Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Posted
Beauvoir mt st michel

« Je crois en une période de transition, souligne ainsi Henry Shaw, dès 1980. Nous n’allons pas cesser de brûler des combustibles fossiles du jour au lendemain, et nous tourner soudainement vers le solaire ou la fusion nucléaire, etc. Nous allons opérer une transition très raisonnable et progressive des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables. »

 

Le mensonge est subtil  : nous avons réellement fait une transition vers les énergies renouvelables éoliennes et solaires...et ainsi maintenu des "back up avec fossiles" sauf là où le nucléaire ou l'hydraulique se sont maintenus ou renforcés (Norvège, France, Suède, UK, Chine, Brésil...). Henri Shaw a vu juste en bon leader pétrolier, les renouvelables lui ont permis d'assurer une transition très raisonnable, celle où le fossile (gaz ou pétrole) reste indispensable tant qu'il y a des périodes de pointe et l'impossibilité de stocker le courant électrique.  Et c'est sur cette limite technique double que l'énergie fossile se maintient.

 

Nous n'avons pas rien fait, nous avons fait un mauvais choix, celui de tenter de remplacer à consommation égale une énergie fossile disponible et régulable par des énergies renouvelables intermittentes et fatales. C'est le seul discours "écologiste" qui permette d'être élu, celui où la technique résout tous nos problèmes. C'est ce discours là qui progresse dans les urnes, celui qui fait croire que seuls les vilains lobbys pétroliers et gaziers constituent l'obstacle, alors que sans eux, il est impossible de maintenir une électricité de pointe, c'est à dire l'ensemble de notre système de production et de consommation confortables. 

 

La seule solution fiable c'est à la fois de baisser la consommation donc le pouvoir d'achat (point 1), et de basculer le pétrole et le gaz sur d'autres énergies non fatales ni intermittentes (point 2) à savoir pour la France :

 

-point 1 : arrêt des subventions à l'isolation avec au contraire des amendes pour qui n'isole pas, basculement des véhicules SUV sur du 700 kilos avec 2 litres au cent pour les véhicules à conduite hors-ville (électrique ou hybride en ville OK), cessation de toutes les activités de loisirs de masse multipliant les déplacements de masse et les consommations induites (musique où l'électrique -projecteurs/enceintes fait 90% de l'art, stades de sports en tous genre avec déplacements induits, JO et autres coupes du monde de foot à éviter évidemment), enfin et surtout prix progressifs sur toute consommation d'énergie : un volume par personne sur un an à prix bas, et tarifs progressifs et non dégressifs sur tout dépassement de la ration annuelle par personne (quotas familiaux à définir).

 

- point 2 : énergie par des courants marins, du bois,  du nucléaire (non renouvelable mais dont les consommations d'uranium sont ridicules par kw produit),  de la géothermie (pas donné mais dans des bassins démographiques comme l'Île de France).Cela suppose un programme perdant aux élections : moins d'argent pour consommer/plus pour investir, renforcement de l'exploitation du nucléaire en s'adressant aux Chinois qui sont devenus meilleurs que nous manifestement (50 ans sans construction et avec un dégommage en règle de la filière par les autorités elles-mêmes = la catastrophe de Flamanville), exploitation des forêts pour l'énergie/ameublement et non le tourisme,  édification de barrages marégraphiques sur le littoral de la Manche (beaucoup moins intermittent que le vent ou le soleil, les étales ça dure 30 minutes et on peut lisser les turbines).

 

 

Avec un programme comme ça, on peut raisonnablement tabler sur 0,5% aux élections...

 

Edited by Bruno 49
grammaire
  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je ne sais pas si les propositions énoncées sont réalistes et correspondent à la réalité, mais j'ai trouvé le genre visuel particulièrement intéressant :         C'est d

Je viens de lire que la centrale de Gardanne (propriété d'Uniper et ex E.ON*) est en vente par l'intermédiaire de la banque Rothschild, centrale dont la tranche V doit être fermée en 2022. *E.ON

votre débat sur la consommation de viande est intéressant mais je crois que pour le coup vous confondez le fait d'être vegan et celui d'être végétarien ou végétalien, ce qui n'est pas du tout la même

Posted Images

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 2 heures, Bruno 49 a dit :

baisser la consommation donc le pouvoir d'achat

 

Je ne discute pas tes deux assertions mais le « donc ». L'affirmation prend un raccourci direct sans exprimer d'alternatives. On pourrait imaginer garder un pouvoir d'achat similaire et consommer autrement, c'est-à-dire d'autres produits et services, créant eux-même de la valeur.

 

Il y a 2 heures, Bruno 49 a dit :

La seule solution fiable

 

Plus précisément, c'est la seule solution où le programme est

 

Il y a 2 heures, Bruno 49 a dit :

celui où la technique résout tous nos problèmes

 

Effectivement, nous sommes technicistes en vivant dans une société techniciste. Toutes les solutions proposées, voire rêvées, par nos dirigeants économiques et politiques passent par ce biais. C'est le serpent qui se mord la queue, le technicisme appelant toujours plus de technicités et de ressources.

Tant que nous aurons une approche techniciste des problèmes, peu importeront les scores aux élections.

 

Entre parenthèses, avec une propagande soignée comme nos sociétés hyper médiatisées savent le faire, un tel programme pourrait sortir victorieux. 😉

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel
Il y a 12 heures, _sb a dit :

 

Je ne discute pas tes deux assertions mais le « donc ». L'affirmation prend un raccourci direct sans exprimer d'alternatives. On pourrait imaginer garder un pouvoir d'achat similaire et consommer autrement, c'est-à-dire d'autres produits et services, créant eux-même de la valeur.

 

 

Plus précisément, c'est la seule solution où le programme est

 

 

Effectivement, nous sommes technicistes en vivant dans une société techniciste. Toutes les solutions proposées, voire rêvées, par nos dirigeants économiques et politiques passent par ce biais. C'est le serpent qui se mord la queue, le technicisme appelant toujours plus de technicités et de ressources.

Tant que nous aurons une approche techniciste des problèmes, peu importeront les scores aux élections.

 

Entre parenthèses, avec une propagande soignée comme nos sociétés hyper médiatisées savent le faire, un tel programme pourrait sortir victorieux. 😉

Un produit peut créer de la valeur potentielle, mais pour qu'il soit diffusé en série, donc utile, ce produit nécessite plus d'énergie; aucun produit génial au XIX° plus qu'aux siècles qui précèdent, mais Léonard de Vinci n'avait pas de pétrole ni de gaz. Je ne vois pas bien comment un produit diffusé en masse peut créer sa propre valeur.

 

"Mes" solutions ne sont pas technicistes : la contrainte financière que je revendique n'est pas une technique scientifique mais politique, et l'orientation vers du bois du nucléaire ou des courants n'est pas plus ou moins technique que le solaire ou l'éolien, c'est une option économique et politique fondée sur la physique, mais je ne m'en remets nullement aux scientifiques, plutôt aux politiques; le fondateur de Tesla est un techniciste, il croit qu'il suffit pour les politiques et l'opinion de laisser travailler les ingénieurs pour nous assurer un pouvoir d'achat propre et sans effort.  A mon sens, une société technicienne ou techniciste ce n'est pas pareil.

 

Enfin, non, je ne crois pas hélas pour moi qu'une propagande peut tout faire, justement parce que les politiques sont perçus massivement comme des manipulateurs. Une société où l'on dénonce la propagande constamment n'y est pas soumise.  L'esprit critique a toute sa place dans nos lois et nos moeurs, si nos politiques disent n'importe quoi, c'est nous qui en sommes quelque part responsables collectivement.

 

Pour ma part, je vais appliquer une partie de mon programme en prenant une voiture moins puissante et moins lourde avec un moteur thermique le plus sobre possible (79G de C02) en occasion à un prix de 10 000 euros inférieur à ce que je conduis en ce moment afin de dégager les moyens pour isoler ma toiture.  Mais mes contraintes professionnelles et de santé m'empêchent de passer à des trajets quotidiens permettant une conduite en véhicule électrique (je ne fais jamais de ville, et que du 80 à l'heure sur parcours long).

Edited by Bruno 49
grammaire
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Bruno 49 a dit :

« Je crois en une période de transition, souligne ainsi Henry Shaw, dès 1980. Nous n’allons pas cesser de brûler des combustibles fossiles du jour au lendemain, et nous tourner soudainement vers le solaire ou la fusion nucléaire, etc. Nous allons opérer une transition très raisonnable et progressive des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables. »

 

Le mensonge est subtil  : nous avons réellement fait une transition vers les énergies renouvelables éoliennes et solaires...et ainsi maintenu des "back up avec fossiles" sauf là où le nucléaire ou l'hydraulique se sont maintenus ou renforcés (Norvège, France, Suède, UK, Chine, Brésil...). Henri Shaw a vu juste en bon leader pétrolier, les renouvelables lui ont permis d'assurer une transition très raisonnable, celle où le fossile (gaz ou pétrole) reste indispensable tant qu'il y a des périodes de pointe et l'impossibilité de stocker le courant électrique.  Et c'est sur cette limite technique double que l'énergie fossile se maintient.

 

Nous n'avons pas rien fait, nous avons fait un mauvais choix, celui de tenter de remplacer à consommation égale une énergie fossile disponible et régulable par des énergies renouvelables intermittentes et fatales. C'est le seul discours "écologiste" qui permette d'être élu, celui où la technique résout tous nos problèmes. C'est ce discours là qui progresse dans les urnes, celui qui fait croire que seuls les vilains lobbys pétroliers et gaziers constituent l'obstacle, alors que sans eux, il est impossible de maintenir une électricité de pointe, c'est à dire l'ensemble de notre système de production et de consommation confortables. 

 

La seule solution fiable c'est à la fois de baisser la consommation donc le pouvoir d'achat (point 1), et de basculer le pétrole et le gaz sur d'autres énergies non fatales ni intermittentes (point 2) à savoir pour la France :

 

-point 1 : arrêt des subventions à l'isolation avec au contraire des amendes pour qui n'isole pas, basculement des véhicules SUV sur du 700 kilos avec 2 litres au cent pour les véhicules à conduite hors-ville (électrique ou hybride en ville OK), cessation de toutes les activités de loisirs de masse multipliant les déplacements de masse et les consommations induites (musique où l'électrique -projecteurs/enceintes fait 90% de l'art, stades de sports en tous genre avec déplacements induits, JO et autres coupes du monde de foot à éviter évidemment), enfin et surtout prix progressifs sur toute consommation d'énergie : un volume par personne sur un an à prix bas, et tarifs progressifs et non dégressifs sur tout dépassement de la ration annuelle par personne (quotas familiaux à définir).

 

- point 2 : énergie par des courants marins, du bois,  du nucléaire (non renouvelable mais dont les consommations d'uranium sont ridicules par kw produit),  de la géothermie (pas donné mais dans des bassins démographiques comme l'Île de France).Cela suppose un programme perdant aux élections : moins d'argent pour consommer/plus pour investir, renforcement de l'exploitation du nucléaire en s'adressant aux Chinois qui sont devenus meilleurs que nous manifestement (50 ans sans construction et avec un dégommage en règle de la filière par les autorités elles-mêmes = la catastrophe de Flamanville), exploitation des forêts pour l'énergie/ameublement et non le tourisme,  édification de barrages marégraphiques sur le littoral de la Manche (beaucoup moins intermittent que le vent ou le soleil, les étales ça dure 30 minutes et on peut lisser les turbines).

 

 

Avec un programme comme ça, on peut raisonnablement tabler sur 0,5% aux élections...

 

 

Tout a fait d'accord un petit dessin pour imager.

 

IND_19_22_04.png

Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (13400)

Je n'ai pas dit que ta méthode pour sortir du cercle actuel est techniciste. Mais tu raisonnes sur des produits et services à dimensions technicistes.

Il ne s'agit pas de retourner en peaux de bête vivre dans une grotte (ça pourrait être rigolo un temps, il n'y a pas assez de grottes probablement ! 😛 ), nous avons besoin d'un certain degré de technicité, déjà rien que par notre évolution cognitive. L'équilibre à trouver est entre cette technicité indispensable à notre épanouissement (collectif et individuel) et notre environnement. Pour cela, il me paraît fondamental de « détrôner » le dieu Technicisme, idole intouchable et, quelque part, totalitaire.

La redistribution des richesses est souvent abordée. La redistribution du pouvoir beaucoup moins. Ce que je veux dire est qu'il arrive un moment où la situation tend à devenir critique et que des choix s'avèrent nécessaire pour en sortir.

La tendance actuelle est de fermer les yeux et de prier le dieu Technicité pour qu'il nous donne la solution.

On ferme les yeux entre autres parce que nous nous croyons invincibles grâce à notre « supériorité ». La T peut augmenter de 20°C en un siècle, la vie continuera sur notre planète. Pas certain que l'espèce humaine y survive et encore moins nos sociétés actuelles.

Pourtant, il y a des choix à faire. Pour cela, la redistribution des pouvoirs et par ricochet, la redistribution de la parole , est nécessaire. Les décisions prises en petits comités lors de sommets sont archaïques, simplement parce que les participants sont dépassés par les enjeux et les interactions, comme nous tous, pris individuellement.

Une propagande ne peut pas tout faire mais elle incite, c'est là le point important. Elle pourrait inciter chacun à changer/à réfléchir sur son angle de vision, à considérer les choix qui se présentent, à valoriser d'autres pratiques, etc. L'utilité d'une telle propagande est de contrer la pression sociétale actuelle.

L'exemple final que tu prends est révélateur : tu as conscience d'un problème, tu adaptes ton point de vue, tu prends connaissance des choix qui se présentent et tu fais un choix. Cela, il faut le multiplier. Une propagande « vertueuse » (je n'aime pas le mot, trop connoté et dévoyé) à l'encontre de la propagande actuelle portée par les objectifs de nos sociétés contemporaines, objectifs bien trop éloignés pour ne pas dire souvent en contradiction, avec ces problématiques.

Link to post
Share on other sites
Posted
Kernascléden (56) - 25 km au nord de Lorient.

Je pose ça là..

 

"En ce temps de réchauffement climatique et de la sixième extinction massive, cette fois due directement aux activités humaines, les alertes se multiplient, y compris sur des sites reconnus, classés, suivis et protégés. Et sous les beaux discours, les lois, les subventions, force est de constater que finalement la biodiversité est loin d'être une priorité, ce quelles qu'en soient les conséquences.

 

Quelques exemples d'actualités :

- une soirée festive cautionnée par l’Etat dans le plus important site d’hibernation connu de chiroptères de Lorraine : parce qu'Halloween c'est quand même super important...

- des travaux en pleine période de reproduction sur une église classée en Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope sans aucune prise en compte des chauves-souris ;

- La destruction d’un pont, habitat de chauves-souris, sans aucune prise en compte des espèces présentes, parce que les courriers d'alertes se seraient perdus dans les limbes administratives...

- un terrible dérangement de colonie en pleine période de reproduction sur un site classé ENS, Natura 2000, ZNIEFF et CENL : parce qu'il fallait changer la chaudière... en pleine canicule de juin !

- des rénovations thermiques par les offices HLM qui continuent sans aucune prise en compte de la biodiversité  malgré le document du CEREMA (en ligne sur notre site)…

Et par là-dessus, une canicule en pleine période des naissances qui modifie le comportement des colonies après des mises bas tardives... Réfugiés climatiques !

Si certains restent optimistes, ils peuvent toujours partager : la vigilance est de mise, partout, en toute saison et sur tout habitat, protégé ou non.

Et que ceux qui inventent des concepts, plans, schémas, programmes, groupes de travail, stratégies, concertations, projet de loi, agence, conseil, comité, copil, commissions, appels à projets, etc... se posent les bonnes questions !

 

Et si on commençait par le bon sens ?"

 

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=897427240589965&id=529264454072914

 

Sinon, autre fait, mais de ma propre expérience.. les fortes chaleurs ont eu des conséquences dramatiques sur les populations de chauve-souris. En 3 semaines, nous avons reçu plus de 700 appels jour et nuit de toute la France, concernant des jeunes chauve-souris retrouvées en difficulté ou morte.. une grande partie de celles qui était en difficulté sont mortes par la suite..

 

Mais, le mauvais temps début mai et juin a eu aussi des conséquences sur les populations d'oiseaux cette fois, forte mortalité sur la côte, notamment chez les jeunes.. chez les adultes le manque de nourriture à une raison de leur sort..

 

Il est franchement grand temps d'agir.. même si pour être positif, certaines espèces vont mieux.. mais elles doivent représenter seulement 10% de la biodiversité française.. à peine.

  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

La bêtise humaine n'a pas de limite, pourtant l'humanité n'a aucune chance 

de survie si les autres espèces disparaissent et ce ne sera pas l'homme qui

restera en dernier.

Avec mon épouse ça fait presque 20 ans qu'on se bat pour préserver un

petit bout de zone humide on a bien du mal avec toutes les pressions autour.

On va quitter les bâtiments dans peu de temps et on essaie de convaincre le conservatoire

de ne pas tout démolir afin de sauvegarder les hirondelles qui y nichent, et on voudrait

aménager une partie pour accueillir les chauve-souris.

Depuis toutes ces années qu'on gère ces surfaces on a pourtant remarqué 

l'augmentation de la biodiversité en ce lieu, mais c'est compliqué de lutter contre

la stupidité de certaines personnes.

Le reportage que j'ai mis sur un autre post  démontre pourtant très bien    

que l'homme est "insignifiant" par rapport a ce qui l'entour.   

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Paradoxal de recevoir GRETA  le jour où le CETA est signé...

On pourrait aussi gloser sur le fait que la France c'est 1% des émissions, mais, sans aucun doute, GRETA va aller en Chine, en Inde, aux USA, au Brésil, etc etc.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Colomiers (31) et Aveyron Ségala (12)
Il y a 1 heure, meteor a dit :

Paradoxal de recevoir GRETA  le jour où le CETA est signé...

On pourrait aussi gloser sur le fait que la France c'est 1% des émissions, mais, sans aucun doute, GRETA va aller en Chine, en Inde, aux USA, au Brésil, etc etc.

 

Le discours du jour de Greta à l'assemblée,  dispo sur dailymotion :

 

 

 

Source : https://www.dailymotion.com/video/x7e1c0p

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
43 - Saint-Géron/Village de Combadine

Alors le discourt sur la finance est intéressant, il faudra bien changer ce système

un jour. Je pense que ça se fera quand le RC bousculera suffisamment l’économie.

Mais le discourt sur "tout le monde végétarien" alors là c'est du grand n'importe quoi.

D'abord les végétariens mangent des  fromages donc qui dit fromage dit élevage.

Ensuite la meilleur solution pour faire pousser des légumes est d'avoir un apport de fumure.

En conclusion je dirais qu'il est temps de soutenir les petits paysans avec une production extensive

et de la vente local, manger des produits sain et de saison, modérer la consommation de tout les produits et 

pas que de la viande.

Les prairies naturelles pâturée on un pouvoir très fort de l’absorption du CO2  et en extensif n'a pas d'impact

sur le RC alors faut pas se tromper d'ennemis.

Sans vouloir être méchant ce mec a plus une tronche de business man que d'un paysan alors il

devrait se cantonner a se qu'il connait parce que c'est de cette façon qu'on fout la zizanie encore

heureux qu'il n'a pas parlé de vèganisme ce serait la fin de tout.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Greta Thunberg (bien prononcer Phunberg comme les anglo saxons discoursent) me rappelle un peu les inconnus des 90's : "Pollution je dis NON, mais à la vie je dis OUI"

J'adore cet humour! et j'espère qu'elle nous éclairera longtemps encore sur la vie qu'on doit jouir ...

Promis, moi je ne suis pas mature ! et probablement je ne le serai jamais à ce point la exigé ...

Link to post
Share on other sites

Épiphénomène sans doute, mais je reste assez perplexe, partagé, et finalement pas rassuré. . Tout d'abord la démarche n'a finalement pas beaucoup d'écho. . J'ai fait rapidement des recherches et on ne trouve pas grand chose , ni sur l'auteur, ni sur sa lettre ou son rapport.. et sa diffusion hormis IC me semble sur des sites marginaux et marginalisés. . Ce qui remet en cause La crédibilité même du gars. . Que j'ai d'ailleurs perdu quand j'ai vu sa référence à un certain mouvement social fluo. Qui soit dit en passant pour 50% du mouvement souhaite un pouvoir d'achat plus fort , et si possible au niveau d'un trader, pour rouler sur les routes de France... et puis sur le fond.. on le sait déjà... les banques, les indus, les lobby..  Il y a même un avocat new-yorkais qui s'est immolé dans central park en 2018...(pas plus de prise de conscience.. on préfère sans doute les couettes juvéniles au flamme)..un peu plus péchu qu'une modeste démission d'un petit cadre hsbc. .et enfin même si il y avait un écho une prise de conscience , l'inertie du modèle sociétal est telle que c'est illusoire d'attendre du seul "marché ".. le problème est systémique et je pressens de plus en plus qu'il se résoudra par un choc systémique. . Je terminerai par un bout du cours de Jancovici sur un autre post ou il illustre les deux périodes de baisse du co2 au 20ème siècle : 4 % de baisse .. : la récession de 1932 et la  guerre 39-45.. Tout est joué. . 

Edited by Discolulu
correction
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Discolulu a dit :

.../...

le problème est systémique et je pressens de plus en plus qu'il se résoudra par un choc systémique. .

.../...

Complètement d'accord avec toi.

Greta, Jancovici, Hulot, ce "quant", toi, moi,... Rien y fera.

Il y a quelques années, je pensais qu'il y avait moyen de bouger le système pour faire en sorte que ça aille mieux, pour limiter le RC... Aujourd'hui je n'y crois plus. Ce choc systémique je ne pensais pas vraiment le vivre à ce moment là. Aujourd'hui mon point de vue a également changé, je pense que je vais le voir se réaliser. Il me reste au mieux une 40aine d'année à vivre.

Par contre je ne suis pas d'accord quand tu parles d'inertie. A mon avis ce n'est pas de l'inertie, c'est la vision à court terme, devenue la norme, qui en est la cause.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Dannemarie (Sundgau) 304m

L'Homme n'est pas fait pour se remettre en cause profondément. Donc ce choc systémique arrivera j'en suis certain.

Et quand il arrivera, ceux qui le subiront diront que c'est la faute aux générations précédentes et aux autres (les riches, les pauvres, les américains, les chinois, les européens...) en fonction de sa classe sociale et de son lieu de résidence. Très peu de personnes diront "C'est moi qui l'ait provoqué à cause de mon style de vie des dernières décennies".

 

Mais comme dirait Jancovici, il ne faut pas déprimer, l'Homme sera encore présent après cela. Pas sur par contre que l'on pourra continuer à manger 2000 -2500 Kcal par jour et que l'on sera toujours 7 voire 9 milliards à cohabiter.

 

Wait (pas si longtemps que cela) and see.

 

Edit: La seule solution, selon moi, pour éviter d'en arriver là sans changer ses habitudes (car il ne faut pas rêver, elles ne changeront pas de manière généralisées) c'est tout simplement de faire effondrer la natalité. Il faut 2.7 Terre pour que tout le monde vive comme un français? Chiche, soyons 2.7x moins sur Terre.

Edited by Martini
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

l'inertie du système, je la côtoie tous les jours dans les délais d'aides à la décision, les délais des décisions politiques, des formalisations contractuelles, d'instructions techniques...nous sommes dans le Titanic et les dix ans que l'on a devant nous, ou les 18 mois comme on l'entend désormais, sont équivalant aux 10 minutes qu'ils ont eu pour mettre la barre à tribord toute, coupé les machines, fermer les portes étanches..(cf. j'adore ce film désolé Léo).. mais le 2° on va le taper.. si on fait ce qu'il faut, on coule lentement et on doit pouvoir sauver la moitié de la population.. or, actuellement, on s'interroge encore si l'iceberg que l'on voit dans la lunette est plus gros à 2° que à 1,5°..

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

 

Pour continuer dans l’inertie, et en lien avec un autre post sur les relations entre politiques publiques et réponses au changement climatique. Voici une synthèse de PCET « régionaux » de 2013… programme de 5 ans qui vont donc être renouvelés.... :

 

« « 

Après la création du GIEC en 1988, la communauté internationale reconnait officiellement l’existence du changement climatique lors de la conférence de Rio en 1992 puis elle fixe des quotas de réduction des émissions de GES pour les pays industrialisés dans le cadre du protocole de Kyoto en 1997.

Suite à ces accords et sommets internationaux, les Etats membres de l’Union Européenne ont choisi de s’unir pour adopter des objectifs énergétiques communs. Le "paquet énergie climat" de 2007 fixe ainsi trois objectifs communautaires plus connus sous le nom de "3x20" à l’horizon 2020 :

- Réduire de 20 % les émissions de GES par rapport à leur niveau de 1990 ;

- Diminuer de 20 % la consommation totale d’énergie ;

- Porter à plus de 20 % la part des énergies renouvelables dans cette même consommation énergétique.

Ces réductions d’émissions ne seront qu’un premier pas pour les pays industrialisés. En effet, compte tenu des écarts dans les émissions par habitant (1,1 tonne équivalent gaz carbonique – teqCO2 – pour un Indien, 2,3 pour un Chinois, 6,6 pour un Français, 20 pour un Américain), le GIEC a conclu que les pays industrialisés devront diviser par 4 leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 (l’objectif "Facteur 4") pour infléchir la tendance. La France a fait sienne cette perspective.

Si la question est planétaire et relève d’une prise en charge internationale et nationale, les réponses sont, elles, de l’ordre de l’action locale. En tant que premier niveau de l’autorité publique, les collectivités territoriales ont, pour cette raison, un rôle déterminant à jouer. »

 

Voilà pour le contexte… déjà là, tu la sens l’inertie.. ensuite, je te passe les consultations, les objectifs, les méthodes d’évaluations.. pour arriver direct aux choses sérieuses : les actions !

 

51 orientations englobant toutes les politiques structurées en 19 orientations stratégiques réparties en 3 volets !(Bammmmm.. grosses séries d'actions en ..2013, vous serez attentif les gars quand vous voterez en 2020)

Je prends un exemple sur la rénovation immobilière résidentiel parc tertiaire, artisanal et industriel… «  Les coûts approximatifs nécessaires à la rénovation de ces bâtiments s’élèvent entre 50 à 100 milliards d’euros selon le standard de rénovation envisagé (BBC ou passif). »… il faut deux Bernard Arnault pour une seule région.. (preuve qu’ils ne sont pas si riches que ça)…

Link to post
Share on other sites
Posted
Mauzun, Puy-de-Dôme (63), 600 m

Article intéressant paru dans le MOnde aujourd'hui, qui démonte les critiques faites au GIEC.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/08/02/dereglement-climatique-les-cinq-critiques-recurrentes-adressees-au-giec_5495740_4355770.html

 

Malheureusement, le titre de l'article "Les principales critiques faites aux experts climatiques du GIEC" risque d'entraîner l'effet inverse à celui recherché. 90% des gens ne lisant que les titres, et jamais le contenu des articles, inutile de dire que ces gens croiront que le GIEC c'est chelou etc..

C'est sûr que ce titre est plus sexy que, par exemple : le "GIEC un organisme mal connu", ou "les précautions méthodologiques du GIEC" :)

Mais bon.

pas facile en tous cas de faire passer un message scientifique à l'heure des mass media et du flux d'infos continu (Bruno Latour entre autre travaille beaucoup cette question de la "communication scientifique" contemporaine - notant que les scientifiques n'étaient pas à l'origine destinés à devenir lanceur d'alerte - c'est aujourd'hui le cas pour ceux qui travaille sur l'évolution du climat et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est compliqué de causer dans cet incessant brouhaha où la désinformation, les fake news et les manipulateurs d'opinions (y compris climato-sceptiques ou hyper-critiques) font souvent le plus de bruit et tirent la couverture à eux : la plupart des gens veulent des informations "certaines" et simples à piger, la probabilité n'a pas droit de citer ou est transformée en certitude, l'erreur n'est jamais pardonnée, bref, c'est pas le meilleur moment pour faire passer des infos vitales, mais, malheureusement, on n'a pas le choix)

Edited by un_Mauzunois
  • J'aime 6
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...