Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de la secheresse


Recommended Posts

Posted
Meuse Sud - Bar le duc

Et la sécheresse risque de continuer, encore bien longtemps !!

 

Énorme désillusion hier avec :

- des pluies beaucoup plus faibles que prévues hier mardi (6mm alors qu'il était attendus 20 à 25...)

- un asséchement surprenant et net des diagrammes à moyen et long terme

 

Ils sont donc loin les 50mm et plus modélisés par GFS à 240 heures !

 

Octobre se finit avec 9mm ce qui est très peu (9ième mois de déficit pluviométrique) et la première dizaine du mois de novembre commencerait de manière assez sèche, et douce.

 

Je dois planter des fruitiers cet automne entre novembre et décembre et franchement hier j'ai essayé de faire des trous... Entre une terre durcit à l'extrême sur une énorme profondeur et les cailloux, ça promet... De plus, pas certain qu'il soit judicieux de planter en ce moment si c'est pour arroser chaque semaine afin que les arbres ne crèvent pas...

Edited by gab75
Link to post
Share on other sites
  • Replies 3.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Reprenons un peu le cours de ce topic dédié au suivi de la sécheresse, avec un petit point photo réalisé le week-end dernier et cette semaine sur le secteur des Vosges et du piémo

Bonjour,   Voici un état des lieux dans l'est de la Creuse et l'ouest du Puy-de-Dôme, où les vagues de chaleur et de sécheresse se succèdent depuis quatre étés.   Quelques chiffres

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l

Posted Images

Posted
Seltz (50km au nord de Strasbourg/112m) et Niederbronn-les-Bains (Vosges du Nord/215m)

Seulement 49,8mm depuis le 1er août ici dans le NE du Bas-Rhin, pour une normale sur la période de 233,9mm! 

Et encore heureusement qu’il est tombé 12,8mm depuis samedi. 

Cumuls de 8mm en août (et avec la forte chaleur), 26,6mm en septembre et 15,2mm en octobre. 

C'est très peu et le cumul annuel est de seulement 463,2mm pour une moyenne de 720,2mm fin octobre (888,6mm annuels). 

Et vu les prévisions ça ne risque pas de changer...

  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Les Sables d'Olonne

La situation pour la Vendée demeure critique. 

Le Préfet a renforcé hier les mesures de limitation d'usage de l'eau.

Les retenues d'eau potable sont tombées à 34 % de remplissage.

Mon relevé personnel de pluviométrie est de 38 mm sur le dernier trimestre.

Voici un cliché que j'ai pris il y a quelques jours du cours d'eau d'alimentation du barrage qui contribue à alimenter

en eau potable l'agglomération des Sables d'Olonne

 

Finfarine.jpg

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Surprise 10
Link to post
Share on other sites

Vraiment inquiétant...belle photo qui donne bien une idée de la situation critique dans certaines régions.

Espérons  que le zonal va finir par retrouver le chemin et remonter les nappes.

Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

Quand on voit ce genre de cartes. On se dit qu'il faudra vraiment que ça bouge là haut pour que la sécheresse commence à s'estomper...

Cumuls à venir sur les 9 prochains jours.

 

240-777.thumb.GIF.5cd719d0b5b47d1ee142e466e2e03052.GIF

Edited by Iefan
Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Iefan a dit :

Quand on voit ce genre de cartes. On se dit qu'il faudra vraiment que ça bouge là haut pour que la sécheresse commence à s'estomper...

Cumuls à venir sur les 9 prochains jours.

 

240-777.thumb.GIF.5cd719d0b5b47d1ee142e466e2e03052.GIF

Oui, il y en a qui sont plus verni que d'autres.😁

Mais plus sérieusement, profitez de ses épisodes et par dessus le marché, la nature apprécie toujours...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Le Voide (49-Maine et Loire), à 35 km au sud d'Angers et à 135 mètres d'altitude.

État des lieux de la sécheresse météorologique dans le Centre-Ouest sur l'année 2018: 

 

181102052915146110.jpg

 

  En cette année 2018, à l'instar d'une grande partie du pays, la région étudiée ci-dessus n'a pas échappé à la survenue d'une sécheresse agricole, notamment en septembre, même si l'épisode n'a pas été aussi marquant que celle touchant le Centre, et l'Est, Nord-Est du pays. A l'échelle de la région, l'épisode débuté en juillet, s'est éteint progressivement au cours du mois d'octobre, mais la présence d'un déficit pluviométrique de -28% sur ce dernier mois, offre un répit encore plutôt fragile. A noter également, qu'il existe des disparités locales, avec notamment la poursuite d'une sécheresse agricole, toujours en cours actuellement, sur le département de l'Indre-et-Loire, et une possibilité que celle-ci se poursuive également sur le département de la Sarthe, courant novembre.

 

 Avec un déficit pluviométrique de -42%, et un excédent thermique de +1.9° par rapport aux normales (1981-2010),  l'épisode de (Juillet-Septembre 2018), d'une durée de 3 mois, sur la base de l'indice d'aridité de De Martonne, qui associe la pluviométrie et les températures, se caractérise par un indice d'aridité signalant un assèchement supérieur à la normale observée sur la période (1945-2013), pour des épisodes de telles durées. Cependant, l'incidence de cette période sèche a été amoindrie, par la survenue du second mois de juin le plus pluvieux de la période (1920-2018), et qui clôturait également un premier semestre 2018 déjà particulièrement arrosé. A noter, que l'on peut relever sur le département de la Vienne, une intensité et une incidence de cette sécheresse,  plus marquées que celles relevées sur les autres départements.

 

  Après de multiples approches, j'ai tenté d'évaluer l'importance de cet épisode, en me basant sur les épisodes survenus sur la période (1946-2018), et les cumuls annuels moyens de mois présentant un indice trimestriel d'aridité de De Martonne inférieur à 20, à 15, à 10, et à 5, sur la période (1920-2018). Ainsi, sur la base de 3 approches différentes, je trouve une fréquence moyenne de retour de 3 à 4 années environ pour ce genre d'épisode [(4 à 5); (3 à 4); (1 à 5)], ce qui ne permet pas de considérer celui-ci comme étant aussi remarquable que les assèchements observés sur le Centre, et l'Est, Nord-Est du pays. Néanmoins, il est à préciser que la période triennale (2016-2018), avec la survenue de 2 épisodes de sécheresse assez intenses, possède tout de même un cumul moyen de mois présentant un indice trimestriel d'aridité inférieur à 15, qui n'avait plus été relevé depuis la période (1990-1992). 

 

  Pour mieux évaluer cet épisode, voici 2 graphes permettant de le positionner parmi ses prédécesseurs sur la période (1946-2018), en précisant que leurs lectures sont complémentaires l'une et l'autre, et qu'un épisode ne peut être évalué sur la lecture d'un seul graphe. Pour précision, le premier relève les intensités, c'est à dire l'indice d'aridité sur la période sèche, le second signale les incidences, avec la prise en compte des 2 mois précédant la période sèche, et plus l'indice est petit, plus la période est sèche. Une troisième approche complémentaire à celles-ci est en cours d'élaboration.

 

181102065322240473.jpg

 

181102065623919433.jpg

 

Si la visualisation de ces 2 graphes, vous donne envie de vous replonger sur les sécheresses de notre région, voici quelques liens:

 

(Avril-Août 1976): https://forums.infoclimat.fr/f/topic/50642-1976-2016-les-40-ans-de-lintense-sécheresse-de-1976/

(Mai-Septembre 1990): https://www.youtube.com/watch?v=HcFby6rVtB0

(Juillet-Septembre 2016): https://forums.infoclimat.fr/f/topic/4568-suivi-de-la-secheresse/?do=findComment&comment=2641939

 

 

  Pour ma part, je rapproche l'épisode de (Juillet-Septembre 2018) avec celui survenu sur la période (Juillet-Septembre 2009), même si ne l'oublions pas, l'épisode de cette année s'est clôturé avec le second mois de septembre le plus sec de la période (1920-2018), ce qui a accentué l'impact de cet épisode en septembre sur notre région.

 

Tiens, en parlant des mois de septembre, et ce qui a contribué à une aggravation généralisé de la sécheresse sur une grande partie du territoire français...

 

Une anomalie sèche sans précédent sur la série des mois de septembre de la période (2000-2018) sur le Centre-Ouest:

 

  Une réflexion qui a émergée au cours de ce dernier mois de septembre particulièrement sec, où avec interrogation, je me suis rendu compte que les prairies humides présentes sur notre localité avaient été pâturées sans difficulté notable, sur chacun des automnes depuis 10 ans, alors que leurs situations humides ne devraient pas s'y prêtée si facilement. Un rapide coup d'oeil sur les relevés de ces derniers mois de septembre, n'a fait qu'accentuer cette impression. J'ai ainsi recherché des anomalies pluviométriques sur différentes périodes de temps concernant les mois de septembre. 

 

  Le résultat, au delà de mes interrogations, est qu'il y a bien une anomalie pluviométrique particulièrement forte sur la période récente (2000-2018), qui en se couplant avec la hausse des températures moyennes, fait émerger une situation sans précédent sur cette série de mois de septembre:

 

181102071401507112.jpg

 

181102071640921814.jpg

 

181102095420219142.jpg

 

Après une recherche équivalente sur l'ensemble des autres mois de l'année sur la période (1920-2018), j'en suis arrivé au constat suivant:

 

  L'indice d'aridité de De Martonne moyenné sur l'ensemble des mois de septembre de la période (2000-2018), en dehors des mois de la période estivale, signale une situation sans précédent sur notre région, avec une série mensuelle consécutive qui n'avait jamais été aussi sèche, sur une période de temps aussi long, sur la période (1920-2018).

 

  Cette période de 19 ans sur les mois de septembre, presque les 2/3 d'une période climatique, est tout de même plus sèche que les normales (1981-2010) relevées sur les mois de juin et de juillet, et qui sont pourtant parmi les 3 mois les plus secs de notre région. Simple fluctuation temporelle aléatoire, ou l'émergence d'une tendance plus durable vers une extension climatique de la saison estivale? Je ne pourrais raisonnablement pas aller plus loin dans ma réflexion, car à la vue de l'ensemble des mois, j'ai pu observer dans le passé, des anomalies qui pouvaient parfois s'en approcher, mais qui ont ensuite évolué avec le temps vers des situations de nouveau plus humides.

 

  Donc, malheureusement, à part ce constat régional qui vient soutenir des impressions récentes que certains pouvaient avoir, sur la présence durable des hautes pressions en septembre sur le pays, difficile d'en dire plus. Mais , c'est déjà une illustration sur notre région que la période (2000-2018) sur la pluviométrie de nos mois de septembre, est plutôt atypique, malgré la longue période étudiée de (1920-2018).

 

Edited by Aldébaran
Reformulations plus précises
  • J'aime 6
  • Merci 10
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)
Il y a 19 heures, Aldébaran a dit :

Après une recherche équivalente sur l'ensemble des autres mois de l'année sur la période (1920-2018), j'en suis arrivé au constat suivant:

 

  L'indice d'aridité de De Martonne moyenné sur l'ensemble des mois de septembre de la période (2000-2018), en dehors des mois de la période estivale, signale une situation sans précédent sur notre région, avec une série mensuelle consécutive qui n'avait jamais été aussi sèche, sur une période de temps aussi long, sur la période (1920-2018).

 

  Cette période de 19 ans sur les mois de septembre, presque les 2/3 d'une période climatique, est tout de même plus sèche que les normales (1981-2010) relevées sur les mois de juin et de juillet, et qui sont pourtant parmi les 3 mois les plus secs de notre région. Simple fluctuation temporelle aléatoire, ou l'émergence d'une tendance plus durable vers une extension climatique de la saison estivale? Je ne pourrais raisonnablement pas aller plus loin dans ma réflexion, car à la vue de l'ensemble des mois, j'ai pu observer dans le passé, des anomalies qui pouvaient parfois s'en approcher, mais qui ont ensuite évolué avec le temps vers des situations de nouveau plus humides.

 

  Donc, malheureusement, à part ce constat régional qui vient soutenir des impressions récentes que certains pouvaient avoir, sur la présence durable des hautes pressions en septembre sur le pays, difficile d'en dire plus. Mais , c'est déjà une illustration sur notre région que la période (2000-2018) sur la pluviométrie de nos mois de septembre, est plutôt atypique, malgré la longue période étudiée de (1920-2018).

 

 

@acrid vintaquatre pourra t'en dire plus, mais elle a déjà remarque cette tendance à l'assèchement sur Bordeaux où aucun mois de Septembre a atteint la norme 1981/2010 depuis 2010. Avec la disparition des années 90 assez humides et l'apparition de tous ces mois de Septembre sec, la norme pluvio de ce mois va prendre une belle torgnole en 2021.

  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac en Périgord (83 m), Périgord Noir <3, Bordeaux-centre 3 semaines par mois

Une pensée pour vous, collègues des contrées septentrionales arides de notre vaste pays !

 

kunu.jpg

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Haha 6
Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, acrid vintaquatre a dit :

Une pensée pour vous, collègues des contrées septentrionales arides de notre vaste pays !

 

kunu.jpg

tellement vrai en hauts de france

il est ou le zonal il est ou????? en musique

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Meuse Sud - Bar le duc
Il y a 19 heures, stormsnow59 a dit :

 

PhotoGrid_1541503983492.jpg

 

 

Effectivement, le mois d'octobre à Lille a été assez pluvieux grâce à ces deux jours de fin du mois où il est tombé plus de 32mm... C'est beaucoup d'eau et suffisant pour reverdir en surface et stopper l'impression de sécheresse mais octobre doit tout de même être légèrement déficitaire sur cette station ? Avec nos 9mm en octobre, nous pouvons aller nous recoucher !! :)

Si seulement nous pouvions prendre de l'eau en quantité comme cela chez nous dans l'Est !

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Domicile : Gonnehem (62-Bethunois) Travail : Lille (59)

Dans le NPdC ça a reverdi dès septembre (les pluies étaient revenues en aout deja).

40mm en un we fin septembre 

33mm en un we fin octobre.

 

Tout est bien vert en surface donc. Seule l’absence de gadoue dans les chemins de terre et dans les champs nous rappelle que la situation est quand même « sèche » pour la période. 

Link to post
Share on other sites

Le lac-réservoir de Pannecière est le premier des quatre grands lacs-réservoirs de Seine Grands Lacs à atteindre la tranche de réserve http://seinegrandslacs.fr/ , quand on voit pour les autres ils n'en sont pas loin, l'EPTB a fait le point récemment sur la situation http://seinegrandslacs.fr/blog-hydro-solidaire/2018-le-soutien-detiage-prolonge .
Le dernier bulletin mensuel indique les débits qu'il y aurait dans la Seine et certains de ses affluents en l'absence des lacs-réservoirs, ça serait vraiment faible et problématique pour tous les usages actuels http://seinegrandslacs.fr/blog-hydro-solidaire/bulletin-hydrologique-mensuel-octobre-2018 .

Edited by ZEBU23
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Grenoble gare et Monestier de Clermont pour le travail.
il y a 28 minutes, bernardt60 a dit :

 

De nombreuses habitations (des milliers?) dans des régions à sols argileux sont touchées en France par les effets de ces sécheresses à répétition. A chaque fois il y en a pour des dizaines de milliers d'euros de travaux.

Edited by mathias
Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, mathias a dit :

 

De nombreuses habitations (des milliers?) dans des régions à sols argileux sont touchées en France par les effets de ces sécheresses à répétitions. A chaque fois il y en a pour des dizaines de milliers d'euros de travaux.

 

https://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2018/11/08/nancy-demolitions-de-40-maisons-en-vue-dans-le-quartier-haussonville

 

Effectivement, les zones d'aléas semblent aussi s'étendre, dans le cas présent ce sont des maisons des années 30 qui n'avaient que peu bougé jusqu'en 2015.

 

C'est dire si la succession de sécheresses et des chaleurs des derniers étés a été exceptionnelle puisque ces argiles, qui bougeaient mais superficiellement  sans causer de dégâts importants aux fondations depuis plus de 80 ans, semblent réagir de plus en plus fortement (profondément) aux conditions météo plus qu'inhabituelles depuis 4 ans (3 des 4 étés les plus chauds ont été enregistrés depuis 2015), fragilisant profondément les fondations.

 

Autre point illustrant cette sécheresse, de nombreux gites vosgiens situés dans d'anciennes fermes situées sur les hauts (vers 800/1000m) préviennent que les séjours peuvent être perturbés par des coupures d'eau, les sources les alimentant en eaux ne coulent plus que par intermittence voir pas du tout (même mi-novembre).

 

 

Edited by thib91
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
il y a 5 minutes, mathias a dit :

 

De nombreuses habitations (des milliers?) dans des régions à sols argileux sont touchées en France par les effets de ces sécheresses à répétitions. A chaque fois il y en a pour des dizaines de milliers d'euros de travaux.

Je sais bien , j'ai des proches qui ont eu à subir ce problème il y a 4 à 5 ans avec une maison qui avait été construite sur sol argileux dans une commune proche de Bergerac, ils ont du quitter la maison plusieurs mois 2 fois pendant les travaux ( pose de pieux sous toute la bâtisse), heureusement pour eux pris en charge .

 

En fait dans cette histoire ce qui m'a estomaqué le plus, c'est de voir à côté de chez eux de nouveaux pavillons se construire avec des fondations lambda ( donc le strict minimum) alors qu'on savait le sol argileux !

  • J'aime 1
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Seltz (50km au nord de Strasbourg/112m) et Niederbronn-les-Bains (Vosges du Nord/215m)

Sécheresse exceptionnelle ici dans le nord du Bas-Rhin. 

Le cumul à ma station de Seltz est seulement de 59,6mm depuis le 1er août soit 3 mois et demi pour une normale du 01/08 au 15/11 de 273,9mm (314,2mm à fin novembre)!!

  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

On a le même problème dans la vienne, avec les sols argileux. Le pire, comme tu le dis bien, de nouveaux lotissements poussent sans règlementation. 

J'ai un collègue qui se bat depuis 2 ans avec les assurances à Nouaillé. Il a dû quitter sa maison. Il a acheté une nouvelle maison sur sol calcaire, on lui reprendra pas. Bon, il avait fini de payer sa maison, mais un nouveau crédit pour 15 ans et une autre maison sur les bras, en attendant la bagarre avec les assurances. Dossier très compliqué...

Link to post
Share on other sites
Posted
Paris I & II (occasionnellement Besançon)

Sécheresse qui ne risque pas de s'arranger vues les modélisations actuelles ; on se demande s'il va à nouveau sérieusement pleuvoir d'ici la fin du mois.

Difficile de voir comment novembre pourrait ne pas accuser lui aussi un lourd déficit pluviométrique, alors qu'il suit une période juin-octobre déjà historiquement sèche ! O.o

Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

A la Clusaz boire ou skier le choix est fait, je pense que les amateurs de ski outre les agriculteurs vont mesurer les conséquences de cette sécheresse dans un grand Nord-Est:

 

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/face-a-la-secheresse-la-station-de-la-clusaz-fabriquera-moins-de-neige-de-culture-cet-hiver-pour-1542126595

 

 

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Décembre arrive à grands pas, et toujours des départements du nord-est ou du centre qui traînent du rouge bien gras sur les cartes de restrictions d'usage de l'eau.

Serait quand même grand temps que la météo change maintenant radicalement par ici, on a une saison chaude en préparation, et celle-ci arrivera immanquablement dans à peu près 4 mois, quoiqu'il arrive.

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...