Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de la secheresse


Recommended Posts

Posted
15 km à l'est de Dijon

Bonjour à tous

 

voici pour comparaison l'état de l'indice de sécheresse SWI rapporté à la normale en cette  fin juillet pour 2019 et 2020

 

Bien plus sec cette année excepté Bretagne et sud-est.

 

 

ecartswi30072020.jpg

ecartSWI29072019.jpg

Edited by JOJO_KERMIT
verif
  • J'aime 1
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 3.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Reprenons un peu le cours de ce topic dédié au suivi de la sécheresse, avec un petit point photo réalisé le week-end dernier et cette semaine sur le secteur des Vosges et du piémo

Bonjour,   Voici un état des lieux dans l'est de la Creuse et l'ouest du Puy-de-Dôme, où les vagues de chaleur et de sécheresse se succèdent depuis quatre étés.   Quelques chiffres

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l

Posted Images

Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)
il y a 13 minutes, JOJO_KERMIT a dit :

Bonjour à tous

 

voici pour comparaison l'état de l'indice de sécheresse SWI rapporté à la normale en cette  fin juillet pour 2019 et 2020

 

Bien plus sec cette année excepté Bretagne et sud-est.

 

 

ecartswi30072020.jpg

ecartSWI29072019.jpg

 

Pour la Moselle (57) et la Meurthe-et-Moselle (54) ça fait quand même fort sur deux années consécutives là... Va falloir qu'il pleuve un jour...

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je signale cet article du Monde sur la situation actuelle, notamment car il contient en bas de page un petit outil qui permet de visualiser au niveau national et par région des historiques depuis les années 1950 des surfaces touchées par la sécheresse. On peut ainsi voir par exemple que l'Alsace a été touchée par des sécheresses pas forcément excessives (sauf 2003 et 2018) mais inhabituellement répétitives depuis le début des années 2000 ; la moyenne glissante sur 11 ans a atteint d'ailleurs son plus haut en 50 ans :

 

 

Alsace.png.7d810eee592995df07c76ddbf0fe13fe.png

 

 

Que le centre-ouest (ici Poitou-Charentes) a pas mal souffert entre les années 1990 et les années 2000, mais a été dans l'ensemble un peu plus épargné ces dernières années :

 

 

Poitou.png.7f9e0863e55ffb90877959b38c14ab4b.png

 

 

Ou encore que le sud-est (ici le Languedoc) est frappé d'une tendance sévère à l'augmentation des séquences de sécheresse sur les 60 dernières années :

 

 

Languedoc.png.a581c2a461f419b180dd915b57d38cd2.png

  • J'aime 6
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Cabanac et Villagrains

La situation s'aggrave de jour en jour avec pour le moment, le 4 Août :
- 73 départements avec des restrictions d'eau (+9 par rapport au 28 Juillet ),

- 144 arrêtés en cous ( +26 )

- 23 départements touchés par au moins une situation de crise ( +8 )

 

1760009291_TATDESARRTSDELIMITATIONDESUSAGESDELEAUAU04_08_2020.png.52df518dc7607f204a6f3a4be3de699f.png

 

L'actualisation après cette canicule va être catastrophique je pense...

 

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
FIRMI ( aveyron)-320m

salut,

côté sécheresse de surface on est pas mal .tout est grillé et les arbres commencent a prendre une teinte jaunâtre .avec un petit 2.0mm pour juillet c'est du jamais vu en 23 ans de relevés. je ne compte pas juin ou on a explosé le record de pluie avec 142mm au compteur... .par contre côté source ça coule plein pot,preuve que le sous-sol est bien humide encore et c'est tant mieux.

Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse - Quartier Argoulets
Il y a 7 heures, Vortex33 a dit :

 

1760009291_TATDESARRTSDELIMITATIONDESUSAGESDELEAUAU04_08_2020.png.52df518dc7607f204a6f3a4be3de699f.png

 

 

  • Joli performance dans le Lauragais (Est de la Haute-Garonne) où malgré des sols qui se sont littéralement gorgés d'eau pendant le printemps, on arrive à être en situation de crise sur la ressource en eau..... Les agriculteurs, voyant un printemps pluvieux, ont anticipé en plantant beaucoup de maïs cette année. Pas de pot, après les grosses pluies du printemps il n'est plus tombé une goutte depuis mi-Juin, du coup ça balance de la flotte à gogo depuis 2 mois 🤡🤡🤡🤡🤡🤡🤡
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

En Lozère et dans les Cévennes on peut dire merci à l'OVNI (épisode cévenol intense) du 12-13 juin qui a donné 400 mm localement car depuis c'est la cata (hormis très localement au gré des orages isolés).

 

Par exemple à l'Aigoual il n'est tombé qu'environ 1 mm entre le 14 juin et aujourd'hui et plus une goutte depuis le 8 juillet ! (on ne doit pas être loin de l'inédit : 1 mm en quasi 2 mois...).

 

Les hêtres commencent à souffrir côté Lozère, le rouge commence à apparaitre dans le paysage comme si on était fin septembre...

Les cours d'eau conservent un assez bon niveau (merci encore à l'épisode cévenol et aux grosses crues de mi-juin) mais commencent à baisser sensiblement.

  • J'aime 8
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Pertuis (84) / Rodez (12)

Avec seulement 258mm tombés depuis le 1er janvier à Pertuis (84) et pas une seule goutte depuis le 13 juin, la végétation commence également à souffrir, fort heureusement les 10-15 premiers jours de juin ont été bien arrosés ce qui limite un peu la casse pour le moment, néanmoins l’été n’est pas fini et vu les prévisions il est fort probable que la situation aille encore en se dégradant pendant un bon moment... 

 

Pas de restrictions pour le moment sur le bassin de la Durance, l’automne dernier ayant été bien arrosé avec un hiver correct en montagne malgré la douceur ce qui a permis au lac Serre-Ponçon dans le 05 (réservoir de la Durance d’atteindre un bon niveau pour cet été), néanmoins on est au niveau « vigilance » ici ce qu’il veut dire qu’il faut quand même éviter d’utiliser l’eau pour l’arrosage par exemple en pleine journée, mais ça c’est une question de logique.

 

Par contre dans le 13 certains petits cours d’eau comme l’arc et l’huveaune par exemple atteignent  dors et déjà des niveaux très bas, on peut pratiquement traverser l’arc a pieds au niveau de Meyreuil d’ailleurs....

 

Il va malheureusement falloir s’habituer à cette situation qui se répète pratiquement chaque été maintenant depuis plusieurs années (excepté en 2014 et 2018 ici). 
Mais le climat méditerranéen est capricieux, extrême, l’an dernier par exemple nous étions à cette époque de l’année quasiment au même cumul annuel pour finir finalement bien au dessus de la normale à la fin de l’année 2019 (quasiment 1000mm annuels). 

Edited by MP13850
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)

Je pense que, contrairement à ce qu'on pouvait penser il y encore quelques années, le sud-est sera peut-être une région qui s'en sortira pas si mal avec le RC.

 

La faute au fait que, dans les régions méditerranéennes, la végétation est déjà habituée à des précipitations irrégulières. De plus, ce sont des régions qui reçoivent le gros de leurs pluies par temps d'orages et ceux-ci éclatent toujours de temps à autres sans grand changement, grâce notamment aux épisodes méditerranéens qui se produisent grâce aux reliefs et en flux de sud (paramètres toujours présents aujourd'hui).

 

En revanche, les autres régions de France étaient soumises à un climat dit océanique, avec des pluies faibles également réparties dans l'année et en provenance de l'océan. Or, malheureusement on constate que ce paramètre semble changer rapidement. Les traditionnelles perturbations océaniques se font de plus en plus rares, l'air frais en provenance de la mer est également de plus en plus loin du territoire métropolitain ce qui réduit la probabilité de conflits de masse d'air et donc la survenue d'orages de plaines. L'ancien climat océanique se meurt et la végétation n'a pas eu le temps de s'habituer à ces changements, c'est pourquoi c'est dans ces régions que les problèmes de sécheresse se font le plus sentir selon moi, notamment dans la fameuse diagonale du vide, très agricole ! 🏜️

 

Il faudra surveiller si cette tendance se poursuit dans les années futures et également si les orages persisteront dans l'espace méditerranéen, la situation est tendue de toute façon.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE

Peu de dépaysement par rapport au sud de la France, chez moi. Et dire qu'on est qu'au tout début d'une fameuse canicule... 

 

29°C à 14h, tx prévue de 28. Commence bien ! 

 

 

IMG_20200805_135912.jpg

IMG_20200805_135925.jpg

  • J'aime 3
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Saturnin-Lès-Avignon, Vaucluse
il y a 32 minutes, LuckyFrenchy117 a dit :

Je pense que, contrairement à ce qu'on pouvait penser il y encore quelques années, le sud-est sera peut-être une région qui s'en sortira pas si mal avec le RC.

 

La faute au fait que, dans les régions méditerranéennes, la végétation est déjà habituée à des précipitations irrégulières. De plus, ce sont des régions qui reçoivent le gros de leurs pluies par temps d'orages et ceux-ci éclatent toujours de temps à autres sans grand changement, grâce notamment aux épisodes méditerranéens qui se produisent grâce aux reliefs et en flux de sud. 

 

Alors je n'en suis pas si sûr, jusqu'à présent on a surtout eu de la chance de ne pas avoir plusieurs années sèches d'affilée, par exemple en 2017 (-50%) c'est surtout grâce à une fin d'hiver et un printemps humide l'année suivante qu'on a pu "sauver" l'été sans être trop inquiétés.  Mais ces dernières années on a pu voir que ces phénomènes ne se produisent plus aussi souvent qu'avant, et pas non plus sur les mêmes périodes, ou la recharge en eau est potentiellement moins efficace (au printemps c'est la végétation qui profite principalement des pluies, et les recharges des sols sont globalement terminées ou sur le point de l'être) , ni avec la même intensité. Les HP qui concernent 

plus facilement l'Europe de l'ouest depuis quelques années n'aident pas non plus. 

Pas vraiment envie de voir ce que ça donnera avec plusieurs années sèches d'affilée, ce qui finira probablement par arriver tôt ou tard, ces phénomènes de sécheresse s'intensifient clairement, depuis 2010 à Avignon une année sur deux est plus deficit, et parfois avec de très gros écarts, certes on se rattrape parfois un peu sur les années en excédent, mais sur le long terme (plusieurs années) le déficit est bien présent. 

Et d'un autre côté on a la montée progressive du thermomètre qui fait que l'évaporation augmente, les besoin en eau de la population augmente, les besoin des plantes monte également car il leur faut plus d'eau pour passer la saison chaude (agriculture et flore locale) qui ne facilite pas les choses, il faudra s'adapter, et rapidement. 

Edited by Romain84
  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, LuckyFrenchy117 a dit :

Je pense que, contrairement à ce qu'on pouvait penser il y encore quelques années, le sud-est sera peut-être une région qui s'en sortira pas si mal avec le RC.

 

Je n'en suis pas sûr.

Le 28 juin 2019, sur les hauteurs de Perpignan, alors qu'on relevait 42.4°C dans la plaine roussillonnaise, des chênes verts, des chênes kermès, des amandiers, des oliviers et quelques pieds de vigne ont déclarés forfait alors que le printemps avait été arrosé correctement.

 

Peu de choses résisteraient à des températures un peu plus élevées.

 

  • J'aime 4
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Nancy (54) ; Veneux-les-Sablons (77)
il y a une heure, Romain84 a dit :

 

Alors je n'en suis pas si sûr, jusqu'à présent on a surtout eu de la chance de ne pas avoir plusieurs années sèches d'affilée, par exemple en 2017 (-50%) c'est surtout grâce à une fin d'hiver et un printemps humide l'année suivante qu'on a pu "sauver" l'été sans être trop inquiétés.  Mais ces dernières années on a pu voir que ces phénomènes ne se produisent plus aussi souvent qu'avant, et pas non plus sur les mêmes périodes, ou la recharge en eau est potentiellement moins efficace (au printemps c'est la végétation qui profite principalement des pluies, et les recharges des sols sont globalement terminées ou sur le point de l'être) , ni avec la même intensité. Les HP qui concernent 

plus facilement l'Europe de l'ouest depuis quelques années n'aident pas non plus. 

Pas vraiment envie de voir ce que ça donnera avec plusieurs années sèches d'affilée, ce qui finira probablement par arriver tôt ou tard, ces phénomènes de sécheresse s'intensifient clairement, depuis 2010 à Avignon une année sur deux est plus deficit, et parfois avec de très gros écarts, certes on se rattrape parfois un peu sur les années en excédent, mais sur le long terme (plusieurs années) le déficit est bien présent. 

Et d'un autre côté on a la montée progressive du thermomètre qui fait que l'évaporation augmente, les besoin en eau de la population augmente, les besoin des plantes monte également car il leur faut plus d'eau pour passer la saison chaude (agriculture et flore locale) qui ne facilite pas les choses, il faudra s'adapter, et rapidement. 

 

Oui c'est pas faux, je me suis clairement avancé un peu vite en disant que le sud-est s'en tirait pas trop mal, on est vraiment tous logé à la même enseigne avec cette sécheresse chronique ! 😅 Je voulais surtout mettre en évidence que les régions du nord perdait leur zonal... Mais les régions méditerranéennes souffrent aussi d'un manque de précipitations criant pour d'autres raisons (qu'on pourrait détailler d'ailleurs ce serait intéressant) en y regardant de plus prêt ! 🙄

 

il y a une heure, slo a dit :

 

Je n'en suis pas sûr.

Le 28 juin 2019, sur les hauteurs de Perpignan, alors qu'on relevait 42.4°C dans la plaine roussillonnaise, des chênes verts, des chênes kermès, des amandiers, des oliviers et quelques pieds de vigne ont déclarés forfait alors que le printemps avait été arrosé correctement.

 

Peu de choses résisteraient à des températures un peu plus élevées.

 

 

Je parlais uniquement de la question des précipitations et non de l'augmentation des températures qui effectivement aggrave le phénomène et ce, sur toutes les régions. L'apparition d'épisodes caniculaires avec des températures extrêmes est un phénomène clairement aggravant et en plus de dessécher sur place la flore, décuple le risque d'incendie.

 

Dans la même veine de ce que tu dis, les températures proches des +43°C relevées l'année dernière en Île-de-France ont séchées sur place pas mal de plantes non adaptées et des incendies se déclaraient de tous les côtés, heureusement rien de majeur, mais ce n'est qu'une question de temps ! 🔥

Link to post
Share on other sites
Posted
Bourgoin-Jallieu (38)

Sécheresse à Grenoble.

 

Couleurs de la végétation à un niveau de fin septembre/début octobre

IMG_20200805_183218.jpg

IMG_20200805_183817.jpg

  • J'aime 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Le 21 avril dernier, je parlais du fait que nous avions enchaîné sur une courte périodes deux épisodes notablement longs sans pluies généralisées à l'échelle du territoire national (sur juin-juillet 2019 puis mars-avril 2020). Si on reprend ce même critère des 40% de stations qui enregistrent simultanément un jour de pluie, je vous le donne en mille, la période en cours s'ajoute aux 2 précédentes en étant déjà presque aussi longue, et de toute évidence vouée à les dépasser (voire enregistrer un record absolu ?).

Graphiquement, ça commence à ressemble à un "cluster" de périodes sèches :

 

image.thumb.png.3bb824d418c2f1a39e8026308e6d84f5.png

 

  • J'aime 9
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites

Premières restrictions pour le département des Landes, mais liées en grande partie à la défaillance d'un forage suite au déluge de novembre dernier Article.

 

HS, mais les commentaires, entre celui qui explique que c'est la faute des gens du voyage, celui qui accuse les détenteurs de piscines, ceux qui tapent sur les agriculteurs, celui qui met la pénurie sur le dos des touristes en camping car et caravanes, des fois je désespère de mon prochain que je trouve subitement si lointain. :(

  • J'aime 3
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Hello.
Sur DAX - nous sommes au 22eme jour consécutif sans pluie (0mm ou 0.2mm)
Le dernier record en date, ces dernières années c'est  27 jours sans pluie : 20 juin 2015 au 16 juillet 2015

Pour les jours à venir on va peut être se prendre quelques millimetres en fin de journée vendredi ou dans le week end. Et si ça tombe pas là, il faut pas compter avant le 13 aout.
On s'approche dangereusement des 27 jours sans pluie ;)

Sinon si on élargit, toujours pour DAX, la dernière grosse pluie est du 11 juin 2020 (20mm) (soit il  y a 55 jours)
Depuis le 11 juin ensuite, nous avons eu 24mm

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Neuville-de-Poitou

Depuis le 19 juin à Neuville, 5,2 mm. Tout est grillé.

Les hydrometres du SPC VCA n'arrête pas. la période d'étiage à commencée plus tar cette année, mais les débits se sont effondrés à partir de mi-juillet. 

Et la situation ne s'arrangera pas pour l'instant avec un nouveau épisode caniculaire ou très chaud par chez nous, et pas de pluies conséquentes en vue...

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, LuckyFrenchy117 a dit :

Je parlais uniquement de la question des précipitations et non de l'augmentation des températures qui effectivement aggrave le phénomène et ce, sur toutes les régions. L'apparition d'épisodes caniculaires avec des températures extrêmes est un phénomène clairement aggravant et en plus de dessécher sur place la flore, décuple le risque d'incendie.

 

Dans la même veine de ce que tu dis, les températures proches des +43°C relevées l'année dernière en Île-de-France ont séchées sur place pas mal de plantes non adaptées et des incendies se déclaraient de tous les côtés, heureusement rien de majeur, mais ce n'est qu'une question de temps ! 🔥

 

Sauf que dans le Roussillon, il faudrait regarder ailleurs, nous n'avons pas de diminution sensible des précipitations. Par ici les précipitations peuvent être très variables d'une année sur l'autre tant en quantité qu'en répartition au cours de l'année. Il faudrait que je regarde plus en détail mais je ne pense pas qu'il y ait de changements notoires.

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

cette année en Cévennes ardéchoises on s'en sort très bien contrairement aux derniers étés.

en fait, il n'y a même pas de sécheresse du fait d'une part de l'épisode cévenol des 12/13 juin (entre 200 et 300mm selon les secteurs...) et d'autre part des nombreux orages plus ou moins isolés qui ont chaque fois laissé plusieurs dizaines de mm d'eau sur leurs passages. 

et donc, malgré de très fortes chaleurs, les paysages sont verts, les fleurs nombreuses et les arbres intacts, même les plus sensibles (acacias, cerisiers..)

signe qui ne trompe pas : les abeilles prospèrent et continue à se développer et à rentrer du miel; à une saison ou habituellement elles meurent de faim et sont en mode survie... 

c'est une grande première depuis longtemps ! on avait plus vu de verdure en été depuis 2014.

 

concernant l'idée de @LuckyFrenchy selon laquelle les régions méditerranéennes s'en sortiraient mieux face au RC, je suis plutôt d'accord mais en apportant une nuance :

seules les régions du sud-est proches des reliefs et bien exposées aux épisodes méditerranéens et aux orages estivaux ont une chance de bien s'en sortir dans ce contexte; car en effet, les flux humides de sud continuent et le relief joue toujours son rôle. donc, même si les épisodes s'espacent, il y a encore de fortes pluies qui permettent de recharger les sols et de soulager la flore.

de plus, on a en effet beaucoup de plantes susceptibles de résister à de longues périodes sèches. 

par contre, pour les plaines éloignées des reliefs, l'intensité de la chaleur et la longueur des sécheresses représentent des conditions bien trop dures pour la flore locale et on a déjà vu les dégats que cela pouvait causer comme l'a dit @slo...

 

ça me rappel une conférence d'un ingénieur agronome invité en Ardèche qui expliquait aux agriculteurs locaux que le problème de fond c'était le fait que la hausse des températures n'est pas suivie par une hausse équivalente des précipitations. autrement dit, les besoins en eau augmentent mais pas les pluies et donc derrière il y a stress hydrique.

mais, en discutant avec des collègues apiculteurs du centre et du nord de la France, je constate que la situation est pire chez eux. (stress hydrique de la flore = pas de miel) 

ils travaillent dans une flore exigeante en eau et sensible aux fortes chaleurs et ils n'ont plus de flux d'ouest et des étés de plus en plus torrides. 

ici, on a des plantes globalement plus résistantes et on a plus ou moins régulièrement des pluies diluviennes qui nous donnent de la réserve pour un moment.

enfin ceci dit, pour l'avenir, il faut bien reconnaitre que l'incertitude est totale. tout est devenu possible...

  • J'aime 8
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond

https://www.lejsl.com/environnement/2020/08/05/secheresse-la-quasi-totalite-du-departement-en-situation-de-crise

 

honnêtement, la semaine qui s'annonce va être difficile.. et la transition après le 15 août aura intérêt à être excédentaire en pluies...(prévisions de guillaume Séchet que j'aime bien mais les diagrammes s’amincissent run après run...).. la BFC va au devant d'une fin d'été terrible ...

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Weyersheim(67)

Bon après la stepp Vosgienne, on passe au niveau supérieur

Ici près de Molsheim,

Non cette photo ne date pas d'une fin octobre, mais bien du 6 aout 2020.

 

IMG_4121.thumb.JPG.1e0cd91b898fce3b6fdc5058c07fea57.JPGIMG_4120.thumb.JPG.3ab91e1c1208184a6903777681b8ff4d.JPG

  • J'aime 7
  • Merci 1
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif des Corbières - Aude - Altitude 175m
Il y a 2 heures, Discolulu a dit :

https://www.lejsl.com/environnement/2020/08/05/secheresse-la-quasi-totalite-du-departement-en-situation-de-crise

 

honnêtement, la semaine qui s'annonce va être difficile.. et la transition après le 15 août aura intérêt à être excédentaire en pluies...(prévisions de guillaume Séchet que j'aime bien mais les diagrammes s’amincissent run après run...).. la BFC va au devant d'une fin d'été terrible ...


Qu'est-ce que la BFC svp?!



ici dans l'Aude et chez moi, il n'y a eu que 18mm depuis le 7 juin, dont 11mm tombés en 2 jours. Donc tout est cramé aussi.
Il y en a qui ont eu plus de chance avec des orages il y a 15 jours, moi rien.

Edited by romainT31
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)
il y a 2 minutes, romainT31 a dit :

Qu'est-ce que la BFC svp?!

 

Bourgogne - Franche-Comté

  • Merci 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...