gugo

Du 20 novembre au 26 novembre 2017 prévisions météo semaine 47

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

 

Après l’échec logique (à cause de l'activité dépressionnaire trop intense) de l'arrivé du polaire maritime sur le topic précédent, ce topic pourrait bien nous réserver des surprises. 

 

En effet la dépression qui vient foutre le bazar en atlantique sur la fin du topic précédent pourrait bien nous être favorable par la suite pour la possibilité de polaire maritime .

 

 

Depuis quelques runs GFS voyait cette possibilité comme quoi la dépression traverserait l'atlantique ce qui permettrait de faire office de pompe à froid sur le système dépressionnaire basé à l'ouest de la Scandinavie. Ce matin cette possibilité s'affirme quand on fait un topo des modèles, même si des contradictions sont présentes:

 

 

 Premier modèle, FIM, il semble le modèle ce matin qui voit la meilleure évolution hivernophilement parlant, avec une perturbation qui viendrait vers la France favorisant un déplacement net des BPs en Scandinavie, derrière en atlantique la dorsale prend forme et se décale progressivement vers l'est avec une tendance anticyclonique au dessus de la Scandinavie jusqu’au Svaldbard favorisant un net décrochage froid chez nous, autant dire qu'il est assez alléchant:

 

tempresult_iuc9.gif

 

 

Second modèle, GFS, ressemblant à FIM mais avec une dorsale qui monte moins en haute altitude à cause de l'activité dépressionnaire plus forte. FIM aurait une évolution très semblable à GFS au delà de 240h mais avec des HPs en plus haute latitude et un AS (présent à 276h sur GFS)  plus haut et solide. GFS reste pour sa part un run assez froid et humide :

 

tempresult_fwp8.gif

 

 

Ensuite, GEM, qui pour sa part verrait la dépression plus bas en atlantique de ce fait les HPs seraient pulsé sur la France. Si on suit la dynamique du run ensuite les HPs pourraientt se décaler et la dépression arriverait sur la France favorisant une coulée des BPS en haute latitude avec la dorsale derrière les BPs. Mais on notera que les BPs en Scandinavie ne sont pas présent du tout contrairement à GFS-FIM-CEP, ce qui rend son run assez isolé, mais c'est une possibilité ce type d'évolution....

 

tempresult_jrc9.gif

 

 

 

...Car CEP voit aussi cette évolution avec des BPS au niveau des acores alimenté par la pulsion au niveau du labrador,  une très légère pulsion permettrait une petite coulée des BPs en Scandinavie mais très vite cette activité dépressionnaire très basse favoriserait les pulsions en Europe de l'ouest:

 

ECM1-192_hlf5.GIF

 

ECM1-240_vki1.GIF

 

 

 


Ca se sent les modèles se cherchent mais on le voit bien ils maîtrisent les centres d'actions généraux et donc la synoptique globale semble maîtriser, mais les évolutions sont très très différentes par contre.

Exemple entre le 0z et 6z,  on voit que les centres d'actions sont maîtrisé hormis GEM mais de gros décalage entre les runs:

 

tempresult_kho2.gif

 

 

Les ensembles nous aident un peu car ils dégagent chacun les deux risquent les plus probable au flop 

 

GEFS lui met en avant le risque de pulsion plus à l'est avec des BPs plus à l'est que sur l'ensemble CEP.
Chez l'ensemble CEP malgré une dorsale bien dessiné on voit une zone de 1015 hPa à l'est des acores non présente sur GEFS ce qui prouve le risque que met en avant le CEP déterministe mais il semble disproportionné à coté de son ensemble:

 

gens-21-1-252_tsf0.png

 

EDM1-240_pml5.GIF

 

 

On sent bien par les diagrammes (ici Colmar) que c'est ouvert avec l'apparition de scénarios sous les -5°C jusqu' à -10°C à 850hPA, mais en contre partie des températures supérieur à 0 voir 5 °C à cause d'HPs présent sur la France dans le cas de mauvaise évolution à la GEM-CEP:

 

graphe_ens3_mmw6.gif

 

image.png.363af79349a6820d4f9c144dcb1fe019.png

 

 

 

 

Ce qu'on peut rajouter la seconde partie de topic semble continuer dans la dynamique d'ondulation, avec aucun scénario zonal en vu et des anticyclones qui partent aussi vite qu'ils sont arrivé en général quand ils sont en Europe de l'ouest. La dynamique ondulante est bien là et se voit sur les graphs ci dessus aussi avec les courbes qui ne cessent de monter descendre en général:

 

gens_panel_yjb9.png

 

 

 

 

Pour conclure: Les portes sont de nouveau ouverte pour ce début de topic hivernophilement parlant, mais de nombreux facteurs qui pourraient perturber l’engrange:

 

-La perturbation qui traverserait l’Atlantique pas totalement et se placerait sur les acores

-L'activité dépressionnaire qui pourrait perturber la dorsale après le passage de la perturbation atlantique 

 

Je pense que le plus gros danger est la première possibilité, mais la deuxième qui est peu visible à l'heure actuelle pourrait bien s'agrandir en se rapprochant de l'échéance. Autant dire que tout ceci semble le parcours du combattant pour ceux qui espèrent du froid et de l’humidité pour ce début de topic. Encore que l’humidité sera sans doute plus facile à avoir que le froid. 

Cependant c'est ouvert et on peut espérer voir l'arrivé de conditions froide.

On va voir l’évolution de tout ça ces prochains jours ;)

 

Bonne après midi.

Gugo.

 

Modifié par gugo
  • J'aime 10
  • Merci 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

En tenant compte de l'incertitude de la situation et de multiples scénarios envisageable,  je me permet de m'interroger sur le fait que cette situation pourrait t'elle mener à une situation de conflit entre l'air doux et l'air beaucoup plus froid ? Compte tenu d'une circulation différente des dépressions.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

graphe3_1000___3.07585_50.6288_Lille.gif

 

A part dire que rien n'est calé et qu'il y a de l'ouverture... je ne vois pas ce qu'on peut dire d'autre pour l'instant... 
Mais au moins il y a de l'ouverture !

[EDIT]

Et c'est de pire en pire :)

 graphe3_1000___3.07585_50.6288_Lille.gif

Une moyenne qui a tendance à remonter ... et des DET qui plongent ... 

Modifié par PJet
Ajout

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mode forum infoclimat 2005 : 

 

Citation

Ce run de CEP, avec un AS en formation...!!!!!!!! 9_99_99_9

 

12 ans plus tard, le forum en 2017, pour le même run...

 

Citation

Mode public : Hum hum, on note un certain potentiel dans les runs déterministes,  à recadrer bien entendu par rapport aux runs ensemblistes. Une branche de jet pourrait une nouvelle fois contrarier la réalisation de ce scénario. L'échéance est encore lointaine. 

 

Mode privé : oooooh putain, oh putain, oh putaiiiiinnnnn !!!!

 

Modifié par Ciel d'encre
  • J'aime 8
  • Haha 29

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, GFS n'est pas si loin de CEP, c'est juste un peu plus laborieux à se mettre en place...
En revanche NAVGEM très hivernal comme CEP, mais ça pèse pas lourd.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Malgré que le topic concerne une période assez éloignée dans le temps on peut commencer à établir les grandes lignes vis à vis du temps qui devrait nous concerner. Déjà on peut dire que l'on reste dans une dynamique d'échange méridien que ce soit sur CEP, GFS, GEM ainsi que leurs ensemblistes.

 

ECH1-240.gif.thumb.png.6068237a67d924024671def8f3bf2bbd.png4

 

gemnh-0-240.thumb.png.19c657724167e22c42c2053584335918.png

 

gfsnh-0-240.thumb.png.df9470f64c935e01120458033b107f56.png

 

Dans le cas de GFS et CEP ces échanges méridiens se manifesteraient par un flux de NNE (voire ENE sur CEP) très frais voire froid. On aurait donc une configuration clairement hivernale avec le retour en fanfare de gelées généralisées and co'. En réalité tout dépendra du placement exact des centres d'actions et je pense que l'on aura encore moult retournements de situation.

 

Mais, qui dit flux méridiens peut aussi vouloir dire flux de sud...Justement GEM privilégie un flux de sud plutôt anticyclonique sur la totalité du territoire avec une grande douceur à la clé. Au niveau des ensemblistes, on remarque que GFS est clairement extrême par rapport aux autres scénarios mais on voit également qu'il y a une très grande dispersion. Qui dit grande dispersion dit peu de fiabilité et donc que tout est encore possible (raison pour laquelle il faut rester un minimum prudent). On remarque également une grande disparité au niveau de l'ensemble CEP... L'ensemble GEM me semble bien moins dispersé avec une majorité de scénarios de saison/doux, d'ailleurs on retrouve pas mal de scénarios GEM sur GEFS.

 

Prudence donc car le combat entre le froid et la douceur est loin d'être terminé et d'ailleurs le scénario GEM me semble bien plus facilement réalisable que celui de GFS/CEP. Un des secteurs clés demeure encore une fois la zone entre la Terre-Neuve et le sud du Groenland, une activité dépressionnaire trop importante et la dorsale Atlantique pourrait prendre un coup fatal; c'est d'ailleurs ce qu'il s'est passé sur le topic précédent donc wait and see :). Par manque de temps je ne peux pousser l'analyse plus loin :/

 

Bonne soirée ! :)

Modifié par Orkan14
  • J'aime 9
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

J'avais préparé mes petits commentaires mais en ouvrant la fenêtre du topic 20-26/11, Orkan14 a déjà fait le boulot avec les mêmes exemples et conclusions !

Donc je ne ferai que coller mon petit montage de cartes avec l'étoile pour mieux visualiser la France dans ce grand flou encore actuellement qu'est le positionnement des coulées froides... ou des remontées chaudes que le post précédent a déjà décrit.

Comme on le voit il y a du potentiel ^_^

 

blob.png.62a4d35fd41b83958bb3b01c0346f893.png

  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pardonnez mon ignorance mais il me semble que ce genre de valeurs du coté du Groenland ne sont pas si fréquentes si tôt dans la saison!

 

mc6p.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, le fumeur a dit :

pardonnez mon ignorance mais il me semble que ce genre de valeurs du coté du Groenland ne sont pas si fréquentes si tôt dans la saison!

 

mc6p.png

 

 

On en parle chaque année. Ces valeurs sur la calotte glaciaire Groenlandaise sont fictives. Le dôme de glace Groenlandais culmine à près de 3000 mètres d'altitude,  et la pression atmosphérique est ramenée au niveau de la mer.  Il n'y a pas 1070 hpa à 3000 mètres d’altitude.

 

Il existe sur le Groenland un anticyclone pelliculaire, collant à la surface glacée, lié à la densité de l'air froid. Cet anticyclone se renforce quand le flux général est faible (surtout quand les conditions sont anticycloniques en altitude, lors d'un blocage par exemple). On peut deviner sa présence sur une carte des vents (cf. ci-dessous) où l'on peut voir la divergence au sol, partant du sommet de la calotte glaciaire vers sa périphérie (les littoraux). Lorsqu'une dépression croise au large, l'air glacial dévale les pentes de la calotte et forme des vents catabatiques. Le même phénomène existe (en plus violent) en Antarctique. 

 

gfs-14-186_ylc2.png

Modifié par Ciel d'encre
  • J'aime 2
  • Merci 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voici une carte propice à l'établissement progressif d'un flux continental, avec ces ondulations rythmées, à suivre!

Edit: metad, j'ai dit voici une carte donc parmi d'autres, comme la tienne (à 384h, c'est une blague), gros ET

 

500.png?run=run00model

Modifié par pablo25
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi ce que je vois c'est l'écrasement sur l'Europe Centrale de l'anticyclone amenant un flux de sud ouest doux tous cela sur gfs:

gfs-0-324_nyp7.png

Alors est ce moi ou complètement différent de ce qui était montrer hier ?

En fait, le potentiel aurait disparu et le fois de sud ouest anticyclonique l'emporterait une fois encore espérons pas une nouvelle récurrence sinon l'hiver va être long 🤣

  • Haha 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Pour le début du topic (J+7), à l'échelle hémisphérique, l'ensemble des déterministes des modèles est globalement d'accord sur la synoptique (ça ne veut pas dire que ce sera celle là pour autant, mais cela en augmente la probabilité...). Ensuite (J+9), l'évolution est très différente sur l'Atlantique (voir zoom du dessous).

 

blob.png.57aac94a6b6d477ce29055fc07e581a4.png

 

A J+9 (très très loin donc à voir uniquement pour la dynamique générale à l'échelle continentale), on voit que l'appréhension différente de la poussée tropicale sur l'Atlantique a des conséquences dissemblables à l'échelle de l'Europe (avec pas moins de 60 hPa de différence entre les scénarios de CEP et de GEM) :

- pour CEP, bulle chaude islando-anglaise favorisant une coulée froide sur l'Europe (sans préciser plus la localisation pour le moment)

- pour GEM,  bulle chaude groenlandaise favorisant une coulée froide sur l'Atantique et la remontée mécanique d'air plus chaud sur l'Europe

 

blob.png.ce8117a201aaca2475b45415488ba470.png

 

En extrapolant cette dynamique (osons ! c'est le but du topic ^_^), pour les hivernophiles patients, paradoxalement la configuration de GEM semble plus prometteuse étant donné la mise en place potentielle d'un blocage nordique plus solide et parallèlement le décalage vers l'Est quasi  systématique des coulées froides que l'on observe d'ordinaire dans ce genre de configuration...

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a quand même un monde sur les conséquences Ouest Européennes entre le début de topic proposé par GFS det ce matin et celui proposé par CEP det. Et aussi des différences notables dans l'amplitude et le positionnement exact des poussées méridionales tout autour de l'hémisphère

ECH1-168.GIF?13-12

gfsnh-0-168.png

Certes le GFS Det est plutôt dans les scenrios "chauds" de son ensembliste, mais cela doit tout de même nous alerter et nous inciter à la prudence quant à la fiabilité des prévisions sur ces échéances.

Quant à prévoir le milieu voir la fin de la semaine, je ne m'y risquerais évidemment pas.

Certains vont quand même commencer à cauchemarder sur le scénario du GFS Det selon la règle bien connue d'infoclimat en hiver:

- s'il y a incertitude, tu prends le scénario le moins hivernal et c'est celui qui se réalisera

- si tous les scénarios semblent favorable, alors attends un peu pour voir si un scénario moins favorable n’apparaîtrait pas dans les prochains runs.

;)

Pour ma part, je dirais juste que c'est pas encore calé et que tout est encore possible

Modifié par Iconoclaste
  • J'aime 3
  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Iconoclaste a dit :

Il y a quand même un monde sur les conséquences Ouest Européennes entre le début de topic proposé par GFS det ce matin et celui proposé par CEP det. Et aussi des différences notables dans l'amplitude et le positionnement exact des poussées méridionales tout autour de l'hémisphère

ECH1-168.GIF?13-12

gfsnh-0-168.png

Certes le GFS Det est plutôt dans les scenrios "chauds" de son ensembliste, mais cela doit tout de même nous alerter et nous inciter à la prudence quant à la fiabilité des prévisions sur ces échéances.

Quant à prévoir le milieu voir la fin de la semaine, je ne m'y risquerais évidemment pas.

Certains vont quand même commencer à cauchemarder sur le scénario du GFS Det selon la règle bien connue d'infoclimat en hiver:

- s'il y a incertitude, tu prends le scénario le moins hivernal et c'est celui qui se réalisera

- si tous les scénarios semblent favorable, alors attends un peu pour voir si un scénario moins favorable n’apparaîtrait pas dans les prochains runs.

;)

Pour ma part, je dirais juste que c'est pas encore calé et que tout est encore possible

Je partage totalement cet avis ! Vu la tronche du vortex polaire (malmené comme rarement et encore plus à cette période de l'année comme cela a deja été dit ! Difficile de prévoir quoique ce soit dans cette synoptique très méridienne et dans une saison ou le vortex polaire est censé se consolider et faire acte de machine à dépressions. Personnellement je ne me risquerais à rien et la fiabilité tombe aux abysses assez rapidement et comme on n'avait pas connu depuis un moment (ce qui en soit n'est pas une mauvaise nouvelle) ! 

  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assez d'accord avec vous, même si c'est le scénario "doux" qui l'emporterait on à la chance en ce début de période hivernale de voir les "choses" bouger et c'est déjà un bien car le gros Momo on en pouvais plus, enfin pour ma part...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, Run999H a dit :

Je partage totalement cet avis ! Vu la tronche du vortex polaire (malmené comme rarement et encore plus à cette période de l'année comme cela a deja été dit ! Difficile de prévoir quoique ce soit dans cette synoptique très méridienne et dans une saison ou le vortex polaire est censé se consolider et faire acte de machine à dépressions. Personnellement je ne me risquerais à rien et la fiabilité tombe aux abysses assez rapidement et comme on n'avait pas connu depuis un moment (ce qui en soit n'est pas une mauvaise nouvelle) ! 

 

Entièrement d'accord, dans ce contexte synoptique et a fortiori à cette échéance, il ne s'agit pas de faire des prévisions en bonne et due forme mais juste d'envisager l'ensemble des "possibles" à une échelle très large, en fonction de la façon de calculer l'amplitude et l'intensité des poussées méridiennes par chaque modèle. C'est en ce sens que j'ai collé précédemment les cartes de CEP et GEM à J+9

 

blob.png.47db2ceb19fbb9e7d7f26c58fc1c4d2b.png

Modifié par sastrugis
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Bon cette fois-ci sastrugis m'a devancé ! :) 

Je ne vais donc pas remettre les cartes dans la mesure où elles ont été partagées dans les posts ci-dessus. Je vais davantage m'attarder sur les ensembles via les diagrammes.

 

Premièrement l'ensemble de GFS :

 

graphe3_1000_300_271___.png.gif.f02b7337f944f169974be9941e81592b.gif

 

Globalement ce que je craignais hier est en train de prendre du gallon. Bien que la dispersion soit grande à partir du 19, la majorité des scénarios tablent sur un temps doux. Malgré cela on remarque que si GFS était hier le scénario le plus froid de son ensemble, il est aujourd'hui le plus doux ou un des plus doux il est donc probable que les prochains runs soient moins doux. On note également la résistance de scénarios bien froids mais ces derniers demeurent minoritaires. Pour conclure il faut retenir que c'est bel et bien la douceur qui est en train de l'emporter sur l'ensemble GFS mais, compte tenu de l'échéance il faut rester très prudents car je pense que l'on aura encore des retournements de situations.

 

Pour ce qui est de l'ensemble CEP : 

 

graphe_ens3.png.b1a26ef53249075cbbc1e213befcad6e.png

 

D'une manière générale on constate que l'ensemble CEP est bien moins dispersé que GEFS. On constate également que CEP constitue le scénario le plus froid de son ensemble et que par conséquent ses modélisations hivernales ne sont que fantaisies. Ce qui est dommage ce que l'on ne peut pas voir en détail l'ensemble des scénarios ce qui nous limite dans l'analyse.  En comparant CEP det. à l'ensemble GFS on constate qu'il y a quelques scénarios similaires entre les deux (4 ou 5).

 

Enfin l'ensemble GEM : 

 

graphe_ens3.gif.a13bcf2448b7190f4f2b74e3fdca0473.gif

 

De son côté l'ensemble GEM fait véritablement ressortir une certaine douceur avec la très grande majorité des scénarios doux à très doux. Seuls quelques scénarios sont légèrement plus froid. On note tout de même une dispersion importante mais il ressort globalement que la douceur devrait l'emporter. On remarque également le retour des précipitations que ce soit sur l'ensemble GEM ou GFS ce qui constitue une bonne nouvelle.

 

Pour conclure, une majorité de scénarios tendent quand même à favoriser une certaine douceur en Europe de l'Ouest mais, compte tenu de l'échéance et de la difficulté des modèles à appréhender la situation à venir il faudra rester très prudent. De plus il peut faire doux en altitude mais froid en BC donc tout ceci est à relativiser. Il faudra donc attendre encore un peu avant de savoir réellement à quoi peut-on s'attendre. Globalement je maintiens ce que je disais hier à savoir que GEM me semble davantage fiable sur ses modélisations.

Modifié par Orkan14
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, Iconoclaste a dit :

Il y a quand même un monde sur les conséquences Ouest Européennes entre le début de topic proposé par GFS det ce matin et celui proposé par CEP det. Et aussi des différences notables dans l'amplitude et le positionnement exact des poussées méridionales tout autour de l'hémisphère

 

 

Certes le GFS Det est plutôt dans les scenrios "chauds" de son ensembliste, mais cela doit tout de même nous alerter et nous inciter à la prudence quant à la fiabilité des prévisions sur ces échéances.

Quant à prévoir le milieu voir la fin de la semaine, je ne m'y risquerais évidemment pas.

Certains vont quand même commencer à cauchemarder sur le scénario du GFS Det selon la règle bien connue d'infoclimat en hiver:

- s'il y a incertitude, tu prends le scénario le moins hivernal et c'est celui qui se réalisera

- si tous les scénarios semblent favorable, alors attends un peu pour voir si un scénario moins favorable n’apparaîtrait pas dans les prochains runs.

;)

Pour ma part, je dirais juste que c'est pas encore calé et que tout est encore possible

Moi je dirai que tu suis pas tes hypothèses :P je dirai que c'est le plus doux qui va l'emporter ;)

 

C'était déjà pas dingue les simulations, là GFS a porté le coup de grâce ce matin. Même si ça venait à redevenir plus favorable, ça va pas être folie!

Modifié par maxicobra

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Orkan14 a dit :

Globalement ce que je craignais hier est en train de prendre du gallon. Bien que la dispersion soit grande à partir du 19, la majorité des scénarios tablent sur un temps doux.

 

Une moyenne à 0°C sur le panel GEFS et on part sur un temps doux? C'est tellement explosé sur les courbes qu'il est impossible (comme dis justement plus haut, mais je le rerépète) d'établir une tendance 

 

Citation

Malgré cela on remarque que si GFS était hier le scénario le plus froid de son ensemble, il est aujourd'hui le plus doux ou un des plus doux il est donc probable que les prochains runs soient moins doux. On note également la résistance de scénarios bien froids mais ces derniers demeurent minoritaires

On a une moyenne à 0°C avec des extrêmes entre -5°C et 5°C soit autant de courbes entre 0 et 5°C à 850 HPA que de courbes entre -5°C et 0°C.  Je trouve pas que le scénario du froid est plus minoritaire que celui du '' doux ''

 

Citation

Pour conclure il faut retenir que c'est bel et bien la douceur qui est en train de l'emporter sur l'ensemble GFS mais, compte tenu de l'échéance il faut rester très prudents car je pense que l'on aura encore des retournements de situations.

Donc à mon sens, c'est tirer une conclusion rapide, hâtive et erronée. Même si ce serait le scénario le plus doux qui l'emporterait, on serait loin d'avoir un temps doux notamment au niveau du plancher des vaches avec des conditions +/- anticycloniques favorisant les phénomènes de BC.

Citation

Pour ce qui est de l'ensemble CEP : 

D'une manière générale on constate que l'ensemble CEP est bien moins dispersé que GEFS.

A 1°C près, en haut comme en bas des courbes, c'est kif-kif avec GEFS. On note surtout que CEP est bien isolé vers le bas et que grosso-modo il nous sort ce matin le scénario le plus idyllique. 

 

Vers un compromis (comme souvent) GFS-CEP?

 

Modifié par Théo08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, Orkan14 a dit :

 

 

Pour ce qui est de l'ensemble CEP : 

 

graphe_ens3.png.b1a26ef53249075cbbc1e213befcad6e.png

 

D'une manière générale on constate que l'ensemble CEP est bien moins dispersé que GEFS. 

Ça en fait tu ne le sais pas, sur les diagrammes de météociel  pour le CEP l’ecart Type est lissé car on est sur une moyenne des scénarios hauts et bas alors que sur gefs tu as tous les scenarios dans le détail.

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Théo08 a dit :

Une moyenne à 0°C sur le panel GEFS et on part sur un temps doux? 

 

La moyenne à 0°C n'est absolument pas représentative de l'ensemble. Elle est tronquée par des une minorités de scénarios très froids. Il faut savoir être objectif en lisant les graphiques et ne pas laisser ses tendances hivernophiles prendre le dessus.

il y a 10 minutes, Théo08 a dit :

On a une moyenne à 0°C avec des extrêmes entre -5°C et 5°C soit autant de courbes entre 0 et 5°C à 850 HPA que de courbes entre -5°C et 0°C. Donc personnellement, je trouve pas que le scénario du froid est plus minoritaire que celui du '' doux ''

 

Mêmes remarques que ci-dessus... Si on compte l'ensemble des scénarios doux et l'ensemble des scénarios plus froids on est loin de la parité...

 

il y a 10 minutes, Théo08 a dit :

Donc à mon sens, c'est tirer une conclusion rapide, hâtive et erronée. Même si ce serait le scénario le plus doux qui l'emporterait, on serait loin d'avoir un temps doux notamment au niveau du plancher des vaches avec des conditions +/- anticycloniques favorisant les phénomènes de BC.

A 1°C près, en haut comme en bas des courbes, c'est kif-kif avec GEFS. On note surtout que CEP est bien isolé vers le bas et que grosso-modo il nous sort ce matin le scénario le plus idyllique. 

 

Premièrement si tu as correctement lu ce que j'ai dit il me semble avoir préciser qu'un temps doux en altitude ne signifie pas un temps doux en BC... Deuxio, L'ensemble CEP va à peu près de 5°C à -5°C tandis que GEFS va de presque -10°C à 10°C donc non ce n'est pas simplement l'histoire d'un degré.

 

il y a 6 minutes, cédric du Lot a dit :

Ça en fait tu ne le sais pas, sur les diagrammes de météociel  pour le CEP l’ecart Type est lissé car on est sur une moyenne des scénarios hauts et bas alors que sur gefs tu as tous les scenarios dans le détail.

 

Oui tout à fait c'est pour ça que j'ai voulu ne pas m'attarder dessus :)

Modifié par Orkan14
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, cédric du Lot a dit :

Ça en fait tu ne le sais pas, sur les diagrammes de météociel  pour le CEP l’ecart Type est lissé car on est sur une moyenne des scénarios hauts et bas alors que sur gefs tu as tous les scenarios dans le détail.

 

oui, avec  +/- 1 écart-type on ne prend en compte qu'environ 2/3 des scénarios (68%),  laissant donc de côté les plus extrêmes qui attirent l'oeil !

 

image.png.fc77326d4c95280f8f8060b78c7c0b7b.png

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Orkan14 a dit :

 

La moyenne à 0°C n'est absolument pas représentative de l'ensemble. Elle est tronquée par des une minorités de scénarios très froids. Il faut savoir être objectif en lisant les graphiques et ne pas laisser ses tendances hivernophiles prendre le dessus.

C'est pas la peine d'être agressif hein.   

Citation

Elle est tronquée par des une minorités de scénarios très froids

Où est elle tronquée par une minorité de scénarios très froid? Quand justement sur ton graphique l'extrême froid sur l'échéance que tu parles est de -6°C lol.

 

Plus simplement, ça c'est à +  228h (22 Novembre), là ou les tubes explosent , et globalement sur  l'échéance dont on parle plus haut.

10 scénarios avec T850 HPA <0°C

10 scénarios avec T850 HPA > 0°C

 

On à 2 gros scénarios : 

- celui qui ressemble à CEP  déterministe avec tentative d'élévation de HG vers Groenland et Islande

- celui qui ressemble à GFS déterministe de cette nuit (scénarios plus doux)

 

5a0970aa3b77c_Capturedcran2017-11-1311_10_40.thumb.png.c4cd51e0ca25057d5413d669fe447ce1.png

Tu m'excuseras, mais vu l'échéance, vu les incertitudes (cf plus haut), je suis pas d'accord avec toi. Le scénario du ''doux'' ne prend pas de galon. Et c'est mon objectivité qui parle. (d'ailleurs, heureusement que j'ai précisé que CEP me paraissait trop extrême vers le froid, lorsqu'on le replaçait dans son ensemble et que intuitivement, je misais plus sur un mix CEP-GFS....)

 

Citation

Mêmes remarques que ci-dessus... Si on compte l'ensemble des scénarios doux et l'ensemble des scénarios plus froids on est loin de la parité...

Cf plus haut 

 

Citation

 

 

Premièrement si tu as correctement lu ce que j'ai dit il me semble avoir préciser qu'un temps doux en altitude ne signifie pas un temps doux en BC... Deuxio, L'ensemble CEP va à peu près de 5°C à -5°C tandis que GEFS va de presque -10°C à 10°C donc non ce n'est pas simplement l'histoire d'un degré.

Effectivement, en regardant à 384h et non dans une échéance plus raisonnable, tu vas trouver des extrêmes de la sorte .

 

 

Modifié par Théo08
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Soyons honnête, pour l'instant, je dis bien pour l'instant,  on serait plutôt dans une probabilité assez élevée de H-G sur le Pays, à l'avant d'une dépression située quelque part sur l'Atlantique. En effet, il n'y a qu'à voir l'écart-type:

 

171113114220622567.png

 

L'écart-type reste assez faible sur le Pays = probabilité assez élevée POUR L'INSTANT de H-G. En revanche,  l'E-T reste élevé sur l'Océan. Les modèles ont du mal à voir ou va se situer l'emplacement de la dépression. 

 

Notons également un E-T de 10 sur l'Europe. Dans cette zone est modélisé un AE. C'est ce dernier qui pourrait empêcher la progression de la dépression Atlantique sur le Pays. De ce fait, elle pourrait stagner temporairement ou du moins voir du mal à être mobile, redressant un flux de SW sur le France. La probabilité d'avoir un AE dans cette zone est assez élevée pour l'instant.

 

 

[modéré, HS]

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici les 2 ensembles comparables,il est a noter d'ailleurs qu'aux environs du 21 novembre l'ensembliste Américain propose une majorité de scénarios plus proches du déterministe Européen :

 

IFS.jpeg.01667c04820d15a970db1c95838d4916.jpeg

 

image.png.903319f269ecf3a8bce6b4f02960cbfe.png

Modifié par Nico 14
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.