Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

ClementWIG

Tendance Hiver 2018-19

Recommended Posts

Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Bien sûr que les prévisions saisonnières existent mais elles sont encore au stade expérimental et il ne faut pas en attendre une fiabilité supérieure à celle que les organismes qui les produisent, annoncent.

On ne peut les critiquer sans avoir cela en tête et donc s'étonner qu'elles ne soient pas justes.

C'est pourtant un message simple à comprendre...

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Ceci dit, contrairement à ce que je disais plus haut et sans doute parce que les choses ont évolué par rapport à l'époque où je consultais MF plus assidument, les prévisions mensuelles semaine par semaine existent.

Par exemple, pour le mois prochain, si on considère que la semaine qui vient est pliée, MF nous annonce:

 

"Pour la semaine du lundi 25/02/2019 au dimanche 03/03/2019 :

Un temps plutôt clément et doux pour la saison nous attend cette semaine, avec des températures toujours supérieures aux normales de saison.

 

Tendance des températures pour la période du lundi 04/03/2019 au dimanche 17/03/2019 :

 

Les températures devraient rester globalement supérieures aux normales de saison.

 

Dernière mise à jour le 16/02/2019, prochain bulletin prévu le 17/02/2019."

 

On notera toutefois que pour la deuxième quinzaine, il s'agit de tendance, avec tout ce que cela implique et on notera aussi que les précipitations, au delà de 15 jours ne font pas l'objet de ce genre de prévisions.

Citons encore MF:

" pour les 2 semaines suivantes: la tendance la plus probable, uniquement pour les températures sur la France et seulement lorsqu'un scénario dominant émerge des simulations numériques. La fiabilité des prévisions pour les précipitations est insuffisante à cette échéance."

 

Edited by meteor
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : villard de lans

A noter que les nuits sont quand meme assez froides que ca donc pas sur que l excedent thermique de fevrier sera si important que ca finalement avec les nuits froides ( liees au ciel degage )

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint Nicolas De Veroce (74)

À supprimer

Edited by FABIANO
  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nancy

Ce n'est que mon avis mais des prévisions saisonnières indiquant de vagues tendances autour de la moyenne, me semblent avoir peut d'intérêt. L'intérêt des prévisions saisonnières serait au contraire de pouvoir anticiper à l'avance de fortes anomalies sur des périodes de 3 semaine, 1 mois voir plus, anticiper ce genre de phénomène serait un vrai progrès pour la société.

Pour l'instant c'est un échec, depuis 10 ans aucune prévision saisonnière n'a réussi à anticiper ou prévoir les périodes exceptionnellement chaudes/douces qui se sont produites ou encore des épisodes humides ou hivernaux d'ampleur. La période actuel et à venir en est un exemple, les étés derniers très chauds, décembre 2015 exceptionnellement doux...la fin de printemps très humide de 2016,etc. 

  • J'aime 17

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
Il y a 7 heures, thib91 a dit :

Ce n'est que mon avis mais des prévisions saisonnières indiquant de vagues tendances autour de la moyenne, me semblent avoir peut d'intérêt. L'intérêt des prévisions saisonnières serait au contraire de pouvoir anticiper à l'avance de fortes anomalies sur des périodes de 3 semaine, 1 mois voir plus, anticiper ce genre de phénomène serait un vrai progrès pour la société.

Pour l'instant c'est un échec, depuis 10 ans aucune prévision saisonnière n'a réussi à anticiper ou prévoir les périodes exceptionnellement chaudes/douces qui se sont produites ou encore des épisodes humides ou hivernaux d'ampleur. La période actuel et à venir en est un exemple, les étés derniers très chauds, décembre 2015 exceptionnellement doux...la fin de printemps très humide de 2016,etc. 

Et on pourrait prendre en exemple l'été 2013 qui ne pouvait pas être caniculaire après un printemps 2013 très frais et très humide surtout avec juin qui démarrait mal  ( rappelez-vous des superbes démonstrations " scientifiques" faites par certains dans les médias) !

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Dax (40)
il y a une heure, bernardt60 a dit :

Et on pourrait prendre en exemple l'été 2013 qui ne pouvait pas être caniculaire après un printemps 2013 très frais et très humide surtout avec juin qui démarrait mal  ( rappelez-vous des superbes démonstrations " scientifiques" faites pas certains dans les médias) !

 

Mais puisqu'on te dit que c'est simple comme un four Bernard 😉

 

 

 

Edited by TreizeVents
  • J'aime 2
  • Haha 19

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ce jour, l'hiver n'est toujours pas dans le top 10 des hivers les plus doux.

 

Février avec 1.6°C d'excédent pour l'instant ne décolle pas tant que ça.

Il faut dire qu'avec un ciel clair et un flux mou, les Tn sont très proches des normales.

Ce sont les derniers jours du mois, avec un flux de sud plus vigoureux, que les Tn devraient prêter main forte aux Tx pour faire basculer cet hiver dans la catégorie des hivers"très doux"

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/02/2019 à 16:56, cédric du Lot a dit :

J'ai presque envie de dire que les modèles saisonniers avaient plutôt vu juste sur ces géopotentiels anormalement bas sur l'ouest européen, le problème vient de l'interprétation que l'on a put en faire corrélé aux "indices" a priori favorables, dans notre monde réchauffé il va falloir sérieusement revoir la méthodologie de la prévision hivernale, ou ne plus en faire, mais bon ça...

 

J'ai presque envie de dire le contraire... A moins que tu aies fait uniquement allusion à la seconde quinzaine du mois de janvier où là je suis totalement d'accord avec toi. Au regard de la configuration moyenne depuis le 1er décembre 2018, ce sont des anomalies hautes de géopotentiels qui ont concerné l'Europe de l'ouest. Certes, l'hiver météorologique n'est pas encore tout à fait terminé, mais au vu de l'invasion de hauts géopotentiels projetée par les modèles pour la fin février sur l'Europe occidentale, il est très difficile d'imaginer une atténuation de ces anomalies moyennées sur la période hivernale. Quant aux modèles saisonniers, le constat est à nuancer sérieusement. Vis-à-vis de la période décembre-janvier-décembre, ces derniers ont bien anticipé (pour la plupart, à l'exception de CFS et de CEP à certains moments) la présence d'anomalies positives de géopotentiels au-dessus des latitudes nordiques, bien qu'aucun blocage groenlandais ne soit survenu cet hiver. Ces anomalies sont plutôt à mettre sur le compte d'une relative faiblesse assez récurrente des conditions dépressionnaires dans cette région. Pour le reste et dans les détails, l'échec est plutôt au RDV même si ce constat est à relativiser selon le modèle considéré. Sur de nombreuses réactualisations et notamment celles que j'avais posté en novembre/décembre, le mois de février devait être le mois le plus "explosif" (mois avec les anomalies anticycloniques les plus intenses autour du Groenland et avec les anomalies dépressionnaires les plus intenses sur l'Europe de l'ouest) . Aujourd'hui, on peut s'apercevoir qu'on est très loin d'une telle configuration atmosphérique et c'est franchement frustrant.

 

DJF.png.e09a033a77cec46f1710d252daea0406.png

 

Quant aux impacts du SSW, la situation au-dessus de l'Europe s'est tout de même décantée au cours de la seconde quinzaine du mois de Janvier. On aurait été effectivement en droit d'en attendre bien plus (blocage groenlandais, scandinave...) mais on se sera malheureusement contenté d'un régime de dorsales atlantiques. Une partie de la France a pu profiter de quelques épisodes neigeux en plaine et je suis content pour eux, mais une autre partie n'en a pas profité (et j'en fais partie :D).

 

La faiblesse des effets du SSW (en termes de régimes de temps), coté secteur "euro-atlantique", n'est pas non plus à mettre forcément sur le compte du réchauffement climatique, hein! (bien que ce dernier s'insinue partout). Au passage, pour ceux qui en douteraient, je suis "climato-alarmiste", je préfère le préciser si certains se poseraient des questions sur ma précédente phrase. Sans enlever le caractère très dramatique du RC, il ne faut pas TOUT mettre sur le compte de celui-ci... En tout cas, il n'y a rien d'inédit dans le fait que ce SSW a été peu impactant pour nous. Le dernier SSW majeur qui a un peu "capoté" remonte à fin janvier2009 et il y en a eu bien d'autres par le passé (cf le dernier post que j'avais publié sur ce même topic). De mémoire, en fin janvier et février 2009, les anglais s'étaient quand même gavés de neige à un moment (mais pas très longtemps), mais je ne sais plus exactement, il faudrait vérifier... toutefois, en France, c'était bien pourri par contre :D.

 

 

Edited by Cirus
  • J'aime 3
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/02/2019 à 13:40, thib91 a dit :

Ce n'est que mon avis mais des prévisions saisonnières indiquant de vagues tendances autour de la moyenne, me semblent avoir peut d'intérêt. L'intérêt des prévisions saisonnières serait au contraire de pouvoir anticiper à l'avance de fortes anomalies sur des périodes de 3 semaine, 1 mois voir plus, anticiper ce genre de phénomène serait un vrai progrès pour la société.

Pour l'instant c'est un échec, depuis 10 ans aucune prévision saisonnière n'a réussi à anticiper ou prévoir les périodes exceptionnellement chaudes/douces qui se sont produites ou encore des épisodes humides ou hivernaux d'ampleur. La période actuel et à venir en est un exemple, les étés derniers très chauds, décembre 2015 exceptionnellement doux...la fin de printemps très humide de 2016,etc. 

 

Ton avis est légitime. Aux échelles sub-saisonnières, il est possible d'avoir une meilleure visibilité sur le risque de survenue de phénomènes remarquables à certaines occasions. Toutefois, de façon générale, l’exercice est particulièrement périlleux et il s'avère souvent très difficile, voire "impossible" de dresser une tendance claire et objective, quant à ce genre d'événements. Des avancées/percées importantes sont nécessaires afin d'améliorer la qualité des tendances dans le sens où tu l'entends.

 

D'ailleurs, à ce titre, une offre de stage avait été proposée au CNRM pour le semestre actuel, ayant pour sujet  la "prévisibilité d'événements extrêmes au échelles sub-saisonnières":

https://www.cnrm.meteo.fr/IMG/pdf/m2soac-1819-proposition-stage-cnrm-batte-ardilouze-girardot.pdf

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : villard de lans

Vous pensez que la vague de froid prevue avec les histoires de vortex polaire aura bien lieu finalement ou on va basculer

directement dans le printemps ? 

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 17
  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franck, parce que je sais qui tu es, je vais partir du principe que tu te poses sincèrement la question (je t'assure qu'à te lire, il est possible pour certain lecteur d'imaginer que tu es sarcastique). La réponse à ta question se trouve dans le très bon post de cirus: le SSW (stratosphéric Sudden Warming) ou destructuration du vortex polaire a bien eu un impact sur notre hiver, notamment dans la deuxième quinzaine de janvier. Cependant cet impact s'est soldé pour nous par un régime dit de "dorsales atlantiques", c'est à dire une situation où l'anticyclone des açores s'étend fréquemment vers le Nord (Groenland, Islande) sans pour autant se bloquer aux hautes latitudes. Dans ce genre de situation, Villard de Lans ou tu résides se retrouve dans un flux modérément frai et assez humide de Nord-Ouest, sans que le froid ou les précipitations ne soient véritablement exceptionnelles.

Depuis le vortex stratosphérique s'est reconstitué et il n'y a pas grand chose d'autre à attendre qu'un régime de giboulée tout ce qu'il y a de plus classique pour le début mois de mars, faisant suite à un régime d'anticyclone centré sur le France lui-aussi tout à fait classique (peut être un poil plus tardif et un poil plus long qu'à l'accoutumée) au mois de février.

  • J'aime 5
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/02/2019 à 13:40, thib91 a dit :

Ce n'est que mon avis mais des prévisions saisonnières indiquant de vagues tendances autour de la moyenne, me semblent avoir peut d'intérêt.

 

Il faut réaliser les progrès de modélisation et de phénoménologie, mais il faut aussi (et surtout) étudier la manière dont on peut en tirer un profit.

Un assureur euro-américain sur "le froid" peut potentiellement tirer un bénéfice de l'actualité des SSW car la probabilité que ça touche l'Europe ou l'Amérique du nord est significative, même si on ne sait pas quelle région va être touchée.  Je réfléchis théoriquement mais on sait que le public des prévisions météo à long terme adore ce genre d'approches.

 

Après, il y a bien un autre intérêt évident à ces progrès, qui n'était pas forcément prévu au départ...

Edited by Cotissois 31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Ormes (25km à l'ouest d'Auxerre)
Le 25/02/2019 à 14:07, Iconoclaste a dit :

 il est possible pour certain lecteur d'imaginer que tu es sarcastique

 

1) Ce n'est pas un défaut, à mon avis...

2) Par nature, les gens du Vercors sont portés à être sarkarstiques 🔦🦇

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : 35680 Vergéal
Le 25/02/2019 à 14:07, Iconoclaste a dit :

faisant suite à un régime d'anticyclone centré sur le France lui-aussi tout à fait classique (peut être un poil plus tardif et un poil plus long qu'à l'accoutumée) au mois de février.

 

Classique ?? En tout cas pas pour les masses d'air qu'il a pu drainer...avec 1 semaine de Tx > +17°C sur une bonne partie du nord de la France et même des +20°C dans certains coins avec de nombreux records parfois très anciens qui sont tombés, ce n'est pas si classique !

Edited by math92
  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : villard de lans
Le 27/02/2019 à 13:02, dourts a dit :

 

1) Ce n'est pas un défaut, à mon avis...

2) Par nature, les gens du Vercors sont portés à être sarkarstiques 🔦🦇

 

desole ca n'etait pas sarcastique dans tous les cas 

 

surtout que j'aime bien tous les types de temps ( a part la pluie et le vent )  

 

donc je suis assez neutre en fait ( autant j'aime bien avoir une semaine de grand soleil et douceur comme on en a eu ces derniers jours mais je suis bien content que ca se termine par un bel episode neigeux donc j'aime bien tous les types de temps  je suis ni hivernophiles ni douceurophile en fait lol ) je n'ai aucun parti pris 

 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, math92 a dit :

 

Classique ?? En tout cas pas pour les masses d'air qu'il a pu drainer...avec 1 semaine de Tx > +17°C sur une bonne partie du nord de la France et même des +20°C dans certains coins avec de nombreux records parfois très anciens qui sont tombés, ce n'est pas si classique !

 

ce régime, avec les HP un poil plus à l'ouest, est relativement classique mais plutot mi-fin janvier à début février (période des froids secs). Un poil plus à l'ouest et avec des jours plus courts, ce régime donne du froid au sol avec de belles inversions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/02/2019 à 15:16, math92 a dit :

 

Classique ?? En tout cas pas pour les masses d'air qu'il a pu drainer...avec 1 semaine de Tx > +17°C sur une bonne partie du nord de la France et même des +20°C dans certains coins avec de nombreux records parfois très anciens qui sont tombés, ce n'est pas si classique !

Pour le Nord et "certains coins", je ne sais pas. Pour le Centre-Est, on a vu pire ou équivalent plus tôt dans l'hiver il n'y a pas si longtemps. Et en terme de masse d'air, je pense que les tn sont bien plus représentatives que les tx qui dépendent beaucoup de l'ensoleillement.

 

CaptureExcep.JPG

  • C'est corrigé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
Il y a 3 heures, Iconoclaste a dit :

Pour le Nord et "certains coins", je ne sais pas. Pour le Centre-Est, on a vu pire ou équivalent plus tôt dans l'hiver il n'y a pas si longtemps. Et en terme de masse d'air, je pense que les tn sont bien plus représentatives que les tx qui dépendent beaucoup de l'ensoleillement.

 

 

 

Je ne suis franchement pas convaincu que les Tn soient plus représentatives de la masse d'air. On peut taper -2° à Bourg en Bresse par inversion alors qu'il fait +10° à 850 hPa tout comme dans un flux de nord-ouest dynamique avec -10° à 850 hPa. Si on veut avoir des températures représentatives de la masse d'air, ce qu'il faut regarder ce sont les stations d'altitude, et la réponse se trouve rapidement.

 

Après, on sait que le centre-est "maximise" sur le thermomètre quand il est en flux de sud dynamique, ce qui se produit en général quand on a une dépression sur le proche Atlantique avec souvent d'ailleurs l'air plus frais qui a déjà pointé son nez sur la pointe bretonne. Sur la situation de 2019, la dorsale est restée durablement orientée Espagne - Mer du Nord, ce qui fait que le dynamisme se trouvait sur l'ouest pendant que le CE était dans le ventre mou, voire était parfois carrément en flux de N/NE en basses couches. Résultat, aucune Tx >= 19° à Amberieu avec 6 jours de vent nul, contre respectivement 3 et 0 à Nantes. 

  • J'aime 2
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Anthème(63) : 1135m alt

Bonsoir, nouvelle théorie sur l'apparition du mini-age glacière me laisse perplexe...:

 

https://www.facebook.com/weffrancais/videos/2343573722587670/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)

Moi ce qui me laisse perplexe c'est le lien avec le sujet du topic...

  • Haha 9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...