Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de l'englacement au pôle nord


Recommended Posts

Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

le deficit par rapport à la moyenne s'est creusé de 600 000 km2 en quelques semaines. la courbe de l'area plonge. Par contre sans avoir une expérience pluriannuelle de l'épaisseur de la glace, il semble qu'une zone de glace de couche de 3 m minimum sur visible sur le mercator constitue une bonne zone de résistance qui devrait finir par ralentir la chute de la courbe de l'area. C'est une opinion plus qu'un fait.

C'est exact, mais une chose me gene sur mercator, c'est qu'il ne modelise pas le trou beant qui existe dans la mer de Laptev. il ne modelise pas non plus le detroit de bering qui n'a plus de glace, alors je ne sais plus trop quoi en penser!
Link to post
Share on other sites
  • Replies 5.7k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

En prenant l'avion hier, on est passé assez nord au niveau de la Sibérie pour éviter les vents d'Ouest assez violents. Du coup j'ai pris des photos vite fait, j'ai mis les endroits sur la map. Je suis

Effondrement catastrophique du volume de glace, on termine sur juin un record de faible volume et sur un record tous mois confondus de la plus grosse anomalie ...      

Magnifique performance de piano, autour de glaçons en dérive dans l'Arctique :    

Posted Images

Posted
Paris XIII ; Pleslin-trigavou (22)

C'est clair que cette année c'est plutot impressionant, on en est déjà a 1.6 million de km² en moins que la normale et on est en juin, surtout que ces temps si, les courbes on l'air de plonger sérieusement, j'aimerai bien avoir un suivi scientifique là-bas, voire ce qu'ils en pensent, mais pour moi on est partit sur le meme chemin que 2007 ...

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

wow,

je ne suis pas un pro en la matière mais c'est assez hallucinant ce qu'il se passe tout de même ! est ce dû à cet hiver et les "éclatages" de vortex occasionnant des remontées chaudes permanente qui n'a pas permis à la glace d'atteindre une bonne épaisseur ?

Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

Oui et l'année dernière j'avais fais un tableau des extents par jour en fonction des chiffres que je trouvais sur l'IJS. Et aujourd'hui l'extent à 500.000 Km carré d'avance par rapport à l'année dernière. Soit environ 10 jours d'avance de fonte. Car ce chiffre là avait été atteint le 30 Juin 2009.

Je recite mon message car aujourd'hui l'écart continue de se creuser encore.. On est à environ 728.000 Km carré d'avance par rapport à l'année dernière..

wow,

je ne suis pas un pro en la matière mais c'est assez hallucinant ce qu'il se passe tout de même ! est ce dû à cet hiver et les "éclatages" de vortex occasionnant des remontées chaudes permanente qui n'a pas permis à la glace d'atteindre une bonne épaisseur ?

Je me pose la même question également.
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada

C'est vrai que la banquise arctique se réduit en peau de chagrin année après année. C'est déprimant.

Le déficit moyen (anomalie) de la superficie atteint 1.1M km² en 2005-2010, et en 1980-85, c'était un excédent de +0.5M km². Cad une perte de 1.6M km² en 30 ans.

En revanche, la superficie de la banquise antarctique s'est accrue de 1.0M km² au cours de ces 30 dernières années. Autrement dit, il semblerait qu'il y ait une légère compensation dans l'HS.

Mais bon, ce n'est pas suffisamment rassurant.

Link to post
Share on other sites

wow,

je ne suis pas un pro en la matière mais c'est assez hallucinant ce qu'il se passe tout de même ! est ce dû à cet hiver et les "éclatages" de vortex occasionnant des remontées chaudes permanente qui n'a pas permis à la glace d'atteindre une bonne épaisseur ?

Ben oui, l'hiver et le printemps en arctique ont été exceptionnellement "chauds" (ou plutôt peu froid). Ca ne pouvait pas ne pas avoir de conséquence sur la banquise.Le maximum d'extension (et d'aire) de la banquise, très tardif, était un mirage : il était dù à ces même éclatements de vortex et aux anomalies froides qui en ont résulté dans les zones périphériques générant une forte extension de banquise dans des endroits où on savait que de toute façon ça allait fondre très vite car trop au sud pour se maintenir au printemps. Ca ne préjugeait pas du minimum à prévoir pour cette année, on en parlait déjà au mois d'avril (cf plus haut sur ce fil).

En ce moment c'est la zone centrale du bassin arctique qui est déjà attaquée, 15 jours plus tôt que l'an passé, ce qui n'est pas très encourageant pour la suite :

recent365.anom.region.1.jpg

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/recent365.anom.region.1.html

Mais évidemment, comme d'habitude, les conditions météo des semaines à venir, jusqu'en septembre, vont être déterminantes pour le niveau du minimum.

Link to post
Share on other sites

Quelques images satellites du jour (MODIS) :

Une vaste zone déjà libre de glace dans la mer de Laptev :

banquise1.jpg

Ce qui concorde avec le déficit cumulé dépassant les 250000 km² d'area entre cette zone et la mer de Sibérie orientale.

Plusieurs zones également libres de glaces au coeur de l'archipel canadien, et surtout une énorme fracture visible de l'espace qui se propage vers le coeur même du bassin arctique central :

banquise2.jpg

Béring est pour sa part désormais complètement libéré, et la zone libre de glace s'enfonce déjà pas mal vers le bassin arctique :

banquise3.jpg

Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Terrible. Ce graphique est surprenant et effrayant...

On tient sans doute le mois de juin le plus déficitaire depuis le début des relevés. L'été qui arrive va être très difficile à passer car les températures sont encore loin d'être à leur apogée en arctique (T° maxis généralement vers fin juillet - début août). C'est dire...default_mellow.png

Link to post
Share on other sites
Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

le 24 juin, on avait un deficit de 1.6 M km 2; il s'est creusé de 100 000 Km 2 par jour sur 3 jours ! la perte d'area est de combien par jour ? entre 150 et 200 000 Km2 ?

ce rythme de fonte est du à la fonte dans quelles zones principalement. la glace de la baie d'Hudson va disparaître. espèrons alors que le deficit de l'area cesse de s'accroître.

Link to post
Share on other sites

et à ce train là, le passage du nord-ouest va vite être ouvert...:

Possible quoique la situation de l'archipel canadien ne soit pas si catastrophique que cela, apparemment le désenglacement de la partie Nord de l'archipel autour des îles Ellesmere, reine Elizabeth... plus précoce devrait apporter de la vieille glace et obstruer le passage Nord-Ouest selon les prévisions du service canadien des glaces.

En revanche le bassin arctique est en pleine débâcle!(fracture impressionnante (merci Treize Vents pour la photo)) Espérons qu'elle se bloque rapidement d'ici peu car sinon on risque de battre le triste record d'area de 2007!la banquise de la baie d'Hudson ayant presque intégralement fondu, l'extent devrait se rapprocher dans la quinzaine de la courbe de 2007.

Comme en 2007, la niña semble être programmée pour démarrer d'ici août.

Notons aussi une fracture dans la zone la plus épaisse de vieille glace d'épaisseur de 5,7m en mer de Lincoln qui peut éventuellement s'échapper par le détroit de Narès entre Ellesmère et Groenland:

MER_FR__0PNPDE20100626_184326_000003382090_00371_43511_7288.N1_4C264C05_preview.jpg

Link to post
Share on other sites

En effet unterein, c'est également drôlement fracturé en mer de Lincoln. Je suis retourné voir les images MODIS du jour, ce matin les conditions de prises de vues semblaient excellentes sur le bassin arctique côté canadien. Regardez un peu l'état de la banquise dans ce secteur :

banquise1.png

On dirait que la banquise est déjà trouée comme du gruyère, avec de nombreuses zones d'eau déjà libre. Pour donner une idée des surfaces, la résolution de l'image est d'environ 500 mètres par pixel. Vous pouvez voir sur ce lien l'image d'origine qui couvre également une partie de l'Archipel Canadien (attention aux petites connexions, 1720 Ko).

Link to post
Share on other sites
Posted
Drancy (93), à environ 50 mètres d'altitude

25 Juin: -1,595 km²

26 Juin: -1,735 km²

27 Juin: -1,927 km²

C'est impressionnant!

On a, à vue d'œil, 3 semaines d'avance par rapport à la moyenne 1979/2008 et une petite 10zaine de jours d'avance par rapport à nos 2 dernières années

Link to post
Share on other sites

à la vue de l'ensemble de ces images satellites, ma plus grande crainte consiste surtout en la dérive possible un peu plus tard dans la saison de grandes plaques de glaces pluriannuelles.

celà serait vraiment très néfaste car ce sont des glaces qui si elles restaient en place pourraient passer l'été mais si elles se retrouvaient a bouger pour atteindre des zones plus chaudes on pourrait alors perdre encore plus.

je ne m'appuie sur rien de scientifique bien entendu, je n'émet qu'une idée qui me trotte dans la tête.

pistolero

Link to post
Share on other sites

c'est sur que la fonte de juin est spectaculaire. Il faut rester néanmoins prudent dans les prévisions, parce qu'il n'est pas évident que la valeur fin juin soit bien corrélée avec le minimum : l'année qui avait le record de faible extent avant celle là etait 2006, qui n'était pas spécialement un record de fonte, et juste après 2007. D'autre part si on a bien un record de minimum, il reste dans le sigma de la distribution. Clairement la moyenne a baissé d'environ 1,5 Mkm^2 depuis les années 80, mais des fluctuations de +/- 1 Mkm^2 de part et d'autre de cette moyenne sont courantes meme avant.

Pour la compacité de la banquise, l'échelle de couleur donnée sur cryosphère est bizarre, il y a des bandes noires qui se répétent autour de 95, 80, 60, et du coup des couleurs identiques de part et d'autre : je suppose que c'est un bug de représentation , mais ça rend la lecture imprécise. Sur la page qui donne les comparaisons années par années, avec une echelle de couleurs différente, (mais sans bandes noires elle !) , la banquise de 2010 parait plus compacte que celle de 2007.

http://igloo.atmos.uiuc.edu/cgi-bin/test/print.sh?fm=06&fd=27&fy=2007&sm=06&sd=27&sy=2010

Link to post
Share on other sites

c'est sur que la fonte de juin est spectaculaire. Il faut rester néanmoins prudent dans les prévisions, parce qu'il n'est pas évident que la valeur fin juin soit bien corrélée avec le minimum : l'année qui avait le record de faible extent avant celle là etait 2006, qui n'était pas spécialement un record de fonte, et juste après 2007.

encore une fois, l'extent n'est pas vraiment représentatif de l'état de la banquise, car on peut avoir une banquise très éclatée, et donc avec des glaçons répartis sur une très grande surface, tout en ayant un pourcentage de glace compacte faible...seule l'area est vraiment représentative.
Link to post
Share on other sites

encore une fois, l'extent n'est pas vraiment représentatif de l'état de la banquise, car on peut avoir une banquise très éclatée, et donc avec des glaçons répartis sur une très grande surface, tout en ayant un pourcentage de glace compacte faible...

seule l'area est vraiment représentative.

Tout à fait d'accord avec la représentativité de l'area.Pour le reste, je pense que nous avons avons épuisé le sursis de deux ans que nous avait procuré la combinaison assez exceptionelle de la Nina, d'une très faible activité solaire et d'une quasi stagnation économique (se répercutant sur les émissions de GES). On revient sur la pente de la réduction tendancielle du minimum de l'area de la banquise arctique, ce qui ne me parait guère encourageant et malheureusement tout à fait compatible avec les prévisions tendancielles que j'avais publiées voici 6 ans...

Alain Coustou

Link to post
Share on other sites
Posted
Pont de dore (63) 330 m

Bonjour

Le risque est il fort ou faible que la glace pluriannuelle, donc la plus épaisse, puisse se déttacher du Groëland, des îles du nord Cannadien et descendre plus au sud de quelques degrés suite à des courants ou de fortes tempêtes?

Link to post
Share on other sites

Tout à fait d'accord avec la représentativité de l'area.

Pour le reste, je pense que nous avons avons épuisé le sursis de deux ans que nous avait procuré la combinaison assez exceptionelle de la Nina, d'une très faible activité solaire et d'une quasi stagnation économique (se répercutant sur les émissions de GES).

pour la Nina et l'activité solaire, je ne sais pas quel effet ça a. Mais la stagnation économique n'en a certainement aucun ! la production annuelle de GES n'est que la dérivée de la courbe de la concentration en CO2. Si elle a bien baissé de 3%, ce n'est que sur la quantité ajoutée annuelle, qui est de l'ordre de 2 ppm par an. C'est à dire que la récession ferait qu'au lieu de passer de 390 à 392, par exemple, on serait passé de 390 à 391,95 ! ne me dis pas que la banquise arctique s'en serait aperçue .... même les mesures précises de CO2 ne sont pas capable de voir ça vu la variabilité annuelle !
Link to post
Share on other sites

Pour le reste, je pense que nous avons avons épuisé le sursis de deux ans que nous avait procuré la combinaison assez exceptionelle de la Nina, d'une très faible activité solaire et d'une quasi stagnation économique (se répercutant sur les émissions de GES).

Je suis (pour une fois default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">) d'accord avec Starman : on n'a pas prouvé une quelconque influence de l'activité solaire ou de l'ENSO sur l'état général de la banquise, quand à l'impact de la stagnation économique il est nul. Surtout au regard de la variabilité climatique.

Moi ce qui me "turlupine" un peu, c'est la différence entre IARC-JAXA et Cryosphère concernant l'évolution de l'area. Selon Cryosphère nous sommes en plein plongeon de l'area, d'une ampleur rarement égalée en cette période de l'année (jamais ?), alors que selon IARC-JAXA nous sommes revenu dans une période de relative stagnation :

AMSRE_Sea_Ice_Area.png

Enfin, il y a quand même une chose pour laquelle les deux organismes sont en accord : l'area n'a jamais, et de loin, été aussi basse en cette période de l'année.

Link to post
Share on other sites

Pour le reste, je pense que nous avons avons épuisé le sursis de deux ans que nous avait procuré la combinaison assez exceptionelle de la Nina, d'une très faible activité solaire et d'une quasi stagnation économique (se répercutant sur les émissions de GES).

Alain Coustou

Alain, je te suis habituellement d'accord avec toi à 100%, et tes prédictions se confirment année après année.

Mais que viens faire la stagnation économique de ces deux dernières années ? On sait (tu sais très bien) qu'il faudrait au moins une dizaine d'années d'arrêt complet des émissions de GES pour commencer à incurver la courbe des températures, puis quelques années encore pour que celà se répercute sur la banquise !crying.gif

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...