Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Iefan

Nouveau rapport du GIEC

Messages recommandés

Posté(e)

Lieu : Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 57 minutes, bill07 a dit :

je crois franchement que personne ici ne peut contester ces 2 affirmations -_-….. mais bon une fois que l'on a dit ça, que fait on de concret ? car personne ne voudrait plus se passer du chauffage, de la voiture, d'internet….. et le seul biais pour diminuer notre consommation sur les 2 premiers postes cités c'est bien évidemment d'avoir des logements et des véhicules moins énergivores, personne ne le conteste. Se concentrer sur l'isolation de nos logements, sur la consommation moindre de nos véhicules oui, mais il ne s'agit de pas se focaliser uniquement là-dessus.  

Et comment dire, est-ce bien normal de subventionner un véhicule électrique à hauteur de 6000 € et de supprimer le crédit d'impôt pour l'isolation des fenêtres, volets des logements….

Le HS est venu d'une interview de JM Jancovici qui critiquait les subventions scandaleuses attribuées au "lobby énergies nouvelles" et  qui aurait préféré que cette manne tombât (entre autre) dans un changement des chaudières fonctionnant aux énergies fossiles et je lui fait confiance quand il annonce une baisse de 20% des émissions de CO2 par cette seule action. Donc HS pas sûr, parce que de quoi parle-t-on ? c'est bien de baisser nos émissions de CO2 mais aussi notre consommation d'énergies par des actions réalistes qui peuvent être réalisées rapidement et désolé mais oui, je le maintiens, cela ferait baisser à la fois les émissions de CO2 mais également la consommation d'énergie. Concernant le véhicule électrique...joker xD

De quoi parlait Jancovici ? Car pour atteindre les 20% annoncés, il y a une mesure "toute simple" mais qui ne résout pas le pb et qui reste dans le pansement sans lendemain : je change ma vieille chaudière en une neuve ce qui fera baisser ma consommation de 20% sans aucun pb :/ (pour info, on a également fait des progrès dans le rendement des chaudières fioul ces dernières années, les systèmes "à condensation" sont applicable pour toute type de chaudière)

 

Et quand tu dis que c'est réaliste ce changement de chaudière gaz/fioul en PAC; je pense que tu n'a pas bien lu ma dernière réponse sur ce sujet.

Avec cette mesure, on fait tout simplement exploser la demande en électricité en France pendant certaine période et on aura de joli back-out dans certains coins de France.

Pour rappel, on est déjà parfois juste en France....et à quelle période ? quand il fait plus froid que d'habitude et à ton avis, est-ce que les PACs ont de bons rendements dans ces périodes de grand froid ? 

Parce qu'il est possible de faire baisser grandement la consommation en énergie pour se chauffer si on rénove correctement son logement, surtout avec les passoires thermiques comme il y en a malheureusement plein. C'est pas 20%; mais 50% voir plus (plus la maison est énergivore plus c'est facile en général).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Pont de dore (63) 330 m
Il y a 8 heures, bernardt60 a dit :

Présentation synthétique de Valérie Masson-Delmotte du nouveau rapport du GIEC à la  Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat :

 

http://videos.senat.fr/video.840799_5bbbda99d3664?timecode=2995000

 

EDIT: Le texte de son intervention est maintenant disponible :

https://files.lsce.ipsl.fr/public.php?service=files&t=95d954467bba092810f7d3f710dc2697

 

Et les diapositives :

https://files.lsce.ipsl.fr/public.php?service=files&t=c80ee62f9db7cef64ba30e570dfa7d3a

Bonsoir,

 

Merci bernardt60 pour cette vidéo, la présentation de Valérie Masson-Delmotte et très bien, mais certains sénateurs ne sont pas concernés par l'enjeux du RC et ils préfèrent envoyer des SMS sur leur portable pendant les débats, Si eux ne sont pas concernés, comment on va pouvoir faire comprendre à l'ensemble de la population de l'importance de réduire nos émissions??????????

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier j'ai vu une infographie d'un média (dommage que je l'ai pas conservée) qui en gros nous indiquait quels geste à faire individuellement pour avoir moins d'impact CO2. Ca allait d'éteindre la lumière, changer sa bagnole pour une électrique etc. et ça allait crescendo jusqu'à..."faire moins d'enfants". Au delà de l'énormité du truc (même si parfaitement juste) je me suis dit, dans ce cas, allons jusqu'au bout du bout de la logique. Si l'on veut réduire efficacement son empreinte carbone, la meilleure option reste...le suicide.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)
il y a 7 minutes, chris68 a dit :

Hier j'ai vu une infographie d'un média (dommage que je l'ai pas conservée) qui en gros nous indiquait quels geste à faire individuellement pour avoir moins d'impact CO2.

 

Tweet de l'AFP qui a fait un peu de bruit en effet:

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ecromagny (plateau des 1000 étangs, 420m)

Ce qui est marrant, c'est que c'est toujours les 2 même choses qui reviennent : la bagnole et le chauffage.

 

Je vais peut-être pas me faire de copains, mais quand-même! Est ce que vraiment changer de bagnole et de système de chauffage, ça va vraiment résoudre nos problème??? La maison brûle, et je vais chercher un verre d'eau?

 

Nous avons tout de même la possibilité de faire des choix! Quand je vis à plus de 10km de mon boulot, c'est que je me fout éperdument des conséquences de mes déplacements, pourvu que j'ai mon petit pavillon dans la verdure.

Quand j'achète une VP2 machin-truc qui donne la température à 0.01 degrès près, avec toute les données mises en ligne instantanément, quelle conséquence pour l'environnement? Et dans le fond, qu'il ait fait 23.2 ou 23.3, honnêtement, on s'en fout, non?

Mais voilà, notre culture est ainsi, chacun commande son truc en Chine grâce à internet, ici des station météo pro, là-bas un article de sport, l'autre le dernier portable.... et surtout, on ne réfléchit pas.

 

On vide le verre et on se plaint que le verre est à moitié vide, en somme.

 

Après ça, venir se lamenter,  c'est pas très créatif. Parce que ce n'est pas 2 -3 changements à la marge dont on a besoin, mais d'un seul vrai changement : un changement de mentalité. Et là, y'a du boulot. Comment sortir du "auto - boulot - dodo"? redonner du sens à nos actes? Quelle philosophie de vie pour succéder à celle des loisirs et de la consommation? et, surtout, comment rendre ça attrayant?

Au niveau politique, aussi. Comment avons nous pu laisser le FN devenir le parti de la contestation? Comment les écolos ont pu louper ce coche? Il y aurait eu tant à faire pour changer la société à 100%, avec un peu de créativité et en arrêtant le catastrophisme.

 

Comme je l'ai écrit plus haut, personne ne veut vraiment changer, de toute façon. On est bien dans nos petites chaussettes et se dire que changer de chaudière ça va changer la face du monde, c'est sûr, c'est révolutionnaire.....

 

 

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve surtout qu'on vit de plus en plus en pleine schyzophrénie...et en particulier nous passionnés qui sommes assez sensibles à cette thématique... Quel est l'impact carbone des serveurs d'IC? doit-on arrêter le site et les forum pour gagner quelques grammes de Co2? 

Est ce que pour réduire mon empreinte carbone je souhaite me passer de l'information via internet, un ordi et un iphone? non désolé. Est ce que je veux renoncer à ma liberté individuelle de déplacement avec un véhicule pour faire mes photos d'orages ? non plus. 

 

Encore une fois, à part se suicider ou revenir à l'état primaire de chasseur/cueilleur, nos modes d'existence auront toujours un impact carbone (et d'autres d'ailleurs...). 

Les véritables leviers sont bien en amont et d'échelle globale, en mettant en place une production énergétique et de biens plus durable et moins dépendante des ressources fossiles. Est-ce vraiment possible techniquement et politiquement? j'en sais rien. Les petites actions individuelles dont on nous rabâche à longueur de journée pour bien culpabiliser le péquin de base et l'inciter à consommer les dernières modes vertes du moment, perso. ça ne me touche plus... et sans douter de quoique ce soit à propos du RC qui est une réalité infaillible et sans doute, à certains égards, inquiétante, j'attend quand même de voir l'apocalypse totale annoncée pour les 20 prochaines années.

Modifié par chris68
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Ecromagny (plateau des 1000 étangs, 420m)
il y a 54 minutes, chris68 a dit :

Encore une fois, à part se suicider ou revenir à l'état primaire de chasseur/cueilleur, nos modes d'existence auront toujours un impact carbone (et d'autres d'ailleurs...).

 

Le système capitaliste étant un système totalitaire, tu ne redeviendra pas chasseur-cueilleur, sauf à chercher des problèmes avec les autorités... Mais même si nous n'avons légalement pas le droit de suivre un autre modèle, ça n'empêche pas de s'interroger avant de se mettre la tête dans le sable en pensant révolutionner le monde avec 1 ou 2 changements complètement accessoires... 

Je crois que la discutions serait déjà bien plus saine si on avait tous l’honnêteté de dire, comme tu viens à demi-mot de le faire, que GIEC, en gros, on s'en fout! Si notre mode de vie destructeur, génocidaire et totalitaire n'est pas négociable, alors on crèvera avec des pompes à chaleur au volant de voitures électriques.

 

 

 

 

 

Modifié par tuefeli
  • J'aime 2
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que le mieux à faire maintenant est de se concentrer sur la réduction du CO2 déjà dans l'atmosphère.

Je m'explique, la civilisation est maintenant nombreuses, étendu quasiment partout, et la pollution est un problème difficile à résoudre pour les prochaines années. A part construire une sphère de Dyson ou finalement maîtriser la fusion nucléaire, on ne peut pas encore se passer des énergies fossiles. Nous avons un impact assez fou sur la Terre, d'où le joli nom d'Anthropocène.

Du coup, le mieux à faire est de réduire ce CO2 et méthane qui s'accumulent, par des moyens technologiques qu'on commence à maîtriser petit à petit. Je ne m'y connais pas assez en ingénierie  pour en parler davantage, je suis juste l'activité scientifique sur le sujet et je reste confiant en l'avenir. 

 

On a impacté l'équilibre de la Terre, à nous de faire en sorte de limiter la casse voire de revenir à des niveaux pré-industriels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Chauvé (44)

Je trouve cela navrant de voir que le cynisme ou le fatalisme gagne le forum... Mais c'est aussi révélateur d'une prise de conscience globale sérieuse du RC et de ses conséquences doublé d'une peur de voir son mode de vie bouleversé...

Je vous invite à regarder la série documentaire Next à ce propos https://www.next-laserie.fr/

 

Ok, on est dans la merde, mais est-ce une raison pour soit attendre un miracle de géo-ingénierie avec toutes les conséquences imprévisibles que cela a derrière (et de plus qui sera conçu et financé par les mêmes industries et politiciens qui nous précipitent aujourd'hui dans le gouffre !) ?

Ok, on est dans la merde et individuellement on peut pas y faire grand chose car c'est le système dans son entièreté qu'il faudrait changer, mais est-ce une raison pour se dire qu'on peut pas essayer de faire au mieux individuellement et de s'organiser au minimum collectivement dans nos communes pour faire bouger les choses dans le bon sens et ainsi faire que mes actions aient plus d'impact qu'à une échelle individuelle ?

Ok, on est dans la merde, mais est-ce qu'on va se complaire à regarder le système économique détruire petit à petit cet environnement qui nous fait rêver depuis tout petit et donne du sens à notre vie sur Terre (franchement, dans un monde sans vie sauvage, chaotique du fait des catastrophes climatiques, des migrations et autres conséquences du RC, des pollutions et de la destruction des écosystèmes, vous vous trouverez heureux d'avoir un smartphone, une voiture électrique, un ordi et autres "avantages" de notre société (cela c'est certain notre mode de vie on l'aura pas négocié, mais ce mode de vie qui à l'échelle de l'histoire de l'humanité ne représente qu'une seconde à peine aura détruit ce qui aura permis qu'il s'épanouisse et aura détruit en même temps notre humanité et notre si belle Terre (allez demandez au passage si ce mode de vie convient aux enfants esclaves qui extraient les matériaux de nos smartphones, voitures électriques ou aux populations qui meurent de cancer ou de conflits armés du fait de l'exploitation des terres rares et autres matières premières indispensables à notre mode de vie occidental... mais bon le nombril occidental fait que si cela nous convient, et bien cela doit convenir au reste de l'humanité, et flûte qu'ils se débrouillent dans leur merde !

 

En attendant le carbo-fascisme gagne sur la planète :

https://www.liberation.fr/planete/2018/10/10/bolsonaro-trump-duterte-la-montee-d-un-carbo-fascisme_1684428

 

Et cela fait réfléchir sur notre incapacité à décider de nous en sortir véritablement.

Pour quelques années de bonheur technologique en plus, on peut bien s’accommoder des désastres à venir pour nous et les personnes qui nous entourent !

On croirait un junkie avec sa dose, qui sait qu'en en prenant plus il précipite sa fin, mais c'est plus fort que lui, il peut pas (veut pas ?) faire autrement ! 

 

Edit : pour info en rapport avec mon post précédent sur le bois énergie, un article intéressant

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-forets-d-europe-ne-pourront-pas-freiner-le-rechauffement-davantage_128444

Modifié par Yoann44
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
Il y a 9 heures, jeantou63 a dit :

Bonsoir,

 

Merci bernardt60 pour cette vidéo, la présentation de Valérie Masson-Delmotte et très bien, mais certains sénateurs ne sont pas concernés par l'enjeux du RC et ils préfèrent envoyer des SMS sur leur portable pendant les débats, Si eux ne sont pas concernés, comment on va pouvoir faire comprendre à l'ensemble de la population de l'importance de réduire nos émissions??????????

Il n' y a pas qu'eux, quant on voit il y a 2 semaines environ un député à l'Assemblée Nationale interpellant sur l'urgence climatique et que pendant ce temps sur les bancs un ministre de l'économie et des finances consulte et rédige des notes comme si il était dans son bureau .

 

Il a bien raison d'ailleurs le ministre, ce qui lui importe c'est le taux de croissance et plus on verra ça mieux ce sera  c'est tout, le reste c'est vraiment  de la préoccupation de bobos écolos qui prônent le retour à l'homme des cavernes !

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Aubenas en Ardèche méridionale

il me semble tout de même que concernant les émissions de CO2, le problème majeur ce n'est ni les chaudières ni les bagnoles, c'est le transport des marchandises et des matières premières à l'échelle mondiale, ainsi que la production industrielle +l'électricité (les centrales à charbon) 

si on arrêtait les avions, les porte-conteneurs et  les super-tankers on aurait déjà fait un grand pas en avant.

si en plus, on arrêtait aussi de raser les forêts tropicales pour planter du palmier à huile et du soja, ça ferait un bon pas en plus...

autrement dit, c'est notre (sur)consommation de choses qui viennent de loin et/ou qui sont polluantes qui pose problème.  

acheter des tomates du Maroc en hiver, des habits fabriqués au Bangladesh ou au Cambodge, des gateaux à l'huile de palme indonésienne, partir une semaine en République-Dominicaine avec un Airbus, passer son temps libre à faire du shopping, changer de téléphone tous les ans, vouloir avoir 20°C partout dans la maison, même en plein hiver quand il gèle et ceci y compris dans les toilettes, manger de la viande à tous les repas, avoir une paire de basket pour la ville et une autre pour le jogging, rouler dans une bagnole avec un moteur de 2500cm2, etc... et j'en passe et des meilleurs, c'est ce mode de vie là qui nous fout dedans.

on est environs 1/2 milliard d'occidentaux à vivre comme ça + les rares riches des pays pauvres (ceux-là s'en donnent à coeur joie !) et cela suffit à dézinguer toute la biosphère en moins d'un demi-siècle.

la solution elle est là : changer radicalement notre façon de vivre au quotidien. nos ancêtres pas si lointain avaient les solutions à tout. on se chauffe au bois, on s'éclaire avec des bougies en cire d'abeilles, on file la laine de nos moutons, on construit les maisons avec les matériaux présents sur place, on a tous des clapiers à lapins et des poulaillers, on emmène les gosses à l'école avec une carriole à cheval (qui mange de l'herbe et chie de l'engrais)...

Là je vais passer pour un débile rétrograde ou je sais pas quoi ( ou pire un bobo, l'insulte suprême !!!) mais je ne dis pas que ce retour en arrière est souhaitable ou sympathique ou follement excitant, je dis juste que c'est la seule solution possible et tout le reste est chimère.

croire que l'on peut sur-consommer, tous manger à notre faim avec 2% de la population active dans l'agriculture, avoir tous (ou presque) des tas de loisirs sympas, des vacances loin de chez nous deux fois par an, des tas de choses de toutes sortes dans nos placards, tout ça ne tient pas debout plus de 50 ans. 

c'est soit on vit comme ça et après nous le déluge, soit on veut laisser une planète propre à nos gosses et on accepte de remettre les mains dans le cambouis (ou plutôt dans la terre) et à la place de nos loisirs on passe notre temps à faire des conserves et du bois pour l'hiver et à toutes les innombrables tâches plus ou moins dures nécéssaires à une vie en quasi- autarcie, à l'ancienne.

ce sera dur, on mourra plus jeune sans doute, mais on sera surement plus heureux et on consommera moins d'anxiolytiques et de somnifères...

par chez moi, dans les Cévennes ardéchoises, je cotoie  des gens qui vivent très chichement de leur petite agriculture paysanne, certains dans des yourtes, d'autres dans des maisons en bois faites mains, avec plein d'animaux, et qui usent au maximum des solutions du temps jadis. ils ne partent pas en vacances, mangent des châtaignes et des patates tout l'hiver,  etc...

ils passent pour de louches marginaux, voire pour des sectaires dangereux. souvent on les moque, eux et leur look de baba-cool crados. 

mais pour moi ils ont bien raison, j'envie leur courage et leur abnégation à mener tout ce boulot et à se contenter d'aussi peu.

on y viendra à un moment ou un autre, on y sera bien obligés et je suis sur qu'on en sera que mieux dans notre tête et notre corps.

même si ce sera plus dur pour certains, perso je préfère m'occuper de mon jardin et de mes abeilles que d'aller au cinéma mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde. c'est pour cela que ça risque d'être violent, il y aura de la résistance... mais pourtant on a pas le choix, le système industriel qui préside à ce mode de vie est impraticable à long terme.   

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, boubou07 a dit :

ce sera dur, on mourra plus jeune sans doute, mais on sera surement plus heureux et on consommera moins d'anxiolytiques et de somnifères...

par chez moi, dans les Cévennes ardéchoises, je cotoie  des gens qui vivent très chichement de leur petite agriculture paysanne, certains dans des yourtes, d'autres dans des maisons en bois faites mains, avec plein d'animaux, et qui usent au maximum des solutions du temps jadis. ils ne partent pas en vacances, mangent des châtaignes et des patates tout l'hiver,  etc...

ils passent pour de louches marginaux, voire pour des sectaires dangereux. souvent on les moque, eux et leur look de baba-cool crados. 

mais pour moi ils ont bien raison, j'envie leur courage et leur abnégation à mener tout ce boulot et à se contenter d'aussi peu.

on y viendra à un moment ou un autre, on y sera bien obligés et je suis sur qu'on en sera que mieux dans notre tête et notre corps.

 

Oui effectivement, c'est d'ailleurs une question de logique psychologique.
L'être humain ne sait plus pourquoi il vit, car en travaillant sans comprendre son travail, juste pour gagner son argent et dépenser des palliatifs à son désespoir il ne comprend plus rien, et c'est logique...
En vivant de façon consciente, proche de son environnement il y retrouvera du sens, de la simplicité et je trouve que ce n'est pas si baba cool que cela, de plus en plus s'y mettent et il en sont très heureux (ils parviennent même à se soigner ainsi).
La nature étant bien faite, ceux qui resteront dans le système hypnotique de la consommation compulsive ne feront pas de vieux os, et c'est d'ailleurs déjà visible dans l'alimentation où tout ce qui est produit en intensif rend malade (des cancers en veux-tu en voila), à moins que la robotique parvienne à maintenir ces braves gens artificiellement dans l’immortalité de l'enfermement.

Voyant tout cela, je me dis que nous faisons réellement partie de la nature, et que tout s'équilibrera pour le meilleur et pour le pire, la planète est vivante, elle s'en fiche de nos calculs...
 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour que l'urgent soit fait il faut juste qu'il soit facile.

Et pour aller au plus facile il faut définir des priorités et les financements qui vont avec.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ecromagny (plateau des 1000 étangs, 420m)

Je dirais que nous sommes à bien des égards dans une situation comparable à celle des Allemand en 1944. A nos enfants, nous dirons ce que mes grands-parents m'ont dit à propos de la Shoah: "bien sûr que nous savions. Tout le monde savait. Mais qu'est ce que tu voulais que nous fassions?"

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, j'ai condamné les attaques anti-GIEC parce que c'était une décrédibilisation des scientifiques. Si cela doit être une décrédibilisation des politiques et de notre philosophie progressiste, ne vous attendez pas à avoir un soutien général des scientifiques.

 

Les scientifiques n'ont pas peur du monde qui change, ils veulent surtout que quand ils sont en position d'alerte, l'alerte soit entendue par les politiques (au moins entendue, traitée ou pas c'est leur responsabilité).

Le danger, avant la conférence de Paris, était que les politiques eux-même comprennent mal l'alerte initiale, parce que beaucoup de politiques apprennent l'écologie globale en même temps qu'ils lisent la presse. Avant la conférence de Paris, il n'y avait aucun support juridique sérieux qui forcerait les politiques à comprendre et les médias à unifier leur discours à la hauteur de la science, il y avait juste des conseillers plus ou moins bon scientifiquement. Depuis, il y a un accord qui force tout le monde à comprendre, à se justifier et à avoir des médias convergents. Rien que la convergence des médias est une énorme réussite de cet accord de Paris. Les politiques sont contraints par cette convergence des médias. A la conférence de Copenhague, les médias hésitaient encore à savoir comment traiter l'affaire du hiatus ou autres climategate et ils avaient du mal à suivre à 100% l'alerte du GIEC. Ils n'avaient pas la bonne hiérarchie, pas assez de culture scientifique, ils avaient besoin de la gravité de la conférence de Paris, pleurs et applaudissements compris, pour comprendre.

 

Par contre, on attend les détails techniques du rapport, forcément plus intéressants que le message aux décideurs, qui est un message trivial. Si vous vous alarmez face aux messages aux décideurs et bien ne lisez pas le rapport technique...

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

De toutes façons il ne faut pas se leurrer, même s'ils montrent ( surtout quand ils sont à l'extérieur) une préoccupation pour le climat les politiques doivent avoir présent à l'esprit d'autres problématiques à court terme qui doivent plus  leur couper le sommeil que le changement climatique :

 

crise.jpg.cfd6ebae68802b53361062cbbc34f566.jpg

 

 

  • J'aime 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables

….je crois que la bagnole et le chauffage ne sont que des images à associer (plus globalement) pour la première aux modes et à l'utilisation des transports en général et pour la seconde à l'énergie dépensée dans les logements/bureaux (dont les modes de chauffage et de production d'eau chaude représentent à eux seuls plus de 60 % dans le résidentiel et plus de 50% dans le tertiaire de l'énergie totale dépensée).

33% de l'énergie "s'évapore" dans les transports (au sens large du terme) et 44% dans le résidentiel/tertiaire  alors effectivement si essayer d'infléchir les consommations d'énergies sur ces secteurs semble dérisoires à certains alors qu'ils me disent où/comment taper précisément, car les discours d'un optimisme béat ne font pas avancer les choses rapidement et je crois qu'il y a vraiment urgence !  

Après OUI qu'un changement des mentalités/comportements soit nécessaire c'est évident, mais il prendra du temps, beaucoup trop de temps.

Beaucoup après avoir épuisé bon nombre de petits gestes écolos/économes  ne sont pas prêts à devenir chasseur-cueilleur, Amish du Vieil Ordre ou un truc du genre…. pendant qu'ailleurs  80% tapent dans le charbon, les énergies sales, la conso à outrance ...

 

Je vais éteindre mon PC peut-être plus souvent après ce que je viens de lire: 9% de l'électricité en France serait consommée par internet/data centers…) mais désolé je ne m'en passerai pas.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Aubenas en Ardèche méridionale

ah oui mais c'est bien ce que je dis justement, la question n'est pas d'être prêt ou non à devenir amish ou chasseur-ceuilleur, la question est qu'on va y être contraint par la force des choses. parce que c'est le seul moyen possible à long terme. ou alors on attend qu'une guerre mondiale divise la population humaine par 10...

il y a un moment où l'on devra comprendre et accepter que notre mode de vie n'est pas tenable et que notre système tout entier est sur le fil du rasoir. 

sans même attendre que le RC mette notre agriculture par terre ou que la montée des océans noie nos villes cotières, il suffirait d'une bonne grosse éruption solaire pour flinguer tous nos systèmes informatiques et électroniques. et là fini de rigoler ! 

bien sur que les gens ne vont pas retourner 100ans en arrière dans leur façon de vivre, je suis d'accord, 99% refuseraient tout net.

il n'y a qu'à voir comment on se gausse des décroissant que l'on décrit comme des farfelus rétrogrades qui veulent revenir à la bougie (le nucléaire c'est tellement mieux...)

mais quand les choses iront vraiment mal, les gens n'auront d'autres choix que d'essayer de se débrouiller par eux-même pour bouffer. 

notre civilisation va mourir comme sont mortes toutes les autres avant elle, reste à voir comment va se passer la transition avec la suivante, et dans quel état sera la planète à ce moment là. 

l'important en attendant il me semble, c'est d'élever nos enfants en leur mettant dans le crâne que les modes de vie actuel sont des erreurs graves voués à disparaitre et que par conséquent ils devront impérativement faire autrement. 

ce n'est pas simple mais perso je m'y tient, les miens savent que la voiture on s'en sert le moins possible parce que la fumée rend malade et reste coincée dans le ciel et que les avions c'est encore pire, et que l'on achète des choses qui sont faites ici sinon on doit utiliser des bateaux et des camions qui font aussi de la fumée dégouttante.  

et puis leur expliquer comment fonctionne le vivant, comment c'est beau, comment ça mérite le respect, et à quel point on est dépendant de la nature.

il faudrait que dans 30 ans le monde soit peuplés de gens élevés dans cette optique.

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Anglet

Le GIEC fait ce que les gouvernements lui demande de faire, dans  l'axe climatologique essentiellement, (OMM+ONU), ce rapport ne nous apprend rien, il ne fait que confirmer et renforcer les précédents rapports, à savoir:

Le dérèglement climatique du à l'anthropisme consumériste envahissant va provoquer des déséquilibres dans tous nos écosystèmes et nous devons changer de cap sinon, la température va monter encore plus haut et encore plus vite.

Les changements voire les bouleversements climatiques vont être dévastateurs pour l'humanité et malheureusement la flore et la faune qui ont mis des dizaines de millions d'années à se diversifier.

C'est notre jardin d'Eden, le paradis que nous a livré la phase interglaciaire qui va (qui risque pour les plus optimistes) disparaitre.

Il n'y a pas de Solution mais de très nombreuses mesures à prendre dans tous les domaines, ce qui n'est  pas l'objet de ce topic, pour gérer une phase transitoire vers quel paradigme?

Tout reste à faire c'est à la fois angoissant et enthousiasmant, à chacun de choisir sa voie dans une cacophonie climatique qui va nous précipiterdans une crise civilisationnelle. Nous n'avons pas su et nous ne savons pas maitriser notre boulimie d'énergie lié à notre avidité et une démographie galopante, en résumé nous n'avons rien anticipé au nom d'une liberté toute puissante que nous exerçons dans tous les sens, sans contrôle et pour quels aboutissements? Notre atmosphère réagit et va encore réagir à nous de décrypter les effets précurseurs et de décider de notre avenir, de notre devenir.

 

Modifié par pluviodacqs
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement j'ai acquis un chalet dans les alpes du sud il y a 5 ans (on est situés à 1.300 mètres).

 

C'est un chalet construit dans les années 70 avec une chaudière à fioul et à la base du simple vitrage😰

 

Première année:  3 pleins de fioul de 2.000 litres soit plus de 6.000 litres.

 

En 4 ans on a changé toutes les vitres pour du double vitrage aux dernières normes.

 

J'ai posé du parquet au sol avec un bon isolant, on a installé un poêle à bois (dans notre commune on règle une petite somme à la mairie et on a le droit de couper le bois mort dans les forets communales).

 

En bien cette année et malgré un mois de décembre et de février très froid (c'est descendu jusqu'à moins 18 en février..) on a consommé "que" 2.000, litres.

 

En faisant un investissement certes non négligeable mais pas non plus insurmontable, on a divisé presque par trois notre consommation de fioul en 4 ans.

 

C'est certes une petite goute d'eau mais bon si chacun met la main à la pate, je pense qu'on peut arriver à faire de très beaux progrès...

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, bill07 a dit :

 

33% de l'énergie "s'évapore" dans les transports (au sens large du terme)...

Après OUI qu'un changement des mentalités/comportements soit nécessaire c'est évident, mais il prendra du temps, beaucoup trop de temps.

Beaucoup après avoir épuisé bon nombre de petits gestes écolos/économes  ne sont pas prêts à devenir chasseur-cueilleur, Amish du Vieil Ordre ou un truc du genre…. pendant qu'ailleurs  80% tapent dans le charbon, les énergies sales, la conso à outrance ...

 

 

On est tous d'accord pour dire que personne ne veut revenir au chasseur cueilleur.

On est tous d'accord pour dire que les vraies mesures ne sont pas à notre portée.

 

Pour les 33% de transport, voici comment, par exemple,  on peut les réduire très significativement :

-taxes sur les carburants : +0..25 euros / par an pendant 5 ans

-autoroute : péage multiplié par 3 ou 5

-parkings en ville (autre que résidents) multiplié par 3 ou 5

 

De l'autre côté :

-trains gratuits, fréquences augmentées de x

-Créations de milliers de lignes de bus, avec bonnes cadences, gratuits

-Transports en commun dans les agglomérations décuplant une offre performante (métro à construire, tramways etc ...)

-Voies pour vélos, obligatoire sur tout réseau routier d'ici 5 ans.

 

On ne reviendra pas au chasseur cueilleur, mais l'emprunte carbone pour les transports sera peut être divisée par 2 ou 3....on aura fait un grand pas, très grand

Et c'est pas irréaliste.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, charolais06 a dit :

Personnellement j'ai acquis un chalet dans les alpes du sud il y a 5 ans (on est situés à 1.300 mètres).

 

C'est un chalet construit dans les années 70 avec une chaudière à fioul et à la base du simple vitrage😰

 

Première année:  3 pleins de fioul de 2.000 litres soit plus de 6.000 litres.

 

En 4 ans on a changé toutes les vitres pour du double vitrage aux dernières normes.

 

J'ai posé du parquet au sol avec un bon isolant, on a installé un poêle à bois (dans notre commune on règle une petite somme à la mairie et on a le droit de couper le bois mort dans les forets communales).

 

En bien cette année et malgré un mois de décembre et de février très froid (c'est descendu jusqu'à moins 18 en février..) on a consommé "que" 2.000, litres.

 

En faisant un investissement certes non négligeable mais pas non plus insurmontable, on a divisé presque par trois notre consommation de fioul en 4 ans.

 

C'est certes une petite goute d'eau mais bon si chacun met la main à la pate, je pense qu'on peut arriver à faire de très beaux progrès...

 

 

 

 

Idem pour ma part.

Situé à 1785 m j'avais des vitres de type passoire simple vitrage en bois pleines de fuites avec un chauffage collectif à accumulation dans la dalle (électrique à résines) au sol.

Je devais faire un appoint avec des convecteurs pour avoir 20°C dans l'appartement.

Pour autant, j'avais régulièrement des glaçons au bord des fenêtres à l'intérieur de l'habitation.

Il y a deux ans j'ai fait changer toutes les fenêtres et la baie vitrées côté balcon.

Les deux derniers hivers ont été étouffants car les résines (que je ne contrôle pas) ont fait monter la température jusqu'à 25°C sans aucun apport des convecteurs.

Par contre les allées et venues des camions de fioul en station l'hiver me rendent malade car c'est chaque jour qu'ils viennent déverser leurs milliers de litres de gazole dans les chaudières avec leurs puissants moteurs diesel pour grimper les 1700 m de dénivelé.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, altitude1785 a dit :

 

 

Idem pour ma part.

Situé à 1785 m j'avais des vitres de type passoire simple vitrage en bois pleines de fuites avec un chauffage collectif à accumulation dans la dalle (électrique à résines) au sol.

Je devais faire un appoint avec des convecteurs pour avoir 20°C dans l'appartement.

Pour autant, j'avais régulièrement des glaçons au bord des fenêtres à l'intérieur de l'habitation.

Il y a deux ans j'ai fait changer toutes les fenêtres et la baie vitrées côté balcon.

Les deux derniers hivers ont été étouffants car les résines (que je ne contrôle pas) ont fait monter la température jusqu'à 25°C sans aucun apport des convecteurs.

Par contre les allées et venues des camions de fioul en station l'hiver me rendent malade car c'est chaque jour qu'ils viennent déverser leurs milliers de litres de gazole dans les chaudières avec leurs puissants moteurs diesel pour grimper les 1700 m de dénivelé.

Le livreur de fioul principal de notre vallée et avec lequel je papote souvent m a dit que chaque année il livrait de moins en moins de fioul et qu'il ressentait depuis maintenant 10 ans les effets des travaux d isolation que les gens faisaient sur toutes les passoires thermiques construites dans les années 60/70... une petite note d espoir🍀

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et ce qui est positif également c'est que les nouvelles constructions sont quasiment toutes soit au gaz avec chaudières à ventouse à haut rendement, soit équipées de planchers chauffants sur pompe à chaleur.

Ce qui devrait faire disparaitre peu à peu le fioul des habitations Françaises.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...