Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de la secheresse


Recommended Posts

Posted
st yrieix le déjalat (19) 750 m / 1700 mm annuel
Il y a 22 heures, Fil67 a dit :

 

 

Changement de décor à quelques kilomètres de là, sur les contreforts du Haut-Koenigsbourg.

Zone un peu plus arrosée que  l'endroit précédent, sous-sols certes toujours rocheux, mais affleurements moins fréquents, et sols par endroits sensiblement plus profonds. On retrouve du coup beaucoup de hêtres, quasi totalement absents du lieu précédent, qui forment même de belles hêtraies mixtes ( hormis versants plein sud ou crêtes), hêtraies agrémentées de quelques sapins communs.

Sinon, présence de bouleaux dans les endroits plus exposés,  clairs, pas mal de charmes également, châtaigniers en pagaille évidemment, et, sur les versants chauds, prépondérance du duo chêne sessile/pin sylvestre.

 

Slt , les hetres ,les bouleaux,les charmes sont trés sensibles à la secheresse du sol ,mais aussi de l'air . Ils ne sont pas biologiquement adapté à subir regulièrement ce genre de climat . Car ils perdent toutes les  feuilles d'une partie de l'arbre ,normalement l'année suivante cette partie sera morte ou trés affaiblit . Le chataignier  est une essence non indigène comme le noyer ,elles supportent  les chaleurs  mais pas les secheresses prononcées qui se repetent sur plusieurs années . le probleme  c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'essence d'arbres qui peuvent supporter secheresse,chaleur,froid (le chene pubescent sera surement un colonisateur dans les années à venir)

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 3.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Reprenons un peu le cours de ce topic dédié au suivi de la sécheresse, avec un petit point photo réalisé le week-end dernier et cette semaine sur le secteur des Vosges et du piémo

Bonjour,   Voici un état des lieux dans l'est de la Creuse et l'ouest du Puy-de-Dôme, où les vagues de chaleur et de sécheresse se succèdent depuis quatre étés.   Quelques chiffres

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l

Posted Images

Le 22/08/2020 à 13:03, Fil67 a dit :

Changement de décor à quelques kilomètres de là, sur les contreforts du Haut-Koenigsbourg.

Zone un peu plus arrosée que  l'endroit précédent, sous-sols certes toujours rocheux, mais affleurements moins fréquents, et sols par endroits sensiblement plus profonds. On retrouve du coup beaucoup de hêtres, quasi totalement absents du lieu précédent, qui forment même de belles hêtraies mixtes ( hormis versants plein sud ou crêtes), hêtraies agrémentées de quelques sapins communs.

Sinon, présence de bouleaux dans les endroits plus exposés,  clairs, pas mal de charmes également, châtaigniers en pagaille évidemment, et, sur les versants chauds, prépondérance du duo chêne sessile/pin sylvestre.

Si visiblement la nature un peu moins ingrate des sols ici permet à ce duo de bien encaisser la chaleur et la sécheresse ( à l'inverse des coins de l'Ortenbourg, où pas mal de chênes sessiles étaient déshydratés ou déjà desséchés), c'est clairement le hêtre qui paie ici le plus lourd tribut à la folie des derniers étés

Les versants exposés  nord-ouest à nord-est, voire est,  s'en sortent naturellement bien mieux, et cette première photo masque totalement le carnage qui se joue dès que l'on quitte ces oasis de fraîcheur et d'humidité supplémentaires.

 

Entre les bouleaux, les hêtres, les châtaigners, parfois même quelques érables, certains charmes, de plus en plus de zones à bois mort par endroits .

 

 

Tu devrais venir plus en altitude encore, dans les vallées entre 400 et 800 m, c'est une destruction généralisée des résineux (épicéas notamment). Des parcelles entières sont roussies et ont grillé sur place depuis 3 ans, des centaines, des milliers de m3, les dégâts seront équivalents à ceux de la tempête de 99 voire plus.  Les arbres fragilisés sont attaqués par les scolytes.

Une image de Libération mais qui illustre exactement comment se trouve la forêt près de chez moi ! 

 

0fe32e057f06d4c43720a8325c4e157d.jpg.ea55f6ab410673dd3d06a55bdd35f822.jpg

 

http://geographiesenmouvement.blogs.liberation.fr/2020/08/22/quand-les-vosges-flamberont-comme-une-torche-australienne/

 

Le paysage forestier vosgien change à une vitesse extraordinaire depuis 2015, c'est du jamais vu.

  • J'aime 7
  • Merci 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)
Le 23/08/2020 à 10:04, supeu a dit :

La partie SE des Bouches du Rhône n’échappe évidemment pas  à la sécheresse du moment,exacerbée qu’elle est par les épisodes de Mistral fréquents depuis le début de l’été, peu d’eau dans cette zone depuis le 13/06 date des dernières précipitations significatives quasiment uniquement  par rosée → inf à 3 mm  ,  quelques stations  se démarquent par l’absence de ce phénomène  , comme Marignane et Marseille Observatoire qui passent le cap des  70 jours  à 0 mm  , pour le moment le record, très ancien ,de l’une comme de l’autre n’est  pas encore à l’ordre du jour mais !

 

Capture.PNG

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (1er,4ème,12ème)

Pour Marignane   , la dégradation potentielle de seconde partie de semaine semble en effet trop tardive pour empêcher ce record de tomber.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Le 21/08/2020 à 11:53, thib91 a dit :

 

En Meuse, sécheresse estivale exceptionnelle, inédite depuis 70 ans sur certaines stations.

 

Par exemple Erneville-aux-bois (données deps 1949), 19,4mm précipités sur 2 mois glissant entre le 20 juin et le 20 août.

 

La moyenne des pluies sur cette période calculée depuis 1949 est de 154mm sachant que le record bas date de 2018, 52,6mm.

 

Carte de l'état de sécheresse de la végétation illustrant la sécheresse très sévère sur le rebord est du bassin parisien, arc allant de la Champagne humide (nord de l’Yonne, Aube, Haute-Marne) aux confins des Ardennes en passant par les reliefs du Barrois et de l'Argonne (Meuse).

 

Sur ces secteurs environ 10 à 30mm précipités sur 2 mois glissants pour un cumul habituel sur la même période de 120 à 160mm.

 

image.png.2b0e5c98046e437af89c58b7c392b24d.png

Source : https://twitter.com/sergetab/status/1297571259723677697

 

 

  • J'aime 4
  • Merci 5
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Le 17/08/2020 à 14:07, Fil67 a dit :

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l'automne littéralement frapper à la porte dès début août pour certains des secteurs les plus endommagés.

Les versants est/sud et ouest, sur des sols granitiques pauvres, sont littéralement desséchés par endroits. Le coin n'est certes pas réputé pour sa pluviométrie abondante, guère plus de 600 mm par an, ni pour la luxuriance de sa végétation, mais fortes anomalies thermiques, persistance de vents desséchants, ensoleillement excédentaire et pluviométrie souvent très largement déficitaire en saisons chaudes poursuivent l'oeuvre entamé en 2015 et transforment peu à peu le paysage en "savane".

Sur quelques décennies, ce serait là un terrain de jeu idéal pour la sélection naturelle. Cependant, en l'espace de 5 ans à peine, c'est juste une destruction en règle.

Du côté de l'Ortenbourg, à proximité de Sélestat.

 

 

 

Le 23/08/2020 à 23:52, chris68 a dit :

 

Tu devrais venir plus en altitude encore, dans les vallées entre 400 et 800 m, c'est une destruction généralisée des résineux (épicéas notamment). Des parcelles entières sont roussies et ont grillé sur place depuis 3 ans, des centaines, des milliers de m3, les dégâts seront équivalents à ceux de la tempête de 99 voire plus.  Les arbres fragilisés sont attaqués par les scolytes.

Une image de Libération mais qui illustre exactement comment se trouve la forêt près de chez moi ! 

 

0fe32e057f06d4c43720a8325c4e157d.jpg.ea55f6ab410673dd3d06a55bdd35f822.jpg

 

http://geographiesenmouvement.blogs.liberation.fr/2020/08/22/quand-les-vosges-flamberont-comme-une-torche-australienne/

 

Le paysage forestier vosgien change à une vitesse extraordinaire depuis 2015, c'est du jamais vu.

 

Au delà des niveaux de  températures et  de précipitations des derniers étés bien apréhendés par tous, je me suis penché sur le paramètre Humidité Relative de l'air qui joue également son rôle sur la végétation et ce pour l'ensemble des saisons estivales à Nancy depuis 1949.

 

Il faut cependant être prudent avec ces chiffres, la mesure de l'humidité étant sensible à l'évolution des conditions du site, l'urbanisation à proximité de la station au basculement des années 1980 et 1990 a forcément joué sur la mesure des taux d'humidité (probablement à la baisse). D'autre part il n'y a pas eu d'étalonnage de l'hygromètre durant plusieurs mois entre 2011 et 2013.

 

image.png.7718fff0bc6618c8497f07d339d6872a.png

 

 

On peut malgré tout identifier une tendance générale et cette dernière est bien à la baisse.

 

                                                                                                   Nancy-Essey

image.png.be2c0c19dc84605ed34058646cc8da01.png

 

Cette baisse a même débuter avant la modification des conditions de mesure du site, à savoir après les étés humide et très frais du début des années 1980. L'été 1983 marque ainsi une vraie rupture, avant cet été la moyenne des HR estivales était d'environ 76 %, après 68%. En établissant une moyenne mobile sur 5 ans, c'est bien évidemment la période 2015-2020 qui présente une HR moyenne la plus basse.

On constate également que l'été 1976 fut tout à fait exceptionnel par la sécheresse de l'air, il aura fallu attendre 2019 pour trouver trace d'un été à l'HR + bas et ce dans un environnement désormais plus urbanisé!

 

Tendance à mettre en parallèle avec l'évolution de la température moyenne des étés, les 5 derniers étés ont étés en moyenne 3° plus chaud que la moyenne des étés entre 1950 et 1990 et de presque 4° de plus pour 2018 e t 2019.

 

image.png.03be3d233b518d961942d4d5f687ff97.png

 

 

 

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 12
Link to post
Share on other sites
Posted
La Ravoire (280m, en savoie)

A la loterie, il arrive parfois  qu'on gagne. Les deux séquences orageuses d'août dans l'agglo chambérienne ont très nettement amélioré la situation(75mm en moyenne sur la première quinzaine  avec deux copieux arrosages  et parfois des cumuls  de 100-150mm sur le nord chartreuse et ouest bauges). Les prés sont  revenus au vert, couleur habituelle  ici !

 

On tient le bon bout avec les pluies assez abondantes prévues en fin de semaine.

 

Mais ce n'est qu'un ilôt de verdure dans un océan de sécheresse, 20 à 50 km plus à l'ouest (avant pays savoyard et surtout bugey) il n'en est pas de même.  Le paysage est digne d'un mois d'octobre, feuillus rouge-orangés qui perdent leurs feuilles, prairies grillées... Vivement vendredi samedi pour la recharge salvatrice   qui devrait concerner aussi ces secteurs!!!

 

 

Edited by pg73
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Nice-Cimiez, alt 95m
Il y a 3 heures, alsavosges a dit :

Capture.PNG

On atteint les 100 jours sans précipitations significatives du côté des îles d'Hyères (Levant et Port-Cros) ou vers Cargèse en Corse... 😯

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Pertuis (84) / Rodez (12)
Le 24/08/2020 à 17:50, alsavosges a dit :

 

Capture.PNG

Belle reconnaissance d’ailleurs pour mes 2 stations (Gréasque et Pertuis) 😎 même si il s’agit d’un triste record.....

  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
Le 25/08/2020 à 21:42, ToNy06 a dit :

On atteint les 100 jours sans précipitations significatives du côté des îles d'Hyères (Levant et Port-Cros) ou vers Cargèse en Corse... 😯

 

Pour y être passé aujourd'hui le paysage fait peur à voir... Digne du Sud du Portugal.

Même certains palmiers sont morts sur pied.

En revanche, le Cactus se porte bien !


Tout est sec de partout...  Vivement la pluie ! 

  • J'aime 2
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Donzère (Tricastin sud 26) alt. 65m
il y a 35 minutes, Iefan a dit :

 

Pour y être passé aujourd'hui le paysage fait peur à voir... Digne du Sud du Portugal.

Même certains palmiers sont morts sur pied.

En revanche, le Cactus se porte bien !


Tout est sec de partout...  Vivement la pluie ! 

 

Pareil, je suis passé à Porquerolles dimanche et avec le mistral qu'il y avait ça n'a rien arrangé.

Link to post
Share on other sites
Posted
st yrieix le déjalat (19) 750 m / 1700 mm annuel
Il y a 8 heures, Iefan a dit :

 

Pour y être passé aujourd'hui le paysage fait peur à voir... Digne du Sud du Portugal.

Même certains palmiers sont morts sur pied.

En revanche, le Cactus se porte bien !


Tout est sec de partout...  Vivement la pluie ! 

Les palmiers , il y a aussi les vers qui les font mourir

Link to post
Share on other sites
Posted
Nice-Cimiez, alt 95m
il y a 6 minutes, sylver19 a dit :

Les palmiers , il y a aussi les vers qui les font mourir

 

Oui, les fameux charançons rouges, qui déciment les palmiers de type Phoenix depuis des années :(

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, ToNy06 a dit :

 

Oui, les fameux charançons rouges, qui déciment les palmiers de type Phoenix depuis des années :(

  • Mais pas que... il y a aussi le papillon du palmier, le Paysandisa archon, dont les larves elles aussi  font bien de dégâts
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Nice-Cimiez, alt 95m
Il y a 6 heures, Toulnono83 a dit :
  • Mais pas que... il y a aussi le papillon du palmier, le Paysandisa archon, dont les larves elles aussi  font bien de dégâts

 

Tout à fait. Mais ces larves ne s'attaquent pas aux mêmes palmiers. En l'occurrence, ces sont surtout les Chamaerops qui sont touchés par le Paysandisa archon, il me semble... 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, ToNy06 a dit :

 

Tout à fait. Mais ces larves ne s'attaquent pas aux mêmes palmiers. En l'occurrence, ces sont surtout les Chamaerops qui sont touchés par le Paysandisa archon, il me semble... 

Et les Trachycarpus, certes plus rares en zone méditerranéenne que dans le Sud-Ouest où ils prennent localement très cher.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
Le 26/08/2020 à 07:37, MP13850 a dit :

Belle reconnaissance d’ailleurs pour mes 2 stations (Gréasque et Pertuis) 😎 même si il s’agit d’un triste record.....

 

Le record du nombre de jour sans pluie débute à 1mm ? Ou 0mm ?

Car au vu des dernières prévisions il n'est même pas dit que Marignane prenne 1mm... :( 

Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (1er,4ème,12ème)

C'est 0 mm , pour preuve Marignane justement  dont le record "était" de 75 jours en 1933 , en se basant sur du 1 mm  , ce serait 1923 avec 84 jours la série étant interrompue le 02 /09/1923 avec 0.1mm

 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 33 minutes, supeu a dit :

C'est 0 mm , pour preuve Marignane justement  dont le record "était" de 75 jours en 1933 , en se basant sur du 1 mm  , ce serait 1923 avec 84 jours la série étant interrompue le 02 /09/1923 avec 0.1mm

 

 

Dans ce cas là effectivement le record prendra certainement fin demain.

Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, ToNy06 a dit :

 

Tout à fait. Mais ces larves ne s'attaquent pas aux mêmes palmiers. En l'occurrence, ces sont surtout les Chamaerops qui sont touchés par le Paysandisa archon, il me semble... 

Non, le papillon "Paysandisa archon" s'attaque sans distinction à  toutes les variétés  de palmiers vulnérables, Phoenix compris. D'ailleurs il est plus virulent et  plus destructeur que le charançon, plus connu en tant que  prédateur par le Grand public. C'est ce que m'expliqua, il y a plusieurs années  déjà, Violette Décugis, pépiniériste à Hyères, d'où  provienne la majorité  des quelques sujets que je possède encore (mes 2 Phoenix et un trachycarpus fortunei  qui avaient atteint une belle forme furent ravagés en ni une ni deux il y a une dizaine d'années) , et l'une des plus grandes spécialistes qui soit en ce domaine . Dans le doute je viens de la recontacter et elle n'a pas varié d'un iota  sur sa position.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Salut Toulnono et Tony;), par avance désolé aux modos pour le HS mais c'est un sujet intéressant en effet. Je viens apporter ma modeste expérience en tant que jardinier^^ mais je serais plutôt de l'avis de Tony, en tout cas par rapport à ce que j'observe sur le terrain chez mes clients. Quasiment tous les Phoenix infestés que j'ai pu couper et évacuer étaient attaqués par le charançon rouge et à contrario tous les Chamaerops (excelsa et humilis) l'étaient par le papillon. Après je ne dis pas qu'il n'y ai pas de cas de papillons chez les Phoenix mais de mon côté je ne l'ai pas (encore) observé...

C'est une véritable plaie ces bestioles mais j'ai un moyen très efficace et peu onéreux pour s'en débarrasser, si ça vous intéresse contactez-moi en MP 😉

 

Pour en revenir au sujet principal de ce topic, les derniers millimètres tombés ici en Provence verte datent du 18 juillet dernier (3mm), à voir demain...

Edited by lorenzo83
Link to post
Share on other sites
Posted
Pertuis (84) / Rodez (12)
Il y a 6 heures, Iefan a dit :

 

Le record du nombre de jour sans pluie débute à 1mm ? Ou 0mm ?

Car au vu des dernières prévisions il n'est même pas dit que Marignane prenne 1mm... :( 

1mm pour 1 jour de pluie ;)
A l’époque c’était 0.1 ce qui n’était pas très logique (surtout dans notre région) où 95% du temps un passage pluvieux apporte + d’1mm. 

Edited by MP13850
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 20 heures, MP13850 a dit :

1mm pour 1 jour de pluie ;)
A l’époque c’était 0.1 ce qui n’était pas très logique (surtout dans notre région) où 95% du temps un passage pluvieux apporte + d’1mm. 

Oui, mais dans les régions océaniques, il est beaucoup plus pertinent de prendre un seuil de 0,2 mm, par exemple.

Edited by dann17
Link to post
Share on other sites
Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

75 ème jours sans pluie à Fréjus. 0.2mm depuis le 14 juin, quelques gouttes/averses possible demain, a suivre, peut être la fin de la série.

Edited by Twister83
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   1 member

×
×
  • Create New...