'HN est repassée au-dessus 2007 (source NSIDC), 1ère fois depuis décembre.

La courbe montre clairement une évolution plus lente que 2007 avec un maximum ayant lieu en ce moment même. Il serait intéressant d'expliquer cette lenteur et le "retard" associé.

En avril ça devrait être plus délicat, car statistiquement la débâcle est plus rapide que l'embâcle, l'année dernière ça été très net, et on sait qu'avec les faibles épaisseurs actuelles ça n'arrange pas du tout.

Au final, il est assez probable que 2011 batte le record de faible maximum hivernal de 2007. A moins d'un sursaut de dernière minute... default_ermm.gif

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Posted
La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Quelques données concernant le niveau d'ozone en arctique, default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20">

http://www.esa.int/esaCP/SEMIF24SZLG_index_1.html

http://fmiarc.fmi.fi/o3e.html

http://fmiarc.fmi.fi/ozonecolumn.html

http://omivfd.fmi.fi/

Effectivement un article récent à ce propos :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/meteorologie-1/d/et-lon-reparle-du-trou-dans-la-couche-dozone_29290/

"La concentration d’ozone stratosphérique au-dessus des régions arctiques s’est réduite de 40 % cet hiver, une valeur record."

Je me demande s'il ne serait pas judicieux d'ouvrir un nouveau sujet spécial sur la couche d'ozone d'ailleurs, c'est un sujet intéressant qui mériterait à lui seul son propre topic. Qu'en pensez-vous ?

Link to post
Share on other sites

Effectivement un article récent à ce propos :

http://www.futura-sc...e-dozone_29290/

"La concentration d'ozone stratosphérique au-dessus des régions arctiques s'est réduite de 40 % cet hiver, une valeur record."

Je me demande s'il ne serait pas judicieux d'ouvrir un nouveau sujet spécial sur la couche d'ozone d'ailleurs, c'est un sujet intéressant qui mériterait à lui seul son propre topic. Qu'en pensez-vous ?

"ouille" je vois comment vous travaillez sur fs, ce n'est pas du scientifique en dilettante que vous faites dessus, ça ne plaisante pas default_blushing.gif

Si vous démarrez ce sujet, je ne crois pas vous être d'une grande utilité, j'ai plutôt l'impression de faire de la "cuisine" avec mes quelques

connaissances de ces éléments perturbateurs de climato, que de m'en tenir à la rigueur scientifique,

j'essaierais de participer et de suivre.

Je ne me rappelais plus que Montréal c'était en 87, déjà...

Ça me ramène à mes premières conférences internationales sur la climato et ses "variations"

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Petite amélioration pour notre glace articque l 'hiver se termine mieux qu'il n'a commencé

En effet, la periode de fonte demarre en douceur. mais restons prudent, l'an dernier mai et juin ont été des mois records! et nous allons bientot attaqué cette période.d'ailleurs, je trouve le vortex assez desaxé pour les prochains jours du coté canadien, ce qui va permettre d'avoir les premiers jours de degel sur la cote arctique siberienne, est ce en avance cette année par rapport à la moyenne???
Link to post
Share on other sites

Effectivement un article récent à ce propos :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/meteorologie-1/d/et-lon-reparle-du-trou-dans-la-couche-dozone_29290/

"La concentration d’ozone stratosphérique au-dessus des régions arctiques s’est réduite de 40 % cet hiver, une valeur record."

Je me demande s'il ne serait pas judicieux d'ouvrir un nouveau sujet spécial sur la couche d'ozone d'ailleurs, c'est un sujet intéressant qui mériterait à lui seul son propre topic. Qu'en pensez-vous ?

Si je peux donner un avis, ça ne manquerait pas d'intérêt.
Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   1 member

×
×
  • Create New...