Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

ClementWIG

Tendance Hiver 2018-19

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Bien sûr que les prévisions saisonnières existent mais elles sont encore au stade expérimental et il ne faut pas en attendre une fiabilité supérieure à celle que les organismes qui les produisent, annoncent.

On ne peut les critiquer sans avoir cela en tête et donc s'étonner qu'elles ne soient pas justes.

C'est pourtant un message simple à comprendre...

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Ceci dit, contrairement à ce que je disais plus haut et sans doute parce que les choses ont évolué par rapport à l'époque où je consultais MF plus assidument, les prévisions mensuelles semaine par semaine existent.

Par exemple, pour le mois prochain, si on considère que la semaine qui vient est pliée, MF nous annonce:

 

"Pour la semaine du lundi 25/02/2019 au dimanche 03/03/2019 :

Un temps plutôt clément et doux pour la saison nous attend cette semaine, avec des températures toujours supérieures aux normales de saison.

 

Tendance des températures pour la période du lundi 04/03/2019 au dimanche 17/03/2019 :

 

Les températures devraient rester globalement supérieures aux normales de saison.

 

Dernière mise à jour le 16/02/2019, prochain bulletin prévu le 17/02/2019."

 

On notera toutefois que pour la deuxième quinzaine, il s'agit de tendance, avec tout ce que cela implique et on notera aussi que les précipitations, au delà de 15 jours ne font pas l'objet de ce genre de prévisions.

Citons encore MF:

" pour les 2 semaines suivantes: la tendance la plus probable, uniquement pour les températures sur la France et seulement lorsqu'un scénario dominant émerge des simulations numériques. La fiabilité des prévisions pour les précipitations est insuffisante à cette échéance."

 

Modifié par meteor
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : villard de lans

A noter que les nuits sont quand meme assez froides que ca donc pas sur que l excedent thermique de fevrier sera si important que ca finalement avec les nuits froides ( liees au ciel degage )

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Saint Nicolas De Veroce (74)

À supprimer

Modifié par FABIANO
  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nancy

Ce n'est que mon avis mais des prévisions saisonnières indiquant de vagues tendances autour de la moyenne, me semblent avoir peut d'intérêt. L'intérêt des prévisions saisonnières serait au contraire de pouvoir anticiper à l'avance de fortes anomalies sur des périodes de 3 semaine, 1 mois voir plus, anticiper ce genre de phénomène serait un vrai progrès pour la société.

Pour l'instant c'est un échec, depuis 10 ans aucune prévision saisonnière n'a réussi à anticiper ou prévoir les périodes exceptionnellement chaudes/douces qui se sont produites ou encore des épisodes humides ou hivernaux d'ampleur. La période actuel et à venir en est un exemple, les étés derniers très chauds, décembre 2015 exceptionnellement doux...la fin de printemps très humide de 2016,etc. 

  • J'aime 12

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
Il y a 7 heures, thib91 a dit :

Ce n'est que mon avis mais des prévisions saisonnières indiquant de vagues tendances autour de la moyenne, me semblent avoir peut d'intérêt. L'intérêt des prévisions saisonnières serait au contraire de pouvoir anticiper à l'avance de fortes anomalies sur des périodes de 3 semaine, 1 mois voir plus, anticiper ce genre de phénomène serait un vrai progrès pour la société.

Pour l'instant c'est un échec, depuis 10 ans aucune prévision saisonnière n'a réussi à anticiper ou prévoir les périodes exceptionnellement chaudes/douces qui se sont produites ou encore des épisodes humides ou hivernaux d'ampleur. La période actuel et à venir en est un exemple, les étés derniers très chauds, décembre 2015 exceptionnellement doux...la fin de printemps très humide de 2016,etc. 

Et on pourrait prendre en exemple l'été 2013 qui ne pouvait pas être caniculaire après un printemps 2013 très frais et très humide surtout avec juin qui démarrait mal  ( rappelez-vous des superbes démonstrations " scientifiques" faites par certains dans les médias) !

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Dax (40)
il y a une heure, bernardt60 a dit :

Et on pourrait prendre en exemple l'été 2013 qui ne pouvait pas être caniculaire après un printemps 2013 très frais et très humide surtout avec juin qui démarrait mal  ( rappelez-vous des superbes démonstrations " scientifiques" faites pas certains dans les médias) !

 

Mais puisqu'on te dit que c'est simple comme un four Bernard 😉

 

 

 

Modifié par TreizeVents
  • J'aime 1
  • Haha 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   1 membre est en ligne

×